[Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman

33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Nico. le Sam 27 Oct 2018 - 15:11

Premier tome de la trilogie La Guerre de la Vengeance sur l'origine du conflit entre Elfes et Nains.

Présentation:






==> L'infâme Trahison Semi Poche

Des milliers d'années avant la naissance des hommes, les nains et les elfes sont des alliés inconditionnels et jouissent d'une ère de paix et de prospérité inégalée. Mais quand les caravanes marchandes naines sont attaqués et leurs marchands tués, les elfes sont accusés de trahison. Prompts à condamner les gens d'Ulthuan en tant que traîtres, les seigneurs des montagnes tentent quand même d'essayer de prévenir les conflits, mais l'arrogance des elfes annule toute chance de réconciliation et la guerre s'avère inévitable. Snorri Halfhand, fils du Haut Roi n'est  pas un ami particulier des elfes, il est à l'avant-garde de la guerre avec son cousin Morgrim Blackbeard. À dans la ville de Tor Alessi une vaste armée se dresse contre les nains. Ici Snorri va rencontrer son destin contre le roi elfe Caledor comme le premier coup est frappé dans un conflit qui pourrait provoquer la chute de deux grandes civilisations.

304 pages • Novembre 2018 • ISBN 9781780304106 • Illustration par ???



logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8497
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Rhydysann le Ven 16 Nov 2018 - 0:02

Bonjour, voici ma critique du dernier roman WHB sortie. Certifié sans spoiler.

- Scénario et mise en scène = 4/5


Nous allons donc durant cette trilogie suivre le déroulement d’une des plus grandes guerres du monde qui fut WHB, la guerre de la barbe. Conflit historique entre deux races qui le sont tout autant les hauts-elfes et les nains.

Et ce premier tome est ici pour instaurer les bases de cette guerre. Durant toute la lecture le lecteur va  suivre la montée des tensions entre les deux peuples jusqu’à l’explosion et le début de la guerre de la barbe les cinquante dernières pages.

Pour ce faire nous allons suivre celle-ci par différents yeux notamment ceux de nombreux nains(voir trop), le haut roi lui-même, son fils personnage exécrable à mes yeux, son cousin et bien d’autres. Pour ceux n’appréciant pas forcément les nains comme moi cela peut paraitre à la lecture de ces mots un frein à la lecture de ce roman. Mais que nenni ! Quoique l’histoire soit principalement montrée du côté nain cela est hyper intéressant. Cela nous permet de mieux comprendre l’aspect du vieux monde à cet époque, les relations elfes/nains, d’en savoir toujours plus sur ceux-ci (coutume/façon de penser/descriptions des forteresses/etc..). De plus je me suis attaché à certains nains comme Morgrim le cousin du fils du haut roi ou bien le nain au heaume de corbeaux.

Nous allons aussi suivre durant la lecture quelques scènes du côté de nos bons vieux druchii que j’ai adorés. Et qui sont alors les déclencheurs de cette guerre. Je n’en dis pas plus mais tout le côté retord et pervers des elfes noirs que j’adore est parfaitement représenté, ce qui m’a rendu nostalgique des bons vieux romans sur Malus Darkblade.

Le dernier point de vue mais le moins représenté est celui des hauts elfes, autre peuple du vieux monde que je n’apprécie pas particulièrement même si plus que celui des nains. Malgré cela les deux elfes que nous allons suivre je me suis bien attaché à eux et nous permet d’approfondir l’aspect politique des deux peuples entre eux par le biais d’une vision dite plus elfique. Bon par contre le fils de Caledor est une sacrée grosse ordure.

Ce que j’ai bien aimé dans ce roman de Kyme c’est tout l’aspect idiot de cette guerre. Qui finalement ne part de presque rien. Le fait aussi de sentir cette tension montée entre ces deux peuples qui sont quand même des sacrés racistes.

J’ai aussi été rassuré de voir que ce roman ne se résume pas à des simples descriptions de batailles sans queue ni tête et un rush du pourquoi du comment cette guerre a eu lieu. Mais à son inverse. À sa lente mise en place, à des combats pas omniprésents et plutôt sympathiques à suivre même si par forcément « innovant » dans leurs genres. Ponctué de dialogue bien saisi dont un duel de hauts rois avec une punchline très sympathique. Mais je n’en dis pas plus.

Malgré tous ces points positifs il y a quelques points négatifs mineurs dans ce roman. Mais il y a surtout un gros point négatif, l’intro. Celle-ci est d’une cinquantaine de pages qui se résume à des combats nul de Snorri Barbe Blanche et Malékith contre des démons. Une intro sans intérêt qui se résume à dire que ces deux personnages sont kro fort et que Snorri c’est Thor des Avengers.

Ah si je sais enfin pourquoi le démon de Nurgle Alkhor et le prince elfe elfique se retrouvent à se battre au-dessus d’Athel Loren et pourquoi ces ceux-ci finissent là-bas (voir trilogie Orion de Darius Hinks). Merci la BL ou les auteurs de devoir lire deux tomes n’ayant aucun rapport pour enfin donner un sens à la trilogie sur Orion.

Autre petit point négatif mineur qui m’a légèrement embêté ce sont les batailles à milliers de nains contre elfes qui finissent par seulement 3000 pertes naines. Alors que ceux-ci perdent la bataille.


- Style et écriture = 3/5


Pour ce premier roman sur la trilogie de la guerre de la barbe Nyck Kyme s’en sort bien. Rien de transcendant encore une fois mais un bon style pas trop lourd mais pas trop léger qui convient parfaitement aux Times Of Legends. À voir aux comparaisons des deux auteurs qui ont repris le flambeau de cette trilogie après lui. Car oui cette trilogie a le droit à un tome, un auteur.
Bref un bon travail de Kyme ici.

PS: la traduction est bien meilleure que du dernier roman WHB le tome trois d'Orion.


- Intérêt fluffique = 5/5


Au niveau du fluff le contrat est respecté pour un Time Of Legends. Je n’ai pas grand-chose à dire tout est expliqué sur la guerre de la barbe et sa mise en place y est parfaitement décrite. Je suis très sévère pour tout ce que touche au fluff dans un Time Of Legends car ceux-ci sont pour moi la base du fluff du vieux monde.

Puis c’est toujours intéressant de voir ce que les nains et elfes étaient avant leurs rancunes, de voir le monde de WHB en paix ou bien de comprendre et connaitre la façon de penser des nains et tous leurs us et coutumes de barbares What a Face . Les différents types de nains aussi, Nord, Sud des collines, etc… Il y a aussi un lexique du langage nain à la fin du roman que tout fan nain ce doit lire et dont tous ces mots sont utilisés dans le roman plusieurs fois lorsque les nains parlent.

Au passage il y est subtilement suggéré au début du roman que les Skavens qui alors à cette époque n’existaient pas vraiment seraient des nains d’une cité perdue ayant muté au contact de la Malepierre. Info à prendre avec des pincettes mais c’est clairement suggéré et donc pour moi une sacrée révélation.

Pour finir j’ai apprécié le clin d’œil à Athel Loren par des nains qui se font attaquer par une forêt mystérieuse mais aucun nain n’y croie à cette histoire.


- Appréciation personnelle = 3/5


Un bon roman. Mais au final ce n’est qu’un bon roman. J’ai apprécié sa lecture et tout ce que j’y ai appris. Mais je n’ai pas ressenti ce que j’avais ressenti à lecture du roi fantôme (oui j’avais commencé la lecture de la déchirure par le second tome de la trilogie sur la Déchirure) ou bien de Malékith de la même trilogie. Car au final même si le roman est intéressant il n’y a rien de transcendant, tout y est déjà « écrit à l’avance », aucun élément du scénario ne se soit infime surprend le lecteur par exemple. Ce roman à sa lecture c’est un peu la croisière tranquille sur un joli paquebot. C’est joli, c’est beau, c’est bien, c’est reposant mais tu ne ressens finalement aucune sensation « d’excitation ». C’est trop plat, trop calme. Bref je tergiverse.

Je serai heureux de lire la suite quoi qu’il en soit.

Roman noté bon.


- Note globale = Total des points 15/20


Je vais maintenant faire une petite pause en lecture WHB et donc en critique afin de ne pas en faire une overdose pour rien. Prochaine critique à venir soit le tome 2 de cette trilogie soit un autre roman mais ce ne sera pas avant un mois. Merci d’avoir lu.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1562
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Morcar le Ven 16 Nov 2018 - 14:16

Je salue tes efforts de lectures de ce bon vieux monde de Battle, doublement d'ailleurs vus que tu t'es paluché du Jonathan Green au tome précedent !
Concernant l'origine des skavens, tu as mal compris, en bref :

- Il y a une cité humaine appelé Tylos situer dans la Tilée antique déjà pas mal développer pour l'époque surtout pour une ville d'humains.

- Des nains issus des Montagnes Noires viennent si installer (où on aider à sa création en fonction des versions), les humains vivent en surface, les nains en sous-sol, la ville devient super prospère (les nains l'appellent Kavzar).

- Les humains construisent un grand temple pour remercier leurs dieux, les nains leur filent un coup de main, la tour doit être pour eux le plus haut possible, ils triment tous ensemble pendant des décennies, ils ne sont plus très loin de la fin, mais cela devient très compliquer de finir la tour (elle est super haute, réutilisation du mythe de la tour de Babel.)

- Là-dessus un étranger vêtu de gris ce pointe, il dit qu'avec sa magie, il peut rapidement finir la tour, tout ce qu'il veut, c'est y ajouter sa propre offrande, le deal est conclu (nous ne savons toujours pas qui était l'étranger, un des grands mystères de Battle).

- La tour est finie, tout en haut l'étranger à placer son offrande, une énorme cloche qui sonne toute seule 13 fois chaque jour.

- La pluie s'abat non-stop, des météorites de Malepierre tombe sur la ville, tout est contaminé, mutations, morts, les rats mutent, les champs deviennent des marais, personne ne peut fuir, à la fin les proto- skavens bouffe ceux qui sont encore en vie chez les nains et les humains.

- Bilan de tout cela, les champs entourant la ville deviennent les Marais Putrides, la ville est renommer Skarogne par les (maintenant arrivés à maturation) Skavens et le temple (partiellement en ruine) est introniser Grand Temple du Rat Cornu (la tour, elle est toujours plus ou moins la, désignée comme La Tour Brisée)

Bon finalement résumé pas du tout bref de ma part (j'ai du mal à rester concis) qui t'explique assez clairement la situation!

ps: si tu veux en savoir plus, je t'oriente vers le Livre d'Armées Skavens (4ème édition) ou vers ceux un peu moins complet, mais plus récent de la 6ème puis celui de la 7ème édition, issu du JDR de la 2ème édition, tu as aussi Les Fils du Rat Cornu (hyper complet JDR oblige) et finalement, je mettrais The Loathsome Ratmen: And all their Vile Kin fluff book en anglais sorti à l'époque par la BL.

Voilà, j'ai fini, c'est promis! ange


IN MEMORIAM
‘I remember the Imperium as it was meant to be, as it could have been, and unlike the Emperor, I have no gilded wonder to keep me, and soon I shall pass'
Alan Bligh 1974 – 2017
We remember
avatar

Morcar
Scout
Scout

Messages : 36
Age : 37
Localisation : The Lands of the Franc

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Rhydysann le Sam 17 Nov 2018 - 10:06

Merci Morcar pour les infos et tes lectures proposées j'irai y jeter un coup d’œil
Wink


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1562
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Emperor le Jeu 29 Nov 2018 - 15:22


Aaaah, qu’est-ce que ça fait du bien de relire du Battle !
D’ailleurs, quelle bonne idée que ce nouveau label Warhammer Chronicles (copycat Star Wars Legends Very Happy), quand bien même c’est évidemment motivé par le puissant levier marketing que représente la nostalgie de nos jours - et d’AoS qui ne prend pas ?  Razz

Je n’avais pas encore trop réagi sur le sujet, frustré que j’étais de voir que les livres sortis sous ce label se cantonnaient pour l’instant à ces parvenus d’elfes, et à des histoires pour la plupart déjà sorties en plus…
Mais là, enfin, de l’exclusivité, et centrée sur les nains dediou ! Bon OK il y a encore des zoneilles, mais au moins les nabots peuvent s’essuyer les pieds dessus héhé

Le livre est vraiment sympa, et a beaucoup de qualités à mes yeux certes quelque peu dénués de toute objectivité ici ^^
Déjà, bon, il y a le plaisir simple mais devenu rare de retourner dans le Vieux Monde.
Ensuite, il traite des nains, ma race de prédilection à Battle, ET d’un pan majeur de l’Histoire de Warhammer : la mythique guerre de la Barbe, rien que ça !
Enfin, c’est un assez gros pavé, avec un nombre de pages conséquent.

J’en ai vraiment apprécié la lecture donc, et l’ai savouré comme il se doit.
L’immersion dans le monde des nains est top, que ce soit en termes de culture ou de politique (on n’est pas dans le cliché de la race uniquement belliqueuse, il y a des nains tempérés et réfléchis, comme le Haut Roi), ou encore en ce qui concerne pluralité des nains représentés.
Sur ce dernier point, il y a de tout : nains des collines, des montagnes, Norses, Suddistes qui ont une forteresse en Lustrie et qui sont aux prises avec les hommes-lézards!, nains marins et leur citadelle-port, etc.

L’histoire est une énorme mise en place, bien menée, des différents éléments qui vont conduire à la guerre. Un savant mélange de connerie naine et haut elfe, mâtiné de fourberie de la part des elfes noirs, qui veulent les monter les uns contre les autres.
On suit donc les événements du point de vue de ces trois factions, même si fort heureusement la grande majorité des chapitres se situe côté nains.

Point marrant : avant même le déclenchement de la guerre, l’auteur s’amuse plusieurs fois à nous faire croire, via diverses astuces de narration, que les elfes et les nains se combattent à mort, ne révélant qu’à la toute fin qu’il s’agissait en fait d’un assaut concerté entre alliés ou d’un entraînement en conditions réelles.

Autrement, la temporalité du récit nous immerge bien dans l’état d’esprit nain, une espèce à la longévité considérable (je ne parle même pas des elfes).
Car il se passe parfois plusieurs années entre deux chapitres (8 ans, 20 ans…), et on a vraiment l’impression que ça ne représente que quelques mois pour les nains, ce qui est le cas, mais l’auteur a réussi à bien retranscrire ça.

Côté baston, c’est bien dosé, on ne croule pas sous l’action à outrance.
Lorsqu’il y en a, c’est parfois épique :

Comme ce moment où on voit un roi nain stopper frontalement, d'un coup d’épaule cuirassée, la charge à cheval d’un seigneur elfe, brisant la cage thoracique du destrier à l’impact ange

Ou encore la bataille du prologue contre l’incursion du Chaos, deux bons milliers d’années avant les événements du livre, avec ces nains de l’ancienne époque incroyablement stuffés ! =>
Genre le thane qui possède un casque runique faisant office de mégaphone pour donner des ordres sur le champ de bataille (le machin beugle comme Saroumane face au Caradhras xD, c’est bien classe, on ressent bien la puissance de la scène), ou encore le Haut Roi en mode Go Go Gadget, qui se téléporte jusqu’à son Trône avec l’orage, et récupère son marteau à distance comme Thor ^^
Bon, et ce gros con de Caledor II envoie du bois aussi Surprised


Points annexes intéressants :

- Une intrigue secondaire sympathique, sur l‘ingénieur qui va être à l’origine de la célèbre machine volante. Au début décrié par la guilde pour sa volonté d’innovation qui aboutit à des prototypes foireux, alors qu’il pourrait produire à la chaîne des machines de guerres à l’utilité éprouvée, il persévère pourtant en secret dans sa voie jusqu’à créer le premier aéronef nain, nommé en l’honneur de son frère mort au combat face aux elfes. Ses dirigeables de guerre auront sûrement un grand rôle à jouer dans la guerre qui s’annonce.

- Les explications sur la disparation progressive de la magie ancienne du Vieux Monde.
Là où à l'époque de Barbe Blanche on assistait à une véritable orgie runique à la bataille (cf. ce que je disais plus haut sur le stuff nain dans le prologue), il ne reste à désormais plus qu'une petite dizaine de maîtres de runes de l'ancienne génération, les seuls capables de forger des runes majeures sur le matos de guerre, et encore avec de plus en plus de difficulté car la magie de l'ancien âge s'estompe.
Chaque forteresse d'importance de l'Empire Nain dispose d'un de ces ancêtres sacrés. La perte d'un seul d'entre eux est une catastrophe à l'échelle de l'espèce entière.
Il est donc intéressant de noter que c'est suite au meurtre de l'un de ces maîtres des runes de la main des elfes noirs (mais qui ont maquillé la scène de manière à la faire passer un crime des hauts elfes) que la guerre va véritablement s'enclencher. Tout le reste va découler de cet épouvantable affront.
Auparavant il y avait déjà eu des attaques de caravanes marchandes naines, la suspicion régnait et la colère s'accroissait, mais côté pertes ça restait du commun, l'escalade de violence pouvait encore être jugulée par le Haut Roi. Mais après cette perfidie, c'est impossible.

- Le petit plus notable, le lexique en Khazalid présent à la fin du livre. Quasiment un mot sur trois se rapporte à une variante du mot or xD


Au final, noté Bon.

Car il y a quand même quelques facilités scénaristiques (aucun elfe noir découvert sur le Vieux Monde alors qu’ils multiplient les incursions pendant des décennies, à coup de cavalerie et de magie… Bah oui, la preuve de leur présence aurait empêché la guerre), deux-trois scènes d’action au rabais (embuscades, duel de fin…), ou encore l'absence de certaines scènes qui auraient pu être marquantes. Par exemple, j’attendais avec impatience de lire la réaction sanguine du Haut Roi (et des autres QG nains) lorsqu’il est mis au courant de l'ignominie suprême, la fameuse tonte de ses émissaires, mais malheureusement on y a pas droit, juste des allusions à froid bien après. Dommage.


En tout cas vivement le second tome, même si j'ai cru comprendre qu'il se déroulait principalement du côté elfe. Neutral




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4283

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Nico. le Jeu 29 Nov 2018 - 18:12

Merci pour vos longs retours, +1.


Ayant lu cette série lors de sa sortie VO, je me souviens que c'était pas mal. Et que le premier tome est le moins bon, Kyme oblige. Les prochains sont de Wraight et Werner.

Même si j'ai préféré les deux autres trilogies de l'époque, surtout celle de Werner sur la grande peste noire des skavens. Et à mon éternel regret celle sur les vampires n'a pas eu de conclusion. J'espère que ça vous arrivera en VF, normalement ils ont déjà les deux premiers tomes de la trilogie de Werner en VF (le premier était sorti et le deuxième annulé à un mois de sa sortie mais sûrement déjà traduit).


Et vive Battle ! Les Warhammer Chronicles sont un régal, je peux lire en omnibus vo des livres que je n'avais pas eu à l'unité à l'époque.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8497
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Rhydysann le Ven 30 Nov 2018 - 19:49

+1 pour ta grosse critique sur ce roman WHB, et ce même si tu es un fervent défenseur de ces sales nabots. Twisted Evil

Emperor a écrit:Point marrant : avant même le déclenchement de la guerre, l’auteur s’amuse plusieurs fois à nous faire croire, via diverses astuces de narration, que les elfes et les nains se combattent à mort, ne révélant qu’à la toute fin qu’il s’agissait en fait d’un assaut concerté entre alliés ou d’un entraînement en conditions réelles.
Je n'ai pas compris ce point que tu as voulu faire partager par contre.

@Intro: comme quoi les goûts et couleur. Je n'ai pas du tout apprécié cette partie de mon côté.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1562
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Tyrion60 le Sam 1 Déc 2018 - 11:58

Hell yeah!!!!

Du battle de retour!!!! Enfin de la vrai histoire (#AoS c’est de la bippp!!!)

Hâte de lire ça vu vos retours. +1 pour vous les amigos!!!

Par contre question con, mais ça n’a rien à voir avec Malekith de Gav Thorpe ? (Rhydysann tu parlais de Malekith et du roi nain dans ta critique)?

Tyrion60
Scout
Scout

Messages : 50
Age : 31
Localisation : Poissy

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Emperor le Sam 1 Déc 2018 - 12:18


Je n'ai pas compris ce point que tu as voulu faire partager par contre.

Au début du prologue, lors de la bataille contre les forces du Chaos, l'ennemi n'est pas clairement défini et est même décrit de telle sorte que l'on croit que les elfes et les nains se fritent entre eux. Ça ne dure que quelques pages mais ne me dites pas que je suis le seul à m'être fait avoir ? ^^
Plus tard, quand les deux champions (nain et elfe) se combattent violemment et sérieusement. Ce n'est dit qu'à la fin de leur duel que cela se fait dans le cadre d'un tournoi.


@Intro: comme quoi les goûts et couleur. Je n'ai pas du tout apprécié cette partie de mon côté.

Bah en fait j'ai aimé le début car il montre bien la puissance qu'était celle des nains lors de l'âge d'or. C'est épique.
Quand tu vois ces dizaines d'enclumes du Destin utilisées comme de vulgaires balistes ou encore ce "simple" thane à la tête d'un pavé de 50 000 nains alors que plus tard c'est plutôt du ressort du Haut Roi de lever une telle armée, tu te dis que les nains de Battle font vraiment pouilleux à côté de ce qu'ils étaient...

Même si effectivement le combat contre les deux démons majeurs est un peu too much... Je ne l'ai pas aimé.


+1 pour ta grosse critique sur ce roman WHB, et ce même si tu es un fervent défenseur de ces sales nabots.

+1 également, malgré ton insupportable complaisance envers les machins en collants  pirat


Ayant lu cette série lors de sa sortie VO, je me souviens que c'était pas mal. Et que le premier tome est le moins bon, Kyme oblige. Les prochains sont de Wraight et Werner.

Héhé, je sens que je vais bien apprécier ce dernier tome.
Même si c'est dommage qu'ils aient bâclé cette hyper longue guerre en une simple trilogie...

Pour la trilogie sur la Peste Noire, je vais devoir relire le premier livre s'ils se décident à nous sortir la suite. Ça fait 5 ans que je l'ai lu, j'ai tout oublié, en plus il y avait plein de personnages. C'est n'importe quoi.


Par contre question con, mais ça n’a rien à voir avec Malekith de Gav Thorpe ? (Rhydysann tu parlais de Malekith et du roi nain dans ta critique)?

On voit Malekith dans le prologue, à ses débuts lorsqu'il était un prince haut elfe allié des nains.
Ensuite on ne le "voit" bien plus tard que dans de brèves invocations de sang, alors qu'il briefe ses troupes elfes noires pour saper l'alliance entre les nains et les hauts elfes.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4283

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Rhydysann le Sam 1 Déc 2018 - 17:24

Emperor a écrit:Au début du prologue, lors de la bataille contre les forces du Chaos, l'ennemi n'est pas clairement défini et est même décrit de telle sorte que l'on croit que les elfes et les nains se fritent entre eux. Ça ne dure que quelques pages mais ne me dites pas que je suis le seul à m'être fait avoir ? ^^
Plus tard, quand les deux champions (nain et elfe) se combattent violemment et sérieusement. Ce n'est dit qu'à la fin de leur duel que cela se fait dans le cadre d'un tournoi.
C'est donc de cela que tu parlais. Oui j'avais effectivement bien aimé ces passages aussi, et je me suis fait avoir de même.

Tyrion60 a écrit:Par contre question con, mais ça n’a rien à voir avec Malekith de Gav Thorpe ? (Rhydysann tu parlais de Malekith et du roi nain dans ta critique)?
Aucun rapport entre les deux trilogies on va dire. Malékith de Thorpe parle de la déchirure et de la création des elfes noirs. Ici lors de l'intro Malékith n'est pas encore le roi elfe noir. Et durant le reste du livre Malékith est déjà le roi des druchii.

Par contre lors de l'intro l'on peut y voir Snorri et Malékith(encore prince haut elfe) qui sont deux personnages qui sont aussi présents lors du Roman Malékith de la trilogie de Thorpe.^^


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1562
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Time of Legends] L'infâme Trahison de Nick Kyme - La Guerre de Vengeance I

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum