Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman

Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_lcap50%Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_lcap50%Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe Empty Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe

Message par Nico. le Ven 31 Aoû 2018 - 18:20

Présentation:



==> Les Cendres de Prospero Trade-Paperback

Aiguillé par l'ombre du sorcier mort depuis longtemps, Izaak, le grand prêtre des runes Njal Stormcaller rassemble une bande disparate de Space Wolves pour affronter la Grande Faille et retourner dans les ruines de Prospero. Si Izaak a raison, une force de la treizième compagnie perdue reste piégée dans la vieille ville labyrinthique de Tizca, et si Njal peut les libérer, il sera non seulement débarrassé du sorcier, mais il sauvera également ses anciens frères. Mais les Thousand Sons s'attardent encore dans les cendres de leur ancien monde ainsi que d'autres adversaires plus sombres, et ils ne permettront pas aux Loups de passer sans combat.

352 pages • Septembre 2018 • ISBN 978-1780303956 • Illustration de Neil Roberts


Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe Blproc42

Artwork:

Spoiler:
Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe Ashes-11

Critique d'Aenar de la sortie VO:

Spoiler:
Et bien voilà, à mon tour de vous faire ma review de Ashes of Prospero que j'ai pu récupéré grâce à Nico. Encore merci à lui.

Tout d'abord, en guise de préambule, ce livre est la suite directe des événements décrits sur la chute de Prospero dans le livre de FW Inferno et de l'audio : "The Thirteenth Wolf" de Gav Thorpe. On a bien sûr aussi des références aux événements de Curse of the Wulfen et Wrath of Magnus.
Ce n'est pas nécessaire de les avoir lus ou écoutés pour comprendre l'histoire mais cela aide quand même pas mal.

Comme vous le savez, je suis fan des Wolves et j'ai beaucoup apprécié ce livre. Je vais essayé d'être le plus objectif possible mais je suis tout à fait ouvert à la moindre critique et j'essaierai de bien justifier toutes les notes que j'ai mises.

Le livre peut paraitre court par rapport à Devastation of Baal mais je trouve qu'il vaut son pesant de cacahuètes. Thorpe a effectivement traité très vite certains passages et j'aurai apprécié qu'il rajoute quelques pages. Mais bon, on a les points principaux et quelques sacrées pistes pour la suite. Et ça, j'achète!!!

Je vous préviens, je vais largement spoiler le livre et vous faire part de quelques théories loufoques sorties de mon esprit malade. Donc si vous ne voulez pas vous spoilez, passez votre chemin.

Scénario et mise en scène : : 4/5

L'histoire commence après les événements de la Croisade Indomitus. Les Space Wolves sont exsangues, leurs forces dispersées aux quatre coins de la galaxie pour essayer de répondre à toutes les demandes d'aide ou d'assistance qu'ils reçoivent. Un envoyé de Guilliman, un lieutenant Primaris, est également là pour faire la liaison avec les forces du Primarque. C'est dans ce contexte que Logan demande à Njal de procéder à des divinations pour essayer de retrouver la trace de Leman Russ.

Spoiler:
Njal procède à ses divinations mais ne trouve strictement rien et vient le dire à Logan. De retour dans sa cellule, il s'installe dans son sanctum, la fatigue prend le pas, et il laisse divaguer son esprit. Ce dernier est attiré inconsciemment sur Prospero. Il baisse sa garde un instant et il capte un appel à l'aide d'un sorcier TS, Izzakar Orr. Sentant le danger, Njal relève ses défenses psychiques mais trop tard, la conscience du sorcier TS est emprisonné dans sa conscience. Njal sait qu'il a fait une énorme faute et se prépare à purger cette abomination lorsque le sorcier lui révèle qu'il est mort et qu'il est emprisonné dans le réseau de portails de Prospero avec les SW de la XIIIème. Cela fait réfléchir Njal qui décide d'aller en parler à Ulrik et Logan. Après des entrevues plus que houleuses, Logan décide d'envoyer Njal sur Prospero dans l'espoir de sauver ces SW et si possible de retrouver Leman Russ.

Alors le prétexte du scénario me parait un peu gros mais une fois cette réticence passée, cela passe nickel : un archiviste de la puissance de Njal ne devrait pouvoir être possédé aussi facilement malgré la fatigue

Logan décide donc d'envoyer une petite force de SW sur Prospero sous le commandement de Njal. Njal ne récupère que quelques SW gravement blessés lors des événements de Wrath of Magnus et jugés inaptes au service en première ligne, des kaerls du chapitre ainsi que quelques ajouts :

Spoiler:
Njal réussit à convaincre Bjorn et deux autres dreadnoughts de les rejoindre. Logan ordonne également à Arjac et à une petite force de Gardes Loups de l'accompagner pour surveiller Njal et l'éxécuter s'il pense que le psyker TS prend le contrôle de Njal. Le dernier ajout est Lukas avec une petite meute de six griffes sanglantes à la consternation de Njal.


Njal et sa petite force embarque dans un croiseur endommagé qui devait partir en réparation et récupère en prime une navigatrice complètement débutante. Et voilà nos héros en route pour Prospero.

Spoiler:
Le voyage ne se passe pas sans heurts à cause de la proximité de Fenris avec la Cicatrix maledictum. La navigatrice est mise à rude épreuve. Elle se révèle être particulièrement puissante. Je ne suis pas spécialiste mais j'ai l'impression que son troisième oeil est parfois un peu surpuissant au combat contre les démons. A voir donc.

Malgré cela, la force des SW réussit à se rendre sur Prospero. Ils se rendent rapidement compte que la planète n'est plus inhabitée et que les adorateurs de Magnus sont de retour. Ils sont donc forcés de se frayer un chemin en force jusqu'au premier portail du réseau de Prospero. A ma grande surprise, la navigatrice débarque également et se révèle assez mortelle avec sa garde. Là aussi, c'est peut être un peu gros mais cela ne m'a pas gêné plus que cela.

On sent vraiment le sentiment d'urgence qui pousse les SW : ils sont très peu nombreux et doivent rapidement se frayer un passage. Cela conduit, peut être un trop facilement, Njal à laisser son corps au sorcier TS pour l'ouverture des portails. Là aussi, le réseau des portails réservent de sacrés surprises aux SW. Et ils se retrouvent confrontés aux adorateurs de Magnus, démons et anciens et nouveaux TS rapidement.

Lukas et sa petite meute de Griffes sanglantes font bien sûr des leurs et partent explorer Prospero de leur côté.

Ils découvrent surtout pourquoi Magnus et ses suivants ont repris le contrôle de ce réseau de portails qui communiquent un peu avec la toile Eldar. Magnus veut utiliser ce réseau pour libérer les démons de la nécessité d'avoir recours aux failles warp pour entrer dans le monde réel. Ils seraient ainsi plus puissants et pourraient assaillir l'Imperium de partout.  Shocked

Après quelques péripéties, ils retrouvent les SW de la XIIIème aux prises avec les nouveaux TS et après une reconnaissance mutuelle grâce à Bjorn, les SW de Njal et ceux de Bulveye, le seigneur loup réusissent à sortir du réseau de portails de Prospero grâce à l'aide du sorcier TS qui scelle le portail derrière eux pour leur donner le temps d'évacuer Prospero. En effet, le sorcier TS ne reconnait pas sa légion et est contre ce qu'est devenu Magnus. Une paix fragile est atteinte entre lui et les SW de la XIII. Il fait cela car Magnus est derrière les SW et n'est retardé que grâce à une ruse de Lukas qui m'a bien fait rire.

Le livre s'arrête là et c'est ce qui me fait penser qu'il y aura quelque chose derrière mais je reviendrai dessus dans la partie fluff.

Style et écriture : : 4/5

Gav thorpe a fait de sacrés progrès depuis son premier livre Ange des Ténèbres. La narration s'enchaine bien, on est pris dans le livre et il n'y a pas vraiment de temps morts. Il y a même des grands moments d'humour notamment grâce à Lukas. J'aurai apprécié que le livre soit plus long car Thorpe aurait pu mieux développer la psychologie de Njal et des autres personnages SW présents ainsi que la navigatrice et le sorcier TS. Le choc de culture entre les SW et les TS est très sympa à lire. Mais il est également très sympa de lire à propos du choc des cultures entre le 31ème et le 41ème millénaire. J'aurai bien aimé que cette partie soit encore plus développée.
Mais je trouve que malgré ces petits reproches de taille du livre, cela mérite pleinement cette note.

Intérêt fluff : 4/5

Tous les points que je voulais voir aborder le sont même si ce n'est que brièvement. Franchement, cela donne beaucoup de pistes pour l'évolution du fluff des SW et leur futur codex.

Spoiler:

Tout d'abord les Primaris chez les SW : Ils sont abordés rapidement. Les SW sont contents d'avoir pu bénéficier de renforts et que ceux ci soient bien porteurs du Canis Helix. Mais ils s'en méfient également. Ils ne savent pas s'ils sont plus résistants ou non à la malédiction du Wulfen. Il n'y a aucun Primaris Space Wolf dans le roman. ils sont engagés en renfort des Grandes Compagnies qui combattent un peu partout.

La population de Fenris est aussi abordée. On voit que l'invasion des démons a prélevé son tribut sur les esprits des fenrissiens et la situation est particulièrement difficile pour eux aussi.

D'autres primarques chaotiques sont rapidement évoqués : Angron, Fulgrim et même Lorgar.

On sent bien également la situation difficile des SW. Logan est affecté même s'il le cache et veut absolument avoir des nouvelles de Leman Russ en espérant son retour. Il demande à Njal de relever toutes les traces possibles sur Prospero

Bjorn est plus circonspect et dit bien à Njal qu'il s'agit d'une mission de sauvetage : on rentre et on sort très vite de Prospero. Pas de vengeance inutile.

Le fait d'envoyer d'Arjac en garde du corps et éxécuteur de Njal si besoin est.

Lukas est également développé et le peu qu'on en voit dans le livre me fera acheter le livre qui lui est consacré en février. Il réussit à manipuler Magnus à un moment. Et ça, ça vaut plus que son pesant de cacahuètes!!! En plus, il permet d'amener pas mal d'humour dans le livre tout en conservant sa part sombre qu'il cache soigneusement.

Les relations entre Njal et le sorcier TS. on voit que les psykers n'ont pas du tout la même vision de leurs pouvoirs. le TS est beaucoup plus précis dans l'usage de ses pouvoirs alors que Njal les manie comme une massue. Le TS critique notamment la partie de mysticisme des SW et le fait que cela s'élloigne de la vérité impériale notamment quand il revet son armure.

Mais le plus savoureux reste le contact entre les SW 40k et les SW 30k. Pour les SW 30k, ils ne sont restés bloqués que deux ou trois semaines dans le réseau de portails depuis l'invasion de Prospero. Même si les nouveaux TS en bleu les choquent un peu.  Arjac et les autres sont impressionnés par leur matériel. Ils n'ont jamais vu de Spartan ou de Stormbird. Cela fait rire les SW 30k ainsi que le sorcier TS. De plus, les SW 30k ne respecte absolument pas Russ comme le font ceux de 40k. Enfin les SW 40k se retrouvent comme des enfants face aux héros de leurs légendes. Par exemple, Arjac se retrouve devant le premier champion du Primarque et cela dégénère en rivalité amicale. Enfin, on se rend compte que le chapitre n'a pas trop évolué dans ses tactiques car les SW de Njal s'intègrent très rapidement chez leurs homologues de la 13ème. D'un autre côté, les SW 30k sont sous le choc pour la trahison d'Horus et la mort de l'Empereur. Ils se rendent compte qu'ils ont été manipulés.

Pour en finir, avec le livre, le seigneur loup Bulveye reconnait sa faute devant le sorcier TS et accepte de retourner sur Fenris pour continuer le combat contre Magnus malgré son serment envers Leman Russ. C'est surtout la perspective de retrouver ses frères de la 13ème qui le motive. Njal ne lui a pas dit cependant qu'ils étaient pour la plupart tombés sous la malédiction du Wulfen.

Conformément à sa mission, Njal n'essaie pas de rechercher Leman Russ et on a strictement aucune info sur lui dans le livre

Le sorcier TS qui se rend compte à quel point sa légion est tombé bien bas et ferme le portail pour s'opposer à son primarque. Il compte partir dans la toile à la recherche de ses frères TS qui ne seraient pas corrompus pour continuer la lutte contre Magnus. Je sens qu'il va réapparaitre dans un livre celui-là.

Enfin pour les SW, le livre se termine abruptement. La petite force de Njal sort des portails avec les SW 30k qui sont au nombre de 200 avec leur seigneur loup et leur matériel 30k : Stormbird, thunderhawk, predator, Spartan... Et Njal donne l'ordre à son croiseur de tout bombarder sur Prospero.

Et ça se finit là. Donc, grosses possibilités pour la suite.

Vous l'avez compris, Thorpe aborde énormément de choses. je ne mets que 4/5 car c'est fait de façon très rapide pour certaines choses et j'aurai apprécié en savoir plus.

Appréciation Personnelle : : 4/5

Je le répète, j'ai beaucoup aimé ce livre. Je ne mets que 4/5 aprce que c'est trop rapide sur certaines choses. Les fans de SW seront ravis car on a de grosses possibilités d'évolution du fluff.

Au final, je mets donc un bon 16/20 à  ce livre. Mais je suis tout à fait prêt à entendre vos critiques quand vous l'aurez lu ou à répondre à vos questions.

Et maintenant place à mes théories fumeuses :

Spoiler:

Ce livre ouvre énormément de possibilités à GW pour faire évoluer le chapitre. En effet, si Njal arrive à évacuer avec ses 200 guerriers de la 13ème, les SW seront le seul chapitre avec des vrais marines 30k dans ses rangs, ayant connu l'Empereur, Leman Russ, la vérité impériale... Ca va choquer devant le 41ème millénaire.

Quid de mes théories fumeuses :

- Un renfort de 200 guerriers, c'est énorme pour le chapitre qui manque cruellement d'effectifs. Comment la répartition va se passer? La 13ème va-t-elle resté unie ou va-t-on les mélanger dans les différentes grandes compagnies?

- Qui sera le Loup Suprême du chapitre? Logan ou Bulveye qui est de loin son aîné.

- Au niveau modélisme, on va pouvoir allégrement mélanger les grappes 30k et 40k.

- Les SW se retrouvent maintenant avec un mélange détonant entre SW 30k, Primaris, et SW 40k. Cela promet un bon brassage d'identité pour le chapitre.

- Surtout, la fin abrupte de ce livre me laisse supposer qu'on va avoir une suite. Je ne serai pas surpris que l'on ait vers l'été une campagne SW vs TS (même si c'est très redite avec les livres sur Fenris) avec un retour de Leman Russ. Magnus a un plan assez diabolique, pire qu'Abaddon, je trouve : des légions innombrables de démons et encore plus forts s'ils arrivent à prendre le contrôle du réseau de portails qui s'étend partout dans l'Imperium. Avec la 13ème qui récupère ses wulfens, on pourrait penser que Leman revient avec le codex SW vers l'été avec une petite campagne mondiale.

Voilà, qu'en dites vous?

logo2


Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8862
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe Empty Re: Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe

Message par Ivan le Fou le Mer 3 Oct 2018 - 16:58

Nico. a écrit:
Spoiler:

- Qui sera le Loup Suprême du chapitre? Logan ou Bulveye qui est de loin son aîné.

Spoiler:
En théorie, et si on suit un semblant de logique, même si Bulveye est de loin l'aîné de Logan, Logan n'en reste pas moins le plus compétent.

Comme tu l'as mentionné, les SM 30k ne sont restés prisonniers, de leur point de vue, que quelques semaines. Or ça fait plus de 10.000 ans que la purge de Prospero a eu lieu. L'Imperium a bien changé entre temps. De plus ils en sont encore à digérer la trahison d'Horus et la "mort" de l'Empereur.

Si ces quelques nouvelles les ont secoués, j'ose pas imaginer comment ils vont réagir face à l'Imperium tel qu'il est à l'heure actuelle.
Même Guilliman a réagi de façon assez.... dramatique. A souhaiter que l'Imperium ait succombé aux flammes d'Horus plutôt que d'être devenu ce qu'il est.
Bon, à terme Guilliman s'est repris bon grès mal grès. Mais d'un autre côté, d'une part, on lui en a pas laissé le choix, et d'autre part c'est un Primarque.

Donc, de mon point de vue, les SM 30k sont un peu les "andouilles qui débarquent". Very Happy


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 286
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe Empty Re: Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe

Message par Emperor le Mar 18 Déc 2018 - 15:40


Voilà mon retour tissé de quelques spoilers mineurs (je préfère prévenir, mais rien de bien méchant) sur ce livre sorti depuis un moment maintenant.

Particulièrement bien aimé le début, qui contextualise parfaitement l’état de Fenris et des forces Space Wolves dans le nouveau fluff, notamment après l’attaque de Magnus et des TS sur la planète-mère, qui a laissé pas mal de traces…

On apprend que beaucoup des tribus de sauvages de Fenris ont été éradiquées ou fortement affaiblies au cours de l’assaut du Chaos, ce qui nuit considérablement au recrutement du chapitre. D’ailleurs Logan s’en inquiète particulièrement, ils ont beaucoup moins de recrues potentielles qu’avant mais ne veulent pas non plus abaisser les critères de sélection pour compenser. Heureusement, le renfort des primaris et des ancêtres 30K de la XIIIème compagnie devrait permettre de temporiser en attendant que les populations de Fenris se renouvèlent.

Fenris elle-même a été touchée par l’influence du Chaos. Un certain nombre des bêtes qu’elle recèle, qui de base sont déjà plus que mortelles, sont désormais corrompues par le Warp, rendues folles ou plus agressives, assaillant les restes des clans survivants et continuant ainsi de les affaiblir.
Grimnar envoie donc des guerriers en solo pour les secourir, puisant avec circonspection dans le peu de guerriers qu’il lui reste au sein du Croc. Cela donne d’ailleurs une scène bien sympa au cours de laquelle le champion totor Arjac vient sauver une tribu d’une wyrm de glace chaotisée.


Toute la partie dédiée à la préparation de l’expédition vers Prospero est assez savoureuse.
On y voit d’abord défiler une belle tripotée de héros du chapitre : Grimnar, Ulrik, Arjac, Njal, Bjorn, Lukas…
Ne manquait que Ragnar et on avait la quinte flush xD

Pour le reste, ça y va sérieusement à l’économie pour la création de cette nouvelle compagnie temporaire dont le but est de ramener la compagnie 30K de Bulveye.

On fait avec ce qu’on a (et ce que veut bien lâcher Grimnar, qui n’aide qu’à moitié un Njal en pleine repentance), donc ça recrute parmi les SW réformés, les infirmes de l’apothecarion, les thralls novices ou grisonnants... Une belle brochette de bras cassés, que rejoignent les tocards de Lukas et, fort heureusement, un solide trio de Dreadnoughts menés par Bjorn lui-même !

Pour transporter tout ça, on réquisitionne un pauvre vaisseau à peine réapprovisionné et pas assez grand pour accueillir tout le monde, donc les mecs et le peu d’équipement de disponible sont stockés dans les couloirs, campent autour du moteur Warp, ou font des quarts selon le principe de la banette chaude pour se reposer pendant le transit Warp. Smile
De même, les discussions entre gradés terminators se font à la croisée des coursives car il n'y a pas assez de place autrement, et la vie au sein du vaisseau est régie par une organisation millimétrée pour éviter que ça ne bouchonne dans les petites pièces et les couloirs étroits du vaisseau. (En passant, j'ai trouvé tout ça vraiment sympa, ça change !)

Le tout est guidé par une navigatrice novice dont ce sera le premier voyage Warp (elle n’a fait jusque-là que du double commande), car le navigateur de garde dans le Croc n’a pas voulu rejoindre l’expédition…
Sur ce point, je trouve vraiment abusé que les SW prennent le risque de laisser partir dans le Warp tant de champions du chapitre, sans compter THE relique ultra révérée de Bjorn, dans une pauvre barcasse guidée par un bizut… C’est le truc chiant avec Gav, son côté fan-fluff qui revient de temps en temps et qui m’a parfois presque fait sortir du récit.


La seconde partie du livre, c’est-à-dire toute l’action sur Prospero, m’a beaucoup moins marqué.
Les tribulations des SW au milieu de cet ersatz de Toile Eldar qu’avaient commencé à construire les TS (encore un truc fumé) sont assez banales dans le genre. Cela rappellera à ceux qui suivent les mauvais souvenirs du Labyrinthe de l’Empereur dans lequel Corax évoluait dans Délivrance Perdue.
L’auteur s’attarde assez longuement sur cette partie d’ailleurs, ce qui est une véritable misère dans un livre aussi court, et d’autant plus que ça se fait au détriment de la rencontre avec les SW de 30K, qui est, je trouve, bâclée.

La confrontation entre les états d’esprit 30K et 40K est savoureuse, et sur ce point ça m’a rappelé les excellents dialogues entre le chapelain Boreas de 40K et Astelan de 30K dans Les Anges des Ténèbres, du même auteur.
C’est parfois bien fendard aussi, notamment pour tout ce qui touche à l’équipement du passé, qui impressionne beaucoup les SW d’aujourd’hui, ce qui fait marrer les mecs de 30K ^^

Mais tout cela est bien trop rapide. Les SW de 30K acceptent tout ce qu’on leur dit sans sourciller ou presque, puis passent à autre chose. L’auteur ne s’attarde pas, on vole de révélation en révélation comme si c’étaient de piètres infos de seconde zone qui étaient données.
Aussi, on ne ressent pas trop le respect que devraient avoir les SW actuels envers leurs anciens, je m’attendais à plus de « cérémoniel » sur ce sujet. Là, c’est vraiment quelconque.

En fait j’ai trouvé que la présentation qui est faite de la XIIIème donne la sensation qu’ils sont dépréciés au regard de leurs héritiers.
Les pauvres ne semblent pas profiter de l’aura de badassitude et d’invulnérabilité qui entoure les héros SW de 40K. On sait d’avance que ces derniers vont tous s’en sortir, ce sont des figures majeures du chapitre (qui ont tous leur figouze), on ne les sent jamais vraiment en danger, contrairement aux randoms qui les entourent. Tout ça devient un problème quand les gars de la XIIIème, censés êtres mythiques, souffrent aussi fort de la comparaison.

Déjà, le second de Bullveye là, chef de meute de gardes loups, qui se fait OS par de pauvres cultistes en débarquant comme un crétin de son land raider... Ridicule.

Ensuite, Bulveye lui-même, qui se fait challenger par un vétéran de sa meute et se laisse soumettre par ce dernier sans répliquer oO, puis qui se fait moquer par Arjac... pour finir carrément par s’excuser devant le sorcier TS lorsqu’on lui apprend qu’en fait Horus avait trahit et que le Rout avait suivi l’ordre de l’achitraître (et non celui de l’Empereur) lorsqu’il est venu purger Prospero.
Le mec est une véritable tête brûlée pétrie d’orgueil, un top légion à la tête d’une Grande Compagnie de fiers à bras, et subitement tu vois qu’en fait il n’a aucune fierté, il devient tout penaud et regarde ses pieds, faisant contrition devant l’ennemi juré, sur de simples ouï-dire. WTF !

Autrement, j’ai bien aimé la cohabitation de l’esprit du sorcier TS avec celui de Njal.
Cela donne lieu à des dialogues assez plaisants ^^, et à un double point de vue original - et souvent antagoniste - sur chaque situation rencontrée. Vraiment cool !
Par contre j’ai trouvé complètement con que Njal doive parler à haute voix pour se faire entendre du sorcier, ce qui engendre des situations assez gênantes où il est obligé de chuchoter en se cachant la bouche avec sa main pour ne pas se faire entendre de ses confrères. Ridicule là encore.

Le dénouement entre les deux archivistes est par contre assez sympa.
J’ai même été agréablement surpris de l’évolution de la relation entre le SW et le TS, et de la tournure finale que prend cette intrigue. On ne rentre pas dans le cliché de la trahison de dernière minute, et je craignais que les deux partis finissent par rentrer dans le moule de la confrontation aveugle qui caractérise d’ordinaire cet univers. Au final c’est plus nuancé que ça, et même si ça confine à l’hérésie, ça reste plaisant à lire.

Enfin, je ne peux décemment pas conclure cet avis sans aborder le trip suprême d’un Gav très certainement aviné =>
Magnus qui se fait avoir comme la première bleusaille venue par un Lukas goguenard, qui gagne sur toute la ligne. Alors ok c’est marrant sur le coup, c’est juste dommage que ça ne soit absolument pas vraisemblable. Même ma personne sous psychotropes n’aurait pas osé inclure une telle scène dans une fanfiction de LDS xD


Bref, pour ce "On a retrouvé la XIIIème compagnie " pirat, ça sera une mention Moyen+.
De très bonnes choses (première partie du livre) contrecarrées en égales proportions par d’autres qui le sont beaucoup moins (seconde partie), le tout gratiné de quelques monstrueuses excentricités qui pour moi n’ont rien à faire dans un contenu qui se veut canon.

Et je reste moyennement hypé pour l’instant par les implications du retour de ces quelques centaines de légionnaires 30K en bout de timeline 40K. A voir ce que cela va donner, mais le fait qu’ils soient menés par ce boulet de Bulveye*, qui fait relativement pâle figure face à des monstres sacrés comme Grimnar, me laisse sceptique.

*comme son prédécesseur d’ailleurs (Jorin), que l’on voyait déjà faire n’importe quoi dans le tome Primarchs sur Russ. Les chiens ne font pas des chats, la XIIIème est vraiment maudite !



Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4400

Revenir en haut Aller en bas

Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe Empty Re: Space Marines Conquests : Les Cendres de Prospero de Gav Thorpe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum