Prospero Brûle

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

34% 34% 
[ 23 ]
28% 28% 
[ 19 ]
27% 27% 
[ 18 ]
9% 9% 
[ 6 ]
1% 1% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 67

Re: Prospero Brûle

Message par Nanodesst le Mar 17 Nov 2015 - 17:57

Ah c'est vrai que je l'avais pas vu comme sa Surprised C'est pas que je m'attendais à un Space Marine Battle mais je pensais qu'on suivrait le prêtre des rune Wyrdmake en abordant certains passage de "Un Millier De Fils" mais du point de vue des Space Wolf comme par exemple la batailles avec les Titans au début du livre (d'ailleurs ils était Eldar les titans c'est sa ??) et entrecouper de description sur leur légion mais que la trame de l'Heresie d'Horus avance aussi, comme par exemple avec un après Prospero Smile
Et après je suis un peu perturber de voir que les Space Wolf utilise aussi le Warp mais le fait que les Thousand Sons le contrôle mieux et l'utilise plus sa les dérange, alors que justement ils ont été sauver grâce à sa contre les Titans, sans Magnus je ne croit pas que les Space Wolf aurait été la pour se plaindre ^^

Je m'attendais aussi à ce que les Space Wolf passe leur temps à mépriser les Thousand Sons mais au final c'était vraiment intéressant de voir que leur tache d’exécuteur ne leur est pas si plaisante surtout quand leur cible son des frères telle que les Thousand Sons :/


Mais après je reconnais pleinement que je n'est pas encore lu beaucoup de livre de Warhammer dont l'Hérésie d'Horus et clairement lu beaucoup de livres en générale (à part les Percy Jakson, ma mère se battait pour que je me mette à lire et maintenant elle est étonner que je lise autant xD) donc mon avis n'est pas des meilleurs Smile


In dedicato imperatum ultra articulo mortis

(Pour l'Empereur au-delà de la mort)
avatar

Nanodesst
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 20
Localisation : Rennes

https://www.flickr.com/photos/134040965@N07/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Nero le Mar 17 Nov 2015 - 19:37

Bienvenu  à toi nouveau lecteur de SF et de Fantasy!
Tu verras qu'après Prospero Brûle il y a bon nombre d'autres romans (plus ou moins bon) qui patientent et n'attendent que d'être ouverts.
En effet les Space Wolf ont une animosité envers les sorciers de Prospero , mais la tâche qui leur incombe ne les réjouit guère dans le fond. Ils vont abattre des frères de légion, ce n'est pas rien. Et qui plus est ça ne semble pas être une première....(oups!)  
Ce qui les tracasse au plus au point, est l'usage du warp que font les TS et qui diverge du leur. ( chercher la logique).
Et pour ce qui concerne le roman en lui même, l'auteur n'allait pas faire une copie d'Un Millier de Fils comme tu dis. Il aurait pu, mais je pense et comme beaucoup ici que ça n'aurait pas apporter plus.
Le fait de prendre l'histoire sous un angle différent par le biais de Casper Hawser est très bien vu je trouve et c'est à travers ce personnage que l’histoire nous ait comptée.
Les influences nordiques sont très présentes et c'est cela qui est loué dans son tome puisque ce que nous voulions c'était une approche approfondie de la légion des space wolfe non pas qu'en simples exécuteurs mais à travers leur vie de légionnaires au quotidien, leurs coutumes, leurs origines et comportement avec les autres légions les serviteurs,skjald et à la fin, les TS Very Happy


AVE DOMINUS NOX
avatar

Nero
Scout
Scout

Messages : 131
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Nanodesst le Mar 17 Nov 2015 - 21:41

On ma vanter Fulgrim et c'est le prochain que je vais me prendre Smile (en attendant je vais seulement lire la première nouvelle de "Les Ombres De La Traitrise", le reste a l'air de spoil la trame donc je les lirais plus tard)
Au niveau de l'utilisation du Warp je m'attendais à voir le point de vue de Wyrdmake qui a fait un sacré coup de [pas gentil] à Ahriman, j'avais été impressionner de le voir accuser les TS au conseil de Nikea alors qu'Ahriman lui partageais son savoir Smile
J'ai trouver sa intéressant mais le truc était beaucoup trop centrer sur lui en fait, et je trouvais que son aventure avec les SW était juste le prétexte de raconter son passé, et le fait qu'il sois un espion je n'ai toujours pas comprit, si le but c'était que le démon sache quand les SW attaque Prospero c'est parce que le démon était occuper à ce moment la ?? Vu qu'il peut aller tranquillement au conseil de Nikea avec plus de la moitier des personnes dans la galaxy qui devrait normalement le voir du coup jeter un œil sur une "simple" armada de SW sa doit pas être dur xD
Oui par contre de ce coter c'était vraiment intéressant ! J'ai commencer Prospero Brule quelque jour après avoir finis Un Millier De Fils donc j'avais pas une bonne idée des SW xD (notamment au niveau du warp xD) mais au final je ne les déteste plus Smile


In dedicato imperatum ultra articulo mortis

(Pour l'Empereur au-delà de la mort)
avatar

Nanodesst
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 20
Localisation : Rennes

https://www.flickr.com/photos/134040965@N07/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Jcpatiti le Ven 22 Déc 2017 - 17:01

Oulà, 15 pages de réponses sur "Prospero Brûle"... Je sens que le débat a fait rage, au moins autant qu'un Space Wolf dans un magasin de porcelaine ! Bon je vous avoue, j'ai un peu la flemme de relire toutes vos critiques, du coup j'éditerai mon post au fur et à mesure de ma lecture de cette littérature abondante Wink

Étant un fan absolu de Dan Abnett et de sa capacité innée à faire vivre ses personnages (cf. ma présentation personnelle), je précise d'emblée que je ne suis absolument pas objectif sur ce qu'il écrit. Pour moi, ses romans sont les meilleurs de l'hérésie, soit par leur originalité dans l'écriture (le récit de la Bataille de Calth par exemple), soit par leur importance dans la série ("Imperium Secundus" et bien sûr "l'Ascension d'Horus" pour ne citer qu'eux), soit un peu des deux - le présent livre l'illustre bien.

Cela étant posé, les critiques négatives faites à "Prospero Brûle" sont grosso modo de deux ordres :
- Le titre du livre en lui-même, puisque
Spoiler:
la partie consacrée à la bataille de Prospero n'intervient
qu'en dernière partie du livre et se concentre sur le rôle qu'y jouent le personnage central, Kasper Hawser, et ses protecteurs.
- Le corolaire de la première critique, à savoir qu'avec un tel titre on s'attend à
Spoiler:
une méga bataille de la mort qui tue, et pas à un récit étalé sur plus d'un siècle (si ma mémoire est bonne) qui met en scène un personnage civil non Astartes.

Voici mon point de vue sur ces deux questions. Tout d'abord, même si le titre est censé présager ce qui se passe dans le bouquin, ça n'est pas non plus nécessairement un résumé de l'ensemble du contenu du livre. Un titre peut être compris de différentes manières : en l'occurrence, une fois qu'on a fini le livre son titre prend tout son sens, puisque à l'arrivée
Spoiler:
le conditionnement psychique de Hawser par Horus et ses sbires a été conçu pour appuyer la déviance des Thousand Sons et pousser Russ et sa légion à "Brûler Prospero" sans remettre en cause ces ordres. C'est parce que le personnage de Hawer est cultivé, qu'il étudie l'Histoire et qu'il a déjà été au contact des Thousand Sons que les Space Wolves se laissent manipuler par Horus jusqu'au bout
. Voilà pour la première salve de critiques.

Ensuite, concernant le fil du récit et le contenu attendu au premier abord via le titre, même si l'auteur met en scène un personnage principal non Astartes, la majeure partie du roman se déroule au sein de la VIe légion. Donc je trouverais un peu abusif de dire qu'on n'a pas l'occasion de voir de grosses bastons, puisque
Spoiler:
Hawser accompagne les Wolves durant une bonne partie de la Grande Croisade et donc on a des scènes où les Wolves cassent du xenos et de l'humain déviant
.
Je rappelle d'ailleurs que dans "Un Millier de Fils" une bande de commémorateurs est elle aussi au centre du récit - et il me semble que ce livre n'a pas autant déchaîné les passions !

J'invite donc à ceux qui ne l'auraient pas encore lu à ne pas se focaliser sur le titre du roman, mais à le lire tout simplement ! Pour moi qui ne suis pas joueur de Warhammer 40k, qui ne connaissait pas l'univers avant de lire l'Hérésie, j'ai appris un tas de choses sur les Spaces Wolves et leur monde d'origine impitoyable, Fenris.
D'ailleurs, rien que pour le côté fluffique du roman, je ne comprends pas qu'on ne puisse pas l'aimer ! La scène d'ouverture est géniale, puis avec Hawser on découvre les Wolves de l'intérieur avec les yeux d'un humain. Leurs coutumes, leurs habitudes, leur façon d'être et de se battre, le jugement qu'ils portent sur eux-mêmes et sur les autres... Tout ça est très bien amené par Abnett, et malgré quelques longueurs dans l'enquête menée par
Spoiler:
les Wolves et Hawser pour essayer de retrouver les souvenirs de ce dernier
le roman se lit d'une traite, jusqu'à la révélation finale.

Pour finir, si vous avez lu et aimé "Un Millier de Fils", vous aimerez forcément "Prospero Brûle", qui a l'avantage d'être complémentaire puisqu'il apporte le point de vue des Wolves sur cet évènement - et il me semble que c'était le but recherché par Abnett.
Voilà, j'ai fini mon laïus, merci à ceux qui ont eu le courage de le lire en entier ! Very Happy
avatar

Jcpatiti
Scout
Scout

Messages : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prospero Brûle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum