Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Caddon Varn Ven 28 Aoû 2015 - 11:15

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...






"La chaleur était écrasante. Un soleil de plomb martelait les étendues de sables brûlants hostiles à la moindre trace de vie naturelle.
Seules quelques tâches sombres et mouvantes se détachaient dans l'air brûlant, formant un étrange contraste avec la blancheur éclatante des lieux.
Après des jours de traversée, ils arrivaient à l'instant critique de leur quête; ils approchaient enfin de leur objectif. Leur guide les stoppa d'un geste. Ils touchaient au but. Derrière cette dune..."




Adressant une dernière prière à Tzeentch, son dieu tutélaire, il retira sa capuche et dégaina sa lame sadiquement dentelée.
Derrière cette dune, se trouvait l'aboutissement de leur long périple sur ce monde désertique, sagement gardé par des chiens du Faux-Empereur qui ne savaient même pas ce qu'ils protégeaient. Quelle ironie... Vénérer tel une relique des âges perdus un simple portail démoniaque endormi depuis des éons... Les laquais de l'Imperium avaient toujours su trouver la meilleure manière de se compromettre. Il en était la preuve.

Tout en empoignant son pistolet laser, Alek'en se retourna pour considérer du regard les Thunder Walkers, les fidèles de son culte, tous recouverts de prières à Tzeentch tatouées à l'encre bleue, et tous parés au combat.
Il avait dû ruser pour leur frayer un chemin jusqu'ici dans ce manque flagrant de couverts à leur progression. Mais l'heure n'était plus à la dissimulation. Alek'en leva le sortilège qui avait jusque là plongé les tireurs ennemis chargés de scruter l'horizon dans une torpeur contemplative, tandis que son adepte du Mechanicum Noir sortait de son paquetage l'étrange machine qui les avait dissimulés aux senseurs et radars impériaux. Il l'éteignit d'un crachotement binaire. Après avoir mis leur masque respiratoire en place, les onze autres compagnons d'Alek'en hochèrent la tête pour montrer qu'ils étaient prêts.
Il se tourna vers leur objectif. Alors qu'il mettait ses lunettes de protection, le cultiste s'autorisa à repenser à tout ce qu'il avait perdu, et sacrifié, pour en arriver là.

Il avait autrefois été un modeste citoyen impérial sur le monde sans histoire de Ghors III, travaillant comme copiste pour le compte d'un confesseur du Ministorum. Alek'en était satisfait de sa situation et fier de ses compétences, qui lui auraient bientôt permis d'être promu missionnaire, et de partir vivre sur une paisible colonie tropicale avec sa belle Fréa, la femme dont il était follement amoureux depuis presque trois ans. Ils devaient même se marier.
Seulement, Fréa était la fille du Cardinal Bhezerius, un autre des nombreux zélotes de l'Ecclésiarchie à avoir brisé son vœu d'abstinence. En secret, bien-sûr. La découverte d'une telle entorse aux saints écrits aurait eu de terribles conséquences pour un homme aussi haut placé.

Alek'en commença vite à devenir gênant. Il fallait le faire disparaître.
Il faisait encore nuit lorsque le pauvre homme fut traîné, hurlant, hors de chez lui, tabassé à mort puis jeté dans un recoin de la sombre cale d'une navette de transport atmosphérique.
C'est ainsi qu'il passa, en un instant et par les caprices d'un vieux fou libidineux, d'une petite vie tranquille et toute tracée à un tumultueux destin de maraudeur et de vagabond dans les bas-fonds des cités-ruches, à des années-lumière de son monde natal.

Mais ce n'était pas la fin de l'histoire.

« Pour le Grand Architecte ! »
Le guide et ses compagnons s'élancèrent vers la forteresse en contrebas de la couronne de sable chaud, armes au poing. Des gardes affolés se précipitèrent à leurs batteries de défense, mais ils n'eurent jamais l'occasion de s'en servir.
Un Thunder Walker pointa son énorme lance-grenades sur les remparts, pour les arroser d'une pluie d'explosifs EMP qui projetèrent leur halo lumineux caractéristique, neutralisant tout appareil à fonctionnement électrique.
L'ouragan de balles qui suivit ne laissa même pas aux gardes désemparés le temps de saisir leurs piques de combat. Ils furent déchiquetés par les munitions de gros calibre.

Le secteur du bastion le moins protégé, comme l'avait murmuré la Voix de l'Architecte, exulta Alek'en. Tzeentch était avec eux !
Dans un hurlement psychique rageur, il provoqua une incroyable tempête qui balaya d'un souffle la vieille porte de service aux gonds fatigués et souleva d'immenses tourbillons de sable qui jetèrent à terre les derniers représentants impériaux. Alors que les soldats s'étouffaient dans le sable qui menaçait de les ensevelir, leurs souffrances furent abrégées par les éclairs meurtriers que projetait le sorcier.

Les Thunder Walkers avançaient inexorablement au milieu de cet ouragan, n'étant nullement inquiétés par la tempête grâce à leurs lunettes de protection et leurs masques de métal doré. Ils se ruèrent vers l'ouverture dégagée par leur psyker pour déboucher sur une petite cour intérieure de la forteresse, entourée de tous côtés par de hauts murs de plastacier.
Seule une étroite ouverture était percée dans l'une des parois pour continuer plus loin en un sinueux couloir peu éclairé.

« Continuez d'avancer, Walkers ! Tout est précisément comme Il me l'a montré ! »
Leur ardeur décuplée par les révélations de leur leader, les Thunder Walkers s'enfoncèrent dans les méandres labyrinthiques du bâtiment, vers ce que les visions d'Alek'en avaient désigné comme l'esplanade centrale, l'endroit où reposait l'artefact à demi enfoui dans le sable.
D'assourdissantes sirènes résonnaient dans les couloirs, sans doute l'explication à ce nombre toujours croissant de vermine impériale qui débouchait à l'improviste pour tenter futilement de les arrêter. Alek'en n'en avait cure, pas plus qu'il ne se souciait de la raison pour laquelle ces idiots vénéraient le portail comme une sainte relique. Il se préoccupait juste de courir en incinérant ses ennemis dans de puissants arcs de flammes bleues, laissant le soin aux cultistes de sa secte d'achever les éventuels survivants gémissants qu'il laissait derrière lui.
Il accomplirait sa destinée, peu importe les obstacles.

Deux ennemis armés de fusils laser se présentèrent face à lui. Le premier mourut lorsque sa colonne vertébrale se brisa contre le mur de rocbéton sous les regards horrifiés de son compagnon stupéfait que seule l'épine dorsale ait été projetée contre la paroi.
Le second leva son fusil vers Alek'en en hurlant les habituelles et pathétiques prières au dieu-cadavre. Ses yeux brûlaient de la haine qu'il ressentait envers un tel monstre, à fortiori un sorcier du Chaos.

Toujours le même regard. Toujours cette lueur de dédain...!

Alek'en connaissait parfaitement cette expression. Il n'avait que trop souvent dû y faire face. Cela remontait à de nombreuses années, après son exil forcé. Ses souvenirs de cette période de vagabondage étaient brumeux, mais il revoyait encore clairement le visage de ces gens morts de ses mains.

Il avait été embauché comme mercenaire pendant quelques temps, après avoir passé de petits contrats de contrebande pour survivre.
Lors d'une de ses besognes consistant à escorter un dignitaire impérial véreux dans ses trafics de drogue, il fit une rencontre qui changerait une énième fois sa vie.
Un vieil astropathe affilié au chœur planétaire vint se fournir en stupéfiants de haute qualité. Suite à une altercation concernant leur prix, l'homme fut tué par l'un des mercenaires, et le contrecoup psychique qui en résulta provoqua chez Alek'en l'éveil de pouvoirs longtemps enfouis dans sa conscience.
S'effondrant par terre en hurlant, le pauvre garçon se prit la tête entre les mains tandis que ses yeux révulsés émettaient soudainement une pâle lumière aux reflets surnaturels.

Il était désormais définitivement compromis aux yeux de ses anciens commanditaires, n'étant plus vu que comme une abomination de la nature qui n'avait pas le droit d'exister. Ils moururent les premiers, et avec eux toute leur haine et tout leur dégoût.

Après l'assassinat de ses compagnons et une fuite de plus, Alek'en se rendit compte que ses services de psyker étaient en réalité bien plus demandés, et bien mieux payés, que du simple trafic de drogue, et qu'il était facile d'oublier les voix qui l'assaillaient à chaque fois qu'il faisait appel à ces terrifiants pouvoirs.

Mais le sort avait manifestement décidé de s'acharner sur lui, cette fois-ci sous la forme d'un gigantesque navire arrivé en orbite quelques années plus tard. Un navire à la noirceur si profonde qu'elle était capable de masquer le soleil. Un des terribles Vaisseaux Noirs.

L'ampleur de la battue organisée pour remplir au plus vite les fonds de cale, et le montant astronomique des primes livrées pour la capture d'un psyker vivant forcèrent Alek'en à se tourner vers la chose qui se présentait jusqu'alors comme « la Voix du Destin », chose qu'il apprendrait plus tard être l'esprit de Tzeentch en personne s'adressant à lui par l'intermédiaire de sa conscience.

La voix lui révéla tout.
Les mensonges des laquais du Faux-Empereur, son véritable potentiel, et sa destinée.
Une destinée de gloire et de pouvoir au service de son nouveau maître.
La voix seule lui permit de survivre quand tant de ceux en qui il avait confiance s'étaient retournés contre lui.

Il devrait rassembler autour de lui des gens compétents, de véritables artistes du meurtre, des personnes qui formeraient son bras armé dans le rôle qu'il aurait à jouer.
Ensemble, ils s'échapperaient de ce monde pour faire voile vers leur véritable destination.
Alek'en tuerait, et tuerait encore au nom de son dieu jusqu'à se couvrir de gloire, puis il forcerait ce portail pour en faire sortir le démon qui lui offrirait sa force.

Armé de cette incommensurable puissance et ses malédictions vengeresses aux lèvres, Alek'en retournerait là où tout avait commencé et, en signe de gratitude envers le vieux fou qui l'avait forcé à prendre son destin en main, il le regarderait se tortiller au bout d'une corde faite de ses propres intestins.

Le dernier garde mourut d'une rafale de fusil à pompe.
Les Thunder Walkers étaient désormais seuls sur l'esplanade centrale, treize silhouettes encapuchonnées debout parmi un océan de cadavres.
Au centre s'élevait une large rotonde de marbre blanc, dont la coupole recouverte d'étincelantes tuiles de bronze était soutenue par treize puissants piliers placés à intervalles réguliers.
Entre chaque pilier se trouvait un brasero d'obsidienne empli d'huiles sacrées dont la fumée suave emplissait l'air aux alentours.
Le portail se trouvait à l'intérieur, à moitié immergé dans du sable que les architectes n'avaient pas osé recouvrir de rocbéton. Seule une fine bordure de pierre permettait de se tenir sous la coupole sans s'enliser dans les sables qu'elle entourait.
L'édifice qui provoquerait cette faille dans la réalité ressemblait à un gigantesque œuf noir veiné d'or. Une inquiétante lumière mauve pulsait des profondeurs de l'artefact, donnant l'étrange impression qu'une forme de vie primitive se dégageait de ses entrailles.

A tour de rôle, les Walkers se placèrent devant les braseros, face au portail. A tour de rôle ils levèrent les mains vers lui et à tour de rôle, ils prononcèrent les bénédictions à Tzeentch qui, grâce aux bonnes faveurs du Dieu ainsi acquises, leur assureraient la réussite du rituel élaboré nécessaire à la libération du démon.

La mélodie débuta.
D'une voix entêtante, ils psalmodièrent les litanies complexes chargées d'attirer l'attention du Duc du Changement, lequel s'approcherait alors au plus près de la frontière entre les dimensions, par l'intermédiaire de ce nœud de communication qu'était l’œuf.
Alek'en dirigeait le chœur et sa voix grave et assurée couvrait aisément celle des membres de son culte tandis qu'il chantait le morceau principal, celui dont le rôle était de faire éclater l'artefact au moment opportun.

La puissance commença à s'accumuler dans le portail. Une puissance telle que la forteresse toute entière trembla sur ses fondations, d'énormes blocs de maçonnerie se détachant des murs. La rotonde elle-même menaçait de s'écrouler. Plusieurs tuiles tombèrent.
Alek'en jubila. Toute cette puissance serait sienne ! Il allait accomplir son but ! Il allait se venger ! Il allait... Une soudaine douleur à la tempe puis le noir.

Faut croire que ce pilier était pas assez gros, pour qu'il l'ait pas vu...

Y a pas à dire, le Destin est vraiment un sale... !





Quelque part dans le Warp, une puissante entité ne put retenir un gloussement...




2000 mots tout rond ! Very Happy

Voilà, c'était en exclusivité le premier tome de la trilogie "Vie De Merde" à paraître ! XD
A +


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Zekka Ven 28 Aoû 2015 - 12:43

Pas mal du tout comme histoire ^^
La fin est fluff, le Grand Architecte se fichant en effet que les buts de ses serviteurs soient atteints ^^ Il continue juste à tisser des intrigues par pur besoin, sans réel volonté de réussite derrière ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Caddon Varn Ven 28 Aoû 2015 - 16:37

Merci ^^
J'ai bien fait d'exploiter les quelques mots qui me restaient... XD


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par - Talos - Ven 28 Aoû 2015 - 18:42

Joli hommage à Tzeentch, avec une fin un peu trop "bête" à mon goût tout de même. Sans que ce soit une critique négative de ma part non plus, ça reste original de finir une nouvelle de cette façon Smile

En tout cas le texte est clair, relu, facile à lire et on est bien plongé dans l'ambiance.

J'ai juste trouvé que les flashbacks cassaient un peu trop le dynamisme des combats mais ça reste absolument limpide.

Bravo à toi Caddon ! okay


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2330
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Variel Ven 28 Aoû 2015 - 19:25

J'aime bien !

Bon style d'écriture, ça change du présent que tu utilises souvent (enfin au moins 2 fois) dans les LdS. Étant un fervent adepte du Chaos, je ne peux qu'approuver ton texte : +1


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Caddon Varn Lun 31 Aoû 2015 - 16:06

Vect a écrit:Joli hommage à Tzeentch, avec une fin un peu trop "bête" à mon goût tout de même.

Justement, c'était ça, le but.
Sur les milliards de morts quotidiennes à l'époque du 41e millénaire, on peut pas imaginer qu'il n'y ait que des fins héroïques...^^
Et pourtant, personnes ne parle des tous ces types qui crèvent bêtement...

@Huron : Le passé reste quand même mon temps de prédilection.
Le dernier LdS, c'était juste parce que le présent était le temps de l'intro. Quand au 2e (le portrait de noël, je crois), je le considère juste comme un incroyable raté...^^'
J'ai voulu jouer à fond l'humour bourrin et au final c'était encore moins drôle qu'une comédie romantique allemande... Laughing


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par - Talos - Lun 31 Aoû 2015 - 16:42

C'est bien vu de ta part de mettre en lumière les morts anonymes du M41... J'y avais pas pensé Razz


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2330
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Variel Lun 31 Aoû 2015 - 21:29

Caddon Varn a écrit:J'ai voulu jouer à fond l'humour bourrin et au final c'était encore moins drôle qu'une comédie romantique allemande... Laughing
^^


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par - Ghost of Arkio - Sam 26 Sep 2015 - 15:26

Une comédie romantique allemande..? monsieur est connaisseur à ce que je vois. Smile

Quelque part dans le Warp, une puissante entité ne put retenir un gloussement...
Et évidemment nous aussi tant les 9/10 de ton texte si sérieux m'ont fait complètement oublié le curieux titre..

Coté fluff, ce Tzentch là est quand-même trop cartoon pour qu'on en voit un comme lui dans les romans.. rire1

Sinon, intéressant le style de ta narration-biographie, déroulant l'itinéraire réaliste d'un hérétique, mais encore une fois, je me suis demandé pourquoi un œuf géant pulsant d'une lumière xenos est resté si négligé; au lieu d'une forteresse lambda je me serais attendu à une équipe d'extraction/démolition de l'inquisition.

Ces grommellements sur le scénario mis de côté, ton texte se lit bien sans problèmes de relecture notables. Bravo pour ton texte!
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Caddon Varn Sam 26 Sep 2015 - 15:45

Une comédie romantique allemande..? monsieur est connaisseur à ce que je vois.
La faute aux longs et ennuyeux samedis aprem...^^

je me suis demandé pourquoi un œuf géant pulsant d'une lumière xenos est resté si négligé
J'y avais pas pensé...^^'
C'est vrai que c'est un peu bancal, comme idée, en fin de compte...

Bah, de toute façon ils le prenaient pour une sainte relique, à la base...
(par contre, j'ai oublié de leur demander pourquoi...^^)


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par - Ghost of Arkio - Sam 26 Sep 2015 - 16:17

lol!... fait leur relire ta LdS la prochaine fois!

Quelle chute quand-même! rire1
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par BlooDrunk Dim 27 Sep 2015 - 17:31

Sacrée fin effectivement! rire1
Oui c'est étrange d'avoir cette chute "comique" après un texte si sombre et sérieux, ça dénotte un peu trop du coup.

Sinon c'est bien sympa, bien écrit, assez fluff, et j'aime beaucoup le thème abordé, Tzeentch c'est pas commun et c'est donc cool à lire.

Une histoire bien foutue mais quelques points dans le scénarios me dérangement néanmoins, par exemple:
- le Cardinal qui l'envoie en exile forcé via un long voyage dans un vaisseau, il aurait été bien plus logique de l'envoyer au bagne sur la planète, après un grillage de cerveau en règle par exemple. Dans l'idéal il l'aurait fait simplement disparaître mais du coup pas d'histoire^^
- le fameux Portail, artefacte chaotique, gardé et vénéré par des Impériaux. J'ai bien compris qu'ils se fourvoyaient sur la marchandise mais il aurait été utile de préciser un peu tout ça, là ça manque d'explication je trouve.
- quelques autres manques et incohérences mais rien d'alarmant.

Reste que c'est un bon texte, ton style est toujours aussi agréable à lire, bravo à toi. Smile


[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8774
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Vlad Dim 27 Sep 2015 - 19:33

Bon texte, bien écrit et construit, une bonne gestion des flashback aussi, dans un texte avec une limite de mots ce n'est jamais facile à gérer.

Ton style est toujours aussi cool à lire en tout cas, tu deviens un régulier des Lds en tout cas ! Smile

Bravo ! Wink


[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3572
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Capitaine He'stan Lun 28 Sep 2015 - 18:51

Super texte, quelle malchance, hâte de lire la suite quand tu l'écrira ça mérite un plusun


Dans le feu de la bataille, sur l'enclume de la guerre !
salamanders
Capitaine He'stan

Capitaine He'stan
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 21
Localisation : Nocturne

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Emperor Mar 29 Sep 2015 - 11:47


Aha, thug life ^^

Vraiment bon texte. On a de bonnes descriptions détaillées, un bon historique du mec (les flashbacks sont cool, ils permettent au lecteur de respirer et donnent du corps à l'ensemble, en plus de mettre en scène une bien belle chaotisation d'un pauvre bougre malchanceux qui se remémore toutes ses misères pendant - ce qu'il ne sait pas être - sa dernière charge), et bien sûr un final totalement WTF mais qui passe bien. Smile

Donc drôle mais quand même tristounet en même temps, et avec le Dieu du Chaos qui se gausse derrière à la fin (j'aime bien la personnification des divinités comme ça, en mode JDR à l'ancienne ^^)

Du 40K approved, et rigoureusement écrit en plus, bravo !



[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Caddon Varn Sam 3 Oct 2015 - 17:04

Merci à tous pour vos retours, ça fait super plaisir !! ^^
J'essaierai de faire mieux la prochaine fois, surtout au niveau des incohérences du scénar'...


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale... Empty Re: [Lettres de Sang 13] – Le Destin est un sale...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum