[Horus Heresy] Primarch Series - Scions of the Emperor - Anthologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - Scions of the Emperor - Anthologie

Message par Nico. le Mer 27 Fév 2019 - 13:53

Présentation:





==> Scions of the Emperors Hardback

Pas de synopsis.

Un hors série, actuellement exclusif au Warhammer World et aux event Black Library, contenant huit histoires sur les Primarques.

182  pages • Février 2019 • ISBN 9781784968724 • Illustration par Adrian Smith



Contenu:

Spoiler:


logo2


Dernière édition par Nico. le Mer 27 Fév 2019 - 13:57, édité 1 fois


Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8694
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Primarch Series - Scions of the Emperor - Anthologie

Message par Nico. le Mer 27 Fév 2019 - 13:53

Terminé il y a peu, voici mon retour sur cette anthologie des event 2019. Je fais des résumés, donc spoil, puis je donne un avis.

Canticle de David Guymer - 20 pages - 1/5

Les premiers mois/années de Ferrus Manus sur sa planète. Il erre et rencontre des robots qui veulent l'exploiter. Il les bute, trouve un vaisseau avec des cadavres humains et des zombies-robots. Il les bute puis part avec une survivante, son premier contact avec un humain.

Rien d'intéressant, une sorte d'ambiance Mad Max/post apo.

The Verdict of the Scythe de David Annandale - 18 pages - 3/5

Mortarion et sa Legion reçoivent la réddition d'une planète, Typhon préconise de quand même les tuer, Mortarion hésite. Cette situation est insolite pour lui, il n'est pas habitué à la diplomatie et encore moins à prendre une planète ayant déclaré la paix. Il n'est pas Dorn, Guilliman ou Vulkan. Il tente cette approche, pour voir. Mais il se rend compte que les citoyens ont une sorte de religion basée sur la magie, la population dispose de nombreux psykers. Cela déplait fortement à Mortarion, il comprend qu'il s'est fait berner et doit les purger pour qu'ils respectent l'Imperial Truth. Il fait torpiller la planète.

C'est sympa de voir Mortarion tenter d'être gentil et diplomate, avec un Typhon toujours là pour faire le connard de service sans état d'âme. Mais rien de bien fou.

A Game of Opposites de Guy Haley - 24 pages - 4/5

Pendant l'hérésie, une planète Iron Warriors est attaquée par des White Scars dont le Khan lui même. Le chef IW a lu les traités sur la guerre du Khan et pense savoir comment les WS fonctionnent. Il veut leur tendre un piège... mais se fera doubler par le Khan qui avait déjà anticipé la chose et laissé ses fils tomber dans le piège pour mieux en tendre un aux IW et les exterminer. Toutes les forces IW sont détruites, le Khan explique au chef IW qu'on ne peut pas comprendre les WS, qu'ils sont imprévisibles mais qu'il s'est bien battu en improvisant à l'encontre de la doctrine habituelle des IW. Il va l'honnorer en l'enterrant proprement.

J'ai bien aimé, c'est savoureux de voir les IW se croire intelligents en pensant tendre un piège infaillible aux WS. Sauf qu'ils n'avaient pas prévus que le Khan serait là. Histoire sympathique sans être exceptionnelle non plus.

Better Angels de Ian St. Martin - 18 pages - 3/5

On suit un Blood Angels artisan et ses rencontres avec Sanguinius au fil de sa carrière, de néophyte pendant la Grande Croisade à marine confirmé durant l'Hérésie. Cette histoire permet d'illustrer le conflit intérieur des Blood Angels créé sur Signus Prime, le personnage est plus sombre, nihiliste, après. Sanguinius aussi, il paraît moins joyeux qu'avant et parle étrangement de préparer ses fils à se débrouiller seuls si jamais il n'est plus là.

Histoire correcte mais pas des plus passionnantes. Cette Légion est peu abordée et quand c'est le cas c'est quasi toujours pour parler des mêmes sujets: les pensées sombres de Sanguinius et le changement interne de certains marines.

The Conquerors Truth de Gave Thorpe - 12 pages - 2/5

Une "remembrancer" (je ne me souviens pas du nom en français) ne fait rien de bien intéressant depuis 2 ans, elle souhaite voir du combat. Quand une force de Night Lords débarque elle se porte volontaire pour la rejoindre. Sevatar et Konrad la reçoivent, le Primarque semble content de sa présence et lui propose de les accompagner pour l'invasion de la planète. Sur place Sevatar lui dit de ne pas aller vers les zones de combat, sauf qu'au bout d'un moment à l'arrière à photographier des civils elle s'ennuie. Elle brave donc l'interdiction... et se rend compte avec stupeur que la population est conduite en file, escortée par des Marines, vers des lacs naturels de lave. Curze fait jeter la population, vivante, dedans. La photographe dit qu'elle va en parler avec les hauts dirigeants et que l'Empereur le sanctionnera. Mais Curze rigole, il dit qu'il a été créé pour ça et qu'il l'a faite venir justement pour que ça se diffuse. Il sait qu'en sachant ce qu'il fait, certaines autres populations se rendront par peur. Et cela permet aussi de montrer que l'Imperium est un mensonge, que l'Empereur est cruel.

Mouais, les mêmes thèmes récurrents et Sevatar est là juste pour plaire aux fans. Du déjà vu comme sujet.

The Sinew of War de Darius Hinks - 24 pages - 2/5

Guilliman fait face à une attaque contre son père adoptif sur Macragge. On a vite fait un flash back sur sa jeunesse. Il retrouve son père mourant qui décède après avoir tenté de lui suggérer quelque chose. Un des consuls de la planète suggère de partir à l'assemblée et lui donner les pleins pouvoirs pour matter la rébellion. Il fait mettre à l'écart Guilliman qui se fait alors attaquer par un assassin. Le Primarque réalise que c'est le consul derrière tout ça, ce dernier est devant l'assemblée en train de dire que Guilliman est mort et que cette attaque servait à préserver leur pouvoir contre les réformes pro-peuple. Sauf que Guilliman est là, il s'énerve mais refuse de céder à la colère et prendre le pouvoir par la force, il dit qu'il laisse l'assemblée juger. Les nobles sont stupéfaits par tant de dévotion aux règles et votent qu'ils soit nommé chef (je ne me souviens plus du titre). C'est comme cela que Guilliman devient le dirigeant de Macragge.

Encore un mouais, le traître est visible à mille lieux, il a toujours des phrases louches et sa demande de plein pouvoirs pour assurer la paix, on dirait palpatine. Cela sert à montrer, si besoin en était, que Guilliman respecte avant tout les règles et refuse de faire les choses par la force brute.

The Sinew of War de James Swallow - 24 pages - 3/5

Dorn a préparé Terra à l'invasion et enquête sur la mort étrange de travailleurs dans un endroit isolé du palais. Il demande alors l'aide d'un de ses fils psykers qu'il fait exceptionnellement sortir du Phalanx (il préserve ses psykers pour le combat final). Cela le dérange de ne pas respecter Nikaea mais il n'a pas le choix. Ils découvrent qu'il s'agit d'une défense psychique pour cacher l'entrée des chambres des Primarques II et XI. Dorn se souvient d'eux, il fait parti de ceux qui les ont connu avec Guilliman ou Vulkan (et d'autres dont Horus d'après d'autres histoires). il se demande alors comment se déroulerait cette guerre avec eux, s'ils seraient avec l'Empereur ou Horus. Malcador débarque et leur dit qu'ils n'ont rien à faire ici. Dorn comprend que le Sigillite cache le souvenir de ces Primarques, il estime que c'est trop dangereux. Dorn se rend compte que Malcador a censuré les souvenir des Primarques les ayant fréquenté, il ne peut plus se souvenir de leurs noms, leur apparence ou leurs faits. Malcador lui laisse retrouver sa mémoire quelques secondes pour lui faire comprendre. Dorn est stupéfait par ce dont il se souvient. Il comprend alors que s'ils étaient encore présents, la guerre serait déjà perdue...

Bon, encore une fois une histoire mystérieuse sur les Primarques disparus. La BL aime en parler en ce moment, surtout après l'histoire courte The Last Council de l'Advent Calendar 2018 qui apporte elle aussi pas mal de choses sur eux (enfin, encore plus de mystère, je suis sensé en faire un retour depuis des semaines vu le sujet...). Mais comme toujours on nous tease sans rien dévoiler de concret.

First Legion de Chris Wraight - 40 pages - 4/5

En deux parties s'alternant, une sur Caliban avec un jeune Lion affrontant des monstres dans la forêt, l'autre lors de la Grande Croisade où le Lion reçoit un étrange légionnaire d'une Legion encore inconnue, la XXème. Un Légionnaire de cette Legion sans nom ni couleurs ni Primarque demande à voir le Lion, il se fait appeler Alpharius. Le Lion est méfiant, il ne les connait pas et le legionnaire semble un peu trop à l'aise/confiant. Ce dernier lui suggère qu'il devrait bientôt être Maître de Guerre, quand le dernier Primarque, le vingtième, sera découvert l'Empereur partira et nommera un "premier parmis les égaux". Alpharius suggère que cela devrait être le Lion, lui connaît l'importance des secrets tout comme cette étrange nouvelle Légion, contrairement à un Guilliman ou Horus. Il argumente que les Dark Angels sont la Première Légion, celle qui a toujours tout eu avant les autres et qui a toujours été la plus nombreuse. Sauf depuis peu, les pertes des Dark Angels dans cette campagne ont permis aux Ultramarines d'avoir plus d'effectis, et s'ils continuent comme cela les Iron Hands et Luna Wolves également. Il lui propose de se retirer du combat, de laisser la vingtième agir pour préserver ses troupes et sa place de prétendant au titre. Mais le Lion a pour nature de respecter ses engagements et de ne pas écouter les conseils politiques lui demandant de faire moins, c'est exactement la même situation que dans les flashback sur Caliban.

Histoire sympathique, le doute plane sur si ce légionnaire est le vrai Alpharius ou non, il sait des choses, ne semble pas impressionné par la presence d'un Primarque, parle avec le même aplomb. Ses dialogues avec le capitaine DA l'escortant sont marrants, l'Alpha Légion, qui n'existe pas encore sous ce nom, cherche toujours à embrouiller et récolter des informations, le DA n'est pas habitué à ce genre de comportement (les DA sont bien trop strictes comme le souligne cet Alpharius). Et encore une fois cette Légion a une longueur d'avance en magouillant déjà pour placer un Maître de Guerre conciliant avec leurs intérêts des années avant Ullanor. J'ai plutôt apprécié.

----------------------------------------

Cette anthologie est bien plus courte que la première, 182 pages contre 248, et les histoires sont moins intéressantes dans l'ensemble. Mais bonne nouvelle, ces recueils "exclusifs" aux event sont en fait disponibles l'année suivant pour tout le monde (en VO bien sûr), celle de 2018 le sera en mars donc celle ci en 2020.


Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8694
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Primarch Series - Scions of the Emperor - Anthologie

Message par Emperor le Mer 27 Fév 2019 - 23:08


Les histoires n'ont pas l'air terribles en effet. En même temps vu les auteurs... Razz

Et Swallow qui continue de nous dépeindre un Malcador bien bien balaise. Car manipuler l'esprit de primarques d'un claquement de doigts comme ça... Le mec semble tout à fait capable de tirer les ficelles tout seul en fait. A croire qu'il est aussi fort que l'Empereur.

Merci pour ton retour. Wink




Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4367

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Primarch Series - Scions of the Emperor - Anthologie

Message par Nico. le Jeu 28 Fév 2019 - 14:15

Emperor a écrit:Et Swallow qui continue de nous dépeindre un Malcador bien bien balaise. Car manipuler l'esprit de primarques d'un claquement de doigts comme ça... Le mec semble tout à fait capable de tirer les ficelles tout seul en fait. A croire qu'il est aussi fort que l'Empereur.

Ba, c'est surtout une tournure de la BL pour expliquer pourquoi les Primarques ne parlent jamais entre eux des deux disparus alors qu'ils pourraient le faire quand ils sont en toute intimité. C'est exactement ce que dit Malcador "dis donc Dorn, tu ne trouves pas ça bizarre que même entre vous seuls vous n'en parlez pas ? Hein ? Hein ?". Cela "répond" aux fans qui se disaient que c'était un peu idiot de ne jamais en parler entre Primarques.

Et pour la puissance de Malcador, dans The Last Council y'a Horus qui n'est pas content que l'on détruise les statues des deux Primarques, à un moment il veut dire à haute voix le nom d'un des ses frères disparus alors Malcador le contrôle totalement avec ses pouvoirs (en l'appelant "boy" avec mépris) et le force à se mettre à genoux... jusqu'à presque le tuer. Oui oui. Il faut que le Khan demande gentiment au Sigillite de le laisser tranquille pour qu'il le libère de son emprise. Horus s'est totalement fait maîtriser, d'où le fait qu'il ne puisse pas blairer Malcador par la suite. Cette histoire courte est très importante à lire à propos des deux primarques, je n'ai jamais fait de retour parce que flemme. Je me demande juste comment ils vont la sortir en format papier vu que la série HH est terminée avec The Buried Dagger... où vont-ils mettre toutes les histoires HH qu'ils continuent de sortir ? Pas dans un recueil Siege of Terra ça serait stupide.


Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8694
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Primarch Series - Scions of the Emperor - Anthologie

Message par Earendel le Mar 19 Mar 2019 - 21:59

Salut, merci pour cette review, contrairement à d' habitude (vu que le lis avec assiduité mais poste peu^^) j'en profite pour rebondir sur le sujet pour savoir si quelqu'un tient à jour une liste de toutes les histoires courtes sur l'Hérésie d'Horus qui n'ont pas encore été publiées dans un livre.

Si oui, serait-il possible d'en faire un topic dédié en attendant, histoire de voir celles qu'on n'a pas encore, svp?

Serait-il possible de faire la même chose avec la série Primarchs?

Earendel
Scout
Scout

Messages : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Primarch Series - Scions of the Emperor - Anthologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum