La Bataille de Calth de Dan Abnett

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

32% 32% 
[ 10 ]
61% 61% 
[ 19 ]
6% 6% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 31

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Magnus le Lun 4 Fév 2013 - 5:11

Gabriel : Jago et toi avez raison . John l'est devenu grâce à la Cabale . Mais Ole l'est naturellement .


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
avatar

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 39
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Deltarion le Lun 4 Fév 2013 - 11:18

Gabriel Angelos a écrit:
Spoiler:
John était déjà agent de la cabale quand il a rencontrer l'Empereur. C'est la cabale qui lui à permis d'être en quelque sorte immortel.
Petit rectificatif:
Spoiler:
Non, quand il a rencontré l'Empereur il était encore un humain.
Un psycher de grand talent certes, mais un humain.
Il est mort sur terra et ensuite la cabale s'est intéréssé à lui
avatar

Deltarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 181
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par major luke el jonson le Jeu 7 Fév 2013 - 21:09

Mon avis un bon roman qui ce lit bien et contrairement à d'autres je le trouve très fluide.
Après j'ai trouvé que les Ultra se faisaient poutré un peu facilement ... Et je me dis que finalement y doit rester tout juste de quoi faire deux chapitres doute
Le nombre de personnages fait un peu peur (même si ça réduit assez vite rire1 ) J'ai bien aimé Thiel et Guilliman est remonté dans mon estime et ne passe plus autant pour une statue en couleur dans mon idée. C'est peu être aussi l’intention d'Arnett de le dédramatisé ... Mais j'ai pas conpris le rôle du "soldat Persson" question C'est peu être à voir dans d'autre tome plus tard...

Bon perso j'ai bien aimé les petits (GROS) clin d'œil a c'est autre roman ....
Spoiler:
Comme dit précédemment John Grammaticus... Mais aussi à l'ami Samus Twisted Evil



lion Repent! For tomorrow you die! darkangels

alpharius La guerre est simplement une mesure d'hygiène pour la galaxie
avatar

major luke el jonson
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1016
Age : 23
Localisation : Montauban 82 Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Ollanius Pius le Ven 8 Fév 2013 - 0:13

major luke el jonson a écrit: Mais j'ai pas conpris le rôle du "soldat Persson" question C'est peu être à voir dans d'autre tome plus tard...






Spoiler:

Ollanius Pius
Scout
Scout

Messages : 36
Age : 35
Localisation : Montréal, Qc

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Adepte Koko le Ven 8 Fév 2013 - 22:53

Et je me dis que finalement y doit rester tout juste de quoi faire deux chapitres
Il est dit dans le roman (mais j'ai oublié la page) qu'il reste 30 000 UM . Après, le contexte ne permets pas de savoir avec précision s'il ne reste vraiment (au total) que 30 000 UM en vie, ou juste sur Calth. Quoiqu'il en soit, deux constats :
-c'est un massacre
-mais la XIIIe reste l'une des légions les plus peuplées, surtout que les légions renégates (notamment celles d'Istvaan III) sont loin d'être au complet.


L'Empereur protège
avatar

Adepte Koko
Scout
Scout

Messages : 96
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 8 Fév 2013 - 22:59

250.000 / 2 = 100.000 à peu près.

Dommage qu'Abnett n'est pas relevé le teaser de Graham sur l'incorporation d'1 des légions disparues dans les UM..



Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Sam 9 Fév 2013 - 8:11, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 9 Fév 2013 - 8:22

Abaddon a écrit:Hs/On : Et si ces deux braves gars étaient, en fait, des enfants biologiques de l'Empereur. Hs/Of

Grammaticus et Person n'ont pas exactement les mêmes "pouvoirs" de résurrection... qui manquent p.e. d'ailleurs cruellement à l'Empereur coincé sur son Trône.
La progéniture de l'Empereur est un vaste sujet qui a définitivement bien embêté le reste de la galaxie... mais je pense que la chasse aux psykers spéciaux évoquée dans les morts oubliés rappelle que l'Empereur n'est pas le seul être exceptionnel voulu par nos créateurs Les Anciens et fait la chasse à la concurrence. (d'où Vaisseaux Noirs, Inquisition,etc.)

La cabale est + ancienne que l'humanité, et pour l'instant inconnue de l'Empereur, non?

@Solathen: doucement sur le flood stp. Je pense qu'Abaddon pensait tout simplement aux Sensei de Rogue Trader, et moi aussi.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Zso Sahaal le Dim 10 Fév 2013 - 19:42

Salut,

Alors, voilà, je vais me prêter à l’exercice au combien « délicat » de la critique de ce livre…

Ben oui, je m’attaque à deux gros morceaux qui sont le « Abnettisme* » et l’hérésie d’Horus inc lol!

(* mouvement ultra intégristes prônant la parole du saint Dan Abnett par les armes à travers le monde, le pilori étant un de leurs moyen « d’acceptation »…)

PS : Si j’ai pris mon temps pour poster cette critique c’est que :
1 je ne suis pas habitué à ce genre d’exercice
2 On va dire que j’ai préféré laisser retomber la tension pour ne pas forcement « saloper » cette critique… (Voir plus haut…)

Attention Spoiler

Alors,

Scénario et mise en scène 2,5/5
Bon, du Ultra basique sans surprise (c’est là que ça pêche je trouve…) Nous avons à faire à un rassemblement de deux légions ne pouvant se blairer sous un (des) prétexte (s) assez limite(s)…
(Horus montrant au deux primarques qu’il est le boss et qu’en il a décidé, on s’exécute…Et puis « et si on essayait de les rabibocher ces deux là »…)
Bon sur ce coup là Lorgar fait son coup (a vrai dire il joue le jeu à savoir dérouiller les Ultra…) par contre Guilliman complètement à la ramasse et j’avoue avoir était très déçu (j’y reviendrai plus loin…)
Il y a d’énormes boulettes « stratégiques » surtout de la part des Word Bearers alors vous me direz, normal ils perdent tous à la fin (les hérétiques…) on le sait et moi le premier mais il pourrait faire un effort de « réalisme » dans le genre (si je peux utiliser ce terme pour une œuvre de SF…)
J’ai aimé le perso du sergent passant en conseille disciplinaire (l’histoire des casques rouges est sympa…)

Ecriture: 4/5
Je vous avouerai qu’il m’est difficile de critiquer quoi que se soit à ce niveau…Du moment que je ne suis pas obligé d’essayer de comprendre une langue morte et de traduire des pictogrammes et autres style cunéiformes et bien il n’y a rien à dire… Abnett que l’on aime ou pas n’est quand même pas un manchot et ne connaissant pas la vo , je pars du principe que les gars on fait leur taffe de traducteur…

Fluff:2/5
Je suis désolé mais on apprend rien ou presque…Je suis peu être sévère sur ce coup là mais on savait que dans le système d’Ultramar c’est la fête du slip que tout le monde est beau, que tout le monde est gentil, que c’est super bien administré entre autre grâce à Guilliman bon éventuellement, la surprise des 500 mondes (la vache…Et papa à toléré tout ça ???) et le fait que les ultramarines doivent se préparer à devenir « des administrateurs » en se mêlant et travaillant de concert avec les humains bref…
Pour les Word bearers pareils mais à leur décharge bien qu’étant au premier plan ce livre "la nouveauté"aurait du être intéressante surtout pour les Ultramarines de mon point de vue et là c’est raté…
A noter que c’est la première fois si je ne m’abuse que les démons sont utilisés dans une bataille importante de l’Hérésie.

Appréciation personnelle: 3/5
Bon, c’est de l’Hérésie d’Horus donc j’ai tendance à dire que, malgré tout, on ne s’ennuie pas trop (à part pour Prospero Brûle mais ça n’engage que moi…) on retrouve des personnages qui ont marqué l’histoire de W40K…Je reste sur ma fin quand même et là on sent le coup « marketing » à savoir le personnage Oll Person et les survivant se préparant au combat dans les grottes…

Pour un Total 11,5

attention danger Very Happy

Maintenant je passe en mode un peu plus grincheux en essayant de m’expliquer et d’approfondir sur les choses qui m’ont vraiment énervé dans ce roman et dont j’en attendais beaucoup (il est peu être là le problème…)
J’avais utilisé l’expression « cousu de fils blanc » et m’on m’a dit, en gros ça on le sait mais…etc
Comme beaucoup de romans (tous les romans de l’hérésie mais aussi certains livres de SF comme Star Wars que je lis aussi…) oui, on sait comment ça se termine mais se qui fait que le livre est bon ou pas, à mes yeux, c’est la surprise, comment c’est tourné etc… Là, il n’y a rien, ça commence comme un bon vieux navet de film catastrophe que l’on peux voir sur les chaînes du câble (vous savez, un météorites de la mort ou l’inondation du siècle voir le volcan de la mort…) ou l’on présente les perso en sachant qu’il vont sévèrement bien manger…(toujours comme dans les na nards de films catastrophes, la vielle est son chien , le marie en instance de divorce et que si il survit , se rabiboche avec sa femme etc…)
La catastrophe arrive, comme on s’en doutait tout le monde mange grave et là on a Guilliman, pour un gars qui est super intelligent, le matheux de la mort, le tacticien parfait et ben il est à la ramasse le pauvre…Le chrono tourne, on lui apporte des tablettes de données, certains dans son entourage on tendance à dire que « sa pue cette histoire » mais le gars reste perplexe…Le chrono tourne toujours, entre temps la flotte Word bearers arrose, pulvérise les vaisseaux n’ayant pas étaient détruit avant mais non , pas possible , c’est une erreur, le gars prend le temps d’envoyer un petit message pour dire « et les gars , arrêtez quoi , vous vous gourez , il n’y a pas d’ennemies , c’est nous »…Le temps tourne toujours et là , après que pratiquement toute la flotte s’est faite pulvérisée « oh p-t--n Lorgar me l’a mise bien profonde… » Navrant le bonhomme quand même…
Les Word Bearers ne sont pas en reste dans le genre grosse boulette…Les mecs bousillent toute la flotte de Guilliman (ou pratiquement sans compter se qu’il se passe à la surface de Calth…) ils ont le contrôle de la grille d’armement mais ils se disent « et si on capturait le vaisseau amiral de ce con de Guilliman… ça serait cool hein » …je veux bien croire qu’ils veulent récupérer du matos et qu’un vaisseau de ce calibre c’est cool mais quand même,au vu des évènements et de la dérouillée qu’ils infligent aux Ultramarines , pourquoi prendre le risque de taper l’abordage en sachant que Guigui est (il y a de grande chance…) à son bord…
En plus Kor Phaeron et ses potes ne se doutent pas que la téléportation ça marche et que Guigui et ses copains peuvent l’utiliser et lui botter le cul… D’ailleurs il ne va pas s’en priver pour se tirer avec son cœur en moins…Tient, Guilliman se fait dérouiller par K.Phaeron (c’est naze mais je ne revient pas la dessus…) là le sergent met une tannée à un pitaine de K.Phaeron lui au bout d’un moment c’est quand même fait baffé par Guigui…Trop affaiblie, le primarque demande à son sergent de bousiller la console…Il ne reste plus de Word Bearers sur le pont ? Pourtant il prennent (les W.Bearers…) le temps d’embarquer K.Phaeron et de se téléporter…enfin bref je peux encore développer mais je fatigue…

J’étais à fond avec les Ultra mais franchement j’ai était quand même déçu de la manière qu’Abnett les a « abordé »…
Et puis, à quand un primarque loyaliste sévèrement burné prenant les choses en mains dans un roman de l’hérésie parce que, là, je les trouvent un peu « mou du gland » toujours à pleurnicher etc…
A part Ferrus (mais le malheureux va y perdre la tête dans « Fulgrim »…) ou éventuellement Russ dans « Un millier de fils » , c’est quand même pas la fête…

Merci d’avoir pris le temps de me lire…


"Paix , Konrad Curze , je suis venu pour te ramener chez toi"...
"Ce n'est pas mon nom , je suis Night Haunter , père , et je sais déjà ce que vous projetez pour moi"...
avatar

Zso Sahaal
Space Marine
Space Marine

Messages : 434
Age : 44
Localisation : Pas de Calais (quand je ne suis pas dans l'oeil de la terreur...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Solathen le Dim 10 Fév 2013 - 20:11

Bon effort de "disciplination" de ta critique, mais je trouve mon cher Zso que tu passes quand même sous silence le gros plus du livre: l'atmosphère. Et oui on connait la fin, Leptius Numinus,... (comme pour toute l'hérésie, à part quelques épisode) mais il faut voir la qualité du récit.
Dans ce roman ce que j'apprécie c'est l'atmosphère "11 septembre" ou "Pearl Harbor" qui s'en dégage avec une part en plus, au delà de la catastrophe improbable et impensable, la destruction de première flotte impériale, c'est l'ampleur de la trahison qui met Calth au niveau des Istvaan III et V.
avatar

Solathen
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 944
Age : 35
Localisation : Planète Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Zso Sahaal le Dim 10 Fév 2013 - 20:50

Je suis désolé mais je ne l'ai pas ressenti comme ça...Pour moi, la véritable catastrophe, le drame, c’est Istvaan III en fait, quand Horus purge sa légion des éléments loyalistes ainsi que les trois autre légions…Là, oui, il y a un effet très dramatique (et en plus le fait que ça soit en trois romans…)
Pareils pour « Un millier de fils » avec Magnus…

Franchement, avec Calth, tout est dit déjà (Lorgar lui-même annonce à Guilliman que Ferrus est mort ainsi que Vulkan et même Corax d’ailleurs, tient en voilà une autre de boulette…) on n’est dans une autre phase de l’hérésie surtout, et je me répète mais Guilliman , est très à coté de la plaque…


Dans Fulgrim, la déchéance de la Légion des Emperor’s Children progressivement la encore, voilà un drame très bien « construit »…

Pas dans Calth…

Mais ça doit être encore l'Abnettisme qui parle en faite Wink


"Paix , Konrad Curze , je suis venu pour te ramener chez toi"...
"Ce n'est pas mon nom , je suis Night Haunter , père , et je sais déjà ce que vous projetez pour moi"...
avatar

Zso Sahaal
Space Marine
Space Marine

Messages : 434
Age : 44
Localisation : Pas de Calais (quand je ne suis pas dans l'oeil de la terreur...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 10 Fév 2013 - 21:22

...Tu veux dire que tu n'aimes pas Abnett dans l'HH? En même temps le tome 1, c'est lui..

Après je suis de l'avis de Solathen. Et à mon sens, ce tome introduit une vision de cette catastrophe "différente" de celle du fluff officiel écrit par Graham dans l'index Astartes, dans le sens "enrichie", soit =
- l'attitude de Lorgar et sa reconnaissance tacite de la supériorité des Ultra, du besoin d'utiliser à fond la trahison de manière ritualisée,
- la mission d'Erebus, accomplie. (déclenchement de la Tempête Warp et son but)
- et la relative victoire des WB: la XIIIe étant en incapacité de changer le cours de la guerre, et bloquée dans les 500 mondes.

Ce que j'ai apprécié dans la "catastrophe" de Calth, c'est ces 3 points qui en ont fait un réel Pearl Harbour = la force de la trahison a une portée quasi "magique", dans tous les sens du terme.
Enfin, on y retrouve la qualité "militaire" de sa mise en scène et de ses descriptions, rappelant certains batailles (superbes) des Mondes de Sabbat.
-----------------------------------------------------------------------------------

Franchement, tout n'est pas dit, et Guilliman n'est à mon avis pas à côté de la plaque, c'est même tout le contraire: Roboute est le 1er primarque à comprendre du 1er coup l'influence des Puissances du Warp jusqu'à Nikaea, et comment renégats et Impériaux ont été manipulés.

Le fait que ce n'est pas été l'auteur de Ventris sur ce tome mais celui de Gaunt n'est pas un hasard. Et l'HH y a gagné.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Mar 12 Fév 2013 - 22:59, édité 2 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Zso Sahaal le Dim 10 Fév 2013 - 21:36

Je crois que pour le coté « catastrophe » j’en ai parlé (je l’ai même ironiquement comparé à un bon nar nard de film catastrophe…) quand à Guilliman, je ne reviens pas sur ce que j’ai dit…
Maintenant, je trouve qu’Abnett a perdu beaucoup…C’est mon point de vue point barre…de la à « me rembarer » du style je me trompe de grief ou j’ai rien compris sur Guilliman ou carrement , je suis passé à coté du bouquin c’est un peu fort de café…


Dernière édition par Zso Sahaal le Dim 10 Fév 2013 - 23:03, édité 1 fois


"Paix , Konrad Curze , je suis venu pour te ramener chez toi"...
"Ce n'est pas mon nom , je suis Night Haunter , père , et je sais déjà ce que vous projetez pour moi"...
avatar

Zso Sahaal
Space Marine
Space Marine

Messages : 434
Age : 44
Localisation : Pas de Calais (quand je ne suis pas dans l'oeil de la terreur...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Emperor le Dim 10 Fév 2013 - 22:26


Je suis d'accord avec Zso Sahaal. Il a été reproché aux détracteurs de certains livres de "trop souvent la ramener", mais il s'avère que l'inverse est aussi vrai.

Certains réagissent de la même manière et de façon redondante à chaque aspect négatif évoqué dans les critiques postées par les membres.

Il faut savoir à un moment se contenter de lire et de faire l'impasse sur les avis que nous ne partageons pas, c'est valable pour tout le monde. Wink



Autrement, je réagis à un post de Ys qui nous vient du topic sur Le Premier Hérétique :

Ys a écrit:
Ben, en bas de la p445 ils stipulent bien que
Spoiler:
Guilliman a arraché le coeur principal de KP, sous entendu il en a 2

Spoiler:
Comment Guilliman fait-il pour justement avoir la précision nécessaire de ne chopper qu'un coeur, alors qu'il nous arrache ça avec sa gigantesque main de primarque et le monstrueux gantelet qui doit aller avec ?

Alors, une incohérence (mineure) de plus ou alors Roboutte, c'est le genre de gars à humilier l'Empereur au docteur Maboul ? rire1




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Zso Sahaal le Dim 10 Fév 2013 - 23:12

Ouaih est à propos de Kor Phaeron celà dépend du comment nous voyons les choses mais :


Spoiler:
Il est un demi astartes c'est-à-dire qu’il était trop vieux pour subir tout le processus de transformation et qu’au lieu de cela se sont des amélioration « bio mécaniques » (un peu comme Luther chez les Dark Angels)…Alors il se peux que le bougre n’est qu’en fait un seul cœur What a Face …Balaise le gars…Bah, c’est sûrement les dieux du chaos qui ont du intervenir pour lui sauver la vie Wink


"Paix , Konrad Curze , je suis venu pour te ramener chez toi"...
"Ce n'est pas mon nom , je suis Night Haunter , père , et je sais déjà ce que vous projetez pour moi"...
avatar

Zso Sahaal
Space Marine
Space Marine

Messages : 434
Age : 44
Localisation : Pas de Calais (quand je ne suis pas dans l'oeil de la terreur...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 10 Fév 2013 - 23:30

Je répond une dernière fois sur ces jugements perso:
L'inverse serait vrai si ma réaction avait été aussi longue et truffée de "pics" que celle de Zso.
Ma réaction est à l'échelle du petit post de Solathen; du moins quant à moi seulement quand j'ai le sentiment que les diatribes deviennent des "romans sur les romans". Par contre, je n'ai pas contredit Zso en entier, mais sur certains points.
- Non, je ne réagis pas systématiquement sur toutes les critiques acerbes des romans 40k, même quand j'ai l'impression que ça devient un sport national.

- Et non, perso je n'irais pas contredire les autres, puis refuser d'être contredit avec une vague histoire de lobbyisme... Rolling Eyes car le + Important: avant de tirer sur un roman, un perso, un auteur = argumenter de manière structurée et en français est la 1ère des règles.

Par ex:
Spoiler:
Oui, Emperor, sur cette histoire de Gantelet cela parait invraisemblable..

- à part si Guilliman a arraché au jugé le coeur et tous les organes adjacents, tandis que le second coeur se trouvait de l'autre côté de la cage thoracique.
- à moins qu'en tant qu'humain n'ayant pas eu toutes les modifications astartes (trop vieux) il n'ait eu qu'un seul coeur = ce qui rejoindrait la description de la résistance à la mort de ce chef de secte qui poursuit le soldat Person.

Au final cependant, l'effet de style d'Abnett reste quand même un peu tiré par les cheveux.

EDIT: et paf: j'ai été devancé par Zso.. Smile

EDIT: ah oui, le prochain que je prend à relancer la discorde, je redeviens modo.
Discutez sur le roman, et argumentez svp.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par The_Betrayer le Lun 11 Fév 2013 - 5:24

Je l'ai achevé récemment et je l'ai trouvé sensationnel.
Cette idée de cross over comme dans un film de Quantin Tarantino était une superbe idée.
On ne s'ennuie pas une seule seconde et Roboute gagne en charisme au fur et à mesure du récit.

Malgré quelques passages qui m'ont fort déçus, je dois avouer que c'est l'un des meilleurs romans de cette saga pour moi.
J'ai vraiment hâte de découvrir la suite de tous les protagonistes auxquels on a pu s'attacher durant cet épisode.


"J'ai vu le futur et je me suis vu en son centre. Vous, n'êtes que poussière dans le vide."
chaos
horus
avatar

The_Betrayer
Scout
Scout

Messages : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par fenrirdarkwolf le Lun 11 Fév 2013 - 10:39

@Zso Sahhal : je ne comprends pas ta critique sur l'attitude de Guilliman !
Tu envisages sans problème que certains Primarques, contre toute attente vu leur patrimoine génétique, puisse trahir leur père en raison d'une certaine idéologie, mais pas qu'à l'inverse l'un des Primarques envisage d'abord une erreur de jugement plutôt qu'une trahison, parce qu'il lui faut un peu de temps pour accepter l'idée que l'un des leurs puisse trahir ?
Il est régulièrement fait mention dans les tomes de l'Hérésie du très fort lien qui existe entre les Primarques, on a même des rencontres entre 2 Primarques qui savent qu'ils ne sont plus dans le même camp et qui pourtant prennent le temps de tailler un bout de bavette...
Donc oui, la logique lui fait privilégier un évènement extérieur plutôt que la trahison, avant de devoir se rendre à l'évidence...
Ne pas oublier aussi que les UM sont seuls dans leur coin de l'univers, donc pas totalement au courant de ce qu'il se passe dans le reste de la galaxie, et peu de contacts avec les autres légions...
Donc comme tout est propre et carré dans leur coin (Roboute-style), ils se disent que c'est probablement la même chose ailleurs...
avatar

fenrirdarkwolf
Space Marine
Space Marine

Messages : 323
Age : 36
Localisation : Besancon

http://w40kcg.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par BlooDrunk le Lun 11 Fév 2013 - 15:40

Emperor a écrit:
Il a été reproché aux détracteurs de certains livres de "trop souvent la ramener", mais il s'avère que l'inverse est aussi vrai.

Certains réagissent de la même manière et de façon redondante à chaque aspect négatif évoqué dans les critiques postées par les membres.

Il faut savoir à un moment se contenter de lire et de faire l'impasse sur les avis que nous ne partageons pas, c'est valable pour tout le monde. Wink

Voilà de bien sages paroles qui résument bien le comportement idéal à avoir entre nous!
C'est indispensable pour garder une bonne ambiance et des débats censés.

On pourrait aussi résumé ça en deux mots: Respect et Tolérance.
Si tout le monde fait un effort, ça sera bénéfique à tous ici.


Concernant ta critique Zso:

Et bien on sent bien que tu n'a pas aimé, tu argumente bien en ce sens, et c'est ton droit. Rien à y redire.

Par contre dans le cadre de ce que je viens de résumer plus haut et qu'Emperor à si bien dit tu devrais éviter de juger les gens: par exemple tu lance des piques sur "l'Abnettisme" supposé de certains membres... C'est une attaque gratuite et non fondée, et même si certains sont (très) fan d'Abnett ça ne veux pas dire qu'il n'ont aucun esprit critique. Donc stp évite ce genre de raccourcis non productifs, qui peuvent échauffer les esprits ou lancer des flaming stériles et nocifs. Contente toi de parler du livre, il y à déjà bien assez à dire. Smile


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7934
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Administration le Mer 13 Fév 2013 - 4:24

attention Ce topic est maintenant locké/vérouillé.
Vous ne pouvez plus poster de messages dans ce sujet.

Suite par ICI d)
La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

horus

avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6890

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum