Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman

100% 100% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Nico. le Mar 31 Juil 2018 - 11:29

Présentation:





==> Les Seigneurs du Silence Semi-Poche

La Porte Cadienne est brisée et l'Imperium est divisé en deux. La puissance des légions traîtres, enchaînées pendant des millénaires derrière des murs de fer et de sorcellerie, s'est déchaînée sur une galaxie assombrie. Parmi ceux qui cherchent à se venger du royaume chancelant de l'empereur cadavérique, il y a la Death Guard, jadis de fiers croisés des légionnaires Astartes, qui sont maintenant des créatures de terreur et de contagion. De puissantes bandes de guerriers creusent des chemins sanglants dans l'espace, répondant à l'appel de leur seigneur Primarque à la guerre. Et pourtant, malgré toute leur redoutable force d'armes, il n'y a pas d'échappatoire aux vicieux héritages du passé, ceux qui les poursuivront des mondes démoniaques ruinés de l'Œil de la Terreur jusque dans les décharges fumantes de l'Imperium Nihilus.

400 pages • Août 2018 • ISBN 978-1780303840 • Illustration de ?



logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8508
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par - Talos - le Dim 12 Aoû 2018 - 10:44

Alors je sais qu'il ne faut pas juger un bouquin à sa couverture... Mais il me tenterait bien celui-là Shocked

Déjà que je trouvais la DG distante et sous exploitée lors de l'Hérésie, c'est d'autant plus rare de la croiser en 40k.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion : Leviathan
Mes reportages et maquettes historiques, c'est par là : Voile Noire



"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1938
Age : 29
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Anton Narvaez le Mer 5 Sep 2018 - 17:34

J'ai lu le roman en vacances.
On est dans le top de la Black Library à mes yeux.
Wraight s'impose pour moi comme un auteur top 3 de la BL avec AdB.
Sa vision des Légionnaires est très proche de celle d'ADB et les personnages sont très proches dans l'approche de ceux de la trilogie Nigh Lords ou Black Légion..
Le scénario est sympa et a le mérite de s'inscrire dans l'Imperium Nihilus, on y parle d'Abaddon et de Primarque.
Bref j'ai noté excellent, et je le conseil à tous ceux qui ont aimé les aventures de Talos et de la 10eme griffe mais je le conseillerai à tout le monde en réalité.
Je lui mettrai un 17,5/20
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 608
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par PetitPierre le Jeu 6 Sep 2018 - 7:14

Toujours interessant la Deathguard.
Si c'est du bon, on va essayer de se le procurer alors.
Je pense que c'est le coté "chaotique" le plus délicat à cerner. Pourquoi s'adonner au culte de papy Nurgle, c'est toujours mystérieux.

J'aimerais d'ailleur bien lire "la transformation" de la Deathguard en nurgleux ...
Vous savez où est-ceque l'on peut trouver des infos la dessus ?



_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
avatar

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2397
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Nico. le Jeu 6 Sep 2018 - 11:49

Terminé il y a quelques jours, j'hésitais entre faire un retour ici en VF ou dans la section VO vu qu'ils sont sortis en même temps.

J'ai plutôt apprécié de livre aussi, j'aime bien comment Wraight aborde la décrépitude de la Death Guard, les maladies, les "cadeaux" de Nurgle pas toujours utiles. Mais aussi les différentes loyautés possibles dans l'oeil, tout le monde ne reste plus les couleurs des Légions, ou les Primarques voir Abaddon. La Death Guard fait parti des rare Légions à être restée à peu près unifiée (avec les Word Bearers et dans une moindre mesure les Emperor's Children). Les Primarques sont mal considérés, ils ne sont plus que des esclaves de Dieux et seul Abaddon a le courage de sortir de l'Oeil. Mais, la plupart des membres de la Death Guard restent fidèles à Mortarion, les anciens de Barbarus se souviennent du fait que c'est lui qui les a libéré de l'esclavage et d'une vide misère, ils lui en seront éternellement reconnaissants.
Les Lords of Silence sont environ 600, un warband plutôt conséquent. Les divers personnages ont chacun leur personnalité et enjeux. Ce livre permet également de faire un petit lien avec Dark Imperium et Dark Imperium: Plague War.

J'ai bien aimé même si je ne l'ai pas trouvé si extraordinaire que cela, je lui mettrai plutôt un 14 ou 15.


J'aimerais d'ailleur bien lire "la transformation" de la Deathguard en nurgleux ...
Vous savez où est-ceque l'on peut trouver des infos la dessus ?

Tout simplement lire The Buried Dagger de James Swallow qui sera le tout dernier Horus Heresy et qui sort en Février prochain.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8508
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par PetitPierre le Jeu 6 Sep 2018 - 13:24

Nico. a écrit:

J'aimerais d'ailleur bien lire "la transformation" de la Deathguard en nurgleux ...
Vous savez où est-ceque l'on peut trouver des infos la dessus ?

Tout simplement lire The Buried Dagger de James Swallow qui sera le tout dernier Horus Heresy et qui sort en Février prochain.

Merci des infos chef' !
Et pour ton retour aussi.
Ca me tente bien celui la !


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
avatar

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2397
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Tyrion60 le Jeu 6 Sep 2018 - 22:48

Oh oui merci pour les infos, et effectivement ça donne envie de le lire, surtout si Wraight est dans le top 3 de la BL

Tyrion60
Scout
Scout

Messages : 50
Age : 31
Localisation : Poissy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Argel Tal le Jeu 27 Sep 2018 - 21:55

Bonsoir à tous, je me lance aujourd'hui dans la critique d'un roman que j'ai beaucoup apprécié et qui s'inscrit une nouvelle fois dans la thématique de la 13eme Croisade Noire du Fléau, les Seigneurs du Silence de Chris Wraight.
J'espère que cette critique vous plaira.

Scénario et mise en scène : 4/5

Le livre prend sa source au début de la 13eme Croisade Noire d'Abaddon. Ce dernier, en temps qu'héraut des Dieux, réunit ses forces au sein de l'oeil de la Terreur et est prêt à se jeter sur l'Imperium déclinant, dont la planète - gardienne Cadia et tous les autres mondes forteresses du secteur dont Agripinna le puissant monde - forge et Sabatine l'austère monde - chapitrâle sur lesquels l'action va en partie se concentrer. Nous suivons ainsi les perigrinnations du maître de siège Vorx, officier dans la Death Guard au moment de l'Hérésie d'Horus et aujourd'hui commandant d'une troupe hétéroclite de la Death Guard appelée les Seigneurs du Silence.

Vorx a entendu, comme tout les adeptes des puissances de la Ruine, l'appel du Fléau. Un appel à la Croisade d'autant plus important qu'il est relayé par le Primarque - Démon Mortarion lui même depuis sa demeure dans l'oeil de la Terreur : la Planète de la Peste. Fidèle à ses idéaux malgré des voix dissidentes au sein de sa bande de guerre, la capitaine Vorx va suivre son Primarque et Père génétique dans sa Croisade personnel vers le Système d'Ultramar, où l'on dit qu'un héros de l'Imperium vient de s'éveiller. La capitaine Vorx va ainsi devoir lutter contre de multiples menaces : des Astarte loyalistes, des alliés de circonstances de la Légion des Word Bearers et ses propres frères de batailles.

Style et écriture : 4/5

Les seigneurs du silence est un roman que j'ai beaucoup apprécié, de par le fait que j'apprécie déjà beaucoup l'auteur : Chris Wraight. J'avais déjà pu lire le Monde - Trône, une histoire vraiment cool qui explorait les tréfonds de Terra au cours d'une enquête inquisitoriale ; j'avais également pu lire la Légion de L'Empereur, l'un des meilleurs romans de cette année, qui s'ancre lui aussi dans les évènements de la 13eme Croisade Noire et dont la lecture à la première personne rendait l'expérience vraiment enrichissante et très agréable.

J'étais donc plutôt confiant lorsque j'ai commencé la lecture et je n'ai pas été déçu. Des les premiers chapitres, l'auteur installe une ambiance particulière, assez loin de ce que l'on pourrait imaginer de la part de Marines du Chaos. Les échanges entre hérétiques sont plutôt cordiaux, de même que les échanges entre les Astartes et les membres humains de l'équipage. J'ai eu l'impression que tout les membres de l'équipage important pour le récit avait leur mot à dire, qu'aucun n'était laissé en retrait. Tous ont droits a des moments d'introspections et c'est le fait que l'auteur sache gérer tout cela en même temps que de faire avancer le récit qui rend l'ensemble si attrayant.

Un autre point fort du récit est l'intérêt que l'auteur porte au détail. Les informations, qu'elles qu'elles soient, sont toutes a considérés comme importante. Il n'y a pas de classification a proprement parlé, que cela soit la politique, les croyances, l'organisation d'un agri - monde, l'architecture d'un monde - chapitrâle, les combats, tant terrestre que spatiaux, la psychologie et les motivations des personnages... Tout ce que Wraight nous apporte au fur et a mesure permet de véritablement croire en ce récit, d'éprouver de l'empathie pour de nouveaux personnages et d'attendre avec impatience la suite. Autrement dit, pour ce qui est de l'écriture, c'est excellent.

intérêt fluffique : 4/5

C'est l'un des autres points forts du récit. On en apprend énormément sur la Death Guard, sur les forces du Chaos et sur l'état de l'Imperium en cette fin de 41eme millénaire. Wraight prend vraiment le temps d'expliquer qu'elles sont les motivations de sa bande de guerre et celle plus générales de la Légion. Ici et là sont par exemple disséminés des passages nous expliquant le rôle qu'a pu avoir la Death Guard dans les derniers moments de l'Hérésie, quel est a été le véritable moment de bascule entre une intégrité physique, mentale et religieuse relativement préservé et l'acceptation des dons de leur dieu tutélaire. On en apprend d'ailleurs un peu plus sur le Rôle de Typhus dans le déroulé des évènements.

Les membres de la Death Guard ont d'ailleurs une relation ambiguë avec Nurgle, dans le sens où ils acceptent ses dons, considérés comme des cadeaux destinés à les renforcer et cela, tout en ne lui adressant jamais aucune prière, en ne faisant référence a lui que par la mot de "dieu". On en apprend aussi un peu plus, au fil du récit, sur l'état des différentes institutions impériales : Mechanicum et Astartes notamment. Les deux institutions, proches de l'oeil de la Terreur, semblent en plein désarroi quand les hérétiques frappent. Ils se jettent néanmoins corps et âmes dans la bataille, parfois jusqu'à l'anéantissement total, ce qui renforce cette idée de fin des temps que l'on avait déjà pu constaté dans d'autres récits. L'auteur se débrouille d'ailleurs assez bien pour créer un lien avec l'actuelle série de romans de Guy Haley qui traite elle aussi de l'Imperium Nihilus et de la Death Guard entre autres.

Appréciation personnelle : 4/5

Comme vous pouvez vous en doutez, j'ai beaucoup apprécié ce roman. Avec le roman Imperator que j'ai du mal à terminer, les seigneurs du silence était plus que bienvenu. Comme je l'ai dit précédemment, le récit est vraiment bien construit et permet de construire de multiples passerelles temporelles, géographiques et géostratégiques. On comprend quelles forces malveillantes sont aux prises avec l'Imperium, et ceci aux travers des yeux d'un hérétique qui se désole presque de la situation actuelle. On sent que le maître de siège Vorx semblait croire au rêve de l'Empereur, qu'il a suivi la voie tracé par son Primarque par loyauté envers ce dernier et que les seuls véritables moments où il semble avoir un quelconque intérêt pour la vie qu'il mène sont ceux où il combat ou lorsqu'il effectue ses travaux de compilation et d'archivage, les deux activités étant chez cette Astartes indissociable.

On se retrouve ainsi face un personnage doué de sensibilité, absolument pas monolithique et auquel on parvient a s'attacher malgré le fait qu'il puisse être, comme ses pairs, repoussant à causes des dons qu'il a reçu. On réclame presque d'en savoir plus, sur son rôle face aux Ultramarines ou durant la Grande Croisade par exemple, ce qui est rare pour un personnage qui n'a pas été installé depuis plusieurs romans.
Dernière petite mention spéciale au vaisseau qu'utilise Vorx et sa bande, le Réconfort, rendu sublime de par son côté à la fois organique et mécanique, membre quasi - vivant du récit et dont la dangerosité n'est plus a démontrer.
En clair et pour conclure, je ne peux que vous recommander ce roman.

Voté Excellent

Total : 16/20
avatar

Argel Tal
Space Marine
Space Marine

Messages : 258
Age : 19
Localisation : Paris / Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Rhydysann le Ven 28 Sep 2018 - 20:04

+1 pour la grosse critique plutôt intéressante.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1567
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Argel Tal le Ven 28 Sep 2018 - 20:46

Merci à toi Rhydysann, je ne peux que te le conseiller Wink
avatar

Argel Tal
Space Marine
Space Marine

Messages : 258
Age : 19
Localisation : Paris / Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Ivan le Fou le Sam 13 Oct 2018 - 18:23

J'ai acheté le bouquin et je l'ai commencé.

Pour le moment j'aime bien.


Mis à part... mis à part une incohérence fluffique au début du livre. Incohérence concernant les Dusk Raiders.
-Ils sont décrits comme ayant une armure blanc os: non. Les Dusk Raiders ont une armure gris foncée, avec le bras droit rouge, et les "décorations" en bronze.
-Ils sont nommés comme étant les "Dusk Raiders de Mortarion": non. Le nom "Dusk raider" était porté par les légionnaire avant que la légion ne soit réunie avec Mortarion. Suite à la réunification avec leur primarque, Mortarion les rebaptisa la "Death Guard" et les Dusk Raiders, désormais la Death Guard, adopta la livrée blanc os.

Sous Mortarion les Dusk Raiders n’existaient plus.
Tout comme sous Angron les War-Hounds n'existaient plus.
Les Dark Angles étaient The First, les White Scars étaient les Star Hunters, les irons Hands étaient les Storm Walkers, les Ultramarines étaient les War Born, les Word Bearers étaient les Imperial Heralds et les Salamanders étaient les Dragon Warriors.


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 270
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Ivan le Fou le Mer 24 Oct 2018 - 20:58

Et donc pour l'avoir terminé, hier soir, eh bien... un bon bouquin.

Pas mal de coquilles lors de l'impression cela dit. Des mots qui sautent, d'autres qui sont répétés, des morceaux de phrase mis en italique sans raison, etc...
Enfin rien de "méchant", même si pour le prix du bouquin on pourrait s'attendre à un peu plus de sérieux de la part des correcteurs.

L'histoire est intéressante, très intéressante même, compte tenu du fait qu la Death Guard (dans son vaste ensemble) est peut être la seul légion n'ayant pas été traitée à la première personne. Et... et je dois dire que les ptits gars de la Death Guard sont presque limite sympathique au bout du compte.
Ce ne sont pas des ultra-violents, ni des pervers sadiques, ni des torturés psychotiques voir même des fanatiques décérébrés assoiffés de pouvoir. La Death Guard donne, au final, l'impression de rester une Légion "soudée".

Alors certes, ils abordent les dons de façon différente, mention spéciale à ce gars de la Death Guard qui, à la vu d'un de ses ainés, en vient presque à se dire qu'il aurait mieux fait de rejoindre une autre légion renégate.

Cela dit on en apprend pas beaucoup sur la transformation de la Death Guard. Comme elle a été vécue puis acceptée. Autant dans dans l'omnibus Nightlords on a droit à une "exposition" de la psyché, écorchée vive, des fils de Konrad, dans les limites du raisonnable en tout cas; là c'est... à l'image de Nurgle en fait. Plus soft, plus doux, plus nonchalant. Presque.


Un bon livre donc.


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 270
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs du Silence de Chris Wraight

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum