Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_lcap29%Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_rcap 29% 
[ 2 ]
Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_lcap43%Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_rcap 43% 
[ 3 ]
Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_lcap28%Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_rcap 28% 
[ 2 ]
Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_lcap0%Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_lcap0%Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_lcap0%Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Nico. le Sam 23 Fév 2019 - 15:21

Dernier tome du cycle Victory.

Présentation:





==> La Voix du Chaos Hardback

On the forge world of Urdesh, the massed forces of the Imperial Crusade engage in a final bloody battle with the Archenemy commander known as the Anarch, and his elite warriors - the barbaric Sons of Sek. A victory for either side will decide more than just the fate of Urdesh… it will determine the outcome of the entire Sabbat Worlds Crusade. Ibram Gaunt – now serving at the right hand of Warmaster Macaroth – finds himself at the very heart of the struggle. His regiment, the Tanith First “Ghosts”, holds the vital key to ultimate success. But as the forces of the Imperium and Chaos square up for the final, large-scale confrontation, Gaunt discovers that the greatest threat of all may come from inside rather than out.

Sur le monde forge d'Urdesh, les forces massives de la croisade impériale livrent une ultime bataille sanglante avec le commandant de l'Archenemy, connu sous le nom d'Anarch, et ses guerriers d'élite - les barbares Fils de Sek. Une victoire pour l'une ou l'autre des parties décidera davantage que le destin d'Urdesh… elle déterminera l'issue de toute la croisade des mondes du Sabbat. Ibram Gaunt - qui siège maintenant à la droite du Warmaster Macaroth - se trouve au cœur même de la lutte. Son régiment, le Premier et Unique "Fantômes", est la clé du succès ultime. Mais alors que les forces de l'Imperium et du Chaos se disputent la confrontation finale à grande échelle, Gaunt découvre que la plus grande menace de toutes peut venir de l'intérieur plutôt que de l'extérieur.

430 pages • Mars 2019 • ISBN 978-1780304717 • Illustration par ????


Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett 97817811

Mon retour de la sortie VO:

Spoiler:
Alors, comme je l'avais annoncé je ne ferai pas un critique complète ni même un résumé parce que les Gaunt je n'en fais jamais de retours élaborés. Il faut savourer cette série, moins je vous en dit plus vous en découvrirez en lisant. Bien évidemment, si vous n'avez pas lu le tome précédent vous allez être spoilé.

L'histoire débute quatre jours après la fin de Warmaster. C'est la première fois de la série qu'une suite est si proche, on dirait même un gros livre coupé en deux. Gaunt est First Lord Executor, les forces Impériales ont repoussées celles de l'Anarch mais un peu trop facilement au goût de certains, ce qui leur fait se demander pourquoi l'ennemi a agit comme cela. Niveau intrigues, on reprend celles laissées en suspens: qu'est-il advenu de Mkoll ? Que va-t-il arriver aux meurtriers d'Ezra ? A la fille de Gaunt ? A Gaunt lui même ? A Gol Kolea et ses enfants, surtout Yoncy dont on suspecte des activités psykers...

Toutes ces questions auront une réponse, ils sont même les fils conducteurs du récit. Ce livre est celui qui conclu un arc, il répond donc à toutes les questions et zones d'ombres des romans précédents. Ce livre va apporter beaucoup de changements ... et de morts chez les fantômes. La fin d'un cycle. Je ne sais pas si je dois vous faire un liste des morts, y'en a plusieurs, que ce soit personnages tertiaires, secondaires voir importants dans l'histoire de cette série. On sait qu'Abnett aime bien tuer ses personnages, surtout les favoris des fans, et ici je dois avouer que j'ai plusieurs fois eu "peur" qu'un personnage ne meurt à la page suivante. Surtout que le livre s'y prête bien, un gros pan du scénario se passe dans un endroit sombre, où les personnages sont perdus, en petits groupes, traqués par quelque chose d'horrible qui tue tout ce qu'il rencontre. Cela m'a fait bizarre, j'avais l'impression d'assister à un film d'horreur, la tension était là, la peur, les morts, le gore. J'ai trouvé cela déroutant au début puis je m'y suis fait et j'ai plutôt accroché, je voulais constamment connaitre la suite et voir qui allait survivre ou non. C'était original cette descente dans la folie, l'horreur et la peur. Les fantômes ne sont pas habitués à être les chassés... ils ne sortiront pas indemne psychologiquement de cette aventure.

Pour faire simple sans trop en dévoiler, ce livre est la conclusion de la bataille d'Urdesh, on voit les forces impériales fatiguées (surtout les fantômes en première ligne), tout peut basculer si l'Anarch réussi son plan et alors la croisade entière pourrait être un échec. C'est un moment décisif, le scénario est très condensé chronologiquement. Un peu de spoiler pour mieux vous expliquer le déroulé du livre:

Spoiler:
Gaunt doit gérer son nouveau grade, il est sensé s'occuper de plusieurs bataillons et pas juste des fantômes mais leur sort reste une de ses priorités. Il doit coordonner les efforts et tenter de lire au mieux les plans de l'ennemi.

Mkoll est prisonnier chez les fils de Sek. Tout son scénario sera dans le camp ennemi, cela permet de voir comment fonctionne les chaoteux, surtout ces fils de Sek relativement proches de la Garde Impériale dans leur fonctionnement (le vice et la torture en plus). Il va .... ah non je ne dois pas spoiler.  Razz
J'ai trouvé son arc scénaristique plutôt cool, de l'infiltration comme il sait si bien le faire, c'est vraiment LE personnage bad ass de cette série. Il se pourrait qu'il rencontre un ancien personnage bien connu de la série mais qui n'était plus présent depuis de nombreux tomes. Wink

Rawne est colonel mais continue de s'occuper de sa compagnie B les Suicide Kings, son ramassis de presque malfrats sélectionnés par lui même et ne respectant pas vraiment les consignes de la GI au niveau de l'équipement et de l'armement. C'est plus une unité de spécialistes, et c'est bien montré dans le livre. Autant je n'aimais pas du tout ce personnage dans les premiers tomes, mais là depuis quelques uns je le trouve bien plus "sympathiques", ou moins gros con on va dire. Le lien entre lui et sa compagnie est intéressant, on assiste vraiment à la fin d'une histoire. Il est colonel désormais, une vingtaine d'année depuis le début de l'aventure, ses Suicide Kings vont-ils pouvoir continuer à tourner convenablement ?

Gol Kolea est perturbé depuis le tome précédent quant à ses enfants. Il sent que quelque chose cloche, mais il n'arrive pas à voir quoi. Yoncy est étrange parfois, plusieurs personnages l'ont remarqué mais personne n'a osé agir avant. Où cela va-t-il bien mener ? Perso, ce pan narratif je suis mitigé, j'ai bien aimé la relation Gol/Dalin/Yoncy, le mystère, la peur, la tristesse. Mais la... comment dire sans spoiler... réponse à ces questions que l'on se posent depuis plusieurs tomes ne m'a pas particulièrement plu. C'est bizarre. Je suis curieux de voir vos retours sur ce sujet quand il arrivera en VF.

Bref, ce livre fait revenir d'anciens personnages, en fait évoluer d'autres, mourir certains. Il répond à de nombreuses questions/embranchements scénaristiques, surtout de Warmaster et place des éléments pour les suites à venir. J'ai bien aimé, cela reste du Abnett et du Gaunt, mais j'ai été un peu moins emballé que Warmaster. Peut être parce que l'effet nostalgie et plaisir de retrouver ces personnages après des années est passé. C'est un bon livre, une bonne conclusion à cet arc, mais j'ai nettement préféré le précédent. Là y'a beaucoup de choses, mais peut être un peu trop (livre de 430 pages). Et certains éléments sont un peu "mooouuaaaaaiiiss". Mais bon, Gaunt c'est toujours une série à part et un vrai plaisir de s'y replonger. Et savoir que l'on va devoir attendre des années pour un nouvel arc....


logo2


Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8862
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Solaris le Sam 16 Mar 2019 - 15:13

Terminé aujourd'hui et je confirme : C'est du très bon. Il y a beaucoup de morts dans cet épisode et certains passages sont vraiment durs. Sinon il y a de tout : de l'infiltration un peu trop facile, des batailles très meurtrières, des morceaux de bravoures, de la lâcheté, de l'injustice, de la justice... Gaunt n'est pas tant que ça mis en avant, on insiste beaucoup sur les nouveaux persos de Salvation's Reach et on en voit d'autres faire leur grand retour.

Le livre ne répond pas à toutes les questions mais donne des infos très intéressantes. Ainsi préparez-vous :
- À en savoir plus sur les forces du Chaos qui assaillent les mondes de Sabbat :
Spoiler:
On apprend qu'il s'agit vraiment d'une alliance de civilisations nommée l' Archonat. Elles ont du respect pour l'Empereur sans pour autant le vénérer. De leur point de vue, il s'agit d'un prophète, d'une créature du Warp ayant rencontré les dieux du chaos en personne. Cependant, pour eux, sa parole est mal comprise par les impériaux qui pensent qu'il faut combattre les ténèbres plutôt que de s'adapter. Il faut donc les ramener à la raison et leur faire comprendre qu'il faut accepter le Chaos, il s'agit donc d'une guerre de religion pour eux !
On voit de nouveaux adversaires : Les Qimurah, sortes de loup-garous insensibles aux tirs de laser. On a aussi des infos sur Sek, qui est un psyker de Tzeentch. Son apparence change en fonction de la personne qui le regarde. On revoit également les Ved'huak, apparus lors du précédent tome.

- Une foule d'infos sur Urdesh :
Spoiler:
Il s'agit donc d'un monde forge trèèès important des mondes de Sabbat. Comme il a "changé de camp" de nombreuses fois au cours des guerres, la culture urdeshi possède des subtilités troublantes : Par exemple l'Empereur n'est pas toujours vénéré comme un Dieu mais une force de la nature, de la même manière que les forces du Chaos le voient. Il était dirigé par de grandes maisons dont l'influence à décru à cause du Mechanicum, et qui ne sont donc pas très loyales. D'ailleurs certaines préfèrent servir les forces du Chaos car elles les trouvent plus généreuses et "humaines" que le Mechanicum ! Il y a vraiment beaucoup d'infos sur ce monde, avec son environnement composé d'archipels industrialisés.
Si vous aimez les égarés vous allez être servis !

- Si vous cherchez des idées pour un régiment de gardes original, réjouissez-vous car on revoit les troupes d'assaut Urdeshi, que l'on avait vu dans les armes de Tanith :
Spoiler:
Le livre les décrit comme portant des armures lourdes et des casques intégrales (je n'ai pas trop compris si il s'agissait de leurs troupes d'élites ou de l'uniforme standard) avec un treillis noir et blanc. Ils sont très bourrins et apprécient l'utilisation d'armes lourdes à projectiles solides : Certains soldats portent des sortes de M60 dans un style très Terminator 2. Leurs soldats sont décrits comme très imposants et dotés d'un caractère plutôt chauvins.

Tout ça pour dire qu' Abnett décrit vraiment bien les civilisations du M41. C'est pour moi l'un des gros points forts de la série : Il ne s'agit pas de bêtes mondes ruches à défendre contre des chaoteux génériques. Pour terminer il y a un autre point très intéressant :
Spoiler:
L'Ordre semble autant exister que le Chaos. On peut interpréter cela comme une énergie subtile qui place ses pions pour contrer l'Immaterium et parvient à mettre en place un certain équilibre dans l'univers.
Faites quand même attention car il est difficile d'en décrocher.


Dernière édition par Solaris le Mer 20 Mar 2019 - 20:54, édité 1 fois

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 239
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Rhydysann le Dim 17 Mar 2019 - 0:45

Le livre est sortie le 15 et tu viens de le terminer ! Shocked
Ce roman n'est pas dans mes priorités de lecture mais j'espère que tu me vends pas du rêve pour rien.^^
+1


Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1662
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Solaris le Dim 17 Mar 2019 - 12:29

Merci Rhydysann ! Après je m'emporte un peu mais le livre a quelques défauts qui ne découragent pas le fanboy que je suis mais qui en gêneront plus d'un. Il y a quelques facilités d'écriture, des persos pas vraiment mis en avant et une idée étrange :
Spoiler:
Le coup des machines de malheur cachée dans le régiment depuis Necropolis, qui laissent nos confrères anglophones dubitatifs sur les forums anglais.
C'est surtout ce dernier point qui fâche mais sinon on passe un bon moment à n'en point douter.

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 239
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Jcpatiti le Sam 23 Mar 2019 - 19:58

Roman fini aujourd'hui même. Grand fan de la série, je l'ai dévoré en deux jours. Je n'ai pas trop le temps de faire une review en bonne et due forme, l'essentiel a d'ailleurs déjà été dit par Solaris et Nico pour la VO.
Je précise que c'est la première fois que je note "moyen" un livre des fantômes de Gaunt... Un peu surpris moi-même mais cela résume bien mon sentiment à la sortie de la lecture : je n'ai pas été autant emballé que par les précédents. Cela pour plusieurs raisons :

- le livre est long (600 pages pour la VF), mais pas dans le bon sens. Trop de longueurs à mon goût, et Abnett insiste trop par exemple sur la partie dans les caves du palais Urdeshi. A l'inverse, il va un peu vite sur d'autres aspects du livre (la partie infiltration de Mkoll par exemple).

- Je n'ai pas du tout accroché avec l'aspect "horreur" de la partie dans les caves, et la longueur de la scène (qui s'étale quasiment d'un bout à l'autre du bouquin) n'a pas aidé.

- Abnett a fait preuve de trop de facilités scénaristiques (ce qui est assez rare pour être souligné), qui permet certes de retrouver certains personnages mais rend la conclusion du livre un peu trop expéditive et "facile".

- Le super méga plan de l'Anarque que tout le monde soupçonne et redoute apparaît au final bien fragile et désespéré. L'affrontement entre ses troupes d'élites et les Fantômes est un peu trop facilement réglé à mon goût.

- Je trouve Gaunt beaucoup moins convaincant dans nouveau grade. Je pensais que ce ne serait qu'une péripétie de "Warmaster", mais finalement ça se transforme en quelque chose de permanent et je ne suis pas sûr d'être super emballé par cette idée.

- Enfin, la conclusion du livre ne permet pas de dire si la série va s'arrêter là où si un nouvel arc suivra. Certaines choses ne sont pas réglées par rapport à l'histoire globale, mais j'ai l'impression qu'Abnett est arrivé au bout de quelque chose. A voir si la nouvelle direction prise permet de retrouver un peu d'originalité, de fraîcheur et de peps.

Après , cela reste du Abnett : très bien écrit, bien organisé, du suspense dosé comme il faut, des moments intenses (de joie comme de désespoir)... Ne crachons pas totalement dans la soupe, ça reste supérieur à beaucoup de publications BL. Mais je suis curieux d'autres retours pour voir si d'autres partagent ma déception !

Note globale : autour de 13/20


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 67

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty La fin d'une aventure magistrale ?

Message par lerapace44 le Mar 26 Mar 2019 - 16:01

Bonjour. Je viens de terminer l'ouvrage. Globalement je le trouve assez bon en dépit de toutes les objections que l'on pourrait faire (voir les critiques précédentes).

Le nouveau rôle de Gaunt ? Effectivement on a du mal à se projeter au-delà de ce roman.

La séquence de la cave trop longue ? Sans doute, mais c'est une façon de mettre en "lumière" le rôle prégnant du Warp (en tant que personnage principal) pour l'humanité en général, et pour tout ce qui concerne les fantômes en particulier. A t-elle été conçue comme une allégorie ?

Points négatifs :
Le perso du psychopathe omniprésent dans les intrigues : du déjà vu
Le personnage de Blenner qu'on a du mal a supporter à la longue
L'incohérence scénaristique majeure qui fonde le cliffhanger du roman précédent et dont on voit l'aboutissement dans celui-ci

Spoiler:
Dans un précedent roman Kolea reconnait ses enfants sur une photo que lui montre Criid. Plus tard Criid découvre à son tour une photo plus ancienne des enfants adoptifs dans les affaires de Kolea... Comment est-ce possible s'il s'agit d'enfants de substitution (Cf. le questionnement portant sur le sexe du second enfant) ?!? Et surtout comment la substitution s'est-elle opérée (nonobstant ce qui précède) ? Par contre s'il s'agit des enfants d'origine (hypothèse la plus cohérente) comment et pourquoi le piège s'est-il refermé sur eux ? L'auteur ne le dit pas

Point positif :
On en sait beaucoup plus sur l'ennemi et ses motivations (Cf. la critique de Solaris)
lerapace44

lerapace44
Recrue
Recrue

Messages : 5

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Solaris le Mer 27 Mar 2019 - 11:12

Tout à fait d'accord avec toi Lerapace.
Spoiler:
Je n'ai effectivement rien compris à cette intrigue secondaire, le fait que Kolea voit ses enfants AVANT sa blessure dans "Les armes de Tanith" rend le tout incohérent. De plus, on a pu voir Dalin recevoir des blessures et saigner dans "L'armure de mépris" et je n'ai jamais compris à quel moment les enfants comprennent que Kolea est leur père. Enfin, je trouve l'inquisition un peu trop gentille sur ce coup là. C'est à croire qu' Abnett voulait se débarrasser de persos qui ne l'inspiraient plus sans trop se casser la tête.

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 239
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Jcpatiti le Mer 27 Mar 2019 - 19:55

Je vous rejoins là-dessus Lerapace et Solaris.

Spoiler:
Autant le fait que Yoncy ait été échangée, c'est très logique et c'était attendu. Abnett avait expliqué (dans l'avant-propos de l'omnibus "La croisade des Mondes de Sabbat") qu'il avait essayé de transformer une erreur en autre chose. En effet, alors que dans "Necropolis" les enfants sont bien décrits tous les deux comme des garçons, dès le cycle suivant Yoncy devient une fille (erreur d'Abnett). Se servir de cette erreur pour imaginer un autre scénario était bien vu.

Mais quel intérêt de faire de Dalin lui aussi un enfant "échangé" ??? Je pense qu'on est là clairement dans la surenchère : Abnett avait soit trop préparé le terrain avec Yoncy et il avait peur que l'effet de surprise fasse pschittt (ce qui pour ma part a été le cas) ; soit il a fait exprès de laisser Dalin de côté pour qu'on y fasse pas attention et que ça crée la surprise (ce qui n'a pas vraiment été crédible, au final c'est juste en trop).

Après ça lui permet effectivement de se débarrasser de la famille Kolea, mais je ne vois pas trop l'intérêt (sinon pouvoir dire qu'il continue à "tuer des personnages principaux"... lol Mkoll à côté se sort de situations de plus en plus improbables mais c'est pas grave!)


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 67

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Emperor le Sam 30 Mar 2019 - 13:31


Une suite que j'ai trouvé du même niveau que Le Maître de guerre, ce qui en fait une des plus faibles de la série mais rien de dramatique non plus vu qu'on part quand même de très haut ! En tout cas ça n'a pas été au point de me faire bouder mon plaisir.

Effectivement il y a là encore quelques grosses facilités scénaristiques (côté Mkoll, dans le palais...), ça semble être devenu la norme depuis Salvation's Reach, ce que je déplore.
Quelques situations pourtant savamment préparées finissent par être carrément zappées, ce qui m'a fortement déçu. Par exemple : Quid du groupe de Pasha lors de la prise en tenaille de l'élite de l'ennemi dans les canalisations ?? Cette seconde moitié des forces d'interception Taniths est carrément passée à l'as, je n'ai pas compris.

Je trouve aussi que la fin est bâclée. Je m'attendais au moins, même en accéléré et quitte à ce que ça fasse un peu cliché, aux fameuses retrouvailles, à la reconnaissance des vrais héros de l'histoire et aux réactions des persos principaux au sujet du gros salopard du régiment, mais il n'y a rien du tout ! C'est vraiment frustrant.
Idem pour la réaction de Criid au sujet de ses enfants. J'ai trouvé ça super léger...

Un autre point négatif que je ne digère toujours pas est tout simplement le personnage de l'Inquisitrice, inconsistant et dénué de toute autorité.
Comment un mec qui nous a créé Eiseinhorn peut-il s'abaisser à écrire un Inquisiteur d'une telle faiblesse, qui se laisse systématiquement marcher sur les pieds par le moindre adjudant Tanith ? C'est un mystère.
Abnett replonge encore dans le syndrome des Fantômes tout-puissants, et le nouveau statut de Gaunt a un peu trop bon dos...

Également une pensée attristée pour ceux qui n'avaient pas aimé le traitement de la femme dans le précédent. On voit ici Elodie passer la serpillère...

Autrement j'ai été assez satisfait de la manière dont Abnett arrive encore à se renouveler en nous balançant cette fois une histoire des fantômes à la sauce horrifique. C'est ce qu'il y a de bien avec cette série, on ne tombe jamais dans la routine, la créativité de l'auteur nous propose toujours un nouvel angle, de nouveaux types de théâtres d'opération,...

Notons que le genre horreur fait un tabac en ce moment, en particulier au ciné et à la télé. Il n'y a qu'à voir le nombre d'adaptations de Stephen King.
Du coup un esprit plus soupçonneux que le mien soupçonnerait presque Abnett de suivre - au moins en partie - un simple effet de mode. ^^

Plus spécifiquement, j'ai trouvé que l'intrigue dans les caves du palais proposait pas mal de choses repompées de la série Stranger Things. Le côté upside down avec les murs séparant des "univers parallèles", le jeu de lumières, et même la bestiole elle-même. Perso ça m'a paru vraiment flagrant à la lecture.

Sinon dans le fond la formule est toujours autant hyper maîtrisée. Dialogues savoureux, scénarisation diablement efficace, action bien dosée, et surtout : ça taille dans le gras.

Les fantômes essuient des pertes comme rarement. Ce que confirme le rôle attribué dorénavant au "régiment", même s'il n'en a plus du tout les effectifs, à la toute fin du livre. Du coup je suis vraiment curieux de voir ce que ça va donner dans le prochain arc !

Alors des morts certes il y en a, mais la plupart du temps ce ne sont que des no-name.
Abnett n'a pas pris trop de risques de ce côté là, et personnellement je m'attendais à ce qu'il y ait quand même plus de têtes d'affiche à y passer. Au final ça fait un peu mal, mais pas tant que ça pour une situation aussi désespérée. Je pense notamment aux Rois du Suicide. Rolling Eyes
Et ça me fait toujours autant marrer de voir les héros principaux systématiquement accompagnés de Jean-Jacques nommés comme s'ils faisaient parti des meubles mais dont on sait qu'ils vont bien vite passer à la casserole comme les bons boucliers humains qu'ils sont pour les protagonistes réellement importants.

Par contre, je constate que mon homonyme chez les Fantômes est toujours en vie après tout ce temps. Cool
Ce n'est qu'un perso secondaire, que l'on voit assez rarement, mais je prends plaisir à chaque fois à suivre les quelques scènes le mettant en scène, et à me demander s'il va survivre à l'aventure cette fois encore.
Et c'est encore une fois le cas !

Du côté de l'ennemi, c'était juste excellent, même s'ils subissaient quelques-unes des plus grosses facilités scénaristiques du livre.
La plongée au cœur des Fils de Sek est intéressante et riche d'information.
J'ai également trouvé super cool la force d'élite aux ordres de l'Anarque : les Qimurah. Ça change des bidasses habituelles, et leur condition est doublement originale puisqu'elle se démarque également des simples possédés. Un concept vraiment intéressant que nous a déniché Abnett ce coup-ci, à creuser.


Au final, je note le livre Bon.
On est loin d'atteindre la quasi perfection de certains vieux tomes de la série, mais j'ai pris pas mal de plaisir à la lecture quand même. Il y a bien quelques aspects négatifs agaçants, et pas toujours mineurs en termes d'importance d'ailleurs, mais sans que cela ne vienne gâcher l’histoire dans sa globalité non plus.
La fin est expédiée, super frustrante, mais augure d'un bon renouvellement pour la suite. Certains personnages vont devenir intéressants à suivre, je pense en particulier au commissaire Blenner. Smile

Mais bon on a le temps avant d'avoir la suite. J'espère juste qu'on aura une bonne trilogie Bequin pour patienter. ange



Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4400

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Nero le Sam 30 Mar 2019 - 15:43

Pareillement, terminé hier et comment dire...c'est vrai qu'on imagine toujours que ça pourrait être différent.

Je ne fais pas de retour, mais pour relever ou corroborer une chose ou deux, voici ce que j'ai noté.

Déjà, je suis tout à fait d'accord concernant les facilités prises par l'auteur concernant Mkoll et son chemin parcouru sans jamais être démasqué (un peu facile je trouve m'enfin tant mieux pour lui), de même que dans les canalisations à la fin. Et surtout le traitement de nombreux personnages passé comme un coup de vent. Comme le dit Emperor, on aurait aimé plus de dialogues concernant les retrouvailles, voire, à mon goût, un traitement différent et plus punitif concernant le salopard du régiment! ( je me suis dit ok bon faut en finir visiblement avec lui, mais j'aurai bien vu une autre sentence).

J'ai bien aimé ce retournement de situation concernant les enfants par ailleurs, très bien trouvé! comme les pertes élevées au sein du régiment dans ce tomme ci. C'est toujours un poids mais on se dit que personne n'est éternel et que vivre à jamais...ouaiiiii.

Voilà sinon on ne s'éloigne pas trop, on reste dans les environs du palais, même si on découvre cependant d'autres parties de la région (les îles avec les enrôlements, vaisseau mère ennemi, être au cœur de ce dernier avec toute une ambiance propre et malsaine qui est sien.

vilà vilà. Sinon je sais pas si j'ai manqué un truc dans les épisodes précédents, mais l'ancien meneur des éclaireux, Mkven....hummm, est mort sur Géréon ou on ne sait pas ce qu'il est devenu?

Donc noté bon également et en espérant qu'il y aura un autre arc. Smile


AVE DOMINUS NOX
Nero

Nero
Scout
Scout

Messages : 142
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Rhydysann le Mar 7 Mai 2019 - 18:15

Fini aujourd’hui, et pour moi un des meilleurs romans de la série. Et ce malgré les nombreux défauts que vous avez déjà exposés. Pasha qui disparaît notamment, et la nouvelle éclaireur "bonasse"(c'est Abnett qui le dit, pas moi Evil or Very Mad ) dont je me souviens plus le nom aussi, l'inquisitrice rembarrée par Curth, etc... J'ai trouvé qu'au niveau du rythme, des émotions et de l'ambiance qu'Abnett donne lors de la lecture du bouquin sont excellente et nouvelle(aspect horrifique). Je ne suis pas forcément objectif car garde + Abnett mais le roman est clairement d'un niveau supérieur à son prédécesseur qui m'avait largement laissé sur ma fin. Bref Excellent. Même si quelques personnages auraient eux aussi du disparaître...

Sinon Mkoll cela va devenir un running gag ce personnage... Mkoll c'est le Sly Marbo de Tanith.

Vraiment hâte de lire la suite du coup... où l'on va surement rentrer dans un tout nouvel arc bien différent des précédents dû à la nouvelle fonction de Gaunt et du régiment. Très intéressant de voir l'évolution du régiment au sein des strates de la garde.

Nero a écrit:
vilà vilà. Sinon je sais pas si j'ai manqué un truc dans les épisodes précédents, mais l'ancien meneur des éclaireux, Mkven....hummm, est mort sur Géréon ou on ne sait pas ce qu'il est devenu?
Il n'était pas éclaireur mais c'était le bras droit de Rawne il me semble.

Emperor a écrit:Idem pour la réaction de Criid au sujet de ses enfants. J'ai trouvé ça super léger...
L'impact psychologique sera surement développé dans les prochains tomes pour celle-ci. Je m'en inquiète pas trop.

Bref comme d'habitude pas de retour sur les romans des fantômes de Gaunt mais plus des réactions et des précisions de ma part sur la série.


Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1662
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Jcpatiti le Dim 12 Mai 2019 - 20:33

Rhydysann a écrit:

Nero a écrit:
vilà vilà. Sinon je sais pas si j'ai manqué un truc dans les épisodes précédents, mais l'ancien meneur des éclaireux, Mkven....hummm, est mort sur Géréon ou on ne sait pas ce qu'il est devenu?
Il n'était pas éclaireur mais c'était le bras droit de Rawne il me semble.

Euh non pas vraiment, tu confonds avec Feygor qui était l'adjudant et le bras droit de Rawne.
MkVenner était le deuxième meilleur éclaireur du régiment, notamment craint pour ses talents au corps-à-corps (hérités d'une ethnie mystérieuse de Tanith). Il reste sur Géréon pour aider la Résistance et disparaît, sans doute tué par l'ennemi mais sans que son corps aie été retrouvé.


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 67

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 24 Juin 2019 - 0:45

Fini cet aprem, ...

Acheté pour 10€ en epub (plutôt que 22€ sur amazon), je me suis relancé dans la gadoue avec les Fantômes, et ce fut hélas du même niveau que Le Maître de Guerre, voir moins. N'attendant perso plus rien d'Abnett depuis la débâcle de Imperium Secundus et son arrêt longue maladie, il fallait conclure cette longue saga... et ben il l'a conclu (bien trop tard, et visiblement les doigts de pieds en éventail, mais quand-même). Ce qui n'augure cependant rien de bon pour le prochain arc des Gaunt, mais de l'alimentaire pour "Abnett le pantouflard".

Style d'écriture: Montagnes russes
- Première moitié poussive et lente, où Abnett nous hisse son décor et les divers groupes de héros qui formeront les histoires parallèles en les décorant de palabres inutiles, coupant en 2 la moindre scène d'action par une introspection sur les caractères et la couleur du ciel, les smalltalks du moindre commissaire ou perso secondaire; mais des descriptions de caves de béton aux murs peints à la chaux, oui!
= Où sont les descriptions épiques et fleuries de fluff de ses 1ère trilogies ? où est son amour de l'univers de 40k et son ambiance si dark ? (Titanicus, 1ers arcs de Gaunt)
(ex. Domor dans le noir avec Zweil qui l'empêche de parler, et c'est parti pour 2 pages de réflexions sur la différence entre excitation et terreur..  Rolling Eyes ) le mechacentrum est également vite avalé.

- Seconde partie (enfin) de castagne, avec l'arrivée des troupes de Sek, les retournements de situation et les combats, dans une accélération progressive puis infernale, qui en effet tient en haleine jusqu'au bout.

- Fin bâclée, comme d'habitude, avec ce easter egg d'un Gaunt incapable de faire un discours..  What a Face Abnett le sait, ses lecteurs le savent, Abnett les emmerde, ouverture sans enthousiasme vers une hypothétique suite sur les pierres de l'aigle et surtout une raison supplémentaire de ne jamais traiter une fin de livre correctement. Bravo
Spoiler:
Personne ne comprend pourquoi la survie de Mkoll et Brin ne remonte pas à Gaunt.

À noter aussi le ton relativement léger de cette "Victoire", où les morts ne rendent pas tristes, où l'humour se mélange souvent avec le drame, et où Abnett ne tue que des expandables ; aucun perso important allant même jusqu'à faire revenir des morts.
+ Des traits d'humour saupoudrés et bien sentis dans la 2e partie surtout,
Spoiler:
Ma préféré quand Zweil répond à cette chiffe mole de Blenner qu'il est moins réjouissant qu'un pet dans un dreadnought ... Razz ou la scène "laurel et Hardy" de Gaunt qui fait un bisou sur la joue à Curth...  Neutral Gaunt apprend que sa fille est vivante: il a envie de pleurer comme un bébé et veut démissionner. Heureusement mama Curth lui prend le bras et lui fait un ptit calin ... non mais c'est bon! On a compris que Gaunt et Curth c'était ton couple Abnett, t'es lourd!


Scénario: Grosse flemme, ou rage quit?
- Je rejoins ce qui a été évoqué et d'abord par Jcpatiti: trop de facilités de scénario, trop. Ce n'est pas tant le coup de Mkoll et la partie sur Sek, mais tous ces moments où Abnett se vautre dans un fanboyisme de ses petits fantômes et les rend tout puissants (à chaque fois que ca l'arrange).

- Yoncy et Dalin, le super "plan" du Dr. No
Spoiler:
Pour rappel, l'idée est partie d'une erreur d'Abnett qui avait transformé un des fils de Gol Kolea en fille.. oups! ben on va en faire un démon et le centre clé de toute la victoire de la croisade, hein?  What a Face ... et j'adore ce beau discours de Milo à Mkoll sur le destin, comme quoi les fantômes avaient mérité et risqué 100 fois la mort et étaient protégés par l'Empereur.. alors qu'ils transportaient les supers armes de l'héritier donc qui l'auraient potentiellement pistonné et beurré toutes ses victoires...

Yoncy? moi non plus le film d'horreur coréen des années 1990, j'ai trouvé ça décalé et assez pauvre comme ficelle
Dalin? un démon qui meurt piégé par l'amouuuur!  I love you ca c'est le dark millenium...
et le tout traité avec un fanboyisme déconcertant. Le démon tempête de fléchette... je suis sûr qu'il a péché l'image dans un manga quelconque... ou pire: un hommage déguisé au trône de fer? Les démons ne sont décidément plus ce qu'ils étaient.

- Le QG de la croisade, cette série à petit budget...
Comme dans Warmaster, on se face palm à chaque chapitre devant le manque de réalisme... des maréchaux qui distribuent des ordres en personne, Gaunt qui délègue et prend un QG de moins de 6 personnes dont sa PROPRE fille, des descriptions quasi inexistantes du champ de bataille et de la situation générale sur la planète, les psykers inexistants, la béati comme Gaunt seigneur exécutant se baladant comme des troufions, même pas un seul Astartes ! le Mechanicum humilié 2 fois
Spoiler:
(par le virus et par le fait que les fantômes les surclassent)
une seule inquisitrice qui se fait humilier par tout le monde, les troupes d'élites de Sek qui se font rouler dessus par les claudos de tanith, etc., etc.

Alors que le prologue de Lord Inquisitor INSPIRÉ DIRECTEMENT de son triomphe de Tracian fait 4 millions de vues sur youtube, que son artbook sur les croisades de Sabbat promettaient la lune depuis 2005!
Tout ca pour ca..?  Crying or Very sad

Mention spéciale au "seigneur exécuteur", rendant Gaunt horripilant à force d'être brandi au nez de tout le monde sous n'importe quel prétexte, statut contredit par tous les choix scénaristiques qui le place en 1ère ligne, sans cour ou à semer son escorte en permanence.

- La béati, cette naine qui a ses vapeurs
Spoiler:

Alors petit veut dire "important" dans le langage Abnett: Abnett est petit, Macaroth est petit, yoncy aussi, la béati aussi.
Pas d'escorte, une personnalité et un charisme de poisson rouge, un costume de figurant, aucun miracle, accompagnée par 2 potes en guenilles qui crèvent comme des black dans un film d'horreur. Sek avec tous ses infiltrés ne pouvait pas faire plus simple que des machines warp..?  Neutral  

La béati qui sent toute incursion du warp... ha ben non! Dalin est juste à côté, pas de soucis. Idem pour l'inquisitrice du dimanche avec tous ses artefacts!
La béati, qui tombe inconsciente après les discours des gentils (je l'avais totalement oublié à ce moment-là du récit) emmenée dans le dortoir des blessés comme tout le monde, sans escorte. Sek, tout ca pour ca?

Fluff: Les méchants sauvent l'honneur
Les Sekkites sont les seuls éléments de ce tome dont le fluff soit vraiment apprécié/développé par Abnett. Certes moins que dans d'autres livres... Double eagle, ou tous les tomes de Gaunt précédents... mais les détails de la société des mondes sanguinaires sont vraiment une bouffée d'air frais dans ce tome sans réel attente côté gentils.
Spoiler:
Quimuras, le refuge, la description de Sek, le pleguth et son barrout d'honneur, le périple de Mkoll, à bord du croiseur, etc.  bref, enfin des gens sérieux!

L'ouverture sur les pierres de l'aigle est sympa (dialogue pleguth/Quimurah) moi qui ne pensait qu'à un portail warp, mais la manière déconcertante avec laquelle Sek est ridiculisé comme une merde... certes affaibli par la Sainte juste avant le tome mais quand-même capable d'ouvrir un portail warp? et pas de détecter des traîtres dans son vaisseau? même pas de gardes du corps dignes de ce nom? les puissances de la ruine sont vraiment de gros fainéants ingrats.

Note: Moyen
Abnett parvient à nous faire passer un bon moment mais ne satisfera pas tous les fans de Tanith, et encore moins de SF. Un Abnett distrait, lassé p.e. d'avoir trop rallongé la série ou d'avoir vu trop grand.
Son image de la croisade et de la victoire est pauvre, décevante en regard de la richesse des cycles précédents, et ne tient pas par le simple fait de se détacher d'une propagande impériale qui aurait "trop enjolivé les faits". Trop de persos? (excuse d'Abnett dans la postface d'Imperium Secundus), ou trop de temps perdu dans des introspections superflues et une narration moins maîtrisée, ou simplement l'envie d'enfin passer à autre chose, faisant le job mais sans la passion et la minutie qui a fait son renom.

Les adventures des fantômes de Gaunt laissent décidément une grosse impression de
Spoiler:

- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10808

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett Empty Re: Les Fantômes de Gaunt : La Voix du Chaos de Dan Abnett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum