Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Empty Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker

Message par Nico. le Sam 11 Mai 2019 - 12:30

Suite du roman Deathwatch de Steve Parker.

Présentation:



==> Shadowbreaker Hardback

The Deathwatch are the elite of the elite – small teams of Space Marines handpicked for special missions that require the utmost courage and cunning. Now recovered from the injuries sustained on his previous mission, Codicier Karras must lead Talon Squad in the hunt for a missing inquisitor. Their only clue is the name of an Imperial planet that has been taken over by the T’au. Is the missing inquisitor alive, or dead? Worse still, has she gone rogue, jeopardizing one of the Inquisition’s most secret projects? Karras must lead his team against a whole planet of hostile T’au and survive the deadly internal politics of the Inquisition to succeed in his mission, codenamed Shadowbreaker.

La Deathwatch est l'élite de l'élite - de petites équipes de Space Marines triées sur le volet pour des missions spéciales qui nécessitent le plus de courage et de ruse. Maintenant guéri des blessures subies lors de sa précédente mission, le codicier Karras doit diriger l’escouade Talon à la recherche d’un inquisiteur disparu. Leur seul indice est le nom d’une planète impériale prise par les T’au. L'inquisiteur manquant est-il vivant ou mort? Pire encore, est-elle devenue une rebelle, mettant en péril l’un des projets les plus secrets de l’Inquisition? Karras doit mener son équipe contre toute une planète de T’au hostile et survivre à la politique interne meurtrière de l’Inquisition pour réussir sa mission, baptisée Shadowbreaker.

458 pages • Mai 2019 • ISBN 9781781939635 • Illustration de ?


Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Blpro152

Artwork complet:

Spoiler:
Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Marc-l14

logo2


Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8862
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Empty Re: Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker

Message par Nico. le Mer 29 Mai 2019 - 13:15

Terminé il y a quelques jours, voici mon avis général avec très peu de spoilers.

Très gros livre, 458 pages en hardback grand format, mais à aucun moment je n'ai été lassé. Et pourtant, il y a de nombreux passages de combats sachant que d'habitude cela ne me passionne pas, ici c'est bien écrit et varié dans les actions. Ce roman est une suite directe de Deathwatch, quelques temps après leur mission, le leader de la Kill Team Talon est soigné et va rejoindre son unité pour une nouvelle aventure. Sauf qu'on ne voit la Kill Team que vers la page 115... mais que ce passe-t-il avant ? Et bien c'est là la force de l'intrigue, ce n'est pas uniquement basé sur les SM/la DW, il y a de nombreux protagonistes soit réguliers soit passager (quelques chapitres). L'histoire est relativement simple, une planète lointaine et perdue de l'Imperium a été occupée par les Tau depuis quelques décennies, la plupart des citoyens ont rejoint le Bien Suprême malgré quelques résistants. Et c'est sur cette planète que va aller une inquisitrice mystérieuse recherchée par le reste de son ordre, et elle semble s'allier avec les Tau pour un grand projet ultra top secret. Talon est chargé de la récupérer, sauf qu'elle est accompagnée de deux SM de la DW...

La force du livre, selon moi, réside dans ces chapitres sur des personnages vivants sur la planète, des rebelles, des infiltrés, le commandant Tau, etc. Cela permet de s'immerger dans un monde sous domination Tau, avec les avantages que cela apporte, de voir la comparaison avec un Imperium bien moins consciencieux du niveau de vie de ses citoyens mais aussi le "mensonge" du Bien Suprême où tout est fait en façade pour au fond dominer selon des calendriers bien établis. On voit de la coopération humains/taus, des collaborateurs, mais aussi les rebelles ou un infiltré de l'Inquisition en poste depuis très longtemps (un peu plus d'une décennie il me semble). Ce dernier personnage permet de voir comment travaille l'Inquisition, très méticuleuse, très patiente et surtout sans aucune considération pour "l'humain" (sentiments, vie(s) sacrifiable(s), etc. Dès l'introduction, où l'on suit des personnages qui disparaîtront juste après, j'étais captivé, intrigué, intéressé par l'histoire. Steve Parker est rare mais il sait écrit des romans agréables à suivre avec un scénario ficelé de façon à ce que l'on ai toujours envie de continuer.

Côté Deathwatch, cela fait plaisir de retrouver la Kill Team Talon. Et même si on retrouve les personnalités, amitiés et conflits internes, le livre n'est pas une répétition du premier. C'est d'ailleurs marrant de voir rapidement le Dread de l'équipe dire qu'il ne veut pas rester en réserver pour "n'arriver qu'à la fin" comme cela avait été le cas dans Deathwatch. On dirait l'auteur qui se moque un peu de cette facilité scénaristique visant à très souvent n'utiliser les Dread qu'à la fin des récits pour un gros combat. Là il est déployé rapidement et est utile tout du long. Et comme l'auteur décide de ne pas faire comme d'habitude, ben la Kill Team Talon n'est pas aussi performante qu'escomptée. Elle aura besoin de renforts après un échec conséquent, là où d'habitude les héros réussissent toujours la mission.

C'est gros, c'est long, c'est immersif, c'est bien écrit, c'est une bonne suite. Les personnages sont bien développés, les liens entre membres de la Kill Team sont sympathiques (même si l'Ultramarine reste un gros con sans raison). J'ai vraiment bien accroché à ce livre malgré les nombreux combats (finalement dilués avec les autres péripéties, quand on a le nombre de page qu'il faut on peut se permettre de développer les personnages/intrigues). On a plusieurs points de vues, des chapitres à part où l'on suit quelqu'un qu'on ne reverra plus mais entrants dans l'intrigue globale, etc. Bref, c'est un bon livre qui ne décevra pas ceux qui attendaient depuis longtemps la suite de Deathwatch.


Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8862
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Empty Re: Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker

Message par Rhydysann le Mer 29 Mai 2019 - 17:46

+1 pour ta critique, j'espère que tu ne me vends pas du rêve pour rien! Evil or Very Mad

Plus sérieusement reparle-t-on de l'interrogatrice du premier tome? Celle infectée par le culte genestealer il me semble.


Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1663
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Empty Re: Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker

Message par Nico. le Mer 29 Mai 2019 - 20:11

Il ne me semble pas que l'on parle d'elle. Je ne vends pas du rêve, j'ai vraiment apprécié ce livre. Wink


Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8862
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Empty Re: Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker

Message par Emperor le Mer 29 Mai 2019 - 21:23


J'aime bien cet auteur aussi.
J'avais surkiffé le premier livre, en tout cas la première partie, et en plus j'adore les confrontations entre les Tau et l'Imperium.
Et là ta critique qui donne envie...
Vraiment hâte de le lire.



Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4400

Revenir en haut Aller en bas

Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker Empty Re: Deathwatch: Shadowbreaker de Steve Parker

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum