[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Nico. le Sam 4 Mai 2019 - 14:44

Douxième volume d'une série dérivée de l'Horus Heresy, 18 tomes au total, 1 par Primarque.

Présentation:





==> Konrad Curze: The Night Haunter Hardback

Of all the Emperor’s immortal sons, the primarchs, it is Konrad Curze whose legend is the darkest. Born in the shadows of Nostramo, a world of murderers, thieves and worse, is it any surprise that he became the figure of dread known only as the Night Haunter? Heed now the tragic story of the creature Konrad Curze, master of the Night Lords Legion, of how he became a monster and a weapon of terror. He who once served the Imperium saw the truth in a maddening universe and the hypocrisy of a loveless father, and embraced the only thing that made any sense – Chaos. From the blood-soaked gutters of his hiveworld upbringing, to the last days of his ill-fated existence, Curze is a primarch like no other and his tale is one to chill the very bone…


De tous les fils immortels de l’Empereur, les primarques, c’est Konrad Curze dont la légende est la plus sombre. Né dans l'ombre de Nostramo, un monde d'assassins, de voleurs et, pire encore, est-il étonnant qu'il soit devenu la figure de l'effroi connu sous le nom de Night Haunter? Écoutez maintenant le récit tragique de la créature Konrad Curze, maître de la Légion des Night Lords, sur sa transformation en monstre et en arme de terreur. Celui qui avait autrefois servi l'Imperium a vu la vérité dans un univers affolant et l'hypocrisie d'un père sans amour et a adopté la seule chose qui avait un sens: le chaos. Depuis les gouttières ensanglantées de son enfance sur un monde ruche jusqu'aux derniers jours de son existence malheureuse, Curze est un primarque unique en son genre et son récit en est un pour refroidir les os…

192  pages • Mai 2019 • ISBN 9781784969851 • Illustration par Mikhail Savier


Pas encore la cover en propre !

Edition Limitée:

Spoiler:
[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Blpro151


logo2 [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Horus_15


Dernière édition par Nico. le Dim 5 Mai 2019 - 9:47, édité 1 fois


[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8861
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Tyrion60 le Dim 5 Mai 2019 - 9:22

La vache, elle est ouf la couverture!!! (Oui c’est ma légion préféré haha)

Tyrion60
Scout
Scout

Messages : 72
Age : 31
Localisation : Poissy

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Nico. le Mer 22 Mai 2019 - 15:33

Comme promis, voici ma critique du dernier Primarchs en date:

- Scénario et mise en scène : 4/5

Le scénario se passe à plusieurs époques chronologiques. Curze parle à une statue de l'Empereur faite par lui même avec de malheureux contributeurs humains, le soir même où il va se faire assassiner par M'Shen. Cela permet de narrer l'histoire, il conte ses souvenirs à son père. On assiste alors à divers moments de sa vie, lorsqu'il était Night Haunter sur Nostramo (quelques chapitres tout au plus) ou un peu pendant la Grande Croisade. Mais le plus important reste sur la transition entre l'Hérésie et Sanguinius qui le balance dans l'espace dans un coffre stase et comment il va rejoindre sa Légion. Oui, ce livre permet de faire un lien et d'expliquer ce que devient le Primarque flottant dans l'espace et pourquoi on ne le voit plus du tout pendant l'Hérésie: il va rester une trentaine d'année là dedans avant d'être récupéré par un vaisseau qui passait par là (aidé par l'Assassinorum qui le cherchait depuis des années).

Pour Konrad, Horus a perdu grâce à lui (il a aidé Sanguinius, Guilliman et le Lion a sortir du Ruinstorm) mais ils ne lui ont donné aucune gratitude, les autres Primarques l'ont toujours méprisés. Ses tactiques sont jugées barbares, torturer et massacrer la population d'une ville ou ses dirigeants, alors que leurs façons de faire seraient plus nobles. Sauf que pour Konrad, les bombes et invasions de masse tuent plus que massacrer quelques uns. Curze sait qu'il a été créé par l'Empereur pour apporter la justice dans l'Imperium, c'est son but. Pour lui, la seule et unique route vers une justice totale est la peur, sans celle ci les humains ne respectent pas l'ordre établi, il y'en a toujours pour se croire spéciaux, au dessus des lois. La peur permet d'intimider quand les armes non, le sang versé en sauve d'avantage. Pour Konrad, la terreur est une lame propre qui désarme ses adversaires sans leur faire de mal. Pour capturer une planète, la terreur est une alliée très utile, peu doivent mourir en souffrant pour que tous les autres vivent en paix. La peur est la route vers la civilisation. Curze est très attaché à son sens de la justice, jamais il ne tuera quelqu'un qui n'a rien fait (du moins, avant que sa folie ne prenne le dessus), il ne punit que les fautifs de crimes (même si sa notion de crime reste relative...). C'était le credo des Night Lords, sauf que la Légion va se pervertir petit à petit, l'amenant à sa chute. Certains vont commencer à infliger de la douleur pour le sport, à utiliser la terreur pour se divertir. Là est le début de la corruption de la Légion des Night Lords, lorsque le gouverneur de Nostramo est renversé par des gangs qui désormais n'ont plus peur du Night Haunter parti depuis trop longtemps, ils seront "aidés" par le silence de certains NL pour qui cela convient très bien ce changement de régime et qui vont accueillir avec joie les nouvelles recrues qui ne sont plus des gens compétents et choisis mais des prisonniers, des bandits, des meurtriers, etc. Ces recrues vont gangrener la Légion pendant des années avec que le Primarque ne s'en rend compte (faut dire aussi qu'il n'a jamais été très attentif au fonctionnement de sa Légion).

Bref, je ne vais pas tout raconter mais ce livre permet de voir la corruption des Night Lords et aussi de Konrad. Il est très perturbé, sa vie n'a jamais été facile, il en a marre que les autres le méprisent, d'être désavoué alors qu'il ne fait que ce pourquoi l'Empereur l'a créé. Il y a régulièrement le point de ce qui est juste, de la justice, on comprend les motivations de Konrad mais sans jamais vraiment pouvoir y adhérer. Il est trop extrême dans sa notion de la justice, il va détruire Nostramo (on le voit dans le livre, pourquoi et comment) par principe de justice en faisant fit des sentiments (le fait que ce soit sa planète et celle de ses troupes). Toute sa vie il est perturbé par ses visions, il voit le futur comme Sanguinius, les multiples possibilités résultant de ses actes, mais contrairement à son frère il va toujours penser que la plus sombre va se réaliser. C'est son plus grand défaut, il est tellement persuadé d'avoir raison quant à ses visions, qu'il ne prend pas le temps de réfléchir aux alternatives potentiellement meilleures.

Le livre aborde bien la personnalité de ce Primarque si spécial ainsi que sa Légion, on voit toutes les têtes connues des NL (Sevatar est toujours le plus cool). Ce roman a la particularité de placer la plupart de ses événements après l'Hérésie, on voit comment Konrad est retrouvé (d'ailleurs j'ai pas mal aimé sa "cohabitation" avec un simple humain lui servant de pilote et passe temps), puis comment il va faire revenir ses fils à lui puis préparer sa mort. La fin du livre est juste avant le début du premier tome de la trilogie des NL d'ADB.

- Style et écriture : 4/5

Guy Haley n'a plus à prouver son talent, c'est un des meilleurs auteurs actuels, il sait construire des histoires et traiter correctement les Primarques.

- Intérêt fluff : 4/5

Pas mal de choses sur Curze et les NL bien évidemment, j'ai noté quelques éléments mais il y en a bien d'autres.

Chose étrange, Curze arrive à "voir" depuis l'intérieur de son coffre en stase, ce qui est normalement impossible. Et pourtant il arrive à se lier avec un psykers et voir par ses yeux, il se demande alors si l'Empereur n'a pas un peu utilisé de pouvoirs obscurs lors de la création Primarques.

Sachant que Curze est retrouvé environ 30 ans après la fin de l'Hérésie, il est fait mention des quelques Primarques loyalistes encore vivants comme Guilliman, mais il est dit que Dorn a été "réduit en pièces".

Konrad n'a jamais eu une relation facile avec ses frères, mais il reconnait qu'il en tolère voir respecte ou aime certains. Curze est jaloux de Corax, il est celui qu'il haït le plus tout simplement parce que Konrad "hante la nuit" alors que Corax "possède la nuit". Il reconnait que son frère est bien meilleur que lui pour vivre dans les ombres (ainsi que ses fils qui arrivent à "surprendre" les NL).

On croise rapidement le "Painted Count" qu'Haley avait montré dans ses précédentes publications sur les NL, mais aussi Talos et sa compagnie, Sevatar, Zso Sahaal, Shang, etc. Tous les personnages NL connus y passent. Shang est le plus abordé avec Sevatar, c'est un légionnaire qui idéalise son Primarque, il l'aime tellement qu'il ne pourra jamais le trahir... ce pourquoi Konrad l'a nommé écuyer. Il est un des rares NL que Curze ne déteste pas.

Konrad avait des visions de l'Horus Heresy, il savait avant tout le monde qu'Horus voudrait renverser l'Empereur mais n'a pas voulu en parler.

- Appréciation personnelle : 4/5

J'ai apprécié ce livre, je l'ai lu sans déplaisir, j'ai toujours apprécié ce Primarque et cette Légion. Je pense que tout fan des Night Lords aimera ce roman Primarchs, même si contraîrement à d'autres il ne raconte pas vraiment la jeunesse de Curze ou la Grande Croisade mais plutôt une sorte de testament de sa vie, de ses moments forts et de ce qu'il fait entre l'Hérésie et sa mort. Un bon Primarchs agréable à lire.

Total : 16/20


[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8861
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Emperor le Jeu 23 Mai 2019 - 12:45

Sachant que Curze est retrouvé environ 30 ans après la fin de l'Hérésie, il est fait mention des quelques Primarques loyalistes encore vivants comme Guilliman, mais il est dit que Dorn a été "réduit en pièces".

??
Dans l'ancien fluff il me semble que c'était pourtant l'un des derniers primarques à disparaître (en comptant Vulkan), plusieurs siècles après la fin de l'Hérésie, au cours d'une Croisade Noire...
A croire qu'ils ont interverti sa place avec Sigismund (cf. trilogie Black Legion tome 2). Rolling Eyes


Sinon merci pour le retour. Je pense que je le lirai sûrement, même si j'ai toujours trouvé que la réputation de ce primarque (et de sa légion) auprès des lecteurs était surfaite, et que les auteurs en faisaient souvent trop avec lui, que ce soit dans son comportement comme dans leurs tentatives répétées de le faire se légitimer en public. Je pense donc que cette énième profession de foi de Curze (qu'il semble y avoir dans ce livre) va me soûler ^^
Mais ça sera intéressant de voir ce qu'il se passe entre son éjection dans l'espace et les scènes de flashback de la trilogie Night Lords d'ADB en effet.



[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4399

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Nico. le Jeu 23 Mai 2019 - 13:19

??
Dans l'ancien fluff il me semble que c'était pourtant l'un des derniers primarques à disparaître (en comptant Vulkan), plusieurs siècles après la fin de l'Hérésie, au cours d'une Croisade Noire...
A croire qu'ils ont interverti sa place avec Sigismund (cf. trilogie Black Legion tome 2).

C'est ce qu'il me semblait aussi, c'est pour ça que je l'ai noté, j'ai été surpris. Ou alors j'ai mal compris ce passage.


Mais ça sera intéressant de voir ce qu'il se passe entre son éjection dans l'espace et les scènes de flashback de la trilogie Night Lords d'ADB en effet.

Le livre est là pour ça, ce sont les moments que j'ai le plus apprécié d'ailleurs. Même si on sent un peu que Haley galère un peu à rendre ça logique de retrouver une capsule perdue au milieu de l'espace (l'éjection par Sanguinius n'a aucun sens).


[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8861
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Tyrion60 le Jeu 23 Mai 2019 - 22:28

+1 Nico

La couverture m’émoustillant déjà pas mal, ce retour m’a fait monter la bave aux lèvres !!!
Hâte de lire ce petit bijou!!

Par contre, petit rappel les amis: à quelle époque se passe la trilogie de ADB? En effet ça me parait bizard que l’on voit des prémices de cette trilogie à la période fin hérésie.

Tyrion60
Scout
Scout

Messages : 72
Age : 31
Localisation : Poissy

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Nico. le Jeu 23 Mai 2019 - 22:52

C'est juste que le début de la trilogie d'ADB montre Talos traquer l'assassin de Konrad, avec l'assassinat de celui ci en introduction il me semble. Or, ce livre se termine juste quand l'assassin entre dans la pièce de Curze et on voit à plusieurs reprises Talos etc.


[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8861
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Emperor le Ven 24 Mai 2019 - 13:12


Tyrion60 a écrit:+1 NicoPar contre, petit rappel les amis: à quelle époque se passe la trilogie de ADB? En effet ça me parait bizard que l’on voit des prémices de cette trilogie à la période fin hérésie.

Dans ces livres, les scènes avec Curze et son assassin ne sont que des flashbacks qui sont placés là lorsque le personnage principal (un sergent Night Lord) rêve.
Mais pour lui l'événement n'a eu lieu qu'il y a 200 ans environ et non 10 000, le Warp ayant tordu l'espace-temps.


En tout cas pour celui-ci j'espère retrouver la "bonne ambiance" qu'avait su représenter ADB sur Tsagualsa et avoir plus d'infos sur les primogenitors qui les traquent.



[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4399

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Argel Tal le Ven 24 Mai 2019 - 20:56

Totalement d'accord avec Emperor, j'espère que Haley va réussir sa tentative de renouer avec les moments qu'ADB nous a fait adorer, notamment les scènes de conseil de guerre. Une des scènes qui m'a vraiment marqué c'est la fuite de Tsagualsa au moment de la vengeance des Primogenitors et comment les Nights Lords en sont venus à sous - estimer les fils de Guilliman jusqu'à ce que ces derniers frappent. C'est quand même assez dingue de voir qu'une série de trois romans à pu tant impacter l'imaginaire des fans de Warhammer, alors que cela fait au moins trois ans que j'ai lu le dernier tome et qu'il n'y a quasiment rien eu de nouveau dessus depuis.
Argel Tal

Argel Tal
Space Marine
Space Marine

Messages : 351
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XII - Konrad Curze: The Night Haunter de Guy Haley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum