[Fluff] Les Dieux du Chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Administration le Mer 18 Mai 2011 - 4:38

Incontournables dans les deux univers, les Dieux du Chaos sont omniprésents, omniscient et omniprésents.
En voici une brève présentation :


[Fluff] Les Dieux du Chaos 872796Starofchaos


d) LES DIEUX DU CHAOS

Il existe quatre grands dieux du Chaos, quatre membres dans la ténébreuse fraternité qui règne sur les régions infernales connues sous le nom de Royaumes du Chaos. Il ne s'agit pas de royaumes matériels mais d'un endroit sans barrières physiques ou temporelles, un univers de limbes, par-delà le soleil et les étoiles. De leur position hors du temps et de l'espace, les dieux du Chaos se penchent sur les mortels comme des hommes observant une fourmilière.

Ils regardent avec intérêt pendant un temps une minuscule créature se débattre, jusqu'à ce qu'un nouvel individu s'agitant capte leur attention ou que leurs regards soient attirés ailleurs, vers un nouveau monde ou vers des choses dignes de leur divin intérêt. Pendant ce temps, les humains sont livrés à eux-mêmes. Ainsi en est-il de la nature divine, capricieuse, aussi prompte à récompenser qu'à châtier, au-delà des facultés de compréhension humaines.

Les quatre grands dieux du Chaos sont nommés comme suit. Le premier et le plus puissant de tous est Khorne, Dieu du Sang, qui est aussi appelé le Seigneur des Crânes. Le second en puissance est Tzeentch, l'Architecte du Changement, appelé par certains le Grand Sorcier. Le suivant est Nurgle, Seigneur de la Déchéance, qui est également le Maître de la pourriture et de la Pestilence. Nurgle est le plus splendidement infecte des dieux du Chaos. Le dernier est le jeune Slaanesh, magnifique Prince du Chaos, séduisant et pervers dans ses faveurs surnaturelles.

Les dieux du Chaos possèdent chacun leurs particularités, leurs propres démons et leurs propres territoires au sein des Royaumes du Chaos. Chacun lutte pour assurer sa domination sur les autres mais, même si un dieu parvient à prendre pendant un temps l'ascendant, aucun d'entre eux n'a jamais réussit à vaincre totalement les autres. Lorsqu'un des dieux prend le dessus, les autres s'allient contre lui puis s'entre-déchirent jusqu'à ce que l'un d'eux prenne le pas sur les autres pour être à son tour vaincu par une alliance. Leurs champs de bataille ne se trouvent pas dans les Royaumes du Chaos mais dans les mondes mortels dont fait partie le Vieux Monde, parmi une multitude d'autres. Les humains livrent donc bataille pour l'amusement et le plaisir des dieux du Chaos.

Le Vieux Monde illustre plus que parfaitement la lutte entre les dieux et les mortels. Dans les régions septentrionales du Vieux Monde, se trouve une zone de ténèbres, une sorte de porte, un trou noir reliant les Royaumes du Chaos aux mondes des mortels. Un lieu où la demeure des humains communique avec le domaine des dieux. La magie s'échappe de cette porte de ténèbres, apportant avec elle son cortège de démons et d'esprits malveillants. C'est ainsi que le Vieux Monde se trouve entre l'univers matériel et les Royaumes du Chaos. Lorsque l'influence du Chaos se fait plus forte, la porte s'agrandit et les frontières nord du monde sont englobées dans le Chaos. Si les pouvoirs du Chaos finissent par dominer le monde entier, alors les âmes de ses habitants seront damnées pour le reste de l'éternité au grand bénéfice des dieux du Chaos.

Les quatre dieux sont connus à travers le monde sous bien d'autres noms, et leurs formes varient, mais quelles que soient leurs apparences ou leurs noms, ils incarnent invariablement les quatre grandes puissances.


Quelques liens :

d) http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaos_%28Warhammer%29#Les_Dieux_du_Chaos
d) http://atw3.bb-fr.com/t1620-les-dieux-du-chaos
d) http://wjrf.bimondiens.com/dieux/index.php?idAlignement=5

d) http://secteur-calixis.fr/encyclopedie-warhammer-40000-livre-2-malleus/puissances-du-chaos/khorne
d) http://secteur-calixis.fr/encyclopedie-warhammer-40000-livre-2-malleus/puissances-du-chaos/slaanesh
d) http://secteur-calixis.fr/encyclopedie-warhammer-40000-livre-2-malleus/puissances-du-chaos/nurgle
d) http://secteur-calixis.fr/encyclopedie-warhammer-40000-livre-2-malleus/puissances-du-chaos/tzeentch


[Fluff] Les Dieux du Chaos 874631DDCKhorne [Fluff] Les Dieux du Chaos 248445DDCNurgle
[Fluff] Les Dieux du Chaos 687398DDCSlaanesh [Fluff] Les Dieux du Chaos 235150DDCTzeentch


==> Présentation plus détaillée :

Les Dieux du Chaos

Les entités du chaos sont très nombreuses, mais bon nombre ne sont que de petites choses sans grand pouvoir. Il n'est pas rare qu'un simple démon se fasse adorer comme une divinité et se prétende comme telle s'il est sûr qu'aucune entité plus puissante ne peut l'entendre. Les dieux majeurs du chaos sont quatre, et sont rivaux et jaloux les uns des autres. Leur puissance est énorme, mais ils passent heureusement bien plus de temps à s'entretuer qu'à coopérer. L'essentiel des forces du chaos est affilié à l'un ou l'autre de ces dieux, de même que les cultes interdits dans le Vieux Monde. Ces dieux majeurs sont Khorne, Nurgle, Tzeentch et Slaanesh. Il arrive en de rares occasions que les Dieux s'allient ponctuellement l'un avec l'autre lorsque leurs buts convergent, cela reste très rare. Le meilleur exemple de cette coopération est la reconnaissance du Seigneur de la Fin des Temps (le dernier étant Archaon), une entité reconnue digne de porter les quatre marques du chaos conjointement et donc, bénie par les quatre dieux simultanément (ce qui en d'autres occasions est une hérésie).

Khorne

Khorne est le dieu du sang, le Seigneur des batailles, qui n'existe que pour la guerre et les massacres. On le représente comme un géant revêtu d'une lourde armure stylisée et ayant le visage d'un chien féroce. Il est assis sur un immense trône d'airain reposant sur une montagne de crânes: ceux de ses adorateurs et des vaincus morts en son nom au cours des âges. Son symbole est un crâne extrêmement stylisé et son chiffre sacré est le 8. Khorne n'a que peu d'adorateurs dans le Vieux Monde, car aucun culte clandestin de Khorne ne peut rester longtemps caché et discret : ses adeptes sont invariablement pris de folie sanguinaire et se complaisent dans la violence et les combats. En revanche, nombre d'armées du Chaos des Désolations du Nord et de bandes de guerriers du Chaos et d'Hommes-bêtes vivant au plus profond des forêts du Vieux Monde prêtent allégeance à ce dieu. Khorne hait les magiciens autant que la ruse et la subtilité et n'offre aucun sortilège comme don du Chaos à ses fidèles, il ne tolère l'usage de la magie à seul fin de créer des armes et armures magiques et démoniaques, il offre aussi certains moyens de contrer les sortilèges ennemis : tel que le Collier de Khorne. Khorne est donc rival de Tzeentch, dieu des sorciers et surtout, l'ennemi juré de Slaanesh, le Prince du Chaos, dont il ne peut supporter l'indolence et la frivolité. Des quatre, Khorne est le plus puissant, cela venant d'un point logique : Khorne est le Seigneur des batailles, les batailles étant sans fin, la puissance de Khorne est donc quasi-infinie.

Tzeentch

Tzeentch est le seigneur du changement, le dieu des sorciers et l'architecte des destinées. Il est décrit comme un grotesque démon à tête de vautour, aux jambes recroquevillées, aux longs bras noueux et griffus et au corps en mutation perpétuelle. Son visage est extrêmement ridé et arbore une attitude dédaigneuse. Des visages difformes sortent et entrent en permanence dans sa chair, se moquant des interlocuteurs du dieu et répétant chacune de ses paroles avec une différence de ton subtile mais révélatrice. Son symbole est une lune en croissant surmontée d'une flamme et son chiffre sacré est le 9. Là où Khorne s'intéresse au fort et au guerrier, Tzeentch préfère le subtil, le rusé, le conspirateur. Cette entité établit des complots labyrinthiques sur des siècles afin d'œuvrer à la perversion et à la destruction du Vieux Monde. Il est certainement le dieu du Chaos qui compte, et de loin, le plus d'adorateurs : en effet, les sectes de Tzeentch sont bien plus discrètes que les autres cultes et se cachent le plus souvent derrière des œuvres bienfaisantes, des cercles érudits et toutes sortes d'organisations anodines en apparence. De plus, Tzeentch stimule des vices très répandus chez les hommes : l'orgueil, le désir de richesses, de pouvoir et de puissance magique (car il est grand prodigateur de secrets et de sorts interdits). Les cultistes de Tzeentch se retrouvent dans tous les milieux, des confréries étudiantes contestataires aux plus hautes sphères politiques, sans oublier bien sûr les enchanteurs avides de puissance rapidement acquise. Ces cultes sont organisés de manière fort complexe et sont extrêmement paranoïaques, n'hésitant pas à éliminer des confrères s'ils pensent qu'il s'agit de traîtres ou d'agents des répurgateurs. Ils utilisent nombre de langages secrets, de codes et de signes de reconnaissance, sans compter les moyens magiques de communiquer. Souvent, les adeptes de Tzeentch manipulent des agents qui manipulent eux-mêmes d'autres agents et arrivent ainsi à faire faire leurs tâches les plus diverses. Tzeentch est le Grand changeur et accorde nombre de faveurs sous forme de mutations chaotiques, parfois désastreuses. Ses adeptes aident et cachent les mutants qui embrassent leur cause car il s'agit pour eux de faveurs du chaos. Les sorciers de Tzeentch qui progressent comptent parmi les plus puissants du Vieux Monde. Ces autentiques champions du Chaos sont aussi capables de se battre avec la force d'un dément, ce qui leur permet d'ajouter à leur excellente maîtrise de la magie des talents martiaux hors du commun. Ses guerriers du chaos sont souvent dotés d'armures magiques et de pouvoirs uniques. Tzeentch dédaigne Khorne sans le détester (ils ont juste des moyens différents d'arriver à leur fins), mais hait Nurgle et ses serviteurs, le Seigneur des mouches entraînant vers la même déchéance putride. Mais au lieu d'apporter le changement porteur aussi bien de vie que de mort, Nurgle apporte maladie et stagnation. Des ennemis farouches du culte de Nurgle, souvent pris à tort pour des répurgateurs, ne sont en fait autres que des adeptes de Tzeentch! Tzeentch est cité comme le deuxième en termes de puissance mais, en fait, il serait plutôt à égalité avec Khorne. Ses moyens d'actions sont simplement plus silencieux et furtifs, mais surtout plus étalés sur le long terme.

Nurgle

Nurgle est le seigneur de la déchéance, de la corruption et des maladies. Un dieu répugnant qui répand les épidémies sur terre et se complaît dans la pourriture. Il apparaît sous la forme d'un énorme démon ventru et boursouflé dont la chair, en putréfaction, se déchire en certains endroits pour laisser passer des organes, du pus et d'autres substances immondes. De tout petits diablotins, les nurglings, jaillissent du corps du dieu et en parcourent la surface. Son symbole est une mouche extrêmement stylisée dessinée par trois flèches partant d'un même point et trois petits cercles entre chaque, son chiffre sacré est le 7. Nurgle est le troisième grand dieu du chaos par sa puissance, mais lorsque se répandent ses épidémies, la contamination peut faire monter ses pouvoirs jusqu'à égaler ou dépasser celle des trois autres dieux, très temporairement. Il inocule en particulier un mal incurable appelé la « peste de Nurgle », qui transforme petit à petit le malade en un démon portepeste de Nurgle. Nurgle compte de nombreuses armées parmi les hordes des désolations du nord, mais relativement peu d'adorateurs dans le Vieux Monde quoiqu'ils soient répartis un peu partout dans les villes et campagnes. Un culte typique compte généralement une cinquantaine de membres, tous atteints à divers degrés par des maladies ou des stigmates du chaos. Nurgle attire à lui les désespérés, les contaminés qui espèrent ainsi soulager leurs douleurs et quelques adeptes de la pourriture et de la mort. Le dieu leur enseigne la façon de répandre les épidémies et de puissants sorts de pestilence. Nurgle est ennemi du dieu Tzeentch,car ce dernier représente le changement et l'évolution,alors que Nurgle lui représente la déchéance et l'immobilisme.De ce fait leurs adorateurs se livrent une guerre secrète sans merci, conspirant les uns contre les autres. Il est également le grand ennemi de Shallya, la bonne déesse de la guérison et de la compassion, vénérée en Empire et dans le Vieux Monde.

Slaanesh

Slaanesh est le Prince du chaos, le dieu des plaisirs et de tous les excès. Contrairement aux trois autres dieux, il arbore une apparence relativement humaine, celle d'un démon hermaphrodite d'une très grande beauté et présentant des attributs physiques de l'un et l'autre sexe mélangés. Il peut parfois revêtir la forme d'un homme ou d'une femme d'une beauté surnaturelle. Son symbole est celui des deux sexes mélangés savamment l'un avec l'autre. Slaanesh est le plus jeune dieu, moins puissant donc que ses congénères, mais détenteur d'un énorme pouvoir de corruption, car il use de tentations bien faciles sur l'esprit humain. De nombreuses hordes du chaos lui prêtent allégeance dans les désolations du Nord. Les cultes de Slaanesh sont très répandus à l'intérieur des royaumes du Vieux Monde, ainsi qu'en Naggaroth et Ulthuan, mais comptent relativement peu de membres, généralement une vingtaine. Ce culte interdit touche plus particulièrement la noblesse et les classes aisées, ce qui tend à renforcer l'antagonisme entre les riches et les pauvres. Les adeptes de Slaanesh recherchent avant tout le plaisir et la concupiscence, et sont certainement moins enclins à élaborer des plans machiavéliques que ceux de Tzeentch. Là où Tzeentch stimule les désirs de grandeur et les rêves utopiques, Slaanesh s'intéresse aux plaisirs faciles et immédiats et la satisfaction du moindre caprice. Les Slaaneshis pratiquent les pires orgies de débauche et sont souvent dépendants à des drogues euphorisantes, à divers degrés. Ce sont des hédonistes constamment à la recherche de sensations toujours plus fortes. Slaanesh méprise doucement Nurgle et ses adeptes à cause de leur aspect dégoûtant, mais son ennemi est avant tout Khorne, le dieu du sang, qu'il trouve brutal et sans la moindre subtilité. Slaanesh est le moins puissant des quatre dieux du fait de sa jeunesse sur le plan démoniaque. Toutefois, lorsque des guerres entre puissances éclate, il est souvent l'arbitre ou plutôt celui que tous essaient de rallier pour emporter la victoire. De ce fait, Slaanesh a son influence et dans les temps à venir, présentera une très sérieuse menace pour les trois autres Dieux.

[Fluff] Les Dieux du Chaos 131528chaoslogo
Administration

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Dakka le Ven 10 Juin 2011 - 17:03

il y a aussi d'autres dieux du Chaos, la plupart sont oubliés, mais je vais les présenter de façon brève:

Malal:

On retrouve aujourd'hui des allusions faites à "Malice" (cf: Sons of Malice, Codex Marines du Chaos V4, IA renégats, "Malice" nouvelle du livre Héros des Spaces Marines.

Zuvassin:


Necoho:


Hashut:


le Rat Cornu:


Ces textes proviennent de cette page Wikipédia.

Quand à Khaine le dieu du meurtre chez les elfes noirs, c'est à Warhammer une facette de Khorne.


Is Finecast using diamond mixed with cocaine?

La Galaxie en Flammes, le forum français de l'Hérésie d'Horus.
Dakka

Dakka
Primarque
Primarque

Messages : 3776
Localisation : Pom Pom Galli

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Varney le Ven 10 Juin 2011 - 17:50

J'ai déjà entendu parler de Malal comme quoi ce serait le dieu de ceux qui ont été trahis ou un truc dans le genre.


[Fluff] Les Dieux du Chaos 83567111
Varney

Varney
Primarque
Primarque

Messages : 3292
Age : 28
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Administration le Ven 10 Juin 2011 - 17:59

J'ai croisé les dieux que tu cites mais j'ai préféré me concentrer sur les dieux majeurs du panthéon chaotique. Merci d'avoir compléter ce topic en signalant leur existence.
okay
Administration

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Ahzek Ahriman le Dim 23 Oct 2011 - 16:35

Afin de complèter Dark Apostle, voici une présentation détaillée des autres divinités :

MALAL

Malal est un dieu du Chaos qui s'est retourné contre tous ses frères et voue son existence à leur perte. Ses adorateurs, qu'on nomment parfois les Damnés, sont toujours en quête des autres serviteurs du Chaos, dans le but de les vaincre pour la gloire de leur maître ténébreux. Dans sa nature propre il est l'aspect du Chaos le plus terrible qui soit. Il incarne la vengeance aveugle et la damnation éternelle de l'âme. Malal n'a que peut d'adorateurs mais se sont en revanche les plus serviles et les plus zélés parmi tous ceux qui adorent les sombres divinités du Chaos. Malgré son appartenance indiscutable au Chaos, il est une menace importante pour celui-ci, le dieu représentant sa conscience autodestructrice.

Malal est le Dieu Perdu, le pouvoir du Chaos qui représente l'indescriptible destruction aveugle que seul le Chaos peut engendrer, envers ce qui l'entoure et envers lui même. Il est surtout Le Tourmenté et le Tourmenteur qui décide des tourments que subiront ses malheureuses proies, en fonction de leurs vies passées, présentes et futures. Son temple obscur est étrangement morne et dénudé, comparé à ceux d'autres divinités plus connues. Des feux éternels y brûlent avec force, disposés sans précaution et disséminés au hasard dans le temple et reflètent d'étranges visions du futur qui feraient chavirer le cœur des plus puissants. Une gigantesque salle est dédiée aux chasses destructrices de la terrible divinité et celle-ci est encombrée de trophées peu communs. Un buveur de sang hurle de rage tandis que ses membres sont transpercés par de gigantesques lances barbelées, le clouant au murs du temple. Un duc du changement déplumé est immobilisé par des liens dans une cage de taille ridicule, marquant profondément la chair de sa maigre carcasse. Un gardien des secrets s'y traîne, aveugle, sourd et privé de toutes autres sensations. Et une douzaines de champions, sont tous exposés en morceaux face au symbole de la divinité que chacun adorait. Les gardiens du temple placent les nouveaux arrivants avec liesse, tout en inscrivant a jamais le tourment éternel réservé à celui-ci.

Malal apprécie la duperie et la vilenie. Il apprécie surtout ceux qui dupent les autres divinités afin de les affaiblir et les ridiculiser. Tout est bon pour lui : un sort par ci, un pot de vin par là ou un simple mot. Ce sont ces outils principaux dans sa cause pour la destruction de ses frères, à qui il réserve un tourment sans précédent. Les pouvoirs de Malal sont augmentés par les désirs des faibles par leurs oppresseurs et leur besoin de vengeance et de leur idée de justice déformée par la haine. Tous les esclaves qui luttent contre leurs maîtres, tous les travailleurs qui haïssent leurs patrons, tous les paysans qui voient la richesse des fermiers avec envie, tous les hommes qui souffrent sous le regard des dieux accroissent encore et toujours les pouvoirs de Malal.

Malal est un gigantesque humanoïde doté d'une tête de loup aux mâchoires crocodiliennes. Ses puissantes mains disposent de six doigts armés de griffes acérées. Son visage est orné de trois yeux bestiaux et sa mâchoire est emplie de dents carnassières de lions, requins et défenses de sanglier. Le symbole de Malal est un crâne grimaçant, coupé verticalement en deux parties peintes, l'une en blanc et l'autre en noir. Celui-ci est très stylisé et exprime un art ancien et bestial que les adorateurs de Malal perpétuent par leurs style vestimentaire et leurs tatouages ou peintures de guerre. Le nombre sacré de Malal est le onze.

Malal n'est pas le dieu des guerriers, des mages, des désespérés ou des décadents. Il est le dieu des perdants, des pauvres, des basses classes qui veulent se venger des classes supérieures et leurs faire payer leurs agissements Il est aussi le dieu des dupés qui désirent au plus haut point une vengeance sans borne. Ses serviteurs sont ceux du peuple qui envient les forts tout en connaissant leurs affinités avec les dieux ténébreux et qui désirent le pouvoir, par vengeance contre ceux-ci et les puissances qu'ils vénèrent. Les adorateurs de Malal sont généralement solitaires ; la haine intense envers le Chaos qui brûle dans leur cœur est si forte qu'il en arrivent à haïr tout serviteur du Chaos, même ceux de Malal ! Rarement, il arrive que lorsqu'ils ont des buts similaires les serviteurs de Malal forment une bande guerrière dirigée par le plus puissant d'entre eux. Alors les serviteurs des autres puissances ténébreuses connaissent la peur, car si un champion solitaire peut être vaincu, il n'en est pas de même d'un groupe fanatique voué à leur destruction : beaucoup de ceux vaincus par les Damnés connaissent encore les affres du tourment éternel. Quiconque oserait porter un regard dans les pages maudites du Livre des Ombres du Désespoir, trouverait les mots suivants :

"... et celui qui vint autrefois s'en est venu à présent pour la dernière fois, et ce qui était noir et blanc de toutes directions fut contre lui-même projeté en toutes directions. Profondément indigné qu'il fut de la volonté des autres puissances, Malal garda rancune contre eux et s'abrita dans l'immensité de l'espace… Alors aucun homme depuis n'a contemplé Malal, sans pouvoir abandonner rancune de ceux qui le détestent, qui se gaussent de son malheur, et qui ne soutiennent aucun amour profond pour le damné. Parfois un fier guerrier se voue à Malal, et toutes les puissances du Chaos tremblent, car le rire du Dieu Banni emplit l'immensité de son tombeau cosmique…"

Envers les autres cultes, les adorateurs de Malal s'accordent à avoir une attitude neutre, ce qui n'est en revanche pas réciproque. Ils observent donc une discrétion plus que maladive, au point que tout texte annonçant l'existence du culte ou toute personne ayant acquis la connaissance de cette existence, doivent être détruits. Toutefois, ils n'hésitent pas à renseigner les autorités d'une cité sur les agissements des autres cultes noirs et sur la localisation de leur lieux de réunion. Beaucoup de juges, inquisiteurs ou maires se sont vus une nuit apporter une singulière lettre d'un ami mystérieux et ont particulièrement fait sensation dans leurs métiers respectifs. Les adorateurs de Malal ne voient aucune contradiction dans le fait d'aider les autorités, " les ennemis de mes ennemis sont mes amis " étant l'adage qui consolide toute leur organisation. En retour, bien souvent, les autorités ferment les yeux sur leurs agissements, préférant que " la bête dévore la bête ".

Malal ne demande rien de particulier à ses serviteurs, si ce n'est leur totale dévotion et un investissement à la cause de tous les instants. La majeure partie de ses adorateurs sont des déçus qui après avoir combattu pour la cause des autres dieux ténébreux ne se sont vu accorder aucune faveur ou se sont fait " voler la vedette " par un autre. Comme ses serviteurs ne sont pas nombreux, tous se sont vu accorder une audience personnelle avec la puissance chaotique et tous ont l'assurance d'un soutien total de sa part, ce qui les rends au plus haut point dangereux, car les Damnés sont tous des champions du Chaos puissants que leur dieu considèrent comme ses enfants.


ZUVASSIN

Zuvassin est un gaspilleur, il cherche constamment à détruire tout ce que d'autres ont créé et à gâcher ce qu'ils tentent de réaliser. Sa conception du Chaos est de s'assurer que rien ne prend la tournure attendue et que les plans tournent toujours mal. Ses sabotages ne se limitent pas au Chaos ; il gâchera volontiers n'importe quoi pour n'importe qui ; il a quand même été catalogué par les érudits humains comme dieu renégat parce que c'est un dieu du Chaos qui agit contre le Chaos. Il peut apparaître à ses adorateurs sous de multiples aspects, mais il choisit souvent la forme de ce qu'ils redoutent le plus, ou d'un membre de leur propre race, mais hideusement déformé. Quel que soit la forme, il rit toujours.

Le symbole de Zuvassin représente deux Y en vis-à-vis, le dessin est normalement incomplet ou mal fait, d'une façon ou d'une autre ; il peut en manquer un morceau ou, au contraire, il peut y avoir un bout en plus.

Zuvassin est prêt à offrir ses services partout où les gens veulent que les choses tournent mal - et il fait chavirer leurs propres projets par la même occasion. Il lui est arrivé de s'approprier des cultes dont les membres pensaient adorer d'autres dieux du Chaos, afin de se réjouir de leur confusion et de leur souffrance lorsqu'il les a abandonnés. Comme la majorité des autres dieux du Chaos, Zuvassin est adoré en secret dans des temples secrets improvisés, dans des caves ou dans des clairières de zones forestières. Le temple des Anciens Alliés et le seul temple connu du Vieux Monde qui lui soit consacré, mais - comme toujours - cela ne signifie pas que d'autres existent qui sont encore inconnus.

Zuvassin est un ennemi de tout les autres aspects du Chaos, y compris des autres dieux renégats, mais il lui est arrivé de s'allier à d'autres dieux du Chaos pour bouleverser des plans quelques part ; par exemple, il peut aider Khorne pour contrer Slaanesh (et réciproquement), si l'un des dieux de Chaos a un projet qui paraît infaillible.

Zuvassin ne rejette aucun adorateur qui soit assez fou pour lui offrir sa loyauté ; les termes les plus exhaustifs ne l'inquiéteront pas, car il s'estime capable de faire tourner mal les choses si cela lui convient.


NECOHO

La nature chaotique de Necoho se manifeste dans la contradiction qui devrait rendre son existence impossible : c'est une divinité qui est hostile à l'idée générale des divinités et des religions. Il est inutile de dire que ses adeptes sont rares, même pour un obscur dieu renégat du Chaos, et son nom ne se trouve que dans de rares ouvrages interdits qui compte parmi les plus anciens et les moins connus.

C'est sans doute ce que Necoho apprécie le plus. Comme l'on peut s'y attendre, Necoho ne se manifeste presque jamais dans le monde physique ; si cela se produit, il prend toujours l'apparence d'un vieillard, petit et légèrement enrobé, portant en permanence une expression d'amusement ironique.

Necoho n'a aucun symbole connu et ne porte aucun intérêt à la sacralité des nombres. Il n'existe aucun temple autre que celui des Ancien alliés dans le Vieux Monde ce qui lui déplait, mais il ne semble pas s'en inquiéter.

Il n'apparaît en général que pour miner le statut divin des autres dieu et semble ignorer toute tentative de ses rares adorateurs à le placer au sein des divinités existantes. Qui plus est, Necoho ne demande rien à ses adorateurs qu'il ignore au plus haut point, espérant que ceux-ci comprennent l'inutilité de leur dévotion.



Source : http://malpy.free.fr/chaos/a13.htm



Maître Archiviste

Ahzek Ahriman



[Fluff] Les Dieux du Chaos Ph_1ks10
Le seul bien provient de la connaissance, et le seul mal de l'ignorance"
Ahzek Ahriman

Ahzek Ahriman
Scout
Scout

Messages : 30
Age : 28
Localisation : Neuchâtel - Suisse

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Corax le Dim 23 Oct 2011 - 18:10

Bon complément Arhiman


corax [Fluff] Les Dieux du Chaos 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6762
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Mechanicum Noir le Dim 23 Oct 2011 - 18:26

Le chaos indivisé ou indivisible ( selon les trads ) aussi est vénéré de partout dans l'imperium.
C'est la vénération du Chaos dans sa globalité.

http://warhammer40k.wikia.com/wiki/Chaos_Undivided




.
Il s'agit d'un code libre de toutes les entraves des lois naturelles auxquelles se soumet l'humanité
.
Mechanicum Noir

Mechanicum Noir
Scout
Scout

Messages : 75
Localisation : Manufactorum de Toulon

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Vastakel Khyre le Dim 23 Oct 2011 - 19:04

Malal est le dieu du Chaos qui lutte contre les dieux du Chaos... Comme quoi, l'Empereur aurait pu prendre contact avec lui ! C'est dommage qu'il se soit vu écarté du panthéon Chaotique.

Spoiler:
Dans la seconde édition du jeu de rôle, aucune mention n'est faite de Malal, pas même dans le supplément décrivant les forces du Chaos : « Le tome de la corruption ». Son descendant continue cependant son art et a regroupé au 41ème millénaire les hommes-bêtes déchus.
Malal est une création d'un ancien collaborateur de Games Workshop, et la disparition du dieu résulte du départ de son créateur du studio de développement, ce qui entraîna alors un conflit concernant les droits d'auteur. Le studio préféra alors effacer purement et simplement la divinité des ouvrages suivants.

Il est évoqué dans une nouvelle dans "Héros des Space Marines" !

Edit D.A: Tu es HS, ce n'est pas la bonne section pour parler du 41ème Millénaire.


chaos2

"La différence entre les dieux et les démons dépend pour une bonne part de la perspective de l'époque..."
Vastakel Khyre

Vastakel Khyre
Space Marine
Space Marine

Messages : 440
Age : 29
Localisation : Oeil de la Terreur / Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Dakka le Dim 23 Oct 2011 - 21:57

Attention, vous êtes ici en section Fluff Warhammer Battle, donc pas de 40k!


Is Finecast using diamond mixed with cocaine?

La Galaxie en Flammes, le forum français de l'Hérésie d'Horus.
Dakka

Dakka
Primarque
Primarque

Messages : 3776
Localisation : Pom Pom Galli

Revenir en haut Aller en bas

[Fluff] Les Dieux du Chaos Empty Re: [Fluff] Les Dieux du Chaos

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum