Prospero Brûle

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

34% 34% 
[ 22 ]
28% 28% 
[ 18 ]
28% 28% 
[ 18 ]
9% 9% 
[ 6 ]
1% 1% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 65

Re: Prospero Brûle

Message par BlooDrunk le Ven 2 Aoû 2013 - 13:42

Oui les Space Wolf dans leur rôle "d'exécuteurs" se sont occupés d'une, voir des deux légions manquantes...

Et effectivement il y à eut un accrochage avec les World Eaters, CF mon Compendium:
Spoiler:

Compendium XII Legion: World Eaters (Heresy Era) a écrit:
- Le Carnage de Ghenna: campagne d'intégration de ce système étendu aux cotés des Ultramarines et Raven Guard, les World Eaters massacrent la population entière de la planète capitale en une nuit de carnages. Suite à ces évènements, dans la ville de Malkoya, les Spaces Wolves, éternels rivales des WE les attaquent de leur propre initiative (alors qu'ils avaient été envoyé par l'Empereur pour persuader à nouveau Angron de stopper l'utilisation des implants). Leman Russ estimait ainsi pouvoir donner une leçon à Angron, en voulant lui prouver la supériorité de combattants disciplinés face à des Berserk enragés, sans succès. Cette bataille, nommée "La Nuit du Loup" fut le premier affrontement inter-légion connu, après la disparition des légions II et XI, et avant Prospero. Personne ne sait vraiment qui à ouvert les hostilités, les deux légions s'accusant réciproquement d'avoir déclenché l'affrontement. La victoire d'un des deux camps n'est pas non plus définie, chacun se déclarant vainqueur.
Wink


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 2 Aoû 2013 - 21:07

Ce que j'aime bien aussi, c'Est ce passage sur le début de la Grande Croisade et la rivalité évoquée  entre les Warhounds et les Blood Angels comme troupes d'assaut.. mais jamais d'accrochage;
à croire qu'ils partageaient les mêmes valeurs.. I love you

Source: codex BA V5 pg 6
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par BlooDrunk le Ven 2 Aoû 2013 - 22:17

Smile 

- Ghost of Arkio - a écrit:
à croire qu'ils partageaient les mêmes valeurs.. I love you
Oui mais les WE eux vont au fond des choses.
Alors que les BA tentent toujours de retenir leur furie...

C'est pas bon faut extérioriser tout ça^^ viendez chez papa Khorne, viendez, il à des cookies! Razz


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 2 Aoû 2013 - 22:26

Cela me rappelle un passage de Fear to Tread:
- Une escouade SW est envoyée par Malcador pour avoir l'oeil sur les primarques "suspects".

Dans le roman d'Abnett, leur rôle d'exécuteur des légions inconnues est évoqué... mais du coup je me demande si les ordres viennent toujours de l'Empereur.

Et les BA ne retiennent pas; ils "canalisent", c'est pas pareil Smile
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par BlooDrunk le Ven 2 Aoû 2013 - 22:41

Razz  Rhooo c'est pas bien de jouer sur les mots!

Quoiqu'il en soit les WE BA et SW forment la sainte trinité du bourinisme space-marine au CàC à 40k, avec chacun leur style: psychotique déchaîné, fureur canalisée, puissance sauvage. (je caricature hein)

Sinon pour en revenir au rôle d'exécuteurs des SW, oui c'est pas toujours Papy qui donne les ordres, avec la fin de la Grande Croisade approchant il "délègue" de plus en plus, et/ou utilise des subalternes intermédiaires pour transmettre ses ordres (ce qui semblerait logique, comme dans toute organisation militaire)... Bon reste qu'à mon avis c'est toujours lui qui donne le "la", et aucune mission d'exécution ou surveillance aussi importante ne se ferait sans qu'il soit au courant et qu'il ait donné son aval.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par uther33 le Sam 3 Aoû 2013 - 9:31

Petit rappel pour tous: Le sujet est "Prospero Brûle"


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 47
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par BlooDrunk le Sam 3 Aoû 2013 - 9:45

Oui on s'égare, et en plus en tant que modo on montre le mauvais exemple avec des HS intempestifs!

Mea Culpa, je m'en vais fouetter quelques démonettes pour expier le maléficarum! Twisted Evil  Razz 

Retour au sujet.


Dernière édition par BlooDrunk le Sam 3 Aoû 2013 - 19:43, édité 1 fois


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 3 Aoû 2013 - 12:20

@uther: oui, même si j'abordais un sujet transversal, l'essentiel ici doit rester les retours sur le romans lui-même.

Pour moi ce roman est une réussite: car on ne gagne pas toujours à tout montrer, en enfilant des romans SM M31 á la sauce codex; et cette vision discrète et à distance des fils de Fenris est un TB complément de celle offerte déjà par Graham dans Un Millier de Fils.
Les SW sont des exécuteurs de légions, à contre-coeur (la dernière offre de Russ à travers le perso principal avant le bombardement orbital, + évoqué aussi dans un Millier de Fils) J'aimerai savoir comment Russ a pu prendre ses ordres de Malcador et depuis quand. On a pas encore les détails de l'exécution des légions inconnues.

L'autre aspect de ce livre est la profondeur du BG: là on se sent dans le M31, pas seulement à se balader sur des planètes exotiques mais avec ce double aspect lignes de front / civils impériaux à l'arrière, avec cette Terra encore couverte de plaies ouvertes nées des guerres d'unification.

C'est comme de faire côtoyer sans arrière pensée GI et SM. C'est ce que je préfère (Helsreach, Apôtre Noir, Déluge d'Acier...)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par BlooDrunk le Dim 4 Aoû 2013 - 10:39

Terminé il y à quelques jours j'ai préféré prendre mon temps et digérer tout ça avant de poster ma critique, car il y à matière à dire sur ce titre injustement controversé...


Scénario et mise en scène: 5/5
Très original et accrocheur, un début des plus déroutant et plaisant, une fin explosive et révélatrice. Entre les deux une longue progression très agréable au milieu des Loups et de l'esprit torturé du héros humain, avec quelques flashback sur son passé qui nourrissent une intrigue fort bien ficelée.

Style et écriture: 5/5
En plus des descriptions habillement exécutées par l'auteur c'est plein d'intelligence et de rebondissements. Comme souvent avec Abnett il ne faut pas se contenter de lire "à la surface" mais il faut un peu creuser et faire travailler ses méninges, bon ça n'est pas de la grande philosophie mais il développe des aspects très fouillés de la psychologie de ses personnages, du caractère des protagonistes, de la nature même des Astartes de la VIème Légion.

Intérêt fluffique: 5/5
Le top, j'aimais déjà beaucoup les Space Wolves avant mais là j'en suis amoureux. Abnett nous gâte, nous abreuve de background et de révélations sur la véritable nature des Loups, leur coutumes et traditions, leur rôle ingrat, leur réputation féroce mais aussi leur "sensibilité" cachée sous leurs airs rustres et barbares. Un fan des SW sera littéralement au Valhalla, les autres adoreront les découvrir!

Appréciation perso: 5/5
Un grand moment de lecture pour moi, je trouve que c'est tout simplement un tome majeur de l'Hérésie d'Horus et plus largement de Warhammer 40k. Un indispensable, franchement ne vous focalisez par sur les mauvaises critiques de fans capricieux qui ont à mon sens descendu le livre injustement.


*Je m'explique:

- "Prospero Brûle": en voyant ce titre accrocheur les gens attendaient de manière fort puérile un livre qui allait parlé pendant 400 pages des combats sur Prospero... Juste lol, je trouve que c'est assez niai de leur part. Déjà ça aurait donné quoi? Un livre barbant de combats répétitifs et bourrins, et comment dévelloper une histoire passionnante dans ces conditions? Mouais... pour ça vous avez quelques volumes des Batailles de l'Astartes bien fades hein.
Le titre du livre n'est pas trompeur, Prospero brûle bel et bien, certes c'est assez court (sur la fin) mais c'est particulièrement efficace, très bien raconté et mêlé au dénouement de l'histoire personnelle du héros humain. La fin est d'ailleurs épique et révélatrice sur de nombreux points, lançant aussi de nouvelles pistes au passage, c'est tout ce qu'on attends d'un bon livre après une montée crescendo au sein de la meute des Rout.
Il faudrait comprendre ou interpréter  le titre de ce livre par "pourquoi Prospero va brûler", et surtout l'apprécier pour ce qu'il est réellement: une plongée fantastique aux cotés des Loups. Ce livre permet enfin d'en savoir plus sur leur nature profonde, chose qui était pour l'instant absente des ouvrages BL (les tomes 40k sont assez light, pour ne pas dire mauvais). C'est un livre sur les Space Wolves, et sur l'hérésie naissante. Comme l'a dit Ghost et d'autres il complète parfaitement Un millier de Fils, vous vouliez du Prospero? Vous vous êtes fourvoyé, il y à déjà un tome sur Prospero, il faut arrêter de faire des caprices et de crier au scandale alors qu'il n'y à pas lieu d'être... Par contre vous pouvez crier au Loup... Razz 

- "héro principal humain": la aussi j'ai souvent vu des critiques sur ce choix soit disant mauvais fait par l'auteur.... lol les gens pleurnichent comme des gosses parce qu'ils n'ont pas eut le point de vue exclusif d'un Astartes. Sérieusement faut grandir hein, Abnett n'aurait pas pu faire un livre aussi passionnant et aussi riche en prenant comme héro principal un des Loups. Ce sont des guerriers, portés uniquement sur la guerre et ses arts, de plus ils sont taciturnes et bougons... (pas très causant). Le point de vue extérieur était donc la meilleure option qu'avait l'auteur , permettant une plongée progressive et captivante dans le milieu des Loups. Certains ont trouvé l'histoire personnelle du héros ennuyeuse... je n'arrive pas à comprendre ce genre de commentaires, au contraire elle est passionnante et apporte une excellente intrigue au bouquin. Son histoire mystérieuse et complexe se mêle littéralement à l'intrigue générale du livre, au évènemments de l'hérésie naissante... sans tout cela le livre aurait été insipide.

PAF! Prenez et mangez en tous!


Note Globale: 20/20
Du grand Abnett, un des meilleurs tomes de l'HH, je le place juste derrière mes 4 favoris de cette série, dans le peloton de tête donc.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 4 Aoû 2013 - 10:54

... merci pour cette critique BlooDrunk, plusun et pour ton franc parlé.. Smile
Tu sais que j'ai toujours un faible pour les "passionnés", dans le sens quand la définition de passion ne rime pas avec échafaud. Là où dans ma critique j'avais essayé de cerner la situation globale, toi tu t'es amusé à mettre les points sur les "I" ^^ ça plaira pas à tout le monde mais moi ça me plait. Smile

Je suis un grand fan du M31, cet age d'or qui a fait repartir un fluff essoufflé du 999.M41 vieillissant post-an 2000. Même si je n'ai pas mis la même note que toi, j'aimerais que l'univers de l'imperium du M31 et de la grande croisade puisse être plus souvent approfondis de la manière de ce tome, et je pense que les auteurs BL aussi. Cette profondeur n'est pour moi jamais mieux atteinte que lorsque qu'on oppose astartes et ("vrai perso") humains. IMHO Mission réussie ici pour Abnett Wink
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par BlooDrunk le Dim 4 Aoû 2013 - 11:13

Merci à toi noble fantôôôme: Smile 

Oui j'aime bien mettre les points sur les "i" comme tu dis.
Je ne prends pas des gants avec les gens qui ont tendance à critiquer facilement sans réfléchir plus que ça, et surtout quand je trouve ça très injustifié...

Mon coté WE certainement, et si ça plait pas à certains tant pis...

"C'est comme ça et puis c'est tout!" ©️Philippe Lucas


EDIT: et aussi entièrement d'accord avec ton deuxième paragraphe, ce genre de narration est celle dont nous avons besoin, pour plus de profondeur et plus de passion dévoraaaante sur le M31.
Wink


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Helbrecht le Dim 4 Aoû 2013 - 13:42

Entièrement d'accord avec toi BlooDrunk okay 

Ce tome est un excellent livre malgré le lot de critique négative qu'il a reçu ce qui est bien dommage.


--------------------
Helbrecht
--------------------
avatar

Helbrecht
Space Marine
Space Marine

Messages : 263
Age : 27
Localisation : Alsace, Bas-Rhin, Gresswiller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Larkin le Lun 5 Aoû 2013 - 21:52

Super critique Bloodrunk !

Et je suis d'accord ce livre est vraiment bon, les gens on été trop dur ou ils n'on pas compris !

Un de mes livre préféré sur les spaces marines, Abnett est vraiment excellent, comme d'habitude !

Certain dise qu'il n'est pas bon avec les astarte mais moi je trouve au contraire qu'il les décrit parfaitement bien !


avatar

Larkin
Scout
Scout

Messages : 12
Localisation : Les Mondes de Sabbat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Demetrius Drakkhen le Lun 5 Aoû 2013 - 22:08

Je prends note et vais acheter ce tome dès que possible. Par contre vous dites qu'ils expliquent le recrutement, le croc etc, littéralement les SW à l'état pur! Ceci ne rentre il donc pas en contradictions avec d'autres livres Space wolves comme par exemple les chroniques de ragnar crinière noire??

Merci


 agila +++ Loué soit l'Empereur +++  agila 

Mes projets:
-Mon Créatorium
-Lord Inquisitor Demetrius Drakkhen
 mechanicum 
avatar

Demetrius Drakkhen
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 519
Age : 29
Localisation : Nord, Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 5 Aoû 2013 - 22:43

Il y a la différence M31 / M41
Mais on sait aussi que les traditions space wolves sont restées assez "monolithiques".
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par El Ploplo le Mar 6 Aoû 2013 - 9:05

Larkin a écrit:Certain dise qu'il n'est pas bon avec les Astartes mais moi je trouve au contraire qu'il les décrit parfaitement bien !
D'accord avec Larkin. Les Astartes sont transhumains. Notre façon d'être et de penser est fondamentalement liée à notre enveloppe physique et à notre environnement. Autant je retrouve des choses dans lesquelles je me reconnais quand je lis les Fantômes de Gaunt (d'autant que je suis moi-même un vétéran, et pas au sens sportif du terme), autant je suis normalement sensé éprouver une vraie singularité dans le comportement des Space Marines, liée à leurs capacités physiques, à leur endoctrinement, à leur biologie et à leur chimie modifiées, à une existence pluricentenaire entièrement vouée à la guerre, etc... Or, il y a certains romans où j'ai l'impression d'avoir affaire à des Space Marines dont le niveau de maturité est celui d'un personnage de Twilight ou de Harry Potter (Helsreach, les romans Blood Angels de Swallow, etc...). Ce n'est pas le cas avec Abnett, où on sent une nette différence de traitement entre un personnage humain et un personnage Astartes, qui ont des réactions très différentes face à une même situation, par exemple. De même, je trouve qu'on sent bien la singularité des Space Wolves par rapport à d'autres Légions, sans tomber pour autant dans la caricature.
avatar

El Ploplo
Space Marine
Space Marine

Messages : 322
Age : 39
Localisation : Impossible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Emperor le Mar 6 Aoû 2013 - 12:47


Tout à fait d'accord avec ce qui est écrit au-dessus. Beaucoup trop d'auteurs (les pros de BL comme les amateurs de fan fictions) font l'erreur d'écrire sur du SM comme sur de l'humain de base, ce qui, quand on les lis, nous laisse à penser que ça traite juste d'hommes, certes ultra balaises, mais c'est tout.

Ca fait longtemps que je critique ça, et à fortiori sur nombre de Primarques à la psychologie tellement basique, mais tellement...

Heureusement qu' Abnett est toujours là, notre petit îlot de transhumanité au milieu de ces flots de Tintin physiquement surhumains.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4109

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Varney le Mar 6 Aoû 2013 - 13:24

Tout à fait d'accord avec ça également, j'ai d'ailleurs mi un +1. Ce livre est également l'un de mes favoris malgré que beaucoup aient craché dessus dans les critiques; je l'ai en français, en VO et en audio Laughing 


avatar

Varney
Primarque
Primarque

Messages : 3292
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par VinceDW le Mar 6 Aoû 2013 - 15:58

Complètement d'accord également avec vos commentaires. J'ai eut du mal à me lancer dans le livre, mais après, impossible de m'arrêter, l'ambiance est époustouflante, on visualise vraiment les Space Wolves...
avatar

VinceDW
Scout
Scout

Messages : 45
Age : 36
Localisation : Brest / Ozoir la Ferrière

http://www.tusors.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 6 Aoû 2013 - 19:06

Oui, pour moi aussi les SW de Abnett sont faits avec passion et réussis.

Cependant je serais + prudent sur les généralités:
Le frère du serpent Priad a débuté en sifflant un toutou et en devenant l’amour platonique duperso principal féminin qui a des airs de princesse. Et vous trouvez que le commissaire Gaunt est représentatif des commissaires du fluff ? il y a d'autres éléments qui expliquent qu'on aime le lire.
IMHO je serais + nuancé. La force est de créer un ensemble réaliste riche et immersif, mais coté Astartes (et hors des tomes de l'HH ) je lui préfère Sanders ou ADB qui ont eux trouvé dans leur Helsreach ou Légion des Damnés cet équilibre entre le férocement humains.. et l'inhumain = des personnalités qui surprennent et incarnent la combativité et l’âme torturée des petits-fils authentiques de l’Empereur.

Sur ce tome, Abnett nous montre combien il est passionné du BG des wolves.. et ce depuis les frères du serpent qui avaient 1 certain nombre de points communs. Smile
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par ivankaiser le Jeu 20 Mar 2014 - 10:38

Ce roman est une grosse grosse grosse tuerie.

Je ne m'attendais pas du tout à ça. C'est bien amené, les scènes de combat sont dantesque, le héros déchire.

Vraiment un super livre.
avatar

ivankaiser
Space Marine
Space Marine

Messages : 344
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Athos le Mar 30 Sep 2014 - 11:05

Tromperie sur la marchandise ? Mon avis sur Prospero Brûle.

Etant nouveau et ne sachant pas faire de critique, je vais faire selon le modèle standard dans ce forum. Je n'ai pas encore lu les avis des autres pour ne pas me laisser influencer. Par contre, il y aura peut-être des spoils.

- Scénario et mise en scène = 4/5
Bon, il faut un peu de temps avant de plonger dans le roman, le scénario se mettant en place doucement. Mais une fois installé, je n'ai pas lâcher l'histoire et j'ai beaucoup apprécier le personnage principal, Kasper (ou quelque soit son nom) et tout le mystère qui l'entoure. On y découvre enfin les Space Wolves de l'intérieur (alors qu'on les avait aperçu également dans Un millier de fils mais avec le point de vue de la quinzième légion). On sent bien leur côté bestial, lupin, mais ils sont loin de se résumer à cela. Le scénario réserve son lot de surprise et de rebondissement.
Les Astartes sont charismatiques et que dire de leur primarque. Dans ses rares apparitions, on sent bien tout son côté bestial et qui en impose.

- Style et écriture = 3/5
Abnett fait du Abnett, beaucoup de description et de comparaison.

- Intérêt fluffique = 4/5
Avant ce tome, je voyais les wolves comme les barbares qu'ils sont aux yeux du monde. Mais comme je l'ai déjà dit, ils sont plus que ça et j'ai énormément appris sur eux. Ils acceptent le rôle ingrat que l'Empereur à donner à cette légion.

- Appréciation personnelle = 3/5
J'ai aimé ce roman et en même temps j'ai été déçu. Il s'agit en fait d'une histoire sur les Space Wolves se déroulant lors de l'Hérésie, mais seulement à deux moments de l'histoire, le scénario se rattache à l'hérésie. Sinon, on y suit un humain qui suit lui-même les Space Wolves et apprend à les connaître. Le concile de Nikeae est ici survolé, il faudra se reporter à Un millier de fils pour le vivre de l'intérieur et du point de vue des Thousand Sons. J'aurai aimé l'avoir du point de vue des Space Wolves même si on comprend bien leur opinion à ce sujet.
L'autre évènement se rattachant à l'Hérésie est l'invasion de Prospero. Et alors que le titre et la quatrième de couverture en fond directement référence, on y a droit que durant les quarante dernières pages et sans y assister "en direct" mais par l'intermédiaire du récit postérieur de Kasper (bonjour le suspens donc, on sait à l'avance qu'il y survit).
D'où ma question, y-a-t-il tromperie sur la marchandise ? Car la plupart des titres des autres tomes ne sont pas aussi "mensonger", par exemple la Fuite de l'Eisenstein parle... de la fuite dudit vaisseau. Ici, non. Pourquoi ne pas avoir donner le nom de la légion au roman, comme c'est le cas pour Un Millier de Fils ou encore Légion ?
Je le redis, j'ai donc aimé ce roman mais j'ai aussi été déçu car le titre laissait présager tout autre chose.

- Note globale = 14/20

Je m'en vais maintenant lire vos avis ^^.

Et une question :
Spoiler:
Egalement dans Un millier de fils, ils n'arrêtent pas de dire "Il n'y a pas de loup sur Fenris" et le roman laisse quand même supposer qu'il y en a. Mais ce sont en fait des humains qui se transforment ou alors j'ai rien compris ?
avatar

Athos
Recrue
Recrue

Messages : 5
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Nanodesst le Lun 16 Nov 2015 - 17:47

J'ai été (malheureusement) extrêmement déçus Sad

- Déjà je pense qu'on peut renommer le livre "Kasper Hawser" et complétement changer la 4ème de couverture, les événements de Prospero sont citer complétement à la fin. Le livre est plus centrer sur Kasper que les Space Wolf aussi :/ Sa vie est raconter je trouve pour faire plus de pages à lire car au final le fait qu'il sois un espions je trouve pas sa intéressant vu comment le démon arrive à aller partout.
- Le livre a beaucoup de longueur aussi, il deviens vraiment intéressant vers le milieu du livre. Le conseil de Nikea à plus l'air d'un petit passage qu'il a fallu caser dans le livre et à donc été survoler, et vraiment un démon près de Magnus et plusieurs de ses plus puissants fils, l'Empereur, les Custodes, les Soeurs Du Silence et aussi si je me trompe pas beaucoup d'archivistes des autre légions..... Mais nan le démon arrive, fait son petit sketch et arrive à disparaitre tranquillement Surprised
- Je m'attendais à en apprendre plus ce qui est arriver au Thousand Sons, mais on à juste "Il ont fui dans le Warp" je trouve sa léger :/ D'ailleurs l'histoire du sort que lance Ahriman (me spoiler pas j'ai réussi à évitez jusque la ^^) on en parle dans quel livre ??

Mais je lui trouve quand même du bon ! Smile
- Le passage sur la mort de Long Croc et sa dernière conversation avec Kasper (pas la partie ou Kasper raconte son histoire, le récit de Long Croc) lui est vraiment touchant et profond, l'idée des 12 minutes de discutions alors qu'il était déjà mort est vraiment intéressante et magnifiquement mise en scène.
- Le fait que les Thousand Sons sois simplement les victimes d'une stratégie pour mettre sur la touche les Space Wolf en même temps et donc que les TS sont donc d'un coter vraiment les victimes et son loyale (si ont oublie que Magnus a voulu prévenir son père et au passage à détruit un truc plutôt méga important)
- Le fait que Ours sois Bjorn c'est juste énorme !
- Autant les SW n'était pas une légions qui m’intéressais autant je content d'en avoir appris sur eux et pas qu'un peu Smile
- Que l'Empereur est donner un rôle à chaque primarque est une bonne révélation mais qui aurait pu être aborder dans Un Millier De Fils quand Magnus se rend compte que l'Empereur allais lui laisser son trône.

Donc globalement plutôt déçus, surtout par le nom car c'est comme faire un livre de recettes de cuisine sur les desserts et tout le long parler de plats et à la fin mettre "N'hésitez pas à faire un dessert après tout ces plat !" xD


In dedicato imperatum ultra articulo mortis

(Pour l'Empereur au-delà de la mort)
avatar

Nanodesst
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 618
Age : 19
Localisation : Rennes

https://www.flickr.com/photos/134040965@N07/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 16 Nov 2015 - 19:00

C'est un vieux débat.

En gros, Abnett savait que Graham avait bien traité la bataille et ne voulait pas faire une simple copie inversée. Il a pris l'occasion de cette bataille pour parler de tout un tas d'autres choses intéressantes plutôt que de faire un "astartes battle" type rapport de bataille white dwarf. Dans ce livre, il a dépeint les space wolfs et le M31 de manière bien plus subtile et précise que beaucoup de fictions BL.

On accepte son choix ou pas mais ce roman a pour moi un autre avantage devenu rare dans la série HH: il est bien écrit et conçu. P.e. tu t'en rendra mieux compte au fur et à mesure que tu découvriras les autres tomes.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Nero le Mar 17 Nov 2015 - 8:59

Ou en le relisant. Je sais qu'une seconde lecture peut parfois amené le lecteur à une meilleure compréhension et un meilleur plaisir que celui attendu, comme le souligne Ghost quand il parle d'une "Astares Battle".
Tu t'attendais très certainement à ça je pense, comme beaucoup d'entre nous une fois Un millier de Fils bouclé, mais c'est à ma seconde relecture de ce tome et avec la suite de la série (et en décelant hélas un certains nombre d'autres tomes moins bons comme peut être moins utiles à la trame), que j'ai finalement grandement apprécier Prospero Brûle.


AVE DOMINUS NOX
avatar

Nero
Scout
Scout

Messages : 118
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum