[NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Dim 18 Mar 2012 - 16:41

Cela pose problème. Merci de m’avoir prévenu.
Je me suis basé sur Mechanicum et les quelques passages du Dies Irae (vu que je débutait Titanicus qui m'a beaucoup aidé par la suite.)
Je ne peux modifier la date (999M41) pour dire que c'était avant cet amendement vu que ca à son importance (Volscani, Champs de Tyrok, etc....) Neutral
Une dérogation pour les légio ne serrait pas crédible. Neutral
Placer tout ces princeps en cuve. Ca craint, c'est moins énergique et ca gâche mon final prévu... Neutral
Petite impasse... Crying or Very sad
Je suis preneur de suggestions. Very Happy


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Dim 18 Mar 2012 - 16:51

Laisses dans l'état sinon tu seras obligé de refaire une grande partie de ton histoire.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Garvieloken le Dim 18 Mar 2012 - 17:58

Je suis d'accord avec Corax, et puis ta nouvelle est très bien comme elle est. Very Happy

+++ Fin de transmission +++

aigle

Pensée du jour : "Seule la mort met fin au devoir"


Tout n'est que poussière.
avatar

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 18
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Khârn le Dim 18 Mar 2012 - 19:17

Chaque monde forge possede sa propre legion titanique, et meme si les SCS font que meme les titans doivent etre un minimum standardise, le monde forge dont est issue ta Legio peut utiliser des titans dont l'interfaçage tres ancien ne necessite pas que le princeps opere en cuve amniotique Smile


khorne Gnaaaaaraharharharharharg !!! -résumé de la pensée profonde de Khârn-
avatar

Khârn
Scout
Scout

Messages : 104
Age : 23
Localisation : Segmentum Parisianus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Dim 18 Mar 2012 - 20:53

Merci de votre soutient. Very Happy

Ton idée est génial Khârn. Merci beaucoup, j'intègrerai cela sur Word, l'explication sera rajoutée dans la version final PDF. Pour résumé, Muinis, le monde-forge de la Legio Equitis, fut l'un des premiers ateliers d'assemblage des titans lors de la création du Mechanicum. Les modèles produits furent adapté sur Mars donnant les modèle standardisé type Mars dont les SCS sont actuellement les même. Equitis aborde donc fièrement ces reliques d'un autre âge perfectionné au court du temps. Mais ne sont pas compatible avec les cuves. C'est pourquoi quelques un de leurs machines sont des modèles Mars afin de pouvoir en intégré quelque unes par nécessité plutôt que par conformisme. Ce qui fait qu'ils obtiennent des dérogations par rapport à la norme. Wink Merci encore Khârn. Smile

Et sinon, la suite d'Octavius pour un retour au prochain post des titans.


20 Suite2

Octavius remarqua les quelques étoiles à huit branches tatouées fraîchement sur son corps. Mais contrairement au Volscani d’avant, ces marques semblaient plus jeunes, comme si sa corruption était nouvelle.

Le géant fit quelques pas en sa direction, lentement. Il n’avait pas d’avants bras, ses bras étaient des manches auxquels étaient reliées, par des chaînes, d’énormes masses faisant office de fléau.

Le skitarii fit tournoyer ses armes devant le tribun, lui indiquant que sa fin était proche. Octavius tenta de se dégager du poids du corps, mais en vain.

C’est alors qu’un coup de feu couvrit le son de la mêlée alentour, tandis que le skitarii trébuchant posa un genou au sol.

Un homme émergea du brouillard, son fusil à pompe pointé dans le dos du monstre. Il s’agissait d’un hypaspiste d’Equitis, mais il ne portait pas de masque à gaz révélant ainsi un visage buriné par l’âge ainsi que des cheveux et une barbe d’un gris ancien se déroulant sur son gilet pare-balle bleu et blanc. Son œil gauche luisait d’un rouge perçant, indiquant un bionique.

Le skitarii se redressa et se dirigea vers cette nouvelle menace venue le déranger pendant son œuvre. L’hypaspiste continua sa marche implacable, le visage sévère.

Le Draconis courut et frappa à la verticale. L’homme esquiva de justesse le premier coup tandis que le géant cherchait à lui rentrer dedans pour le mordre de ses mâchoires d’acier.

C’est un piège, pensa Octavius. Le skitarii cherchait à envoyer l’hypaspiste dans l’axe exact de la trajectoire de son prochain coup, déjà préparé à en juger par le positionnement de son fléau gauche.

Mais l’homme ne chercha pas à éviter les crocs du monstre. Il empoigna son fusil d’une main et se fendit en avant, envoyant le canon de l’arme en plein dans la gueule ouverte de son agresseur.

Le skitarii fut stoppé sous l’effet de la surprise. L’hypaspiste esquissa un sourire, déformant ses rides profondes avant de presser la détente.

La tête monstrueuse explosa instantanément et le corps fit un bon d’un mètre derrière lui, retournant dans la brume d’où il étai.

L’homme actionna la pompe de son arme en cherchant une nouvelle menace potentielle et finit par remarquer Octavius, remuant pour essayer de se défaire du cadavre.

< Besoin d’un coup de main l’ami ? > Interrogeat-il en logus binaire.

- S’il vous plaît, répondit Octavius embarrassé.

L’hypaspiste souleva le corps suffisamment pour qu’Octavius puissent dégager ses bras et s’extirper de l’emprise du mort.

< Tribun Faustus, Stigma-Nu 13.> Loguat-il en souriant. < Reposez-vous, les renforts sont enfin arrivés. >

- Tribun Octavius, Thêta-Xi 06, se présenta Octavius à son tour. Merci beaucoup de votre intervention.

< Sertor n’a pas assez de culot pour tenter une telle action. Vous êtes celui qui a planifié tout ça ? >

- Le tribun Sertor a été blessé avant le combat, j’ai donc fait ce qui me semblait le plus juste.

< Et c’est une réussite totale > Le félicita Faustus. < Il est temps maintenant de nous diriger vers notre nouvel objectif : les entrepôts de titans. Nous devons soutenir les princeps et prendre cette position. Si les Draconis arrivent à nous vaincre et mettre la main dessus, qui sait ce que renferment ces cryptes. >

- Cela me semble être un raisonnement juste.

< Actuellement, la situation spatiale nous est défavorable et selon les dernières communications, les titans sont aussi sont dans la mouïse. >

- Même si nous capturons l’entrepôt, nous risquons de nous retrouver seul…

< C’est précisément pour cela que nous devons le capturer. Les Draconis ne doivent pas entrer en possession de cet endroit à tout prix. Ce qui inclut que si nous perdons. Nous ferons sauter l’entrepôt. >

- Et nous avec, conclut Octavius.

< Sans titan, ou flotte pour nous aider, nous mourrons de toute façon. Autant que ce ne soit pas en vain. >

Des formations d’hypaspistes les dépassèrent, tandis qu’ils se mettaient en marche.

- Excusez-moi, mais comment cela se fait-il que vous ne portiez pas de masque ? Interrogea Octavius cédant à la tentation.

< Ça ? Ho, c’est une vieille histoire. Pour faire court, il y a une cinquantaine d’années, dans mes débuts, mon thorax s’est fait écraser, compressant mes organes internes. Depuis, j’ai un appareil cardio-respiratoire entièrement bionique. L’air est filtré automatiquement. Ça ne me rajeunit pas tout ca, mais peu importe, continuons donc notre route ensemble.>

- Merci encore de votre aide, je vous en dois une, tribun Faustus.

< S’il vous plaît, appelez-moi Faust.>



spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Garvieloken le Dim 1 Avr 2012 - 19:03

Une suite toujours aussi bien, des bonnes scènes et un bon vocabulaire de combats!!! Smile Smile

++ Fin de transmission ++

aigle




"Gloriam Imperialis"




mechanicum
avatar

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 18
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Turielo le Mer 4 Avr 2012 - 12:01

Bien content d'avoir rattrapé mon retard, j'aime toujours autant! Smile


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
avatar

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 29
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Lun 9 Avr 2012 - 19:29

Merci les gars.
J'ai pris mon temps pour la suite, mais mon gros point faible en plus de tout les autres, c'est les dialogues, je bloc souvent dessus.
Petite parenthèse sur mon humble personne, j'ai deux passions dans la vie : Warhammer 40k et les mangas, dans ces derniers, s'il y à bien une sorte de manga que je haïe le plus, ce serait les mécha... (Sauf Code Geass, mais là c'est l'histoire qui est vraiment excellente) et le seul texte que j'écris, c'est à propos de gars du Mechanicum qui se foutent sur la gueule à coup de mécha japonaise...
Bref, je devrais aller voir un psy pour ce genre de contradiction.
M'enfin, ca ne doit pas vous intéressé. Razz
Passons plutôt au texte :


21

L’arrivée de Perditor Orbis sur le champ de bataille fut accueillie par des acclamations venant des différentes machines Equitis.

Leur formation était immobilisée, à l’exception de Phalarica qui continuait sa traque, et de l’invisible Sicarius Silentium dont même Primus ne connaissait pas la localisation exacte.

< Par le Saint Engrenage ! > résonna le code de Narcis via le multiface. < Miena ? >

< Vous vous en êtes donc sorti ! > renchérit Kæm, princeps de Clypeum.

< Il en faut plus pour venir à bout de mon Perditor Orbis, messieurs. >

Primus s’affaissa dans son trône avant de soupirer lourdement de soulagement. Miena Julith était l’un des princeps les plus compétent et gradé de tout Equitis. Mais elle n’était pas connue que par ses compétences, Miena était également la seule femme princeps de la légio.
Ce qui avait eu pour conséquence de nombreux débats internes sur la mixité de la chaîne de commandement lors de ses débuts. Mais le Seigneur-Chevalier Caeruleus avait déclaré que seules les capacités à obtenir des résultats devaient décider de l’ascension d’un être humain au sein d’une légio, peu importait l’origine ethnique ou le sexe de cette personne.
Cependant les princeps féminins étaient aussi rares qu’un schéma SCS et les plus réfractaires restaient, encore aujourd’hui, difficiles à convaincre. C’est toute cette pression que Miena devait porter tout les jours et seule. Mais ce fardeau lui avait permis de se surpasser et de redoubler d’effort.
Là où d’autres auraient abandonné, elle persévérait. Là où certains seraient restés sur un échec, elle, se relevait et marchait de l’avant avec d’autant plus de détermination et avait fini par obtenir le respect de tout Equitis de par ses compétences et son caractère implacable qu’elle devait à un objectif des plus noble : prouver qu’elle n’est en rien inférieur à quiconque.

Primus ouvrit une liaison directe avec Perditor Orbis. L’écran s’alluma, le visage de Miena apparut en binaire. Le Premier Princeps fronça les sourcils, ceci était un affichage par défaut. Les dégâts de Perditor Orbis étaient-ils si critiques que ça ?

- Content de vous revoir parmi nous ma chère, débuta Primus.

< Princeps Chevalier Miena au rapport, Premier Princeps. >

Toujours cette formalité exaspérante avec la hiérarchie, se dit-il. Mais il n’eut pas le temps de s’y attarder, Miena lui avait répondu en binaire au lieu d’utiliser sa voix charnelle dans une connexion direct.

Il devait faire vite, le couple de tueur Draconis s’était replié pour certainement revenir à l’assaut en meilleur forme.

- Faites moi un inventaire immédiat de l’état votre machine.

< Niveau de munition à 30%, statut du réacteur : 27%, propulseur 4 et 5 endommagés, bloc 7 en feu, bloc 3 endommagé, puissance du boulier inférieur à 10%, incendie interne incontrôlé aux niveaux … >

Miena continua d’énumérer les dégâts, mais Primus n’eut pas besoin d’en savoir plus. Perditor Orbis était endommagé au plus haut point.

- Vous savez très bien que même si nous vous avions au début de cette escarmouche, vous seriez restés derrière ?

< Je le sais très bien, Premier Princeps. Mais maintenant que je suis là… >

Les lèvres de Primus se tordirent en un rictus d’amusement. Bien qu’il doute que Miena puisse le voir.

- Mais maintenant que vous êtes là, il est trop tard ma chère. Poursuivez le combat ! Nous arrivons bientôt en soutien ! Magos, préparez le moteur au redémarrage. Sensori, coordonnez-vous avec le transmécanicien et synchronisez notre départ avec Clypeum.

L’arriveée de Perditor Orbis sur le flanc gauche avait complètement modifié la donne. Bien qu’il soit en mauvais état, un warlord reste un warlord, un dieu des champs de bataille commandé par l’un des meilleurs princeps qu’il eut été donné à Primus de rencontrer de surcroit.

L’aile gauche renforcée, le plan Draconis avait été une nouvelle fois contrecarré.

- Juste par curiosité, comment vous êtes vous tiré du guet-apens de la plaine ?

< La ZA de mon titan se trouvait plus en retrait, vers les ruines des hauts bidonvilles, une manœuvre des machines Draconis dans cette zone aurait paru suspecte. Ils ont donc installé un regroupement d’armes lourdes et de blindés volscani. Les boucliers n’étaient pas activés. Nous y serions passés si des unités au sol ne s’étaient pas sacrifiés pour notre fuite en occupant l’ennemi au lieu de se replier. Je me sens maintenant frustré de les avoir abandonnés, mais rester aurait été les trahir. Maintenant, il est temps de se venger et… >

Miena ne finit pas sa transmission, s’étant plutôt adressée à son équipage à en juger par le mouvement de son titan. En effet, des tirs traversèrent l’air en sa direction qu’elle esquiva de peu.

Sa machine était blessée, mais son auspex semblait fonctionner. C’est plus qu’il ne lui en fallait.

- Tenez bon, nous arrivons en renfort ! Transmit Primus.

Les pas de Dominus Mundi commencèrent à résonner à allure croissante, suivis de Clypeum qui n’était plus à portée pour aider Phalarica.

Primus nota que la traque de ce dernier l’avait amené à changer de plan, se positionnant de l’est au sud.

Ce devait être un adversaire sacrément redoutable pour que Narcis passe autant de temps sur son cas, mais Primus lui faisait confiance et Sicarius Silentium devait certainement veiller sur le flan est maintenant exposé.

Si Perditor Orbis pouvait retenir les machines Draconis jusqu’à leur arrivée, l’issue de cette bataille changerait en leur faveur radicalement.

Maintenant, ils allaient prendre l’avantage. Oui, maintenant, la Légio Equitis passait à la contre attaque. Maintenant…

Puis les lumières virèrent au rouge et l’alarme retentit. Verrouillé ? Comment cela était-il possible ? En deux secondes, Primus évalua la situation et compta que seul deux titans Draconis n’étaient pas engagés.

Un warhound qui n’avait toujours pas vu depuis le début de l’offensive et Spiritus Draconis. Le warhound n’aurait pas représenté de menace face à deux machines de plus gros gabarit. Mais alors.

Primus prit deux autres secondes pour analyser l’auspex et comprit enfin. Leur scanner avait été altéré, Spiritus Draconis avait falsifié sa position depuis le début et avait eu le champ libre pour se rapprocher de Primus sans aucun problème. Est-ce le code malsain qui avait annoncé ce simulacre de régicide qui avait corrompu le radar ?

Mais il n’eut pas le temps de s’y attarder, et Primus s’accorda deux secondes supplémentaires pour comptabiliser ses options. Il ne pouvait esquiver un tir direct à cette portée, Clypeum n’avait pas le temps de calculer une solution de tir précise pour couvrir Dominus Mundi. Sicarius Silentium devait être sur le flanc droit, Phalarica était occupé au sud…

Non, ce coup-ci, personne ne peut plus nous sauver. Il regarda vers l’origine de la menace, mais le brouillard masquait leur agresseur. Seule la lumière croissante des armes chargées à bloc trahissait sa position.

Primus ferma les yeux et serra les dents de frustrations, déconcerté de ne pas avoir pu vaincre son ancien ami, de ne pas avoir su sauver ses hommes, de ne pas avoir pu faire honneur à sa légio.

Une fine larme traversa sa paupière droite et roula sur sa joue alors que la lumière blanche des décharges laser filant en sa direction emplissait le pont de commandement.

Mais une forme opaque vint cacher la lumière, s’interposant entre Dominus Mundi et Spiritus Draconis. Quelques chiffres résonnèrent sur le multiface.

< Je suis le bouclier d’Equitis ! >

Kæm.

Se dressant fièrement devant Dominus Mundi, le reaver Clypeum logua ses dernières paroles tandis que toute la puissance des flammes de Spiritus Draconis l’enveloppèrent, le consumant instantanément.

Le flash aveugla Primus quelques instants. Lorsqu’il rouvrît les yeux, il ne restait plus rien du noble Clypeum. Sa silhouette protectrice emportée comme tant d’autres dans les feux de cette trahison déloyale.

Le souffle des armes avait bien entendu dispersé le brouillard révélant sans surprise un imposant warlors rouge et noir bordé de flamme à tête de dragon. Au centre de son torse, luisait le signe de la Légio Draconis.

Tib… Comment as-tu pu…

P.S : pour ce qui ne savent pas, "Clypeum" signifit "bouclier" en latin. Wink


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Lun 9 Avr 2012 - 20:50

Encore une belle suite très sympa à lire.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Garvieloken le Mar 10 Avr 2012 - 15:58

Une suite toujours aussi passionnante !!! Very Happy


Tout n'est que poussière.
avatar

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 18
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Mar 1 Mai 2012 - 14:09

Merci bien. Smile
Voilà la suite, écrite bout à bout au cour de ces semaines.


22 Partie1

La haine envahit Primus. Sa rage atteignit des sommets encore inexploré et le plongea dans un état de fureur qui lui était inconnu jusque là.

Il n’avait pu protéger ses princeps de la trahison Draconis, mais le fait qu’un de ses subordonnés le sauve en payant de sa vie venait de le faire plonger dans une noirceur imperceptible.

Kæm avait joué le rôle réservé à Primus, le rôle de tout bon commandant de se sacrifier pour ses hommes. Primus prit cette dernière action de Clypeum comme une punition, lui rappelant les manquements à son devoir de chef.

De plus le bilan était explicite, six machines Equitis étaient tombées pour une seule Draconis.

- Poursuivez-le ! ordonnat-il.

Spiritus Draconis effectua un demi-tour, plongeant dans les ombres opaques du brouillard. Ses armes avaient surchauffé afin de tenter de détruire Dominus Mundi d’une seule bordée, elles étaient à présent hors-services.

Il ne fallait pas lui laisser le temps de se recharger.

- Poursuivez ce warlord ! Allure maximale ! répétat-il.

- Mais princeps, nous devrions saisir cette occasion pour rejoindre Perditor Orbis. Elle ne tiendra pas seule dans son état et…

- Timonier, veuillez me rappeler les sanctions réservées aux cas d’insubordination, je vous prie, réclama Primus en foudroyant du regard son subordonné.

Celui-ci se raidit avant de répondre sombrement.

- « Servitude Imperpetuis ».

- Exactement, timonier. Voulez-vous finir ainsi ? Le questionna Primus en désignant l’enfant serviteur bionique rangé dans un coin du pont. Je le répète pour la dernière fois : suivez ce titan. Exécution !

Le timonier dévisagea son princeps et retourna à ses commandes.

- Je ne vis que pour servir, récitat-il.

Dominus Mundi se remit en marche et pénétra de nouveau le brouillard à la poursuite de Spiritus Draconis.

Primus ne pouvait plus attendre et se mis à fixer perpétuellement l’auspex pour suivre la trace de Thanatos.

- Il pénètre les hautes spires, avertit le sensori.

Primus regarda la carte de la ruche. Les hautes spires, le cœur d’Armeridiem. Les tours qui la composent étaient encore plus imposantes que Dominus Mundi. Elles formaient un cercle autour de la Basilique de la Juste Fureur, le centre historique, géographique et spirituel de la ruche. Les seules voies pour y accéder capables de laisser passer un titan de classe warlord se situaient aux quatre points cardinaux.

Spiritus Draconis s’engouffrait par celle du sud. Parfait, se dit Primus. Ce défilé est trop étroit pour qu’il manœuvre correctement. Dominus Mundi se rapprochait de plus en plus de sa proie, sans pour autant parvenir à en avoir un visuel à travers la brume. Lorsqu’il arriverait dans l’axe de la grande rue, Spiritus Draconis ne pourrait se défendre efficacement et devrait subir les déferlements de la vengeance de Primus. Mais l’écho de la machine Draconis sembla gagner en vélocité, remontant la voie à toute vitesse. Il allait lui échapper.

< Avertissement > logua le technaugure au même moment. < Surchauffe critique des réacteurs. Recommandation urgente : Je préconise une modification de notre allure en vitesse de combat. Veillez confirmer, princeps. >

L’évidence sauta aux yeux de Primus. Un titan ne devait jamais avancer à vitesse maximale car non seulement il ne pouvait la conserver très longtemps et devait vite rétrograder en perdant énormément de puissance, mais en plus cela permettait à l’ennemi de voir les limites « physique » de la machine.

Thanatos avait dû faire des estimations afin de distancer pleinement Dominus Mundi en masquant ses propres capacités. Primus était tellement en colère qu’il en avait oublié les enseignements de son mentor Mechysi. Cette seule pensée le décontracta légèrement, apaisant partiellement sa haine.

- Timonier, vitesse de combat.

Dominus Mundi ralentit, épuisant toutes chances de rattraper le warlord adverse. Spiritus Draconis continua dans sa lancée, quittant rapidement l’étranglement. Puis il s’immobilisa plus loin, hors de l’alignement de la rue.

Ca sent le piège, pensa instantanément Primus. A moins que... Thanatos le défiait-il en combat singulier ? Le placement de Spiritus Draconis ne gênait en rien l’ascension de Primus vers la Place de la Basilique, un terrain de joute idéal coupé du reste du combat.

Dominus Mundi emprunta à son tour le défilé.

- Avertissement, signala le timonier. Il y a à peine plus de trois mètres entre nos épaules et chaque mur, nos mouvements seront entravés.

- C’est noté, confirma Primus.

Il leur était alors impossible de manœuvrer. Dominus Mundi ne pouvait qu’avancer vers sa Némésis. Les craintes de Primus se dissipèrent peu à peu.

Si Spiritus Draconis s’alignait face à lui pour faire feu, Dominus Mundi lui tirerait également dessus, menant donc à un match ko. Il se situait à peu près au milieu de l’allé lorsque qu’un avertissement résonna sur le multiface.

< Primus ! >

- Mouvement, derrière nous ! Releva le sensori. Reaver Draconis en approche à toute allure !


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Garvieloken le Mar 1 Mai 2012 - 14:46

Ce sont des fourbes !!! Very Happy
Sinon la suite est toujours aussi bien.
avatar

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 18
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Mar 1 Mai 2012 - 18:18

Très belle suite .
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Dim 6 Mai 2012 - 21:59

Merci bien. Very Happy
J'ai remis le texte en forme dans Word. Les espace interligne en moins et tout et tout et tout, on arrive finalement à 40 pages mais toujours 22 209 mots... doute
Ceux qui est tant mieux, j'aurais surement fini vers les 50 pages comme convenue ! Wink

22 Partie2

Primus se jeta sur l’auspex. Le titan contre qui se battait Phalarica s’en était désengagé et courait droit sur Dominus Mundi. Narcis avait lancé l’avertissement afin de le prévenir.

C’est mauvais, pensa instantanément Primus. S’il faisait demi-tour, son dos serait exposé aux armes de Spiritus Draconis qui n’a qu’un pas ou deux à faire pour se placer dans l’axe. Mais actuellement, son dos était tout de même exposé à ce reaver qui approchait dangereusement à portée. Il ne pouvait pas non plus détruire les murs des spires sur ses flancs pour s’y cacher, il risquerait de faire effondrer les tours sur lui-même et de finir enseveli voir détruit.

Dominus Mundi avait perdu de la vitesse et ne pouvait trop forcer son réacteur pour s’échapper au défilé à temps.

- Vos ordres, princeps ? demanda l’un des moderati d’une voix tendue.

L’avancée de Dominus Mundi avait dispersé le brouillard sur sa route et Primus finit par apercevoir le reaver Draconis arriver par derrière. Que pouvait-il faire ? Le voilà prit entre deux feux. Alors qu’il réfléchissait, Primus remarqua quelque chose d’étrange dans le comportement du reaver adverse. Celui-ci semblait avoir rétrogradé de vitesse. Bien qu’il ait couru très vite pour échapper à Phalarica, rien ne justifiait qu’il ralentisse alors qu’il était proche de sa cible d’autant plus que ses armes étaient faites pour le combat rapproché. Et puis, le positionnement de ses bras…

- Vos ordres, princeps? Insista le moderati avec d’autant plus d’inquiétude dans la voix.

Primus l’ignora et reporta son attention sur l’écran arrière. Il fronça les sourcils. Primus entraperçut un titan à la poursuite de la machine Draconis. Phalarica gagnait du terrain sur son homologue renégat et ne tarderait pas à le rattraper. Dominus Mundi était sauvé ! Jusqu’à ce que Primus réalisa l’échelle de la fourberie Draconis.

Ce plan avait été mis en place dès le début de leur engagement, ce reaver avait pour but de survivre et de tenir à distance Phalarica tout en s’axant sur le défilé. Pendant ce temps, Spiritus Draconis devait attirer Dominus Mundi dans cette ruelle étroite pour un titan afin de l’empêcher de manœuvrer. C’est alors que le reaver ennemi remonta l’allée, Narcis aux trousses.

Mais ce n’était pas un simple piège, non. C’était beaucoup plus que ça.

Les Draconis avaient vu la puissance de Phalarica et en avaient fait une cible prioritaire en le retenant contre un seul titan et maintenant il était temps d’en finir avec lui. Les actions de Narcis étaient moins précises et plus précipitées pour sauver son commandant. Primus était juste un appât. Thanatos voulait faire d’une pierre deux coups.

Primus revint à la réalité et observa ses écrans. Phalarica se jetait sur le reaver Draconis, bras droit tendu. Celui-ci inversa ses propulseurs suffisamment vite et fit demi-tour sur sa gauche interceptant le poing de Narcis avec son propre bras. Les deux mêmes armes étaient de forces égales, mais ce qui faisait la différence, c’était le canon melta du traître placé droit sur le torse de Phalarica. La lumière de l’arme gagna en intensité.

Mais juste avant qu’elle ne le détruise, le bras gauche de Narcis saisit l’arme et la dévia de son axe. Le rayon thermo-concentré manqua de peu sa cible, détruisant une rangée de bâtiments annexes.

L‘un des effets de la standardisation des titans était l’interchangeabilité des armes de ces derniers et les machines étaient équipées selon les combats à venir. Mais en cela résidait une légère faiblesse qui n’importait à personne, mais que Narcis savait exploiter : la fragilité de la jointure épaule-bras.

Tout en retenant le reaver adverse de sa main droite, la main gauche de Phalarica tirait de tout son mécanisme l’arme avant de la décrocher des épaules du titan Draconis en une gerbe d’étincelles et d’éclairs électriques. Sa nouvelle masse en main, Narcis frappa de manière répétée le pont de commandement du reaver avec sa propre arme jusqu'à le réduire à un tas de ferraille écrasé. Puis il lâcha le membre arraché et étira son bras, paume levée pour envoyer reposer la machine ennemie une centaine de mètres en arrière.

Primus n’en croyait pas ses yeux. Narcis avait une fois de plus fait preuve de son immense talent en arrachant des griffes de la mort leurs destins. Comment avait-il su ? S’étonna Primus avant d’ouvrir une liaison directe avec Phalarica.

- Narcis je…

- Pas le temps de discuter, Primus, entonna Narcis d’une voix grave et lourde de reproches. Miena continue de se battre seul à l’ouest, nous avons capté un message de détresse suivi de la confirmation de la destruction d’un warhound. Quels sont tes ordres ?

Comment avait-il pu oublier. Primus était à ce point obsédé par la vengeance qu’il en avait oublié de secourir Perditor Orbis. Son titan était trop endommagé pour continuer le combat. Avoir réussi à détruire une machine dans ces conditions relevait de l’exploit. Miena ne pouvait plus tenir, mais Primus ne pouvait pas abandonner son combat si proche du but.

- Va soutenir Miena, Narcis. Je me charge de Spiritus Draconis.
- Bien reçu.

Phalarica partit et Primus observa son auspex. Le radar indiquait que Spiritus Draconis s’était retiré de son point d’embuscade, laissant l’accés libre de la Place de la Basilique.

- Magos, estimation de notre niveau de carburant, je vous prie.

< Carburant à environ 19%, le réacteur est stable. >

- Timonier, faites nous sortir de cette rue. Allure lente, il nous faut économiser notre puissance jusqu’à cette confrontation.

Dominus Mundi ralentit la cadence et conduisit sa marche dans ce couloir qui le mènerait à son ultime combat.

Prochain passage : les explication entre les deux anciens amis.


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Garvieloken le Lun 7 Mai 2012 - 18:28

Toujours aussi bien...
J'ai hâte de voir ce que va donner les explications des deux anciens amis !!!


Tout n'est que poussière.
avatar

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 18
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Corax le Lun 7 Mai 2012 - 19:57

Rien à dire que sinon continues sur ta belle lancée Very Happy
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Logan Grimnar le Sam 29 Déc 2012 - 0:30

Longue pause vous me direz... 6 mois quand même.

Déterré des oubliettes du Black Librarium…

En faite Ce 23ème acte et même le 24ème sont prêt depuis août, mais personne ne pouvait me corriger.
6 mois, c‘est long. Même si peu de ceux qui l’ont lu se souviennent de cette petite nouvelle, je tiens tout de même à la finir, pour vous et pour moi.

Et pour l’instant les idées ne se précisent pas pour le 25ème acte. Pour la suite, c’est comme si c’était écrit, mais le 25ème… Je posterais de manière différé la partie 24 en plusieurs sous partie pour meublé l’attente (et surtout pour le temps de correction).

Comme promis c’est la scène des révélations de l’origine de cette guerre.


23

Sa haine se faisait ressentir à chaque pas, telle une aura vengeresse de mort planant sur toute la ruche. Dominus Mundi marchait lourdement sur la Place de la Basilique. L’espace était grand, mais pas totalement découvert, parsemé de ruines des tours des hautes spires effondrées.

Primus n’avait prononcé aucune parole en remontant le défilé, écoutant les rapports silencieusement. Equitis ne comptait plus que quatre princeps sur Belis Corona et les Draconis plus que trois. Ce retournement de situation aurait été inattendu plusieurs heures auparavant, lorsque Mechysi avait succombé à la trahison Draconis.

Cependant, les rapports de la situation spatiale étaient quant à eux mauvais. La flotte des Volscani était équipée pour cette attaque, le convoi Equitis avait beau être sous bonne garde, une flotte de guerre avait forcément le dessus.

Il allait devoir en finir ici et maintenant. Si Thanatos tombait, alors peut-être y avait-il un espoir de briser l’élan des forces renégates. Mais Primus n’allait pas l’affronter juste pour des raisons tactiques, non. Cette histoire était devenue personnelle à son sens.

Le brouillard n’était pas tellement épais ici, les combats de cette zone avaient soufflé la brume hors de cet espace confiné. Mais quelques zones étaient tout de même à noter comme couvert de secours.

Au fur et à mesure que Dominus Mundi avançait, la fameuse Basilique de la Juste Fureur se découvrait. Elle était beaucoup moins imposante que les tours qui l’entouraient et contrastait par cette humilité de taille. Mais elle n’en restait pas moins auguste, atteignant la taille d’un warlord par ses plus hautes flèches. La guerre avait eu raison de sa beauté d’antan ne laissant qu’une imposante ruine au style vaguement gothique propre à l’architecture impériale.

- Echo détecté ! Releva subitement le sensori.

Primus observa le radar. Un écho de warlord remontait la basilique en leur direction, mais le brouillard et l’édifice lui cachaient un possible visuel.

- Moderati, estimez sa trajectoire et calculez une solution de tir.

- C’est déjà fait, princeps.

- Princeps, je capte un signal, on dirait qu’ils utilisent leur système transfusor vox.

- Lisez-le.

A défaut d’une communication privée, Spiritus Draconis se servait de ses haut-parleurs pour se faire entendre.

< Alors tu es venu, Primus. >

L’édifice religieux tremblait à chaque pas de la machine renégate.

< Les dernières pièces du jeu sont en place. >

Une sombre tâche prenait forme derrière le brouillard, devenant de plus en plus sombre à force de se rapprocher.

< Les deux rois face à face >

- Paré à tirer, Princeps, signala l’un des moderatis.

Ses canons transpercèrent la brume avant que le pied du titan ne touche le sol, dissipant l’opacité environnante pour révéler le warlord à tête de dragon.

< Mais alors, qui sera le régicide ? >

- Mon princeps ?

Spiritus Draconis profanait un lieu saint, écrasant les statues des héros de l’Impérium. Cet acte symbolique avait cependant une véritable signification : cela faisait longtemps que la ligne de non retour avait été franchie.

- Attendons autorisation d’ouvrir le feu, répéta un moderati.

Primus ne répondit pas et activa manuellement leur propre transfusor vox pour ne transmettre qu’un mot.

< Pourquoi ? >

Le warlord finit sa marche sur le portillon de la cathédrale dans un nuage d’éclat de pierre avant de s’immobiliser face à Dominus Mundi.

< Pourquoi ? > répéta la machine Draconis. < Mais pour le Chaos bien sûr ! >

Primus sentit comme un poignard se planter dans son cœur. Ainsi, c’était bien le Grand Ennemi qui avait corrompu Thanatos et les siens. Mais cette réponse ne satisfaisait pas Primus. Quelque chose de plus noir encore devait hanter le cœur de son vieil ami pour qu’il bascule ainsi dans l’obscurité.

< Non > répondit Primus. < Pourquoi ? >

< L’Imperium est condamné, Primus. Nous sommes à l’aube du quarante deuxième millénaire et l’Œil de la Terreur va, pour la treizième et dernière fois, s’ouvrir. Vociférant des légions entières sous le commandement du Maître de Guerre plongeant la galaxie dans les flammes ! >

Une treizième Croisade Noire ? Non, impossible. Le rassemblement sur Cadia devait pourtant dissuader d’un tel acte. Mais avant de décider de la validité de ces informations, Primus devait trouver la véritable origine de la corruption de Tibère.

< Non, Tibère, je veux savoir pourquoi tu as trahi. >

< « Pourquoi ? » demandes-tu ? Pourquoi ? Mais à cause de toi Primus tout simplement. >

Comment… Ses souvenirs lui revinrent en tête. Ils avaient passé tellement de temps ensemble, avaient partagé tant de sourires, tant de rires, tellement de choses. Primus ne parvenait pas à comprendre le sens de ces mots.

< Tu gardes de moi l’image de ce gamin souriant n’est ce pas ? Tu pensais que nous étions « amis », c’est bien cela ? Durant tout ce temps passé ensemble, je n’ai cessé de te haïr. Tu étais tellement fort, les tests étaient tellement faciles pour toi, tu avais un talent naturel pour devenir Princeps. Mais moi je n’avais rien de cela, et malgré toutes mes tentatives, je ne restais que ton éternel dauphin, toujours second, supplanté par ton génie. Tu ne fournissais que tellement peu d’effort en comparaison de moi, mais tu étais toujours premier. Je ne comprenais pas pourquoi. Je ne pouvais rester dans ton ombre plus longtemps, j’ai donc changé de Legio, ne pouvant plus supporter ton sourire innocent. >

Arrête… implora mentalement Primus en portant sa main métallique à son crâne, assommé par le poids de ces révélations. Comment n’avait-il pu ne jamais remarquer la souffrance de son ancien ami ?

< Grimpant les échelons de la Legio Draconis à toute allure, ton nom ne surplombant plus le mien, je fus libre de m’élever en usant de mon travail acharné. Je n’étais qu’un Princeps de reaver lorsque notre monde-forge d’Oculiss fut attaqué par les Iron Warriors. Je combattis de toutes mes capacités et de tout mon cœur, mais la Legio fut anéantie sous mes yeux. Au final, les Iron Warriors fuirent Oculiss laissant derrière eux, un monde en ruine. Seul onze princeps survécurent. Puis, à la décision générale, j’héritais du dernier warlord de notre Légio : Spiritus Draconis, un ancien modèle Muinis. Le Souffle du Dragon. Baptisé ainsi le jour même, symbolisant notre volonté de reconstruire la Légio. Nous fûment ensuite assignés au 178ème Volscani, puis le temps passa mais rien ne changeait, l’administratum était trop lente. Mes compagnons rescapés mourraient les uns après les autres sans que nous ne recevions jamais de réponse à nos demandes de reconstruction. C’est là que les Volscani nous initièrent sur la voie de l’étoile à huit branches. >

Arrête…

< Les prêtres Volscani nous ont tout appris sur le véritable pouvoir du Chaos, mais plus que tout, eux nous promettaient une Légio reconstruite. Mais pour cela il fallait lancer la 13ème Croisade Noire. C’est pour cela que nous étions en route vers Cadia. Lors du grand rassemblement, tous les régiments Volscani présents se retourneront contre la Garde Impériale. Notre rôle serait d’anéantir les forces titaniques présentes. Mais le destin en a voulu autrement. >


Tais-toi…

< Abaddon connaissait cette réserve de titans et nous l’offrira à nous, la Légio Draconis, comme marque de gratitude lorsque le massacre de Cadia sera fini et que la Croisade aura enfin le champ libre pour mettre cette galaxie à feux et à sang aux côtés de nos titans. Mais les émissaires chargés de préparer le terrain n’ont pu retenir leur désir de se saisir des titans sans la permission d’Abaddon. Nous avons donc été dépêchés sur ce monde pour nous en occuper. Cependant, nos renseignements indiquaient que la Légio Equitis empruntait également cette route. C’est à partir de là que les ordres ont changé. >

Assez…

< Je croyais t’avoir enfin oublié, mais c’est alors que mon aversion contre toi refit surface dans mon être. Tout ce refoulement en moi, se mit à bouillir. Je ne pouvais résister à l’envie de te montrer ma force. D’enfin te prouver que je suis meilleur que toi. Nous avons ratifié les rapports de façon à ce que tu n’envoies qu’un minimum de troupes ici, mais tu as choisi la sécurité et envoyé neuf titans. J’ai donc du réduire tes effectifs pour te prouver qu’à force égale, je suis le meilleur. >

Stop…

< Et maintenant, nous en sommes au summum de cette guerre. Toi contre moi. Le paroxysme des combats, l’apogée de ce conflit, ma délivrance tant attendue. >

Pas plus…

< Aujourd’hui, sera le jour de ma libération de ton nom, une renaissance intégrale pour moi et ma Légio. Lorsque seuls mes titans recouvreront ce champ de bataille, j’aurais prouvé ma supériorité en tant que commandant. Lorsque que seul mon titan se tiendra debout sur cette place, j’aurais prouvé ma suprématie en tant que Princeps. Lorsque de nos cœurs, seul le mien battra, j’aurai prouvé ma proéminence en tant qu’homme. >

Primus saisit sa tête à deux mains alors que sa conscience hurlait intérieurement. Tout cela était improbable. Pour une histoire de jalousie pure et simple… A cause de sa négligence… Tibère était tombé du coté de l’Archi-traitre. Par sa faute… Tous ses hommes venaient de mourir. Parce qu’il n’avait pas fait attention…

Subitement il serra les poings et donna un coup brutal sur l’accoudoir de son trône de métal, cabossant légèrement le revêtement. Primus revint finalement à la raison. Il avait évacué toutes ses émotions. Un nouveaux Primus émergeât de cet océan de folie dans lequel Tibère avait essayé de le précipiter.

< Merci > Prononça Primus dans le micro.

Siritus Draconis ne répondit pas.

< Merci > répétât Primus. < Tu viens de détruire tous mes souvenirs de toi, ne me laissant que ce discours frénétique en unique réminiscence. Tu viens de briser toute compassion que j’aurais eue envers toi. Je ne peux permettre à une telle engeance de souiller la mémoire du Tibère que je connaissais plus longtemps. Nos destins sont à présent scellés. >

< Tu te trompes, Primus. Nos destins ont toujours été de nous combattre. Approche donc, mon éternel rival. Libère moi. >

< Je n’en demande pas plus. >

Nous sommes au 23ème acte. Il en reste environ 5 (de tailles inégales). Le prochain est asses long et sera peut être divisé en plusieurs parties comme d'habitude. Se sera surtout de la baston pure et l'avant dernier acte consacré à Octavius.
Maintenant que tout est dit, le duel final est enclenché.


spacewolfspacewolves
avatar

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Dieux de Fer et de Sang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum