Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Empty [Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Message par vzh Lun 11 Juil 2016 - 11:18

Chroniques de l’Espoir



"Celui qui regarde trop longtemps les songes devient semblable à son ombre..."

Je reconnus cette voix, et la lumière bleue me fit tressaillir.
Je ne savais plus si je devais venir à sa rencontre, je n’étais plus rien, j’étais un mort-vivant…
Je ne savais plus ce que je devais faire, mon feu intérieur était éteint…
Je ne savais plus qui j’étais, nous étions tous pareils…
Alors, j'avais choisi de survivre en enfer, d'errer dans l'irréalité…
Ces vastes limbes étaient peuplés par des démons, ils y gardaient un fragment de ma vraie identité, caché quelque part dans l’abîme de ma douleur…
Ce rêve était le dernier, cet ultime voyage m'emmenait vers ma renaissance ou vers la folie…



Acte I  
L’homme qui rêve


[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Captur10

C’est un rêve éveillé qui se déroule dans un monde souterrain entre conscience et absence.
Dans une nuit de cauchemar, un homme, se dresse dans une ville froide abandonnée.
Lerne est l’un des noms qu’il donne à ce monde qui l’a vu naître.
On dit maintenant de cette planète qu’elle est un cimetière hanté par des millions d'âmes défuntes…

Sa lumilampe à la main, l’homme qui rêve, regarde de droite à gauche au milieu des ruines.
Les rues sont plongées dans le noir complet.
Il se met à marcher parmi les bâtisses poussiéreuses à demi-effondrées, et les carcasses de Leman Russ à la céramite rouillée.
Il veut faire le moins de bruit possible, se fondre dans la nuit glacée, et c’est ce qu’il sait le mieux faire.

Sa chaussure crisse sur le lithobéton verglassé.
L’homme croit entendre une respiration saccadée à côté de lui.
Lentement, il tourne la tête, croyant qu’il s’agit de son petit frère.
Il le cherche. Il lui manque tant...
Mais ce n’est pas lui... Il s’agit juste d’un souffle froid s’évanouissant dans l'obscurité...

L'homme continue d'avancer et il finit par atteindre une vaste plaine gelée.
"Les ténèbres sont remplies de douleurs et d’épreuves." dit la voix, et la lumière de la lumilampe lui révèle la vision d'affrontements passés :
Ici, les frères ont combattu les frères.
Il se met à entendre des sons, ce sont des cris, des tirs d’obus, des explosions, et le crépitement ininterrompu des bolters et des fusils lasers.
Tout ce vacarme est celui de la mort, celui d’un massacre...
Car une multitude de cadavres sont éparpillés au sol : Airos et Céane sont troués au ventre, Eurane est touché à la gorge, et Lokar ouvert au ventre a perdu ses intestins.
Un nuage de pestilence et de chair brûlée enveloppe les restes de ses camarades.
L’odeur de décomposition est insoutenable.

La peine saisit l’homme qui rêve.
Il est au supplice, il s’écroule à genoux.
Il pleure…
Du sang coule à flots de ses yeux et les larmes forment une flaque rouge poisseuse sur le sol.
Les trois millions de leur armée sont devenus cent mille...
Le reste de son peuple est dorénavant encerclé par les véhicules blindés ennemis.
Dans les airs, des vaisseaux immenses approchent lentement.
L’homme lève les yeux en l’air...
Il aperçoit une pluie de missiles qui tombent du ciel sur leurs positions.
Le bombardement atomique baigne tout le décor dans une lumière bleue aveuglante.
Le son et l’image se coupent.


Acte II
Le héros oublié


[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Statue10

L’homme qui rêve rouvre doucement ses yeux.
Il laisse la lumière de sa lumilampe parcourir le nouvel endroit sombre dans lequel il se situe à présent.
Il est dans un magnifique amphithéâtre, il a quitté Lerne.
Il aperçoit une succession de statues de marbre noircies par le songe, et qui montent jusqu’à se fondre dans l’ombre.
Des héros immenses se succèdent.

L’homme est attiré par la dernière statue.
Elle est masquée, et comme d’autres, elle est recouverte d’un drap.
Il enlève le drap qui cache ce héros qu'il ne reconnaît pas.
Ce guerrier qu'il contemple avait un nom autrefois, mais il n’est plus capable de le prononcer.
Son regard ne veut pas se détacher de cette représentation, cette statue l'appelle...

L’air devient lourd et se met à lui coller à la peau, car le gardien des lieux approche...
L’homme veut maintenant revenir en arrière... se réveiller… s’échapper… mais il est déjà trop tard...
Un vrombissement vient briser le silence : l’espace se tend et la frontière avec l’Immaterium se rompt.
Dans l'instant suivant, un gigantesque monstre possédant cinq têtes et un corps de dragon surgit du néant.
Les dix yeux de l'apparition sont fixés sur l’homme.
Les visages de l’horreur décortiquent les couches de son âme, elles y cherchent à l’intérieur une faiblesse à exploiter, elles y cherchent la vraie identité intime de l'homme parmi toutes celles qu'il possède.
Les bouches remuent, tordues par un rictus :
« Détends-toi... Montre-moi tes pensées les plus profondes… »

Dans l’instant suivant, l’homme qui rêve est violé.
Il tombe à genoux. Il résiste de toutes ses forces.
La créature du Warp creuse profondément dans son esprit.
L’homme se remémore la Prophétie, le choix de sa légion, leur défaite, Lerne et tout ce qu'il est advenu.
Des larmes de sang se répandent de nouveau sur ses joues.
Il est hanté par les milliards de vie qui connaissent une éternité de ténèbres à cause de leur échec.
La bête lui propose de l'alléger de son fardeau, de tout oublier...

Alors que l’homme est sur le point de succomber à la tentation, il entend la statue s'adresser à lui : "Reprends le dessus! Ne renonce pas! Regarde-moi! Regarde-toi!" lui crie-t-elle, l'homme trouve la force de détacher son regard du monstre, et l'hypnose s'arrête. Il fixe de nouveau la mystérieuse statue. Le songe change de tournure :
La sculpture résonne avec l'homme qui rêve, elle lui transmet une énergie ardente issue d'un temps lointain oublié.
Contre toute attente, une réaction se produit en l'homme : Le feu de la lutte qu'il croyait perdu se rallume.
L'homme brûle de rage contre la condition humaine, cette lente déchéance promise à l’humanité.
A son tour, la statue rentre en incandescence et se met à embraser tout l’amphithéâtre.
L'incendie se propage au décor, la chaleur dégagée est volcanique, et la créature recule.

La bête parée d’écailles n’est pas arrivée à séduire l'homme, elle est maintenant furieuse.
Sa voix terrifiante se fait de nouveau entendre :
« Tu ne veux pas de mon aide??? Misérable insecte j’ai déjà tous les autres ici, il ne me manque plus que toi! J’ai tout mon temps pour te prendre. Tu m’appartiens! Ton espèce aussi! »
Un rire infernal sature les tympans de l’homme : « Ahahahaha ».

L’abomination le charge. Elle ouvre ses bouches.
L’homme se met à courir, de plus en plus vite, il s’enfuit, il porte sur ses épaules l’espoir de son espèce, il entend le rire démoniaque derrière lui, il entend aussi son cœur battre, ses tempes lui cognent à la tête, il respire très mal, il s’asphyxie, il allonge ses pas, encore, plus vite, encore plus vite, toujours plus vite.
Il est avalé par l’hydre et ce cauchemar...


Acte III
L’homme qui brûle


[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Captur11

« J’ai été anéanti par ces évènements sur Lerne...
Notre rébellion fut matée dans le sang.
Quand les gens sont malheureux et perdent tout espoir, ils passent aisément de l'amertume à l'oubli de leur vrai soi.
J’aurais fini par succomber dans la folie si je n’avais pas eu la chance de le trouver.
Il m’a sauvé.
Il m'a rappelé qui j'étais.
Il m'a redonné espoir.

Lerne n’est pas la seule planète victime du malheur et de l’injustice.
La désespérance est présente sur des millions d’autres mondes.
Les citoyens vivent dans la peur, la douleur, et la mort.
L’Imperium est ravagé de toute part par les xenos et le chaos!
Ces guerres interminables sont le fruit de la corruption et de la stupidité de nos gouvernants.
L’Imperium est devenu une conspiration universelle contre les peuples!
L’Empereur est un pion au service des sombres puissances. Il les nourrit!
Ce dieu immobilisé sur son trône est faible! L'Imperium est faible!

"Bats-toi! Rebelle-toi de mille feux! Refuse ta condition!"

Notre temps est limité, nous ne le gâcherons pas en servant les mauvais chefs!
Nous n'aimons pas la violence mais nous refusons de la subir!
Nos armes sont loyales, elles servent à une cause juste :
Nous luttons pour garder intacte notre civilisation, notre dignité d'hommes.
Nous sommes prêts à mourir pour changer notre destinée!
Nous nous battrons pour que mon maître devienne le nouvel Empereur!
Il sera un Empereur fort, à l'écoute des peuples et qui saura nous protéger des menaces.
Il est brillant, il œuvre en secret depuis des millénaires à sauver l’espèce humaine.

Un nouvel avenir glorieux pour l'Imperium est possible, il suffit d'y croire, il suffit de commencer à agir tous ensemble.
Les flammes de l’aspiration à une vie meilleure brûlent en chacun de nous.
Les choses vont bientôt changer :
L’humanité est à l’aube d’un nouvel Age!»

A.


Acte IV
Nouvel Age


[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Captur12

L’alarme retentissait dans le palais impérial.

Le Légat, très anxieux, suivait les couloirs décorés de quartz.
Les murs étaient tapissés de fresques composées de géants en armure accomplissant des victoires anciennes, et d’aigles splendides volant au-dessus d’eux. Il descendit dans un escalier aux marches taillées dans des blocs d’onyx. Un groupe de Custodes équipés d’armures dorées et de lances, remontait l’escalier au pas de course. Il traversa l’Hégémon. Le système météorologique y était déréglé et des torrents de pluie s’abattaient dans le district. Il n’avait pas plu ici depuis un millénaire, et ce temps diluvien était un mauvais présage.

Après un dixième contrôle de son cognaugure et de son actipass, le Légat fut amené dans l’Investiaire.
Les membres du Conseil de Terra y avaient été rassemblés pour une session de crise. L’amphithéâtre abritait des statues gigantesques représentant les Primarques. Seules celles à l’effigie des Primarques loyalistes étaient visibles. Ces statues étaient magnifiques. Les autres statues, elles, étaient recouvertes par des draps.
Le Légat salua ses camarades du signe de l’Aquila, avant de se joindre au débat en cours.

- L’Astronomicum recense près d’un million d’accidents spatiaux. Les translations interstellaires sont devenues très difficiles. Les navigators guident les vaisseaux à l’aveugle.
- Les communications inter-mondes sont perturbées.
- Le trône d’or a été débranché c’est certain.
- Pourtant le Mechanicum de Mars ne constate pas de disparition du Dieu Machine. C’est illogique. Vos peurs sont irrationnelles. Le trône d’or fonctionne. Les manufactorias et les forges produisent selon la cadence planifiée.
- Des rumeurs se propagent dans les réseaux de communication. Les systèmes vox sont saturés. Les habitants des cités ruches se regroupent dans les rues. Les mouvements de foule sont considérables. Les citoyens sont en liesse. Dix millions de fidèles sont massés devant les remparts du palais.
- Qu’attendent-ils Prévot Général? Ce n’est pas un pèlerinage. Nous sommes attaqués!!! Et que font les protecteurs du palais?
- A-t-on des nouvelles de l’Empereur? Ajouta le Grand maître de l'Officio Assassinorum.

Le Capitaine Général du Custodes approcha.  
- Le commando est toujours retranché dans la salle du Trône d’Or… L’Empereur est pris en otage par un ennemi. Nous avons détecté deux ondes biométriques d’Astartes identiques. Il s’agit probablement de deux clones ou bien de deux jumeaux. Ces deux terroristes avaient auparavant usurpé l’identité de deux de mes hommes. L’ennemi a activé un champ de Geller à l’entrée de la salle du Trône d’Or, bloquant pour le moment tout accès vers la salle. Nous proposons de lancer un assaut depuis le Teleportarium. Nous attendons l’aval du Conseil pour intervenir.
- Comment se fait-il que le Custodes ait été infiltré? Voyez dans quelle situation vous nous mettez Capitaine Général!

Soudain, les haut-parleurs s’activent et un message résonne dans le palais et sur les réseaux vox de Terra.
« C’est votre Empereur qui vous parle…
N’ayez pas peur, je suis revenu pour vous sauver… »


- C’est merveilleux, Il est de retour parmi nous!
- Tout ceci n’est qu’hérésie ce n’est pas Lui. Ce n’est pas Lui!!! C’est un imposteur qui parle. Ceci est un coup d’État!
- Mais ces hommes retranchés ont peut-être trouvé le moyen de Le faire revenir?
- Peut-être, ou à moins que ce soit l’un des terroristes qui parle actuellement. Ce qui compte n’est-il pas ce que le peuple en pensera? Si nous ne prêtons pas allégeance à cet Empereur, l’Imperium sombrera dans la guerre civile!
- Qu’allons-nous faire maintenant que le peuple a entendu ce message?

Le légat de l’Inquisition s’humecta les lèvres. La tension lui asséchait la gorge.
- L’impensable se produit... Il nous faut vivre pour construire le meilleur avenir possible...


Acte V
Un rêve se brise


[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Captur13

- Lève-toi!

Les paupières lourdes, ses yeux peinaient à s’ouvrir.
Il sentit que quelque chose à l’intérieur de lui venait de changer.
Un verrou avait sauté…
Du sang, beaucoup de sang, lui coulait des yeux.
« Que t’arrive-t-il mon frère? » renchérit la voix
Il ressentit une douleur à sa tête.
Il la fit taire d’un effort de volonté et se remit debout, essuyant de son gantelet le sang sur son visage.
La lumière bleue diffusée par le lumiglobe le piquait.  
Son frère se tenait devant lui, à côté, un hublot abritait des étoiles lointaines éparpillées dans le vide intergalactique.
Il était dans ses appartements à bord de L’Alpha.

- Ces derniers temps, à chaque fois que je rentre en transe cataleptique, mon psyché change, j’ai l’impression de devenir un autre…

- Tu as encore fait ce rêve sur Terra, n’est-ce pas? Je te parlais m'entendais-tu?
- J’ai une migraine. Ma tête va exploser. Je… Je… Je suis Alpharius.

- Oui mon frère nous sommes Alpharius.
- Non… Non… Je suis vraiment lui…

- Allons, allons, cela ne se peut pas, reprends-toi grand frère. Regarde-moi! Nous sommes nés sur Lerne il y a six cents ans de cela.
- Tu te trompes. C’est faux.

- Pardon? Tu divagues. Ressaisis-toi! L'équipage attend tes ordres!
- Je rêve depuis… depuis longtemps… il me semble. Mes rêves sont plus réels que ces souvenirs. Seule compte la réalité.

- Repose-toi un instant... Les serfs vont nettoyer le nirvana qui est éparpillé à tes pieds. Regarde-toi! Tu es défoncé! Tu fais une overdose, je vais chercher l’apothicaire.
- Non… Non… Ta mission est terminée soldat! Meurs!
[Il le poignarde avec son couteau de combat] Tu n’es pas mon petit frère!


Acte VI
Conséquences


[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Captur15

L’homme cagoulé attendait dans la pénombre.
Il était protégé par une escorte de six Noirs de Lucifer qui surveillaient les alentours.
Le rendez-vous avait lieu dans les bas-fonds d’une cité ruche de la Mérique du sud.
Ce lieu discret avait été choisi à la hâte d’un commun accord.
Un Astartes vêtu de son armure énergétique et d’un casque qui masquait son visage, fit son apparition.
Il vint à la rencontre de l’homme.
Ces deux-là ne s'aimaient pas, mais ils se craignaient. Ils n’étaient pas des amis, mais des complices quand la situation l'exigeait.

L’homme l’interpella :
- Pourquoi cette rencontre? Nous ne devrions pas nous parler.
- Le rêveur s’est réveillé.
- Pardon???
- Le rêveur s’est réveillé.
- Seigneur Alpharius, je pensais que vous aviez la situation sous contrôle?
- Il était endoctriné, nous ne savons pas comment il a réussi à briser son conditionnement et à nous dérober un vaisseau.
- Vous auriez mieux fait de m’écouter et de le supprimer.
- Vous n’avez pas à décider à notre place de la façon de le neutraliser. Il est brillant. Il nous a toujours été utile jusqu'à maintenant.
- Ainsi donc, un dangereux terroriste qui veut diriger l'Imperium est en train d'errer actuellement on ne sait où... Hum. Qui pense-t-il être pour prétendre renverser l'Empereur? Il n'est pas divin! Hum. Et bien, qu’attendez-vous? Retrouvez-le et éliminez-le sur le champ!
- Après tout, peut-être que la situation deviendrait intéressante si il réussissait à supprimer votre précieux dieu cadavre? Qu'en pensez-vous Légat???
- Vos hérésies ne m’impressionnent pas apostat! Gardez vos blasphèmes pour vous! Reprenons le cours de cette entrevue voulez-vous. Savez-vous où il se trouve?
- Il n’est pas une proie que l’on chasse aisément. Toutefois… Nous avons un atout, nous savons qui il voudra retrouver chez nous avant de commencer à vouloir créer des ennuis… Qui s'imagine t'il rencontrer? Nous allons lui tendre un piège...
- Mon petit doigt me dit que vous êtes justement cette fameuse personne qu'il recherche. Est-ce que j'ai raison?
- Ahahahah. C'est possible. Ahahahah.
- Par ailleurs, qu’est-ce qui me prouve que ce réveil n'était pas planifié? Qu'il n'a pas bénéficié de complicité dans votre camp?
- « Par l’Empereur » bien sûr que non! Rassurez-vous mon très cher ami, nous ne voulons pas de lui à la tête de l'Imperium!
- Hum, me voilà rassuré cher ami...
- Nous sommes Lui, nous sommes légion, nous sommes l'avenir... Alors que lui ne représente rien, lui est du passé...
- Bien, je vous laisse donc gérer cette affaire...

Leur discussion se termine là.
Ces individus repartent dans l’obscurité des ruelles.
Une ombre observe la scène.
Elle est dans le noir.
"Mon frère..."
Le rideau tombe.


Epilogue



Une voix familière et lointaine se fait entendre :

"Celui qui regarde trop longtemps les songes devient semblable à son ombre...
Les ténèbres sont remplies de douleurs et d’épreuves.
Reprends le dessus! Ne renonce pas! Regarde-moi! Regarde-toi!
Bats-toi! Rebelle-toi de mille feux! Refuse ta condition!
Il nous faut vivre pour construire le meilleur avenir possible...
Lève-toi!"

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Captur14


« Nos vies sont faites d'événements majeurs qui n'ont pas eu lieu, elles sont l'écume de ces espoirs sans suite. »
Amour noir (1997)
Dominique Noguez

2 891 mots

Manuel de compréhension:

Au départ, j’ai commencé par écrire un récit philosophique à l’accent voltairien sur un soldat désabusé par la guerre du 41e millénaire. Et puis dès que j’ai eu le malheur de transformer ce personnage en un rebelle alpha légionnaire, tout mon texte est parti en cacahuète…    Razz

J’espère que vous ne deviendrez pas fou en lisant ce récit…    Laughing
Il est nébuleux, c’est un peu obligé, à  l’instar de l’Alpha Legion, j’ai voulu que l’histoire soit mystérieuse. Le récit s’interprète de multiples façons… J’ai placé des petits cailloux un peu partout pour qu’il soit à la fois très ouvert (multiples sens possibles) et opaque (mais pas de certitudes)…   Question  Question  Question

Qui est le personnage principal?

- Le Primarque Alpharius? C’est possible.
- Un alpha-légionnaire qui se prend pour le Primarque?  Ca marche aussi…  Tous les alpha-légionnaires cherchent à ressembler à leur Primarque. A noter que dans ce cas-ci le personnage n’a pas forcément de frère jumeau et peut croire en avoir un, puisqu’il s’identifie à Alpharius.    Twisted Evil

Où est-il né?
La planète de naissance du Primarque est inconnue. Elle est nommée ici par un nom de code (‘Lerne’) afin de rester en phase avec le fluff. Le récit d’une rébellion sur cette planète est une pure invention de ma part. Durant l’époque de l’hérésie d’Horus, j’imagine qu’il est possible que la planète de naissance du Primarque ait pu se rebeller à un moment donné et prendre le camp d’Horus contre les loyalistes.
Par ailleurs Lerne fait référence à la mythologie grecque : L’un des douze travaux d’Héraclès est de tuer l’hydre du lac de Lerne…

Qui est la voix?

- Le frère jumeau de l’acte V. Oui
- Le personnage principal lui même,  sa part d’identité qu’il recherche et qui le guide. Pourquoi pas?
- La voix de l’Empereur qui guide son fils ou fils spirituel. Why not?

L’ Acte I raconte le récit de la rébellion sur Lerne.

L’Acte II , se déroule dans le même lieu que l’acte IV. Nous sommes dans la salle de l’Investiaire du Palais Impérial. La dernière statue voilée, la XXe, est celle du Primarque Alpharius. Le personnage principal se trouve devant l’identité qu’il cherche, celle du héros Alpharius de la Grande Croisade. Le roman ‘Legion’ de l’Horus Hérésie parle de la fameuse Prophétie de la Cabale qui montrait le futur apocalyptique du 41e millénaire si Horus perdait la guerre. L’Alpha Légion a rejoint, à la base, les forces d’Horus pour contrer le Chaos et empêcher l’avènement du 41e millénaire que nous connaissons. La douleur de cet échec majeur et la destruction de Lerne ont brisé le personnage.

L’Acte III est la profession de foi du personnage principal, un petit tract de propagande comme sait si bien le faire l’Alpha Legion pour générer des révoltes. Le personnage a retrouvé un but, son feu intérieur suite à sa rencontre avec la statue Alpharius. Mais il ne s’assimile pas encore à lui, et le désigne pour le moment comme son maître.

Pour l’Acte IV,  yes , c'est gagné  le vieux papi est dégagé... Je pense que j’en aurais choqué plus d’un d’entre-vous. Bon c’est un rêve, alors on s’en fiche au final que ce soit super compliqué d’infiltrer le Custodes et le palais impérial ou si le champ de Geller peut marcher ou non…    Laughing

L’Acte V est un réveil difficile…
Le personnage tue t’il son frère jumeau dans un acte de folie ? Ou bien le personnage tue t’il un simple soldat en charge de le surveiller?    Question

Amis comploteurs voici l’Acte VI! Là vous allez me bouffer c’est sûr.  cartonrouge   Le Légat de l’Inquisition de mèche avec l’Alpha Legion... Bon c’est juste pour les dossiers pour lesquels ils ont un intérêt commun, c’est promis! Enfin, c’est plutôt cela qui va me sauver : à vous de voir si nous sommes dans la réalité (le personnage s’est vraiment réveillé en Alpharius  originel) ou si le rêve se poursuit (le personnage a sombré dans la folie).  Rolling Eyes
Vous aurez remarquez bien sûr qu'il n’y a plus de voix :  
- Le personnage n’en a plus besoin il est réveillé maintenant
- Ou bien si il rêve encore, il a tué son frère et la voix à l’acte V
- Il est maintenant fou et n’a plus de repères (le nirvana ce n'est pas bon pour les neurones  Laughing )
L'alpha légionnaire qui discute avec le légat peut être le vrai Alpharius ou le frère jumeau... On va arrêter là, ne nous faisons pas trop mal à la tête...

Légat de l'inquisition a écrit:Ainsi donc, un dangereux terroriste qui veut diriger l'Imperium est en train d'errer actuellement on ne sait où...  


J’ai pris beaucoup de plaisir à rédiger cette LdS et j’espère que vous en aurez pris aussi à la lire!  I love you

merci


Dernière édition par vzh le Lun 25 Juil 2016 - 10:58, édité 26 fois
vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 126

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Message par - Ghost of Arkio - Lun 8 Aoû 2016 - 18:49

Okay;
là je dirais plutôt : "Legion" de Dan Abnett Smile
vous avez tous votre roman fétiche!

Je découvre que tu as fait un découpage en actes, et avec un bel effrot de mise en page et en scène avec des images qui s'intègrent bien selon moi avec le cadre de ton récit.
T'as maîtrisé les 3000 mots avec des mini épisodes (pas facile!) et un crescendo dans la démonstration.
La variation de style est (prose, récit) et de points de vue brouillés (le frère, l'autre, ) ma foi, fait pas de sortie de route et je me suis fait mon interprétation avant de lire ton spoiler sans problèmes.

Concernant le fluff de l'alpha, je ne sais pas ce que tu as lu jusqu'ici mais voilà ce que j'en retiens :
Spoiler:
- après la fin de l'HH, Guilliman tue un des deux (on ne sait pas lequel)
- pendant l'HH, les 2 frères penchent rapidement dans l'abandon des objectifs de la cabale pour tomber dans leur propre hubris (contrôler, régner, cf. les dialogues intérieurs d'Alpharius dans Delivrance perdue). Par dessus, omegon semble à la fois en désaccord avec son frère, mais aussi cultiver une proximité dangereuse avec le chaos (fin de : "le Serpent en dessous").
- rébellion d'une faction interne de l'alpha pendant l'HH, mais sans soutient des primarques (cf. The Seventh Serpent)

Moralité, en fait oui, on peut imaginer tout et son contraire avec l'alpha, quand on garde les positions à double sens des actions de l'alpha.

Ce qui m'a en fait géné, c'est surtout la prise d'otage dans le trône d'or..
m'enfin quoi, cette machinerie, c'est pas un simple supermarché casher, nan? de chaque côté du trône il y a rien moins qu'une paire de titans, et rien que la puissance psychique de l'Empereur dans la machine serait capable de broyer un croiseur stellaire, donc 2 jumeaux astartes pour cette pièce gigantesque (sanctum imperialis).. ) je vois pas comment c'est possible.
C'est ce qui m'a un peu gâché l'effet général du récit qui reste somme toute ambitieux et où tu t'es bien débrouillé avec un scénario complexe et des mélanges de styles narratifs pas évidents.

EDIT: "champ de geller à l'entrée de la salle" :
- le champ de geller protège contre les démons, zéro contre les balles .. Very Happy et je parierais qu'une salle aussi immense à au moins 2 entrées..
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Message par Le Seigneur Du Sang Lun 8 Aoû 2016 - 22:12

Alors :
Je l'ai lu une fois.

Je n'ai rien compris.

J'ai lu tes explication.

Je l'ai lu une seconde fois.

J'ai adoré.

Tu as mon vote. Wink


Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet ère de démence, faites confiance au fou pour vous montrer le chemin.

Il existe trois comportements abjects : la traitrise, la lâcheté et l'incompétence. Ce qui est assez amusant, c'est que se défendre d'une de ces accusations confirme souvent les deux autres.

Mes écrits :

A la fin, c'est toujours l'Empereur qui gagne
Portrait de Noël 2015 : Alicia Dawn
Les fabuleuses aventures d'Alicia Dawn
Le Seigneur Du Sang

Le Seigneur Du Sang
Scout
Scout

Messages : 87
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Message par Variel Lun 8 Aoû 2016 - 22:22

Ah je ne suis pas le seul à rien avoir compris au début !

Mais je suis globalement d'accord : après avoir lu les explications tout devient infiniment plus clair, et SURTOUT plus cool !! J'adore l'Alpha Legion, et je suis plutôt content d'avoir lu un truc sur eux dans cette LdS !

Et le fait d'avoir découpé en actes est très sympa, de même que la présentation du récit !

C'est toujours aussi mystérieux (Alpha Legion oblige) mais ça ne rend que meilleur ce texte !

Bravo !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Message par Caddon Varn Sam 3 Sep 2016 - 13:02

Franchement, ton texte était déjà génial avant même que j'y pige quoi que ce soit, et ça c'est un exploit XD
Et encore mieux après lecture du manuel de compréhension Wink
On imagine ce que tu pourrais faire dans un plus grand format Very Happy


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Message par Emperor Dim 4 Sep 2016 - 13:32


Oulah, texte vraiment sibyllin, mais c'est la légion qui veut ça.

Je crois que l'Acte IV est juste le fantasme de tout hobbyiste. Smile D'ailleurs on a une scène du genre dans le tome 5 de l’Éveil de la Bête.
Par contre oui heureusement que c'est un rêve car les lacunes impériales sont sévères. Et le Capitaine Général qui demande la permission aux High Lords avant d'intervenir x) Les Compagnons de l'Empereur n'en répondent qu'à Lui Seul et restent en permanence dans la salle du Trône. Aucune chance pour que Kami Sama se soit retrouvé tout seul donc. Pareil que Ghost pour le champ de Geller, aucune protection face à la matière. Very Happy

Bel effort de mise en page. Wink
Avec un style concis, des phrases courtes mais efficaces. Ça se lit bien.

Mais dommage que tu aies ressenti le besoin d'ajouter un manuel de compréhension pour nous éclairer. Un texte devrait se suffire à lui seul.



[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Chroniques de l’Espoir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum