Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -37%
Jeu Mille Bornes – Version Luxe à 12,45 ...
Voir le deal
12.45 €

Le Poids de la Loyauté - Anthologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_lcap0%Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_lcap100%Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_rcap 100% 
[ 1 ]
Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_lcap0%Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_lcap0%Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_lcap0%Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_lcap0%Le Poids de la Loyauté - Anthologie I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

Le Poids de la Loyauté - Anthologie Empty Le Poids de la Loyauté - Anthologie

Message par Nico. le Lun 29 Juin 2020 - 12:54

En Juillet 2020 sort le tome 48 de la série Horus Heresy.

Présentation:





==> Le Poids de la Loyauté Premium

As the darkness of the war slowly consumes the galaxy, those who still serve the Throne are faced with a struggle for their survival and the continued existence of everything they hold dear. With the threat of the Warmaster's fleet looming ever closer to Terra, if will fall to such heroes to halt the tide, but the enemies arrayed against them are powerful and the burden of loyalty is great...

Alors que les ténèbres de la guerre consument lentement la galaxie, ceux qui servent encore le Trône sont confrontés à une lutte pour leur survie et à l'existence continue de tout ce qui leur tient à cœur. Avec la menace de la flotte du Maître de Guerre qui se rapproche de plus en plus de Terra, s'il en incombe à de tels héros de stopper la marée, les ennemis déployés contre eux sont puissants et le fardeau de la loyauté est grand ...

432 pages • Juillet 2020 • ISBN 9781780305233 • Illustration par Neil Roberts


Le Poids de la Loyauté - Anthologie Blproc15

Cette anthologie contient les histoires suivantes:

Perpetual de Dan Abnett
The Binary Succession de David Annandale
Into Exile de Aaron Dembski-Bowden
Ordo Sinister de John French
The Heart of the Pharos de L J Goulding
Cybernetica de Rob Sanders
The Thirteenth Wolf de Gav Thorpe
The Wolf King de Chris Wraight

logo2 Le Poids de la Loyauté - Anthologie Horus_15


Le Poids de la Loyauté - Anthologie 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9380
Age : 30
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Le Poids de la Loyauté - Anthologie Empty Re: Le Poids de la Loyauté - Anthologie

Message par spacelouloup le Jeu 13 Aoû 2020 - 23:02

il a été traduit "le fardeau de la loyauté"
spacelouloup

spacelouloup
Scout
Scout

Messages : 27
Age : 41
Localisation : eure

Revenir en haut Aller en bas

Le Poids de la Loyauté - Anthologie Empty Re: Le Poids de la Loyauté - Anthologie

Message par Emperor le Sam 12 Sep 2020 - 15:55


Le Treizième Loup
Où comment la Treizième Compagnie des Space Wolves s'est retrouvée coincée dans l'ersatz de Toile eldar que les Thousand Sons avaient commencé à créer à Tizca. On se retrouve donc pendant l'assaut sur Prospero, parallèlement aux événements d'Un millier de fils. La liaison s'opère donc aussi avec le livre Les Cendres de Prospero, du même auteur.
Un complément intéressant donc, même si dans le fond ça reste du Gavin Thorpe qui écrit (encore) sur du labyrinthe..., donc moyen au final.


Exil
Courte nouvelle d'ADB, qui fait encore une fois efficacement le taf avec ce texte maîtrisé se présentant à nous avec une narration à rebours, où l'on commence par la fin.
Le sujet est tout aussi sympathique que la forme et concerne l'exfiltration d'Arkhan Land de Mars vers Terra.
On est au début du schisme Martien, pendant les événements de Mechanicum, et plus précisément durant le bref moment où la force expéditionnaire de Camba-Diaz est sur place.
On voit donc que les Imperial Fists ne sont pas venus que pour le matériel des Légions... l'explorateur de renom ne devant pas tomber entre les mains des renégats. Intéressant donc, et aussi en lien avec Le maître de l'Humanité.


Cybernetica
Là encore, on se focalise sur une petite intrigue assez mineure en soi mais pas inintéressante pour autant. Cette grosse nouvelle répond en particulier à cette question : Mais que deviennent les dizaines de techmarines encore en formation lorsque le schisme de Mars se déclenche ? Very Happy
L'action se déroule là aussi à peu près concomitamment aux événements de Mechanicum.
Le début est sympa mais l'auteur se perd ensuite en combats interminables, aux descriptions qui tendent vers l'imbuvable, et avec son lot de placements produits martiens, comme c'était d'ailleurs déjà le cas dans son dyptique sur le Mechanicus... En dehors de ça, j'ai déploré le fait que le déroulé de l'histoire se faisait de plus en plus classique alors que l'idée de base était quand même originale ! Dommage, car j'apprécie le style de Sanders autrement.
Pour la partie spoiler :
Spoiler:
Un unique techmarine (Raven Guard) survit à l'assaut du Mechanicum corrompu, fuit vers Terra, devient un chevalier errant de Malcador puis retourne en mission sur Mars pour essayer de détruire l'une des deux stations polaires qui entretiennent artificiellement l'atmosphère de la planète, dans le but de purger toute vie et de pouvoir ensuite reprendre la planète avec les infrastructures intactes. Il échouera à la tâche face à son ancien collègue, un techmarine Iron Warrior qu'il croyait mort mais qui a été corrompu par le code chaotique et remanié physiquement par les technoprêtres renégats, qui l'ont également embauché pour fortifier la planète afin d'en faire une base d'appui solide pour Horus.
Point fluff intéressant : on voit le trio Dorn/Malcador/Zagreus Kane réfléchir à diverses possibilités pour s'occuper de Mars avant qu'Horus n'arrive dans le système Sol. Kane veut évidemment la reprendre militairement mais Dorn ne veut pas gaspiller la vie de ses Fists en prévision du combat final. On apprend qu'apparemment la moitié de la légion suffirait à la reprendre. Balaise !
Malcador et Dorn envisagent un Exterminatus pour se débarrasser de cette épine dans le pied, qui en plus leur pompe pas mal de ressources afin de maintenir le blocus orbital, mais évidemment Kane refuse et s'en offusque vertement.
Et puis il y a la solution intermédiaire (voir spoiler).
Celle-ci finissant par échouer, on voit à la fin Dorn changer d'avis et convoquer ses capitaines pour vraisemblablement reprendre la planète rouge... Euh... J'ai pas très bien compris l'intérêt de ce final bravache alors qu'on sait que ça ne se réalisera pas.


Ordo Sinister
On se retrouve ici dans la toile Eldar, sous les labos de Terra, probablement durant les événements vus dans Maître de l'Humanité. Les Custodes veulent soulager temporairement la pression démoniaque, et font pour cela appel à l'un des rares psy-titans Terran.
Cette courte nouvelle a le mérite de nous détailler le fonctionnement d'un tel bestiau, qui est évidemment sacrément balaise, et de nous en dire un peu plus sur les préfets qui les pilotent (ce ne sont pas des princeps), et notamment sur leur statut assez unique. Ce sont évidemment des parias mais on apprend par exemple qu'ils n'obéissent qu'à l'Empereur en Personne et ne peuvent être commandés par quiconque d'autre, se contentant alors de rendre éventuellement un service, comme ils le font ici pour le Custodes. Ils ont aussi un passe-partout qui leur permet de se balader tranquillou dans le Palais Intérieur pourtant bouclé et en état de guerre, et les Custodiens ne les contrôlent même pas.
Fluffiquement assez riche donc.


Le Cœur du Pharos
Nouvelle assez pauvre qui nous fait revenir dans les entrailles du Pharos, sur Sotha. On en revient à l'époque qui précède l’action du livre Pharos. Dantioch et Pollux tentent encore d'apprivoiser la technologie de la montagne, en essayant notamment de cartographier ses galeries internes. Problème, tous les drones cartographes se paument (coucou Prometheus), puis l'escouade de scouts envoyée en reconnaissance ne revient pas non plus, hormis deux de ses membres. Ils sont traumatisés mais l'un d'eux arrive quand même à faire son rapport au Lion, via le Pharos.
Spoiler:
Au fin fond de la montagne se trouve un gouffre insondable, une sorte de faille Warp dans laquelle semblent avoir disparus les drones. L'un des scouts manque de tomber dedans et commet l'erreur de regarder au fond. Il sent alors une présence énorme qui l'observe, c'est le mastermind Tyranide, qui pour rappel a repéré que cette galaxie était peuplée lorsque le Pharos a recommencé à émettre.
Le Lion est donc prévenu de cette vague menace via les élucubrations du scout mais il s'en fout car il n'y a rien de concret, et il ne dira donc rien à ses frères de l'Imperium Secundus. Pour ce que ça aurait changé.
Taunt gratuit de Haley : à la fin, Le Lion part en chasse de Curze, après avoir refusé l'envoi de renforts sur Sotha. Son second lui demande alors où ils doivent commencer à le chercher, et le Lion réplique un truc du genre "Au moins on sait qu'ils ne sont pas sur Sotha" \0/


Le Roi Loup
L’autre grosse nouvelle du recueil, qui vient combler un trou sur le devenir des Space Wolves pendant l’Hérésie. L’action se situe dans la nébuleuse d’Alaxxes, où l’Alpha Legion a acculé les restes de la flotte SW. Ne sachant pas qui est loyaliste et donc qui aider, les White Scars se sont barrés et ont laissé les deux légions se foutre sur la gueule. Les loups, en infériorité numérique et avec une flotte en mauvais état, fuient face aux vaisseaux de l’Alpha Legion qui sont venus en nombre pour les exterminer. S’en suit une série de manoeuvres et de courses-poursuites spatiales à travers la nébuleuse, une cache naturelle parcourue de tunnels d’espace "classique" dans lesquelles les flottes peuvent manoeuvrer. Car en dehors de ces corridors, les émanations de la nébuleuse sont mortels, les vaisseaux qui ont le malheur de s’y frotter se dissolvent en quelques minutes.
Pour la partie spoiler :
Spoiler:
La flotte SW, en suivant les couloirs d’espace et toujours poursuivie par l’AL, finit canalisée en plein centre de la nébuleuse, une grosse sphère d’espace normal qui est, surprise, une base cachée des Dark Angels Luthériens !
Ces derniers ont eu très peu d’infos sur la guerre en cours. Ils suivent la confrontation entre les deux autres légions depuis un moment et ont même réussi à infiltrer un de leur SM au sein de chaque flotte afin de se faire un avis sur qui est loyaliste et qui a déconné.
Celui infiltré chez les loups se fait griller mais après avoir continué à les observer il finit par en déduire qu’ils ne peuvent être que loyalistes et prévient donc son commandement par vox.
Au moment où les SW sont acculés et sur le point d’être anéantis, les Dark Angels débarquent avec un Ramilies et une énorme flotte et défoncent les vaisseaux de l’AL, qui finissent par battre en retraite après avoir essuyé de grosses pertes.

Les loups et les Calibannites font donc ami-ami, la flotte éplorée des SW a l’autorisation de se réarmer et de se réparer en profitant gracieusement des installations DA, ce qui devrait prendre plusieurs mois, et d’après les derniers propos de Russ on en déduit que cette flotte combinée SW-DA est tout simplement celle qui devrait arriver à la fin du siège de Terra et dont la menace poussera Horus à essayer d’en finir rapidement avec l’Empereur. Smile

Entre temps Russ et une partie de ses troupes vont évidemment rejoindre Terra en avant-première (cf. péripéties de Le fléau du loup), alors que le commandement du gros des troupes échoira à Bjorn, désormais le petit favori du Primarque.

Bref, une nouvelle fluffiquement très intéressante, même si pas exceptionnelle non plus dans son déroulement (beaucoup de manœuvres et de combats spatiaux qui ne révolutionneront pas le genre). Quelques moments sympatoches quand même, comme cette quasi confrontation entre Russ et Alpharius…, et surtout la surprise totale pour ce qui est de l’identité de l’agent infiltré. Enfin un texte sur de l’Alpha Legion qui m’aura pris intelligemment au dépourvu, et qui n’insiste pas lourdement sur le côté fumé et tarabiscoté de cette légion. Très bon point.


La Succession Binaire
Où l'on assiste à la création des Adeptus Mechanicus et Adeptus Titanicus, ce qui n’est pas rien. Une nouvelle plutôt politique donc, qui met "aux prises" l’ambassadeur Martien loyaliste avec les Hauts Seigneurs de Terra. Par contre dommage que ça soit de la politique façon Annandale, c’est-à-dire incroyablement sommaire, cliché et peu crédible. Ça m’a d’ailleurs rappelé les pires moments de l’Eveil de la Bête ^^
Spoiler:
Face au refus des Hauts Seigneurs de réformer le Mechanicum - qui ne peut pourtant continuer à perdurer sous cette forme à cause du schisme en cours - Kane et son ambassadeur, avec l’appui des légions titaniques, finissent par fomenter un coup de force pour obliger le Conseil de Terra à créer un Adeptus Mechanicus. Ils envoient donc un titan Imperator menacer la chambre du Conseil, en plein Palais Intérieur… Les IF, Custodes & cie ne bronchent pas, les quelques Hauts Seigneurs réfractaires à la motion s’écrasent face à la menace, aucune sanction n’est prise à la clé. Bref, une belle scénarisation à la petite semaine.

Intéressant de noter aussi que même au sein des martiens loyalistes, il existe des désaccords entre ceux qui veulent s’en tenir coûte que coûte à l’ancien traité d’Olympus Mons et conserver l’indépendance totale de Mars, et les autres qui veulent que Mars soit intégrée plus finement à l’Imperium en devenant un Adeptus qui disposerait ainsi d’une voix au Conseil de Terra. Ces désaccords sont tels qu’ils mènent à des violences entre martiens sur Terra…


Perpétuel
Sliders continue. Laughing
Comme dans la précédente nouvelle sur le sujet, Oll Persson continue son petit bonhomme de chemin vers Terra en usant de l'athamée pour trancher l’espace-temps et faire de petits bonds successifs à travers les couloirs du temps. Il est toujours poursuivi par tout un tas de gens pas contents : les démons, la Cabale, et même l'Alpha Legion…
Très courte nouvelle de meublage aux péripéties assez limitées.



Un recueil assez sympathique que voilà, plutôt riche en fluff dans l'ensemble, et qui vient combler quelques blancs plus ou moins importants de l'Hérésie. Les quelques nouvelles les plus courtes sont là pour meubler mais j'ai quand même passé un bon moment, d'autant plus qu'il n'y a pas vraiment de déchet, les nouvelles sont au pire moyennes à mes yeux.
Noté Bon.

Assez pressé de lire le recueil Heralds of the Siege du coup, qui devrait être tout aussi intéressant.



Le Poids de la Loyauté - Anthologie 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4492

Revenir en haut Aller en bas

Le Poids de la Loyauté - Anthologie Empty Re: Le Poids de la Loyauté - Anthologie

Message par Ivan le Fou le Sam 12 Sep 2020 - 21:25

Si, par ailleurs, vous souhaitez en apprendre plus sur l'Ordo Sinister je vous invite à regarder ces deux vidéos d'Oculus Imperia:

https://www.youtube.com/watch?v=u0cU-MvwmQg

https://www.youtube.com/watch?v=mQu-g8K7qtc


Pavore Dominetur



Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 328
Age : 35
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Le Poids de la Loyauté - Anthologie Empty Re: Le Poids de la Loyauté - Anthologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum