La Lame du Chevalier d'Andy Clark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

La Lame du Chevalier d'Andy Clark

Message par Nico. le Jeu 3 Jan 2019 - 14:30

Présentation:



==> La Lame du Chevalier Semi-Poche

Depuis la chute de la Maison Chimaeros dans l'hérésie, Luk Kar Chimaeros a renoncé à son héritage et son nom pour devenir le Chevalier des Cendres. Pendant cinq pénibles années, la Freeblade a poursuivi sa traîtresse de belle-mère à travers les étoiles aux côtés d'un groupe de compatriotes exilés. Alors que leur chasse semble approcher de sa fin, une terrible destruction s'abat sur sa planète natale, Adrastapol. Le Chevalier des Cendres doit décider s'il veut poursuivre sa quête pour rendre justice et restaurer son honneur, ou aider les Nobles Maisons d'Adrastapol et risquer d'être catalogué à jamais comme un hérétique.

400 pages • Janvier 2019 • ISBN ????? • Illustration de ???





logo2


Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8621
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lame du Chevalier d'Andy Clark

Message par Emperor le Jeu 7 Fév 2019 - 0:12


Pas ouf mais ça se lit.
Moi qui m'attendais à un peu de changement avec la quête en solitaire du chevalier exilé du premier tome, et bien en fait il n'en est rien. Il faudra attendre le troisième livre. Rolling Eyes

On a donc une ambiance bien trop proche de La lame du roi, avec encore une fois un gros conflit d'envergure... mettant en scène les forces très fortement mécanisées d'un Monde Chevalier se défendant contre une Waaagh ork.
Avec cette fois la présence comme élément perturbateur d'une suite inquisitoriale au but assez obscur, et à la main assez lourde. D'ailleurs en terme de fluff on retrouve ici un beau cliché.

Bref, beaucoup de combats somme toute moyennement narrés mais ça reste tout de même divertissant.
L'auteur continue de développer la culture particulière de ce Monde Chevalier, et sur ce point au moins c'est intéressant.

On n'a pas ici le talent d'un Abnett ou d'un ADB mais les personnages sont dans l'ensemble corrects, quoique très convenus dans leurs archétypes. Le nouveau haut roi est à l'instar du premier tome particulièrement navrant. Mais à côté de ça, quelques bonnes surprises comme ce capitaine valhallan modérément aviné ^^
On notera également la présence de cultistes de Parque et d'un Jokaero !
Par contre on frise le happy end complet en termes de pertes chez les protagonistes... Pas très grim dark tout ça.

Le gros point faible du bouquin, et c'était déjà le cas du précédent, réside dans le déroulé général de l'histoire, manquant de finesse et assez sommairement mis en scène. Et puis le coup du vox inopérant qui revient encore pour compliquer la donne aux héros, faut arrêter.
Après avoir lu La lance de l'Empereur, c'est un peu le jour et la nuit.

Mais on sent l'auteur investi de ces maisonnées de chevaliers ; il s'efforce vraiment d'enrichir leur historique et ça se voit, que ça soit à travers les descriptions de leurs rites, des armes peu communes qu'ils manient ou plus généralement lorsqu’il détaille leur planète. Et c'est plutôt appréciable, je trouve la culture ce Monde Chevalier assez originale.

Noté Moyen.




Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4340

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum