Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman

67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par Nico. le Dim 1 Oct 2017 - 14:28

Présentation:



==> Les Anges de Caliban Hardback

Avec ses Dark Angels dispersés à travers une centaine de systèmes, le Primarque Lion El'Jonson se pose en Seigneur Protecteur d'Ultramar. Toutefois les anciennes rivalités sur son monde d'origine menacent de déchirer sa Legion. Quand la rumeur d'une attaque des Night Lords sur Sotha persiste, les actions brutales du Lion vont pousser l'Imperium Secundus au bord de la guerre civile, une fois de plus. Et ni les redoutables guerriers de la Dreadwing, ni les secrets ésotériques de l'Ordre, ne sauraient garantir la victoire s'il décidait de s'opposer à ses frères encore loyaux.

416 pages • Octobre 2017 • ISBN 9781780303505 • Illustration par Neil Roberts



Artwork complet:
Spoiler:



logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7873
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par Emperor le Mer 1 Nov 2017 - 16:24


Bon dieu cet Imperium Secundus qui n’en finit pas. Une vraie torture.

Alors comment que le Gav’ et ses gros sabots ont fait durer le truc cette fois ?
Tout simplement en nous apprenant que la paisible et parfaite Maccrage - telle qu'elle nous a été dépeinte avec force détails dans les x tomes précédents - comporte en fait tout un pays non pacifié et même carrément non assujetti à l’Imperium!!, rempli de millions de protestataires appuyés par une milice embastionnée dans le relief environnant et qui se révèle à même de dessouder des centaines de space marines vétérans en cas de conflit conventionnel oO

Donc voilà, ceci associé à un contexte où Curze est en fuite, les choses arrivent à trainer plus que de raison, avec le Lion qui ratisse, les 3 Primarques qui réfléchissent à haute voix tous en même temps, tentent de négocier sur la meilleure marche à suivre et de conserver cet équilibre "politique" précaire tout en étant chacun psychologiquement bridés par la valeur ou le trait de caractère qui les représentent le plus (le fameux jet de dés de l’Empereur pour établir leur tableau de caractéristiques typé Asperger), se bornent d’une manière psychorigide à des postures qui ne dépassent pas d’un iota du cadre étroit de leur fonction telle qu’elle a été définie dans la loi de l’Imperium Secundus - ce qui amène à des situations ubuesques, etc…  

En fait je dois admettre que le Triumvirat reste quand même impressionnant, et représente bien plus que la somme de ses parties. Une incroyable synergie de bêtise à l’échelle cosmique, un agrégat de raisonnements illogiques qui s’autoalimente sans cesse dans une débauche de dialogues orduriers ou de ressentiment à peine tu. Ces abrutis auraient dû être psychanalysés à coup de martinet énergétique dès le plus jeune âge.

Je n’ai même pas envie de m’étendre sur Curze et la traque de ce dernier par les autres, tant c’est toujours la même chose qu’on nous rabâche ici. En voilà donc la version ork :

Gros méchant sournois fait des méchancetés. Faut krazer eu’l gros méchant. Priorité 1. Intransigeance totale. Mérite 1000 fois la mort. Aucun souci. Attends ça depuis longtemps. Suffit de le trouver. Lui parlerai même pas. Aha, trouvé ! Bon y’ parle. Coûte rien d’écouter. Et puis d’répondre. Ah… Pourquoi tuer eu’l gros méchant déjà ? Veux plus. S’rait lui donner raison. S'rais comme lui. Et puis pas légal. Mérite un procès. Bonne idée ke d'le capturer. Lier les mains. Pourra pas s’échapper, hein ?

Une honte. Et puis pas d’explications sur :
Spoiler:
le fait que le Triumvirat continue de le garder en vie à la fin, après que le contenu de ses visions malsaines leur ait appris à tous trois que l’Empereur et Terra étaient OK. Le Gav’ s’emmerde vraiment pas…

Côté Caliban, c’est déjà beaucoup plus reluisant, même si on se demande encore comment Luther est passé du sympathique commandant en second qui nous est présenté dans le prologue – et qui se fait renvoyer au bercail par le Lion suite à une « faute professionnelle » - au mec plein de ressentiment qui amorce sans sourciller la sécession de Caliban vis-à-vis de l’Imperium. C’est tout sauf développé ici.

Mais sinon c’est vraiment pas mal. L’ambiance qui se dégage de ces indépendantistes est prenante, surtout avec leurs têtes d’affiche charismatiques, et qui ont des buts pas toujours convergeant.

Astelan est cool, même si j’arrive de moins en moins à le cerner. Le gars est à mi-chemin entre le bandit de grand chemin et le serviteur zélé de l’Empereur en fait, c’est bizarre. Mais faut avouer qu’il est quand même sacrément badass. On apprend d’ailleurs que son esprit a été psychiquement fortifié par l’Empereur himself ! Cool En gros il a une défense psionique passive qui vient péter à la truffe de tout psyker qui tente de le sonder. Seuls les tous premiers space marines, à savoir les quelques milliers qui ont participé à l’Unification (avant même la création des Légions donc) ont eu droit à ce traitement spécial. S’ils avaient tous eu ça, le Chaos aurait eu bien plus de mal à s’implanter dans les légions ! Dommage donc pour cette fainéantise de l'Empereur, ou son empressement à vouloir conquérir la galaxie en 2-2.

Sinon, même si ça commence à dater, pour répondre aux questions de Ghost du topic VO :

- Ghost of Arkio - a écrit:
D'ailleurs, le Primarque BA est plus concerné par ses visions, il a vu sa mort des mains d'Horus.
hé.. donc on est bien d'accord qu'il sait que l'Empereur n'est pas mort et que Terra tient bon? (cf. Pharos et les révélations de Curze). Est-ce que le "primarque figurant" a laissé sous-entendre qu'il bougerait son [..] de son trône pour tenter de percer la ruinstorm?

Même pas, c’est ça qui est beau. Avant qu’ils ne se réveillent tous de leur hallucination ridicule et ne prennent conscience du fait que l’Empereur est vivant et que Terra n’est pas tombée, les visions de Sanguinius le montrent bien mourir de la main d’Horus, mais « sur Maccrage » !...  Petite coquinerie des Dieux du Chaos qui une fois la supercherie relevée vont update la vision de Sanguinius avec la version sur le Vengeful Spirit j’imagine. Pauvre Gav’…


- Ghost of Arkio - a écrit: Moi qui pensait le prendre pour entendre parler d'Azkellon, ta review a refroidi mon fanboyisme ; lire du BA dans l'HH c'est comme courir après des mirages dans le désert.. Rolling Eyes

Ah mais tu veux entendre parler d’Azkaellon ?
Exaucé ! =>

Spoiler:
Pour mieux cerner le contexte : la scène suivante a lieu pendant le procès de Curze, dans un amphithéâtre rempli de marines, bien après que le Primarque ait coupé le bras du BA dans Pharos donc.
Spoiler:

Un murmure courroucé gagna les terrasses et les gradins, principalement les space marines présents. Le Lion regarda les guerriers prêts à apporter leurs témoignages.

— Il y en a beaucoup qui ne sont pas de cet avis.

Curze suivit son regard, en plissant les yeux. Son expression s’illumina au bout d’un moment.

— Commandant Azkaellon ! Vous avez l’air prêt à me tomber dessus à bras raccourcis.

— Ordure ! rugit le Blood Angel en se levant pour sortir du box. Ses compagnons le retinrent,…

rire1
Et ces quelques lignes représentent facilement le quart des apparitions du BA dans le livre.


Bref, un livre mi-figue mi-raisin.

Partie Imperium Secundus sans intérêt (je redoute déjà Ruinstorm).

Partie Calibanite déjà beaucoup plus appréciable, même si parfois un peu alambiquée mais surtout avare en infos, Dark Angels oblige. J’ai toujours aimé cette partie de l’Histoire depuis les 2 tomes DA de l’Hérésie et le très bon roman Les anges des ténèbres. Et ici il faut dire que Thorpe m’a donné envie d’en savoir plus sur Astelan, le bougre. Du coup je serais bien tenté de lire ses autres productions Dark Angels pour en savoir plus sur le devenir 40K du perso, même s’il paraît que ce n’est pas fameux... Dilemme.

Allez, 12/20 quand même pour l'ensemble. Caliban powa !




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4180

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par Ayagami le Mer 1 Nov 2017 - 19:55

Merci pour la critique, Emperor!

Wuuuuut? Maccrage, l'une des planètes les plus gardées et prestigieuses de tout l'imperium est pas totalement soumises? Cette blague.

Venant a peine de finir Imperium Secundus, je comprends parfaitement que ça gave, ce passage vu les maladresses à répétition sur les primarques qui se glissent par ci par la. (Ta caricature des primarchs-ork m'a arraché un sourire j'avoue)

C'est qu'une impression ou toute l'hérésie depuis ce moment est un imbroglio de non sens ou les auteurs essayent tant bien que mal de caser une histoire qu'ils ne maitrisent plus?
avatar

Ayagami
Scout
Scout

Messages : 102
Age : 25
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par Crabouyator le Jeu 30 Nov 2017 - 20:38

Emperor a tout dit, donc je vais être bref.

Les passages sur Caliban sont vraiment bien, on a un Luther qui hésite à sauter le pas et à verser dans la trahison, essayant au maximum de faire les choses en douceur.
Avec derrière ses trois lieutenant qui luttent pour arracher du pouvoir et de l'influence: Zahariel, Cypher et Astelan. Tous trois jouant leurs partitions et ayant des objectifs parfois contradictoires, voir même contradictoires avec ceux de Luther.
Si vous avez lu avant le dyptique DA (Le retour des anges/Les Anges déchus) c'est la suite avec les même protagonistes (je crois qu'il y a juste une nouvelle qui vient s'immiscer).
Seul bémol, un portrait guère nuancé du Lion qui passe pour le parfait connard précision en spoiler
Spoiler:
Dans le livre on se rend compte que de son point de vue, il n'avait pas eu l'intention de blesser Luther et les autres en les cantonnant à de la garnison. C'est assez mal retranscrit à ce niveau là car même Horus remarque qu'il traite assez mal Luther. Ce qui laisse deux option: le Lion est un abruti (vraisemblable c'est vrai) ou c'est assez mal nuancé dans l'écriture.
Franchement, s'il n'y avait eu que cette partie en bien plus développée le livre aurait été parfait.

Spoilers majeurs de cet arc, vous êtes prévenus
Malheureusement, nous avons droit à l'arc Imperium Secundus. En résumé c'est nul, lent et incohérent.
Nul: La psychée de Curze passée à la moulinette (ADB a du s'ouvrir les veines), le Lion qui passe pour un bourin crétin,
Spoiler:
le procès de Curze (sérieusement un procès, on est en temps de guerre pas dans une mauvaise série tv américaine)
, la fin du livre.
Lent: l'action n'avance que pas à pas, et c'est long. Je sais que c'est censé être une traque-enquête mais bon, c'est mou jusqu'au duel Curze-le Lion (qui est nul aussi)
Incohérent: Une partie de Maccrage non maitrisée par les ultra marines (mais bien sur),
Spoiler:
le procès (cette partie cliché amerloque m'a énervé). Remettons les choses dans le contexte: le Lion hait Curze, veut le tuer, fais passer la défense de l'impérium secundus après sa traque. Le considère comme un malade qui doit mourrir, il viole le serment fait à Sanguinus et Guilliman pour l'attraper. Et il décidé de l'épargner. Sans commentaires.
Quasi aucun fluff dans cette partie là du livre, il ne faut pas rêver.

Bref une moitié bonne et une à jeter aux orties.


ironwar
avatar

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 32
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par Jcpatiti le Mer 20 Déc 2017 - 19:06

L'essentiel a été dit plus haut (merci à Emperor). En résumé : un livre looooong, leeeeent, et totalement incohérent :
- L'insoumission d'une partie de Macragge, dans une des portions de l'Imperium les plus "civilisées". Ben voyons...
- La dernière fois que j'ai vérifié, les Blood Angels étaient en Ultramar DANS LEUR INTEGRALITE. Alors pourquoi on ne les voit pas de tout le roman ???
- Je rajoute une écriture vraiment tordue, c'est la confusion totale notamment dans toutes les scènes où les trois primarques sont confrontés. Thorpe a du trop écrire sur les DA parce que Sanguinius et Guilliman font pâle figure à côté de leurs précédentes apparitions !

Heureusement il se rattrape en faisant avancer l'histoire sur Caliban, qui en avait bien besoin après toutes ces nouvelles de mise en situation !

Bref, un tome à oublier pour une grosse moitié. Dommage parce que je l'attendais celui-là Sad


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
avatar

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par Magnus le Sam 24 Fév 2018 - 2:08

Je lutte pour le finir ...


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
avatar

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2299
Age : 40
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 24 Fév 2018 - 10:34

Alors lis le journal, au moins tu prendras le risque d'apprendre quelque chose d'utile. Wink
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10687

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par BlooDrunk le Sam 24 Fév 2018 - 14:07

Magnus a écrit:Je lutte pour le finir ...

Tiens, le retour de l'ami Magnus!

Cette face de Christian Bale m'avais manqué, autant que tes interventions (que j'ai connues plus développées^^ Razz ).


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8142
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Anges de Caliban de Gav Thorpe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum