Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale de la novella

Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_lcap0%Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_lcap0%Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_lcap100%Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_rcap 100% 
[ 1 ]
Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_lcap0%Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_lcap0%Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_lcap0%Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella Empty Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella

Message par Emperor le Sam 23 Nov 2019 - 1:09

Novella Series 2, tome 2, une des quatre novellas 40K de la série, en tout cas parmi les 5 qui ont été choisies arbitrairement pour être traduites en français (il y en a 10 en VO…). C'est en semi-poche à 5 €.

Présentation :




==> Seigneurs de la Tempête Semi Poche

Depuis l'abri de la Zone Orageuse, les Fidèles contemplent les puissances de la Ruine qui profanent Chevreuse, leur monde-sanctuaire jadis glorieux. Parmi eux, le jeune guerrier Montalte, à l'abri sous la divine tempête qui masque non seulement la population restante, mais aussi les ossements sacrés d'un saint impérial. Quand les forces du Chaos s'accroissent et que l'orage décline, tout semble perdu pour de bon… jusqu'à ce que Montalte soit convoqué par des dieux en armure d'azur. La tempête livre passage aux Fulminators.

130 pages • Novembre 2019 • ISBN ?????? • Illustration par ????


Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella 41oy6n11



logo2



Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4442

Revenir en haut Aller en bas

Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella Empty Re: Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella

Message par Emperor le Sam 23 Nov 2019 - 1:25


Bon, je me suis fait avoir avec la bio de l’auteur, qui met l’accent sur sa profession d’historien et sur sa vision moyenâgeuse de 40K, et que j’ai apparemment surinterprétée. Je me suis dit qu’on pourrait avoir là quelque chose de solide et d’un peu moins cliché que la moyenne des parutions de la BL.

Eh bah quelle erreur ^^

Le côté médiéval y est pas vraiment développé justement. Je m’attendais un peu à une ambiance à la Daemon World de Counter, mais ici le contraste entre les locaux et les SM est beaucoup plus atténué. Dommage, ça démarrait pas mal pourtant. Ah si il y a quand même un truc qui met dans l’ambiance, c’est les noms de certains protagonistes qui sont de vieux noms français. Cocorico :p

La narration est par trop convenue et noyée dans une suite de phénomènes météorologiques et mystiques (encore !) qui resteront finalement inexpliqués mais qui se révèlent surtout bien utiles pour bloquer tout ce qui pourrait entraîner une résolution trop rapide du scénario, comme les communications vox, les chemins en ligne droite vers l'objectif ou les interventions des appareils en orbite.

On sent malgré tout une volonté de l’auteur pour tâcher de nous pondre un monde original. Ici la planète est, comme certains pokémon, de type électrique. Les gens ne peuvent y ramasser une pierre sans se prendre une petite décharge, la faune et la flore locale sont du même acabit (il y a par exemple des "vers de feu" et des espèces de farfadets électriques qui grillent les gens mais qu'il est possible de feinter avec un paratonnerre ou en se mettant à la terre), et les QG de campagne sont installés dans des cages de Faraday pour éviter que le commandement finisse cuit par les éclairs qui tombent en rafale. Sympa ^^

Par contre j’ai trouvé que le parallèle avec le chapitre des Fuminator (Fulmina = foudre en latin) était un peu grossier. Si encore on nous expliquait pourquoi ils ont été choisis spécifiquement pour cette mission, ok, mais là ça ressemble plutôt à un heureux hasard...
Autrement ce sont des Primaris qui ont pour principale caractéristique de différenciation le fait d’avoir passé leur initiation dans les plus puissantes tempêtes électriques martiennes. Ils portent les cicatrices de lorsqu'ils ont été frappés par la foudre. C'est pas plus développé que ça.

En face, on a un grand méchant qui est un poncif du genre :
Spoiler:
Un apôtre noir en solo avec ses ouailles.

Le gars, aux motivations anecdotiques, est par contre secondé par un capitaine renégat de la Garde Impériale pas inintéressant à suivre et assez ambivalent dans le genre.

Comme souvent, quelques points ridicules mais dont je ne tiendrais exceptionnellement pas vraiment rigueur vu que l'auteur est une bleusaille Smile :
Spoiler:
La menace de l'Exterminatus balancée sans explication pour mettre le lecteur un peu sous pression, mais finalement annulée en mode happy end.

Le coup du portail Warp à déclenchement génétique qui relie les deux basiliques. Soupir.

Le combat de duellistes entre un crozius arcanum et une dague de reiver xD Pauvre auteur qui essaye de se montrer imaginatif pour faire durer le truc.

La vieille sorcière boiteuse et pleine d’arthrite, qui d’un coup balance sa canne, se redresse, se fait remettre une épée énergétique et fait des cabrioles en tenant tête à un Primaris. En fait c’est maître Yoda une Sœur du silence !

Je note Moyen quand même.
Il y a pas mal de clichés et de maladresses dans la narration, les enjeux sont simplistes et l'ambiance médiévale est vite gâchée par un trop grand nombre de "reliques" et une trop grande connaissance de la technologie chez les autochtones.
Mais il y a quand même 2-3 persos intéressants, et surtout des relations et des dialogues humains/SM très convaincants, sans oublier un véritable effort dans la construction de ce monde et une tentative assez réussie de le faire sortir du lot.
Dommage pour la traduction / relecture aux fraises par contre. Autant je n'ai rien eu à redire pour Racailles, autant ici ça manque clairement de professionnalisme.



Seigneurs de la Tempête de Edoardo Albert - Novella 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4442

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum