Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_lcap33%La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_lcap67%La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_rcap 67% 
[ 2 ]
La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_lcap0%La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_lcap0%La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_lcap0%La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_lcap0%La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Nico. le Jeu 31 Oct 2019 - 17:42

Quatrième tome des aventures du commissaire Cain, jamais traduit en français auparavant. Sorti en VO en 2006 !

Présentation:




==> La Mort ou la Gloire Semi-Poche

Une fois encore, le commissaire Cain, héros malgré lui, est catapulté en pleine gloire dans le quatrième épisode de sa série à succès. Rescapés d'une bataille spatiale désastreuse, le commissaire et son sbire malodorant Jurgen atterrissent en catastrophe derrière les lignes ennemies. Malgré sa roublardise, cette fois Cain ne pourra pas éviter le combat, car la seule issue consiste à réunir les rares soldats qu'il trouvera pour se frayer un chemin vers le salut. Hélas, des centaines de milliers de barbares orks barrent la route.

336 pages • Novembre 2019 • ISBN 9781780305578 • Illustration par ????


La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Fezd10


logo2


La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9394
Age : 30
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Nyuu le Ven 1 Nov 2019 - 10:04

Enfin , j'ai hâte de le lire étant nul en anglais. J'ai lu les trois premiers bouquin en quelque semaine. En espérant que les suivants suivent prochainement

Nyuu
Scout
Scout

Messages : 37
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Pyx le Lun 4 Nov 2019 - 21:43

Petite question c'est la suite de l'omnibus de Cain "Heros de L'imperium" ?
merci


-----------------------------------------------------------------------------------------

‘They dared take a Bearer of the Word captive?’

   ‘They worship the corpse of a god, brother. There is little such creatures will not dare.’

Josh Reynolds, Apocalypse (2019)
Pyx

Pyx
Scout
Scout

Messages : 34
Age : 37
Localisation : Dans le warp, et ensuite a gauche.

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Nyuu le Lun 4 Nov 2019 - 21:45

Oui c'est le 4éme tome

Nyuu
Scout
Scout

Messages : 37
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Lami le Ven 8 Nov 2019 - 11:53

En fait c'est une aventure qui chronologiquement se situe avant la trilogie déjà publiée. Cain n'a pas encore intégré le 597em.
Ce que je peut en dire c'est que c'est toujours aussi sympa à lire et ça fait du bien de retrouver notre sympathique commissaire après toutes ces années Smile
Lami

Lami
Scout
Scout

Messages : 10

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par batistepoli1 le Ven 15 Nov 2019 - 18:29

la question ces quand va sortire le tome 5???

batistepoli1
Recrue
Recrue

Messages : 5
Localisation : planéte bunker de l'empereur

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Capitaine Felix le Mar 19 Nov 2019 - 4:08

Ci-dessous review pour ce 4ème volume. Il était temps.
A titre perso, j’avais beaucoup apprécié – à l'instar de nombreux habitués dans ce forum -  les 3 premiers volumes traduits. Il me semble que nous n’avions pas de nouveau tome traduit depuis 2010.

Verdict = comme les précédents.
Ce fut un plaisir – que dire un délice ! -  de lire les aventures du commissaire le plus controversé de la galaxie sous de nouvelles auspices.



Scénario et mise en scène = 3/5

Chronologiquement, le récit ne se place pas dans la suite du troisième roman La main du traitre, c’est-à-dire durant l’affectation au sein du 597ème régiment de Valhallan.  Du tout, nous revenons antérieurement, au tout début de la carrière du truculent officier politique, lorsqu’il était assigné au 12ème régiment d’artillerie de campagne des Gardes des glaces. C’est donc après les événements sur Desolatia (cf. la nouvelle Combattre ou fuir, il faut choisir dans l’Omnibus), et juste après le sauvetage sur Keffia.

On découvre donc un jeune commissaire, quoique bien au fait de la réalité des champs de bataille du 41ème millénaire et déjà bien nantis de ses habitudes si singulières.
On verra cela dans le fluff plus loin.
Sur la timeline annoncée en prologue, je n’ai pas vraiment vérifié (CAD : la cohérence) par rapport aux 3 premiers romans. Le prologue et les commentaires (en bas de page) sont narrés par l’inquisitrice

Pour l’histoire, il aurait peut-être mieux valu trouver un titre plus « road trip », avec les Orks et sans les agréments du tourisme exotique en milieu saharien.

Spoiler:

L’histoire débute avec un briefing au cours duquel Cain apprend la nouvelle destination du régiment = la planète Perlia. Le 12ème est en transition au sein d’un transporteur de troupe (le Main vengeresse). La planète en question est le théâtre d’un affrontement entre l’Imperium et les Orks. Les deux se disputent la mainmise sur ce monde semi-désertique. Au stade de l’histoire, les Orks semblent dominer les combats, devant un Imperium qui n’a de cesse de se replier en catastrophe.

L’intrigue change alors du debriefing au divertissement. S’ensuit un parti de carte dans une cabine d’officier entre Cain, son ami le lieutenant Divas et une jeune femme, cadre du commissariat de la marine répondant au nom de Karrie Straun, apparemment nouvelle connaissance intime de notre intrépide commissaire.

Le transporteur est attaqué par un vaisseau ork et obligé de se translater en urgence au large de Perlia. Après quelques péripétie, Cain et son ordonnance Jurgen, s’échappent par un module de sauvetage. Ils atterrissent en catastrophe dans une zone éloignée de la planète susnommée. C’est à proximité des lignes de front Orks.

Nos deux acolytes vont se débrouiller et retrouver la civilisation. Ils y parviendront (avec un peu de peine) ! Ils rallieront dans le même temps des survivants FDP, des civils prisonniers, des membres de gangs locaux et quelques officiels. Au beau milieu de ruines d’une ville humaines, les infortunés survivants décident de confier leur destin (et le commandement de cette formation composite) au jeune et talentueux commissaire Ciaphas Cain.

L’intrigue principale suivante va s’attacher à suivre cette brave troupe hétéroclite, à détruire les petits contingents de Peaux-vertes, éviter les grandes hordes. Commandés par notre (grand) commissaire, ils finissent par s’échapper via un immense aqueduc souterrain appartenant au Mechanicus. La manœuvre doit leur permettre de reprendre contact avec la ligne principale impériale. C’est le cas, mais ils tombent juste après la sortie de l’aqueduc, sur le campement du big boss Korbul, seigneur guerre principal de l’invasion xénos. La confrontation finale est plus ou moins héroïque, mais Korbul est tué lors d’un combat singulier contre Cain à la (dé)loyale.

Le commissaire Cain forge ainsi (malgré lui) les premiers fondements de sa notoriété.
L’histoire se termine lorsque nos infortunés survivants reprennent contact avec l’Imperium.


L’intrigue se lit bien. Cela s’enchaine correctement.

Le bémol se situe toutefois sur les rebondissements et les angles scénaristiques. On s’y attend facilement et l’auteur ne parvient pas à nous surprendre. C’est un peu gros.
J’aurais souhaité plus à titre perso d’approfondissements.

Par exemple
Spoiler:
La colonne de survivants menée par Cain est composée de civils et de FDP. Point de combattants réguliers, point de gardes surentrainés ou de troupes spéciales.  Il aurait été bienvenu dans le scénario de mettre en avant ce caractère « amateur » du groupe. Et pour aller plus loin, l’auteur aurait pu un peu plus « développer » sur les civils survivants et appuyer leurs singularités. Cela apparaît un peu, mais pas énormément.

Pour finir quelques grossièretés scénaristiques à mon goût. Par exemple à la fin
Spoiler:
Ils s’en sortent un peu facilement dans le campement du big boss Ork. Bon après la troupe de Cain en question a su forger des liens et acquérir de l’expérience au combat.



Style et écriture = 4/5

Bien rédigé et fluide à l’identique des précédents. J’adore ce style direct à la première personne. Le changement de narrateur (Amberley, et les quelques témoignages) permet de remettre en perspective faits et évènements. C’est très vivant.

Sauf erreur de ma part, je n’ai pas trouvé de coquilles, peut-être quelques sauts le ligne malvenus, mais pas grand-chose. Pas de franglais non plus propre à la Garde Asra-militarum.
Par exemple : Commissaire et non commissar.
It’s good !!




Intérêt fluff = 4/5

Toujours aussi intéressant et vivant.

Des observateurs ont souvent fait le parallèle entre cette série et celle contant les aventures de Sir Harry Paget Flashman, anti-héros de la période victorienne, crée par George MacDonald Fraser. A titre perso, j’ai pu me procurer le premier roman en poche de cette série (sur la première guerre Anglo-Afghane). Je vous le conseille si vous aimez les roman historique (avec un peu de dérision).

Il est vrai qu’il y a de nombreuses similitudes entre les deux. L’auteur Sandy Mitchell (c’est un nom de plume je crois) semble s’être inspiré de l’œuvre de Fraser, même si Ciaphas Cain ne reproduit pas le personnage de Flashman (racisme et misogynie notamment du bon gentlemen anglais). Je me rappelle avoir lu également un commentaire évoquant les similitudes entre Cain et la quatrième saison de la série La vipère noire (Blackadder en VO)

Ciaphas Cain est commissaire, donc un officier politique. Il est sensé avoir été recruté parmi les plus méritants de la Schola Progenium.
Spoiler:
Il me semble que lui-même relate dans un tome précédent (je ne sais plus lequel) son recrutement. Ce fut en réalité un choix de carrière par défaut.

C’est malgré tout un combattant honorable, mais tout aussi bien capable de manipuler civils et militaires, que d’exercer la létalité due à sa charge. Il dispose également de compétence solide en stratégie et organisation militaire. Mais la comparaison avec d’autres figures (Yarrick, Gaunt…) s’arrête là.
C’est avant tout un lâche un égoïste, pleutre et menteur, toujours prompt à rester planqué ou à tirer les marrons du feu. C’est incroyable le nombre de fois où il retombe sur ses pattes ! (Comme mon chat !!).

Pour le reste, je vous invite à lire les bas de page de l’inquisitrice Amberley. Il y a pas mal d’infos, d’explications, voire de pépites humoristiques (par exemple sur les holoséries en vogue dans le paysage audiovisuel de l’Humanité au 41ème millénaire).

Le cas de Felicia Tayber est intéressant, et soutient le caractère hétérodoxe attaché aux personnages de l’Imperium (ici du côté Mechanicus). Cain retrouvera cette figure dans un autre roman (Cain's Last Stand).



Appréciation personnelle = 4/5

Excellent.

A lire, comme vous soyez fan de la Garde impériale Astra militarum, ou simple curieux de l’univers de Warhammer 40 000. On a parfois du mal à se représenter cette fresque parodique de ce lointain futur "de sinistres ténèbres".
Est-ce une parodie sortant du canon officiel de 40 000 ? Un univers à part ?
J’aimerais beaucoup une confrontation entre Cain et un autre personnage du canon officiel.

Délires
Spoiler:

Avec Fabius Bile « Petit être présomptueux, tu oses t’opposer à mes desseins ! Mon œuvre est grande et surclasse le misérable cadavre assis sur le trône de Terra. Viens donc que j’explore avec patience ton petit corps. Non ? Comment ? Laisse donc mes instruments ! N’y touches pas. [……] Ou te caches tu ? »

Avec Talor Valcoran et cie : « Misérable humain, tu m’as blessé. Tu as osé érafler les symboles de mon père. Tu nous dois tout, car nous avons bâti nuit après nuit ton pitoyable empire. Je t’écorcherai vif cette nuit, et tu souffriras et tu demanderas une miséricorde que tu n’obtiendras jamais. [……]  Tu crois de soustraire à moi et à mes frères. Nous te trouverons, car nous sommes nés dans la nuit. Uzas ! Laisse donc ces maudites têtes ! Par notre père à tous ! Cyron, ne touche pas au récaf de ces pitoyables mortels ! Nous avons une mission [……]  Quoi du tanna ? »

Avec Trazyn l’Infini : « Quel spécimen intéressant. Petit humain, tu es si singulier. Oui tu vas prendre place dans ma collection. Je manque de commissaire dans mes galeries. Voyons donc où pourrais-tu être à ton avantage ?   Triomphe du seigneur Machiarius ? Ou bien Les guerres d’Acabrius ? Ton compagnon peut te suivre bien sûr. Mais je déplore de devoir lui faire prendre des ablutions avant de le placer dans mes augustes vitrines. Je préfère les pièces bien odorantes. [……]  Non, reviens donc à moi petit être insignifiant. Comment ? Tu m’as dérobé ce cube tesseract ? Attention seuls les collectionneurs avisés et connaisseurs peuvent apprécier ces uniques pièces. Qu’espères-tu donc en tirer, humains ? Tu es unique mais trop peu exercé pour un tel don. [……] Comment un lot pour une partie de tarot ? Une mise pour une Main de carte ? Mais qu’est-ce donc que tout ceci ? Prends le temps de m’expliquer créature….".

Existe-t-il une interview de l’auteur sur sa série ? In English of course ! Juste voir le regard porté sur le personnage et cet univers
Quelqu’un aurait des infos ?
Spoiler:

Selon le lexicanum, l’auteur s’appelle en réalité Alex Stewart
https://wh40k.lexicanum.com/wiki/Sandy_Mitchell

Prochain tome SVP !



Note globale = Total des points 15/20


Dernière édition par Capitaine Felix le Sam 18 Jan 2020 - 1:52, édité 1 fois
Capitaine Felix

Capitaine Felix
Scout
Scout

Messages : 93
Age : 37
Localisation : Sud-ouest de la France (Terre)

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Rhydysann le Mer 20 Nov 2019 - 23:17

+1 Capitaine pour ton retour qui rejoint mon avis après avoir terminé la lecture de ce bouquin.
Quoique j'aie encore plus apprécié le roman que toi(un bon 18 aurait été de mise pour ma part).

Quel plaisir de retrouver notre bon vieux Cain (qui hors écrits d'Abnett est la série majeure à lire pour de la garde). Avec cette façon de raconter tellement centrée sur lui-même et les multiples interventions de l’inquisitrice au sein de l'histoire toutes tant savoureuses.
Même si comme tu l'as dit l'histoire n'a pas vraiment de rebondissement surprenant j'ai passé un agréable moment. Et ce encore une fois vraiment grâce à ce style particulier d'autobiographie que Sandy Mitchell maîtrise parfaitement.

Puis humour/personnages et bonne bastons étant bien évidemment au rendez-vous en plus. Petit plus au personnage de Jurgen que j'apprécie toujours autant et au personnage de Félicia.

J'espère que la suite sera traduite même si j'y crois pas tellement.


La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1771
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Emperor le Mer 4 Déc 2019 - 1:10


Mouarf ! Y'a pas à dire, plaisir intact de retrouver Cain pour une nouvelle aventure. Smile

Je m'étais relu les 3 premiers - et les nouvelles intercalaires de l'omnibus, enfin - avant d'attaquer celui-là car malgré quelques souvenirs vivaces de notre fieffé couard, je ne me souvenais plus de grand chose dans le fond, ma dernière lecture remontant à de trop nombreuses années.

Et ce n'est que maintenant, avec cette seconde lecture et après des dizaines et des dizaines d'autres parutions 40K lues entre temps, que je me rends compte à quel point cette série est vraiment singulière (et pas seulement à cause de cette narration sous forme de mémoires ou de toutes ces savoureuses notes de bas de page !)
Et en cela ce 4ème tome est une digne suite qui s'inscrit parfaitement dans cet esprit.

Le style de l'auteur est exceptionnel et, plaisir indicible, la traduction lui rend vraiment honneur. Elle est ici de qualité.

Les tournures de phrase sont excellentes, recherchées mais pas trop, au vocabulaire plutôt riche et mettant en avant de nombreux synonymes pour éviter les répétitions.

Malgré tout, léger point noir, on en retrouve quand même ici et là. Les situations précaires dans lesquelles se retrouve invariablement le commissaire suivent un schéma assez commun et répétitif, et ce que j'appelle le bulletin cérébral de Cain (les événements décrits dans ses mémoires plus de 100 ans après) fait immanquablement revenir certaines scénettes, ressentis d'alors et autres formulations : l'odeur de Jurgen, les dents qui se déchaussent face à bruit assourdissant, etc.

Globalement ça passe très bien, c'est du comique de répétition après tout, et l'auteur est un parangon de créativité en la matière, mais quand même, ça finit parfois par lasser (un peu), en particulier pour les situations maintes fois vécues qui ont déjà épuisé tout le champ lexical et dont le peu de vocabulaire encore disponible ne permet plus d'innover en terme de construction de phrase.

La deuxième énorme qualité de l'auteur c'est que malgré l'absurdité du sujet, tout paraît vraisemblable.
Les problématiques découlant de l'aventure sont traitées d'une manière extrêmement réaliste.

Par exemple, dans ce livre, l'auteur s'attarde avec minutie sur le moindre détail logistique : eau, bouffe, essence, armement, rationnement, répartition des tâches et priorités, tout y passe et c'est très précis, d'un bout à l'autre de l'histoire. On est loin de la majorité des autres auteurs qui évacuent ces questions d'un coup de menton, par l'emploi de logisticiens magiques, de chargeurs à munitions infinies ou des fameuses 3 caissettes du Munitorum qui suffisent à ravitailler tout un escadron pour plusieurs semaines de combat.

Ici les mecs se trimballent tout du long avec un véritable fatras de ressources diverses, leurs véhicules ployant sous tout le bordel, ce qui va même jusqu'à les empêcher de pouvoir utiliser les armes de sabord.
Tout ça fait un peu inventaire à la Prévert mais bizarrement il y a quelque chose d’inexplicablement attractif à ce monceau de ressources et à leur utilisation optimisée. J'avais presque l'impression de relire Seul sur Mars où chaque boîte de cassoulet compte et peut faire la différence entre la survie et la mort conne ^^

Et c'est la même chose pour tout l'aspect militaire (situations de combat, réactions et ressentis des soldats, procédures tactiques) qui est très bien rendu et où rien n'est laissé au hasard. Tout est crédible, sans fausse note, à tel point que je me demande si l'auteur n'est pas un ancien militaire. Ou alors il a un bon consultant.

Le réel point faible, s'il devait y en avoir un, c'est le scénario en lui-même. Le début du livre est pour moi parfait mais l'auteur s'attarde ensuite un peu trop sur des combats de seconde zone qui se révèlent assez prévisibles, un peu faciles et jouant un peu trop sur la chance légendaire du commissaire pour lui faire esquiver toutes les difficultés ou leur rouler tout simplement dessus. J'ai trouvé ici que le savant équilibre qui régit d'ordinaire le personnage de Cain, à base d'extrême compétence et de bonne fortune insolente, était ici rompu au profit d'un peu trop de chance.
Et l'auteur, pourtant excellent, n'a pas non plus le génie d'un Douglas Adams pour réussir à faire passer la pilule lorsqu'il traite de ce genre d'improbabilités ^^

Autrement, l'ambiance à la Mad Max qui se dégage de la traversée du désert de Cain et de sa clique, qui sont poursuivis par des truks orks, est juste top à lire. Et c'est toujours aussi fendard de voir à quel point Cain en a sérieusement rien à foutre d'autrui :p

Au final, noté Bon. Toujours cette recette savoureuse où l'absurde nous est copieusement servi avec force vraisemblance, et le tout écrit avec un style inimitable qui me procure à coup sûr un réel plaisir de lecture. En tout cas je me suis encore une fois bien marré !
Dommage pour les trop nombreux combats ici présents qui mettent particulièrement en avant les faiblesses de ce type de narration. Je préfère voir Cain acteur d'un scénario un peu plus posé, avec plus de politique, de diplomatie et de fourbe manipulation. Voilà pourquoi je ne peux malheureusement pas lui attribuer la mention Excellent.

J'espère maintenant qu'ils traduiront vite les livres suivants.



La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4492

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par PetitPierre le Mer 11 Déc 2019 - 11:33

ma prochaine lecture !!!
vos review me font bien kiffer !


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
PetitPierre

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2551
Age : 36
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell Empty Re: La Mort ou la Gloire de Sandy Mitchell

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum