Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Nouveau maillot de l’équipe de France de Football pour l’Euro ...
89.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -37%
Jeu Mille Bornes – Version Luxe à 12,45 ...
Voir le deal
12.45 €

[Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer Empty [Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer

Message par Nico. le Lun 2 Mar 2020 - 18:41

Treizième volume d'une série dérivée de l'Horus Heresy, 18 tomes au total, 1 par Primarque.

Présentation:





==> Lion El'Jonson: Lord of the First Hardback

Each primarch is an exemplary being, derived from the Emperor’s own genetic stock to embody a facet of His personality. Their powers are unfathomable, but only one of them is the First. Lion El’Jonson is the paragon of what it is to be a primarch. His Legion, pre-eminent for most of their long history, typify the virtues of temperance, pride, and martial excellency that the Lion embodies. They are the Emperor’s last line and final sanction. They are His Dark Angels.

Now, while the Emperor gathers His mightiest sons for an assault on Ullanor Prime, the Lord of the First instead draws his Legion to the farthest reaches of the known galaxy, seeking to subdue a single rebellious world. Is this but another example of the Lion’s infamous pride, or is there more afoot amidst that graveyard of empires that is the Ghoul Stars, more than the Lion will share even with his own sons?

Chaque primarque est un être exemplaire, dérivé du propre patrimoine génétique de l'Empereur pour incarner une facette de sa personnalité. Leurs pouvoirs sont insondables, mais un seul d'entre eux est le Premier. Lion El’Jonson est le parangon de ce que c'est que d'être un primarque. Sa Légion, prééminente pendant la majeure partie de leur longue histoire, incarne les vertus de tempérance, de fierté et d'excellence martiale que le Lion incarne. Ils sont la dernière ligne de l'Empereur et la sanction finale. Ce sont Ses Dark Angels.

Maintenant, alors que l'Empereur rassemble ses fils les plus puissants pour un assaut sur Ullanor Prime, le Seigneur de la Première attire plutôt sa Légion aux confins de la galaxie connue, cherchant à maîtriser un seul monde rebelle. Est-ce là un autre exemple de la tristement célèbre fierté du Lion, ou y a-t-il plus de choses au milieu de ce cimetière d'empires que sont les Ghoul Stars, plus que le Lion ne partagera même avec ses propres fils ?

528 pages • Février 2020 • ISBN 9781789991772 • Illustration de ?


[Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer 2d87f210

Edition Limitée:

Spoiler:
[Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer Ef10

logo2


[Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9383
Age : 30
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

[Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer Empty Re: [Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer

Message par Nico. le Dim 22 Mar 2020 - 16:09

Terminé il y a quelques temps déjà, je prends enfin le temps d'en écrire un petit retour.

- Scénario et mise en scène : 3/5

Alors que la plupart des Légions vont préparer la conquête puis le triomphe d'Ullanor, le Lion est envoyé au fin fond de la galaxie, proche des Ghoul Stars, pour affronter une étrange menace. Il est envoyé avec sa Légion sur une planète ayant été conquise par les Blood Angels quelques années auparavant, sans grande résistance, la "compliance" s'était faite relativement tranquillement. Les Dark Angels arrivent sur place et ne comprennent pas vraiment où est le problème, il se passe des choses étranges mais ils n'arrivent pas à cerner la menace. Le Lion étant un grand chasseur sent qu'il y a quelque chose de louche alors il décide de traquer, ou plutôt provoquer, la menace. Il s'installe sur la planète, il fait construire des défenses (les DA se vantent d'être au moins aussi efficaces que les IF) et a pour stratégie d'attendre sans envoyer des troupes en repérage, il pense que la menace aura du mal à attendre et voudra attaquer à un moment. Bref, le côté chasseurs de monstres des DA/du Lion est mis en avant, Caliban étant une planète avec une faune très agressive, ils sont l'habitude. La moitié du roman tante de laisser planer le doute quant à la fameuse menace, les spécialistes du lore savent déjà ce que vont affronter les DA.

Spoiler:
Il s'agit des Khrave, une race xenos très puissants psychiquement et capables de contrôler les autres races, se servant des gens comme hôtes ils en prennent le contrôle en les infectant ce qui a tendance à les rendre plus résistants et puissants. Ils se développent sur les empires des autres races, c'est pour cela que les BA n'ont pas eu de problèmes, les Khraves se sont dit que l'arrivée de l'Imperium pourrait leur amener des ressources à consommer donc les ont laissé s'implanter. Au début ils sont cachés, les DA se font attaquer par des humains bien trop résistants et qui n'ont pas peurs des SM, puis les Khraves débarquent et montrent leur puissance guerrière et psychique en défonçant du Marine assez facilement. Mais le Lion va affronter leur chef et la Dreadwing faire tout péter.

Je n'ai pas trouvé le scénario très palpitant, c'est relativement mou, peut être à cause des DA eux mêmes qui ont tendance à tout cacher et ne rien dire à personne. Et moi les histoires de secrets etc ce n'est pas mon truc, j'ai toujours eu un peu de mal avec les DA. Et le Lion est comme souvent un mec fermé qui ne parle à personne, ne justifie jamais ses actions sauf quand c'est terminé et là il explique qu'il avait tout prévu. Certains apprécient, moi moyennement alors j'ai eu un peu de mal à suivre l'histoire.

- Style et écriture : 3/5

C'est correct mais sans plus, ça se lit sans trop de problème mais jamais je me suis dit que c'était particulièrement bien écrit ou que les choses étaient bien amenées.

- Intérêt fluff : 3/5

Il y a quelques informations sur les DA, notamment leurs groupes de spécialistes différents, comme la Dreadwing, plus particulièrement la Firewing et un peu de Deathwing. On n'apprend pas énormément de chose, cela reste ce que l'on peut surement lire dans le codex je pense.

Les DA sont austères, ils ne parlent pas beaucoup, n'aiment pas faire des erreurs et passent leur temps à se demander s'ils font bien les choses ou s'ils vont se faire engueuler par leur supérieur/Primarque.

Avant les combats ils sont très concentrés ils méditent, ils ne font pas de blagues ou petits challenges comme les autres Légions.

Pour eux la victoire en soit est le plus important, même si c'est sans honneurs ou célébration, ils n'en n'ont pas besoin du moment qu'eux savent ce qu'ils ont fait. C'est une Légion qui n'a pas beaucoup de prestige malgré ses contributions, il est dit que même Horus est jaloux des résultats du Lion et de sa Légion alors qu'ils sont arrivés bien après lui.

L'Empereur a donné le droit seulement aux DA d'enclencher un exterminatus avec la Dreadwing et ses armes prohibées. Le Lion se considère comme le vrai exécuteur de l'Empereur, il fait ce que l'honneur de Russ l'empêcherait de faire.

- Appréciation personnelle : 3/5

J'ai trouvé ce tome relativement moyen, ce n'est pas le pire ou le plus inintéressant (coucou Guilliman ou Vulkan) mais je n'ai jamais été particulièrement emballé. Peut être que cela vient de mon relatif désintérêt pour les DA, mais à propos du Lion des fois lors de l'HH je le trouvais cool (quand il répondait à Guilliman pour lui montrer ses erreurs) et parfois un connard (quand il traite mal ses soldats), là il n'est ni l'un ni l'autre, il est juste silencieux, ne fait pas d'erreurs et est plutôt froid/distant avec ses troupes. C'est sa personnalité mais cela rend difficile de faire un livre où le Primarque est sensé être le centre de l'histoire et cool à suivre. Je le trouve un peu trop rigide. Et comme l'histoire ne m'a pas emballé, ba quand j'ai terminé ce tome j'étais plutôt perplexe. Ce n'est pas nul mais pas non plus palpitant comparé à d'autres. C'est plutôt dommage quant on sait que le dernier était sur Curze, un plutôt bon tome, et qu'il remonte à plusieurs longs mois. Après, les fans des DA et du Lion devraient apprécier d'avantage.

Total : 12/20


[Horus Heresy] Primarch Series - XIII - Lion El'Jonson: Lord of the First de David Guymer 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9383
Age : 30
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum