Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_lcap20%Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_rcap 20% 
[ 1 ]
Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_lcap60%Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_rcap 60% 
[ 3 ]
Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_lcap20%Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_rcap 20% 
[ 1 ]
Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_lcap0%Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_lcap0%Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_lcap0%Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Nico. le Jeu 2 Mai 2019 - 17:24

Présentation:




==> Le Siege de Terra: Guerre Solaire Premium

Après sept années de guerre acharnée, le conflit, connu sous le nom de l'Hérésie d'Horus, est enfin révolu. Terra se trouve maintenant dans la mire de Warmaster, le Throneworld et le siège du gouvernement de son père. Le désir d’Horus n’est rien de moins que la mort de l’Empereur de l’Humanité et la subjugation totale de l’Imperium. Il est devenu le vaisseau ascendant du Chaos et a constitué une terrible armée pour exécuter sa volonté et sa vengeance. Mais le chemin qui mène au trône sera difficile, car le primarque Rogal Dorn, le prétorien et protecteur de Terra, assure la défense. Avant tout, Horus doit mettre au défi la puissance du système Sol et les nombreuses flottes et remparts qui y sont déployés. Pour s'implanter même sur le sol terrien, il doit d'abord affronter la guerre solaire. C'est ainsi que commence la première étape du plus grand conflit de l'histoire de l'humanité.

384 pages • Mars 2019 • ISBN 9781784969264 • Illustration de Neil Roberts



Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French A88c1210

Artwork:

Spoiler:
Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Blweek10


logo2


Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8862
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Tyrion60 le Dim 5 Mai 2019 - 9:20

Ahhhhhhhhhh hâte de lire le début de la fin!!!

Tyrion60
Scout
Scout

Messages : 72
Age : 31
Localisation : Poissy

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Jcpatiti le Sam 25 Mai 2019 - 18:54

Fini à l'instant, dévoré en deux jours ! Première review à chaud, vous me pardonnerez donc pour mon enthousiasme et/ou ma mauvaise foi Wink


Scénario et mise en scène : 4/5

Nous y voilà donc. Après sept ans de combats, l'Hérésie arrive à son terme avec le Siège de Terra. Horus et ses sbires doivent d'abord vaincre les défenses spatiales du système de Sol avant de pouvoir prendre d'assaut le Palais impérial.

Le livre se concentre donc en grande partie sur des combats spatiaux. On assiste à l'arrivée des traîtres dans le système, avec l'attaque sur les deux portails Warp aux environs de Pluton et Uranus. Bien entendu, cela n'est pas leur seule porte d'entrée, et grâce à leurs sombres maîtres du Warp ils ont plus d'un tour dans leur sac. A travers tout le récit, on a ainsi droit à de multiples batailles spatiales toutes plus gigantesques les unes que les autres, et à des abordages et autres téléportations vaisseau à vaisseau... De la lance à rayons, du macrocanon, du bolter et de la lame : il y en a pour tous les goûts !

On suit tour à tour plusieurs personnages : d'un côté Dorn et son état-major, Loken, Sigismund et les différents capitaines Imperial Fists à la tête des différentes flottes de défense, Jubal Khan ; de l'autre les traîtres avec Abaddon, Ahriman, Aximand, Perturabo et les Iron Warriors.
Mais le personnage central du roman est tout autre.
Spoiler:
Il s'agit de la commémoratrice Mersadie Oliton, l'un des premiers protagonistes de la saga
C'est à travers celui-ci que les principaux évènements du roman vont se mettre en place.
Cela m'a surpris, d'autant plus que le twist final est vraiment bien amené et n'est révélé qu'à la fin.
Spoiler:
Un peu à l'instar du dernier roman d'Abnett La voix du chaos, où les enfants Kolea sont en fait des machines du Chaos, Mersadie est à son insu un vecteur du démon Samus. Alors qu'elle croit être porteuse d'un message d'alerte, elle est en fait utilisée pour servir de conduit au démon et lui permettre d'attaquer directement Rogal Dorn

Pour finir et sans dévoiler l'intrigue, le livre est divisé en trois parties qui chacune s'ouvrent (et pour la dernière se termine) sur une allégorie de la confrontation entre Horus et l'Empereur à travers le Warp. La double dimension du combat est d'ailleurs plutôt bien rendue tout au long du livre : on se bat dans la réalité mais aussi dans le Warp !

Je m'arrête là, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de la lecture et je vous laisse découvrir vous-même les différentes péripéties qui le jalonnent.


Style et écriture : 4,5/5

J'avais déjà souligné la qualité de l'écriture de John French dans ma critique sur Prétorien de Dorn, et avec ce roman il confirme qu'il est l'un des meilleurs auteurs de l'Hérésie. C'est fluide, épique, tendu, prenant, surprenant. L'auteur alterne tour à tour entre vues d'ensemble de la bataille, dialogues au cordeau, poursuites et huis clos... Surtout, il parvient à utiliser le point de vue de simples mortels et civils qui assistent à cette ultime bataille, ce qui en renforce l'aspect écrasant.

Seul petit bémol qui enlève 0,5 à ma note : je trouve qu'il a toujours autant de mal dès qu'il s'agit de rentrer dans l'ésotérique. Heureusement, cela n'est pas aussi laborieux que dans Esclaves des ténèbres, et se cantonne à certaines parties du roman.


Intérêt fluff : 4/5

French a glissé dans son livre plusieurs infos intéressantes à différents niveaux :
- Sur la configuration du système de Sol : le rôle des différentes planètes et de leurs satellites, leur historique depuis les Guerres d'Unification, leurs habitants, les transformations orchestrées par Rogal Dorn en vue du Siège...
- Sur certains personnages : on en apprend en particulier un peu plus sur Abaddon, sur son enfance, sa transformation en Space Marine, sa rencontre avec Horus. Les personnages humains sont aussi très bien dessinés, en particulier l'amirale en chef Su-Kassen.
- Sur la création des Luna Wolves et l'origine de leur nom, en lien avec l'histoire d'Abaddon.


Appréciation personnelle : 4/5

On l'attendait depuis longtemps, ce Siège de Terra. Et pour ma part, je n'ai pas été déçu par ce tome d'ouverture. Le livre m'a scotché quasiment de bout en bout. En jonglant entre les personnages, les échelles et les enjeux, l'auteur arrive à nous entraîner dans son récit et à nous tenir en haleine.

Petite remarque qui a son importance, je note qu'encore une fois un roman HH se démarque parce qu'il fait intervenir des Primarques mais sans en faire les principaux protagonistes. On voit tour à tour Perturabo, le Khan, Sanguinius et bien sûr Dorn en action, mais sans qu'ils soient présents en permanence. Cela laisse la place aux personnages Astartes et surtout humains, et permet de se projeter plus facilement dans la lecture.

En bref, une bonne entrée en matière dans le Siège, qui permet de retrouver avec plaisir (ou déplaisir) des protagonistes bien connus des lecteurs de l'HH.
Vivement la suite !


Note globale : 16,5/20


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 67

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Solaris le Lun 27 Mai 2019 - 11:52

Bravo JC, +1 Very Happy ! Petite interrogation : Y a-t-il mention des gardes impériaux terriens tels que les terran praefects ou les lucifer blacks ? En tous cas, bonne critique.

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 239
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Jcpatiti le Lun 27 Mai 2019 - 13:50

Solaris a écrit:Bravo JC, +1 Very Happy ! Petite interrogation : Y a-t-il mention des gardes impériaux terriens tels que les terran praefects ou les lucifer blacks ? En tous cas, bonne critique.

Merci Solaris !
Il n'est pas fait mention de régiments en particulier de gardes impériaux, on nous parle de mobilisation générale mais pas spécifiquement des unités concernées. Comme le livre concerne principalement la bataille pour le contrôle de l'espace du système de Sol, on n'a de précision que pour les forces navales engagées.
En espérant avoir répondu à ta question !


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 67

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Solaris le Mar 28 Mai 2019 - 8:14

Merci pour ta réponse ! C'est sûr qu'on découvrira l'étendue des combats progressivement, ce qui est une bonne chose. Je me posais la question car on voyait pas mal de gardes sur la cover et que l'on peut découvrir de très anciens régiments comme la Chiliad dans les HH.

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 239
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Nico. le Mer 29 Mai 2019 - 12:06

Lu la semaine dernière, merci pour ta critique ça m'évite d'en faire. Wink +1

Globalement je rejoins ton avis, ce livre est sympathique à lire et a réussi à rendre intéressant un roman basé sur une seule grosse bataille spatiale... ce qui m'ennuie profondément d'habitude. Mais là avec les différentes lignes de défenses, les stratégies des deux côtés, les péripéties et les personnages, ben ça passe bien sans être redondant. Et ce n'était pas gagné pour moi, je n'attendais pas ce livre, je me fiche des batailles spatiales et les Imperial Fists sont pour moi une de Légions les plus ennuyeuses (avec les Word Bearers...). Et bien je ne me suis pas trop ennuyé, je l'ai lu sans déplaisir même si je lui mettrai plutôt un 14 vu mon peu intérêt pour le sujet et les protagonistes.


Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8862
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Emperor le Mer 5 Juin 2019 - 14:00


Noté Moyen+.

Bien aimé la première moitié, avec des engagements stellaires solides et le récit méthodique de la progression des renégats dans le système Sol, planète par planète.

La façon qu'a l'auteur de traiter ce gigantesque conflit est plutôt bien vue. Les changements de perspective qui ont lieu à chaque fois que l'on passe d'un protagoniste à l'autre sont bien menés et rendent le récit dynamique. Ce n'est pas lourdingue à lire, malgré les inévitables données chiffrées ayant trait aux énormes effectifs engagés. On parle ici de dizaines de milliers de vaisseaux de première ligne.

La progression de l'incursion des traîtres dans le système extérieur est un quasi sans faute, et c'est un plaisir de lire les batailles de Pluton, Neptune, puis Uranus.
Le problème, c'est la suite, qui est rushée.

Spoiler:
Les combats autour de Saturne, Jupiter et Mars sont littéralement zappées. On arrive directement sur Luna, tout ça pour aboutir en fin de livre à cette scène du début de l'assaut terrestre sur le monde trône. J'espère que les prochains livres reviendront sur les planètes oubliées, et pas que Mars hein...

Autre point qui fâche :
Le fail de l'anneau défensif de Luna (dans le genre grosse faille à la death star de Star Wars) est une immense blague qui fait perdre à elle seule toute crédibilité au récit de French. Le pauvre boutre chargé d'explosifs qui fait péter des centaines de kilomètres de lignes de macro artillerie fortifiées en réaction en chaîne + le pauvre chargement de totors du rafiot, quelques centaines de SMC au max, qui arrive à lui seul à prendre l'intérieur de Luna. C'est d'un ridicule abyssal putain.

Et puis l'insupportable réussite cumulée d'Abaddon, combinée à l'apparente incompétence de Dorn en termes de fortifications spatiales, m'a presque donné de l'urticaire.

Sans compter Loken qui mongolise, et est excessivement humanisé. Il prend tellement cher entre les mains de French...

Dorn lui est vraiment quelconque, il n'a encore une fois pas droit au traitement qu'il mérite. On ne s'attarde pas sur ses hauts faits lorsqu'il combat, il doit toujours se faire aider pour venir à bout des boss ennemis (c'était déjà le cas dans Prétorien de Dorn), alors que tous les putains d'autres primarques solutionnent les problèmes les plus compliqués uniquement par eux-mêmes. French se plaît à le faire passer pour un tocard. Ce mec ne devrait pas être éditorialement en charge de cette légion, c'est une véritable honte.

Autrement, les liens avec la première trilogie de la série sont sympa à lire, quoique parfois un peu alambiqués ou un brin trop empreints de nostalgie (cf. la postface limite larmoyante de French...).

Les scènes intercalaires allégoriques narrant la confrontation psychique entre l'Empereur et Horus (& les Dieux du Chaos) sont bien cool également, même si on sent vraiment les auteurs en galère sur la façon de traiter Papy. Ils le font vraiment trop taiseux à mon goût... surtout lorsqu'Il s'adresse à Malcador, son mutisme supérieur n'a plus vraiment lieu d'être. Quel manque d'imagination consternant.

Bref, pour moi c'est une entrée en matière mitigée pour ce qui est du Siège de Terra.
A voir la suite, même si je ne me fais pas trop d'illusions au vu des auteurs. Vivement le(s) tome(s) d'Abnett.



Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4400

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Ivan le Fou le Jeu 6 Juin 2019 - 10:35

Ce roman m'a laissé perplexe.

Certes c'est l'ouverture du bal, mais il n'empêche.

Après tous ces romans dans lesquels on pouvait lire passages après passages sur les défenses de Terra et du système de Sol? Le déploiement "orgiaque" de fortifications, vaisseaux, troupes, etc...? Des grilles de défense en veux-tu-en-voilà? Dorn, le maître fortificateur?
Eh bien malgré tout ça le résultat est frustrant.

Les renégats passent à travers comme dans du beurre mou.

Peu importe les pertes infligées par les loyalistes avant l'assaut final sur Sol, les renégats inondent la carte comme une vague de zergs.


Dernière édition par Ivan le Fou le Jeu 6 Juin 2019 - 12:26, édité 1 fois


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 286
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par vzh le Jeu 6 Juin 2019 - 11:08

c'est malheureusement culturel. A la mode du Seigneur des Anneaux

On a toujours "les gentils" ou "les héros" qui se battent en inferiorité numérique, "désespéremment", contre une horde de méchants.

Après là où c'est couillon, c'est que l'on retrouve ce schéma dans un peu tous les romans W40K.
On nous explique que la faction principale du roman lutte pour sa survie, alors que dans un autre roman précédent la même faction est la horde enemie...
vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 118

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Jcpatiti le Jeu 6 Juin 2019 - 17:20

Ivan le Fou a écrit:

Les renégats passent à travers comme dans du beurre mou.

Peu importe les pertes infligées par les loyalistes avant l'assaut final sur Sol, les renégats inondent la carte comme une vague de zergs.

Pas tout à fait d'accord, je n'ai pas le souvenir d'un raz de marée.
Spoiler:
Vers la fin du bouquin, les forces de Dorn on presque réussi à arrêter l'offensive "conventionnelle" de l'ennemi. Mais comme ces tarés ont fait affaire avec le Warp, ils ont d'autres alliés et le moyen de translater directement en orbite de terra le fer de lance des forces d'Horus.

Sans parler du fait que Dorn comme Horus savent que le temps joue pour les loyalistes, puisque Guilli se ramène avec la cavalerie et qu'il peut (au minimum) rétablir l'équilibre des forces.
Donc plutôt qu'un raz-de-marée il faudrait plutôt parler d'un "rush" ?


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 67

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Ivan le Fou le Ven 7 Juin 2019 - 16:15

Jcpatiti a écrit:
Ivan le Fou a écrit:

Les renégats passent à travers comme dans du beurre mou.

Peu importe les pertes infligées par les loyalistes avant l'assaut final sur Sol, les renégats inondent la carte comme une vague de zergs.

Pas tout à fait d'accord, je n'ai pas le souvenir d'un raz de marée.
Spoiler:
Vers la fin du bouquin, les forces de Dorn on presque réussi à arrêter l'offensive "conventionnelle" de l'ennemi. Mais comme ces tarés ont fait affaire avec le Warp, ils ont d'autres alliés et le moyen de translater directement en orbite de terra le fer de lance des forces d'Horus.

Sans parler du fait que Dorn comme Horus savent que le temps joue pour les loyalistes, puisque Guilli se ramène avec la cavalerie et qu'il peut (au minimum) rétablir l'équilibre des forces.
Donc plutôt qu'un raz-de-marée il faudrait plutôt parler d'un "rush" ?

Rush? Raz-de-marée?

Un peu des deux.

Spoiler:
Tout le long du livre, on peut voir les sphères se casser la binouze les unes après les autres. Certes, il y a quelques revers biens pensés, même si pas très originaux dans le fond, mais n'infligeant pas de pertes significatives. En plus de ça, les renégats apprennent vite.
Dans l'espace on a le Mechanicus Noir qui sort une Wunderwaffe de derrière les fagots, sur Mars ils sortent de partout comme après avoir donné un coup de pieds dans un nid de cafards.
Abbadon et ses potes qui font de la blitzkrieg en veux-tu-en-voilà, pour finir sur Luna.
Ahri et quelques WB qui s'infiltrent sur une comète.
Les Night-Lords qui s'en donnent à cœur joie.
Une invasion de démons qui est à deux doigts de déclencher l’autodestruction du Phallanx, le soleil qui déconne et, pour couronner le tout, les flottes des EC, WE et SoH qui popent. Tout en sachant qu'il en reste encore quelques unes qui ne sont toujours pas arrivées (DG, WB).

Face à ça... eh bien on a des IF qui s'en prennent plein les dents, toutes les défenses qui semblent à peine en mesure de faire quoi que ce soit. Les WS qui harcèlent tant bien que mal et les BA qui... qui... sont à ce point anecdotiques que j'en suis à me demander si, outre Sanguinius, ils sont mentionnés...


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 286
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Brennus_Decimus le Mer 17 Juil 2019 - 13:35

Bonjour à tous, ayant terminé le livre hier soir et celui-ci m'ayant fait forte impression, je me devais de faire mon retour.
Je n'apporte malheureusement pas beaucoup de nouveautés par rapports aux CR précédents, juste ma vision des choses et mon ressenti.


Scénario et mise en scène : 4/5


Ca y est ils sont là.
Une narration qui relate des semaines d'affrontements gargantuesques à l'échelle du système solaire.
Les 2 camps se sont ménagés de belles grosses surprises avec guet-appens et autres viciosetés.
Spoiler:
Même si le gros climax des méchants faisant poper le gros de leurs forces juste devant terra était assez probable et attendu, il a néanmoins bien été amené, la gestation du processus ayant été construite tout au long des 400 pages du livre.

Une chose bien trouvée est qu'on ne se farci pas de progression linéaire de la ligne de front depuis la dernière planète jusqu'à terra mais plusieurs fronts simultanés qui progressent indépendamment, plusieurs voies de sorties du warp existants à différents niveaux de profondeur du système.
Spoiler:
Même si les renégats trichent pas mal avec la réalité (sacrifices, rituels, conjonctions d'évènements à l'échelle du système), c'est bien de voir les défenseur obligés de prendre des risques calculés pour répartir leurs forces entre les fronts tout en tenant compte des temps de trajets entre chaque planète.

Un élément très bien vu aussi est l'exploitation par les deux camps des spécificités de certaines légions :
- collaboration entre WB et TS ce qui leur permet de faire ... des choses ... avec le warp ...
- utilisation des EC et NL (même si à peine évoquée) pour s'en prendre aux non combattants à l'arrière des lignes de front pour générer le max d'atrocités et ainsi alimenter la symphonie cosmique du warp ;
- recours aux compétences organisationnelles et logistiques des IW pour gérer le "débarquement" ;
- la grande indépendance d'esprit et d'action des WS ainsi que leur soif de liberté a bien été exploitée pour en faire des électrons libres pour les patrouilles, le harcèlement et la pertubation des grands mouvements de flotte.
Spoiler:
et essayer de frapper "au coeur" face à une multitude : tentative d'élimination d'abbadon niché au coeur d'une armada de 1000 vaisseaux.

Quelques déceptions :
- comme dit plus haut, le batailles de mars, jupiter (et un peu luna) sont passées à la trape ;
- la description de la fin des évènements est torchée en trop peu de pages ;
- abus d'une facilité scénaristique :
Spoiler:
les téléportations, il y en a partout, tout le temps, dans tous les sens.
D'ailleurs, je m'interroge sur la faisabilité de la chose à grande échelle : dans le fluff habituel, on nous rappelle souvent qu'il faut impérativement placer une balise  physique à l'endroit cible. Or, dans le livre ils ne se font jamais chier avec ce genre d'impératif technique ... du coup ça devient trop facile ... et ouvre la porte à n'importe quel retournement scénaristiques surtout les plus tirés par les cheveux.
Sans parler du fait qu'il y a toujours un risque très conséquent de ratés et de voir un mec fusionner avec un mur ou tout autre obstacle. Dans le livre sur les milliers de terminators trimbalés à répétition d'un vaisseaux à l'autre, personne ne se plante jamais.
- l'armor plot qui rend des personnages imbutables, vraiment relou quand ça se répète sur plusieurs tomes
Spoiler:
Aximand, lequel avait déjà survécu dans vengeful spririt et je ne sais plus quelle nouvelle contre les IH.
- enfin une résolution de problème sur la fin encore une fois trop facile
Spoiler:
Le Phalanx sur le point d'être démonisé, Dorn sur le point de mourir, pareil pour Loken ... et là Mersadie : "oh mais je suis conne, il suffisait juste de reprendre contrôle de mon corps (face à un archi prince démon, le stade juste avant celui de dieu du chaos) et de me suicider. Et hop!"

Pour ce point, c'est pas un reproche à l'auteur mais ...
Spoiler:
On ressent une immense frustration à voir le Phalanx NE PAS PARTICIPER DU TOUT à la curée de destruction de vaisseaux ennemis à laquelle il était promis.
ça, ça m'a fait bien mal^^.


Style et écriture : 4/5


Je ne suis pas un spécialiste de French mais depuis longtemps j'en ai l'image d'un auteur moyen, principalement du fait des critiques négatives ou tièdes qu'il récolte pas mal sur ce forum.
C'est pourquoi je suis loin d'être déçu : les combats spatiaux sont bien racontés et épiques, les affrontements intra vaisseaux entre astartes sont bien rendus et décrits sans abuser de descriptions ni verser dans le bolt porn.
Il sait ménager des pauses dans son récit pour faire de profondes mises en perspectives des personnalités de certains protagonistes.
Je trouve que French continue sur sa lancée depuis Prétorien de Dorn en s'méliorant significativement.

Petit bémol : French abuse trop (surtout vers la fin) du recours aux flashbacks et souvenirs de certains personnages pour fair monter la sauce ("Attention tatataann! Révélation!").
Spoiler:
Surtout Mersadie qui nous fait revivre 15 fois les mêmes scènes avec Malhogurst et Maggard... ça soule.


Intérêt fluff : 4/5


Du vraiment très intéressant même si je ne m'attendais pas à ce genre de fluff à ce stade de l'histoire.

Sur les 43 tomes, c'est vraiment LE livre d'abbadon (mis à part le cycle black legion d'ABD). Passé, jeunesse, évènements déterminants, états d'âme, déjà aigri mais quelque part encore très humain dans ses émotions.

Sur Luna on continue de découvrir le sujet initié dans Prétorien de Dorn du culte génétique des sélénars ainsi que le secret de la gestation des légions. Les références aux débuts de la grande croisade, ses enjeux, la soumission de luna, le pacte avec Papy, etc ...

L'organisation militaire et même politique des autres planètes du système est rapidement abordée, par exemple les références aux clans Joviens, faction alliée et soumise à l'imperium mais en même temps avec de potentielles velléités d'autonomie.


Appréciation personnelle : 5/5


On va pas y aller par 4 chemins, j'ai vraiment pris mon pied.
Agréablement surpris de la qualité d'écriture et du scénario.
Certaines évolution de l'histoire ou autres chutes m'ont pris au dépourvu.
La fin du livre amène bien le démarrage du commencement cataclysmique de la bataille pour la planète terre.

Pour moi c'est une très bonne entrée en matière/introduction du cycle le siège de Terra.


Note globale : 17/20


Malgré ses petits défauts, je l'ai quand même noté excellent car j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire et ai réellement ressenti les dimensions épique et dramatique (voire désespérée) de la situation, éléments qui sont pour moi indispensables à la narration d'un évènement aussi solennel et mythologique (dans mes attentes, le siège de Terra se doit d'être un équivalent du Ragnarock scandinave).
C'est vraiment pour ce genre de bouquin que je me suis plongé dans ce futur monument de la SF qu'est l'hérésie. Des centaines d'heures de lecture et d'euros dépensés pour ressentir la satisfaction de lecture d'un tel livre.
Brennus_Decimus

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 90
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French Empty Re: Le Siege de Terra: Guerre Solaire de John French

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum