Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par fabinsane Dim 26 Oct 2014 - 4:48

Il prit la route du Nord, bien qu'aucune route ne soit plus guère visible ; pas même une piste tracée par les bêtes.
Il traversa d'innombrables paysages, pays et climats, et la nature semblait devenir muette à son passage.
Marchant de jour comme de nuit, il ne laissait derrière lui qu'un sillon éphémère dans le sable, la neige et la boue.

Un jour enfin, il arriva aux portes d'une forêt noire comme un tombeau, où le soleil n'entrait pas.
Devant lui, enchevêtré sous un siècle de racines, un chemin de pierre blanche s’enfonçait en luisant dans la pénombre du sous-bois.
Il sourit. Il n'était plus seul.


Un léger bruit de cailloux dévalant la pente, qui aurait été inaudible pour toute personne moins attentive, venait de lui confirmer ce dont il se doutait depuis l’aube ; Quelqu’un ou quelque chose le suivait, gardant une distance prudente, attendant qu’il fasse un faux pas ou qu’il s’effondre. Et dans ces régions aussi sauvages qu’inhabitées, il y avait bien peu de chances que ce fut quelqu’un...
Il avait prit soin de paraître de plus en plus affaibli, trébuchant fréquemment, s’appuyant sur son bâton comme ces vieux pèlerins qui hantaient les chemins des monastères de Laconia, ressemblant à de frêles épouvantails que la moindre brise aurait pu emporter. En d’autres temps et d’autres lieux il aurait été effrayé, mais ici, seul, uniquement vêtu de sa courte toge qui ne le protégeait pas des rigueurs du climat, seulement armé de son bâton de marche et de sa dague comme l’exigeait la coutume, nulle place pour la peur, seule la survie devait guider ses actes. Tel était le fondement même du Choix des Anges.

Il pénétra d’un pas faussement hésitant dans la forêt pétrifiée, suivant l’antique chemin qui serpentait entre les immenses arbres calcifiés dont les branches squelettiques éclipsaient les timides rayons du soleil d’hiver, rendant l’atmosphère encore plus sinistre et glaciale.
La Forêt des Ombres Damnées était considérée comme un des endroits les plus lugubres de tout le système, pas le moindre animal ne semblait habiter ces lieux et le silence aurait été total si le vent passant dans les frondaisons pétrifiées n’émettait une plainte lancinante, semblable à l’idée qu’on pouvait se faire des gémissements d’une âme en peine.
De lourdes nappes de brumes jouaient à s’enrouler autour des arbres figés, semblant les revêtir d’un linceul diaphane, comme pour revendiquer que ce lieu n’appartenait plus au royaume des vivants.
Les formes torturées des branchages trompaient sans cesse sa perception, se transformant en chimères toutes plus effrayantes les une que les autres, il devait absolument raffermir sa volonté pour ne pas laisser ce lieu maléfique assombrir son âme et saper son courage.
A plusieurs reprises il lui sembla entrevoir du coin de l’œil l’ombre de son poursuivant, à première vue un quadrupède, surement une de ces abominables hyènes des steppes qui hantaient les légendes pour enfants que lui contait sa mère avant que la maladie ne l’emporte.
Si c’était bien un de ces terribles fauves, il n’aurait qu’une seule chance de le terrasser, s’il ratait son coup, s’en serait fini de lui.
Hélas il n’avait plus le choix, cela faisait près d’une semaine qu’il n’avait rien mangé, mis à part quelques racines et le froid de plus en plus mordant aurait bientôt raison de lui s’il ne trouvait pas rapidement de quoi se vêtir chaudement.
Des deux mammifères un seul survivrait à cette journée, se nourrissant de la vie de l’autre, ainsi était la loi naturelle, simple, brutale, sans faux semblants…
Étonnamment il ne ressentait pas vraiment de peur, au contraire son esprit était focalisé sur le combat à venir, essayant de se rappeler les conseils de son oncle Astès. Le vétéran des Hoplites Laconiens s’occupait tant bien que mal du jeune Léo depuis que les tumeurs avaient dévoré les poumons de sa mère. Il avait tenté de lui enseigner tout ce qu’il savait de la chasse et de le préparer aussi bien que possible au Choix des Anges, puisque le gamin refusait de seulement envisager un autre destin. Il serait Astarte ou il mourrait en essayant !

Léo choisit avec soin le lieu de son combat, il était grand et fort pour son âge, mais n’avait tout de même que quatorze ans, il devait donc profiter de tous les avantages que le terrain lui offrirait. De toutes façons, c'était comme cela que devait agir un véritable guerrier se dit il, comme son oncle le lui avait apprit.
Titubant et chancelant de plus en plus afin de tromper le prédateur, il choisit de s’effondrer là où le chemin se resserrait entre deux énormes rochers, pour que le fauve ne puisse pas jouer de sa mobilité et soit obligé de l’attaquer de la direction voulue. Il entailla sa main gauche, pour que l’animal soit emporté par sa soif de sang et oublie toute prudence.
La hyène, car s’en était bien une, sale, efflanquée mais dont les muscles noueux trahissaient la puissance, était dotée d’une énorme mâchoire ruisselante de bave, capable d’arracher le bras d’un adulte et garnie d’une impressionnantes rangée de crocs qui se refermaient comme un piège à gros gibier.
Se déplaçant avec la plus grande prudence, ce vieux mâle solitaire n’avait pas vécu jusqu’à cet âge avancé en se jetant tête baissée dans le premier piège venu…
Le fauve s’approchât pas à pas, feulant et grognant, la crête hérissée, prêt à bondir sur sa proie à tout instant. Ses petits yeux rouges brillaient d’une lueur de sauvagerie et de ruse mêlées. Il tapota prudemment la botte de Léo du bout de sa puissante patte, comme pour s’assurer que son gibier était bien mort, reniflant la truffe dressée au vent à la recherche d’odeurs trahissant un piège. Il ne sentit que l’odeur du sang qui lui fit se lécher les babines, anticipant son sanglant festin de charogne.
Léo avait pris soin de cacher son visage dans les replis de sa toge, afin que l’animal ne puisse voir ses yeux qui ne perdaient rien de la prudente approche de la terrible créature. Dans sa main, la dague de Hoplite que lui avait offert son oncle avant son départ, bien que ressemblant à une courte épée, lui paraissait dérisoire face aux armes dont la nature avait dotée le prédateur. Il n’aurait qu’une seule chance …
Il récitât en son for intérieur une prière à l’Empereur, lui demandant la force de terrasser le monstre ou de l’accueillir auprès de lui si la créature finissait par remporter la confrontation.

L’Empereur sembla entendre sa prière car l’attention de l’animal fut soudainement attirée par l’envol bruyant d’un gros insecte, Léo sut que ce serait là sa seule occasion de frapper.
Réunissant toute sa force et tout son courage il bondit comme un diable surgissant de sa boite, cherchant à aveugler le monstre à l’aide de son bâton, afin de détourner son regard de la lame mono-filamentaire qui plongeait vers son encolure.
La dague s’enfonçât jusqu’à la garde dans le cou musculeux de la bête, libérant des flots de sang carmin en sectionnant les principales artères. L’animal se débattit, émettant d’horribles gargouillis pendant que ses poumons se remplissaient de son sang, une mousse rosâtre maculant sa gueule et une haine farouche enflammant ses pupilles.
La hyène tenta de bondir, mais gênée par les rochers elle ne fit qu’aggraver ses blessures. Léo, s’accrochait avec la force du désespoir à sa dague et à la toison poisseuse de sang de la bête, esquivant des coups de crocs et de griffes qui l’auraient éventré s’ils avaient fait mouche.  
Dans un effort désespéré l’animal parvint à désarçonner et à projeter le jeune garçon, qui atterrit lourdement sur le dos face à la gueule dégoulinante de bave écarlate du monstre enragé par la perspective de sa fin prochaine.
Sa dague étant restée profondément fichée dans le cou de l’effrayante créature, il ne restait à Léo pour se défendre que son long bâton de marche dont l’extrémité taillée en pointe avait été durcie au feu de bois, comme le lui avait apprit son oncle...  
Il lui sembla lire dans les yeux incandescents de la hyène la détermination d’emporter son meurtrier avec elle, mais poussé par une fureur dont il ne se savait pas capable, Léo ne lui laissât pas le temps de passer à l’acte. Il se jeta sur le prédateur, l’extrémité de son bâton frappant violemment le museau hideux et forçant l’énorme créature à reculer pas après pas. Il mourrait peut être, mais pas sans s’être battu avec toute la force et le courage d’un fils de Laconia !

Bientôt les attaques du fauve se firent plus erratiques, ses ruades moins violentes et il finit par trébucher et s’effondrer sur le coté, respirant à peine, la flamme ardente de ses pupilles changée en une pâle étincelle d’agonie et de résignation, la bête semblait reconnaitre sa défaite.
Léo reprit péniblement son souffle, se surprenant à caresser doucement la toison de l’animal agonisant, comme pour l’aider à passer de l’autre coté. Après tout il avait été un adversaire honorable et grâce à lui il aurai de quoi se nourrir, se vêtir chaudement et survivre…
Jamais il ne s’était senti mieux de sa courte existence, comme s’il avait trouvé sa place dans cet univers, comme si ce combat était ce à quoi il était destiné depuis toujours.
Il murmura une prière de remerciement à l’Empereur pour lui avoir donné la force de vaincre ce puissant ennemi et permis de voir quel serait son destin.
Il restât de longues minutes allongé sur le dos à apprécier le simple fait d’être vivant, toutes les sensations lui paraissant tellement plus intenses…

Il dépeçât la bête comme son oncle lui avait apprit, prenant garde à ne pas abimer cette peau qui allait lui permettre de survivre aux rigueurs climatiques de la route du nord qui devait le conduire jusqu’au pied de la forteresse-monastère des Black Praetorians.
Puis il rôtit un cuisseau de hyène, qui en temps normal lui aurait retourné l’estomac, mais qui à cet instant était le plus délicieux des mets.
Il finit par sombrer dans un sommeil sans rêve, souriant encore d’être vivant et victorieux.

Ce furent de discrets coups tapés sur quelque chose de métallique qui le tirèrent de sa torpeur ; Il mit plusieurs secondes à prendre conscience du lieu où il se trouvait, la forêt pétrifiée ayant laissé place au confort spartiate d’une cabine d’officier du croiseur d’attaque Vae Victis des Black Praetorians.

« Monseigneur ? » lançât la voix rocailleuse du Sergent vétéran Buax.
« Nous venons de recevoir un rapport de la surface de Namaste XI.  Le Sgt Échion et ses Scouts ont repéré l’ennemi » !

    - «  Parfait ! Depuis le temps qu’on les traque sans succès je commençais à croire que ces charognards d’hérétiques étaient un mythe ! Nul ne les voit jamais, nul ne les connais, seules leurs victimes témoignent de leur existence. Il était temps que cela cesse » ! S’exclamât l’officier en bondissant de sa couche, encore un peu troublé par son rêve qui l’avait ramené l’espace d’un instant à une époque où il n’était qu’un simple humain, fragile et mortel.

Le sergent vétéran eut un sourire amusé lorsqu’il entendit le Commandeur traiter les rebelles de charognards.
 - « Ce qualificatif leur va comme un gant Monseigneur, le sergent Échion précise dans son rapport que ces pourritures se font appeler « les hyènes écarlates »…

Le Commandeur Léonidas ramassât son heaume et ses armes avant de prendre la direction des hangars d’embarquement, un sourire carnassier se dessinant au coin de ses lèvres en se rappelant son rêve et sa dernière rencontre avec une hyène, il y avait bien longtemps de cela…

Total : 1685 mots


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)
fabinsane

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 49
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Magnus Dim 26 Oct 2014 - 12:17

Texte sympathique . Construction aérée .
Peut être une ou deux phrases à raccourcir au début , mais rien de méchant .

Il me semble que c'est Astartes même au singulier.
Le terme aveuglant est peut être pas le plus judicieux dans ce passage du combat.

Bravo en tout cas .


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
Magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2299
Age : 43
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Emperor Dim 26 Oct 2014 - 12:51


A king, our king, Leonidas !

Spoiler:


Bien sympa d'avoir tourné cette scène de 300 comme une épreuve de recrue Black Praetorians. Smile

Y'a un côté Riddick aussi avec la hyène, non ?

De bonnes descriptions, dans un style linéaire mais bien maîtrisé. Le style et le champ lexical de l'intro sont bien repris tout du long. Le vocabulaire est diversifié, c'est cool.

Par contre, un peu bizarre le coup du feulement pour une hyène ^^

Et le souvenir du SM à la fin est un peu borderline, non ? Avec l'hypnoconditionnement et tout. Ou alors ça doit être l'un de ses premiers souvenirs !

Bravo pour le texte en tout cas. okay



[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par MysterJZ Lun 27 Oct 2014 - 11:56

Assez bon texte. Propre et efficace.
Un petit bémol sur la fin un peu trop "amenée". On avait déjà bien saisi qu'il s'agissait d'un souvenir.

Effectivement le clin d’œil à 300 est assez évident. Mais ça fait toujours plaisir de replonger dans les conditions brutales qu'à pu connaitre à ses débuts un soldat de la Grèce antique ou un Astartes au cheminement exemplaire.



La connaissance est en elle-même puissance.
thousandsons
MysterJZ

MysterJZ
Space Marine
Space Marine

Messages : 225
Age : 41
Localisation : Genève ou sur Prospero...

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par fabinsane Lun 27 Oct 2014 - 15:14

Merci pour les compliments ! Ça fait plaisir !

Pareil pour les petites critiques et conseils, c'est ce qui permet de s'améliorer ! Wink
(Merci en particulier pour Astartes avec un "s", ça fait un quart de siècle que je l'écrit avec une faute) !
D'ailleurs je vais les suivre pour améliorer ce texte, si le règlement l'autorise.

Effectivement c'était bien en partie inspiré de 300, vu que j'ai repris le système de société Spartiate pour la planète administrée par les Black Praetorians, (normal pour un monde en guerre perpétuelle) et que le grand maitre actuel s’appelle Léonidas Trajan, autant aller à fond dans le thème.
J'ai d'ailleurs presque fini la mise au propre de l'Index Astartes, (tellement de petits bouts à réunir sous une forme cohérente et à adapter au fluff récent !), je devrais le poster dans le courant de la semaine !

Je n'avais pas pensé consciemment à la bestiole de Riddick, mais c'est fort possible que l'idée ai fait son chemin, car j'avais adoré le bestiau ! Je suis fan de canidés, en particulier tout ce qui est bergers, Huskys, Malamuts, (ou loups tout simplement, mais en ville c'est pas le top...), c'est pas ma mémère Husky/Malinois qui dira le contraire !

Assez d'accord sur le "feulement" qui fait déplacé pour une hyène, mais vu que normalement une hyène "ricane", ça risquait de casser l'ambiance ! Il faut que je change ça pour "grognement" qui sera plus adapté ...

De même pour la fin abrupte, j'aurais voulu amener le personnage jusqu'à la fin de son périple, mais en 2000 mots ça risquait d'être un peu télégraphique ! D'autant plus si je voulais garder l'ambiance du texte de départ. J'ai donc opté pour une fin coupant net le récit.
A propos du rêve, je me suis posé la question et souvent dans les romans les personnages ont des réminiscences de la vie passé, même si ils ont du mal à s'approprier ces souvenirs. J'avais envie de jouer sur cette ambiguïté et faire un rêve qui soit moitié souvenir, moitié symbole de la bataille à venir. Mais c'est certain que puisqu'il me restait plus de 300 (hasard ?) mots j'aurai pu mieux travailler le réveil et moins donner l'impression qu'il s'agissait d'un souvenir "conscient", bien vu !

Merci encore pour vos retours et critiques constructives !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)
fabinsane

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 49
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Corax Mer 29 Oct 2014 - 20:36

Très beau texte et bien imaginé.


corax [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Caddon Varn Jeu 30 Oct 2014 - 17:00

J'ai adoré ce texte, surtout la description de l'agonie (je sais, je suis gore...)
Mais vous savez que si Chuck Norris avait joué dans 300, ils l'auraient rebaptisé "1"?


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par BlooDrunk Mar 11 Nov 2014 - 13:48

Un texte bien agréable que voilà, avec des références sympas!
J'ai beaucoup aimé Fab!


[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8763
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par - Ghost of Arkio - Mer 12 Nov 2014 - 1:01

Un bon texte bien présenté, bien amené, aéré et relu ! Smile

J'avais pensé à un apprenti dark Angel ; ces Black Pretorians sont juste de ton invention?

@fin abrupte: il te restait quand-même 300 mots! Wink

Bravo pour les références.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Boss Gobblitz Dim 23 Nov 2014 - 20:35

Très bon texte, j'adore ! Tous est maitrisé, jusqu'à la fin, que je trouve tout à fait adapté à ce genre de récit, même si il te restait de la marge.

Toutefois : Un astrates peut-il encore rêver ? ça mériterait un débat/recherche de fluff. D'autre part, quatorze ans me semble un peu vieux pour subir les modifications génétiques pour devenir un space marine. Il a dû être accepté de justesse...Mais bon c'est pour chipoter.

Boss Gobblitz

Boss Gobblitz
Space Marine
Space Marine

Messages : 263
Age : 40
Localisation : 1 pied en 74 l'autre en 01

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Anakwanar Sek Ven 28 Nov 2014 - 6:41

Trop bon ! j'aime super aimé l'idé de mettre un jeune aspirant plutot qu un SM badass qui aurai transformé la hyenne en chichkebab en moins de 2 secondes. Ca fait qu'on rentre de la peau du héro facilement et qu on resent ces peurs.
J'ai pas encore tout lus mais c est mon favori par l instant.
Anakwanar Sek

Anakwanar Sek
Recrue
Recrue

Messages : 8
Age : 30
Localisation : Eurasia

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Honsou Tof Dim 30 Nov 2014 - 10:28

J'adore. C'est bien écrit, il y a de belles descriptions tant au niveau de l'endroit où il se trouve que dans le déroulement du combat.

Tout est bien amené. Cela m'a donné envie de me repasser "300".

Un très bon texte ...





" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/
Honsou Tof

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 53
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Jago Sevatarion Dim 30 Nov 2014 - 16:33

Bon texte qui se lit facilement, l'histoire est pas mal (le souvenir d'un Astartes) et les descriptions bien maîtrisées m'ont mis en immersion dans ton récit. Bravo Smile Smile


alphalegion
Hydra Dominatus
[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène 591166ALNL
Ave Dominus Nox
nightlords
Jago Sevatarion

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 400
Age : 30
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Vlad Dim 30 Nov 2014 - 22:58

Comme Honsou, j'ai bien aimé le clin d’œil à 300 et aux rites initiatiques de Léonidas.

Un bon récit, avec un rythme soutenu, et original de voir pour une fois, même si cela n'est qu'un ''flash-back'', le passé d'un Space Marine !

Bravo pour ton texte ! ^^


[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3562
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par fabinsane Mar 2 Déc 2014 - 8:48

Voila une bien belle surprise ! j'étais retenu loin de mon PC pour raison de santé et voila que hier en l'ouvrant je me rend compte que les membres du forum on choisi mon petit texte comme vainqueur du LdS de ce mois. Voila qui me motivera pour la convalescence... Wink

Un immense MERCI à tous ceux qui ont voté pour mon petit texte, (malgré ses défauts) !

C'est la première fois que je participe à un tel concours et donc à plus forte raison que je gagne, c'est une magnifique surprise et un beau cadeau que vous me faites tous là !

Un grand Merci également à ceux qui ont prit la peine de le lire, même sans voter, le but premier d'une nouvelle est d'être lue par le plus d'amateurs possible, peut importe qu'ils votent par la suite ou pas.

Et pour finir, un grand BRAVO à mes compagnons de plume, qui par leur talent et leur générosité m'ont poussé à me dépasser !

Merci et merci encore !

Fabien.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)
fabinsane

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 49
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par - Ghost of Arkio - Mar 2 Déc 2014 - 13:17

De rien fabien!
et t'inquiète pas, on a pas de pointeur à l'entrée comme à l'usine ; mais maintenant on compte sur toi pour réfléchir à une intro pour la prochaine LdS dont le topic sera préparé en interne. Smile

- Une courte introduction de quelques lignes,
- le plus anonyme possible (nom, sexe, nombre de bras et de jambes, etc.)
- capable de s'ouvrir aux différentes races de 40k
- et éventuellement permettre aussi des récits de battle (je pense qu'il faudrait le faire pour toutes les LdS maintenant)

Ta réponse par MP dans les prochaines semaines.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par fabinsane Sam 6 Déc 2014 - 4:28

Je m'y attelle !
Bien vu de préciser que le texte d'intro doit être compatible W40K/Battle, j'ai une petite idée, mais il va falloir que je l'adapte pour que ça cadre, mais je vous en parlerai plus en détail par MP.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)
fabinsane

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 49
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par BlooDrunk Sam 6 Déc 2014 - 10:39

Oui Fab, à voir uniquement par Mp avec le Staff.

Merci à toi, et encore bravo! Smile


[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8763
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène Empty Re: [Lettres de Sang 10] Sous le signe de la Hyène

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum