Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" Empty [ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous"

Message par Jago Sevatarion Dim 8 Mar 2015 - 23:27

« La nuit était hantée de menaces. Depuis l'horizon, des flashs de lumière se mêlaient au bruit du tonnerre, illuminant durant de courts instants un ciel immense obstrué de nuages cendreux pourchassés par les vents. De son point d'observation sur les toits, son regard parcourait les faîtages et versants de toutes tailles s'étendant à perte de vue, et sur lesquels s'abattait la fureur des éléments.

Puis celui-ci se tourna vers la ville dont certains bâtiments étaient en proie aux flammes et avaient été éventrés par les tirs de barrages.

C’était dans la cité-monastère de Saint-Sébastien Thor, que les survivants de Scound’s Falls s’était retranchés et se préparaient à livrer leur dernier carré.

Sœur Magdalena continuait de scruter le moindre signe précurseur de l’attaque de l’ennemi qui avaient pris d’assaut la planète et les soumettaient dans les derniers instant de cette guerre, à une intenable pression psychologique.

Dernier membre le plus gradé au sein de son ordre suite au massacre des derniers jours, elle avait endossé la responsabilité de diriger ses sœurs survivantes et les forces défendant le palais du cardinal.

Elle tentait de garder la même contenance roide et inflexible qu’a l’accoutumée afin d’être pour tous l’exemple à suivre, mais en de telles circonstances, il lui fallait faire montre d’une volonté de chaque instants.

Son œil inquisiteur cherchait le moindre signe de mouvement de l’ennemi, le temps s’égrenant d’une lenteur désespérante durant l’attente du premier contact et

- Pensez-vous que  l’ennemi se décidera à donner l’assaut à un moment ?
Celle qui avait parlé se prénommait Serena, une novice issue de la grande noblesse de l’amas de Prestor et qui avait décidé de rejoindre les ordres plutôt que de se voir forcer d’épouser un inconnu ventripotent.

Jeune et intrépide, elle avait su garder son sang-froid durant les épisodes sanglants qui avaient secoués la planète et avait même réussi à impressionner Magdalena pour ses prouesses guerrières lors de l’attaque de leur monastère.

Si la flotte de secours qui les avait contactés quelques heures auparavant leur permettaient de survivre à cette folie, elle superviserait personnellement son instruction au sein de l’ordre.
Si cela était encore possible…

Elle se retourna pour lui répondre.
- Parmi tous les traîtres qui composent les rangs des légions renégates, les Night Lords sont d’une engeance spéciale et particulièrement imprévisibles.
Ils nous conditionnent dans la peur par de multiples façons, faisant monter en nous un sentiment d’insécurité et de nervosité à un point tellement fort, qu’ils espèrent nous réduire à l’état de troupeau affolé lorsqu’ils lanceront leur offensive.
-La huitième légion ? Ceux qui ont fait partie des premières forces astartes à être créées par l’Empereur ?
-Ceux-là même, répondit Magdalena d’un ton las, et ils sont venus faire de nous un exemple afin de rappeler que la guerre éternelle qu’ils nous livrent est loin d’être terminée…

La jeune fille perçut le défaitisme pointé dans la voix de sa supérieure.
-Alors faisons en sorte de leur faire payer au centuple le sang versé par les fidèles de l’Empereur et qu’ils se souviennent de la morsure de nos lames quand ce sera le leur qui aura coulé.

L’instant de désespoir qui avait failli la submerger s’évanouit à la déclaration de cette novice et son regard enfiévré lui rappela quel était son devoir.
Elle la remercia d’un hochement de tête accompagné d’un sourire. Cette jeune fille avait vraiment tout d’une recrue prometteuse se dit-elle.

Alors qu’elles se dirigeaient  pour retourner à l’intérieur du palais, un obus vint se fracasser non loin de leur position et elles furent soufflées par l’explosion.
Magdalena perdit connaissance pendant une fraction de secondes, mais parvint à bouger et à se redresser douloureusement malgré le choc de la déflagration.

Hébétée et désorientée, elle chercha à appréhender la situation.

L’ennemi avait entreprit de lancer son offensive et débutait les hostilités par un tir nourri sur les défenseurs.

Elle tourna la tête en direction de Serena et vit que la jeune femme n’avait pas survécu à l’explosion. Son corps était parsemé de shrapnels et une de ses jambes avait été sectionnée.
S’agenouillant à ses côtés, elle adressa avec plein d’amertume, un psaume à l’Empereur pour le salut et la préservation de son âme.
Se dirigeant d’un pas traînant vers l’intérieur du palais, elle vit les modules d’assaut s’abattre massivement sur la ville. Les Night Lords venaient asséner le coup de grâce.
……………………………………………………………………………………………….
Un module s’écrasa quelques centaines de mètres plus loin que les coordonnées enregistrées lors du largage et cela le fit atterrir dans une abbaye remplie de blessés au sein des quartiers ouest.

Le système d’ouverture avait subi quelques avaries lors de ce crash inopiné, ses occupants durent s’en extraire à grands renforts d’armes tronçonneuses et quelques coups de fuseur.
Sept silhouettes engoncées dans des armures bleu nuit et décorées de trophées macabres se déployèrent rapidement. Une huitième, sorti d’un pas calme et mesuré, son casque orné d’une crête ailée écarlate, ainsi que d’un crâne de la même couleur sur sa plaque faciale.

L’édifice était rempli de mourants et d’infirmes qui attendaient désespérément les soins nécessaires pour les soulager de leurs tourments. En raison de la précarité de la situation, tous les soldats et civils pouvant se battre étaient déployés sur les points stratégiques.

Il ne restait que des femmes, enfant et vieillards pour s’occuper d’eux, rien qui puisse alors inquiéter les légionnaires.

Le massacre qui s’ensuivit fut bref, les Night Lords sortirent leurs lames tronçonneuses et énergétiques, qui s’abattirent sans pitié sur les infortunés qui croisèrent leur chemin.
Au bout d’une minute, ils se retrouvèrent dans le réfectoire, couverts de sang et d’éclats d’os.
-Bordel, jura  Shankar, j’ai bien cru que ce foutu module allait se faire descendre.
-Ouais, grogna Valarajh, mais on a pu s’échauffer avant l’assaut sur le palais et récoltés quelques trophées
Cela en fit rire quelques-uns
-Le palais n’est plus très loin, dit Helath, mais je pense que nous allons rencontrer un peu de résistance pour y arriver. C’est pourquoi, nous passerons par les égouts et les prendrons à revers de l’intérieur.

L’idée ne fût pas accepter avec joie par les membres de l’escouade, mais le fait de prendre par surprise les défenseurs du palais les séduits.
-Venez mes frères, dit-il en souriant derrière sa visière, finissons-en avec ce monde et délivrons la leçon au reste de l’Imperium.

Ils le suivirent d’un seul homme et s’engouffrèrent dans les canalisations.
………………………………………………………………………………………………
La situation se dégradait d’heure en heure. Magdalena recevait les informations tactiques toutes plus désastreuses les unes que les autres à mesure que les défenses de la ville cédait sous le monstrueux assaut de la huitième légion.

Les premiers cordons avaient été enfoncés par l’élite Terminator de l’ennemi, laquelle avait réduit à l’état de pulpe de chair et de débris fumants, tout ce qui s’était présentée à elle, n’accordant aucun répit aux commandants afin de réorganiser les lignes.
Les forces des Night Lords avaient aussi enregistré des pertes durant les premiers jours de cette campagne, aussi, elle avait espéré que l’intégralité des forces terrestres soient engagées et que la flotte de secours écrase les vaisseaux ennemis.

Mais il lui semblait que l’espoir ne leur soit plus permis et que la corde se resserrait inéluctablement autour de leur gorge.
Mais peu de ceux réunis pour défendre le palais ne semblaient en avoir conscience et ils priaient afin de recevoir du secours.

Ses sœurs et elle, avaient placés le cardinal Gherenas dans ses appartements sous la garde de Merivia, une combattante féroce et acharnée qui le défendrait jusqu’à la fin.

Le vieil homme avait alors protesté, scandant qu’il voulait combattre l’hérétique et Magdalena dût user de fermeté afin de lui faire entendre raison.
-Monseigneur, notre devoir est de mourir pour vous afin de vous permettre de propager et de défendre La lumière de l’Empereur. Votre vie est plus inestimable que les nôtres et nous nous sacrifierons mille fois si cela nous était possible. Alors écoutez-moi et restez dans vos appartements où nous pourrons sauvegardez votre vie du mieux que nous pourrons.

Il s’était alors calmé et avait obéit à l’ordre de Magdalena.

La capture d’une telle éminence pouvait faire vaciller la foi des fidèles et en ces heures sombres, elle ne voulait pas qu’une telle chose se produise.

Ses pensées se tournèrent vers l’attaque des Night Lords. Comment était-ce possible qu’un monde si proche de Terra puisse être la cible d’un assaut aussi minutieusement planifié et aussi loin du refuge des renégats.

L’administration et les forces armées de l’Imperium allaient se retrouvées amoindries suite à cet épisode catastrophique et elle pria l’Empereur de leur accorder la force de traverser cette épreuve.

Sa radio-vox sonna. Le symbole désignait le commandant des forces extérieures.
-Reinhardt ? Quelle est votre situation ?
-Madame,dit il en déglutissant difficilement, nous avons perdus les trois quarts de nos effectifs et nous ne tiendrons plus très longtemps.
Elle soupira. L’heure était finalement venue.
-Bien reçu, l’Empereur veille sur vous Reinhardt.
-Qu’il vous protège madame…

La liaison vox fût brutalement interrompue, ce qui signifiait que les défenses extérieures allaient tomber dans les minutes à venir.

Prenant la mesure de ceci pendant quelques instants, elle comprit que le destin venait à leur rencontre et redressa la tête. L’ennemi allait payer chèrement s’il osait pénétrer dans le palais.

Elle regarda chaque homme et femmes. Qu’ils soient soldats, sœurs combattantes, novices ou civils, tous se tenaient prêt à accueillir les lames de la huitième légion.
L’Empereur veillait sur eux et eux donneraient leur vie pour cela.

Elle gravit une estrade qui se trouvait dans la grande salle et s’adressa à eux :
-Filles et fils de l’Imperium, l’ennemi se trouve à notre porte et il est légion. Le laisserez-vous prendre vos vies sans coups férir ? Non, car vous êtes de loyaux serviteurs de l’Empereur et défenseur de Son Imperium, alors vous vous dresserez unis contre les ténèbres ! Pour l’Empereur !
-Pour l’Empereur ! Rugirent une centaine de voix à l’unisson.
Empli d’une fureur guerrière, elle attendait de pied ferme ces maudits hérétiques.

-Un bien beau discours, gronda une voix déformé par les hauts parleurs d’un casque, mais tout ceci s’achève ici.
Et une poignée de grenades explosa, provoquant la confusion à l’intérieur du grand hall où étaient rassemblés les défenseurs.
…………………………………………………………………………………………………
Il sauta de son perchoir et chuta lourdement parmi les restes calcinés de malheureux tués par les explosifs.

Les membres de son escouade l’imitèrent, se jetant avec férocité contre les mortels qui tentaient désespérément de survivre.
Il nota une quinzaine de sœurs de bataille encore vivante et quatre novices. Elles poussèrent leur cri de guerre et chargèrent. Tous les membres de sa griffe furent aux prises avec elles et une lutte à mort s’ensuivit.

Les novices furent les premières à mourir. L’une d’entre elles connut un sort particulièrement atroce en étant écartelés par la griffe énergétique de Shankar.
Helath para un coup de taille d’une sœur et lui éclata le crâne d’un revers de main , puis fit éclater en une gerbe de sang le torse de sa sœur d’un coup de bolter.

Les runes de vies de deux de ses frères s’étaient éteinte, ces petites garces savaient mordre.
Un coup précis faillit lui perforer la jugulaire et il réussit à l’écarter grâce à son canon d’avant-bras.
Il reconnut la sœur qui avait prononcé son discours avant leur attaque. Elle avait jeté son casque et il pouvait lire sur son visage une haine vengeresse.

Elle ne lui laissa pas le temps de réfléchir, qu’elle piqua de sa lame vers son torse. Il dût parer de justesse une fois encore et subit une série de coups bien placés.
Elle se battait avec la rage d’une lionne, ivre de vengeance et voulant lui faire rendre gorge par le fer.

Au bout d’un temps, il la repoussa, lassé de ce duel stérile et dont il connaissait l’issue.

Il rit quand elle s’aperçut que ses sœurs n’étaient plus que des cadavres et qu’elle se battait seule.
N’ayant plus aucun autre recours, elle se jeta par désespoir sur Helath, qui l’empala sur sa lame.  

Ses forces l’abandonnèrent et elle sentit ses jambes se dérobées sous son poids.
Avant de mourir, le Night Lord se pencha vers elle et lui dit les dernières paroles qu’elle entendrait.
-Vous avez échoué. Ton Imperium et Ton Empereur sauront après la chute de ce monde que justice doit être faite et que leur temps est sur le point d’être révolu. Nous sommes venus pour vous.

1997 mots Smile


alphalegion
Hydra Dominatus
[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" 591166ALNL
Ave Dominus Nox
nightlords
Jago Sevatarion

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 400
Age : 30
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" Empty Re: [ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous"

Message par Anton Narvaez Mar 10 Mar 2015 - 22:27

Bon récit. Franchement tous les textes que j'ai lu sont bons voir très bon.

Déjà l'ambiance me plait, des soeurs de bataille résistant à des Night Lords ça me plait.
Après je suis un fervent défenseur d'un Imperium inconscient de l'existence des Légions rebelles et ducoup j'aurai préféré que les soeurs ne comprennent rien à ce qui leur arrive.

Le coup de la soeur prometteuse qui meurt directement est bien trouvé.
D'ailleurs, Soeur Magdalena, ça me dit quelquechose... Elle est tirée d'un roman 40k?

J'aime beaucoup le cardinal qui veut se fritter à du Night Lord, ça change des cardinaux des romans BL.

De façon plus précise, la mise en page composée de petits groupes de phrases courte donne un style particulier et assez plaisant à ton récit.

Ave Dominus Nox, Salut Seigneur de la nuit.  nightlords
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 650
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" Empty Re: [ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous"

Message par Caddon Varn Sam 14 Mar 2015 - 17:10

Texte vraiment sympa ! J'ai bien aimé les discours inspirés et animés de la sœur. Dommage que la bataille soit aussi courte...
En tout cas, c'est vrai que c'est toujours intéressant de mettre en scène les NL.
Bravo


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" Empty Re: [ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous"

Message par - Ghost of Arkio - Dim 22 Mar 2015 - 15:15

-Filles et fils de l’Imperium, l’ennemi se trouve à notre porte et il est légion.
.. Smile et plutôt 2 fois qu'une!

Un bon récit de guerre bien mené, avec un bon équilibre entre dialogues et descriptions.
Et le plaisir de revoir les Sisters of battle! (qui chargent des troupes d'assaut astartes; elles en ont dans les tripes)
Mais p.e. des NL un peu sous-exploités, qui n'utilisent pas vraiment la terreur mais foncent dans le tas et massacrent sans vraiment s'attarder, et directement.
J'aurais voulu savoir pourquoi ils attaquent si près de Terra (?)
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" Empty Re: [ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous"

Message par Emperor Dim 5 Avr 2015 - 15:27


Aaaaaah les sistas... Toujours dévolues à se faire débusquer dans leur lieu saint... Tu as lu le tome 1 de Yarrick ?

Une bonne idée mais je pense que la limite de mots ne permet pas de développer le plein potentiel de cette situation intéressante. Le texte est bien scénarisé et se tient bien mais je pense que ça aurait pu être encore bien mieux dans un plus gros format.

Et dommage que les NL ne fassent pas couiner le cardinal sur la fin ^^



[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous" Empty Re: [ Lettres de sang 11] "Nous sommes venus pour vous"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum