Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_lcap40%Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_rcap 40% 
[ 4 ]
Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_lcap40%Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_rcap 40% 
[ 4 ]
Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_lcap20%Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_rcap 20% 
[ 2 ]
Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_lcap0%Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_lcap0%Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_lcap0%Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 10

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Nico. le Mar 1 Mai 2018 - 13:33

Présentation:



==> Le Maître de Guerre Semi-Poche

Après le succès de leur mission désespérée à Sanctus Reach, le colonel-Commissar Gaunt et le Premier et Unique de Tanith vogue vers le monde forge forge stratégiquement vital d'Urdesh, assiégé par les armées brutales de l'Anarch Sek. Cependant, il peut y avoir plus en jeu que juste une planète. Les forces impériales ont tenté de diviser et de conquérir leur ennemi, mais avec le Maître de Guerre Macaroth commandant lui-même la campagne d'Urdesh, il est possible que l'attaque d'Archenemy ait un but différent: décapiter la structure impériale d'un seul coup. Le Maître de Guerre s'est-il laissé devenir une cible involontaire? Et les fantômes de Gaunt peuvent-ils le défendre contre les assassins et les machines de guerre du Chaos ?

350 pages • Mai 2018 • ISBN 9781780303819 • Illustration de ?


Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  11f2ed10

Mon retour lors de la sortie VO:

Spoiler:

6 ans qu'il n'y avait pas eu de nouveau Gaunt. Une sortie repoussée pendant 4 ans. Lu en quelques heures. Et ce fût un régal. Je n'ai jamais fait de retours sur les Gaunt, c'est ma série favorite, je ne prends pas le temps de noter des choses quand je lis et j'ai envie que les gens découvrent par eux même. Mais là comme il est très attendu je vais faire une petite exception en parlant un peu du livre ici.

Nous retrouvons les fantômes après leur très difficile mission de Salvation's Reach, ils ont eu beaucoup de pertes et tentent de regarder les forces impériales avec un vaisseau en très mauvais état. Malheureusement, ils ont une erreur technique et se font sortir violemment du warp. Résultat, pour eux cela été instantané mais en temps normal ils ont perdu 10ans dans le warp. Premier coup dur pour les fantômes, et ce n'est que le début. Ils sont rapidement abordés par des charognards de l'espace qui pillent les navires et tuent les équipages.... L'histoire commence très mal pour les fantômes, ils sont vraiment désorganisés, à bout de forces et ont du mal à réagir. Je n'en dirait pas plus ce ce qu'il va se passer. Au final, les fantômes vont réussir à retourner chez les impériaux, mais cela faisait 10 ans qu'ils étaient porté disparus et Gaunt monté au statut de héro et Lord Militant à titre posthume. Son retour va donner envie à certains hauts gradés de changer l'échiquier politique...

L'histoire se déroule sur Urdesh où les forces de Sek lancent des assauts brutaux depuis longtemps, selon les experts Impériaux il serait devenu fou à cause du conflit interne créé par les actions de Gaunt (Salvation's Reach) et ferait des attaques imprévisibles. Mais pour Gaunt, il ne faut pas sous estimer les forces des dieux sombres, il semblerait que la stratégie adverse ait un sens. Mais est-ce que le Warmaster est encore en état de gérer cette campagne? A-t-il prévu une stratégie ? Tel est l'enjeu du livre. Je ne dirai rien d'autre sur le scénario.

C'est un réel plaisir de retrouver les fantômes, que de nostalgie quand on croise un personnage que l'on connait depuis des années, que d'émotion quand ils font la liste des personnages morts au cours des aventures. Que de tristesse et stupeur quand .... vous verrez bien. Abnett n'est pas très tendre avec ses personnages. Le livre n'a pas énormément de combats (même si d'illustres personnages ont droit à des moments bien bien classes), c'est plus un état des lieux des fantômes, diverses suites ou nouvelles intrigues (mise en place de choses intrigantes pour l'avenir), de la politique, de la stratégie etc. Mais c'est prenant, j'ai dévoré le livre sans déplaisir. J'adore cette série, j'adore ces personnages et j'adore le style d'Abnett. On voit qu'il a pris plaisir à retrouver ses fantômes. C'est vraiment une série à part, cela faisait longtemps que je ne n'en n'avais pas lu et j'ai vraiment aimé m'y replonger. Je peux vous dire que juste après j'ai commencé Old Earth, soit des Salamanders + Vulkan écrits par Nick Kyme, et bien cela m'a vite calmé. Very Happy


Je recommande chaudement ce livre à tous fans de la série, mais de toute façon je ne vois même pas pourquoi un adepte des fantômes ne voudrait pas prendre ce livre. Il devrait arriver en VF courant 2018.


Par contre cela termine sur un putain de gros cliffhanger de la mort (même plusieurs en fait), vivement Anarch fin 2018, Warmaster n'est en fait que la moitié (350 pages tout de même) d'une histoire qui se terminera dans un an. Si Abnett respecte les délais.

logo2


Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9022
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Capitaine Felix le Ven 25 Mai 2018 - 4:37

Donc c’est parti pour le dernier tome paru de la série « Les fantômes de Tanith ». Il était attendu. Presque 5 ans.

J’ai parcouru la plupart des romans de la série. Je l’attendais donc avec un peu d’impatience. Ce fut un réel plaisir de retrouver les aventures du régiment d’infanterie légère le plus célèbre du 41ème millénaire. Avec quelques déceptions néanmoins.



Scénario et mise en scène = 4/5

Souvenez-vous donc de la mission de Salvation reach
Spoiler:
Le Ier de Tanith mène une opération d’infiltration au cœur d’une base spatiale appartenant aux tribus sanguinaires. Plus précisément aux Fils de Sek. Il s’agit d’une part de récupérer des artefacts dans les laboratoires de l’ennemi, et d’autre part de faire passer l’assaut pour un acte de trahison de la part des Fils de Sek. La mission est menée sur la base de renseignement divulguée par un général traitre aux Chaos. 3 Astartes participent à l’opération. C’est un succès, mais les pertes sont sévères = l’officier chirurgien Tolin Dorden se sacrifie. Il se savait condamné par un cancer généralisé. C’est une perte symbolique pour le régiment.
Le Ier de Tanith regagne ensuite sa base à bords de la frégate Highness Ser Armaduke. J’invite aussi à la lecture du dernier recueil, notamment la nouvelle Ghosts and Bad Shadows.

Le vaisseau impérial met le cap vers son point d’origine. Mais un grave dysfonctionnement intervient au cours du voyage retour.
Spoiler:

Une panne d’un des moteurs principaux. La frégate effectue une translation en urgence vers l’espace réel. La manœuvre fonctionne à peu près mais le vaisseau connait des avaries sérieuses, et subit durant la translation d’urgence une diffraction temporelle. Si pour les impériaux quelques semaines ont passé depuis le départ de la mission, dix longues années se sont déroulées dans l’espace réel.
Le Highness Ser Armaduke émerge dans une zone inconnue. Les ennuis continuent.
Spoiler:

Une tribu des mondes sanguinaires, les V’heduak, spécialisée dans les abordages spatiaux, attaquent la frégate. L’assaut est toutefois repoussé. Un cuirassée démon sauve la frégate

Le régiment revient au bercail. Plus précisément sur la planète Urdesh. Les forces de l’Astra militarum y luttent effectivement contre les Tribus sanguinaires depuis quelques années. Le Maitre de guerre Macaroth mène en personne cette énième campagne. Le Ier de Tanith a donc le privilège de fréquenter les plus hauts échelons de la croisade.
Consécration ou pénitence ?
Spoiler:
C’est un triomphe !! Les fantômes étaient passés pour morts pour le haut commandement. Ils sont non seulement réintégrés avec tous les honneurs (et sans purge inquisitoriale), mais en plus, Ibram Gaunt se voit proposer un poste de seigneur militant au sein de l’état-major de la Croisade.

Cela change des sempiternelles rivalités avec d’autres unités de la garde (le 50ème Volpone, les patriciens de Jantine), des manigances de l’Inquisition (Lilith ; Welt…), du traditionnel rejet des officiers supérieurs envers les tactiques peu orthodoxes des Tanith. Les Fantômes sont à la page.
La suite du récit change la donne.

Les chaoteux reviennent à l’attaque
Spoiler:
Le régiment subit une attaque de troupe d’infiltration ; et dans leur cantonnement. Plus précisément des snipers. La garde du corps Maddalena est tuée.

Les nouvelles obligations de Gaunt posent problèmes.
Spoiler:
Quelques coreligionnaires lui demandent de participer à une sorte de coup d’Etat plus ou moins officiel envers Macaroth. La stratégie du Maitre de guerre est contestée, jugée trop erratique. Certains seigneurs militants souhaitent passer par une motion de censure de l’Etat-major. Gaunt doit faire face à tout un monde d’intrigues et de complots.
Peu reluisant pour un vétéran de sa trempe.

Le Ier régiment de Tanith connaît des ennuis internes
Spoiler:
D’une part, l’Inquisition soupçonne une corruption, due notamment aux artéfacts convoyés de l’installation Salvation Reach. Le major Gol Kolea est mis aux arrêts par des inquisiteurs. D’autre part, le capitaine Flyn Meryn complote contre sa hiérarchie. Il tente de faire pression sur le fils de Gaunt ; et ce afin de lui extorquer de l’argent. Tout juste. Dans l’affaire, Jakub Wilder est assassiné par l’infortuné commissaire Blenner, manipulé par un Meryn sans scrupule. Ezra Night est témoin de l’incident. Meryn lui tire une balle dans le dos, le laissant pour mort.

Le récit se clôt par une attaque très agressive des chaoteux.
Spoiler:
Les forces de Sek essaient de percer la ligne de front. C’est une attaque terrestre, après un raid de bombardement de préparation. Cela semble préfigurer une offensive majeure. L’état-major de Macaroth est abasourdi et ne parvient pas à classer l’attaque entre un raid opportuniste ou quelque chose planifié depuis de longs mois. Les Impériaux parviennent toutefois à endiguer la menace. Les Fantômes jouent d’ailleurs un rôle important en première ligne.
Au QG, Gaunt va chercher lui-même le Maitre de guerre, au grand dam des généraux complotistes. Le Maitre de guerre décide de reprendre directement la main. Il nomme personnellement Gaunt en seigneur exécuteur ; c’est-à-dire homme de liaison entre le Maitre de guerre et ses seigneurs militants.  




Style et écriture = 4/5

Bien. Du Dan Abnett pur jus. Très peu de franglais. Il me semble que la traduction est à la hauteur. Donc rien à dire.
Perso, j’ai apprécié les scènes d’abordages au cours de la première partie du roman.




Intérêt fluff = 3/5

Des éléments forts et des déceptions. Je n’ai pas mis une mauvaise note, mais c’est dommage.

L’aspect global est à bien traité. La Croisade de Sabbat entame sa 36ème année. Il semble que l’opération Salvations Reach ait fonctionné, divisant les deux principales grandes tribus sanguinaires entre elle (Pacte de sang et Fils de Sek). Je rappelle pour ceux et celles qui ne connaissent pas la série, que l’Imperium affronte les tribus des mondes sanguinaires de Ghourra. Ces « humains » sont apparemment de lointains descendants de colons humains du Segmentum Pacifus, ayant succombé aux puissances de la ruine il y a plusieurs millénaires (l’origine n’est pas très clairement indiquée dans le fluff). Loin d’être de simples cultes, les mondes sanguinaires disposent de toute une infrastructure industrielle et militaire. Les forces de l’Empyrean sont plus ou moins appréhendées par l’équivalent d’une caste scientifique (les Ordinant), et utilisées à dessein militaire. Les impériaux affrontent donc une civilisation humaine inféodée au Chaos depuis des siècles. Donc des mutants, cultistes, renégats, rejetons du chaos très bien organisée et redoutables (pour en savoir plus cf. la liste Egarés et damnés). Ils prêtent serment au Chaos universel, et (chose curieuse) et non directement aux anciennes légions d’Horus. A ce titre, quelques astartes (Iron warriors si je ne me trompe pas) viennent leur prêter main forte. Les Tribus sanguinaires ont par ailleurs l’habitude de s’approvisionner en « ressources humaines » auprès des populations impériales limitrophes (raids, esclavage, enrôlement de gardes renégats ….). Politiquement, ils fonctionnent sur la base d’une structure clanique. L’Imperium essaie donc à ce stade de la Croisade, de retourner contre l’ennemis son organisation instable.
Spoiler:
Suite à la mission sur Salvation Reach, Sek et Gaur semblent s’entretuer. Les Tribus sanguinaires seraient désormais incapables d’opposer une stratégie suffisamment cohérente. Les officiers stratégiques impériaux estiment d’ailleurs que l’Annarque Sek serait définitivement devenu fou. D’où la campagne d’Uresh visant à décapiter les Fils de Sek.
Ibram Gaunt a une autre interprétation de la situation
Spoiler:
Selon lui, c’est une feinte. L’Annarque souhaiterait retourner le piège des Impériaux contre eux. Il vise la Sainte et Macaroth. L’offensive finale à la fin du roman semble lui donner raison.
Les soubresauts ennemis pourraient avoir une autre explication.
Spoiler:
Les Chaoteux cherchent apparemment à mettre la main sur un des artéfacts ramenés de Salvation Reach. Une entité semble s’intéresser à Gol Kolea et à sa fille Yoncy. Pourquoi ? Comment ? L’entité sauve apparemment Yoncy d’une escouade des Fils de Sek. Une prophétie serait à l’œuvre…

Voilà pour les aspects positifs. Ensuite les dégrisements.

D’abords, quelques facilités scénaristiques.
Spoiler:
Le régiment est déclaré disparu, perdu corps et bien. Et il réapparaît 10 ans plus tard. Les Fantômes ne subissent aucune quarantaine, aucun interrogatoire. Juste quelques debriefings. J’ai connu les ordos de la Sainte Inquisition plus zélés. Qu’est-ce qu’ils foutent ? Au chômage technique ? L’auteur explique cette mansuétude par le nouveau statut de Gaunt. Trop simpliste à mon goût
Autre incongruité dans le scénario, Felyx Chass, le fils de Gaunt
Spoiler:
C’est une fille en réalité. Felyx Merity Chass. Elle cache son identité sur ordre de sa mère, pour des raisons purement politiques. Je n’ai pas très bien saisi ce revirement du récit à ce stade de l’histoire. La vérité éclate à la fin du roman, suite à l’altercation avec les sbires de Meryl. Je ne pige pas les motivations du personnage présenté par l’auteur. Obéissance aveugle à sa mère ? Volonté d’être reconnu par son père ? La présentation par l’auteur me paraît bien vaseux
Un clin d’œil au personnage de Margot Barette de Terry Pratchett ?

En second lieu, je suis déçu par l’évolution de certains personnages.
Spoiler:
J’avais apprécié le personnage du capitaine Jakub Wilder, introduit dans le tome précédent. Assez ombrageux, je l’aurais imaginé évoluer dans un sens plus favorable. Vous voyez, le type même du jeune officier blanc-bec, qui devient meilleur à force d’expérience et d’apprentissage. Mais non. Non seulement, il trempe dans le merdier de Meryl ; et en plus il se fait tuer bêtement.
A l’instar du commissaire Blenner. J’étais pourtant ravi d’avoir un commissaire à la Ciaphas Cain, enfin introduit dans un roman classique de la Garde. Une touche d’humanité, d’humour, mais également de courage, et soucieux de la survie de hommes et des femmes sous sa responsabilité (même par opportunisme comme Ciaphas Cain). Et bien non, c’est la chute. Il devient complice malgré lui de Meryl. Dommage.   Enfin ? Ezra, meilleur éclaireur après Mkoll, qui crève d’une balle dans le dos. Pas terrible.

En troisième lieu, l’auteur aurait pu développer un peu plus le fluff le QG de la croisade. Dan Abnett aurait pu décrire un peu plus en profondeur l’état-major de la Croisade de Sabbat. Et jouer du décalage entre le Ier Tanith, unité de spécialiste n’ayant connu que la boue, et les personnels classiques que l’on peut rencontrer dans un grand QG (stratèges, civils administratifs, troupe d’élite d’apparat…). Perso, j’aurais impliqué plus directement aux intrigues d’autres figures = Inquisition, Officio assassinorum, et même de l’Adeptus Astartes pour faire bien joli.  

Enfin, le Maitre de guerre Macaroth.
Spoiler:
Il n’intervient qu’à la toute fin du roman, dont le titre se rapporte pourtant à sa fonction. Abdett le présente comme un homme vieillissant et très fatigué. Macaroth s’isole de plus en plus, tout en demeurant conscient des intrigues de ses seigneurs militants et de l’évolution du front. L’auteur le présente d’ailleurs habillé en quasi robe de chambre lors de sa première rencontre avec Gaunt. C’est comme le Mandarin d’Iron man 3 ? Volonté d’insérer le lecteur dans un décalage ? Heureusement, les dernières pages permettent de découvrir ses talents stratégiques. Mais bon. J’aurais imaginé un meilleur traitement



Appréciation personnelle = 3/5


Roi des couteaux !

En dépit des quelques déceptions fluff, j’ai passé un excellent moment à parcourir ce tome. Il était temps !  5 ans quand même ! Les ingrédients classiques sont au rendez-vous. Les personnages, la description minutieuse des rouages de la Garde impériale…
Dan Abnett demeure un des meilleurs auteurs de science-fiction militaire. On compare souvent sa série des fantômes de Tanith, avec les romans de Bernard Cornwell relatifs aux 95th rifles durant la guerre de la péninsule ( Sharpe - quelques tomes traduits en Français aux éditions Nimrod). Comparaison fait raison pour une fois. C’est un plaisir sans cesse renouvelé.

La suite s’il-vous-plaît !

Noté bon.

Note globale = Total des points 14/20
Capitaine Felix

Capitaine Felix
Scout
Scout

Messages : 85
Age : 36
Localisation : Sud-ouest de la France (Terre)

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Emperor le Jeu 31 Mai 2018 - 21:35


Noté bon également. Un plaisir de retrouver les fantômes. Et même si le tome est loin d'être le meilleur de la série - il y a en effet pas mal de facilités scénaristiques et de petits manquements au fluff - ça reste vraiment sympa, et après toutes ces histoires Abnett arrive encore à nous sortir une situation inédite héhé

Points positifs
Spoiler:
- Toujours aussi bien dosé dans les pertes chez les fantômes. Pas de happy end, ça ne tape pas que dans le quidam... Crying or Very sad
- De multiples petits arcs narratifs secondaires bien sympa, qui nous font habilement vivre plusieurs facettes de la vie régimentaire au travers d'une multitude de persos toujours aussi intéressants, et dont certains vont très certainement finir par contribuer au grand final Wink Une formule toujours au top.
- Les 10 ans dans la gueule et les promotions dediou ! Gaunt, Rawn. Hâte de voir ce que ça entraîner comme changements dans la suite

Points négatifs
Spoiler:
- Gaunt intellectuellement overcheated, qui fait passer la suite des seigneurs généraux pour de gros busards. Un peu trop gros quand même
- Mkoll physiquement overcheated, qui se tape des renégats par brassées entières. Je le préférais en mode infiltré badass, là c'est Marbo le mec -_-
- Le laxisme généralisé des institutions impériales à l'encontre des Taniths en effet
- Quelques événements simplistes, comme cet assaut aérien ennemi brouillon qui n'est là dans l'histoire que pour faire lever le bouclier du QG de l'état major loyaliste en s'acharnant bêtement dessus, sans aucun détails (une ligne sur la DCA qui intervient, pas de crash,...)
- La suite de Macaroth apparemment dépourvue d'agents de liaison inquisitoriaux et de psykers assermentés. A un tel niveau de commandement. Comme par hasard. Au vu de comment les événements s'enclenchent et de la nature de la menace qui s'annonce, ça risque de piquer sévèrement dans le prochain tome Smile

Hâte de lire la suite en tout cas ! Abnett is back bitch Cool



Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4433

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Brennus_Decimus le Jeu 14 Juin 2018 - 14:38

Ayé fini. Lu (devrai-je dire "dévoré"?) en 3-4j.

Je ne pense pas avoir assez de matière pour en faire un retour avec notation classique qui aurait une réelle valeur ajoutée.
Quelques point négatifs déjà relevés mais que j'enfonce encore :
Spoiler:
- On manque cruellement de fluff sur l'état major de croisade et tout ce qu'il y autour.
- Gaunt qui voit des trucs énormes ayant échappé aux autres seigneurs militant grâce à son "regard neuf" Allo ???
- Macaroth, ordinateur humain sachant tout sur tout, faisant de la micro gestion à outrance mais ne voyant absolument pas la mutinerie de son état-major arriver à 3km ... re-allô ??
- MKoll laissant le costume de super éclaireur de la mort pour devenir un rambo de base ><'

Une chose que j'ai vraiment appréciée :
Spoiler:
Abnett suit avec ses persos une logique à la game of throne "comme dans la vraie vie, n'importe qui peut mourir, même (et surtout!) des personnages principaux". sauf Gaunt bien sûr ! Il est increvable même s'il a perdu ses yeux et vécu la torture ++. Citons :
- Maddalena Beloved : je sentais sa mort venir dès le début ; et puis de toute façon elle ne manquera à personne : Curth et Criid ne pouvaient pas la piffrer, tout le monde balançait dans son dos ... bref. Ajoutons à cela sa très faible contribution à l'effort de guerre et à l'efficience martiale du régiment malgré ses aptitudes personnelles. Pas une grosse perte quoi.
- Jacub Wilder, comme Capitaine Felix, je déplore sa perte à cause de son potentiel mais c'est peut-être mieux ainsi vu la façon dont il s'est avili sur la fin.
- Gendler, antipathique, malsain, très aigri, pas d'état de service à justifier
- Ezra ... Merde quoi! Ezra! et le pire, abattu dans le dos comme un chien, même pas de mort au champ d'honneur. Snif! (là on sent le G.R.R. Martin ...)

Sur la question de Gol Kolea :
Spoiler:
Plus précisément l'ambiguité sur le sexe de son 2ème enfant.
Celle-ci était encore présente dans mon esprit quand j'ai commencé le bouquin : je n'ai lu Necropolis que récemment et ce bien après avoir lu tous les autres tomes de la série. Or dans Necropolis, les descriptions des enfants font toujours référence à 2 garçons, ça m'avait surpris car dès le tome suivant sur Hagia on parlait déjà d'un garçon et d'une fille. Je me suis dit que ça devait venir d'une erreur de traduction ou alors d'une étourderie d'Abnett (peu probable certes, connaissant sa minutie des détails).
Toujours est-il que l'on pourrait supputer qu'il y a eu interversion de gosses au moment du décret de consolidation après les évènements de Vervun.
Le vrai fils cadet (on ne sait comment) serait alors détenu par le chaos et utilisé comme monnaie d'échange ?
Yonci serait-elle une psyker ?

Une question à la cantonnade :
Spoiler:
Depuis le début, les taniths du régiment perdent les leurs sans jamais pouvoir les remplacer.
Leur représentativité dans le régiment diminue fortement après chaque arrivé de renforts Verghasts et Belladon.
Néanmoins, le fait qu'il soient minoritaires dans le régiment implique qu'ils soient moins nombreux à tomber lors d'une boucherie (comme Iago ou Herodor), d'autant plus qu'étant les plus anciens du régiment, ils sont plus aguerris.
Dans "Le maitre de guerre" on apprends que les fantômes sont désormais 5000 grâce aux renforts arrivés au tome précédent.
Ma question est la suivante :
Quelqu'un a-t-il des informations ou des sources sur le nombre (en valeur absolue ou %) de tanith servant encore dans le premier et unique à l'époque actuelle ?
Merci d'avance.
Brennus_Decimus

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 94
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Emperor le Ven 15 Juin 2018 - 11:12


Spoiler:
J'avoue que Macaroth a tous les symptômes de l'autiste léger (mais charismatique) ^^

Perso j'ai été assez déçu de la mort de Maddalena. En plus d'être super badass, elle dénotait vraiment au milieu des Fantômes, et ses compétences de garde du corps ++ (au milieu de militaires assez standardisés dans leurs doctrines tout de même) auraient vraiment pu être mises à profit dans de futures sous-intrigues. Avec sa mort on perd un peu en diversité je trouve.

Pour moi il me paraît évident que Yonci est un réceptacle psychique/chaotique dormant introduit chez les Fantômes. C'est en fait elle que le gros vaisseau chaoteux préservait en n'attaquant pas celui des Fantômes à la fin de Salvation's Reach puis en le défendant des pilleurs au début de celui-là.
Après dans tout ça il ne faudrait pas oublier non plus le phegut, qui pour moi joue double-jeu et est au courant pour la gamine (le sourire à la fin de Salvation's Reach).
Sur le sujet du remplacement du lardon, j'ai lu les anciens livres il y a bien trop longtemps pour me souvenir des subtilités d'alors. En tout cas si ce n'est pas une tentative de rattrapage mais bien un truc pensé il y a 10-15 ans, chapeau Abnett.

Concernant les effectifs des Fantômes, je crois me souvenir que dans un vieux tome (celui où Corbec meure il me semble) il est dit que le régiment est passé sous les 2 000 soldats ; et à l'époque il y avait déjà des non Taniths intégrés au régiment.
C'est pour ça, j'ai été un peu surpris de ce nombre de 5 000, avancé dans ce livre. Ils ont reçu mass renforts !



Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4433

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Grundzan le Mar 19 Juin 2018 - 14:19

Perso je trépignais d'impatience de lire la suite des aventures de mes chers Fantômes. J'aime beaucoup cette série qui nous sort des habituels space-marine-de-la-mort-qui-tue et nous montre des hommes et des femmes courageux qui se battent pour une humanité qui les mérite peu je trouve. Je n'ai pas grand chose à rajouter par rapport aux commentaires précédent et au spoil. Le roman est bon, les personnages sont toujours aussi attachant mais franchement
Spoiler:
j'aurais tellement aimé voir Gaunt en Maître de Guerre  LOL
Foncez, c'est de la bonne.
Grundzan

Grundzan
Scout
Scout

Messages : 69
Age : 25
Localisation : Guyane ou Catachan... en tout cas y a des arbres

https://www.facebook.com/Grundzan/

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Jcpatiti le Dim 24 Juin 2018 - 23:39

Lu et dévoré en deux jours ! Fan d'Abnett devant l'éternel je suis très satisfait de cette nouvelle mouture des Fantômes ! Un peu court à mon goût vu l'attente, mais ne boudons pas notre plaisir...
Je ne reviens pas sur les points soulignés par les uns et les autres, autant éviter les doublons. Juste un grand bravo à l'auteur pour la cohérence de son oeuvre qui continue de m'épater et de me tenir en haleine !

Une réponse par rapport à la question posée par Brennus_Decimus sur Gol Kolea :
Spoiler:

Brennus_Decimus a écrit:

Sur la question de Gol Kolea :
Plus précisément l'ambiguité sur le sexe de son 2ème enfant.
Celle-ci était encore présente dans mon esprit quand j'ai commencé le bouquin : je n'ai lu Necropolis que récemment et ce bien après avoir lu tous les autres tomes de la série. Or dans Necropolis, les descriptions des enfants font toujours référence à 2 garçons, ça m'avait surpris car dès le tome suivant sur Hagia on parlait déjà d'un garçon et d'une fille. Je me suis dit que ça devait venir d'une erreur de traduction ou alors d'une étourderie d'Abnett (peu probable certes, connaissant sa minutie des détails).
Toujours est-il que l'on pourrait supputer qu'il y a eu interversion de gosses au moment du décret de consolidation après les évènements de Vervun.
Le vrai fils cadet (on ne sait comment) serait alors détenu par le chaos et utilisé comme monnaie d'échange ?
Yonci serait-elle une psyker ?

Dans la Préface de l'une des éditions en Français - de mémoire celle du recueil intitulé "La Croisade de Sabbat" paru après "Mission : Salvation's Reach", Abnett expliquait que cet arc final lui permettait de mettre fin à certaines pistes narratives démarrées dès le premier arc (La Fondation), lesquelles étaient parfois dues... à des oublis de sa part.

Notamment, de ce que j'ai compris il avait dans "Necropolis" fait de Kolea le père de deux garçons. Mais par la suite, quand il a remis en scène ces enfants, il s'est planté et a fait de Yonci une fille. La boulette !
Là où il a été génial, c'est qu'il s'en est rendu compte assez rapidement, mais qu'au lieu de le corriger il s'en est servi pour développer une nouvelle intrigue.
La classe à Dallas quoi Cool


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 84

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Solaris le Dim 1 Juil 2018 - 17:34

Étant enfin un jour, dans Les Fantômes, j'ai tenu à faire mon petit retour perso :
Spoiler:

Les plus :
- Enfin une bonne vue de la croisade dans sa globalité. On fait connaissance avec les seigneurs militants, on connaît l'avancée des opérations et on est sur le point de revoir enfin La Sainte et ce bon vieux Milo (Ven, reviendras-tu un jour ? Crying or Very sad )
- La série évolue grandement, ce qui est pour moi un très gros point fort pour toute fiction. Il semble qu'on aura plus d'intrigues et un moins de combats.
- Abnett sait vraiment introduire de nouveaux persos ou en ressortir d'autres du placard sans bâcler quoique ce soit. Concernant ceux qui reviennent au premier plan, on sent qu'ils ont évolué ce qui montre l'effort de renouveler la série.
- Les Fils de Sek, vraiment redoutables et plutôt originaux (des humains chaoteux biens équipés ?).
- La description d' Urdesh, vraiment riche et inspirante, qui montre que la planète n'est pas un énième monde forge.
- Une bataille finale vraiment sanglante et nerveuse ! Nos fantômes y sont des plus classes. On ressent plus la violence des combats du point de vue d'humains normaux.

Les moins :
- Le point de vue Felyx/Dalin/Ludd un peu redondant.
- Les morts de persos pas très inspirées. Je sais que la mort rôde au M41, mais un peu de badasserie n'aurait pas été de refus.
- Pas de descriptions des troupes de choc urdeshi. C'est dommage, j'aime bien découvrir les régiments avec qui les fantômes combattent.
- Résolution de l'intrigue principale vraiment facile.
- Quelques incohérences. Un colonel qui a passé un an 1/2 sur une planète corrompue qui devient seigneur militant ?
Perso, je lui mettrai un bon 16/20. Sa principale force étant de vraiment renouveler la série.

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 262
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 10 Fév 2019 - 21:40

Fini avec un peu mal au front...

Positif :
- Ça se lit comme une BD ou un film de guerre hollywoodien. Abnett a, au delà de ses compétences fluff (et quand Monseigneur s'en donne la peine) un talent d'écriture indéniable. Il maîtrise le rythme d'un récit de guerre à personnages principaux et secondaires multiples, en jonglant adroitement avec une flopée de noms, de lieux, de caractères, de références à la SF et aux films de guerre (fuite sous un bombardement aérien, abordage, cantonnement, un peu de politique, la vie de caserne, etc.)
- des décors toujours riches, épiques et bien amenés, comme l'arrivée du Ser Armaduke et des docks, le cantonnement et la description du théâtre d'opération, les changements de rythme du récit, gardant toujours le lecteur attentif.
- Ce rythme et ces ficelles, on les connaît depuis le début des Gaunt et ils font toujours recette. Je ne le vois pas comme les redondances scénaristiques auxquelles elles pourraient faire penser (Meryn, ersatz de Rawn, les phases cantonnement-alerte-attaque surprise- combats-retournements, un gentil injustement menacé par les vaisseaux noirs, un enfant pont psychique, une bureaucratie injuste) et on suit les petits devenus grands comme Dalin et Criid comme on suivait Marie et Laura Ingalls à travers les saisons. Car Gaunt, c'est avant tout une marque et l'attachement sentimental du lecteur à son passé et aux souvenirs du lecteur. Il capitalise sur ces souvenirs sans tomber dans la facilité, en maîtrisant les attentes du fanboy de Tanith (l'avantage et le privilège 1er et unique à BL d'être l'auteur 1er et unique de sa propre série de A à Z...)  

Et allons-y pour le négatif, naturellement en mode spoiler..
Spoiler:

Comme déjà dit, malheureusement trop de moments, de personnages, et de ficelles scénaristiques what the fuck. Ce trait de caractère des récits d'Abnett qui pouvait être original et détonner du temps des frères du serpent, être pardonné pour le cadeau empoisonné d'avoir à rédiger Imperium Secundus, ou se cacher discrètement dans les Tanith (qui se farcissent un dreadnought et des berserkerks de Khorne) il faudrait reconnaître qu'il use de notre goût pour la badasserie depuis un peu trop longtemps.

- Des Space marines qui se tapent des centaines de soldats et marcheurs au CC ? = pour les fans de jeux vidéo de THQ en vue TPS

- Les taniths qui bouffent des adeptes de Sek à 5 contre 1? vive le fan service

- Des super héros de BD? qui avaient gagné en prestige et en profondeur dans certains tomes, réduits ici à leur propre caricature (Rawne qui veut pas être colonel parce que trop fidèle et gentil ! (et accepte en maugréant mollement). Broskin pyromane qui tient plus de l'ork au cigare de DOW1 que du Garde, Curth mégère en pleine crise de ragnagnas sortie d'une 3e saison de la série "Urgences", Meryn et son club de méchants de collège US aux couloirs de casiers qui en veulent Felyx Chass parce que? "c'est le chouchou!!" et "qu'il est riche!!", Pasha l'actrice de warporn élue meilleure employée de l'année par Mkoll après un coup de foudre (et tous les hommes de pasha morts par sa faute), Mkoll le moine éclaireur qui.. ha bah non pète les plombs comme un Eversor à beugler du noirparler et se tape plusieurs compagnies d'élite à lui tout seul, Pasha encore qui se ballade avec 3 caisses de grenades et une technique laborieuse longuement décrite et quasi incompréhensible quand on se rappelle que le châssis est celui d'un Leman Russ, tout ça pour justifier une scène badass et qu'un ennemi qui avait envoyé des milliers de troupiers et une ribambelle de tanks laisse subitement 2 AT70 seuls se faire détruire au corps à corps parce que ... ils n'ont pas d'auspex. Rolling Eyes on n'entendra plus parler ensuite de ces mortiers qui ont fait reculé les 4 compagnies tanith et la brigade Helixid ... , on est à des années lumières de Vervun ou Phantine...

Les femmes et les enfants... :
Spoiler:
DEHORS!! colere
Le genre de féminisme à la Abnett qui les aime bien roulées, façon russes effrontées mais sexy, aux cuisines ou à s'occuper des mioches ;

- C'est le printemps au 41e millénaire et les persos féminins fleurissent dans tous les sens, pour faire internet warrior comme EA Dice en oct. dernier? Tous les perso féminins sont soit gentilles, baisables, dociles, des mamans ou des faire valoir (pourquoi cette emmerdeuse de Curth est encore vivante? à part faire les tirades psychologisantes sur Gaunt?), et tout ce discours sur les femmes officiers TROP jolies et c'est pas juste pask'y en a des compétentes: c'est juste un cliché, j'avais l'impression de voir défiler devant moi des personnages de mangas ou d'heroic fantasy.

C'était si difficile? par ex. d'offrir le rôle du grand méchant du régiment à une femme à la place de Meryn? ou d'offrir une importance scénaristique au moins équivalent à Kolea? Criid réduit à faire la nounou, Madalena qui était passée du stade d'assassine de luxe à poupée gonflable pour Gaunt, et hop! en moins d'un arc pour le dire, direction la case cimetière dès le 2nd chapitre, génial.

Et les enfants... ces descriptions d'enfants soi-disant mignon sont artificielles et forcées. Yonci est une caricature d'enfant ; tour à tour Laura ingalls à couettes puis non dure et crâne rasée, puis belle et adulte mais en p'tite jupe tout du long.. Rolling Eyes on sent qu'Abnett est mal à l'aise avec les enfants comme avec la description des idylles amoureuses..

Parce que Gaunt et son balai dans le cul, chouchouté et adulé par tous les persos de son régiment, ca fait de la peine de voir Abnett tomber aussi bas dans l'autosatisfaction et l'autocélébration ; les tirades avec Curth ou Blenner à ce sujet sont juste du niveau de l'hôpital velpo/ clinique de la forêt noire. L'image d'un colonel se dévouant corps et âme pour ses soldats, sans autre défaut que son abnégation bornée au réglement, sa rectitude morale, et son incapacité à devenir un bon papa... les braves types sans relief sont toujours les 1er oubliés, et il y a une raison dont Abnett devrait se souvenir. (par ex. qu'un roman n'est pas une partie de jeu de plateau).



Nos amis les officiers :
Spoiler:

Cette grosse bande de fragiles..

C'est quoi cette croisade des mondes de Sabbat  en MOUSSE??? Suspect
Déjà dit par d'autres que moi mais la suite du Maître de guerre du chef de la croisade, du délégué des Seigneurs de Terra, bon sang mais c'est la légende de la série! c'est l'olympe de notre imagination de fan! Elle faisait rêver avec tout ce qu'on sait du fluff et qu'on entre-apercevait dans les autres tomes avec des myriades de spécialistes et élites potentielles qui peuvent s'y croiser : astartes demi-dieux, inquisiteurs chelous, monstres exotiques du Mechanicum, Astropathes ésotériques, l'ecclésiarchie décadente, des xenos... ha mais non désolé, on a plus de budget, et c'est tellement plus "original" de présenter napoléon comme un claudo en pygama qui dort dans un carton tout seul dans une cave sans aucune surveillance au collège des sorciers d'harry Potter... mur

Cerise sur le déshonneur : Gaunt qui passe Seigneur militant clown après Ballaut, après avoir été sauvé par un croiseur démoniaque, le tout sur une intrigue politique de seigneurs militants incompétents (qui auraient fait quoi sans Gaunt avec leur formulaire de destitution?) même pas augmentés et qui font un banquet digne de la bande de nains du hobbit!! ..et en avant toute dans la foulée pour une plâtrée de compliments /autocongratulations sur Super Gaunt qu'il est plus fort et plus intelligent que tous les seigneurs militants du secteur jusqu'à ridiculiser en une journée le nez dans les paperasses jusqu'à Macaroth himself.. j'ai ha-llu-ciné.. ("c'est parce que j'ai un regard neuf" nous l'explique Abnett..  Rolling Eyes )

La fin est tout aussi sordide: mini-Macaroth qui remonte les bretelles de tout le GQG dans son vieil uniforme de monsieur Loyal, joue du Docteur d'Enfer sur son trône, ..réconcilie tous ses conspirateurs sans une seule exécution.. bisous! bisous! et banquer final à la astérix et obélix nommant Gaunt Maître de Guerre par intérim sans un mort, bisous bisous!!! des fleurs !! des fleurs!! confused c'est ça le "dark millenium" ?


Aux morts !
Spoiler:

On peut avoir des opinions différentes sur le choix d'Abnett. C'est une habitude attendue dans toutes les séries maintenant, mais la dernière saison de GoT le fait mieux..
Perso, je pense qu'il a fait des choix de facilité, comme un joueur de Gwent qui défausse ses cartes les moins glamour. Zéro sacrifice. Les persos tués ne servaient juste plus à rien.

- La tueuse en latex augmentique de Gaunt idiote au possible et flinguée par Larkin... sans une scène explicative ni un commentaire de Larkin, dont l'enterrement est ridiculisé et ponctué du petit "m'en fout, les fantômes sont si happy!" de Gaunt qui regrette à peine de pas pouvoir y être. Respect de l'auteur. Ca se sent.

- Ezra, le upé, deus ex machina de réserve en cas d'impasses scénaristiques, sans personnalité, comme un insecte. Après une scène de combat offerte pour la route lors de l'abordage au 1er chapitre, il est bel et bien écrabouillé de manière anecdotique et sans description. 3x bam! dans le dos et fini. Pas d'enterrement, pas de commentaires des proches. Poubelle.

- Même les sans noms qui accompagnent la nouvelle égérie de l'auteur, Pasha, ont le droit à plus de lignes de texte et de sentiments, que ce soit dans le chapitre sur l'abordage du Ser Armaduke ou contre les 2 At70.

- Le capitaine du dit vaisseau qui avait droit à une bonne mise en valeur? même pas mort. Mais disparaît ensuite du reste du roman.

- Zéro space marine mort... zéro seigneur militant... zéro capitaine ou commissaire... Mkoll capturé par les cannibales pour le mettre dans leur marmite avec du riz cantonnais et qui va être sauvé ou retourné ...  on parie?

- Gendler et Wilder: obligé de pleurer des méchants? rien que le dialogue quand ils piquent une grosse colère sur le fils de Gaunt, c'était si exagéré que ça sentait déjà tout sauf la fin subtile. Meryn n'en a plus pour longtemps non plus.


Un personnage qui ressort du lot?
Spoiler:

Blenner, à travers ses dialogues avec Gaunt, avec Curth, avec Merynn, puis son basculement moral, sordide... là je dis oui! Smile c'est déjà plus palpitant scénaristiquement que les intrigues incohérentes des Seigneurs militants en mousse.

Le fils/fille de Gaunt? = une simple bévue d'Abnett qu'il rattrape d'un coup de truelle. Fille à papa en perspective. J'imagine déjà: rattachée à Gaunt, combative, dure à cuire, entraînée par Criid, un talent naturel pour commander, belle et émotionnelle, une paire de seins et encore plus de scènes de douches, Dalin en mode larbin, et patati et patata. Grande inconnue sur son devenir.  Arrow

Question tactique
Spoiler:

C'est fainéant... le coup de penser attirer Sek avec la tête entière de la croisade.. j'ai prié /espéré un moment que l'aile où se trouvait Macaroth serait vide et révélerait un plan plus complexe.. et ben non.

- La croisade est trop étirée et menace de rompre? pas grave, on voit une 30aine de Seigneurs militants tranquillement réunis à entrechoquer leurs choppes de bière.
Les impériaux sont vraiment une bande d'idiots. Avec les destructions de monde sans explications et les pièges warp qui ont ponctué la croisade ou la mort de Slaydo, pas un seul psyker à l'horizon  Shocked et Yonci-monster qui passe sous le dôme fingers in the nose.

D'ailleurs...  scratch si le but de toute cette manœuvre était de faire passer yonci en commando suicide pour décapiter la croisade, pourquoi forcer le levage du bouclier et sacrifier 20% des effectifs de Sek? (dont on nous dit sans arrêt que ses armées agonisent... et qui brutalisent les impériaux de la tête de croisade partout sur la planète.. .tout est normal..) c'était pas simplement envisageable de faire plus subtil? étant donné que de toute manière Gaunt allait devenir un seigneur militant ET seule cette raison a permis à Yonci d'entrer.  

Et d'ailleurs, l'inquisitrice (inspirée du perso du dernier Doom?), pique un fard pour Kolea, mais un croiseur démoniaque qui permet à un futur Seigneur militant et sa fine équipe qui a passé 10ans dans le warp avec des artefacts xenos ennemis peut rentrer sous le dôme et approcher Macaroth sans problème ; croiseur démoniaque qui n'a même pas tenté de poursuivre l'abordage et récupérer les pierres de l'aigle, et elle ne fait rien? bisous bisous? pas un seul mort? je dirais à cette incapable= "on a les seigneurs militants qu'on mérite"



Noté moyen donc, par respect pour la minutie dont Abnett fut jadis capable dans un Titanicus un Double eagle et même le cycle 3 des "égarés", dont il va falloir apprendre à faire le deuil. Entre ces 2 périodes, faste et moins faste du "génie" d'Abnett, il y a eu sa maladie, une longue absence, des changements structurels à BL, mais aussi évidement un rapport d'Abnett et de BL qui a définitivement changé par rapport à la licence et au business modèle. Tout le monde vieillit.

Je n'attends pas grand chose non plus (le dernier tome de l'HH reste pour moi Emperor of Mankind) de la conclusion de cet arc qui sera probablement bâclé comme beaucoup trop de séries étirées artificiellement pour des questions d'argent. Une occasion hélas manquée pour Abnett de rendre hommage à son propre travail dont a priori il n'est plus suffisamment inspiré pour en supporter la complexité d'origine.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10831

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Rhydysann le Mer 13 Fév 2019 - 21:35

+1 longtemps que tu n'avais pas posté une critique  ghost non?

Quoiqu'il en soit même si je suis en désaccord avec certains points que tu cites plus haut(le personnage de curth notamment) et d'autres dont je suis cent pour cent d'accord(la baby sitter, développement de blenner, yonci, gods mod Tanith, etc...) c'est surtout le point sur le développement des personnages féminins qui m'a le plus intrigué.

Je trouve cela dommage que celles-ci soient toutes comme tu le dis "kro jolies" cela gâche un peu réellement la personnalité des personnages et me donne du mal à me faire une image de celles-ci, à titre personnel. Au final seul criid et curth sont à mes yeux des personnages féminins avec des vraies personnalités et correctement développés comme le devrait être tout personnage de roman.

Monologue terminé.^^


Dernière édition par Rhydysann le Mer 13 Fév 2019 - 23:48, édité 1 fois


Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1705
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 13 Fév 2019 - 23:30

Rhydysann a écrit:Je trouve cela dommage que celles-ci soient toutes comme tu le dis "kro jolies" cela gâche un peu réellement la personnalité des personnages et me donne du mal à me faire une image de celles-ci, à titre personnel. Au final seul criid et curth sont à mes yeux des personnages féminins avec des vraies personnalités et correctement développés comme le devrait être tout personnage de roman.

Monologue terminé.^^

Gardeàvousrompez ! non mais je t'écoute hein! Smile

Tu le dis même p.e. mieux que moi et de manière plus courte ; Abnett fait trop d'angélisme avec ses filles et elles sont toujours manichéennes ; alors que côté hommes c'est carrément la prise de tête permanente; et que curth et Criid aient été réduites à des postures caricaturales confirme pour moi le fait qu'il ne s'intéresse pas aux femmes comme des être humains à égal des hommes, mais comme un quota de faire valoirs. C'est triste. Et c'était pas toujours comme ca! (Eisenhorn, Titanicus, Ravenor, et surtout Double Eagle).
Il a p.e. trop de références stéréotypes des licences de SF constamment en tête ;

Et puis oui j'ai fait une grosse cure de BL depuis un an déjà, et c'est p.e. d'avoir plus lu à côté et revenir avec la distance qui m'a fait plus réagir. Merci quand-même pour le brûlot! What a Face
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10831

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par PetitPierre le Jeu 14 Fév 2019 - 8:13

Mode troll ON : moi je n'ai jamais lu un seul Gaunt
Mode troll OFF

Salut ... Smile


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
PetitPierre

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2514
Age : 35
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 14 Fév 2019 - 22:23

...jetez des livres à c'pauvre homme! Very Happy
c'est un scandale!

- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10831

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Illuminati le Mer 20 Fév 2019 - 14:44

Tiens, ça faisait un moment que j'avais pas posté dans le coin Smile
D'un autre côté, j'avais aussi fait une longue pose côté romans BL…

Bon, les fantômes de Gaunt reste une série incontournable et dure elle aussi depuis tellement d'années que ce dernier tome n'était évidemment pas à rater…

J'aime bien la série et les personnages, donc c'est toujours un plaisir d'en revoir certains, dont on a pris l'habitude de suivre les aventures depuis des années….
Et puis comme dit un peu plus haut…. bin y a le temps justement qui passe et qui laisse sa marque, pas toujours flatteuse sur le contenu. On le voit avec l'HH, malheureusement. Parfois, il faut savoir terminer une série, au risque de la voir se transformer en sitcom avec tous ses ingrédients WTF...

Dans sa globalité, la série est bonne, c'est du roman de guerre, avec du sang et des larmes, avec des personnages attachants, des morts, et du badass aussi.
Et puis on a l'auteur, Abnett, tour à tour, scénariste d'un 40k personnalisé et domestiqué, remodelé à sa sauce, avec un univers bien à lui, vu depuis la psychologie de personnages parfois torturés, aux interactions complexes. De l'autre, on a ce même scénariste de comics qui tombe très souvent dans les lacunes fluff, raccourcis, ficelles, scènes à la n'importe quoi et dignes d'un Marvel et avec des personnages secondaires baclés parce qu'ils faut des morts aussi.

Bref, tout ça pour dire que je partage en grande partie ce qui est dit plus haut. C'est un sympatique roman d'Abnett, dans sa globalité, mais si on gratte un peu le vernis, on reste stupéfait par certaines faiblesses : Le QG de campagne de la croisade… On est encore dans Wh40k, là ou dans une scène de la Comedia dell'arte ? oO
Des seconds rôles totalement sacrifiés (jetés à la poubelle sans le moindre respect, disons-le clairement), des scènes de fight trop cheatées à un contre cent…heu… c'est des gardes les gars, pas des space marines !
Et alors, oui en effet… la mise en scène de le plupart des personnages féminins…. mince… ça va plus chez Abnett, là…
Il aurait pu mettre en avant le côté misogyne d'un univers militaire, foncièrement masculin, mais avec plus de justesse sans tomber dans un aspect caricatural. La nana trop sexy avec sa poitrine, qu'elle fera ou non un bon officier, la medic Curth en pleine ménopause ou la garde du corps insipide mais trop canon que Gaunt se tape mais dont il se fout éperdument, etc.
Tout ça aurait pu sonner juste en fait, mais parfois, les scènes passent totalement à côté, à cause de pas grand chose je pense. Il aurait suffit que l'auteur écrive ces scènes d'un point de vue purement féminin et non pas, du point de vue d'un mec qui essaie de penser comme une nana.
Sans parler de Felix Chase…. c'est déjà évoqué plus haut… c'est une énigme là aussi, est-ce que cela va servir l'intrigue ou est-ce juste le truc pour surprendre le lecteur ? C'est le cas, mais c'est très casse-gueule quand même, je trouve.
Bref, je noterais pas ce livre comme mauvais, loin de là, même si ma critique est un peu acide, comme la plupart ici.
Côté intérêt fluff, y a rien, par contre côté intérêt tout court à lire la série, oui tout de même. Donc 2,5/5
Côté personnages… du bon et du moins bon, donc mitigé aussi : 3/5
Côté scénario… pareil, on a un bon cadre de départ, tous les ingrédients pour que ça prenne, mais y a de grosses ficelles et des faiblesses. 2,5/5
Finalement, à l'image du vieux maitre de guerre présenté dans le roman, la série perd un peu de sa superbe avec ce tome qui renoue après des années d'absence et un net essoufflement qui peine à remettre le pied à l'étrier. Je mets un 4/5 pour l'ensemble de la série car j'attends vraiment la suite.
Au global, je mettrais 12/20 pour ce roman.


Vil xenos omniscient
Illuminati

Illuminati
Space Marine
Space Marine

Messages : 287
Age : 46
Localisation : Quelque part dans la Bibliothèque Interdite

http://illuvoxludi.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 20 Fév 2019 - 17:55

+1
Salut à toi, Vil xenos omniscient Smile
En effet, longtemps pas vu ni lu dans ce coin des internets, toujours dans le game?  

Et je pense que l'on sera d'accord pour dire que ce n'est pas simplement nous qui avons vieilli comme fans d'Abnett / des Gaunts, mais bien le niveau d'exigence d'écriture et l'auteur lui-même.

Il y a des choses qu'il ne faudrait jamais remettre à plus tard, (finir une série à son apex de succès/reconnaissance) et bien sûr dans une niche comme celle des romans BL, goodies d'un jeu de plateau, mission quasi impossible avec une série vache à lait comme les Gaunts.

Le fait même qu'ils (BL) se sont rendus compte qu'ils étaient devenus incapables de recréer une telle hype sur une autre série que celle des Gaunts et de l'HH explique que les éditeurs ont lutté contre le travail même d'auteur, tel qu'il pourrait s'exprimer dans d'autres maisons d'édition, et dont les fins apparaissent alors lorsque tout le reste a été épuisé. souvent trop tard.

Je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec les séries de chaînes câblées type netflix: depuis quelques années, les mini séries de 2 -4 épisodes sont mieux accueillies que les gros machins genre GoT ou Vikings, tant elles correspondent mieux à des attentes de cohérence et deviennent des modèles économiques bien plus satisfaisants pour les auteurs comme pour le public.

Ce qui paradoxalement donne toujours un peu d'espoir ; qu'un jour un Cameron ou un vieux fan bien arrivé "dans le milieu" finisse par faire passer un jour une adaptation gros budget de la licence Very Happy
(de la licence et pas d'une série en particulier, on va pas comparer Ghost in the shell ou Gunnm avec les Gaunts ou l'HH, faut pas déconner)
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10831

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Zekka le Jeu 28 Fév 2019 - 17:08

Alors, venant de finir le livre ,je ne vais pas répéter ce que les autres ont dit, juste revenir sur quelques points que je n'ai pas compris ou interprété de la même façon:
Emperor a écrit:Points négatifs
Spoiler:
- Gaunt intellectuellement overcheated, qui fait passer la suite des seigneurs généraux pour de gros busards. Un peu trop gros quand même
- Mkoll physiquement overcheated, qui se tape des renégats par brassées entières. Je le préférais en mode infiltré badass, là c'est Marbo le mec -_-
- Le laxisme généralisé des institutions impériales à l'encontre des Taniths en effet
- Quelques événements simplistes, comme cet assaut aérien ennemi brouillon qui n'est là dans l'histoire que pour faire lever le bouclier du QG de l'état major loyaliste en s'acharnant bêtement dessus, sans aucun détails (une ligne sur la DCA qui intervient, pas de crash,...)
- La suite de Macaroth apparemment dépourvue d'agents de liaison inquisitoriaux et de psykers assermentés. A un tel niveau de commandement. Comme par hasard. Au vu de comment les événements s'enclenchent et de la nature de la menace qui s'annonce, ça risque de piquer sévèrement dans le prochain tome Smile
Spoiler:
-Gaunt qui propose juste que l'ennemi aussi peux servir d'appât, c'est tout x') il ne voit que ça de ce que j'en ai lu et compris ^^ il ne met pas en doute l'ensemble de la croisade, il fait juste remarquer que, si l'Imperium appâte avec Macaroth et la Sainte, l'Ennemi appâte avec Sek ^^
-Mkoll qui doit se faire 10-20 soldats à tout péter avant de "mourir" (tant qu'aucun corps n'est trouvé, je ne crois qu'en sa disparition ^^ Abnett nous a déjà fait le coup, et je l'ai déjà vu ailleurs, donc pas de corps = pas de confirmation de mort). Marbo aurait fait pété tout les bateaux ,là Mkoll a juste permis à ses camarades d'à peu près bien se placer sur la côte, rien de plus x)
-Le laxisme ordinaire dans un monde où les voyages ont une durée aussi aléatoire qu'un voyage dans une dimension où l'espace et le temps n'existent pas ^^' Et puis bon, à force la majorité de l'Inquisition a compris que les Tanith avait une "petite" rancune contre le Chaos (un monde entier détruit, ça fout en rogne ^^) donc pas spécialement besoin de surveillance selon moi ^^'
-L'assaut aérien...bien que peu brouillon à mes yeux, n'a pas servi à grand chose je l'avoue oo
-De ce que j'en comprends, la gestion de la croisade est effectivement un sacrée bazar logistique, social et bureaucratique, donc les Inquisiteurs et le Mechanicum semblent totalement indépendants x')

En ce qui concerne les rôles féminins... ben je n'ai pas spécialement vu de différences de traitement oo à la limite Zhukova qui le dit elle-même qu'elle est traité comme une pimbêche juste bonne à commander une escouade . Curth et Criid, elles commencent à "dater" donc leur développement a pu s'étoffer. Alors que Zhukova et Pasha ,par exemple, je n'en ai aucun souvenir avant ce roman oo donc quelqu'un pourrait-il me dire depuis quel tome leur caractère a-t-il commencé à être montré ?

Et pour la mort de certains persos:
Spoiler:
J'avoue que pour un survivant de Gereon, se faire avoir par Meryn... Pauvre Ezra...

Perso je le noterais d'un 15.5/20 ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1129
Age : 27
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Emperor le Jeu 28 Fév 2019 - 22:26


Spoiler:
Je l'ai lu il y a un certain temps mais de ce que je me souviens :
- Le "overcheated" était relatif. Gaunt est présenté de manière bien trop supérieure à ce qui est censé être les plus grands stratèges de la Croisade, qui du coup souffrent bien trop de la comparaison. Les généraux qui "n'y avaient pas pensé", Macaroth impressionné par les platitudes stratégiques de Gaunt, ce dernier et sa totale maîtrise de soi qui détonent en comparaison des mecs tous plus caractériels les uns que les autres qui composent le QG... Tout est fait pour en faire le messie qui va venir sauver la Croisade. C'est trop appuyé, ça en devient grossier.
- Évidemment que Mkoll n'est pas mort, Abnett ne va pas se débarrasser d'un personnage aussi central comme ça. Il a sûrement été capturé. Après oui on a déjà eu droit à ce genre d'exagérations, c'est sûr que ça n'est pas plus abusé que le coup du Dreadnought du Chaos. Mais bon là le gars était quand même un peu trop bien parti pour dératiser tout seul un navire rempli d'ennemis. J'ai cru revoir Steven Seagal dans Piège en haute mer xD
- Dans un univers où on hésite pas à exterminer les GI qui ont vu d'un peu trop près le Chaos (bon, allez, à leur laver le cerveau s'ils ont vraiment de la valeur), où le soupçon est la norme chez l'Inquisition, où le phénomène de corruption est quasiment un principe physique au même titre que la gravité et où le principe de précaution prime lorsque l'on parle d'agents ayant été au contact du Grand Ennemi, je trouve les institutions Impériales vraiiiiiment coulantes envers les Fantômes ici. Le fluff établit a été un peu trop facilement contrarié par le joker de la promotion de Gaunt.



Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4433

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Zekka le Ven 1 Mar 2019 - 0:00

Spoiler:
-Maintenant que tu le présente sous cet angle, c'est vrai que les caractères de l'état-major ne sont pas tellement complexes et assez plats x')
-Oui, UN navire, UN sur les dizaines attachés les uns aux autres qui forme cette "jetée" artificielle ^^
-...ben à ce niveau-là, c'est valable pour un certain nombre de régiments dans diverses autres oeuvres x') Et puis, malgré tout, on parle d'un Imperium où l'extermination d'un régiment d'artillerie complet met plusieurs dizaines d'années à être reconnue donc bon ^^ (cf chronologie du Livre de Règles... V7 il me semble oo) L'imperium, comme Macaroth le dit lui-même "est le plus gros enregistreur de la galaxie", il compile tout, donc la bureaucratie est un vrai monstre à la lenteur non-négligeable. Même l'Inquisition devrait mettre plusieurs mois pour être au courant de quoi que ce soit.
Et puis, techniquement, la mission la plus "chaotique" des Fantômes était, selon moi, Reach, mission qu'ils ont rempli avant de "mourir" pour 10 ans, donc l'Inquisition a dû se dire que l'affaire était classée .Mais peut-être que la présence d'une inquisitrice sur Urdesh va accélérer le processus ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1129
Age : 27
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett  Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : le Maître de Guerre de Dan Abnett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum