[RÉCIT 40K] Chevaliers Gris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RÉCIT 40K] Chevaliers Gris Empty [RÉCIT 40K] Chevaliers Gris

Message par Corax le Ven 11 Nov 2011 - 12:33

Histoire de Chevaliers Gris


[RÉCIT 40K] Chevaliers Gris Grey_k12


« L’ambiance dans la salle de réunion du cuirassé de classe Empereur Holy Fury était au plus bas.
Les affrontements sur les trois lunes de Sangatus prime s’étaient soldés par un échec cuisant, privant les forces se battant sur la planète du soutient qui leur manquait. Les forces chaotiques avaient non seulement réussit à consolider leurs position sur ce monde, mais aussi à activer une forteresse noir, qui maintenant rend difficile toute intervention de la flotte.
Plusieurs Généraux de la Garde Impérial, amiraux de la Flotte et Capitaines Space Marines s’étaient réunis afin de définir une stratégie pour reprendre le contrôle de ce Secteur. A eux s’étaient joint plusieurs représentants des Saints Ordos. Même si le Holy Fury s’était retiré sous bonne escorte de le zone de combats, un tel regroupement était très dangereux, mais les forces ennemis ne semblaient pas s’être rendu compte du départ du navire Impériale, à moins qu’elles ne considèrent un tel évènement comme négligeable.

Le Seigneur Polarius, en tant que Grand Maître Chevalier Gris, assistait à cette réunion, mais il ne s’intéressait que moyennement aux discussions stratégiques qui avaient lieu. Sa pensée était plutôt tournée vers le passé, plus précisément vers les derniers affrontements.

A son arrivé dans le Secteur, le Seigneur Inquisiteur Astaroth l’avait immédiatement contacté. Un détachement de l’Adeptus Titanicus était en marche sur la seconde lune, et le Seigneur Inquisiteur lui avait demandé de l’épauler dans sa tache de protéger les Titans contre les forces chaotiques qui ne manqueraient pas de les attaquer. Connaissant les grandes capacités de cet éminent membre de l’Ordos Malleus, il ne faisait aucun doute que le Seigneur Astaroth anticipait un fort assaut démoniaque, et jusqu’alors, il ne s’était jamais trompé. Polarius avait donc rejoint les force de l’Adeptus Titanicus avec 35 de ses Frères.

Mais au lieu de l’assaut démoniaque attendu, ce furent des hordes d’Orks, appuyées par de puissants gargants ainsi qu’un groupe de renégats qui attaquèrent les légions titanesques. Polarius avait vu l’Impetius, un Titan de classe Warhound se faire vaporiser instantanément par un tir d’ordinatus. Comment ces maudits Xénos avaient mis la main sur une telle machine était un mystère, à moins qu’il leur ait été fournis par les renégats présents. Le Titan de classe Reaver Imperator Furius était également tombé : malgré une différence de taille énorme, il n’avait pas hésité un instant à engager au contact un grand Gargant. Bien que détruit lors de cet affrontement, l’ Imperator Furius réussit à infliger des dégâts tels à la machine Xénos, qu’elle put être rapidement détruite par la suite.
Lorsqu’il se téléporta avec ses frètes sur le champ de bataille, il fut immédiatement assaillis de toute part par des Peaux Vertes, ainsi que leurs grossières imitations des Saints Dreadnought Space Marines. Il ne doivent leurs survit qu’au systèmes de téléportation qui les ramenèrent immédiatement à leurs point de départ.

Comment une telle erreur avait pu être commise par le Seigneur Astaroth. Une telle concentration d’Orks ne pouvait pas lui avoir échappé, et l’attrait de ces créatures pour les combats ne pouvait que mener à un tel affrontement.
Polarius cessa de penser au passé et se concentra sur les cartes stratégique affichées devant lui. Un détail attirât son attention : les positions prisent par plusieurs Légions Renégates formaient désormais un symbole impie. Bien entendu, toute personne n’ayant pas un rand suffisant au sein de l’Ordos Malleus n’aurait pas pu relever cette configuration à moins de posséder des connaissances interdites qui auraient attirer l’intérêt de l’Ordos Héréticus. Il n’était donc pas étonnant qu’aucuns Généraux ne relèvent ce point.
Polarius se levât immédiatement. Son immense stature, renforcée par son armure Terminator ainsi que le respect, voire la crainte pour son ordre, imposât immédiatement le silence. Pointant le secteur repéré, il dit simplement :

« Mes frère et moi-même nous chargeons de ce Secteur ».

Du coin de l’œil, il guettât la réaction du seigneur Astaroth, qui assistait également à la réunion avec son Adepte Lonoxis, lequel établissait un rapport sur ces discussions. Les coudes placés sur son pupitre, les mains jointes devant sa bouche, il se contentât de hocher la tête pour signifier son accort. Alors qu’il quittait la salle, l’un des généraux proposât qu’un Titan de classe Warhound les accompagne, mais cela n’intéressait pas Polarius, il avait désormais une cible, un Secteur à purifier par le feu de toute présence démoniaque.

Alors que personne ne pouvait le voir, le Seigneur Inquisiteur Astaroth s’autorisa un sourire. Tout se déroulait comme prévu… »


Dernière édition par Corax le Lun 7 Jan 2013 - 17:02, édité 2 fois


corax [RÉCIT 40K] Chevaliers Gris 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6762
Age : 41
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[RÉCIT 40K] Chevaliers Gris Empty Re: [RÉCIT 40K] Chevaliers Gris

Message par Leman Russ le Ven 11 Nov 2011 - 12:35

C'est de toi ?



[RÉCIT 40K] Chevaliers Gris Space_10
Leman Russ

Leman Russ
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5839
Age : 49
Localisation : Finistère Sud

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum