Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_lcap33% Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_lcap33% Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_lcap0% Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_lcap33% Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_lcap0% Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_lcap0% Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin Empty Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin

Message par Nico. le Dim 26 Mai 2019 - 1:12

Onzième volume d'une série dérivée de l'Horus Heresy, 18 tomes au total, 1 par Primarque.

Présentation:






==> Angron: Esclave de Nuceria Premium

Alors que l'Empereur parcourt la galaxie à la tête de sa Grande Croisade, peu d'événements sont aussi importants que la redécouverte de ses fils dispersés, les primarques, et leur attribution en tant que maîtres de leurs légions. Unis, une légion devient le reflet de son primarque, à la fois dans ses forces et ses faiblesses. Pour la douzième légion, autrefois les War Hound et maintenant les World Eaters, la ligne de démarcation entre force et faille est presque impossible à séparer. Commandant d'une légion dont il ne veut pas, au service d'un père qu'il ne peut pardonner, Angron lance à ses enfants un ultimatum qui leur indiquera un chemin sur lequel ils ne pourront jamais revenir. Si désespérés d'avoir sa reconnaissance, les World Eaters suivront-ils leur père et se jetteront-ils dans son image brisée ou résisteront-ils? Et est-ce que l'un d'entre eux apprendra jamais qui leur père était vraiment censé être?

224 pages • Juin 2019 • ISBN 978-1780304861 • Illustration par Mikhail Savier


 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin Blpro139

Artwork:

Spoiler:
 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin Dts2yh10
Ma critique de la sortie VO:

Spoiler:
- Scénario et mise en scène : 4/5

Les World Eaters, anciennement War Hounds, doivent enquêter sur un monde qui ne donne plus de signe de vie depuis 15 ans et, si besoin, le remettre dans le giron de l'Imperium. Sur place ils trouvent des habitants demandant juste de les laisser en paix, un petit monde au milieu de la galaxie, ils ne veulent pas de problèmes avec l'Imperium, juste être tranquilles dans leur coin. Bien évidemment cela ne sied guère à Angron qui ordonne à ses troupes de descendre et de tous les tuer. Pour une fois il ne va pas avec eux au combat, depuis sa découverte sur Nuceria il est toujours allé au combat en première ligne sans se soucier de ses hommes. Mais il semble lassé de ses World Eaters, il ne les considèrent pas comme ses fils ni même ses guerriers. Angron considère avec dédain ses WE, ils ne sont que des prétendants pour lui. Ils ne sont pas au niveau de ses frères et soeurs esclaves. Il ne regarde pas ses fils, encore moins les archivistes dont la présence lui fait mal aux nails. Angron leur a demandé de se mettre les butcher nails, des travaux sont en cours pour réussir la reproduction de ses butchers et leur implantation, pour le moment il n'y a eu que des échecs.

Les WE font tout pour avoir des victoires, pour être bien vus par leur Primarque, il espèrent être enfin considérés comme des fils. Mais là, les habitants de la planète sont des androïdes, ils avancent par millions sur les WE, ils n'ont pas de moral, ils sont inlassables, cela bloque les tactiques des WE. Ils sont rapidement submergés par cette horde gigantesque d'êtres souriants se contentant juste de les attraper pour les mettre au sol et les écraser sous leur poids. Les WE ont du mal à garder la cadence, le capitaine en charge des opérations va même prendre une décision pour sauver une unité isolée plutôt que de percer pour apporter la victoire. Le résultat sera une défaite des WE, trop peu nombreux pour tenir la masse d'ennemis. Cela va fortement énerver Angron, il va sanctionner ses troupes...

A propos de nails, il y a une opposition entre ceux qui ne veulent pas les avoir (majoritairement des terrans, d'anciens War Hound) et ceux qui les veulent pour se rapprocher de leur père. Khârn reproche aux WH leurs règles de guerre, leur nobilité et sentiments amènent des hésitations. Les Butchers élèveraient les hésitations, leur conscience leur donnant un désire de survivre au combat plus que tuer, ce qui les rend moins efficaces. Avec les Butcher il n'y aurait pas ce problème, le travail serait fait sans se poser de questions et la victoire assurée. Pour ceux opposés aux Butcher, il a des craintes quant au regard des autres legions envers les WE. Il y aura de l'incompréhension, de la peur, voir de la haine. Le capitaine se demande combien de temps les WE pourront agir ainsi, comme des brutes sanguinaires, avant que l'Empereur ne les sanctionnent comme les "forgotten" et les  "condemned" (Légions II et XI, ce n'est pas la première fois qu'on les nomment ainsi).

Spoiler:
Il y une insurrection, avec principalement les terrans fidèles aux War Hound et les nucériens suivants Angron sans se poser de questions. Le capitaine va rallier tous ceux qui pensent comme lui et tenter de faire renoncer aux autres, de détruire les prototypes de butcher et "arrêter" Angron. Certains estimant que leur Primarque a un sérieux problème, que ses nails lui ôtent tout capacité de bien agir, ils veulent le contrôler et le ramener auprès de l'Empereur pour qu'il soit traité.

Bien évidemment cela ne va pas fonctionner, les Butchers vont être implantés, Khârn sera le premier volontaire. D'ailleurs cela donne quelque chose de très original dans un livre BL, au moment où Khârn est pris pour la première fois par la rage des Butchers, la page du livre se transforme en rouge rang (oui oui), ainsi que la double page suivante puis la moitié d'une quatrième avant de revenir au texte. Cela illustre la perte de contrôle de Khârn qui ne réaliste plus ce qu'il lui arrive, il n'y a que du sang et de la violence. J'ai trouvé cela fortement original et bien pensé. Après cela, Angron lui demande s'il comprend enfin sa mentalité, Khârn acquiesce et le Primarque l’appelle pour la première fois "mon fils".

Malgré son indifférence affichée, Angron connait le nom et la réputation de ses fils. Il se souviendra de ceux qui l'ont trahis, il se vengera un jour.

Le livre traite de la relation entre Angron et ses fils, mais aussi des dissensions internes à la Légion entre ceux qui veulent rester des War Hound dans leur discipline et ceux voulant ressembler à leur Primarque en devenant de furieux guerriers. Il y a de nombreux passages dans les souvenirs du Primarque, cela permet d'assister à sa capture sur Nuceria et toute sa jeunesse de gladiateur. On voit comment il découvre la vie, la perversion de ses geôliers, son empathie avec ses co-détenus, son humanité profonde et sincère. Mais des événements tragiques vont le faire sombrer dans la rage et il va lancer son soulèvement (qui n'est pas décrit ici, il y a déjà eu des histoires à propos de sa rébellion et son dernier combat avant que l'Empereur n'intervienne). C'est très intéressant, même si cela fait aussi très Spartacus (la série). On comprend mieux l'état d'esprit, ou plutôt les blessures mentales, d'Angron.

- Style et écriture : 4/5

Ian St Martin est capable d'écrire de bons livres comme Steel Deamon ou Deatwatch, comme des moyens comme Lucius et surtout Of Honour and Iron. Là il traite bien le personnage d'Angron, déjà abordé avec talent par Aaron-Dembski Bowden.  La lecture est fluide, sans accroches, c'est intéressant de bout en bout.

- Intérêt fluff : 4/5

Les World Eaters sont habitués préparer les invasions sans leur Primarque, il est rarement présent aux réunions strategiques. La Légion sait se coordonner sans lui, ce n'est pas un leader.

À chaque conquête il donne 31 heures pour réussir, soit la durée d'une journée sur Nuceria et le temps qu'il a fallut à Angron et ses frères et soeurs pour mener leur révolte. Il estime que si eux sans armes ont réussi en si peu de temps, une Legion de Space Marine doit en être capable. S'ils échouent, il y a des sanctions. Les capitaines doivent se scarifier et Angron décrète la décimation (1 Marine sur 10 doit mourir).

Les War Hound avaient pour tactique de marcher vers l'ennemi, sans s'arrêter, sans accélérer, en silence. Cela avait pour but de faire perdre le moral et la cohesion des ennemis puis seulement ils couraient pour rattraper les fuyards.

La tactique principale des WH est la phalange, regroupés derrière des boucliers et des lances. Tout repose sur la fraternité, on peut compter sur ses frères. Cela fait très spartiate comme approche de la guerre, très phalange grecque. Sauf que depuis qu'Angron est arrivé certains perdent cette discipline et font des charges frénétiques.

Le nom Angron signifie "child of the mountain" (lieu où il a été capturé sur Nuceria).

Angron estime que son destin lui a été volé. Les Marines ne sont pas ses fils mais des créations de l'Empereur. Ce dernier est un tyrant ayant besoin d'esclaves pour faire ses guerres qui n'ont aucun sens, construire un empire est futile, tous finissent par sombrer.

Angron estime qu'il est mort sur Nucéria, les Nails l'ont tué. Il va faire la Croisade de l'Empereur, faire ce qui est attendu de lui. Il va détruire des civilisations, n'en laisser que des ruines et des cranes, sera ce que les autres pensent qu'il est: un être un peu simpliste et toujours furieux. Mais tout ceci ne l'intéresse pas.

Les WE seraient la première Légion à se révolter contre son primarque. Par deux fois avant l'Empereur a purgé ses fils et tous ceux qui les suivaient, ils redoutent le même sort.

Khârn prononce cette phrase à un moment: "C'est notre galaxie, et dans notre galaxie il n'y a que la guerre." (there is only war !)

- Appréciation personnelle : 4/5

J'avais une petite appréhension quant à la qualité ou la redondance des thèmes abordés (rejet de l'Empereur, fidélité à ses compagnons esclaves, désire de mourir, etc), mais c'est plutôt bien traité, intéressant à suivre et avec plein d'ajouts fluff sur le passé de ce personnage. Il s'agit très certainement d'un des meilleurs de la série Primarchs, on a la jeunesse du Primarque, le début avec ses troupes et comment il va définir l'avenir de sa Légion. Et Angron est un Primarque très particulier, il faut passer outre son apparence de bête furieuse, il est bien plus que cela et a des motivations issues d'un passé tragique. Cela fait bizarre de voir un Primarque aussi peu en adéquation avec ses fils, il les méprisent et certains WE ne le respectent pas non plus.

Le seul regret est peut être de n'avoir finalement que peu de combats avec Angron à la tête de ses WE, l'illustration étant tellement classe que je n'aurai pas refusé un petit combat en plus. Mais bon, avec ses 221 pages il est déjà un des plus gros de la série.

Total : 16/20


 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8972
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin Empty Re: Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin

Message par Jcpatiti le Lun 5 Aoû 2019 - 10:13

Bonjour tout le monde ! Je viens de terminer la version VF de ce tome, je tente une petite critique  Smile


Scénario et mise en scène : 4/5

Ce 11e tome de la série "Primarchs" s'intéresse donc à Angron, primarque de la XIIe légion, les fameux World Eaters. Le récit prend place pendant la Grande Croisade, quelques temps après que le primarque et sa légion aient été "réunis". Angron est très dur avec ses fils, il n'a toujours pas digéré le fait d'avoir été escamoté de Nuceria en plein milieu de la rébellion des esclaves. A chaque campagne, il pose à la légion des conditions draconiennes :
Spoiler:
par exemple ils n'ont que 31 heures pour conquérir un monde, et si le délai n'est pas respecté il pratique la décimation sur l'ensemble de la légion...
On suit une campagne en particulier, qui va mettre à l'épreuve les conditions de victoire d'Angron et la force de ses World Eaters...

En parallèle, il a exigé que tous se fassent greffer les fameuses Griffes du Boucher qui lui ont été implantées par ses maîtres esclavagistes de Nuceria. Mais jusqu'à présent, ni les apothicaires de la légion ni le Mechanicum ne sont parvenus à proposer un prototype fonctionnel. Nombreux sont les SM à avoir succombé à la rage des Griffes et à avoir massacré tout autour d'eux. Pire, ces appareils semblent avoir un effet "doppant" sur les pouvoirs des archivistes, ce qui entraîne des pertes et des dégâts effroyables. Bref, c'est pas gagné...

En termes de personnages principaux, on retrouve évidemment Angron et Khârn son écuyer, ainsi que de nouveaux personnages comme Mago, capitaine de la 18e compagnie, et l'un de ses Librarius, Thetis.
L'action du récit se passe essentiellement durant la campagne de soumission d'un monde appelé Ghenna, mais il y a aussi quelques flashbacks bien croustillants sur la jeunesse et la vie d'Angron sur Nuceria. Cerise sur le gâteau : on nous explique comment il s'est fait implanter les Griffes, et pourquoi il tient tant à ce que ses fils se les fassent implanter à leur tour.


Style et écriture : 4/5

Rien à dire de ce côté, c'est fluide et bien écrit. Je ne connaissais pas cet auteur et j'ai pris plaisir à lire le livre. La structure du récit est bien construite, les différentes scènes s'enchaînent bien et on est tenu en haleine tout du long. Bref, c'est du tout bon !


Intérêt fluff : 5/5

Je mets la note maximale, car on est vraiment servis en termes d'infos sur Angron et sa Légion. J'avais un peu peur des redites vu que son histoire a déjà été abordée dans d'autres livres... Mais au final ce roman vient parfaitement compléter la genèse et la compréhension des World Eaters et de leur Primarque :
- On a des infos sur la jeunesse d'Angron à travers des flashbacks. Le procédé utilisé pour planter ce décors est original et bien trouvé :
Spoiler:
le Librarius Thetis, suite à une Communion des Librarius de la Légion, se retrouve "piégé" dans l'esprit de son primarque. Il y est alors le témoin privilégié de ses souvenirs...
.
- On a quelques infos sur le fonctionnement et l'état d'esprit de la Légion avant la découverte d'Angron. Cela permet de comprendre pourquoi certains anciens "War Hounds" ne sont pas super chauds à l'idée de se faire implanter les Griffes...
- On a pas mal de choses sur la vision du monde d'Angron, sur sa personnalité et sur l'impact qu'ont eu les Griffes sur ces deux aspects.
- Les relations entre Angron et ses fils sont bien exploitées et décortiquées. On a même droit à un petit flashback qui nous permet de comprendre ce qui a conduit Angron a exiger l'implantation des Griffes sur l'ensemble de ses guerriers.


Appréciation personnelle : 4/5

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup apprécié ce livre. Ni trop court ni trop long, bien écrit, riche en fluff et prenant... A coup sûr l'un des meilleurs livres sur les Primarques parus à ce jour !


Note globale : 17/20


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 78

Revenir en haut Aller en bas

 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin Empty Re: Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin

Message par Pyx le Mar 20 Aoû 2019 - 21:41

Reçut aujourd'hui et dévorer dans la journée.
Je ne savais pas a quoi m'attendre, la 12eme légion et Angron et font pas partie de mes chouchous, et je ne connais que les grandes lignes de leur histoires donc je ne demandais qu'a être surprise.

Comme mise en bouche avant de débuté j'ai relut "Apres Desh'Ea" qui ce trouve dans "Chronique de l'Heresie" qui explique la première rencontre entre le primarque et ces fils et on peut dire que le ton est donner.
Je le recommande ça permets tous de suite de ce mettre dans l'ambiance bien particulière de cette légion

Je le note Exellent, et même essentiel, une vrais mine d'or.
J'ai adorer en apprendre d'avantage sur les War Hounds et leurs transformations en World Eaters.
Toute la jeunesse de Angron aux travers des flash-back, les griffes, son dégoût pour l'empereur (je m'attendais pas a ça, il aurais put gérer la situation carrément mieux que ça! Quel c**) les liens avec sa vrais famille et leur souffrance et tous ce qui les transformera a jamais.
J'avoue mieux les comprendre, les apprécier et aussi finalement maintenant tous est extrêmement clair quand a leur futurs car au final ils n'ont jamais eut le choix.

Un des meilleurs de la collection qui ma donner envie de poursuivre ma lecture je file donc sur Kharn que je n'avais jamais commencer.


Je met une petite question en spoils, mercie d'avance:  
Spoiler:
- Actuellement au 41 on continue de leurs implanter les griffes ou le fais qu'ils soit passer a Khorne fais que ca na plus raison d’être?
Pyx

Pyx
Scout
Scout

Messages : 23
Age : 36
Localisation : Dans le warp, et ensuite a gauche.

Revenir en haut Aller en bas

 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin Empty Re: Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin

Message par Zekka le Mer 21 Aoû 2019 - 4:19

Pyx a écrit:
Spoiler:
- Actuellement au 41 on continue de leurs implanter les griffes ou le fais qu'ils soit passer a Khorne fais que ca na plus raison d’être?
Spoiler:
En effet, ils ont toujours des "apothicaires" spécialisés dans l'implantation des Griffes du Boucher, mais avec la division de la Légion, même la Black Legion en a pour avoir ses propres Berserks ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1125
Age : 27
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

 Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin Empty Re: Les Primarques - 11 - Angron: Esclave de Nuceria de Ian St Martin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum