Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettres de Sang 14] - Vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par Variel Lun 18 Juil 2016 - 23:03

Voici ma participation pour la LdS 14 !! Heureusement qu'il y a eu cette prolongation, sans quoi je n'aurais malheureusement jamais pu finir mon texte à temps ^^


VENGEANCE


Kalos déboucha sur l'imposante plateforme suspendue au dessus des nuages, face à face avec la silhouette en armure énergétique qu'il traquait. Un sourire se dessina sur le visage du World Eater lorsqu'il arriva à côté de sa proie. Il tenait fermement sa hache tronçonneuse, prêt à la planter dans le cou de l'autre Astartes et à donner son crâne en hommage au Dieu du Sang.
  -Te voilà enfin, Son of Horus. Je vais pouvoir te tuer.
  Le Space Marine se retourna vers l'adepte de Khorne qui avait activé son imposante arme, et sourit, ce que l'autre ne remarqua pas comme il portait son casque MkIV rehaussé d'une crête.
  -J'ai survécu des siècles contre une galaxie entière, et des menaces à chaque planète. Tu crois qu'un abruti comme toi peut me tuer ? C'est amusant n'est-ce pas ? Mais je t'en prie, tente ta chance.
  -Tu essayes de m'énerver pour que je perde le contrôle de moi-même et que mes augmentations de berserk me fasse faire une erreur que tu pourras exploiter ? Je ne possède pas ces améliorations, et je pensais que tu le savais. Après tout, je n'ai pas trahi l'Empereur, et je t'ai suivi. C'est d'ailleurs à cause de ça que je suis traqué aussi bien par l'Imperium que par les Légions Renégates.
  Le Son of Horus retira son heaume et plongea son regard dans celui du World Eater.
  -Tu m'accuses de tes malheurs, Kalos ? Tu oublies que tu m'as suivi de ton plein gré ? Ce combat était autant le tien que le mien ou celui d'Ardiel, Avrok, et tous les autres. Que veux-tu exactement ?
  -Oh, pas grand-chose. Seulement me venger pour tout ce que j'ai subi en m'alliant avec toi, Kariel Garrus.
  Le Space Marine sourit de nouveau en entendant son ancien nom, lorsqu'il était encore le capitaine de la soixante-septième compagnie des Sons of Horus. Ses yeux couleur acier fixèrent son ancien allié.
  -Pourtant, tu as tout trahi. Tu n'es pas tout seul, je me trompe ? En dehors de ton abominable pacte avec Khorne, tu as des soldats sous tes ordres ? Avrok t'a suivi, n'est-ce pas ? Lui et d'autres de ton ancienne légion qui rejettent tout sur moi ? Je sais de quoi toi et tes frères êtes capable. Alors que tu n'as aucune idée de qui tu as en face de toi. Tu sais ce qui se passe quand on comprend que l'on a plus rien à perdre ?
  -Tu tentes de gagner du temps, Son of Horus.
  -Bien sûr que non. Je souhaite juste que tu comprennes ce que je ressent. Et je veux que tu saches que tu n'as aucune chance de remporter la victoire face à moi.
  À ces mots, il pointa son bolter et tira à bout portant dans le crâne de Kalos qui n'eut pas le temps de réagir et qui s'effondra sur le sol. Il s'approcha du World Eater à l'agonie, en sachant pertinemment qu'il pouvait encore l'entendre.
  -Tu n'aurais jamais dû venir ici.
  -Ils... te... tueront, Garrus. Bientôt...
  -Je les attends. Je ne mourrais pas avant d'avoir moi-même accompli ma vengeance.
  Le Son of Horus se releva et écrasa ce qui restait de la tête de Kalos. Son visage était parfaitement serein, et son charisme ressortait d'autant plus. Il inspira un grand coup, et remit son casque.

Aussitôt il vit une rune qui scintillait dans son affichage tactique, suivi d'une voix dans son micro-vox.
  -Ils arrivent, lança son frère de bataille.
  -Je sais, Ardiel. Combien de temps ?
  -J'ai étudié le plan de la forteresse, et si tu ne bouges pas tu les verras arriver d'ici une minute ou deux. Essaye de t'en sortir, Kar. Si tu meures, notre vengeance n'aboutira jamais.
  -C'est la seule raison pour laquelle je suis encore en vie, termina froidement Kar Dyran en partant de la plateforme pour s'engager dans un des couloirs sombres de la forteresse, bolter et épée énergétique en main.
  Après un temps, la voix d'Ardiel résonna à nouveau dans le micro-vox du Son of Horus.
  -Il y a plus de World Eaters que prévu. Vingt-six Space Marines dont le seul but est de te tuer pour avoir l'impression d'avoir éliminé la source de leurs malheurs.
  -Quelle originalité, ironisa Dyran.
  Il coupa la communication et se retrancha derrière une imposante cloison, entendant ses premiers assaillants qui arrivaient vers lui. Pendant quelques secondes qui lui parurent interminables, il attendit que les World Eaters passent à côté de lui. Il eut un sourire lorsqu'il vit la jambe couleur rouge sang du premier. Il abattit son épée horizontalement, sans regarder s'il touchait et où il touchait. Il entendit un hurlement et sentit le sang qui jaillissait du corps convulsé de son ennemi.
  Il sauta hors de son couvert en ouvrant le feu avec son bolter. Les missiles autopropulsés heurtèrent les armures énergétiques des cibles, et la plupart s'arrêtèrent là, mais quelques-unes passèrent au travers de la protection en céramite et explosèrent dans le corps des renégats. Un d'entre eux s'effondra lorsque le bolt entra par la jointure en dessous de son heaume et fit exploser sa tête. Un battement de cœur plus tard, Kar Dyran s'était remis debout et chargeait le troisième World Eater qu'il renversa d'un coup d'épaulière. Ce dernier ne vécut qu'une seconde supplémentaire, après quoi son casque et le crâne à l'intérieur furent séparés du reste de son corps d'un habile coup d'épée.
  Kar Dyran enjamba les trois cadavres et continua sa route. Ces trois abrutis avaient crus pouvoir s'opposer à un ancien capitaine de l'Adeptus Astartes, lorsque l'Humanité pouvait encore compter sur vingts légions de Space Marines. Cette pensée énerva le Son of Horus. Sa loyauté l'avait perdu. Il avait dû aller jusqu'à l'autre bout de la galaxie et changer son nom pour ne plus être traqué par les armées de l'Empereur de l'Humanité. Autrefois il avait soutenu cet Imperium. Ce misérable empire qui l'avait trahi, lui et tant d'autres qui avaient pour certains donnés leur vie pour le bâtir et le protéger.

Dyran retrouva ses esprits. Les murs autour de lui avaient été lacérés par sa propre épée, sans qu'il ne s'en rende compte. Il s'arrêta un instant pour se calmer. Les failles dans son patrimoine génétique se révélaient. Après sept mille ans, Kar Dyran sentait de plus en plus les imperfections de ce qui l'avait transformé en guerrier élu de l'Humanité, avant sa propre chute. Les dégénérescences étaient minimes, et présentaient un retour de sensations qui auraient dû le quitter, ainsi que des périodes de transes dévastatrices pour ce qui se trouvait autour de lui lorsqu'il pensait longuement à quelque chose qui l'énervait. Cependant, les autres choses auxquelles il réfléchissait l'empêchaient ''juste'' de percevoir l'endroit où il se trouvait et ce qu'il s'y passait, un peu comme un rêve éveillé. Ardiel lui avait autrefois dit que c'était peut-être à cause de la longue période restée aux abords de l’Œil de la Terreur. Dyran ne voulait cependant pas y croire, car il détestait autant le Chaos que ses anciens frères de bataille qui l'avaient trahi.

Il se remit en route, car il avait entendu des bruits de pas. Il s'approcha de ses ennemis sans que sa présence soit éventée et se mit soudain face aux deux World Eaters qui lui bloquaient le passage. Comme un seul homme, les deux Astartes levèrent leur pistolet bolter pour tirer sur le Son of Horus. Cependant, lorsqu'il ouvrirent le feu, Kar Dyran était déjà près d'eux, et avait découpé le bras droit du premier en le privant de sa hache tronçonneuse vrombissante. Malgré tout, les deux bolts l'atteignirent, et si l'un d'eux fut arrêté par les couches de céramite, le deuxième les traversa et explosa dans le bas de l'abdomen de l'ancien capitaine, le tir chanceux provoquant des dégâts importants dans son corps. Dyran ouvrit en deux son adversaire manchot avant de vraiment ressentir la douleur. Il ignora cette dernière avant de traverser le corps du dernier World Eater d'un seul coup. Ce dernier se raidit, et l'ancien capitaine le fit chuter d'un coup de pied.
  Le Son of Horus ne se soucia plus des deux cadavres et se remit immédiatement à avancer, en boitant à cause de sa blessure, sans réelle douleur comme son armure injectait déjà des drogues de combat et des antidouleurs. C'était par contre assez handicapant.
  -Combien dans les environs, grogna-t-il dans son micro-vox sans desserrer les dents.
  -Plus que vingt-et-un dans l'enceinte de la forteresse, mais il y en a huit dans un rayon de cinquante mètres de ta position. Trois sont nettement plus massifs que les autres, sans le moindre doute des Terminators, répondit Ardiel.
  -Je ne peux pas tenir face à autant d'ennemis, c'est tout bonnement impossible. Trois terminators ? Sans doute Avrok et deux de ses frères. Contre eux, je vais avoir un réel problème. De plus mes facultés sont amoindries suite à une blessure assez importante et le retour de certains de mes troubles psychologiques.
  -Sans doute la meilleure option est la fuite, pouffa Ardiel.
  -Au lieu de raconter des conneries, sors du Thunderhawk avec l'escouade Black Bolt et venez me filer un coup de main.
  -Le brave capitaine Kariel Garrus demande de l'aide ?
  -Garrus n'existe pas, lança Dyran sans aucune trace de plaisanterie dans le ton de sa voix. Si vous pouviez arriver avant que je sois en charpie sur le sol, ça m'arrangerai pas mal.
  -Bien sûr, termina Ardiel. J'arrive.
  Il coupa la transmission.

Le Thunderhawk Hurricane of Cthonia, qu'il avait dérobé sept mille ans plus tôt, était actuellement son quartier général. Ses autres vaisseaux avaient au fil du temps et des batailles été détruits, et c'était le seul qui lui restait. Bien sûr, le fait de ne pas pouvoir effectuer de sauts Warp était un inconvénient non négligeable, et Dyran se demandait toujours comment il avait pu survivre autant de temps avec si peu de ressources. Le Son of Horus et les guerriers sous ses ordres étaient par ailleurs venus sur cette planète pour récupérer un vaisseau pouvant effectuer des sauts Warp. Kar Dyran était certains que les World Eaters disposaient d'un tel engin, et il comptait bien leur voler.
  Le Hurricane of Cthonia était non loin de la forteresse, camouflé. Pour se rendre du vaisseau jusqu'à l'actuelle position de l'ancien capitaine, il fallait compter environ cinq minutes si les autres Sons of Horus couraient et ne se trompaient pas de chemin, même moins que ça sans doute. Cependant, ces guerriers étaient autrefois les meilleurs soldats de la soixante-septième compagnie, et étaient même dirigés par Dyran lorsque la compagnie était menée par Taron Fortis, décédé avant que l'Hérésie d'Horus ne débute. Par conséquent, vu leur expérience, il était presque inconcevable qu'ils ne retrouvent par leur route, d'autant plus que leur chef Ardiel étudiait la forteresse depuis plusieurs heures. Il fallait juste attendre qu'ils arrivent. Ensuite...

-Te voilà, Garrus, hurla une voix extrêmement grave.
  Kar Dyran sortit de son intense réflexion avant de reprendre ses esprits, et son visage se décomposa derrière son casque MkIV. Avrok l'avait trouvé. Antonius Avrok était autrefois le capitaine de la vingt-sixième compagnie d'assaut des World Eaters, un monstre cruel et féroce. Le fait qu'il s'allie au combat de Dyran l'avait grandement étonné, mais sa présence avait été très appréciable vu sa puissance digne d'un char d'assaut. Sa trahison l'avait été un peu moins, et un certain nombre de soldats sous les ordres du Son of Horus avaient péri en essayant en vain de le tuer.
  Il avançait pesamment, son imposante armure Terminator ne lui octroyant pas une célérité importante. Ses deux poings étaient recouverts par les couches d'adamantium de griffes énergétiques d'où sortaient des lames tronçonneuses qui fendaient l'air à chaque mouvement. Sur son casque se trouvaient deux énormes défenses qui, malheureusement pour Dyran, ne semblaient pas diminuer son champ de vision. Par chance il n'était pas avec ses deux frères en armure Terminator, qui devaient patrouiller un peu plus loin ou tout simplement laisser leur chef abattre sa proie.
  -Avrok, commença le Son of Horus qui reculait.
  -Tu as vaincu Kalos grâce à ta lâcheté, mais elle ne te servira à rien contre moi. En temps normal, tu aurais peut-être pu résister quelque peu mais tu es blessé. J'ai senti la puanteur de ton sang il y a longtemps.
  -''La puanteur'' ? Je croyais que les World Eaters aimaient bien l'odeur du sang, mais j'ai dû mal interpréter. Peut-être que vous aimez seulement le vôtre et celui de vos frères. Si c'est la cas je suis désolé. J'aurais dû amener ce qui reste de la tête de Kalos, tu aurais sans le moindre doute apprécié.
  -Assez !
  Avec une vitesse prodigieuse d'autant plus insoupçonnable qu'il portait une armure tactique dreadnought, Avrok s'élança en avant pour attraper son ennemi. Kar Dyran se jeta lui aussi vers son adversaire, et empala le World Eater sur son épée. La lame traversa l'armure et le corps du Terminator et ressortit de l'autre côté sans pour autant l'arrêter. Antonius Avrok plaqua l'ancien capitaine Son of Horus contre le mur, et lui mit un coup de poing tronçonneur juste assez puissant pour arracher le casque de son adversaire. Pendant qu'il maintenait fermement sa proie avec sa main droite, il déverrouilla son casque et le laissa tomber au sol. Il regarda Kar Dyran dans les yeux. Ce dernier était en partie défiguré à cause du coup qu'il avait pris, mais se força à soutenir le regard d'Avrok.
  -Tu ne me tueras pas ici, World Eater, dit-il avec une voix faible.
  L'autre le frappa violemment dans le torse, lui faisant cracher du sang.
  -Arrête de me prendre pour un abruti ! rugit le Terminator. Quelle chance as-tu contre moi ? Un insecte face à un char d'assaut ! Tu vas périr !
  Il frappa à nouveau, arrachant cette fois le plastron entier de son adversaire. Il attendit quelques secondes avant de lui fracasser le crâne avec le sien.
  -Alors ? Tu crois toujours pouvoir gagner ?
  Un sourire passa sur le visage ravagé de Kar Dyran. Avrok était tellement focalisé sur lui qu'il n'avait même pas encore remarqué que six Sons of Horus se trouvaient derrière lui, armes levées et prêtes à tirer.
  -Espèce d'abruti, répondit faiblement l'Astartes alors que son sourire s'élargissait. C'est toi qui est mort. Ma guerre commence à peine. La tienne est terminée.

Cinq bolters et un bolter lourd ouvrirent le feu en même temps sur la silhouette massive du Terminator. Celui-ci lâcha Kar Dyran, remit tranquillement son casque et se retourna. La tempête de bolts s'intensifia, mais elle s'arrêta sur l'armure du World Eater qui éclata de rire. Il s'avança lentement vers les six Space Marines, ses deux poings tronçonneurs prêts à être utilisés. L'épée de Dyran était encore planté dans son ventre, mais il ne semblait même pas l'avoir remarqué.
  Finalement il fut assez près. La lame tronçonneuse longue d'un demi-mètre de son gantelet gauche trancha la jambe de Kaul qui tomba face à l'immense guerrier. Celui-ci leva son poing, prêt à l'abattre sur le Son of Horus à terre devant lui.
  Ardiel ne perdit pas une seconde. Il bondit en avant et retira la lame du corps du World Eater avant de dégoupiller une grenade à fragmentation qu'il lança sur le casque du Terminator. Puis, Ardiel eut juste le temps de traîner Kaul à l'abri avant que la charge explosive détonne, engloutissant Avrok dans une tornade de shrapnels.

Le World Eater sortit de l'enfer, l'armure abîmée par l'explosion, cependant il n'avait pas été ralenti. Il tenta de couper en deux Ardiel mais ce dernier était bien trop vif en comparaison avec lui, et esquiva le coup sans difficulté. Kaul rampa en arrière tout en s'efforçant de faire feu avec sa main tenant son bolter. Avec un sourire de satisfaction, Avrok s'avança vers le Son of Horus à terre pour l'écraser avec ses pieds massifs.
  Une explosion retentit derrière le Terminator, et celui-ci rugit de douleur. Kar Dyran avait, malgré ses blessures, tiré au bolter dans la jointure à l'arrière du genou du World Eater, paralysant sa jambe gauche et lui faisant d'importants dégâts. Alors qu'Avrok se retournait, l'autre Astartes face à lui hurla quelque chose en Cthonien, la langue de la planète d'origine des Sons of Horus. Aussitôt, les six Space Marines reculèrent jusqu'à être à une distance raisonnable du World Eater qui peinait à se mettre en mouvement. Quelques mètres devant lui, Kar Dyran éclata de rire.
  -Pauvre imbécile, ricana-t-il. Je t'avais dit que tu mourrais.
  -Je ne suis pas mort, fit remarquer le Terminator.
  -Ça viendra, termina l'ancien capitaine en dégoupillant une grenade antichar.
  L'explosif atterrit aux pieds du World Eater. Celui-ci tenta de reculer mais toute l'armure de sa jambe abdiqua à ce moment précis, le faisant perdre l'équilibre et s'effondrer à moitié sur le sol. Et alors qu'il vit le visage ensanglanté mais ricanant de Dyran, Avrok se demanda comment il avait pu tomber dans un piège aussi simple.

La grenade explosa et engloutit pour la deuxième fois le monstrueux World Eater, mais cette fois il arrêta de bouger. Son armure était éventrée, et toute sa chair fondue par la chaleur sortait par les orifices béants dans l'adamantium. Ses serres, ses défenses et les lames tronçonneuses à ses poings avaient littéralement explosés, projetant des esquilles de kératine démoniaque dans toute la pièce.

Dyran se releva, écrasé par la douleur qui se propageait dans chaque centimètre carré de son corps. Il grimaça et se dirigea vers ses frères qui ne parvenaient pas à cacher leur joie d'avoir survécu et participé au meurtre d'Avrok. De plus, il n'y avait aucun signe des deux autres World Eaters sur les auspex, ce qui signifiait sans doute qu'ils n'avaient pas senti ce combat et avaient préférés fuir, comportement étrange pour des adeptes du dieu du sang.
  -Mes frères, annonça Kar Dyran d'une voix faible.
  Et alors qu'il arriva près d'eux, il s'effondra sur le sol, tandis que ses signes vitaux descendaient à un rythme alarmant sur les affichages tactiques des autres Sons of Horus qui se précipitèrent vers lui.

3000 mots.


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par - Ghost of Arkio - Lun 8 Aoû 2016 - 20:28

De plus mes facultés sont amoindries suite à une blessure assez importante et le retour de certains de mes troubles psychologiques.
.. mais non, un astartes dit pas qu'il a des problèmes psychologiques ; ils ont tous des surmoi génétiquement modifiés Wink

Attention aussi avec la relecture, je sais, moi aussi j'ai l'attention qui baisse avant d'arriver au 2000 ème mot.
Sinon texte sympa avec beaucoup de dialogues, et d'action, et qui m'a rappelé certains passages de la trilogie NL.

Certains détails cependant:
- une grenade antichar et tout le monde dans la même pièce?
- des WE en petite forme quand-même.. capitaine ou pas, qu'un survivant du M31 se fasse surprendre aussi facilement.. (?)

Mais surtout je me suis demandé même après 3000 mots de quelle vengeance il s'agissait, pourquoi ces persos se battaient les uns contre les autres, et pourquoi à la fin on a pas d'ouverture vers une suite, une accroche, mais seulement le héros qui s'évanouit.
Tu comptes faire une série?
Même pour un texte "épisode", il gagnerait à avoir une certaine autosuffisance dans la compréhension des enjeux de cette lutte. (ou alors je l'ai loupé dans ma lecture).

Et donc là aussi, quid du thème central "la Guerre éternelle" ?
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par Variel Lun 8 Aoû 2016 - 22:01

- Ghost of Arkio - a écrit:.. mais non, un astartes dit pas qu'il a des problèmes psychologiques ; ils ont tous des surmoi génétiquement modifiés Wink
Comment ça ?

Merci !

Pour la grenade, la pièce est grande, je l'ai sous-entendu : ''Aussitôt, les six Space Marines reculèrent jusqu'à être à une distance raisonnable du World Eater" et "Quelques mètres devant lui, Kar Dyran éclata de rire."
Après Kalos a surtout survécu en restant avec Avrok, alors que Garrus (ou Dyran) est parvenu à mener pendant des millénaires quelques Space Marines dans la galaxie, de plus il reste dans une position avantageuse. Enfin, le fait que Kalos soit un adversaire loyal le perd, car il a trop d'honneur pour attaquer son ennemi dans le dos, alors que l'autre n'a pas la moindre pitié pour lui !

Bah les WE (qui sont également traqués par les forces loyalistes et renégates) considèrent que Garrus est la source de tous leurs problèmes (comme ils se sont alliés à lui durant l'HH) et veulent se venger de leurs malheurs (je pensais l'avoir à peu près expliqué, navré si c'est flou ^^)
Ben pour une série pourquoi pas, à voir si le texte a des retours assez positifs (et aussi que j'ai le temps d'écrire une suite ^^)
Du coup désolé si je l'ai mal expliqué Wink

Pour la Guerre éternelle, je voulais montrer notamment le fait que les Space Marines (conçus pour la guerre, rien que ça !) des World Eaters traquent pour les tuer les Sons of Horus auxquels ils se sont alliés des millénaires plus tôt, bien que ce soit évidemment les derniers les personnages principaux ^^


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par - Ghost of Arkio - Lun 8 Aoû 2016 - 22:51

Ha, c'est les WE qui veulent se venger des SoH en général ; mais dans ce cas oui je suis passé à côté de l'allusion.
Ssi/quand tu liras Félon, ADB explique bien que les WE sont orphelin de tous et faisaient déjà la guerre pour la guerre durant la Grande Croisade.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par Variel Lun 8 Aoû 2016 - 22:59

Ben en fait plus du groupe dirigé par Garrus plus précisément mais oui c'est l'idée ^^
Ah okay faudra que je le lise alors Very Happy (rien que parce que c'est ADB qui l'a écrit !)


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par Caddon Varn Sam 3 Sep 2016 - 13:54

En dehors du fait qu'on sait pas vraiment comment ces space marines ont fait pour être ni avec l'Imperium, ni avec le chaos, c'est un récit intéressant avec de bons passages d'action Smile


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par Emperor Sam 3 Sep 2016 - 15:07


Récit très bavard ^^

Le début me rappelle cette scène où Indiana Jones finit par flinguer avec un soupir le mec qui fait le kakou avec son sabre depuis 15 secondes xD

Intéressant aussi ce personnage de très vieux space marine cantonné à un secteur restreint de l'espace par manque de propulsion warp et qui doit en plus faire avec sa dégénérescence génétique tout en reconnaissant de manière pragmatique (une qualité fondamentale des SM) ses problèmes psycho. Approche originale s'il en est.

J'aime bien aussi l'image du Terminator qui remet tranquillement son casque alors qu'il se prend une volée de plombs ^^



[Lettres de Sang 14] - Vengeance 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par Variel Dim 4 Sep 2016 - 12:19

@Caddon Varn : Je te remercie pour le compliment Smile

@Emperor : Oui j'ai essayé de privilégier un minimum les dialogues ^^

Ah j'en sais rien je ne crois pas l'avoir vu !

Oui Garrus est l'un de mes personnages préférés dans mon fan-fluff ^^

J'avoue moi aussi ^^

En tout cas merci à toi aussi !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 14] - Vengeance Empty Re: [Lettres de Sang 14] - Vengeance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum