Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -27%
40€ de remise sur les baskets Nike Air Max 2090 ...
Voir le deal
110 €

Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion) Empty Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion)

Message par Grundzan le Ven 10 Nov 2017 - 23:39

Après une longue interruption pour cause de boulot voici la suite de mon récit sur les héritiers de l'AL, bonne lecture ^^

Chapitre 7

En une matinée, l’ensemble des quartiers extérieurs de la cité tombèrent aux mains des révoltés. En une matinée, les commandos mobiles et les nouveaux partisans de la Fraternité brisèrent l’ensemble des offensives de la milice, les repoussant jusqu’aux limites des quartiers de la noblesse, plus fermement défendus. Une guerre de position commença, parfois entrecoupée d’attaques et de raids sur les retranchements adverses pour faire bouger la ligne intangible des combats. Positionnés dans un des bâtiments situé près de cette démarcation agitée, Thulia et ses camarades attendaient le bon moment pour franchir le no man land qui s’installait. Chacun des membres du groupe était muré dans ses pensées, certain faisaient l’inventaire de leur munition et de leur explosif quand d’autres vérifiaient leur équipement ou se repassaient les différentes procédures de combat grâce aux systèmes intégrés dans leur casque. Thulia, assise dans l’ombre d’une fenêtre, examinait les différents trajets possibles vers leur objectif grâce à la lunette grossissante de son fusil sniper. Les rues et les avenues découvertes manquaient de couvert, mais leurs combinaisons leurs garantissaient une discrétion satisfaisante, assez pour leur permettre de ne pas être repérés. Le problème, s’était la suite de la percée. Une compagnie de milicien avait pris position autours d’un check-point d’entrée dans le quartier, le transformant en un véritable petit retranchement garnie d’au moins trois armes lourdes. Impossible à contourner, l’escouade devrait batailler pour passer.
- Stylet 2, ici Stylet 1, appela la jeune femme sur la liaison commune, rejoignez moi.
- Je suis là Stylet 1.
Impossible à différencier en raison des armures identiques, chaque membre de l’équipe se singularisait par ses armes et parfois, une démarche spécifique. Stylet 2, qu’elle ne connaissait que sous ce nom, se déplaçait avec une fluidité reptilienne stupéfiante, se coulant dans les ombres et les couverts en dépit du bolter et des explosifs qu’il transportait.
- Jetez un œil dehors et dîtes moi ce que vous en pensez.
L’auxiliaire rejoignit l’autre côté de la fenêtre et ajusta son camouflage pour se dissimuler un peu plus tout en jetant un regard au terrain.
- Humm... progression possible mais grosse difficulté pour l’insertion discrète... je recommande une prise de position dans notre bâtiment et une élimination stratégique des obstacles.
Thulia hocha la tête.
- J’approuve. Déploiement 2 : Harcèlement et Assaut. Choisissez vos hommes, vous prenez la tête de la percée.
Stylet 2 acquiesça et appela silencieusement Stylet 4, 5 et 8 qui le suivirent immédiatement. Quelques secondes plus tard, ils disparurent dans les escaliers.
- A toute l’escouade, appela Thulia, prenez position pour un Déploiement 2. On va se frayer un chemin.

Stylet 3 et 7 ouvrirent les hostilités en faisant taire deux bolters lourds grâce à leurs lance-missiles, tuant dans le même temps les servants et une escouade qui se trouvait à proximité. Thulia, Stylet 9 et 10 entrèrent à leur tour dans la danse avec leurs snipers. En peu de temps, les deux opérateurs radio de la compagnie, le commissaire, le capitaine et trois sergents gisaient dans la poussière, le crâne ou la poitrine éclatée par des tirs d’une précision mortelle. Deux nouveaux missiles succédèrent au feu des snipers, pulvérisant le troisième bolter dans une déflagration grondante et annihilant un groupe de soldats qui tentaient de se regrouper sur une nouvelle position de tir. Complètement désorganisés et affolés, les quelques miliciens restant virent leur retranchement assaillie par l’équipe de Stylet 2, jaillissant depuis les ombres et les obstacles du no man land. Implacables, les membres du commando nettoyèrent les barricades et les abris au bolter et au fusil laser, abattant les fuyards et abrégeant les souffrances des blessés. En vingt minutes, l’escarmouche était terminée.

Thulia et le reste de l’escouade rejoignirent rapidement l’équipe d’assaut, prêts à se remettre en route.
- Ne restons pas là, ordonna-t-elle, ils se rendront vite compte que cette position ne répond plus et ils viendront vérifier.
- A vos ordres, répondit Stylet 2. Devons nous prévenir les rebelles pour qu’ils viennent occuper les lieux ?
- Cela vaudrait mieux, après tout ça nous fera une porte de sortie si jamais... A la limite de son champ auditif, une alarme venait de se déclencher.
- Une seconde, escouade, on me murmure à l’oreille.
Comprenant immédiatement les mots de leur chef, les hommes et les femmes de la troupe prirent des positions défensives autours de Thulia.
- Ici groupe d’intervention Stylet, au rapport Little Serpent.
- Groupe d’intervention Stylet, ici Little Serpent, quelle est votre situation ?
- Nous venons juste de percer la ligne de front et nous continuons notre route en direction du centre de commandement ennemi, nous devrions y être dans peu de temps. Pouvez-vous envoyer un message aux rebelles pour qu’ils nous gardent la porte ouverte ?
- Ce sera fait, Little Serpent terminé.
L’interlocuteur invisible avait à peine coupé la communication que le groupe se remit en route, ne laissant derrière lui que des piles de cadavre.

Le Maître des Agents se tenait au milieu du compartiment principal du Thunderhawk, observant du coin de l’œil chacun des opérateurs qui s’affairaient sur les consoles de communication et d’écoute du vaisseau. Tous les signaux, tous les messages, de la simple convocation d’un serviteur à la demande urgente de renfort sur telle ou telle position était captée par les cogitateurs du Little Serpent, avant d’être analysée et décodée. Parfois, dans les cas les plus banals, le contenu intercepté ne subissait aucune transformation et arrivait à destination. Ce n’était pas le cas des informations échangées sur les lignes militaires. Les ordres, les appels à l’aide ou les indications de mouvement subissaient une analyse complète de la part des machines et des hommes avant d’être transmis à l’état-major de la Fraternité, qui déplaçait ses forces en conséquence. A l’occasion, les communications étaient brouillées, transformées ou envoyées aux mauvais destinataires, provoquant des incompréhensions et des erreurs tactiques fatales sur toute la ligne de front.
- Quelle est la position du groupe Stylet, demanda le Maître des Agents ?
- Tout ce passe comme prévu, répondit le préposé aux communications avec les infiltrateurs. Ils viennent de passer les lignes ennemies.
- Bien.
Rassuré quand à la situation de ses éléments, l’homme masqué se tourna vers l’agent chargé de suivre la progression de la bataille principale.
- La Fraternité avance ?
- Non, pas vraiment seigneur... Le piège dans le secteur G à permis de réduire à néant la compagnie de Leman Russ bloquant le passage, mais des groupes de fantassins ont immédiatement reformés une ligne de défense cohérente.
- Le groupe Stylet m’a informé que le secteur par lequel ils viennent de passer est dépourvu de défense, intervint le premier interrogé, peut être pourrions nous l’indiquer à la...
- Ce serait une possibilité, reprit le Maître des Agents, mais nos alliés désirent une victoire plus... éclatante pour assoir leur légitimité. La discrétion et la surprise ne leur conviennent plus. Nous allons seulement leur demander d’envoyer...
- Je... mon seigneur, le coupa l’un des opérateurs, notre satellite espion à la limite du système vient de capter une anomalie.
Coupant court à sa précédente discussion, l’homme masqué se dirigea vers la station en cause.
- Transpondeur de la flotte locale ?
- Non, seigneur.
- Libre-marchand ?
- Si c’est le cas, il nous est complètement inconnu.
- Activez les systèmes avancés du satellite.
- Mais, le vaisseau entrant pourrait le découvrir et remonter son signal...
Le Maître des Agents fit taire l’officier d’un seul geste.
- Faîtes ce que je vous dis. Nous devons savoir ce qui entre dans le système. Maintenant.

Thulia et son groupe attendaient, tapis dans les ombres d’une boutique abandonnée. Un battement de cœur plus tard, la charge qu’ils avaient placé à deux pâtés de maison explosait, déclenchant le mouvement d’une colonne de fantassins et d’un véhicule de commandement. Le dernier obstacle entre le quartier général de la milice et le groupe venait de disparaître.
- Préparez vous, avertit la chef de groupe, c’est la dernière ligne droite avant que...
Pour la seconde fois, la sonnerie de son système radio la fit taire. Elle eût à peine le temps de prendre la communication que la voix du Maître des Agents se fît entendre dans son casque à un niveau bien plus élevé que le ton de son opérateur attitré. Autours d’elle, les autres infiltrateurs s’étaient aussi stoppés. Ce que leur ange gardien avait à dire était destiné à tous.
- Groupe d’intervention Stylet, ici Little Serpent, vous allez tous faire demi-tour immédiatement, je répète, faîtes demi-tour immédiatement. Des coordonnées vont s’afficher sur vos ATH, elles correspondent au point d’extraction. Ne traînez pas, nous ne vous attendrons pas plus que le temps nécessaire.
- Mais, mon seigneur, commença Stylet 2, nous ne sommes qu’à quelques mètres du...
- Vilthis, vous venez de recevoir un ordre direct, répliqua le Maître des Agents, appliquez la procédure.
- Nous faisons immédiatement mouvement seigneur, intervint Thulia. Dîtes nous seulement à quoi nous attendre. Un silence assourdissant plana pendant une vingtaine de secondes.
- Au pire Stylet 1, au pire.
Grundzan

Grundzan
Scout
Scout

Messages : 76
Age : 26
Localisation : Guyane ou Catachan... en tout cas y a des arbres

Revenir en haut Aller en bas

 Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion) Empty Re: Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion)

Message par Zekka le Lun 13 Nov 2017 - 17:52

Alors alors alors... qu'avons nous là...

Allez, on commence direct:
"brisèrent l'ensemble des offensives" : je trouve ça mal-tourné, on brise des défenses, ou on stoppe des offensives ,mais on ne les brise pas, enfin à mon sens ^^ et puis ce sont les révoltés qui attaquent, donc ce serait plutôt des contre-attaques que des offensives ^^

"Une guerre de position commença, parfois entrecoupée d’attaques et de raids sur les retranchements adverses pour faire bouger la ligne intangible des combats." :encore, selon mon seul avis perso, une tournure étrange. Je dirais plutôt que la guérilla (appelons un chat, un chat) s'enlise dans une guerre de positions où chacun teste les défenses de l'autre, cherchant la faille pour prendre l'avantage, ou un truc dans le genre ^^

Pareil, le commando a des casques visiblement high-tech puisqu'ils ont accès à leurs procédures, mais Thulia n'a pas de jumelles au point de se servir de la lunette de son fusil ?

"Une compagnie de milicien avait pris position autours d’un check-point d’entrée dans le quartier, le transformant en un véritable petit retranchement garnie d’au moins trois armes lourdes." :une compagnie ? une centaine de soldats pour 1 seul check-point ? En plus j'espère que le check-point est grand parce qu'à cent, au moins, ils vont se sentir serrés sinon ^^' ou à découverts, mais vu que ça a l'air d'être une position défensive, être à découvert, en plus d'être immobile, c'est signer son arrêt de mort ^^'
Et pour des "élèves" de l'AL, je suis déçu qu'ils soient si vagues concernant les armes lourdes. L'AL maitrisant l'information, ils devraient ,avant même d'attaquer, pouvoir dire combien il y a précisément de soldats, combien d'armes et de quel type x) quand l'AL attaque, ce n'est que lorsqu'elle sait absolument tout ,TOUT !

"ajusta son camouflage" :sauf erreur, la caméléoline s'adapte toute seule, il n'y a pas de bouton de réglage ou autre dispositif ^^

"appela silencieusement" : "ouvrit une liaison comm" ou "fit signe de le suivre" mais je trouve ta formulation ,là encore, étrange (et encore ce n'est que mon avis, pas parole d'évangile, tout ça, tout ça)

"Stylet 3 et 7 ouvrirent les hostilités en faisant taire deux bolters lourds grâce à leurs lance-missiles, tuant dans le même temps les servants et une escouade qui se trouvait à proximité." :à ce niveau de "discrétion" la tenue ne sert à rien ^^ à moins qu'en plus elle cache l'arme, la roquette, et la fumée de la roquette ?
Et en plus, ce sont des sacrées roquettes pour détruire 2 bolters lourds, leurs servant ET une escouade complète ^^' à la limite, explique que l'explosion fait détonner les bolts des armes qui tuent l'escouade avoisinante ^^

"la poitrine éclatée par des tirs d’une précision mortelle" :des snipers à bolt aussi ? parce que les GI, et donc, selon toute logique, les miliciens, ont un gilet pare-balles généralement, donc le torse est protégé ^^ (remarque que je dis bien, "généralement", pas "obligatoirement" )

"Deux nouveaux missiles succédèrent au feu des snipers, pulvérisant le troisième bolter dans une déflagration grondante et annihilant un groupe de soldats qui tentaient de se regrouper sur une nouvelle position de tir": un groupe plus grand qu'une escouade alors ? ou alors il y a un illogisme interne dans ton récit quant aux dégâts des roquettes ^^

"ils se rendront vite compte que cette position ne répond plus et ils viendront vérifier." : Thulia... ils se rendront vite compte des bruits d'explosions et de la fumée aussi ^^'

"A la limite de son champ auditif, une alarme venait de se déclencher.
- Une seconde, escouade, on me murmure à l’oreille.
Comprenant immédiatement les mots de leur chef, les hommes et les femmes de la troupe prirent des positions défensives autours de Thulia.
- Ici groupe d’intervention Stylet, au rapport Little Serpent.
- Groupe d’intervention Stylet, ici Little Serpent, quelle est votre situation ?"
Donc, alors qu'elle parle et qu'on lui répond, elle entend un truc qui est à la limite du perceptible ? sans voir quoi que ce soit sur son casque ? alors qu'ils ont l'air si high-tech ? ^^
Ensuite, si c'est un vrai groupe d'intervention, tu aurais pu dire qu'elle lève la main pour ordonner le silence, l'autre main au niveau d'une oreillette, par exemple ^^
Et enfin, c'est visiblement (selon ce que tu écris) Little Serpent (plutôt Little Hydra, selon le thème visuel de l'AL) qui la joint, donc elle ne demande pas de rapport, puisqu'il va ,selon toute logique, être donné, là, ce serait comme recevoir un appel et demander à l'autre de répondre x') alors que c'est nous qui répondons ^^ alors que, selon la discussion qui en suit, ça devrait être Thulia qui apelle, donc il ne devrait pas y avoir d'alarme pour annoncer un message oo ,ou alors elle "donne un ordre" au mec qui l'a appelé, un peu bizarre quoi

"des piles de cadavre" : outre le fait qu'il est difficile de faire DES piles d'un seul cadavre (autrement dit, attention aux pluriels que tu as omis ,ça ne trouble pas la lecture, mais je profite de ce problème pour l'évoquer) ,le commando a empilé les corps ? si non, tu pouvait juste dire qu'ils ne laissaient que mort et désolation ^^ un peu cliché mais ça fonctionne toujours :p

"Le Maître des Agents se tenait au milieu du compartiment principal du Thunderhawk, observant du coin de l’œil chacun des opérateurs qui s’affairaient sur les consoles de communication et d’écoute du vaisseau" : alors là.... x') je n'ai rien contre le fait qu'un Thunderhawk soit modifié pour être une aide à la communication, mais là ça a l'air d'être le pôle comm de la bataille... d'une bataille d'humains qui plus est. Donc à moins que le pilote soit SM, le coucou ne vole pas ^^' et en plus: DCA inexistante ou ? pas qu'on puisse facilement abattre un Thunderhawk, mais en terme de comm c'est moyen de devoir gueuler entre les bruits d'impacts sur la tôle ^^' donc plutôt au sol le truc, dans un bâtiment renforcé et surveillé. Pareil: le satellite a une sacrée portée d'émission pour, depuis les abords du système, informé le coeur du système qu'il y a un problème. Le plus logique serait qu'ils reçoivent l'information via l'intermédiaire d'un vaisseau en orbite ^^' et donc la discussion quant aux fonctions avancées du satellite n'auraient pas lieu d'être (pas dans le pôle comm de la bataille en tout cas)

"la charge qu’ils avaient placé à deux pâtés de maison explosait, déclenchant le mouvement d’une colonne de fantassins et d’un véhicule de commandement.": une simple explosion les fait tous bouger ? une explosions, des cris et des tirs, ok, mais juste une explosion... un peu faiblard ^^'

Pour la communication de fin, j'estime que c'est lié à d'autres problèmes déjà expliqués: technologie des casques, technologie de comm, etc

Sur ce ,je trouve, toujours selon mon seul avis, que ça se peaufine, que le texte est de mieux en mieux ,bref, tu t'améliores :p
Il reste évidemment des choses à travailler, mais tu tiens le bon bout :p
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1188
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

 Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion) Empty Re: Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion)

Message par Grundzan le Ven 17 Nov 2017 - 12:27

Ahlala, j'ai beau poncer mes textes dans tous les sens, Zekka me prendra toujours en défaut ^^' merci pour les remarques et les encouragements frère de bataille, sache que je reprend tous les morceaux qui sont publié pour les renover selon tes conseil et offrir à la fin de l'aventure ce récit en pdf à ceux qui le souhaite.
Grundzan

Grundzan
Scout
Scout

Messages : 76
Age : 26
Localisation : Guyane ou Catachan... en tout cas y a des arbres

Revenir en haut Aller en bas

 Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion) Empty Re: Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion)

Message par Grundzan le Ven 23 Fév 2018 - 23:22

Après une relecture sévère (attention, les coquilles, fautes et autres misclicks peuvent exister hein, i'm not the Emperor) et un étayage à partir de TOUS les conseils de Zekka (je ne saurais assez te remercier Smile ) j'ai commencé à publier Les Fils de l'Hydre sur une page facebook ( https://www.facebook.com/Grundzan/ ) où vous retrouverez d'autres petites choses assez régulièrement. J'ai modifié des intrigues mais la structure reste la même et je continuerais à publier la suite ici, pas d’inquiétude Wink
Grundzan

Grundzan
Scout
Scout

Messages : 76
Age : 26
Localisation : Guyane ou Catachan... en tout cas y a des arbres

Revenir en haut Aller en bas

 Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion) Empty Re: Fils de l’Hydre, La corruption des croisés, Chapitre VII (Nouvelle, Warhammer 40K, Alpha Legion)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum