[NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Mer 4 Jan 2012 - 19:24

merci
Je cherché à faire une histoire plutôt original ou je puisse m'amuser un peu. Or, un princeps pas comme les autres, tout le contraire de ce à quoi l’ont s’attendait. Je trouvais que c'était une idée a exploré.

7

Le timonier réussi à faire pivoter le Warlord juste à temps pour voir leurs assaillants. Seul un bout du pont de commandement et ses deux armes principales étaient visibles. Il s’agissait d’un reaver aux couleurs métalliques. Son turbo laser droit commençait à crépiter.

- Magos, bouclier à neuf cinq, cria Primus en lâchant son cigare !

Primus regarda par la vitre blindée. Le canon melta du reaver s’éclaircit. Ce salopard voulait leur faire perdre leurs boucliers en une seule bordée.

< Avertissement, logua le technaugure. Une augmentation brutale de plus de 20% du champ de force entrainerait… >

- C’est pas comme si notre vie en dépendait, mais je vous prierez d’augmenter ces putains de…

Le Premier Princeps plissa les yeux. Alors que la machine ennemie s’apprêtait à tirer dans les dix secondes à venir, le fumée se désépaissit sur la gauche de ce dernier jusqu'à ce qu’une main de métal doigtée sortit brusquement du brouillard et attrapa la tête du titan du Chaos.

Le reaver bascula sous la force de l’impact mais ses armes tirèrent pendant sa chute. Les tirs manquèrent Dominus Mundi d’une vingtaine de mètres sur sa gauche. Le poing continua d’entraîner sa cible au sol alors que la brume se décompressa à cause du freinage d’une masse importante lancée à grande vitesse.

Phalarica, titan de classe reaver de la Legio Equitis, plaqua son homologue chaotique au sol. Le reavers écrasa une bibliothèque de l’Administratum qui avait réussi à être peu endommagée pendant la rébellion initiale. Phalarica était un titan spécial dans la legio, ses deux armes principales avaient été remplacées par deux énormes poings énergétiques de combat. Le reaver ne possédait aucune arme de tir, et l’espace réservé aux munitions servait à améliorer sa vitesse. Cette machine était un monstre au corps à corps, suffisamment petite pour être maniable et suffisamment grande pour être efficace.

Primus se rappela avoir vu ce titan arraché en deux un revenant eldar durant la compagne de Frahut vingt ans auparavant. Phalarica tenait fermement sa proie dans sa main gauche alors que sa main droite se repliait pour prendre impulsion. Avec une vitesse fulgurante, le bras droit traversa le corps du titan ennemi. La machine ne pouvait rien faire pour se défendre, alors que le bras gauche de la machine d’Equitis serrait de plus en plus fort son pont de commandement. La tête du titan céda dans une explosion miniature contenue par le poing du reaver.

Celui-ci se releva de toute sa magnificence et fit face à Dominus Mundi. L’affichage holographique s’alluma. Primus accepta la conversation. L’image afficha un plan taille du princeps de Phalarica sur son trône de commandement.

- Primus, Primus, Primus, mon ami, dit-il d’un ton narquois. C’est quoi ces manières ? « Fais ce que je dis et pas ce que je fais » ? Tu as sous estimé ton ennemi.

Pirehus Narcis, princeps de Phalarica, fixa son supérieur d’un air amusé. Son titan était l’une des machines les plus redoutables de la Légio Equitis, son princeps avait refusé le commandement d’un Warlord, préférant de beaucoup le combat au corps à corps entre machines. Le principal avantage de Phalarica, en plus de sa vitesse améliorée, était sa discrétion. En effet, un titan sans arme de tir ne pouvait verrouiller ses cibles. Ce qui le rendait aussi efficace qu’un tueur silencieux et imprévisible.

- Il semble que j’ai encore deux ou trois choses à t’apprendre, reprit-il.

Primus avait servi comme moderati du titan de Narcis il y a une quarantaine d’année. Bien que Primus soit beaucoup plus jeune, ses compétences l’avaient très vite amené au rang de Premier Princeps et il gardait un contact amical avec ses nombreux maîtres au sein de la legio. Il détestait le protocole.

- C’est parce que je comptais sur toi, bien sûr, sourit primus.

- Tu es Premier Princeps et Capitaine-Chevalier, tu représentes la Légio Equitis, Primus, répondit Narcis d’un ton soudain devenu sérieux. Je sais que c’est ta première bataille depuis ton entrée en fonction, mais ce n’est pas une excuse. Tu es censé être le plus puissant d’entre nous.

- Princeps, intervint le sansori. Plusieurs échos en approche. Remarque : quelques fantômes sont a noté.

- Envoyez-moi un visuel.

Primus observa le radar. Devant eux, une dizaine de signatures thermiques firent leurs apparitions.

- Narcis, il n’est pas dans tes habitudes de venir me voir seul n’est-ce pas ? interrogea Primus.

Son ami lui sourit, aussitôt, le scanner capta d’autres résonances mais cette fois-ci derrière eux. Toutes modifièrent immédiatement leurs signatures. La Legio Equitis était prête. L’enfant serviteur apparut aux cotés du trône, son chalumeau gauche activé et sa main droite transportant un plateau sur lequel était posé un cigare. Primus l’accepta. Il fit un signe de tête à Narcis signifiant la fin de leur conversation. La guerre allait enfin vraiment commencer. L’écran s’éteignit, puis Primus coinçat son nouveau cigare entre ses dents.

- Que la fête commence !


Dernière édition par Logan Grimnar le Sam 7 Jan 2012 - 21:03, édité 4 fois


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Mer 4 Jan 2012 - 20:41

Oui c'est original et cela se lit tout seul.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Mar 10 Jan 2012 - 19:50

Merci.
J'ai un peu manqué d'inspiration, mais c'est repartie. Very Happy

8
L’escouade descendait la rue depuis près de dix minutes sans croiser un seul groupe ennemi. Il fallait croire que les Volscani avaient déjà fait une bonne part du travail de purge mais cela ne permit pas à Octavius de rester calme, le sniper adverse leur avait causé leurs premières pertes. La mort était inévitable en temps de guerre, mais il était toujours possible de minimiser les morts.

L’hypaspiste de file leva subitement son bras gauche le poing fermé, la formation se mit automatiquement à couvert et resta immobile en attente d’ordre.

- Echo à soixante mètres, tribune. Leur formation est organisée, il doit s’agir de troupes entrainées. Six signatures confirmées.

Octavius sortit sa tablette de donnée à la recherche de la fréquence sécurisée du secteur.

- Ils se mettent en position d’attaque, nous sommes repérés, tribune.

- Opérateur, connectez vous sur la 67.8, six, sept, point, huit, ordonnat-il. Trouvez moi leurs identités.

- Bien, tribune, reçut-il. Statut de la requête : en cours.

Les hypaspistes pointèrent leurs fusils laser vers la brume devant eux.

- Il semblerait que ce soit des unités Volscani, transmit l’opérateur. L’un d’eux va venir vers nous sans arme.

- Ils ont confiance en nous ? Interrogea Octavius en plissant les yeux.

- Nous les avons contactés via la ligne sécurisée, et puis le Chaos a tendance à un peu tirer sur tout ce qui bouge sans somations.

Octavius rectifia sa pensée, les Volscani et les hérétiques eux même avaient été efficaces pour nettoyer cette ruche. Cinquante mètres devant lui, une forme émergea du brouillard, sans armes et les mains levées. Il portait une tenu ocre sale et une armure grise tachée, son masque a gaz couvrait tout sa tête et semblait avoir été rafistolée plusieurs fois. Octavius se révéla au soldat en continuant de le tenir en joue, ses hommes l’imitèrent. L’homme sembla satisfait et mis la main à son oreillette. D’autres formes le rejoignirent, toutes du même équipement.

Arrivé à une dizaine de mètres, Octavius remarqua leurs insignes du 178ème Cataphractaire Volscani plaqués sur leurs armures. Les régiments Volscanien étaient connus du secteur, très actifs autour de l’Œil de la Terreur. Toutes les forces de Volscania étaient censées être sur Cadia pour le rassemblement des Champs de Tyrok. Le 178ème avait dû, comme eux, être défourné de leurs destination pour sauvé Belis Corna.

Les hypaspistes baissèrent lentement leurs armes.

- Tribune Octavius, Legio Equitis, s’annonça Octavius en allant à leur rencontre. Qui est votre chef ?

- Mon sergent est mort il y a quelques jours, dit l’un d’eux.

- Nous sommes les survivants de plusieurs escouades réunies, renchérit un autre. Et ça fait un bail qu’on n’a pas trouvé de gradé pour nous diriger. On s’organise par votes et nous continuons le combat en suivant les ordres d’une unité radio trouvée.

Un soldat portait effectivement une radio bien abimée. Tous semblaient exténués, il était difficile de déterminer la dernière fois qu’ils avaient pris du repos.

- Venez avec nous, proposa Octavius. Nous serons surement plus efficaces, et votre connaissance des lieux pourra nous être utile.

Les Volscani se rassemblèrent et discutèrent entre eux. Après quelques secondes et plusieurs hochements de tête, l’un d’eux revient vers Octavius.

- Nous vous suivons, lançat-il.

- Bien, faites moi un inventaire de vos équipement et ressources.

- Sept gardes, fusil laser, munitions suffisantes, pas d’armes spéciales. Quelques grenades et un auspex.

Octavius acquiesça. Les Volscani s’intégrèrent naturellement à la formation parmi les hypaspistes. Ils reprirent position. Octavius fit un signe rapide de la main et ils repartirent.
Maintenant, retour à ce que j'aime : combat entre titans. Twisted Evil


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Ven 13 Jan 2012 - 23:04

Quoique, je reserve les "vrai combat qui ont la classe" pour la suite. Rolling Eyes mais ca devrait être déjà un apercus.


9
- Timonier, cap au cinq-huit-six ! Sansori, surveillez notre flanc tribord ! Moderati, dès que l’ennemi est en vue, calculez une solution de tir et ouvrez les feux ! Primus donna ses ordres avant de reporter d’ouvrir le canal de transmission inter-titans.

- Théodose ? Interrogeat-il.

Un écran s’alluma, présentant une vision du princeps de Campum Rex. Théodose Mechysi flottait dans le liquide de sa cuve amniotique, l’air serein. Il était une véritable relique de la legio, lui et le Seigneur-Chevalier étaient les deux plus anciens membres d’Equitis.

Primus avait été son famulus plusieurs années auparavant et l’avait connu alors qu’il mâchait encore parmi eux. Aujourd’hui ses jambes étaient celles de Campum Rex et le princeps ne s’en plaignait pas, ne cessant de vanter les avantages de la cuve et il paraissait évident que, depuis cet échec cuisant qui lui avait valu la perte de son ancien warlord Ira Iustorum et son placement en cuve amniotique, ses reflexes et son potentiel s’étaient améliorés à un degré que l’ont pensait impensable pour quelqu’un d’aussi âgé et expérimenté.

Mechysi était une sorte de patriarche d’Equitis et tous les princeps l’appelaient par son prénom et venaient le voir pour demander conseil. Ce dernier prenait à cœur ce rôle de doyen attentif, mais n’en restait pas moi l’un des plus renommé princeps de la legio avec un tableau de chasse surpassé seulement par le Seigneur-Chevalier.

Celui-ci sourit à Primus à travers sa cuve recouverte de parchemin béni et de sceaux de pureté ancien.

- Par le Sang de l’Omnimessie, Sebastion, mon fils, débuta Mechysi. Sa voix était mécanique mais suffisamment douce pour rassurer. Le temps d’en finir avec ce misérable Warhound et je tire au turbo laser de soutien pour dégager le brouillard devant toi, c’est bien cela mon enfant ?

Primus sourit à son tour. Une sorte de connexion innée était établie entre lui et Mechysi, surement dû aux nombreuses années passées à ses cotés sous ses ordre pensat-il.

- Tu lis dans mes pensées Théo, admis Primus. Je devrais parler à l’Inquisition de tes pouvoirs divinatoires.

- L’Omnimessie me pardonne ! Comme si la très sainte Inquisition, béni soit son nom, n’avait pas déjà assez de mutants et autres hérétiques à traquer pour s’occuper de mon humble cas, se moqua Mechysi. Un instant, mon cher Sebastion je te prie.

Mechysi semble porter son regard vers son pont de commandement.

< Moderati Persi, alignez nos armes sur cette ruelle en un-quatre-trois, dès que cet inconscient pointera le bout de son nez, occises le à votre bon vouloir. Moderati Tiroe, lorsque votre aimable camarade auras achevé cette action, je vous serais gré de me calculer une solution de tir dans les plus brefs délais en six-huit-deux, tir de soutien. L’Omnimessi nous guide > Logua Mechysi à son équipage.

- Merci, Théodose. J’attends ton aide dans quelques minutes.

- Selon tes ordres mon jeune ami. L’Omnimessie te protège, sanctifia la douce voix mécanique.

Il coupa la communication et concentra son attention sur l’affichage holohitique. Comme prévu, Equites Mechanica se rapprochait de la position lui aussi pour soutenir Dominus Mundi.

- Immobilisation de la machine, ordonna Primus. Moderatis, tenez vous prêt, verrouillez toute les cibles visuelles et divisez équitablement nos tirs selon l’ordre de menace potentiel.

Le warlord s’immobilisa et aligna ses armes vers la brume devant elle. Arriver ici, les échos ennemis s’étaient tue. Primus soupçonnait que les titans adverse s’y réfugiaient pour se regroupé.

Plusieurs tir en cloche filèrent au dessus d’eux pour s’écrasé deux cent mètres devant Dominus Mundi. Le brouillard se désépaissie aux points d’impact avant de disparaitre révélant deux warhounds et un reaver aux couleurs métalliques.

L’ennemi devait avoir prévu de prendre de flanc la formation d’Equitis en se cachant dans cette écran opaque aux scanners, mais leurs inexpériences les avaient ralentit dans leurs progression vers ce lieu.

Ils étaient bien commander, mais trop faible pour réussir un manœuvre d’encerclement correct. Les titans se retournaient vers lui, trop tard.

- Feu ! Cria Primus.

Les armes avait eux le temps de verrouillé leurs cibles, le calcul ayant commencé dès la levé du brouillard.

Le méga canon melta gauche vaporisa tout simplement le warhound de gauche qui n’eut surement pas le temps de voire son meurtrier. Son camarade reavers non plus. Il avait du être trop confiant en lui, car ses boucliers n’étaient pas suffisamment déployés pour stopper le tir du sismocanon droit qui le fit exploser.

Le dernier warhound commença à courir dans l’espoir de fuir le carnage. Il rencontra dans sa course Equites Mechanica qui ne fit aucune somation en le criblant de ses méga bolter vulcain tout en fessant chauffer son canon à plasma anticipant le moment ou ses boucliers céderaient.

Primus s’en amusa un instant, c’en était presque trop facile.

- Timonier continuez notre avance.

Un écran s’alluma, il recevait une communication de l'Armorum Ferrum.


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Sam 14 Jan 2012 - 0:02

J'aime beaucoup ton histoire.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Sam 14 Jan 2012 - 19:26

Merci Corax. Very Happy

9 Suite.

- Premier Princeps, l’ennemi se cache dans des zones insondables, avertit Kutyee, princeps d’Armorum Ferrum. Il est difficile de les repérer. Sagittae a faillit y passer, ses boucliers sont dans un état critique. Ces enfoirés se cachent dans le brouillard et changent rapidement de couvert. L’unité de titan qui a blessé Sagittae était une formation de deux reaver expérimentés, probablement du Mechanicum Noir.

- Ils représentent donc la plus fortes menace potentiel ? interogeat Primus.

- Possible, oui, admit Kutyee.

- Alors nous pouvons être tranquilles. Il va s’en charger.

- « il » ? Demanda Kutyee.

Primus ne répondit pas à sa question. Dominus Mundi continuait sa route en traque de nouvelles proies. Tout autour d’eux, la brume était plus fine grâce aux nombreux tirs et explosions récentes, il était possible de voir beaucoup plus loin malgré les épais nuages de brouillard magnétique.

L’un d’eux se dispersa violement révélant la chute d’un reavers métallique en feu. Un autre reaver, se trouvant à ses cotés, était en train de pivoter pour faire face à l’agresseur de son homologue. Sicarius Silentium ne lui laissa pas le temps nécessaire.

Le warhound se jeta sur sa seconde cible. Ses armes venaient de tirer à pleine puissance et avaient besoin de refroidir. Sa seule option était le corps à corps aidé par l’effet de surprise. Sicarius Silentium arriva derrière le reaver du Chaos et par la force de son élan qui envoya son pied droit dans la jointure arrière non protégée de son genou.

L’acier traversa l’acier et la jambe du reaver fut terriblement endommagé, mais pas brisé. Ce déséquilibre lui fit cependant perdre sa stabilité et il s’effondra sur le coté droit. La machine du Mechanicum Noir ne pouvait plus bouger, condamner a rester cloué au sol.

Sicarius Silentium le contourna pour lui faire face. Il était bien trop léger pour simplement l’écraser en lui marchant dessus comme l’aurait fait ses plus grand frères pour humilier un vaincu. Il se contenta d’aligner ses turbo laser vers le pont de commandement de la machine adverse, avant de le réduire en cendre dans un tir méprisable.

- Je parlais de Solus bien sûr, repris Primus dans son communicateur à l’adresse de Kutyee.

Solus était le princeps de Sicarius Silentium, le warhound considéré comme le plus puissant d’Equitis. Il avait un statut semi autonome dans le sens où il faisait ce que bon lui semblait tant qu’il ne recevait pas d’ordre contraire.

La base de donnée de la légio était plutôt floue, à son sujet et même avec son grade de numéro deux d’Equitis, Primus en savait peu sur Solus. Celui-ci était en cuve amniotique, mais à la différence de Mechysi, il l’avait fait par choix et pas par nécessité.

Solus était né muet et malgré le fait qu’il soit mécaniquement modifié pour parler, Primus ne l’avait jamais entendu. C’était un personnage solitaire et énigmatique affublé d’un sens exemplaire du devoir.

Mais c’était aussi un princeps redoutable et implacable, bien que ce soit la première machine qu’il dirige, son ascension au sein de la legio n’en sera pas moins rapide que celle de Primus.

Les magos disaient que son taux de connexion avec la machine dépassait les 98% un score qui dépassait tout les records. Solus était Sicarius Silentium, il ne faisait vraiment qu’un avec la machine plus que n’importe qui.

Dans un an ou deux, Primus prévoyait de le promouvoir au rang et princeps d’un reaver qui lui était destiné en réserve, le Sanguis Frigus et l’adouberait Chevalier d’Equitis.

Le rang de Chevalier était un grade honorifique spécifique à la légio décernée au plus vaillant princeps dont plus des trois quart sont des maîtres de warlord.

Primus en était le Capitaine-Chevalier de par ses fonctions de Premier Princeps. Actuellement, sur Belis Corna, il y avait quatre Chevaliers, Primus, Mechysi, Narcis et Miena.

Sicarius Silentium repartit dans la brume sans demander son reste. Il venait de sauver Primus d’une embuscade qui aurait été vraiment dangeureuse.


Dernière édition par Logan Grimnar le Lun 16 Jan 2012 - 17:18, édité 1 fois


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Dim 15 Jan 2012 - 20:46


10

La Legio Equitis avait engagé le combat depuis plus d’une heure et avait enregistré un total de douze machines éliminées pour aucune perte de leur côté. Un tel résultat aurait été une véritable fierté si l’adversaire était de valeur, ce qui n’était pas le cas et puis, aucun warlord du Chaos n’était encore tombé.

Les rapports avaient fait mention que c’était ces derniers qui avaient posé problème au Draconis.

Dominus Mundi continuait de chercher une nouvelle proie à vaincre depuis l’embuscade déjouée par Sicarius Silentium, il y a une dizaine de minutes.

- Transmécanicien, faites un rapport général du niveau de munition de toute la legio.

- Tout de suite, princeps.

- Mon princeps, un écho vient d’apparaitre, avertit le sansori. Modification de notre fantôme opérer… Aucune réponse, déduction : ce n’est pas un Draconis. Remarque complémentaire : Quelque chose m’intrigue, princeps.

- Précisez.

- C’est étrange, il est immobile, débutat-il l’air perplexe. C’est comme s’il attendait quelque chose ou quelqu’un. La signature est suffisamment importante pour être un warlord.

Primus sourit en soufflant une bouffée de son éternel cigare. Serait-ce un signe de défi ?

- Princeps, il semblerait que le légio possède encore 85% de ses munitions en moyenne, précisa le transmécanicien.

Primus en était satisfait. Equitis avait toujours été plutôt économe en ce qui concernait les munitions, préférant achever son ennemi au corps à corps en l’écrasant, signe d’humiliation. Un détail attira cependant son attention.

- Il « semblerait » ?

- Je suis désolé princeps, mais cette zone est plus brouillée que les autres. Et une espèce de bruit de fond rend les communications peu compréhensi… Attendez un instant.

- Transmécanicien, de quoi s’agit-il, s’enquit Primus.

- Ce bruit... Il se fait plus fort à mesure que l’on se rapproche de l’ennemi… Ca y est je le comprends... LatronisAnimæ… Qu’est ce que…

- Le warlord nous donne son nom, comprit le sansori.

Primus gloussa légèrement avant d’éclater d’un rire inquiétant en se couvrant le visage d’une de ses mains de fer.

Enfin un peu de civilité dans cet univers de brute. Dominus Mundi était invité à une joute impitoyable et Primus s’en senti exalté. Seul un princeps expérimenté aurait pu se permettre une telle arrogance.

Très bien, Latronis Animæ, défi relevé, s’esclaffat Primus intérieurement avant de se calmer lentement en expirant profondément.

- Donnez-lui notre nom.

- Princeps ?

- Et assurez-vous que personne ne vienne nous déranger. Je ne voudrais pas passer pour quelqu’un d’impoli et mal éduqué.

Le transmécanicien sembla confus mais s’exécuta.

- Contact dans 5 minutes, releva le sansori.

Primus se découvrit le visage. Son sourire, révélant ses dents blanches, était semblable à celui d’un loup rencontrant un concurrent semblable pour la place du mâle alpha et ses yeux brûlaient de la joie de rencontrer un tel adversaire.

Même s’il ne l’avait pas encore vu à l’action, Primus savait au fond de lui que ce serait un grand combat.

- Timonier, en avant toute, vitesse de combat !


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Lun 16 Jan 2012 - 22:49


11
- Cible en mouvement, cria le sansori.

- Modertati, connectez-vous à l’interface radar et calculez une solution de tir suivant les paramètres de mouvement vertical bâbord croissant de notre ennemi. Ne le laissez pas se cacher, ordonna Primus.

< Statut de la requête : en cours > logua le moderati avant de reprendre plusieurs secondes plus tard de sa voix charnelle. Prêt, mon princeps.

- Feu !

Latronis Animæ était trop loin pour être visible à travers le brouillard et Primus n’avait pas encore pu déterminer son armement. Seul les échos indiquaient la présence de warlord du Chaos, ils allaient devoir mener ce combat en aveugle.

Les tirs du sismocanon et du méga canon melta filèrent à travers la brume, la dissipant par leur vitesse et leur chaleur. L’explosion dilata à son habitude les nuages environnant révélant les vestiges de ce qui avait dû être un hab de scriptes de bas niveau. Mais il n’avait pas le temps de s’y attarder, cela signifiait qu’ils avaient manqué leur cible.

- Timonier, mouvement d’urgence à tribord, immédiatement !

< Avertissement, logua le magos. Un mouvement d’urgence effectué après avoir ouvert le feu des armes principales entrainerait une répartition inégale du système de refroidissement dont la répercussion sur les réacteurs serait… >

- Exécution, se fit répéter Primus.

Dominus Mundi s’écarta laborieusement de son point d’ancrage en catastrophe, quelques secondes avant qu’une longue forme dentelée ne trancha l’air là où ils se trouvaient auparavant.

- Par les tripes de la Machine, jura Primus.

Une gigantesque lame tronçonneuse s’abattit à quelques mètres d’eux, les dents rotatives n’étaient pas activées. Certainement pour d’abord mordre dans la machine et être sûr d’avoir prise sur elle pour l’empêcher de fuir avant de la découper.

La forme gigantesque métallisée de Latronis Animæ ne tarda pas à suivre le chemin de son arme droite. Voyant qu’il avait manqué son objectif, celui-ci continua sa course afin de se réfugier dans un autre couvert magnétique.

Une arme de corps à corps de titan était en effet l’équipement le plus efficace dans un tel environnement propice à la moindre embuscade.

- Sansori, interrogea Primus furieux !

- Sa signature m’est parvenue au moment où son arme a dispersé le brouillard, impossible de le voir avant, balbutia le sansori.

- Timonier, il devrait revenir par tribord. Placez nous loin des centres de tempêtes et faites nous pivoter pour faire face à son éventuelle position. Magos, augmentez le niveau du réacteur.

La warlord s’exécuta et s’écarta d’une bonne centaine de mètres avant de s’immobiliser et de pointer la brume où se réfugiait son adversaire de ses armes menaçantes.

- Moderati, tirez au hasard vers ces nuages de nos armes secondaires. Nous devons le trouver avant qu’il ne nous trouve.

- Bien mon princeps.

Les turbo laser sur les épaules de Dominus Mundi se braquèrent droit devant, l’explosion conjointe balaya la zone.

Primus observa le visuel laissant le sansori chercher la signature radar. Aucune trace de ce maudit warlord et pour couronner le tout, leurs tirs les avaient sûrement fait repérer.

- Timonier !

- C’est déjà fait, princeps.

Dominus Mundi manœuvrait déjà son déplacement lorsque Latronis Animæ passa de nouveau à l’action. Cette fois-ci, il avait anticipé les agissements de Primus.

L’épée tronçonneuse géante manqua le gros de sa cible, mais mordit la cuisse gauche du titan d’Equitis le stoppant net dans son mouvement.

- On est touché, cria le sansori.

Cette attaque eut pour conséquence de faire tournailler Dominus Mundi de côté le plaçant presque face à son agresseur.

Le moteur de l’arme du warlord du Chaos connecté commençait à tourner, déchiquetant le métal de protection de la machine de Primus.

- Timonier inversez les stabilisateurs, magos, pleine puissance dans les réacteurs ! Sortez nous de là !

Les dents de l’arme du warlord tournaient à plein régime. Il était plus facile de s’en débarrasser maintenant.

Dominus Mundi pivota et se désengagea de la prise de l’épée. La machine commença à reculer en marche arrière dans une tentative de fuite.

Latronis Animæ orienta alors ses méga bolter vulcain gauche sur eux. Les voyants passèrent rouge, ils étaient verrouillés.
La suite est déjà préte à être envoyé, mais j'ai préféré découper l'histoire en deux car elle était trop longue. Bonne lecture. Wink


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Mar 17 Jan 2012 - 14:48

Merci beaucoup. Titanicus et Mechanicum t'ont vraiment donné beaucoup d'inspiration pour ta nouvelle.


Dernière édition par Corax le Mar 17 Jan 2012 - 15:28, édité 1 fois
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Dakka le Mar 17 Jan 2012 - 15:00

Corax a écrit:Merci beaucoup. Titanicus et Mechanicum n'ont vraiment donné beaucoup d'inspiration pour ta nouvelle.
Corax ou la négation affirmative. Smile


Is Finecast using diamond mixed with cocaine?

La Galaxie en Flammes, le forum français de l'Hérésie d'Horus.
avatar

Dakka
Primarque
Primarque

Messages : 3776
Localisation : Pom Pom Galli

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Mar 17 Jan 2012 - 15:28

Pardon j'ai fais une petite erreur que je viens de corriger.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Mar 17 Jan 2012 - 17:31

Merci. Enfaite, je m'inspire des romans pour ce qui est du vocabulaire et comment fonctionnent les titans. Sinon, j'imagine le combat et j'essaye de le reproduire a l'écrit. Very Happy
N'ayant pas fini Titanicus, je précise que toutes ressemblances avec ce dernier serais un fruit du hasard. D’ailleurs j’espère que la tournure que va prendre l’histoire dans quelque post ne sera pas la même. J’aurais du le finir avant de commencer à écrire… Enfin, vous me préviendrais. :okay :

11 Suite.

- Timonier ! Engouffrez-vous dans la ruelle à tribord !

Les canons gatling ouvrirent le feu mais Dominus Mundi s’était déjà écarté. Cependant, le mode de verrouillage suivait sa cible, et les balles étaient plus rapides que cent mètres de métal.

La salve ravagea la rue en se rapprochant de Primus. Elles criblèrent finalement la maçonnerie des hab derrière lesquels Dominus Mundi s’était englouti.

< Impacts légers. Nos boucliers tiennent > logua le technaugure.

- Rapport des dégâts.

< Optimal, mais je crains que notre jambe gauche ne deviennent notre point faible princeps. >

- C’est noté. Timonier, replacez-nous en marche arrière et visez droit devant.

Le titan obéit. L’artère était plutôt étroite, si le warlord ennemi les poursuivait, les moderati n’auraient même pas besoin de calculer une solution de tir, c’était comme tirer sur un baneblade dans un tunnel.

La forme fugace de Latronis Animæ passa la ruelle sans y pénétrer en continuant son chemin hors de vue pour les prendre de flanc.

- Immobilisation, ordonna Primus subitement.

- Mais, mon princeps, à cette allure, il va nous rattraper et…

- Je ne répéterais pas timonier.

Dominus Mundi s’immobilisa totalement, coincé dans un défilé étroit.

Primus se décrispa et se cala mieux dans son trône de commandement.

- Dès que je le dirais, timonier, pivotez d’un quart. Moderati, alignez notre sismocanon droit le long du corps. Vous comprendrez quand vous devrez tirer. N’hésitez pas. Magos, je compte sur vous.

- Princeps ?

Primus ne répondit pas, il plongea ses bras bioniques dans les renforcements du trône et connecta ses implants cervicaux à la machine en fermant les yeux.

Il ne faisait plus qu’un avec Dominus Mundi. Ce genre d’instant était le plus privilégié qu’un princeps pouvait avoir avec sa machine. Primus se sentait bien, bien comme il ne se sentait jamais hors de ce couplage intrinsèque.

Il était le warlord, il était ses jambes, il était ses membres, il était le sang de ce dieu d’acier et de fer. Dominus Mundi, ma belle. Tu le sens toi aussi ? Que ressens-tu ? L’esprit de la machine ne pouvait lui répondre par des mots, juste par des émotions, des sensations.

Primus sentait sa haine, sa soif de combat. Il percevait le monde tel qu’elle le perçoit. Un monde binaire régit par des lois mathématiques parfaites, mais un monde de perception.

Les machines restaient silencieuse la plupart du temps, leurs intuitions ne pouvaient atteindre leurs princeps. Cette communion était le moyen de leurs offrir une voix et une oreille à leur écoute.

Il est proche, n’est ce pas ? La hargne de Dominus Mundi, se fit plus forte avant d’exploser en un avertissement explicite.

- Timonier !

La maçonnerie à sa gauche vola en éclat lorsque la lame de Latronis Animæ la traversa pour l’atteindre. Le warlord pivota et se déroba de peu au tranchant.

Latronis Animæ continua sa marche pour aligner ses armes sur Dominus Mundi. Il n’en eut pas le temps.

L’esquive avait placé le titan d’Equitis de profil, son sismocanon plaqué contre le torse dans l’axe.

Le tir à bout presque portant fit céder les boucliers du warlord du Chaos le touchant de plein fouet.

- Impact, cria le moderati !

La force de la déflagration fit voler Latronis Animæ en arrière. Il s’écrasa dans les bâtiments adjacents dans une explosion de poussière et de débris.

Primus se déconnecta de la machine dans une sensation de douleur intense. Il se crispa et ouvrit les yeux difficilement. Sa bouche était grande ouverte et un filet de bave pendait à ses lèvres. Son cigare avait de nouveau fini sur la passerelle du pont.

Une sensation de manque l’envahit instantanément. Il voulait y retourner, il avait besoin de se reconnecter avec Dominus Mundi.

Mais il résista à la tentation. Cette union avec les titans était prohibée pour cet effet secondaire qui faisait perdre au princeps la perception de la réalité et qui occupait leurs désirs et leurs rêves.

Ce n’était pas la première fois, mais ça risquait à tout moment d’être sa dernière fusion avec la machine.

Dominus Mundi se plaça face à son adversaire. Latronis Animæ était avachi parmi les décombres, les armes étendues et un creux béant au milieu de son torse noirci. Primus aurait pu écraser son pont de commandement pour en finir rapidement.

- Ce fut un beau combat, Latronis Animæ, prononçat-il à voix haute.

Une fin digne devait attendre un princeps digne. Primus aligna lentement le méga canon melta vers la tête du titan du Chaos.

Mais une explosion surgit subitement de derrière Latronis Animæ, le consumant dans des flammes aussi chaudes que le magma.

Le transmécanicien jeta son casque d’écoute, les tympans abimés par les cris d’agonie du warlord. Le princeps du Mechanicum Noir princeps et son équipage avaient connu une mort lente et douloureuse. Mais ce n‘était pas Dominus Mundi qui avait ouvert le feu.

La fumée s’évapora révélant un warlord aux couleurs noires et rouges bordées de flammes jaunes. Au centre de son torse était sculpté une tête de dragon de profil de l’ancienne Terra tel un portrait dont le cadre été un engrenage d’acier, au centre de l’œil de la bête, le crâne du Mechanicus faisait office de pupille.

Un écran pour demande de communication s’alluma. Le sansori remplaça le transmécanicien momentanément sourd.

- Princeps, une demande de Spiritus Draconis, unique warlord de la Legio Draconis.


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Turielo le Mer 18 Jan 2012 - 15:05

bravo vite la suite! c'est prenant et bien écrit, et très plaisant pour moi qui suis novice dans ce qui est de l'univers des Titans...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
avatar

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 29
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Mer 18 Jan 2012 - 17:21

Turielo, Tu vas voir avec Logan tu vas vite en savoir beaucoup plus sur ces monstres de guerre que sont les Titans.

Et en plus il écrit super bien tout comme toi.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Mer 18 Jan 2012 - 19:57

Merci les gars Very Happy . Mais vous savez, tout ca n'est pas très fluff à mon avis. Quoique pour les passages avec Octavius, on vera plusieurs autres troupes du Mechanicus en action.
Une petite suite donc :

12

Primus enrageait intérieurement. Comment osait-il ? Ce combat était le sien et ce warlord avait interféré sans sa permission.

- Accepté, dit-il nerveusement.

L’affichage s’alluma, présentant un plan taille du princeps du warlord Draconis. Primus s’apprêtait à lui reprocher son intervention mais les mots moururent dans sa gorge.

L’homme était droit dans son trône, l’uniforme rouge et noir impeccable, son visage, qui l’était tout autant, affichait une expression neutre et ses cheveux brun coupés courts lui donnaient un air sévère.

Primus fronça les sourcils, il connaissait cet homme.

- Legio Equitis, ici ThanatosTibère Premier Princeps Supplétif de la Legio Draconis.

Ceci confirma les soupçons de Primus. Toute sa haine s’évanouit aussi vite qu’elle était apparue.

- Tib ? Non… Dis moi pas que c’est pas vrai.

Les souvenirs défilèrent lentement dans l’esprit de Primus. Les années passées ensemble à la scholam de Muinis, le monde-forge d’Equitis, emplirent sa vision.

A l’époque, lui et Thanatos étaient inséparables. Il se rappela les rires et les sourires qu’ils avaient partagés, les fugues le soir pour aller aux soirées alcoolisées illégales ou pour observer les hangars à titans espérant voir ces beautés mécaniques en marche.

C’est alors qu’il se souvint de la dernière image qu’il gardait de son meilleur ami. Lors de leur promotion au rang de famulus, Thanatos avait subi un transfert dans une autre légio. Ce genre de cas était exceptionnel. Il avait vécu et avait été éduqué sur Muinis.

Primus se souvint, avoir entraperçu son ami sur le point de prendre la navette qui l’embarquerait loin de lui. Thanatos ne souriait pas lorsqu’il passa la porte, mais au moment où il vit Primus, ses lèvres de s’étirèrent en un sourire franc alors que les portes se fermaient et que les moteurs chauffaient prêts à emmener l’appareil loin de Muinis.

Primus avait fait des recherches et jamais il n’avait retrouvé la trace de son camarade. Les dossiers comportant son nom semblaient avoir été mystérieusement effacés.

- Primus ? Cela faisait longtemps.

Thanatos eu l’air vaguement surpris de le revoir. Primus insista.

- L’Omnimessie m’en soit témoin, alors que t’est-il arrivé depuis tout ce temps ? En plus, t’as fini Premier Princeps ? Par le Deus, Tib, t’es allé loin, dis-moi.

- J’aurais préféré entrer en fonction d’une manière moins tragique.

La Legio Draconis s’était presque fait exterminer sur Oculiss, très peu de machines avaient quitté ce monde détruit. Thanatos était surement le plus gradé de sa legio à ce moment là.

- Tu ne peux pas savoir comment ça me fait plaisir de te revoir. Tu dois avoir plein de choses à me raconter, mais pas pendant le travail. Quand cette guerre sera finie, je t’inviterai à un bar de la ruche nord et on discutera du bon vieux temps autour d’une bonne bière.

- Justement, je venais te prévenir que cette guerre était sur le point de se finir. Tu peux déjà prévoir le retrait de tes machines. L’ennemi à été oblitéré.

- Déjà, s’étonna Primus perplexe.

- Votre venue en masse les a fait réagir. Ils sont venus à votre rencontre avec presque tous ce qu’ils avaient, comptant sur l’éparpillement de ma légio pour éliminer la menace que vous représentiez pour eux avant de se reconcentrer sur nous. On en a profité pour nous regrouper secrètement et nous avons pris d’assaut les entrepôts. Il ne doit plus rester de titan corrompu sur Belis Corna actuellement. C’est une victoire totale.

- Tu veux dire que nous avons servi d’appât ?

- Ce n’était pas prévu comme cela, rassure-toi. Il me reste de l’honneur, tu sais.

La figure de Primus se détendit en un large sourire.

- Dans ce cas, je vais prévenir les relais de descendre les rampes d’évacuation. Et une navette pour nous emmener à Archiminne. Tant qu’on y est, je veux ma revanche sur notre dernière partie de régicide.

- Cela fait plus de 20 ans, Primus.

- Que veux-tu, je suis rancunier. Et pour l’amour de la Machine, ne sois pas si formel, appelle-moi Seb, comme avant.

- Si cela peut te faire plaisir… Seb.

- Bon, je cordonne ma légio pour la retraite, on se retrouve hors de ce brouillard.

Thanatos hocha la tête et l’écran s’éteignit.

C’était plutôt froid comme retrouvailles. Primus s’était attendu à quelque chose de plus enthousiaste de la part de son ancien compagnon. Il se sentait troublé, comment son meilleur ami avait-il pu finir aussi droit et strict.

Ils étaient fait du même métal et Primus en vient pourtant à se demandé si finalement c’était bien au Thanatos qu’il connaissait à qui il venait de parler.


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Turielo le Mer 18 Jan 2012 - 20:44

Logan Grimnar a écrit:Merci les gars Very Happy . Mais vous savez, tout ca n'est pas très fluff à mon avis.
Parce que tu crois que ma nouvelle mon roman l'est? Laughing des descendants loyalistes des TS qui sont parvenus à demeurer cachés, et ce n'est que le début, paye ton aberration fluff rire2 Wink


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
avatar

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 29
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Mer 18 Jan 2012 - 20:51

Turielo a écrit:Parce que tu crois que ma nouvelle mon roman l'est? Laughing des descendants loyalistes des TS qui sont parvenus à demeurer cachés, et ce n'est que le début, paye ton aberration fluff rire2 Wink
lol! Oui c'est vrai. rire2
Mais c'est ca que j'aime dans ton histoire mon cher Turielo. J'adore les TS et on ne sait pas ce qui est arrivé à ceux qui ont fuis Prospero sur ordre de Magnus. Very Happy C'est ma deuxième légion préféré ! (caftez pas à Leman Evil or Very Mad ) Ca me fait plaisir de les voir un peu !


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Jeu 19 Jan 2012 - 18:45

Tout petit passage... Mais c'est voulu, ce n'est pas dû à un manque d'inspiration.

13
- Connexion en cours, annonça l’opérateur.

L’escouade Thêta-Xi 06 était en position défensive depuis qu’il avait reçu un appel radio important. Octavius était plaqué, comme beaucoup de ses troupes, contre les murets de débris, guettant tout signe suspect afin de protéger la radio.

Derrière eux, les volscani étaient regroupés autour de leur propre poste.

- Tribun, nous avons gagné la guerre. Les titans ennemis ne sont plus et la cible est prise. Cependant, nous devons continuer le nettoyage de notre zone, la ruche n’est toujours pas sécurisée. Lorsque ce sera fait, on se replie, nous devons vite repartir vers Cadia.

Primus acquiesça rapidement, ils étaient prêts à se remettre en marche mais les gardes impériaux restaient au côté de leur transistor.

Il semblerait que leur communication dure plus longtemps que celle d’Equitis. Peut être de nouveaux ordres.

- Formation demi-cercle, protégez les volscani.

La formation se renforça autour du groupe de garde. La liaison commençait vraiment à être longue pour un simple ordre de routine.


Dernière édition par Logan Grimnar le Sam 10 Mar 2012 - 13:02, édité 1 fois


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Sam 21 Jan 2012 - 16:56


14
Dominus Mundi sortit enfin du brouillard telle une apparition céleste sortant des ombres. Elle avait été la première machine d’Equitis à entrer dans la ruche et bien sûr, ce fut la dernière à la quitter.

Primus aurait aimé continuer le combat contre les troupes terrestres, mais embarquer un titan prend beaucoup de temps, et les rampes de chargement étaient presque prêtes à recevoir les divines machines.

Pendant ce temps, les troupes régulières de la legio continuaient le combat dans la cité, bien qu’un repli progressif soit en déjà en cours.

Sur la plaine devant lui, les titans d’Equitis étaient éparpillés un peu partout afin de ne pas gêner les soldats en rassemblement. Les machines Draconis se trouvaient un peu plus en retrait. Leurs rampes d’évacuation n’étaient pas encore descendues.

Dominus Mundi s’arrêta, attendant sa demande de l’affectation à son emplacement prévue. Un écran s’alluma.

- Princeps, une demande de communication de Campum Rex, annonça le transmécanicien.

Primus hocha la tête et le portrait de Mechysi envahit l’écran.

- Sebastion, mon ami, alors ? La chasse a été bonne ?

- 4 machines éliminées, vénérable ancien. Dont un warlord en combat singulier.

- L’Omnimessie soit sanctifié. C’est un bon score, Premier Princeps. De mon côté, nous avons réussi à faucher quelques trois fardiers bien aisément. Cependant un vaillant warlord fut plus difficile à supprimer. Je regrette que son princeps soit tombé dans cette folie anarchique qu’est le Chaos. Il avait un certain talent.

- Il s’agissait d’un hérétique, Théodose, aucune compassion n’est permise.

- Je sais reconnaître un adversaire de valeur quand j’en vois un. Je croyais t’avoir enseigné le respect de l’adversaire, mon cher Sebastion.

Primus se souvint alors du moment où il allait exécuter Latronis Animæ, ce sentiment de victoire qui l’avait empli, mais il ne ressentait pas le besoin de rabaisser son princeps aussi corrompu soit-il en l’humiliant.

Ce fut un duel loyal, et son adversaire aurait mérité une mort plus digne avant de rejoindre ses sombres dieux.

- Jamais je ne respecterai un homme ayant laissé passer sa chance d’utiliser ses talents au service du Dieu-Machine. On va dire que je ferme les yeux sur votre attendrissement envers celui qui ne mérite pas notre miséricorde.

Mechysi sourit fébrilement à travers le verre blindé de sa cuve. Il n’y croyait pas une seule seconde. Le vénérable lui avait transmis ses goûts pour les défis. Et un jeu ne pouvait être passionnant seulement en admettant que l’adversaire soit de valeur.

- Envoie-moi, ton journal de bord s’il te plaît, j’aimerai y voir ton duel, demanda Mechysi. Je suis sûr que tu y as appliqué mes enseignements.

Primus fit un signe de la main au sansori. Le code s’échangea. Mechysi ferma les yeux alors qu’il baignait dans les informations du combat.

- Très belle joute, mon cher, débuta Mechysi après quelques secondes. Mais tu es passé en mode introspection à ce que je vois. C’est trop risqué, tu aurais pu ne jamais nous revenir.

- C’est vous qui me l’avez enseigné, je vous le rappelle.

- Sebastion, c’est bien plus que ce que tu ne crois. Ces dieux de fer que sont les titans sont encore plus complexes que ce que tu as vu. Ce que tu as fait, tu l’as réalisé sans l’appréhender suffisamment. Tu ne dois pas y retourner tant que tu n’auras pas saisi ton rôle dans cette mécanique.

- Que suis-je censé comprendre ?

- Tu le sauras en temps voulu. Ceci, je ne peux te l’apprendre, c’est à toi d’en découvrir le sens, et un jour peut être, tu comprendras.

Primus ne chercha pas à déchiffrer ce charabia de Prêtres des Runes. Ces derniers étaient les représentants de la branche du Mechanicus la plus archaïque et la plus superstitieuse, leurs prophéties étaient souvent incohérentes lorsqu’elles avaient le mérite d’être compréhensibles.

Il décida de se changer les idées et regarda à travers la vitre du pont de commandement. La forme lointaine de Campum Rex était majestueusement mise en relief par l’obscurité des nuages percés de lumière.

Mechysi lui faisait face. Pas très loin, derrière lui, Spiritus Draconis était dans l’alignement du vénérable ancien d’Equitis.

Primus se demanda alors pourquoi son meilleur ami l’avait quitté si subitement, sans aucunes explications.

Tout à coup, Primus vit Spiritus Draconis tendre ses bras armés vers le dos exposé de Campum Rex. Il fronça les sourcils.

Une alerte retentit, le bruit venait du communicateur de Campum Rex. L’éclairage autour de Mechysi vira subitement au rouge. Quelqu’un les avaient verrouillé. Primus ne voyait aucune machine adverse autour d’eux et ils étaient bien trop éloignés pour que l’ennemi soit caché dans le brouillard de la ruche.

Puis Spiritus Draconis ouvrit le feu. Malgré la rapidité de ses ordres qui filaient aussi vite que la vitesse de la pensée, Mechysi n’avait pu réactiver ses boucliers à temps pour endurer une telle puissance. Le dos d’un titan était sa zone la plus faible.

L’explosion ne détruisit pas l’ancien titan mais elle fit tituber Campum Rex pendant quelques pas avant qu’il ne tombe à genoux, plantant ses armes dans le sol pour se maintenir en équilibre.

Spiritus Draconis marcha d’un pas lent et contourna Campum Rex, se plaçant à sa gauche face à Primus. Le titan Draconis tendit son arme droite vers la tête du warlord d’Equitis.

Celui-ci était en proie à plusieurs explosions internes en chaine dûes aux dommages de ses réacteurs arrières et à la perte subite de ses boucliers activés en précipitation.

Prius regarda son écran, la cuve de Mechysi était fissurée et de minces filets de liquide amniotique se déversait déjà des points de choc. Les parchemins qui y étaient collés étaient en feux.

- Séba… tion, mon fils… Puisse l’Omnimessie… te guid…

Il ne put jamais finir sa phrase, le sismocanon droit de Spiritus Draconis tira et le pont de commandement explosa instantanément. La carcasse d’une des plus braves machines de la legio Equitis s’effondrait en flamme sur le coté droit par la force de l’impact.

Lorsque le cadavre toucha terre, tout commença.
Dans le prochaine épisode, toutes les réponses!


Dernière édition par Logan Grimnar le Sam 21 Jan 2012 - 17:24, édité 1 fois


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Sam 21 Jan 2012 - 17:19

Tu sais Logan l'inspiration ça s'en va et ça revient lol!

Je ne t'en veux pas pour le manque d'inspiration à la 13ème Partie, cela arrive à tout le monde. lol!
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Lun 23 Jan 2012 - 19:57

T'inquiète, c'est jamais très long. Wink
J'avais prévue que les 2 vieux amis déballent leurs sacs, mais finalement c'est pour plus tard...
Enfin, la suite. Very Happy

15
Impossible, se dit Primus. C’est tout simplement impossible. Il ne voulait pas y croire, il ne pouvait pas y croire. Son mentor venait de se faire exécuter sous ses yeux par son ancien meilleur ami.

Primus retira ses lunettes miroir révélant ses yeux bleu polaire, mais cet acte reflexe ne changea rien.

Campum Rex vacillait en feu, une épaisse fumée noire s’échappant de toute part. Mechysi venait de disparaitre de la pire des manières pour un princeps, sans avoir combattu, sans avoir pu se défendre. Lui qui respectait ses ennemis, venait de se faire trahir pour la première et dernière fois.

Le vénérable titan s’écrasa lourdement au sol. Au même moment, les scanner enregistrèrent de multiples explosions partout sur la plaine.

Le transmécanicien fut le premier à reprendre ses esprits alors que les autres membres d’équipage restaient figés d’effroi devant la magnitude de cette trahison.

Les images passèrent en visuel sur les écrans secondaires, les volscani ouvraient le feu sur des cohortes de skitarii et d’hypaspistes d’Equitis désorientées. Le véhicule de commandement des techno-gardes de la legio explosa à son tour privant les forces d’Equitis d’ordre et d’explications.

Primus vit les déflagrations parmi ses rangs, ses troupes ne pouvaient riposter efficacement sous le coup de la surprise. Il vit Equites Mechanica, éclaté en morceaux sous les grêles des lasers à haute tension et autres tirs d’armes antichars. Le warhound n’avait pu prévoir une telle fourberie de ses alliés.

Plus loin de là, Armorum Ferrum eut juste le temps d’activer ses boucliers pour résister à la première salve du blaster gatling du reaver Draconis à sa droite. Il tenta de fuir, mais ses boucliers n’étaient pas complets, la seconde salve le détruisit et le tir du blaster laser arracha le canon melta Armorum Ferrum dans sa fuite.

Mais il ne put aller plus loin alors qu’un warhound type Lucius rouge et noir bordé de flammes ne s’interpose. Les turbo laser tirèrent droit vers la partie droite de son torse exposé.

Sans ses boucliers et sous la puissance de l’impact, le titan amputé de Kutyee pivota d’un quart de tour dans le sens de l’explosion avant de tomber face contre terre. Le warhound calcina les restes de la noble machine sous une gerbe de feu de son canon inferno. L’immense lance flammes noircit la carapace blanche du titan jusqu'à le faire fondre.

Primus réalisa que ce n’était pas un rêve, ceci avait bien eut lieu, La legio Draconis et le 178ème Cataphractaire Volscani venaient de trahir l’Empereur.

- Premier Princeps, vos ordres, criait le transmécanicien depuis plusieurs minutes !

- Ordonnez à toutes nos forces de quitter le combat, qu’elles se dirigent vers la ruche. Le brouillard nous cachera.

- Princeps, une communication de notre flotte en orbite, avertit le sansori.

Primus n’eut pas besoin de répondre et l’écran principal s’alluma révélant une vidéovision de Fabero maître de la flotte Equitis dans son centre de commandement.

- Premier Princeps, les vaisseaux Volscani nous tirent dessus, nous avons déjà perdu plusieurs transports.

Les combats spatiaux étaient visibles par la vitre blindée en arrière plan de Fabero. Les restes de ce qui aurait dû être un titan flottaient dans le vide.

- Que se passe-t-il au sol, reprit le maître de la flotte ? Nous n’arrivons pas à entrer en contact avec le commandement mobile.

- Ripostez, Commendeur. Evacuez les transporteurs et répondez. Les volscani ont trahi l’Empereur-Dieu. Nos troupes au sol sont en déroute.

L’horreur se figea sur les traits de Fabero.

- Nous avons allumé nos balises de détresses et continuons, mais nous sommes désavantagés, le nombre et l’effet de surprises jouent en leur faveur. Mais par le Dieu-Machine nous vengerons !

- Bonne chance Commendeur.

- Gardez-la pour vous Premier Princeps. Dès que nous en aurons fini, les renforts seront déployés.

Primus hocha la tête et l’écran se brouilla. Pourquoi, pensa-t-il ? Tout ceci est insensé. Pourquoi combattre le Chaos pour ensuite trahir l’Imperium.

Dominus Mundi fût le dernier titan à rentrer dans la brume protectrice d’Armeridiem. Primus jeta un cou d’œil vers la forme de Spiritus Draconis. Pourquoi Tibère ? Pourquoi…


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Lun 23 Jan 2012 - 20:45

Toujours aussi sympa à lire.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Mar 24 Jan 2012 - 23:25

Merci Corax ! Very Happy
Petite précision, pourquoi Dieux de Fer est de Sang comme titre ?
La réponse seras bien sur, dans la nouvelle, mais d'abord, il s'agis d'un petit jeu de mot entre "de chaire et de sang" "de fer et de sang" ! Laughing
Bon ok, j'utilise la nouvelle flèche pour fleche
En attendant, la suite…

16

- Tribun, nous ne captons plus aucune communication du centre de commandement.

- Est-ce le brouillard magnétique ?

- Non, les transmissions passaient il y a deux minutes… C’est étrange, je vais essayer de me connecter aux réseaux secondaires et parler aux autres groupes.

Octavius hôcha la tête. L’escouade était terrée accroupie contre le mur depuis une dizaine de minutes maintenant. Il regarda derrière lui, les volscani étaient toujours rassemblés autour de leur radio. Un hypaspiste vint se placer dans son champ de vision.

- Tribun, il y a quelque chose de pas net avec… Arg !

Le soldat s’effondra dans les bras d’Octavius. D’autres tirs fusaient autour de lui, l’ensemble de la cohorte étaient pris de dos. Les tirs venaient des positions volscani. Comment l’ennemi avait-il réussi à les contourner si vite ?

Le soldat blessé lui cachait le visuel, il marmonna quelques mots incompréhensibles avant de renforcer son emprise sur son tribun. Il gesticula de plus belle tandis qu’il prenait les lasers destinés à son chef.

L’hypaspiste l’avait protégé, il ne l’oublierait pas. Octavius se tourna de profil et aperçut l’origine de l’attaque, les volscani ouvraient le feu sur leurs alliés d’hier. Comment cela était-il possible ? Ils avaient pourtant affronté ensemble les Puissances de la Ruine.

Les techno-soldats s’étaient réfugiés de l’autre côté du mur et commençaient à riposter. Le cadavre qui l’enlaçait suffit à lui faire comprendre que ce n’était pas une erreur. Le membre bionique d’Octavius était suffisamment robuste pour soulever son fusil laser d’une main.

Ses tirs se joignirent à ceux de ses hommes et deux gardes vacillèrent pendant qu’un troisième, blessé, rampait vers les couverts où s’étaient instantanément abrités ses alliés. Le béton éclaterait en des centaines de petits fragments sous l’intensité des tirs, mais ce ne serait pas suffisant.

- Sagitarii !

Les déflagrations des bolts résonnaient alors que les abris volscani explosaient sous les puissants impacts, pulvérisant littéralement les soldats cachés derrière.

Du second abri, une série de grenades volait en leur direction, une seule tomba derrière le muret. Deux hypaspistes voltigèrent pendant son explosion.

- Lance-grenade, cria Octavius !

Les armes spéciales se mirent en joue. La plupart des grenades à fragmentation explosèrent contre la maçonnerie du couvert ou sur la façade située derrière eux, sans les détruire.

L’un des explosifs ricocha miraculeusement contre le mur, retombant à l’endroit exact ou les traîtres se terraient. Plus aucun bruit ne vint aux oreilles de Primus après la détonation.

Les hypaspistes chevauchaient le muret, l’arme levée, en direction des positions ennemis.

- R.A.S, déclara l’un d’eux.

Octavius était toujours avachi contre le mur, le soldat s’était trop attaché à lui pour qu’il arrive à s’en défaire facilement. Lorsqu’il eut réussi, il allongea la dépouille soigneusement au sol en recommandant son âme à l’Omnimessie.

- Comptez-vous !

Les confirmations arrivèrent par son oreillette. Cinq soldats venaient de perdre la vie dans cet acte de lâcheté et deux autres étaient blessés, mais pouvaient marcher, bien que l’un d’eux ait perdu son bras gauche.

- Tribun, il semblerait que les Volscani et les Draconis aient retourné leur veste. Le rassemblement sur la plaine a été un massacre, nos forces ont dû se replier en catastrophe dans Armeridiem. Le commandement s’est fait descendre, aussi le plus haut grade recensé est celui de Tribun. Le lieu de rassemblement est en deux-six-neuf dans une demi-heure.

- C’est beaucoup trop loin pour nous en un laps de temps si court. Nous continuerons le trajet prévu comme le dit la procédure, restez attentifs aux ordres. Et qu’en est-il des titans ?

- Comme les troupes, ils se sont repliés dans le brouillard.

Octavius en prit note avant de s’adresser à tous ses hommes.

- Escouade Thêta-Xi 06, nous poursuivons le combat. Par la fureur du Dieu-Machine, nous vengerons cet acte de trahison impardonnable. Par le sang de la Machine, en avant !


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Turielo le Sam 28 Jan 2012 - 14:06

Ces suites sont vraiment très prenantes! Décidément j'aime beaucoup, même si cela me surprend dans le récit de combats très "humains" entre Titans. Les personnages quant à eux sont vraiment cools et on les imagine sans peine.
Chapeau bas, sieur Logan! plusun


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
avatar

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 29
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Sam 28 Jan 2012 - 14:24

Trés bonne recherche pour le titre de ta nouvelle.

Toujours super à lire, continues comme cela.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum