Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman

20% 20% 
[ 1 ]
40% 40% 
[ 2 ]
20% 20% 
[ 1 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Nico. le Dim 28 Jan 2018 - 2:05

Présentation:




==> Farsight: Foi et Crise Semi-Poche

Le peuple extraterrestre T'au est énigmatique et diamétralement opposé à l'Imperium de l'Homme à tous points de vue, de sa maîtrise technologique à ses méthodes militaires, en passant par sa structure sociale. Pourtant, en termes galactiques, c'est une lignée jeune et naïve en ce qui concerne les manipulations du Chaos. Quand le jeune et brillant commandeur Farsight est promu responsable d'une croisade à travers le Golfe de Damocles pour reprendre à l'humanité les colonies T'au perdues, l'optimisme est de rigueur. Avec une flotte si puissante, et des armes et machines si performantes, comment l'entreprise pourrait-elle échouer ? Pourtant, malgré le défilé des premiers succès, le Commandeur Farsight est confronté à des ennemis qu'ils n'anticipait pas, et c'est non seulement son courage mais aussi son âme qui se retrouvent mis à l'épreuve.

400 pages • Février 2018 • ISBN 9781780303642 • Illustration de ???


Artwork complet:
Spoiler:


Mon avis de la sortie VO:

Spoiler:
Phil Kelly je n'ai aimé aucun de ses livres précédents et les Tau je connais très mal leur fluff. Et pourtant, j'ai apprécié ce livre, il est bon et ravira tout fan des Tau. Il parle de la.... euh... deuxième guerre de Damocles si je ne me trompe pas (j'ai vraiment du mal avec le fluff Tau et les guerres de Damocles). En gros, les Tau s'étaient installés progressivement et pacifiquement grâces à leurs habituelles tactiques: commerce et diplomatie. Les premiers colons Tau étaient gentils, de simples marchands jugés un peu bêtes par les Imperiaux, ils avaient de la médecine plus efficace que celle de l'Imperium... bref ils étaient sympathiques. Si bien que pas mal d'humains ont commencé à trouver le Bien Suprême plus attractif que le Crédo Imperial. On a d'ailleurs droit à un exemple très cool via le biais d'une annonce de propagande Tau faisant le lien entre ce qu'ils proposent (un cadre de vie idyllique) et l'Imperium qui ne cherche qu'à utiliser ses citoyens comme du bétail sans aucune considération. Mais forcément l'Imperium en a eu marre et a défoncé les Tau (1ère guerre), et là les Tau veulent revenir dans le golf de Damocles, cette fois avec une armée, et reprendre leurs territoires. Pour cela ils chargent Farsight de diriger cette expédition.

Farsight est un Tau atypique, extrêmement doué sur le terrain mais pas très respectueux de la hiérarchie et du système de castes. Certains pensent même que c'est pour ça qu'il a été nommé commandeur de cette expédition, d'un côté il est envoyé loin et de l'autre s'il meurt il ne gênera plus. Je passe les détails vous verrez bien en lisant, il y a pas mal de fluff et bien sûr un peu de passages sur sa relation avec Shadowsun (ne connaissant rien, je ne sais toujours pas pourquoi elle ne peut pas le blairer... il semblerait que cela ait un lien avec le troisième élève de leur maître, les 3 sont dans le livre mais pas très longtemps et ce n'est pas vraiment expliqué alors moi j'ai toujours des lacunes). Les Tau partent donc en expédition, et petit point fluff vu qu'ils n'utilisent pas le warp ils se cryogénisent pour le trajet mais certains doivent rester éveillés.... et comme cela prend des années de voyager, les pilotes sont très respectés par les Tau parce qu'ils font dons de ces années à la cause Tau.

Le livre est sympathique parce qu'on apprend pas mal de choses sur les Tau (surtout pour moi ^^, pour une fois je les ai apprécié). Le roman est là pour mettre l'accent sur la naïveté profonde des Tau envers les démons, ils n'en connaissent pas l'existence donc ne sont pas préparés. En introduction, des Tau sont attaqués pas des démons de Khorne, et pour eux ce ne sont qu'une nouvelle race xenos alors ils cherchent par quels moyens ils pourraient négocier... (cela me rappelle la vieille histoire fluff que j'avais lu il y a fort longtemps comme quoi les Tau étaient la seule race à avoir envoyé des ambassadeurs auprès des Tyranides Very Happy ). Bref, là ils vont faire face aux Scar Lords (descendants d'Ultramarines) voulant détruire cette nouvelle flotte Tau. Ce Chapitre a des coutumes particulières mais on ne le voit pas beaucoup.

Bref, ce livre est cool, on apprend pas mal de choses, Farsight est montré comme bien différent des autres Tau (il remet en question le dogme du Bien Suprême et les décisions des Ethérées). J'ai apprécié sa lecture et le recommande. Smile

logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Rhydysann le Sam 17 Mar 2018 - 12:18

Pour une fois critique non conventionnelle de ma part. Le roman étant très différent des romans habituels de la BL j'ai eu beaucoup de mal à en faire une critique. Vous me pardonnerez donc si ma critique est sacrément brouillonne et un peu décousue.

Dans un premier temps replaçons l’histoire dans son contexte. Nous sommes après la première sphère d’expansion Tau et la première rencontre Tau VS Imperium, les premiers ayant presque était détruit par les seconds. Mais l’imperium a donc décidé de partir avant de finir le boulot une autre tâche les attendant. Nous sommes donc quelques années après ce moment historique dans l’histoire Tau. Le début de la seconde sphère d’expansion est alors sur le point de partir. À travers le livre nous allons donc suivre celle-ci ses débuts de la mise en place de celle-ci aux premiers combats contre l’imperium.

Pour ceux qui ne le savent pas la seconde sphère d’expansion est surement la sphère d’expansion la plus importante dans l’histoire Tau pour plusieurs raisons. Premièrement la mort de Puretide, le plus grand stratège Tau et la conversion de ces mémoires dans des sortes d’hologrammes pour les générations futures. La cryogénisation de deux de ces meilleurs élèves, Shadowsun (personnage très connu) et Kais pour préserver leurs mémoires et avoir des élèves ayant le savoir de Puretide pour plus tard. Et pour finir la désignation de Farsight au rôle de commandant de  cette seconde croisade.

Le roman est donc littéralement le récit du début de cette seconde sphère d’expansion. On assiste donc à toutes les étapes citées plus haut. Et c’est LE point fort du roman. Je ne sais pas comment définir le bouquin, mais pour moi celui-ci est plus qu’une bête histoire se situant dans l’univers de WH40K c’est un complément de fluff indispensable afin de mieux appréhender les Tau, leur histoire et de découvrir leur début.

Car à travers Farsight c’est toute la civilisation Tau qui est décrite. Il y a plein de chose intéressante à voir. La relation de Farsight/Puretide on voit c’est que c’est lui qui lui a tout appris. La relation Farsight/Shadowsun avant la trahison du premier qui est très bizarre (relation de camaraderie/amoureuse entre les deux ?). Le rôle de chaque caste et leur principal atout. On voit que ce sont les éthéré qui ont toujours le dernier mot et qui contrôle tout. On voit aussi qu’il y a un truc pas net avec eux. On assiste à pas mal de courte apparitions de plusieurs personnages épiques du fluff. Puretide/Shadowsun mais aussi Aun’Va qui a l’air d’être très bizarre et Aun'shi que les autres éthérés déteste. On voit aussi à travers les messages d’une inquisitrice, personnage hyper sympathique du roman, infiltré chez les Tau la différence entre l’Imperium et l’empire Xenos. On voit que l’imperium et sale et corrompu et que les Taus en profite pour faire soulever les populations des mondes de l’Imperium en leur proposant une meilleur vie.

Que les Taus ont une technologie bien supérieur aux humains mais que ceux-ci par contre ne savent rien du Warp. Ils ont récupéré un moteur Warp lors de la première sphère d’expansion mais ne savent pas le faire marcher. On assiste à une des plus grandes scènes de l’histoire de Farsight aussi dès le début sur Arthas Moloch, monde qui est un tournant dans l’histoire du personnage étant donné que c’est ici qu’il récupère son épée et que tous les éthérés Taus sont mort mystérieusement comme dit dans le fluff des Codex. On sait ce qui les a tuées, des démons. D’ailleurs ce qui est amusant avec les Taus c’est qu’il ne comprenne pas ce qu’est un démon. Ils ne font que les prendre pour des Xenos de base.
Autre chose d’important on apprend que les Taus ne sont pas intouchables face au Warp mais sa je vous laisse découvrir ou je vais spoil.

Spoiler:
on assiste au premier Tau corrompus par le Chaos, on apprend que les éthéré cachent belle et bien quelques chose aux Taus.
Ils ont aussi une faible résonnance psychique c’est pour cela que les dieux du Chaos ne s’intéresse pas à eux. En fait j’ai tellement de chose à dire sur le roman, mais vraiment beaucoup mais je n’ai pas envie de vous endormir. Donc je vais conclure rapidement.

Niveau histoire et personnage il y en a beaucoup pas de panique il y a un lexique. Bon après ils sont pas tous très utiles en vrai. Sinon  Farsight est un commandeur Tau atypique, assez différent des Taus esclaves des éthérés. Il n’apprécie pas ces derniers mais les sert pour le Tau’nva(le bien suprême la philosophie Tau).
On assiste à des combats spatiaux entre les Scar Lords, des SM glorifiant les blessures de guerre. Des gars sans cerveau mais des muscles en résumé et les Taus. Puis a la première prise de planète de la deuxième sphère d’expansion face à ces SM et l’adeptus mechanicus. Les SM ce sont plus des figurants. Les combats sont bien écrits, l’histoire plutôt intéressante. L’écriture est au petit oignon. Pour moi c’est le roman m’ayant appris le plus de chose sur l’univers de WH40K depuis bien longtemps tout en m’ayant fait passer un bon moment. Le livre porte un petit arrière-gout des premier roman BI, ceux qui pour moi sont les meilleurs en général. Donc c’est noté excellent. Si je devais mettre une note ce serai un bon 19/20. Car c'est le premier roman sur les Tau quand même.

Vraiment je conseille le roman à tout fan Tau ou juste si vous voulez en apprendre plus sur eux. Mais fichtre pourquoi la BL a mis autant de temps à sortir un roman sur cette faction.
Hâte d'avoir d'autres retours que le mien, voir si c'est moi qui me suis trop emballé ou pas.

Au passage j'espère que le bouquin aura une suite qu'on puisse voir pourquoi Farsight a trahi l'empire Tau.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Oculus Magnus le Dim 18 Mar 2018 - 12:33

Il y a un bon gros bout de fluff T'au aussi dans "Les Lames de Damoclès". Very Happy
(bon, ça fait peut-être doublon avec ce roman)

Et même s'ils ne sont pas aussi badass que les méchants qu'on a l'habitude de voir, je trouve également les T'au très intéressants. Cool
avatar

Oculus Magnus
Space Marine
Space Marine

Messages : 196

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Rhydysann le Dim 18 Mar 2018 - 14:25

Oculus Magnus a écrit:Il y a un bon gros bout de fluff T'au aussi dans "Les Lames de Damoclès". Very Happy
(bon, ça fait peut-être doublon avec ce roman)

Et même s'ils ne sont pas aussi badass que les méchants qu'on a l'habitude de voir, je trouve également les T'au très intéressants. Cool
À oui excuse-moi j'aurai dû préciser. Ce qui fait que ce livre est différent des autres c'est que la majorité des personnages sont des Tau donc ils pensent comme tel, agis comme tel. On est bien loin de la façon de penser, parler d'un humain lambda. Et on voit leur civilisation de leurs yeux, et donc aussi celle de l'imperium. Ce qui ajoute un nouveau regard "neuf" à ces deux factions.
Plus toutes les parties fluff touchant à la seconde sphère d'expansion une des plus importantes dans l'histoire Tau. Qui pour moi instaure d'ailleurs la base du fluff Tau.

Car sinon on a déjà eu des romans en VF avec des Tau, cf. Ciaphas Cain tome 1.
Mais encore une fois après peut-être que je me suis trop emballé et que je donne trop d'importance au roman.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Corax le Dim 18 Mar 2018 - 15:31

Merci pour ce bon retour de ce livre sur les Taus.


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6744
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Emperor le Lun 19 Mar 2018 - 12:51


Merci pour la critique (+1).
Je n'aime pas particulièrement cette espèce hormis pour son aspect rafraîchissant dans un univers 40K autrement bien borné, mais le roman a l'air intéressant.

On voit que l’imperium et sale et corrompu et que les Taus en profite pour faire soulever les populations des mondes de l’Imperium en leur proposant une meilleur vie.

Ça c'est juste la propagande xenos sur le "pas si Greater Good que ça" Tau Razz
Cf. par exemple une des nouvelles du recueil Croisade et autres récits, où l'on voit que les soldats humains ayant rejoint les Tau ne sont pas si bien considérés que ça par la hiérarchie Tau, étant officieusement perçus avant tout comme des traîtres à leur espèce, et servent donc de chair à canon...

On assiste à des combats spatiaux entre les Scar Lords, des SM glorifiant les blessures de guerre. Des gars sans cerveau mais des muscles en résumé et les Taus.

C'est triste que pour mettre en lumière les Tau l'auteur se sente obligé de faire intervenir en antagoniste le chapitre sanguin et un peu concon du coin. Ça en dit long sur la confiance que porte l'auteur sur leurs qualités intrinsèques en tant qu'espèce. Smile
Car bon, des SM sans cervelas, comment dire... Rolling Eyes Je pense qu'il est inutile de rappeler que la génomodification du space marine ne se limite pas qu'au physique et à quel point l'intellect d'un space marine est développé et sûrement bien plus acéré que celui du Tau moyen.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Rhydysann le Lun 19 Mar 2018 - 18:19

Merci pour vos deux retours.
Sinon:
Emperor a écrit:Ça c'est juste la propagande xenos sur le "pas si Greater Good que ça" Tau Razz
Cf. par exemple une des nouvelles du recueil Croisade et autres récits, où l'on voit que les soldats humains ayant rejoint les Tau ne sont pas si bien considérés que ça par la hiérarchie Tau, étant officieusement perçus avant tout comme des traîtres à leur espèce, et servent donc de chair à canon...
J'ai dit en leur proposant une meilleur vie. Pas en la leur donnant.^^ Je veux pas spoil mais je peux juste te dire que cet aspect que tu cites comme quoi les humains sont moins bien considéré par la hiérarchie Tau et aussi représenté dans ce roman. Les humains passant en second plan à part rapport aux Xenos.
Spoiler:
A la fin du roman les Taus sacrifie même délibérément 90% de la population d'une planète composé majoritairement d'humain afin de conquérir la planète pour te dire.
D’ailleurs les éthéré n’hésite pas à sacrifier aussi des Taus pour "le bien suprême". Farsight par contre répugne à cela.
Pour finir le bouquin mais l'accent sur le fait que la caste de l'eau c'est de la propagande qu'elle fait. Des beaux parleurs qui ne disent pas forcément la vérité.(que ce soit aux humains ou aux Taus)

@SM bête: oui malheureusement c'est un point négatif du roman. Contre-balancé par le fait que l'inquisitrice Xenos et l'archiviste Scar Lords ont contrairement aux autres un cerveau. Mais les SM sont justes là pour faire de la figuration en plus d'être sacrément idiot.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Emperor le Mer 25 Avr 2018 - 14:07


Roman que je ne noterais que moyen+ ; à mon grand désarroi.

Autant c'est excellent côté Tau, avec une narration de leur point de vue très bien menée et vraiment rafraîchissante, autant c'est super affligeant côté space marines, ce qui m'a vraiment gâché la lecture par moments, et mérite donc un méchant carton rouge.

Car comme je le pressentais à la lecture de la critique de Rhydysann, l'auteur souille littéralement et à plusieurs reprises le fluff et la compétence de l'Astartes - avec entre autres un maître de chapitre bête à manger du foin, mais pas que - pour mieux servir son histoire et mettre en relief ses protagonistes xenos. C'est bien dommage.
Le scénario suivi par les SM apparaît au mieux artificiel, parfois assez cliché, et au pire complètement incohérent. Le tout est peu vraisemblable.

Voilà pour le sel, mais hormis ce que je considère comme une grave faute professionnelle de l'auteur, le reste est vraiment pas mal.

J'ai particulièrement bien aimé le prologue et la découverte du Chaos par les Tau.
Farsight qui en voyant les colifichets portés par des démons (pour lui d'étranges xenos vraisemblablement munis d'armes digitales et de dispositifs de téléportation d'urgence ^^) essaye de parlementer en proposant de leur offrir des gemmes rire2

La démesure impériale est également bien retranscrite au travers des yeux des Tau.
L'armada d'expansion Tau en PLS lorsqu'elle se fait intercepter par une unique barge de bataille SM rire1, "monstrueuse de par sa magnitude". Cool

Autre aspect cool : l'ambiance en apparence bien convenue du Bien Suprême gagne en épaisseur avec la présence en filigrane des manigances de la classe des Éthérés et du doute qui s’instille chez Farsight.

Enfin, deux concepts très intéressants que l'on trouve ici cristallisés dans un unique personnage, celui de l'Inquisitrice infiltrée qui joue son rôle de défenseur de l'Imperium sur le très long terme, en devenant radicale et en participant activement à la victoire des Tau sur le moment afin de leur laisser une chance de se développer en tant qu'espèce et de devenir plus tard des alliés de poids pour l'Imperium, face aux vraies menaces que sont le Chaos ou les Tyranides.
Tout en redoutant dans le même temps que les Tau, dont la technologie est d'un niveau similaire à celle que possédait l'Humanité durant le Moyen âge technologique, ne réitèrent les erreurs de sa propre espèce et ne précipitent à nouveau la galaxie dans une Longue Nuit 2.0 à base d'IA en roue libre.


Phil Kelly fait vraiment du bon boulot avec les Tau. Je lirai avec plaisir d'autres itérations de ce genre - d'autant qu'il y a de quoi faire avec les 5 sphères d'expansion - mais avant ça, par pitié, qu'il redevienne sérieux avec ses scénarios et l'élite de l'Imperium.

En attendant je vais sûrement me faire Les Lames de Damocles du même auteur, qui était passé entre les mailles du filet à cause des mauvais retours, mais bon on ne sait jamais. Smile




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Rhydysann le Mer 25 Avr 2018 - 14:34

Emperor a écrit:Car comme je le pressentais à la lecture de la critique de Rhydysann, l'auteur souille littéralement et à plusieurs reprises le fluff et la compétence de l'Astartes - avec entre autres un maître de chapitre bête à manger du foin, mais pas que - pour mieux servir son histoire et mettre en relief ses protagonistes xenos. C'est bien dommage.
Le scénario suivi par les SM apparaît au mieux artificiel, parfois assez cliché, et au pire complètement incohérent. Le tout est peu vraisemblable.
Haha j'avais prévenu. Des vrais figurants ces SM. Et oui le maître du chapitre fait vraiment pitié. C'est vraiment le seul point négatif du roman. Mais bon ce n'est pas la première fois qu'on a des SM débiles dans un roman et ce ne sera pas la dernière malheureusement.
+1




avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Crabouyator le Mer 9 Mai 2018 - 8:56

Le principal mot qui me vient à la lecture de ce livre est inégal.
S'il y a des passages qui sont très intéressants et prenants, il y a également quantité de passages grotesques et souvent d'un grobill ridicule.
Mais le plus gros point noir du livre est pour moi qu'il ne répond absolument pas aux attentes que j'en avais.
Quand je lis un livre sur un personnage jusqu'alors peu illustré, souvent c'est le moment le plus important de sa vie que je veux voir raconté. Ici ce qui m'intéressait c'est le premier contact des taus avec le chaos et la série d'évènements conduisant Farsight à la sécession. Après l'avoir pourtant mit en introduction, ce passage ne sera pourtant pas abordé.
Ceci est ma plus grande frustration vis à vis de ce livre, ce n'est pas l'histoire que je voulais lire.

Cependant, ça ne doit pas masquer les points positifs de ce livre, la première partie sur la société tau post croisade de Damocles est très bien faite, on comprend bien comment elle marche et le traumatisme que l'attaque impériale a déclenché dans les sphères dirigeantes.
On a même droit à des flash de propagande tau assez bien fait.
La main mise des éthérés sur la société tau parait évidente, même s'il y a plus d'opposition que je ne l'aurait soupçonné.
Le traitement impérial des mondes ayant rejoint les taus est également assez prenant.

Après, les points noirs sont plus nombreux.
A partir du départ de l'expédition Farsight, les choses vont de mal en pi. Un chapitre de space marine attardé (même les descendants fous furieux des BA ne sont pas aussi stupides), et des situations totalement rocambolesques (même pour Warhammer).
Spoiler:
-Le croiseur impérial qui met à pleine vitesse 10 heures pour s'écraser en kamikaze sur la flotte tau, Farsight dans son armure fait l'aller en 30 minutes
-Un Tau qui avec son armure, monte depuis la planète devant les vaisseaux space marine en orbite et tire dans le canon des vaisseaux sur les missiles de l'exterminatus, ce qui provoque l'explosion en chaine de tous les vaisseaux space marine. Je crois même que le tau survit. Assez pitoyable et invraisemblable.

Pour moi, à réserver aux fans de taus. Le sujet, outre la partie un, n'est pas très palpitant, des situations sortent totalement du récit et de l'univers Warhammer pour verser des situations absurdes et on passe à coté d'un livre intéressant. Avec une ellipse racontant rapidement les combats contre les impériaux et les zapant pour aller directement à la partie de l'introduction de la découverte par Farsight des démons, le livre eut été bien supérieur. Voté passable


Dernière édition par Crabouyator le Mer 9 Mai 2018 - 8:59, édité 1 fois (Raison : orthographe)


ironwar
avatar

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 45
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Mytoria le Mer 9 Mai 2018 - 10:56

Mince moi qui avait de grands espoirs pour ce livre (Je compte le lire dès que j'aurais fini celui sur les Carcha), j'avoue être un peu refroidi ..


necrons Quelqu'un sait ou j'ai garer mon monolithe ? necrons
avatar

Mytoria
Scout
Scout

Messages : 23
Localisation : Belgique, Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Mytoria le Sam 19 Mai 2018 - 12:28

Alors je viens de le finir à l'instant, et finalement je ne suis pas déçu !

On en apprends énormément sur les Tau, leur système de fonctionnement, les différentes castes et l'obéissance sans borne (très proche de la soumission même) aux éthérés. L'histoire est passionnante et nous donne même droit à quelques rebondissements (j'entends par la sur l'Araignée d'Eau et l'Inquisitrice).

Le point qui fâche, c'est la façon dont est décrit les SM dans ce livre, mais encore je trouve que Phil Kelly justifie ça habilement. Le Maître de Chapitre est fraîchement promu à ce titre, il n'est pas encore habitué et agit encore comme un capitaine. Bien sur cela donne scène à des affrontements avec les Tau assez ridicules (Les SM qui foncent dans le tas sans réfléchir, des décisions prisent sans consulter le Maître de Chapitre auparavant, etc..) qui m'auraient vraiment fait froid dans le dos dans un autre roman que celui-ci. Mais voila, ici l'auteur justifie cette façon d'agir des SM à la jeunesse de commandement du Maître.

Coté écriture, ça ce lit facilement, quelques difficultés au début à comprendre les expressions et grade Tau, mais après quelques pages, ça passe. Quelques fautes également, mais on est habitué avec BL et rien de bien grave.

Au final, pour la fraîcheur du roman et parce que ça fait plaisir de lire un livre sur cette race encore toute jeune, je lui donne la note de 17/20.


necrons Quelqu'un sait ou j'ai garer mon monolithe ? necrons
avatar

Mytoria
Scout
Scout

Messages : 23
Localisation : Belgique, Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Rhydysann le Dim 20 Mai 2018 - 16:54

+1 pour vos deux critiques. Amusant que les avis soient si divergents sur ce bouquin.
Deux points ou tout le monde est d'accord au moins c'est que les SM sont très mal traités ce qui est l'inverse des Tau.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Mytoria le Dim 20 Mai 2018 - 17:39

Rhydysann a écrit:+1 pour vos deux critiques. Amusant que les avis soient si divergents sur ce bouquin.
Deux points ou tout le monde est d'accord au moins c'est que les SM sont très mal traités ce qui est l'inverse des Tau.

Oui je pense que la grande majorité des personnes ayant lu ce livre s'accordent pour dire que les SM ont eu un traitement qu'ils ne méritaient pas. C'est dommage, mais ça n'en fait pas à mon gout un mauvais livre, ça l'empêche juste d'être vraiment excellent


necrons Quelqu'un sait ou j'ai garer mon monolithe ? necrons
avatar

Mytoria
Scout
Scout

Messages : 23
Localisation : Belgique, Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Jcpatiti le Dim 10 Juin 2018 - 13:42

+1 pour toutes les critiques, ça a l'air super intéressant ! Je le lirai peut-être à l'occasion, je ne connais absolument pas les Taus.
J'en profite pour vous féliciter dans vos critiques, qui permettent d'avoir une bonne idée du contenu du roman sans spoiler l'intrigue. J'ai l'impression du coup de l'avoir déjà un peu lu mais sans être frustré, c'est plutôt cool ! Smile


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
avatar

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par drong le Jeu 15 Nov 2018 - 23:30

Viens de commencer a le lire environ une cinquantaine de pages et ne connaissant pas trop les taus(préfère les eldars) ,je trouve le livre difficile a lire pour l'instant .

AU debut on a une avalanche de nom et de termes tau +les lieux qui facilite pas les choses , bref vais m'accrocher un peu voir se que ca donne (j'ai du sortir le codex pour m'aider) .POUR LE TAU'VA
avatar

drong
Space Marine
Space Marine

Messages : 192
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farsight: Foi et Crise de Phil Kelly

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum