Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Emperor Dim 19 Oct 2014 - 23:25



Le Pénitent



Il prit la route du Nord, bien qu'aucune route ne soit plus guère visible ; pas même une piste tracée par les bêtes.
Il traversa d'innombrables paysages, pays et climats, et la nature semblait devenir muette à son passage.
Marchant de jour comme de nuit, il ne laissait derrière lui qu'un sillon éphémère dans le sable, la neige et la boue.

Un jour enfin, il arriva aux portes d'une forêt noire comme un tombeau, où le soleil n'entrait pas.
Devant lui, enchevêtré sous un siècle de racines, un chemin de pierre blanche s’enfonçait en luisant dans la pénombre du sous-bois.
Il sourit. Il n'était plus seul.



-----------------------------------------


Il s’engagea sur la voie pierreuse, savourant la sensation de la pierre séculaire se brisant sous chacun de ses pas.

Il avait pris bien soin de désactiver les micro-supenseurs de son armure énergétique, des capsules gravitiques qui d’ordinaire allégeaient sa démarche et rendaient ses déplacements un peu plus discrets.

Ce n’était ni un caprice d’enfant, ni l’œuvre folle d’un homme voué à la destruction gratuite. Seulement le résultat inné de son encodage génétique.

En ce moment, rien n’aurait pu mieux témoigner de son intolérance envers le xenos que sa lourde et métronomique marche venant labourer consciencieusement leur construction antédiluvienne.

Bien sûr, il ne le faisait pas uniquement par plaisir, cela aurait été un considérable gâchis de ressource. Non, il avait quelque chose d’infiniment plus important à faire sur cette planète. Mais puisque c’était sur son chemin…

++ Loin de moi l’idée de vous interrompre, mais vous êtes ciblé. A vos 11 heures. Dans trois secondes, vers votre tête. ++

« Tu me préviens un peu tard ce coup-ci, Boagrius… ». Dans un glong métallique qui résonna longuement, son monstrueux gantelet énergétique vint intercepter le projectile destiné à son optique gauche.

Son pistolet bolter réagit presque instinctivement. Le tir-réflexe du space marine, balancé au jugé à hauteur de bassin, atteignit l’ennemi avec un degré de précision incroyable, en contradiction totale avec l’apparente désinvolture du geste.

« VOUS VOUS EN REPENTIREZ ! » tonitrua-t’il.  

++ Cible neutralisée, Pénitent. ++

Il projeta une pensée railleuse à destination de son interlocuteur. Vraiment, Epistolier ?

Quelque chose le balaya brièvement. Comme la transcription psychique d’un sentiment oscillant entre l’irritation et la lassitude. Il connaissait bien cette sensation.

++ Je suppose qu’il est également inutile que je vous informe de la présence des dix-huit hostiles en déplacement rapide sur vos arrières ? ++

« En effet. Je viens de les repérer. Pour la prescience, vous repasserez, Boagrius. Votre rayon de détection est à peine supérieur à celui de mes senseurs. »

++ Je les ai sentis depuis trois minutes… A vos 2 heures, dans deux secondes. ++

Gloooong !  « La prochaine fois, donnez-moi donc un Rosarius, ça sera plus simple. »

++ Vous êtes le Pénitent. ++

Il répondit d’un grognement. Il n’avait plus le temps pour ces idioties.

L’esprit de sa vénérable armure dû sentir sa colère. Les torchères surmontant ses épaulières blindées s’embrasèrent, mettant le feu aux frondaisons tandis qu’il chargeait, traçant un sillon ardent à travers la canopée.

Nul besoin de discrétion. Ces misérables méritaient à peine une charge d’apparat.

« DORN ! »  beugla-t’il, fonçant toujours plus vite vers les signaux auspex, réduisant les blocs de pierre éclatés en simples gravillons suite à ce deuxième passage.

Il était telle une locomotive blindée, fendant le paysage à une vitesse ahurissante, auréolé des nuées charbonneuses vomies par les torches baroques qui encadraient sa silhouette inhumainement massive.

Le grondement de ses foulées monumentales sur la pierre éclatée était tel le courroux d’un Dieu, l’odeur de prométhéum semblable aux effluves musquées d’un superprédateur.

L’ennemi l’entendit et le sentit avant même de le voir. Ce qui ne fit aucune différence.


-----------------------------------------


« Quelque chose approche. » déclama stoïquement un soldat.

Même un sourd atteint de cécité n’aurait pu nier un tel constat. Le sol vibrait.

Il observa avec incrédulité la propagation d’ondes concentriques sur la surface aqueuse des restes de ce qui devait être autrefois une mangrove. Quelque puisse être ce que leur avait envoyé le destin, ça n’était pas du tout-venant.

Qu’importe, c’était une erreur stratégique, pensa-t-il tout en jetant un regard circulaire à son environnement. Les alentours boisés ne se prêtaient pas à un assaut blindé.

Intimant le silence absolu au reste de son équipe, il s’avança à travers les taillis qui les dissimulaient, puis scruta l’horizon avec quand même une certaine anxiété.

Au loin, quelque chose approchait dans leur direction.

A la vitesse actuelle de la chose, tout ce qu’il vit fut un énorme flou. On aurait dit une nova métallique expectorant un nuage fuligineux dans son sillage, mais qui, il le sentait, recelait en son sein quelque chose de bien plus mortel qu’un vulgaire corps céleste.

Utilisant la mémoire courte de ses lentilles de suivi, il repassa les cinq dernières secondes image par image.

Là. Il procéda à quelques ajustements et attendit que le rudimentaire cogitator greffé à sa tempe ne termine le traitement de l’holo-pix.

« Qu’est-ce qu…. ». La capture représentait ce qui lui semblait être une sorte d’énorme golem ardent, excessivement penché en avant, dans une posture d’avion de chasse en post-combustion.

Lorsqu’enfin il comprit ce qu’était l’épicentre des vibrations, il se souilla.


-----------------------------------------


Le Pénitent ne se contenta pas de les vaincre, il les annihila.

Boagrius ne l’avait encore jamais vu dans une telle rage. L’importance primordiale de cette quête et le long périple qui l’avait mené jusque là devaient finir par lui peser. Depuis l’orbite, son troisième œil lui détaillait avec force détails la quintessence martiale de l’ex Légat en action.

Tout comme il s’était émerveillé de sa capacité à transcender la vitesse de course maximale permise par l’armure tactique, il s’émerveilla à nouveau de sa maîtrise de la décélération dans un contexte offensif.

La fluidité de ses mouvements est exemplaire. Sa charge, parfaite.


A partir du moment où ils l’aperçurent, les ennemis n’eurent que quelques secondes pour lui balancer tout ce qu’ils avaient. Tirs laser, balles, grenades… Il encaissa le tout sans broncher.

L’énorme space marine profita de son passage près d’un conifère pour le ceinturer brièvement de son bras, mettant son armure durement à contribution et soumettant son organisme génomodifié à plusieurs G, mais réussissant un changement de trajectoire aussi brutal qu’improbable.

Le mouvement prit l’ennemi à contre-pied. Là où il y avait auparavant une ligne d’hérétiques faisant front, se trouvait désormais une colonne d’hommes lui présentant leurs flancs, qu’il remonta à toute vitesse, brisant et éparpillant les corps.

Profitant de sa vitesse encore élevée, il termina sa course en heurtant sciemment un tronc abattu, dont il se servit comme d’un butoir pour se propulser à travers les airs, arc-bouté, vers le dernier noyau d’ennemis.

« CONTEMPLEZ L’ETERNELLE GLOIRE DE DORN ! »

Il s’abattit au milieu d’eux comme la Paume de l’Empereur, son gantelet énergétique venant percuter le sol dans un véritable claquement de tonnerre, pulvérisant les soldats les plus proches et tuant tous les autres par la surpression engendrée.

Enfin, il se rétablit, dans un dernier roulé-boulé bruyant, comprimant d’autant plus les restes de ce qui était devenu en quelques millisecondes un véritable charnier.

Son armure était méconnaissable, enfoncée par endroits, crépitante d’étincelles à d’autres, et noire de suie partout. La combustion de ses torchères était terminée. Il haletait à présent, toujours terrible dans sa posture, mais enfin à l’arrêt.

Il grogna, et mit un genou à terre.


-----------------------------------------


++ CELUI-LÀ ! IL SAIT OÙ EST LA SAINTE RELIQUE ! ++

Le Pénitent chancela à nouveau. Les hurlements psychiques de l’Epistolier en orbite l’avaient sonné.

++ PASSEZ-LE À LA QUESTION, VITE ! ++

Il réagit immédiatement. D’un bond, il se releva, pour se précipiter vers le cadavre que lui avait montré la vision de l’archiviste. Il devait faire vite, les souvenirs s’estompaient rapidement après le trépas.

Le Pénitent localisa le corps, un officier. Il s’en empara, le toisant froidement, son regard impavide parcourant la frêle charpente humaine qui reposait, désarticulée, au creux de son gigantesque poing blindé.

D’un mouvement sec, il lui fit sauter la calotte crânienne. D’un autre, c’est son propre casque qui sautait.

Ses mâchoires s’ouvrirent démesurément, et se refermèrent sur le cerveau mis à nu.

D’une bouchée, il arracha une grande partie du lobe temporal, la zone de la mémoire à long terme.
Ses yeux papillotaient derrière ses paupières clauses, son intellect édeitique assimilant les souvenirs du défunt.

Les pensées étaient d’une trivialité navrante, mais parmi le flot abject, un concept ressortait clairement. C’était comme contempler une forteresse d’or se dressant au milieu d’une mégapole de sous habs préfabriqués.

Une décharge d’adrénaline qui aurait tué un buffle sur place le parcouru lorsqu’il intégra cette partie noble de la mémoire du cadavre.

Indépendamment de son corps, sa tête pivota brusquement, d’un violent à-coup, comme celle d’un oiseau de proie ayant perçu quelque chose.

Ses yeux se révulsèrent.


-----------------------------------------


++ OÙ EST LA RELIQUE, PENITENT ?! ++  

D’épais filaments de salive furent projetés sur le ferrobéton ciré de la capsule de méditation lorsque Boagrius hurla, consumé par l’importance cruciale des enjeux en cours et par son impossibilité à extraire de force l’information de la psyché du Légat, qui semblait avoir perdu la raison.

++ OÙ ++     ++ EST ++     ++ELLE !!! ++

Ses copieux postillons attaquaient déjà le sol, en un bouillonnement continu.

D’un clignement d’œil, soit une éternité pour un psyker tel que lui, il considéra la situation, et envisagea avec exhaustivité la liste des multiples répercussions potentielles de ce qu’il allait entreprendre. Non sans une extrême difficulté, il prit sa décision.

++ Escouade PURGATORII, au pont d’embarquement. Pas de question.  ++

Une chape psychique l’accula. Leur réticence cumulée lui fut insupportable, et le fit presque changer d’avis.

++ OBEISSEZ ! ++


-----------------------------------------


« Il est des nôtres ! » s’extasia le soldat, son treillis encore trempé de sa miction incontrôlée.

« Regardez, il s’en est pris aux renégats ! ». Il triturait machinalement son médaillon porte-bonheur, pendant autour de son cou taurin.

« Attendez, y’a quelque chose qui cloche… » lui rétorqua son frère d’armes. « Il vient de tourner la tête vers nous.»

« Empereur-Dieu …» gémit un troisième homme. Le monstre de l’Imperium les chargeait.

« Falker, lance-missiles ! »

« Non, arrêt… »


-----------------------------------------


Le blindage réactif de son armure dévia la première roquette, qui ricocha sur son épaulière avant d’aller se perdre et d’exploser dans le sous-bois.

Il fut stoppé en plein élan, et il s’en fallut de peu pour qu’il ne chute. Son armure se figea automatiquement pendant le choc et le maintint debout. C’est ce qui le perdit.

La deuxième roquette le percuta de plein fouet, sa flèche en tungstène lourd traversa la céramite mal en point et vint fourrager ses entrailles en une explosion d’hémoglobine et de tripes sanglantes.

Assommé, divaguant, il se revit lors du transfert de l’artefact, remettant le coffrage à celui qu’il pensait être son bras droit. Puis vint le vol. Ignominieux.

Sa rage combla les quelques lacunes de son organisme géno-amélioré, qui peinait à calfeutrer ses plaies fatales.


-----------------------------------------


Dans une coursive du vaisseau en orbite, Boagrius s’arrêta en pleine course, l’escouade d’assaut PURGATORII le talonnant. Il ressentait à nouveau les pensées aiguisées mais désormais souffreteuses du Pénitent.

++ Permission de venir vous appuyer, Pénitent ! ++

« Refusée.» rétorqua-t’il, dans un crachat qui emporta quelques-unes de ses dents.

++ Mais… ++

« Vous mettriez …mon honneur… en péril. C’est mon… fardeau, c’est par ma faute que la Phalange a été perdue... C’est à MOI SEUL de la retrouver ! »

Il se releva.


-----------------------------------------


Les soldats s’éparpillèrent comme une volée de moineaux. Contrairement aux précédents qu’il avait oblitéré, ils semblaient loyaux.

Peu importe.

Il cibla le plus grand. Il avait reconnu ce que l’individu avait le culot d’arborer en médaillon.

Il lui tomba dessus au sortir des bois.

« Attendez, nous sommes dans le même camp ! »

Il le broya de toute la puissance de son gantelet, et mit un terme à cinquante ans de recherches minutieuses.

La Honte de toute une vie s’estompait.

Et même s’il ne pouvait imaginer quel concours de circonstance avait amené l’Osselet en possession de ces individus, son âme irradiait de satisfaction devant le minuscule os calcifié.

En orbite, l’Epistolier en fut aveuglé, et dû tamiser son sixième sens.


Il l’avait récupérée… la phalange du Primarque.

Saignant à mort, il sortit la micro-balise de téléportation d’un rangement de son ceinturon blindé et en coiffa le minuscule coffrage révéré.

« Exfiltrez… la… relique, Boagrius... Et ramenez-là. »

Un silence, lourd de sens et d’indécision.

Puis, une réponse. Lointaine, contrôlée, dénuée de toute émotion. En apparence seulement.

++ In Honorem Imperator, LEGATUS ++

Il sourit, avant de s’éteindre. Il l’avait bien formé.

/2000 mots/


Dernière édition par Emperor le Lun 20 Oct 2014 - 12:30, édité 1 fois



[Lettres de Sang 10] Le Pénitent 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4586

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Magnus Lun 20 Oct 2014 - 11:16

Comme d'hab style maitrisé , action rondement mené , dialogue sympatoche.
Note spéciale : pour moi tous les space marine devrait être décrits comme se battant de cette façon et de cette a"amplitude" .

Par contre : j'avoue avoir été un peu perdu quand tu passe du psyker au marine . Mais surtout les passages du psyker prêtent à confusion .


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
Magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2299
Age : 43
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Emperor Lun 20 Oct 2014 - 11:56

Par contre : j'avoue avoir été un peu perdu quand tu passe du psyker au marine . Mais surtout les passages du psyker prêtent à confusion .

Okay, thx pour le retour, je vais voir pour mieux dissocier les deux.



[Lettres de Sang 10] Le Pénitent 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4586

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Magnus Lun 20 Oct 2014 - 12:15

Emperor a écrit:
Par contre : j'avoue avoir été un peu perdu quand tu passe du psyker au marine . Mais surtout les passages du psyker prêtent à confusion .

Okay, thx pour le retour, je vais voir pour mieux dissocier les deux.

Bin c'est surtout qu'on a parfois du mal à voir exactement où se situe le psyker , ce qu'il fait ... dans la "deuxieme " partie surtout .


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
Magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2299
Age : 43
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Emperor Lun 20 Oct 2014 - 12:32


Oui, toujours le problème de cette foutue limite de mots ^^

J'ai très légèrement dégraissé ailleurs, et ajouté quelques référentiels de lieux.



[Lettres de Sang 10] Le Pénitent 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4586

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Magnus Lun 20 Oct 2014 - 13:27

Bien mieux en effet .
Après ça choque pas plus que ça , c'est juste que moi , et mes deux neurones qui se battent en duel ... Wink


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
Magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2299
Age : 43
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Caddon Varn Lun 20 Oct 2014 - 14:29

IL LUI A BOUFFE LE CERVEAU !!
La vache, ça y va fort !!
En tout cas, c'est vraiment classe, et la description du guerrier en charge était tellement bien que j'ai failli m'enfuir en courant comme les hérétiques...^^


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par - Ghost of Arkio - Sam 25 Oct 2014 - 17:34

lol! .. ("Gloooong !" + le "Vous vous en repentirez!!" lancé aux hérétiques  Very Happy )

Je suppose que j'ai eu raison d'attendre la V2 pour le lire puisque j'ai lu ce récit sans problème de compréhension de qui fait quoi, où, etc.. C'est juste au début le "3e oeil" qui m'a fait pensé à un navigateur + le fait qu'un epistolier s'occupe de la formation d'un astartes (?..). Mais une narration n'est pas un formulaire et les explications viennent au bon moment.

Après un récit clair, cohérent, bien organisé et imagé, bien aéré et plein de bonne humeur comme d'habitude. Wink
+1 pour la référence à l'Omophagea = arsenal biologique complètement sous-estimé dans les romans et c'est bien dommage
+1 pour les torchères et l'image de locomotive ^^ .. gadgets d'armure aussi sous-estimés je trouve dans les romans BL (impardonnable, vu le talent des sculpteurs et illustrateurs GW) qui font bien mieux sentir ce que sont les astartes au dessus de la masse des Gi-joes'

@2000 mots: une limite, p.e. oui, t'obligeant par ex. à couper l'explication de la réf. xeno (plur. xenos) au chemin pierreux (?) mais qui nous oblige aussi à ne pas trop nous perdre dans les détails, nous, qui avons été élevés au saint codex et profils de règles.

Après, j'ai eu l'impression d'une dose d'avengers ou du "über-marine" typique des grands amoureux de l'astartes. Le garde qui doit se repasser l'image de l'astartes au ralentit m'a fait aussi pensé à un autre ^^
Ces descriptions de marines, si on ne leur donne pas certaines limites (notre pénitent se prend "plusieurs G" + armure incandescente en s'accrochant à un arbre pour prendre son virage !!?  rire1 j'ai adoré ) flirteraient trop avec le cartoon;

Mais quand on aime, on/ça ne compte pas !  okay
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10969

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Emperor Sam 25 Oct 2014 - 18:58


Merci pour ce retour, ma foi assez copieux. Smile

Content que le tout soit assez clair pour vous, j'ai tendance à trop gratter sur ces aspects là, pour ne pas dépasser les 2000...

Troisième œil => Ah oui bien vu, je n'ai pas fait gaffe au fait que ça pouvait induire en erreur avec les navigateurs. J'avoue avoir balancé le terme instinctivement, dans le sens métaphore ésotérique équivalent à "sixième sens", plutôt qu'à un quelconque Ten-Shin-Han ^^

Pour l'épistolier qui entraînerait le marine, c'est l'inverse en fait. Dernière phrase : "Il (le marine) l'avait bien formé (l'archiviste)".

Omophagea : oui, trop peu vu en livres je suis d'accord, même si ça revient un peu plus en ce moment j'ai l'impression (chez C L Werner notamment). Même chose pour la salive et le sang corrosifs chez les SM. (ADB avait quand même fait un effort là-dessus) Wink

Pour la référence au chemin de pierres xenos, je voulais rester raccord avec ton intro quand même (et casser un truc dedans aha). Mais au départ, je ne savais pas si les xenos seraient importants ou non dans mon texte, vu que je l'ai construit à l'aveuglette. Ensuite, je trouvais cette partie relativement calme assez sympa, et faisant office de transition entre ton intro et la suite plus musclée.

Pour le SM, héhé oui je me suis plu à le représenter comme ça, à la manière codex et Frères du serpents, qui est, pour moi, la seule représentation crédible de tout Astartes digne de ce nom.

Et oui le petit côté attifement baroque est également trop peu représenté en livres, je suis d'accord, et trop souvent cantonné aux armures énergétiques d'Inquisiteurs...

Pour les G, ça peut paraître surréaliste dis comme ça mais ça reste sur le papier scientifiquement crédible, j'imagine... avec la centripète...hmm... Je me souviens avoir déglingué une ou deux descentes de gouttière dans ma jeunesse comme ça.  rire1



[Lettres de Sang 10] Le Pénitent 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4586

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par MysterJZ Lun 27 Oct 2014 - 12:14

Alors effectivement on ressort de ce court récit extrêmement nerveux avec un sentiment de carnage sans nom! LOL
C'est no limit et totalement assumé. Le mec qui "se souille" : énorme. Laughing Le bouffage de cerveau à la StarShip Troopers. MDR
C'est vraiment jouissif. C'est vrai qu'on pourrait imaginer tous les SM comme cela. Heureusement en fait qu'ils ne le sont pas tous. Tactiquement c'est carrément bourrin! ^^

En dehors de ceci, je vais prendre le temps de le relire car à plusieurs moments j'étais quand même paumé. Notamment à la fin par rapport au regret du protagoniste et au retournement de situation.

Bravo pour la dynamique de ton histoire!


La connaissance est en elle-même puissance.
thousandsons
MysterJZ

MysterJZ
Space Marine
Space Marine

Messages : 225
Age : 41
Localisation : Genève ou sur Prospero...

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Corax Mer 29 Oct 2014 - 21:25

très beau récit.


corax [Lettres de Sang 10] Le Pénitent 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par fabinsane Jeu 30 Oct 2014 - 21:31

Bravo ! Excellent ! Voila du Space Marine comme on aimerait en voir plus souvent ! Tant au niveau du combat, ou pour une fois on ressent (et on voit) réellement la puissance de l'Astartes, mais aussi dans la mentalité du personnage !
(+1 d'ailleurs pour le plaisir que j'ai eu à voir le Pénitent distribuer généreusement des beignes à ses adversaires) !

Tout est parfaitement mené et contrôlé, les descriptions sont précises tout en étant concises, le vocabulaire riche et parfaitement adapté.
Sans compter quelques petites pointes d'humour disséminées ça et là qui allègent le récit sans tomber un seul instant dans la caricature.

Le seul infime bémol que j'émettrais serait que le style et l'ambiance du paragraphe d'intro sont ignorés, mais bon si c'est pour un tel résultat, ce n'est pas vraiment un problème...

Pour l'instant de loin le meilleur texte que j'ai lu pour ce concours !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)
fabinsane

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 49
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par BlooDrunk Lun 3 Nov 2014 - 16:01

Mouahaha! Tout simplement jouissif! cheers

Comme d'habitude une maîtrise totale de ta part, un superbe récit très nerveux, bien organisé, violent avec des descriptions parfaitement dans le ton et une fin efficace et complète. Ajouté à ça les petites touches d'humour et autres super-sayaneries, c'est nickel, j'adore!

J'aime de plus en plus ton style Empreror, cette violence exacerbée qui fait qu'on se tourne parfaitement le film dans nos esprits. J'avais déjà bien kiffé ton autre récit avec l'Arbites qui martyrisait des révoltés à tour de bras avec sa masse énergétique, mais là tu atteint des sommets!

De l'Astartes bien badass comme il faut, comme j'aimerais les voir plus souvent dans les romans.
Grand bravo à toi c'est génial.
(+1)


Dernière édition par BlooDrunk le Lun 3 Nov 2014 - 20:16, édité 1 fois


[Lettres de Sang 10] Le Pénitent 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8763
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Emperor Lun 3 Nov 2014 - 18:54


Merci les gars !

Vos retours font bien plaisir, et sont une sacrée source de motivation pour la suite. Very Happy

Et depuis le temps que les marsouins me tapaient dans l’œil !



[Lettres de Sang 10] Le Pénitent 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4586

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Anakwanar Sek Ven 28 Nov 2014 - 6:36

Houla ! Bien violent celui la ! mais un peu trop confus pour moi. J'aime beaucoup quant meme
Anakwanar Sek

Anakwanar Sek
Recrue
Recrue

Messages : 8
Age : 30
Localisation : Eurasia

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Honsou Tof Ven 28 Nov 2014 - 8:35

Je ressort de ton texte avec un sentiment de vitesse, de puissance et d'un peu de confusion.

Un SM en mode "rouleau compresseur" avec lequel du décris, en effet, des "gadget" dont on ne parle pas souvent chez eux.

Ta petite touche d'humour et le petit passage bien crade (le cerveau) rappelle bien ton style perso. . Et , comme déjà dit plus haut, le coup de l'arbre pour changer de direction : très "Tex Avery".

Bref : humour+cartoon+effet gore : un petit Sam Raimi peut-être ...



" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/
Honsou Tof

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 53
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Jago Sevatarion Dim 30 Nov 2014 - 20:23

Emperor , tu m'as régalé comme d'habitude avec un style toujours aussi bien maîtrisé , une écriture fluide et une histoire intéressante.

Bien aimé le Fist qui devient fou-furieux et qui ne reconnait pas les hommes de son camps, ça replace un peu les SM au sommet de la chaîne alimentaire (vu qu'ils "mangent" aussi les humains ^^) et le fait qu'ils peuvent aussi avoir un côté "sombre".

Bravo encore une fois ! =)


alphalegion
Hydra Dominatus
[Lettres de Sang 10] Le Pénitent 591166ALNL
Ave Dominus Nox
nightlords
Jago Sevatarion

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 400
Age : 30
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Vlad Dim 30 Nov 2014 - 22:38

Un très bon texte encore une fois de ta part !

J'ai adoré la façon dont tu décris le Penitent dans ses mouvements et dans sa psyché. L'espèce de sur-puissance qui l'entoure et accompagne chacune de ses actions est assez énorme, et j'ai réellement aimé (en particulier, le coup des G rire1 ). J'aime aussi la fin, qui tranche d'un coup avec le côté plus badass du reste du récit !

Bravo à toi !


[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3562
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Le Pénitent Empty Re: [Lettres de Sang 10] Le Pénitent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum