Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Portrait de Lemartes] - Injustice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par - Ghost of Arkio - Dim 4 Jan 2015 - 21:22

- INJUSTICE -


[Portrait de Lemartes] - Injustice Clipbo10[Portrait de Lemartes] - Injustice Madmax10


Baal Secundus - sur la route vers le site de la Chute de l'Ange
Chronodata: 00???377.M41




La pioche s’éleva pesamment en l'air, puis redescendit en accélérant jusqu'à percuter le sol desséché dans un claquement sec, faisant sauter des éclats de terre calcifiée dans tous les sens. Comme les crocs bien plantés d’un prédateur teigneux, la pointe en métal fut secouée de droite et de gauche, n’acceptant de se retirer qu’en arrachant des plaques de cette terre brûlée et gelée depuis un cycle millénaire. Puis, le manche se leva une nouvelle fois vers un ciel de poussières, et retomba à nouveau en un mouvement identique, mordant dans la blessure fraîche pour en arracher de nouveaux lambeaux de terres jaunâtre et stérile. L'instrument répéta le même mouvement encore et encore, inlassablement, déterminé et assoiffé comme celui qui le tenait par son manche.

Le garçon agrippait fermement sa pioche. Son dos le brûlait malgré sa combinaison de survie, mais il avait fini par s'abandonner au rythme hypnotique de sa pioche frappant depuis deux heures déjà. La force du métal déchirant la terre lui procurait une étrange satisfaction. C'était comme se reconnecter avec un passé antédiluvien enfoui au fond de ses gènes, remontant à une époque oubliée où le monde avait un autre visage et la terre un autre sens.
Lever le poids à deux mains en inspirant ; laisser tomber l’instrument en appuyant à mi-course pour briser la terre. Secouer la pointe et creuser; lever encore une fois; abattre; relever, encore et encore...

L’après-midi touchait à sa fin et la nuit descendait son voile. Le ciel restait barré de nuages de sables depuis plusieurs mois: conséquences collatérales du passage de l’énorme tempête de la taille d'un continent qui migrait lentement à travers le désert de l’Aresh. Les murailles de poussières de ce monstre climatique étaient visibles à des centaines de kilomètres de distance, remplissant le fond de l'air avec un bruit sourd. L'Aresh occupait le fond d’une vaste dépression dont la légende disait qu'elle avait été jadis le berceau d’un océan de milliards de tonnes d’eau. C'était à présent une mer de poussières, remplie de sables et d'ouragans de silex. Malgré les falaises titanesques surélevant les plateaux, nul n'était à l'abri des hurlements climatiques de cet océan assassiné.

Lorsqu’il eut terminé de creuser la silhouette de son trou, il planta sa pioche dans le sol, puis attrapa un cadavre ligoté dans ses haillons et de le fit glisser dans la fosse. À l’aide d’une pelle improvisée, il combla ensuite le trou avant de passer à la fosse suivante. La pioche recommença à s'élever et s’abattre, solitaire, comme un métronome acharné.

Une heure passa encore. Puis le premier d’entre eux apparut. Une forme accroupie recouverte de haillons, son masque anti-poussière dissimulant son visage. Le garçon n’interrompit pas son travail. Il ne tourna pas ses yeux. Il les avaient vu s’approcher la nuit dernière, et avait lu leurs traces et leurs hésitations. Une voix le héla finalement :
- “Que les deux lunes te soient propice! “
Le garçon continua de lever sa pioche..
- “Séid, nous sommes en route pour le site de la chute de l’Ange, nous offriras-tu l’asile pour cette nuit?“
..et de l’abattre en éventrant la terre et en arrachant des éclats de poussière.

Devant le mutisme du garçon, l’autre se leva et s’approcha lentement, son fusil à percussion tenu en travers de sa poitrine en signe de non-guerre. Il contourna deux rangées de tombes fraîchement creusées tout en murmurant les prières de respect aux morts. Lorsqu’il fut assez près du fossoyeur, il tenta à nouveau:

- “C’est un grand deuil pour ton clan. Nombreuses sont les âmes qui vont rejoindre Baal. Aucun autre que toi n’a survécu?“
- “..je n'ai pas.. de clan“ fit enfin le garçon d’une voix parcheminée, sans s'arrêter de creuser.
- “Alors pourquoi gâcher ton eau? pourquoi ne pas les avoir offert au soleil?“
Derrière ses lunettes, l’autre jetait des regards en biais vers la monture à trois-roues sous une bâche non loin de là, ainsi qu’au paquetage du garçon, posé à coté de la fosse entre lui et le fossoyeur. Il compta ensuite les quatre tombes vides alignées, et chercha vainement alentour. Le garçon qui piochait toujours reprit:
- “Vous avez de l’eau, des armes, et beaucoup de paroles..“ adressa-t-il à l’autre, “..mais si vous aviez des munitions, tu ne te serais pas rapproché autant.“
L’autre eut à peine le temps de lever sa crosse lorsqu’un énième coup de pioche dévia brusquement et lui traversa sa jambe. Dans un hurlement, il fut emporté et traîné au fond du tombeau, assommé au passage à coup de manche. La dernière image qu’il emporta dans la mort à travers ses lentilles fendues, fut celle d'un garçon les yeux brûlant de haine, abattant à deux mains sa pioche au fond d’une tombe.

Un autre sortit aussitôt de sa cachette et le chargea en silence avec des armes blanches. Sans hésiter, il arracha le fusil du mort tandis qu'une balle sifflait en dépassant sa tête. Il sortit une cartouche de ses poches et l'engagea dans la chambre de l'arme en tremblant de colère, puis visa l’assaillant le plus proche en s’appuyant sur le rebord de la fosse: le coup partit en brisant le mécanisme mais fut récompensé par un cri bref qui résonna sur le plateau désert déjà envahi par le crépuscule. Sans attendre, le garçon sauta hors du trou et jeta le fusil pour courir plus vite. Un troisième assaillant, encouragé par le brusque changement de rôle, sortit de son couvert et épaula son arbalète; mais le fossoyeur porté par son élan le percuta en envoyant cogner son dos contre un rocher. Le carreau partit en l’air dans un sifflement, mais l’arbalète lui était déjà arrachée des mains. Le garçon retourna l'arme et abattit la crosse une fois pour faire éclater les lentilles, une autre pour frapper la trachée. Tandis que l’autre étouffait à moitié aveuglé, le garçon reprit un instant son souffle, puis abattit à nouveau la crosse sur le masque en martelant comme dans un pilon jusqu’à ce que les os crâniens ne soient plus qu’un puzzle de matières irréparables.

Toujours essoufflé, dans la pénombre grandissante fit se relever le garçon sans quitter des yeux son adversaire. Il tourna la tête vers l’Aresh: la forme vague du soleil disparaissait dans les flots de la tempête immense comme une épave dans l'océan. Se raclant la gorge et déglutissant, il partit se remettre immédiatement au travail en traînant le cadavre par les pieds. Après les avoir dépouillé, il descendit les trois cadavres les uns après les autres dans leur tombe et les recouvrit de terre. Une seule resterait inoccupée. Les traces hier avaient dit 4.
Celui qui avait tiré sa dernière cartouche et avait fuit allait revenir, cela ne faisait aucun doute. Il n’existait aucune autre abri sur les plateaux capable de protéger un être humain contre les prédateurs du désert. La nuit tombant, il décida qu’il l’attendrait directement dans le bunker à demi enterré, la seule entrée de la mine.

----

Le garçon s’écroula, son dos glissant contre le mur du petit vestibule en face du sas d’entrée, tous ses muscles perclus de fatigue. L’endroit était le meilleur. Le double sas impossible à ouvrir sans bruit ou rapidement, l’espace restreint où les fusils à percussion perdaient leur avantage. Seulement un face à face sanglant, un contre un.
Il fouilla machinalement dans une des besaces récupérée et en sortit une ration de sandshark séchée qu’il commença à mastiquer distraitement. La journée avait été fructueuse et cinq de ces foutus pèlerins se vidaient de leurs eaux dans le cimetière. Ils les tueraient tous s’il le faut; pour ce qu’ils avaient fait autant que ce qu’ils incarnaient à ses yeux.

----

Un bruit étrange l'arracha de son sommeil.
Sursautant et forçant une goulée d’air dans ses poumons engourdis, il se maudit rageusement pour cet instant de faiblesse. Attrapant son arme, il vérifia en toussant l’intégrité de son repaire: à travers la pénombre éclairée de bougies de kollabat, il constata que tout était resté à la même place.
Le bruit qui l’avait réveillé venait de dehors.

La nuit avait atteint son heure la plus profonde et la plus calme. L’autre devait être déjà mort, dévoré par une colonie d’agamas ou de scarabées-parasites; peut-être les hyènes ou des scorpions-mulots s’étaient déjà disputé ses os?
Finalement, la curiosité instinctive l’emporta. Se levant, il ferma rapidement son manteau à capuche isolante et son cache-poussière, puis ouvrit avec précaution les deux portes du sas pour observer la nuit.

Au dehors, les températures avaient chuté horriblement, mais l’avancée inexorable de la tempête de sable de l’Aresh balayait toujours les hauts plateaux. Dans le ciel, Baal dessinait un grand halo de lumière pâle encore visible à travers les nuages de sables cachant les étoiles.. et c’est grâce à cette lumière qu’il le vit, fiché en terre bien distinctement en face de sa porte: Un fusil à silex, son canon et sans doute une longue baïonnette le plantant fermement dans le sol. Sa sangle coupée claquait dans le vent.
Il regarda à l’entour dans la nuit mais ne vit d’abord rien. Quelqu’un lui avait pris sa proie. Il y aura donc une cinquième fosse à creuser..
Se tournant à nouveau vers le fusil, il l'aperçu presque par hasard. Là, à 100 mètres derrière ce fusil enterré, un espèce de tas de bâches noircies semblait comme abandonné au pied d’un rocher. On aurait pu le confondre avec n’importe quel autre détritus extrait de la vieille mine brinquebalant sous les vents en rafales ; sauf que ce tas-là restait immobile, et n'était pas au bord des rangées de tombes durant le jour. Il le fixa un moment, et eut soudain l’impression d’être fixé en retour.

Il observa à nouveau le fusil: gâchette brisée. Et..? Cette proie n’était pas comme les autres.. Mais un plan restait un plan.
Il recula lentement à travers le sas en laissant chaque écoutille ouverte, puis retourna se rasseoir dos au mur et attendit, en vérifiant ses armes.

Un quart d’heure passa, à écouter le vent et fixer le sas avec une nervosité croissante. Puis, la silhouette de goudron apparut finalement dans l’ouverture de la première écoutille. Le garçon grimaça pour faire fuir la peur:
- “Je ne crois pas aux fantômes, entre! il y a une éternité que ce sas ne décontamine plus rien!“
La silhouette de goudron descendit sans bruit les marches jusqu’à la seconde écoutille, d’où il put mieux l’observer: un ingénieux assemblage de peaux noircies, cousues ou soudées entre elles pour former une sorte se poncho flexible et semi-rigide. Son bracelet-rad cliqueta.
- “ ..Toi, tu viens de l’Aresh, pas vrai? un clan de marcheurs des sables ou un truc comme ça, je parie.. dis-moi, c'est encore loin la saison des trocs, qu’est-ce que tu fous si loin d’tes dunes..? “
En voyant le poncho de goudron s’élever, il braqua par réflexe l’arbalète qu’il tenait près de lui. Mais le poncho de goudron retomba à terre et un être humain en sorti: recouvert d’une combinaison de survie antique réajusté un millier de fois, son ombilic d’alimentation encore au coin de la bouche. Ses yeux étaient rougis de fièvre et son visage amaigri, la peau tannée par la poussière et les ultra violets. Sa respiration était sifflante, et pourtant il ne tremblait pas: les baalites avaient gardé de leurs ancêtres une prédisposition innée pour s'entre-tuer.

- “ Bon.. faisons tourner le monde. Disons que ton histoire m'intéresse.“
Il baissa son arbalète sur ses genoux pour accompagner ses mots. Puis, avec des gestes lents et bien visibles, il leva une outre remplie d’eau en l’air.
- “ Soif? Boire? en échange, donne moi ton histoire.“
L’autre ne cilla pas.
- “ … je vois.“
Il prit une gorgée à l’outre puis la jeta à ses pieds.
- “ J'ai aussi à manger ; mais prouve-moi d’abord que t'es encore humain. Bois. Et dis moi pourquoi tu es venu ici.“  
L’autre prit la gourde, mais en versa le contenu par un réservoir à sa ceinture.
- “Faire confiance qu’à ses filtres, hey? t’as raison, c’est comme ça qu’on m’a élevé aussi.“   
L’étranger s’accroupit sur la chambranle de la seconde écoutille en sortant du poncho un grand fusil taillé dans un seul os qu’il posa en travers de ses genoux. Puis il tira un autre paquet qu’il lança aux pieds du garçon.
L'assurance du sableux le mettait mal à l'aise. Il sortit son couteau et ouvrit le petit sac avec la pointe: ce dernier contenait deux cartouches en mauvais état, un compas, des vieux filtres. Avant qu’il n’ait pu demander confirmation de leur provenance, une voix faible articula avec difficulté du fond de la gorge torturée de l’étranger dans un accent exotique :
- “J’ai -mis ton derr'nier sac-rifice dans le trou. Pris sur son cadav'r, comme tu, prends. Tes djins: satisfaits? “  

Le garçon fut pris au dépourvu devant l'inversement des rôles. Depuis combien de temps l’avait-il observé sans que lui l'ait vu..? Si la 1/2 de ce qu'on racontait sur les tribus des sables étaient vraies, alors il allait mourir.. il regretta de ne pas avoir eu le temps de creuser sa propre tombe.. de mettre ses idées en ordre..
- “Il y a un mois.. quatre familles, 10 humains exploitaient encore cette mine. Mon père était Révérend. Nous avons passé une saison avec eux, repoussé et traqué ensemble un gang de mutants, chassé des bêtes; mon père a rendu la justice et a aidé à une naissance.“  
- “Eux, dehors?“
- “Certains. Un jour après que nous étions parti, mon père a eu un pressentiment et a rebroussé chemin. Mais trop tard: la plupart avaient été tués ou blessés, et le camp pillé.“
- “Mutants?“
- “Non.. vois-tu, les gens sont assez religieux par ici si près de l'Aresh .. Avant notre départ, un groupe de pèlerins avaient demandé l’hospitalité.. ils n’étaient pas tous arrivés en même temps mais devaient se connaître ou avoir trouvé un arrangement, qui sait. Ils ont attendu que nous soyons parti pour s’emparer du camp pendant la nuit.. Quand nous sommes arrivé à la mine, ils y étaient encore, à torturer les femmes et piller le camp. Certains s’étaient enfuis et mon père a tué les autres, mais ils utilisaient des munitions sales.“
- “Poison?“
- “Radiation.. Ses blessures se sont infectées. Il est mort ici. Ils sont tous morts ici. Et moi je reste pour attendre les autres.. “
- “C’est quoi, pèlerin?“
- “Dis-moi ce que tu fais ici maintenant. “
- “C’est quoi, Révérend?“
- -C’EST quoi toutes tes questions sale charognard!! hurla-t-il soudain en brandissant l’arbalète armée et la pointant vers sa tête.

L’étranger, nullement impressionné, ne bougea pas d’un cil; et l’empêcha lui, de faire dégénérer la situation. Mais qu’est-ce qui lui prenait aussi de déballer toute sa vie à cette bête des sables ou de penser qu’il serait différent des autres? de penser qu’il pouvait lui faire confiance..? Parce qu'ils sont 'Imajaghan', le peuple élu? ceux qui ont trouvé l'Ange? ...
Il n’avait pas tiré. Comprenant que son geste était futile, il rabaissa l’arbalète et sentit tout à coup la fatigue menacer de le submerger.
- “Tu peux pas comprendre.. Là-bas dans l’Aresh, personne ne survit seul. Ici sur la terre ferme les humains ne valent pas mieux que les mutants. Certains hommes vont même jusqu'à les rejoindre dans leurs royaumes au fond des cités irradiés. Et c’est les fils de ces tarés qui devraient devenir nos dieux..?!“
Un silence passa entre eux.

- “Tu te trompes,“ fit l’étranger, “Jamais de justice dans la survie. Nulle part.“ Le garçon ricana:
- “.. la bonne nouvelle.. ça fera surement plaisir au dernier être humain de Baal qui tiendra debout..“ Puis, à moitié pour lui-même: “je devais le remplacer comme révérend tu comprends? mais il ne terminera jamais ma formation..! je n'aurais jamais.. j“
- “Il t’a appris à tuer.“
- “Mais tu comprends pas?? Un révérend c’est comme un de tes shaman! mieux! ses connaissances ont plus de valeur que les armes! ces foutus pèlerins l’ont tué sans hésiter parce qu’ils ne pensent qu’à foutre le camp d’ici ; comme nous tous sur ce putain de monde agonisant..! “
- “Il l’est depuis longtemps. “
Mais le fossoyeur ne l'écoutait plus :
- “..nous tournions entre tous les postes et les villages de la cote des falaises, et chaque année plus de morts, plus de mutations, de cimetières; chacun près à se dépecer pour une relique ou un regard de travers ; cette planète est une décharge oubliée des dieux.. “
L'étranger mit un doigt sur sa poitrine, attendit, puis parla:
- “Écoute. Le désert a maudit mon clan, il a tout pris. Je pars chercher des réponses. Je ne les trouverais pas ici. Toi non plus. Tu ne pourras pas les tuer tous. “
Puis devant le silence du garçon, il poursuivit :
- “Tu as dis certaines de tes proies enfuies. Tu les trouveras là-bas si tu me suis. “

Le jeune fossoyeur émergea de ses souvenirs et prit un ton soupçonneux :
- “Il y a toujours un marché..“
- “L’Aresh, en colère. Il cherche moi, et je ne peux plus l’affronter seul. Je dois marcher sur vos terres que je ne connais pas. Conduis-moi à l'Qubbat As-Sakhrah, à Chute de l’Ange, et je t’aiderais à tuer tes proies.“
Le garçon réfléchit un moment, puis acquiesça.
- “C'est quoi ton nom?“
- “L’Aresh dit Tyussef’khrim. Sur ta terre, les voix disent Ty’cho. Que disent-elles pour toi?“
Le fossoyeur sembla à nouveau happé par ses souvenirs :
- “.. on perd son nom en devenant l’apprenti d'un révérend.. lui s'appelait Lemartes.“
- “Alors prend son nom et ses armes, ainsi les dieux ne pourront jamais trouver ton âme pour se venger. “
Le garçon sourit, puis se leva. Après avoir craché dans sa main, il la tendit à l’autre comme un bout de papier à signer.
- “Lemartes.“
L’étranger hésita et tira une gorgée de son filtre à eau, puis cracha à son tour et empoigna la main tendue.
- “Tycho.“
Son haleine avait la puanteur cuivrée des épices et du sang.

---------------------------------------------------------------

L’affichage tactique de son heaume à crâne de mort se surimposa brusquement sur la fumée épicée de l’encensoir, lui indiquant qu'il s'était détourné de 0,5579301 secondes de son devoir. L’odeur de l'encens évoquait celle des sables de Baal, et des souvenirs presque effacés.
À la lumière des flambeaux et devant les représentants de trois compagnies astartes ainsi que de quelques officiels impériaux de la ligne Morpheon, le chapelain Lemartes fit grincer et gémir les articulations de son harnois de bataille ravagé par une nuit entière de massacres, et décrocha son rosarius. Puis, sa main gantelée descendit avec une lenteur de géant et écrasa le sceau du médaillon dans la cire rouge et brûlante qui s'étendit sur le parchemin. Son geste scellait officiellement le sarcophage et la cérémonie de décès d'Erasmus Tycho, ancien capitaine de la troisième compagnie de combat du chapitre des Blood Angels.
Une grande bannière frappée de son héraldique personnel (une aile noire arrachée et sanglante) fut déployée et recouvrit le cercueil de marbre scellé aux plombs, puis les quatre vétérans à la gauche du Maître de chapitre Tu’shan s’avancèrent et vinrent se placer cérémonieusement à chacun de ses angles. Lorsque Lemartes se fut placé en tête, les quatre colosses aux yeux de braise soulevèrent le sarcophage d’un seul élan, et suivirent le Gardien des Égarés qui les guida dans la pénombre de la soute du Thunderhawk.
Tout en montant la rampe, son lourd encensoir toujours devant lui, Lemartes psalmodia une litanie de son ordre:
- “Tous, ils mourront.
Tous, rejoindront les sables.
Mais je ferais de chacune de leur mort, oh, Sanguinius..
une dette payée.“


Et c'est ainsi, que le chapelain Lemartes quitta le champ de bataille d'Armageddon.

-------


Spoiler:

Ce récit fait suite au portrait de Tycho

(Images: 1- xunobi-d717 / 2- Mad Max 2015)


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Lun 30 Nov 2015 - 22:59, édité 10 fois
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par Garvieloken Dim 4 Jan 2015 - 21:47

Que dire.... Franchement j'adore ton récit. On s'immerge vraiment dans la culture baalite, c'est fluide, il y a une vraie structure qui aboutit sur la révélation du passé de deux des plus célèbre BA. Tu mérites amplement un joli +1  Wink


Tout n'est que poussière.
Garvieloken

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 22
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par - Ghost of Arkio - Dim 4 Jan 2015 - 22:51

Merci pour ta réaction si rapide! Wink

Ce récit est un parallèle au portrait de l'an dernier: justement sur Tycho

J'ai toujours espéré + de fluff sur Baal; surement dans le book FW sur la IXe legio.

Content que ça t'ait plu !;




- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par Corax Lun 5 Jan 2015 - 14:59

Très belle histoire comme à ton habitude ^^.


corax [Portrait de Lemartes] - Injustice 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par Caddon Varn Mar 6 Jan 2015 - 8:02

C'est vraiment joli !
Alors comme ça, avant le chapelain, on avait un psychopathe tueur en série... Cool. Laughing


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par - Ghost of Arkio - Jeu 8 Jan 2015 - 10:54

Merci pour les retours, Wink

psychopathe surement, mais je voulais surtout raccrocher son image à quelqu'un qui a eu d'abord la naïveté de penser qu'il pouvait changer son propre monde en devenant l'apprenti d'une caste de "marshall"-juges, mais qui s'est fait rattrapé par la réalité:

- comment croire que les dieux sont descendus sur Baal (sanguinius, l'Empereur) et sont reparti en laissant les survivants dans leur enfer de sable sans améliorer quoique ce soit?
- pour moi le karma des baalites, c'est de payer pour toutes les horreurs qu'ils ont commises durant la longue nuit, et comme pour le voyage de Ferrus et l'Empereur au pays des ombres, le fluff laisse une marge pour interpréter ce qui a pu transpirer des 1er conversations entre sanguinius et l'Empereur sur son monde (qui reste tranquillement à l'agonie depuis 10,000 ans).

Baal, ce monde entre Mad Max et Dune, j'espère que BL ou FW nous livreront d'autres miettes de fluff dessus avant que je devienne complètement hors champ rire1
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par BlooDrunk Dim 25 Jan 2015 - 15:35

Bravo,

J'aime toujours autant ta plume experte de passionné, ces descriptions savoureuses, et que dire de ces dialogues au petits oignions... juste superbes.

- Ghost of Arkio - a écrit:
Baal, ce monde entre Mad Max et Dune, j'espère que BL ou FW nous livreront d'autres miettes de fluff dessus avant que je devienne complètement hors champ rire1
Et tu en retransmet parfaitement l'ambiance, ton traitement "post-apo" de Baal et ses habitants est excellent, comme dans tes autres récits c'est très réussi Ghost, de la création foisonnante et tout à fait captivante.

Nouvelles sources via les futurs bouquins FW? J'espère aussi, on verra bien...

En attendant j'aimerais bien creuser un peu plus mes connaissances du fluff BA, d'autant plus après avoir terminé le superbe comics Bloodquest, et tes récits passionnants qui évidement me donnent envie.
Du coup comme sources officielles sur Baal et les BA tu me conseille quoi principalement?
Les anciens codex oui, mais sinon il y à d'autres sources intéressantes?

Et +1 pour ce taf d'écriture, tu es vraiment un fan au service de ton Chapitre, GW devrait s'en inspirer au lieu d'édulcorer sans cesse son fluff au fur et à mesure des versions... triste, c'était mieux avant. Heureusement que les fans sont là.

Smile


[Portrait de Lemartes] - Injustice 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8763
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par - Ghost of Arkio - Dim 25 Jan 2015 - 16:27

GW et moi n'avons pas les mêmes valeurs les.. mêmes buts rire1 parfois je préfère même être à ma place qu'à la leur..

LA plus grosse source référence regroupant tout ce qui concerne le fluff BA des index astartes aux chronologies de leurs batailles, l'organisation actuelle du chapitre, etc. reste pour moi le codex BA V5 en cover souple. Pour moi c'est le "dernier" des vrais codices BA.

Le fluff maintenant: c'est les publications BL et FW. Pas forcément que pour le pire! GW a recentré son rôle sur la vente de figs et de règles, et de les vendre avec le plus de marge possible. $$
Mais c'est aussi toujours cette place ou ces angles morts dans leur univers qui a fait parti de leur force, celle qui fait tourner les imaginaires et permet à chacun de se faire sa propre cuisine; et finalement, écrire du 40k, c'est un peu comme faire une illustration, sur deviant art ou dans n'importe quel codex ou bout de fluff dispatché dans tout leurs produits.

Merci pour le feed back en tout cas! Wink

(et le Mad Max2 pour cette superbe tempête de sable post-apo ^^)

EDIT: très frustrant par contre, il restait encore des fautes de relecture et des répétitions que je viens de corriger.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par Vlad Mer 28 Jan 2015 - 20:40

Eh bien, eh bien, quel texte !

Je rejoins BlooDrunk dans ses propres :

-Les dialogues sont vraiment bons, ils contribuent vraiment pour moi à l'atmosphère du récit, pas seulement par rapport aux mots que tu as choisi, mais à ce qu'ils ont suscité dans l'imaginaire que je me faisais en même temps que de lire ton texte.
-les lieux si liés aux BA, même que peu nommés, gardent ce côté si évocateur que j'avais déjà aimé dans ton texte précédent, Pèlerinage à Signus Prime. On sent qu'il y a un ''truc'', que tout est lié dans l'histoire des Blood Angels, aussi bien la vie de Sanguinius que de Baal et son système.
-l'ambiance, lourde, surtout quand elle est mise en abime avec tes autres textes, donne quelque chose de vraiment savoureux.

Je crois que c'est peut-être l'un des textes, si ce n'est le texte, que j'ai le plus aimé parmi tous ceux que tu as écrit ! Wink


[Portrait de Lemartes] - Injustice Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3562
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par - Ghost of Arkio - Mer 28 Jan 2015 - 22:15

Merci à tous deux pour le feedback qui porte bien son nom! Wink ça nourrit plus qu'un pouce vert.

Les concours du forum sont une bonne occasion d'écrire lennnntement, les romans qu'on a toujours la flemme d'écrire tout en continuant de chercher le ton juste au fur et à mesure (et recycler des persos déjà tout prêts ^^).

@Faire le lien, bien vu, exact:
-  c'est l'occasion de parler de ces homeworld légendaires des légions qui ont forgé les primarques et leur légion respective; ces mondes sont des témoignages/reliques "vivants" de toute l'histoire de l'humanité de la 1ère chute (La Longue Nuit) jusqu'au M41.
+ c'est l'occasion de rendre aux astartes, (les persos les plus souvent stéréotypés du fluff dans les romans) leur humanité/inhumanité.

Un jour, vous allez voir, je vous ramènerais sur Baal avec le cercueil de Tycho et là, les choses sérieuses vont commencer rire1 parce qu'il va falloir que j'imagine le fonctionnement entier du système Baal au M41.. baal, ses lunes, les autres planètes et colonies du système, ses reliques M20, ses liens avec Terra, avec les systèmes voisins, etc. sans avoir l'air de réinventer le fluff de GW mais en le patchant de manière "réaliste" (et en attendant le book FW avec les BA)

Merci pour cette lecture attentive. Wink
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par Emperor Sam 31 Jan 2015 - 16:47


Les baalites, combien de divisions ? rire1

Une bonne ambiance à mi-chemin entre le monde cimetière de La légion des damnés et l'atmosphère survival d'un Fallout (lieux, matos...) ou d'un Walking Dead (dialogues, pourritures de survivants...). Très immersif.

Et l’avantage avec ces mondes sauvages, c'est qu'on est libéré de certains codes de 40k et qu'il y a vraiment moyen de se faire plaisir, ce que tu sembles faire à chaque fois avec tes coqueluches Blood Angels d'ailleurs, ça se ressent à la lecture.

Bon tout ça manque quand même un peu de fusil plasma phase 40W ^^ mais heureusement la fin est là pour nous rappeler qu'on est bien au 41ème millénaire. Et le fait de tirer l'histoire de ces deux persos par les deux bouts (avec l'ellipse) est plutôt bien vu - même si je ne connais pas suffisamment bien ces persos et les BA en général pour en apprécier tout le sel.

Je respecte ton attachement aux BA et ta pugnacité à vouloir écrire encore et encore sur eux mais je serais curieux de te voir traiter un autre sujet un jour...



[Portrait de Lemartes] - Injustice 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4586

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par - Ghost of Arkio - Sam 31 Jan 2015 - 17:37

Figure-toi que j'aimerais bien savoir combien, justement Smile avec à peine 122,000 survivants officiels (codex V4) sur la lune Secundus et surement moins sur la lune Prime, + Baal elle-même déserte (à part les astartes). Les évocations d'installations sur d'autres mondes du système comme Baal IX et Ammonai (codex V5) évoqués pour des batailles vagues ne disent rien.

J'attend FW au tournant!

@avantage des mondes sauvage+ça manque de tech : je plaide coupable et je dis oui à toutes tes références, car on pourrait me taxer de détourner le fluff pour faire une recette de SF à ma sauce.
C'est juste l'envie de s'écarter du carcan des romans (et donc de l'évolution du fluff lui-même) qui est principalement de vendre de la fig.

Je respecte ton attachement aux BA et ta pugnacité à vouloir écrire encore et encore sur eux mais je serais curieux de te voir traiter un autre sujet un jour...
@pugnacité: c'est un peu comme Criid sur les eldars/elfes; mais tu devrais essayer de se spécialiser dans les récits sur l'Empereur, ça manque aussi Wink

Du reste, j'ai toujours l'impression d'avoir davantage de liberté, puisque c'est un chapitre qui apparaît peu, même comme anecdote (trame de l'HH, romans M41) ou en service minimum.  
D'ailleurs, écrire sur une faction ou une armée n'empêche pas d'utiliser les autres factions ou différents styles narratifs, points de vue, situations ou personnages principaux (voir section récits).

..à moins que tu ne voulusses que j'écrivisse sur des xenos...? rire1

Merci en tous cas pour la lecture attentive!
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par Honsou Tof Dim 1 Fév 2015 - 20:43

Très bon texte.

Tu nous présentes l'origine de deux figures marquantes de cet univers WH40k dans un récit bien mené.

J'y ai ressenti une ambiance "western post-apo". Un peu à la "Sergio Leone" ... "Il étais une fois dans l'Aresh..."


" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/
Honsou Tof

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 53
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par - Ghost of Arkio - Lun 2 Fév 2015 - 20:12

Honsou Tof a écrit:
J'y ai ressenti une ambiance "western post-apo". Un peu à la "Sergio Leone" ... "Il étais une fois dans l'Aresh..."

Bien vu, d'écrire sur des tombes avec des règlements de compte en plein des déserts , j'avais clint et du Django (d'origine) en tête Wink (certains codes du western sont aussi utilisés dans les mad max)
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lemartes] - Injustice Empty Re: [Portrait de Lemartes] - Injustice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum