Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_lcap0%Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_lcap100%Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_rcap 100% 
[ 3 ]
Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_lcap0%Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_lcap0%Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_lcap0%Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_lcap0%Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Nico. le Jeu 31 Oct 2019 - 17:31

Tome 43 de la série Hérésie d'Horus.

Présentation:





==> Les Légions Brisées Premium

Conduits presque au bord de l'autodestruction à Isstvan V, les Iron Hands cherchent maintenant la vengeance pour le meurtre de leur Primarque Ferrus Manus. Rassemblant des survivants de la Raven Guard et des Salamanders à bord de tous les navires capables de se déplacer dans le warp, ces Legions brisées ont lancé une nouvelle campagne d'anéantissement contre les forces traîtres à travers la galaxie - une campagne dirigée par le légendaire chef de guerre Shadrak Meduson.

496 pages • Novembre 2019 • ISBN 9781780305042 • Illustration par Neil Roberts


Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie 435140BLPROCESSEDShatteredLegions

Artwork complet:

Spoiler:
Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie 17855411

Cette anthologie contient les histoires suivantes:

Meduson de Dan Abnett
The Noose de David Annandale
The Keys of Hel de John French
Unforged & Unspoken de Guy Haley
Immortal Duty de Nick Kyme
The Either & The Seventh Serpent de Graham McNeill
Deeds Endure de Gav Thorpe
Grey Talon & The Hand Elect de Chris Wraight

logo2 Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Horus_15


Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9298
Age : 30
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Nyuu le Jeu 5 Déc 2019 - 21:41

Quelqu'un a t'il lu ce roman ?

Nyuu
Scout
Scout

Messages : 36
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Crabouyator le Ven 6 Déc 2019 - 1:16

Généralement ils sortent en librairie à la moitié du mois donc personne encore je pense


ironwar
Crabouyator

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 69
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Brennus_Decimus le Ven 6 Déc 2019 - 10:52

Je l'ai acheté samedi dernier à la Fnac de Créteil. Je suis en cours de lecture (J'en suis à immortal duty). Les premières nouvelles que j'ai finies sont très IH-centrées avec des interactions avec des Sala. On parle beaucoup de Meduson et de Bion Henricos.
Jusqu'à présent je suis satisfait de la qualité.
Brennus_Decimus

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 100
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Jcpatiti le Sam 7 Déc 2019 - 16:59

Idem que Brennus_Decimus je suis en cours de lecture, j'en suis à la novella de McNeill, The Seventh Serpent (un peu plus de la moitié du recueil).
Pour l'instant, très agréablement surpris par la qualité de l'ensemble. Beaucoup d'histoires sur les IH, mais prenantes et bien rythmées avec des personnages dans l'ensemble bien dessinés. C'est une légion qui n'a pas pu être vraiment exploitée
Spoiler:
vu que Ferrus Manus se fait dézinguer très tôt dans l'HH
et ces histoires permettent de mieux comprendre ses particularités, techniques de combat et son oganisation.
Deux nouvelles sur les Salamanders un peu moins intéressantes mais dans l'ensemble c'est plutôt très correct !
Comme Brennus je pense faire une critique quand j'aurai terminé ma lecture.


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 127

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Nyuu le Dim 8 Déc 2019 - 19:17

Ok merci de vos retours ainsi que de vos futures critiques

Nyuu
Scout
Scout

Messages : 36
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Emperor le Mer 18 Déc 2019 - 0:27


Recueil plutôt sympa dans l'ensemble, et même plutôt quali si on le rapporte aux autres productions sur les Légions Brisées.
Les nouvelles nous arrivent clairement trop tard et sont chronologiquement dépassées, mais bon, ça permet au moins de combler quelques vides.
Noté Bon -

Critique détaillée où je paraphrase beaucoup les synopsis pour une fois =>

Spoilers : Abnett et Wraight font le café. Haley, Kyme et French restent fidèle à eux-mêmes. Annandale retombe dans ses travers. McNeill et Thorpe sont les seuls à prendre un minimum de risques avec le fluff. McNeill laisse un peu trop apparaître son penchant pour les renégats. Abnett est l'initiateur suprême.

Spoiler:
Meduson - Dan Abnett
Bonne nouvelle, bien écrite et prenante, où l’on retrouve tout le talent d’Abnett pour introduire de nouveaux personnages intéressants et les mettre efficacement en situation. C’est un texte qui fait enfin honneur au personnage de Meduson, qu’il présente et dont il tisse le début de ce qui deviendra une petite légende pour les survivants d’Istvaan V, ainsi que pour sa némésis attitrée Tybalt Marr. Quel dommage que Kyme ait salopé le perso en le faisant finir comme un malpropre. Surtout qu’il est suggéré ici que Meduson finirait par tuer Marr…  Rolling Eyes
Malgré quelques points négatifs - comme ces quelques grossiers raccourcis pour faire de Meduson le chef de guerre, ou bien le côté infiniment débile des chefs de clans IH survivants (…) -, la nouvelle est efficace, maîtrisée et bien dosée (contrairement à un McNeill par exemple, qui a tendance à nous pondre des persos complètement fumés, j’y reviendrai). Quel dommage qu’Abnett n’ai pas traité l’intégralité de l’arc des légions éclatées. A la place de cet amas d’humiliation et de non sens, je suis certain qu’on aurait pu avoir quelque chose de beaucoup plus classe et cohérent. M’enfin.


Inforgé & Inexprimé - Guy Haley
Duo de courtes nouvelles moyennement intéressantes mais qui sont liées. Des Salamanders survivant tant bien que mal sur Istvaan V tombent dans une embuscade… tendue par d’autres Salamanders et des Iron Hands. Après moult dommages collatéraux des deux côtés, les survivants finissent par se rendre compte de la méprise. Ça c’est la première nouvelle. Dans la seconde, on voit l’intégration de l’unique Salamander ayant survécu à l’embuscade (le mec est muet mais on sait pas pourquoi) dans la force de frappe alliée qui a tué son escouade. Ils rejoignent l’orbite puis un vaisseau de ligne à partir duquel ils continuent les actions d’arrière-garde contre les traîtres. Le tout est mâtiné de honte (de la part des SM qui ont buté les collègues de leur nouvelle recrue) et de sentiments diffus de la part du Salamander, qui a du mal à leur pardonner / découvre l’étrange comportement des Iron Hands en roue libre depuis que Ferrus est mort / se rattache à l’espoir que Vulkan est toujours vivant. Bref, on nous rabâche encore une fois les pires idées de cet arc des Légions Brisées.


Devoir Immortel - Nick Kyme
Un texte pas ouf sur le sujet des Immortels méduséens, une unité spéciale dans laquelle sont intégrés les Iron Hands punis par Ferrus pour leurs erreurs et leurs échecs, un peu comme les marqués de rouge des Ultramarines. On en suit un au travers de flashbacks dans lesquels on le voit lui et son unité aborder et combattre des World Eaters. A noter que l’histoire touche du doigt, comme plusieurs autres dans ce recueil et ailleurs (culte de la Gorgone, etc.), la transgression principale des Iron Hands post-Istvaan V, qui n’hésitent pas à transférer la conscience des blessés irrécupérables dans des machines afin qu’ils continuent de se battre. D’où le double sens du titre de la nouvelle.


Grey Talon - Chris Wraight
J’avais bien aimé la (vieille) nouvelle où l’on voit Bion Henricos et Hibou Khan monter une embuscade au cours de laquelle les White Scars se font passer pour des statues.
Hé bien j’ai trouvé ce texte tout aussi cool. On retrouve le même duo mais cette fois au tout début de leur collaboration. Sur ordre de Jagathai, le White Scars et quelques-uns de ses frères en pénitence viennent d’arriver en renfort sur le Grey Talon. Henricos ne peut pas les saquer, il les considère à moitié comme des traîtres, ce qui est plutôt vrai. Mais dans l’adversité leur relation va évoluer.
J’ai bien aimé les rapports entre Bion et Hibou, ça change des habituels dialogues de vaincus entre Iron Hands, Salamanders et Raven Guards. Les White Scars apportent ici une vraie touche de fraîcheur dans une trame narrative habituellement plutôt sclérosée.
On retrouve également Meduson dans cette nouvelle, le personnage étant en quelque sorte le fil conducteur du recueil. A la fin du récit, Bion le rejoint moyennant quelques concessions, lui apprend que Jagathai est bien loyal et va même jusqu’à finir par se porter garant des Scars en pleine expiation qu’il trimballe dans son vaisseau ^^


Les clés de Hel - John French
Encore un texte sur les Iron Hands androïdes. Ferrus avait censuré la technologie qui permet de les créer et ordonné à sa légion de ne jamais y toucher. Et donc arrivent les problèmes lorsque des fils toujours fidèles aux ordres du père rencontrent leurs frères qui ont bravé l’interdit… quand bien même cela concerne deux anciens camarades qui étaient plutôt proches avant la trahison. La nouvelle n’est pas extra, en particulier parce que les Iron Hands y font vraiment n’importe quoi :
Spoiler:
Le sergent qui assassine sans sourciller son capitaine car celui-ci allait envoyer son escouade à une mort certaine en choisissant de combattre en infériorité numérique les androïdes plutôt que d’accepter un compromis immoral en se barrant et en faisant genre on a rien vu. WTF Oo


Les actes perdurent - Gavin Thorpe
Des Salamanders et des Iron Hands se prennent le chou au sujet d’un bombardement orbital car ils n’ont pas la même conception de la guerre. Les IH se foutent des dégâts collatéraux, ils veulent juste purger efficacement les renégats tout en évitant de trop perdre de plumes dans l’affaire. Les Salamanders privilégient plutôt un assaut au sol pour éviter de tuer des civils avec les lances navales, quitte à ce qu’ils meurent tous en essayant. Je vous passe les discussions, frictions, menaces, à coup de Salamanders qui placent leur vaisseau sur la ligne de tir des autres pour les empêcher de bombarder, et des autres qui sont à deux doigts de tirer quand même…
Mais en fait le vaisseau Salamanders contenait des armures Terminator créées par Vulkan himself (il a dû fuir lâchement l'orbite d'Istvaan V pour éviter qu'elles ne finissent aux mains des traîtres).
Les armures sont ultra balaises. Elles ont, en plus de l’armement habituel, des canons lasers, autocanons, bolters lourds, machins volkites sur les épaulières, mais aussi des champs déflecteurs, de meilleurs augures, etc. Gav s'emmerde vraiment pas.
Au final c’est une action conjointe des totors surarmés et des Iron Hands qui va régler le problème. Le boss Iron Hands, absurdement versatile dans son comportement et ses choix, est même humilié par le chef Salamanders, qui a mieux connu Ferrus que lui et qui lui explique par A+B le vrai sens de la maxime "La chair est faible…", que l'on doit à Ferrus. L'Iron Hand finit même par manger son chapeau en reconnaissant que la doctrine des Salamanders est meilleure sur le long terme. Le gars se respecte pas.


Le nœud coulant - David Annandale
Une traque spatiale entre des vaisseaux Iron Hands et Emperor's Children. Chaque parti essaye de piéger l'autre à coup de subterfuges divers et variés, mais au final un seul sera fait comme un rat.
Spoiler :
Spoiler:
Les EC se font avoir bien piteusement.
On retrouve le personnage d'Atticus (qui semble ici complètement pété puisqu'il s'est fait une barge de bataille et 4 autres vaisseaux EC avec un seul croiseur d'attaque xD) et un confrère à lui, le commandant du vaisseau IH pourchassé.
C'est tout ou rien avec les Légions éclatées. Soit ils prennent la sauce d'une manière gênante, soit ils défoncent les renégats EZ PZ. Cette fois ça paraît beaucoup trop facile pour les loyalistes. Je veux bien que les auteurs de la BL adeptes du juste milieu aient toujours été une denrée rare, mais quand même.


Le septième serpent - Graham McNeill
LA grosse nouvelle du recueil, dont j'entends parler et que je veux lire depuis des années. Ça a été un vrai plaisir à la lecture, presque autant que pour l'excellente nouvelle du regretté Rob Sanders, Le serpent d'en dessous, qui non seulement touchait au même sujet mais était assez similaire, bien que meilleure je trouve.
Car bon, Alpha Legion oblige, on a encore une histoire exagérément tordue (en fait ça doit être un hobby pour Alpharius, je n'ai pas d'autre explication rationnelle à ce déversement de LOL). Ça pourrait encore passer si c'était suffisamment bien pensé, je dis pas, mais malheureusement McNeill, malgré des talents d'écriture indéniables (il faut bien le dire, c'est vraiment cool à lire), n'a absolument pas le talent nécessaire pour construire un truc aussi alambiqué tout en restant crédible, et a fortiori lorsque cela concerne des surhumains à l'intellect démentiel. Les manquements des loyalistes sont des insultes au bon sens, et malheureusement la nature fumeuse du scénario ne rend ses failles que plus béantes.
Par exemple, à quel moment les mecs se disent que c'est une bonne idée d'utiliser le kryptos pour leurs escarmouches de merde alors qu'ils pourraient en faire bénéficier l'Imperium tout entier pour la guerre ? xD
Imagine-t-on un pauvre chef de cellule de résistants de la WWII, ayant bien miraculeusement volé puis décodé la machine Enigma, ne pas penser une seule seconde à essayer de lui faire gagner l'Angleterre ou le QG d'Eisenhower, mais la garder pour lui afin de décoder les messages de la Kommandantur locale pour faciliter ses petits combats d'arrière-garde à Trifouillis-du-Merdois ?
Autrement, et j'y reviens maintenant : le Raven Guard qui a tiré sur Fulgrim, a vaincu Lucius en duel, j'en passe et des meilleurs, est désormais le chouchou d’Alpharius et intéresse personnellement Magnus ?? Ça va McNeill, sans complexe ?
Par contre j'ai bien aimé l'idée de ces Alpha Légionnaires finalement loyaux à l'Empereur. J'aurais aimé en savoir plus sur le tribun. Dommage que ça n'aille pas plus loin que ça et que ça ne serve finalement que de prétexte à l'histoire et à la toute puissance d'Alpharius. Genre les mecs loyaux auraient passé des mois/années à se planquer de leurs frères et n'auraient pas réussi à entrer en contact avec des loyalistes ? Ils l'ont fait exprès c'est pas possible Surprised


Main Elue - Chris Wraight
Où l’on commence à avoir un début d’explication sur la trahison future de Aug, qui finira par abandonner Meduson. Afin de le retaper après des blessures graves reçues au cours d'une bataille spatiale, il est copieusement cybernétisé par le Mechanicus, puis est quelque peu mis à l'écart de son rôle de conseiller par Meduson. C'est ce qui le mènera sur la voie du culte de la Gorgone.
La nouvelle est pas mal du tout mais ça aurait vraiment été sympa de l'avoir (sans parler des autres...) avant le roman Vieille Terre. Rolling Eyes


L’un sans l’autre - Graham McNeill
Tybalt Marr revient victorieux devant Horus suite à sa victoire sur la flotte de Meduson, qu'il croit mort.
Il retrouve le nouveau Mournival (avec Kibre et Noctua), s'imaginant déjà réintégré à la campagne principale. Ces derniers lui apprennent qu'en fait Meduson est toujours en vie, comme en témoigne la récente tentative d’assassinat d'Horus et Fulgrim, ainsi que les attaques qu'ils continuent de subir dans leur dos. Ils lui montrent toutes les données dont ils disposent, et Tybalt y voit tout de suite un schéma à la Meduson alors que les autres biglent rien et s'imaginent des actions d'arrière-garde random. Il fait sa forte tête et brave ses ordres car il ressent la main de Meduson dans le système. Il réquisitionne des vaisseaux et prescient comme il est tombe sur un vaisseau Iron Hands camouflé, qu'il dézingue et aborde avant d'en capturer le commandant Iron Hand, hop.
A son retour, Horus l'accueille avec les sourcils froncés. Passées les menaces de circonstance sur la notion de désobéissance, Horus se décide contre l'avis du Mournival à prélever vaisseaux et SM de la campagne principale pour les refiler à Marr afin que celui-ci termine sa traque de Meduson. De toute façon Marr est resté trop longtemps tout seul, il ne peut plus être réintégré à la Légion, dixit Horus, qui le traite même de "loup solitaire" désormais :p
Info intéressante : Les Sons of Horus estiment entre 20 000 et 25 000 le nombre de SM loyalistes qui se seraient échappés d'Istvaan V, les trois légions confondues.
Autrement, pas compris pourquoi ils terminaient ce recueil "Légions Brisées" avec un texte à la gloire de Marr, qui en plus humilie méchamment de l'Iron Hand une fois de plus. Quel bel hommage raté, surtout quand on sait à quel point le personnage central de ces nouvelles finit comme une grosse merde okay



Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4483

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Jcpatiti le Mer 18 Déc 2019 - 21:14

+1 Emperor pour ta critique et tes résumés détaillés, ça va me permettre d'éviter une review plus longue.
Dans l'ensemble un bon recueil, avec des nouvelles de taille variée ce qui permet de varier les plaisirs.

J'ai beaucoup apprécié la nouvelle sur Meduson (premier récit du recueil, par Abnett) et celle sur Marr (dernier récit du recueil, par McNeill). C'était bien intéressant de voir les deux principaux points de vue opposés de cet arc narratif.
Les autres nouvelles sur les Iron Hands valent surtout pour la mise en place des dynamiques internes aux Légions Brisées. Elles permettent de rentrer un peu plus dans le détail de la Xe de Fer, qui jusqu'à présent a été peu traitée dans l'HH.
Quand aux nouvelles centrées sur les Salamanders, elles se répondent l'une l'autre et mettent bien en avant la difficulté pour les survivants d'Istvaan de se refaire confiance à nouveau - y compris entre alliés.

Par contre, petite déception sur le roman court de McNeill (le Septième Serpent). J'ai trouvé le scénario inutilement tordu vu la chute. J'ai eu du mal à situer chronologiquement ce récit par rapport aux autres. Dommage car McNeill a fait du bon boulot avec ces personnages du Sysypheum !

Pour ceux qui l'ont lu :
Spoiler:
Si j'ai bien compris, la nouvelle se passe après la mort de Meduson ? C'est bien Alpharius en personne qui se fait passer pour lui, juste pour éliminer le Sysypheum et son équipage ? Comme souvent avec les récits sur l'Alpha Legion, tout cela est bien alambiqué...

Malgré tout, je rejoints Emperor sur la notation (Bon), par rapport à d'autres recueils c'est globalement homogène et bien écrit.


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 127

Revenir en haut Aller en bas

Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie Empty Re: Hérésie d'Horus: Les Légions Brisées - Anthologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum