Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

[NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions Empty [NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions

Message par vulkan Mar 18 Oct 2016 - 11:30

Salut, c'est une nouvelle que j'avais terminé depuis peu et je voulais savoir ce que vous en pensiez.


Le soldat Jason était collé contre le mur du bunker qui lui servait de refuge à lui et à son peloton depuis les 2 mois que cet enfer durait, 2 mois à repousser ces traitres qui hurlait le nom de leur faux dieu en chargeant sur la ville ou sur sa position.                                                                                                                                                                                                                     Jason se leva en remettant son casque :                                                                                   -«Je vais pisser, Lucas prends  ma place ».                                                                                                                                                                                                                            Tandis que Lucas prenait sa place, Jason se dirigea vers le coin qui leur servait de toilettes : un trou creusé dans la terre à bonne distance du reste du bunker pour éviter de déranger les hommes avec l’odeur. Jason quittait juste les toilettes  lorsqu'il entendit une explosion provenant de son poste.                                                                                                                                                       « Eh merde, il remette ça » se dit Jason en se précipitant vers le lieu de l’explosion les sens aux aguets et le fusil à la main ; lorsque qu’il arriva sur les lieux il vit le mur du bunker éventrée et le reste de la pièce était repeint au sang frais.                                                                                                                                                                                                                             -« Bordel c’était quoi ça ? » dit une voix.                                                                                   -« Mettez-vous en formation ligne de tir, fissa ! » Beugla un officier.                                               Jason obéit et mit en joue le trou béant dans le mur comme les autres. Soudain cinq énorme silhouette s’avancèrent, leurs armures était couleurs jaunes fauves, tous portait des immenses fusils et des épées.                                                                                                                             -« RENDEZ-VOUS ET VOUS AUREZ UNE MORT RAPIDE, RESISTEZ ET VOUS SUBIRER MILLE TOURMENT EN ENFER » dit l’un deux d’une tellement grave et profonde qu’elle semblait provenir des abimes       -« Apprenez à compter, dit un officier, vous êtes cinq on est au moins 80, soldat charg….. »               Le reste de sa phrase mourut dans sa bouche au sens littéral quand les monstres ouvrirent le feu et que 30 hommes explosèrent dans une gerbe de sang                                                                     -« EN FAIT VOUS ETES CINQUANTE, RENDEZ-VOUS, VOUS N’ETES PAS ASSEZ NOMBREUX » dit un des géant d’une voix proche de l’amusement.                                                                                                                                                                                                                                 Pour toute réponse Jason et les soldats chargèrent tout en tirant sur les monstres qui ne parurent pas affecter cependant au dernier moment ils dégainèrent leur lames et chargèrent en hurlant                   -« GLOIRE AU LION ET A L’EMPEREUR !!!! »
                                                                                                                                     Jason assista tétanisé au massacre de ses camarades et amis, le géant se déplaçait avec une rapidité défiant toute logique et chacun de leurs coups défonçaient un torse ou une tête, Jason vit un soldat dénommer Éric réussir à planté la baïonnette  de son fusil entre le plaques de l’armure d’un des monstre. En réponse le monstre arracha le fusil et un bras de Éric puis il le pris par son dernier bras pour l’envoyer sur un groupe de garde près de Jason avant d’utiliser le fusil qu’il tenait comme une fléchette en clouant un autre homme au mur, pendant ce temps-là un soldat, sans doute poussée par la folie, défia un géant  en l’insultant de tous les noms, pour toute réponse le géant le décapita d’un mouvement désinvolte mais si rapide que pendant un instant la tête du soldat resta collé au reste du corps avant de se détacher en roulant par terre ; ailleurs un géant se retrouva jetée à terre par un tir de lance grenade mais il se releva et entrepris de massacrer à main nue le groupe de garde qui venait vers lui, étranglant même un soldat avec les entrailles d’un autre qu’il avait extirper à mains nue ; un autre encore utilisait une énorme épée tronçonneuse pour tuer ses adversaires dans un festival de sang et d’entrailles, le dernier d’entre eux couvrait les quatre autres en éliminant avec son énorme fusils tous soldats qui réussissait à passer derrière ses protégés.  
                                                                                                                                          Un moment Jason regardât son pantalon intrigués par la sensation de chaleur qu’il ressentait, pour découvrir qu’il c’était pissé dessus. Le temps qu’il relève  la tête il se retrouva nez à nez avec les cinq géants qui le fixaient de leurs yeux noires comme l’abime, avant qu’il puisse esquisser le moindre geste celui à l’épée tronçonneuse le saisit par la gorge, l’étouffant presque                                                                                                                                                                                -« Pourquoi ? » Réussit à articuler Jason                                                                                                                                                                                                                               -« POUR L’EMPEREUR » répondit le géant avant de lui tordre le coup.


Le sergent Taima se tenait au garde à vous mais il ne trompait personne, il était impressionné voire terrifié  par les individus présent dans la salle de commandement, il s’était pourtant préparer à cette rencontre : le seigneur commandant « Geronimo » Goyathlay l’avait briefé sur les astartes des angels of lions.                                                                                                                                 -« Ils descendent de la première légion, les darks angels,  mais ils sont relativement indépendants vis-à-vis de l’imperium »  lui avait dit le seigneur commandant                                                          -« Comme les spaces wolves ? » avait avancé Taima                                                                   -« Oui et non, ils suivent en partie le codex astartes mais ils sont plus indépendant que les loups, des rumeurs circulent disant que ce chapitre a été créé pour être les exécuteurs des seigneurs de terra ».
Malgré toute sa préparation les spaces marines a l’armure couleurs fauve le terrifiait quand même, il se dégageait d’eux un aura de violence a peine contenue et chacun de leurs mouvement reflétaient une discipline martiale que lui-même ne pouvait que rêver.  
                                                                                                                                            -« Mes hommes sont formels, dit le capitaine Aléxandros, une très forte concentration de rebelle  c’est retranché en se lieue » et pour appuyer sa déclaration il pointa du doigt la position en question.         -« Mais ça n’as pas de sens, répondit le seigneur Goyathlay, cette position est très difficile à défendre c’est quasiment suicidaire ».                                                                                                     -« Difficile mais pas impossible, rétorque le sergent Gabriḗl des hippeis, « les hippeis donc les garde du capitaine » se dit inconsciemment Taima, en prenant cette position il compte nous prendre a contre-pieds en espérant que nous négligeront cette information et que nous n’enverrons qu’un petit contingent mais qui se heurtera a une défense solide de leur part, de plus il s’agit d’un lieu sacré pour eux, il se croient protégés par leur dieu »                                                                             Le sergent avait presque craché le dernier mot « C’est vrai, ils haïssent le concept de la religion ».
                                                                                           
-« Maintenant que nous sommes d’accords sur l’importance d’un assaut sur cette position, il faut convenir des forces qui iront à l’assaut » dit le sergent Xanthos de l’escouade stigma.                       -« Les escouades gamma, delta, stigma, dzêta et iota s’en chargeront, dit le capitaine Aléxandros, seigneur commandant, auriez-vous l’obligeance de me « prêtez » quelque- uns de vos peloton ? »         Malgré les regards hostiles que lançait plusieurs des sergent angels of lion le seigneur commandant ne flancha pas et répondit « je peux vous donner 3 peloton de troupes de choc sous le commandement du sergent Taima ici présent ».
                                                                                                                                            Il fallut plusieurs secondes à Taima pour se rendre compte que c’était de lui qu’on parlait, tous les angels of lions le fixaient et Taima eut la désagréable impression d’être une petite bête acculé et entouré par une bande de prédateurs, il lui fallut un effort de volonté considérables pour ne pas s’effondrer en pleurant et s’approcher                                                                                         -« Sergent de peloton Taima a vos ordres messeigneurs »                                                             -« Très bien, dit le capitaine Aléxandros, le groupe de combat sera placée sous la direction de l’épistolier Theobáldos, vous accomplirez votre mission pour la plus grande gloire du lion et de l’empereur ; ROMPEZ !                                                                                                           Les sergents angels of lions frappèrent du poing sur leurs cuirasses et sortirent de la salle de briefing pour préparer leurs hommes et Taima fit de même en se dirigeant vers ses vingt hommes.
                                                                                                                                          -« Alors ? » demanda Lomasi son amie et opératrice radio du peloton en venant à sa rencontre avec le reste des troupes de choc                                                                                                         « On est affecté à une mission avec les astartes » répondit Taima sentant venir les questions et les commentaires en tous genres                                                                                                 Avant que le moindre hommes ne put ouvrir la bouche un voix semblables a un éboulement de rocher se fit entendre                                                                                                                         -« SERGENT TAIMA, Taima se retourna pour voir le sergent Ezoke de l’escouade delta, VENEZ JE VOUS PRIE ».

Tout en s’approchant Taima examina le sergent : comme tous les membres de l’astartes il était énorme, Tamia estimait sa taille à 2 mètres 50, il portai l’armure fauve des angels of lion, son casque était noir, sans doute le symbole pour les sergents, il portait deux armes fixé magnétiquement sur le côté gauche de sa ceinture : une énorme épée tronçonneuse et une tout aussi énorme épée rangé dans son fourreau, sur le côté droits y étaient accroché un pistolet bolter et un bolter. Son visage tanné semblait avoir été taillée au burin mais Tamia y trouva une certaine noblesse, il portait une barbe bien fournie qui se terminait en petite tresse, Tamia  compta sept clous de platine enfoncé au-dessus de ses sourcil, sa chevelure brune était noué en trois grande tresse : deux était sur les coté de son visage et la troisième lui tombait sur le dos, une énorme cicatrice lui barrait le côté droit du visage, sans doute une lame ork, ses yeux était ambrée et brillai d’une lueur prédatrice.
                                                                                                                                            -« Votre peloton sera affecté à mon escouade, dit le sergent Ekoze, alors je vous préviens je ne veux pas vous avoir entre mes pattes au combat, me suis-je bien fait comprendre ? »                               -« Oui, répondit Tamia, mes hommes sont à votre disposition monseigneur »                                   -« Ne m’appeler pas comme ça, dit Ezoke, je ne suis le seigneur de personne, départ dans une heure, rendez-vous au point 5-5-7, soyez près » sur ce l’astartes tourna les talons et se dirigea vers son escouade.      
                                                                                                                                          Taima retourna vers son escouade qui commençait déjà à se préparer, il s’assit près de Losami qui était occupé à vérifier son système radio                                                                                     -« qu’est-ce que tu veux que je dise ?, dit-elle,  que ça va être une promenade de santé ?, que les astartes vont nous utiliser comme du bétail ? Tamia tu connais les gars ils vont râler un peu puis ils vont rentrer dans le rang, c’est toujours pareil »                                                                           Tamia acquiesça, toujours penché sur son fusil                                                                             -« le problème n’est pas de savoir si ils vont râler mais si les space marines ne vont pas trop les motivés »  Lomasi le regardas d’un air étonnée                                                                           -« tu sais très bien ce que je veux dire »      
                                                                                                                                            Une heure après les vingt troupes de choc était au point de rendez-vous C’était la place de la ville qui avait servi de siège du gouvernement rebelle avant que les angels of lions ait pris possession de la ville après deux semaines de combat.                                                                                         -« On peut dire qu’ils sont ponctuel » fit remarquer Delsin en fixant les onze angels of lion qui regardait dans leurs directions comme si il les attendait. 3 marines s’approchèrent vers eux, Tamia reconnut le sergent Ezoke ils étaient accompagné d’un homme de son escouade, celui-ci portait un casque, en revanche le dernier angels of lion qui s’approchait d’eux portai une armure bleue avec une sorte de coiffe et il était armé d’un bâton dont émanait une étrange lueur bleu.                                                                                                                                                                           -« Bienvenue, dit l’astartes à l’armure bleue d’une voie accueillante, je suis l’archiviste Theobáldos »     Taima serra la main tendue par l’archiviste en étant surpris qu’elle soit encore entière.                     -« laisser-moi vous présentez le reste de delta, continua Theobáldos, vous connaissez le sergent Ezoke, voici frère  Dámonas, le troisième astartes hocha la tête, Rokia, frère Sékou, Errikos, Zacharías, Lassana, Agamémnōn, Mozonko et Zḗnōn. Tour à tour les angels of lions nommés s’approchèrent des troupes de choc .  
-« Notre objectif est à une dizaine de kilomètres, dit le sergent Ezoke, on ferait mieux de se mettre en route.»                                                                                                                             Sur-ce les troupes de choc et les astartes se dirigèrent vers la ville en ruines.
                                                                                                                                            -« Il ne parle pas beaucoup » dit Amarok.                                                                                   -« C’est sûr qu’ils ont autre chose à faire que de ce taper la causette avec nous »répondit Adriel d’un sarcastique.                                                                                                                           -« Commencez pas les gars, rester concentres, intervint Taima, Losami tu as quelque chose sur la radio ? »                                                                                                                               -« Rien du tout, dit Losami en portant la main sur ces écouteurs, les communications doivent êtres brouillés. »                                                                                                                             -« LE BROUILLEUR EST A UNE CENTAINE DE METRES, NOUS COMPTONS NOUS Y RENDRE…, dit un des spaces marines, son casque empêchait de connaitre son identité.                                                   -« Vous avez réussi à nous entendre alors que vous étiez a au moins dix mètres ? » dit Taima e        -« N’INSULTEZ PAS NOS CAPACITES SERGENT TAIMA, Rétorqua space marine, C’EST COMME SI  VOUS CRIEZ QUAND VOUS PARLEZ ».                    
                                                                                                                                            Taima détourna le regard des optiques noires du space marine et s’engagea dans une ruelle comme le reste du groupe quand soudain le bruit assourdissant d’une arme lourde se fit entendre en même temps que Yuma explosait en une gerbe de sang et d’entrailles, moins d’une seconde après les spaces marine s’était mis à couvert et ripostait avec leurs bolters .                                                           -« A couvert !!! » hurla Taima en se ruant vers un bâtiment en ruine qui servait déjà de couvert a un autre space marine                                                                                                                    Une seconde plus tard les troupes de choc s’abritèrent, alors fusillade entre les angels of lions et l’emplacement d’arme s’intensifiait                                                                                                                                                                                                                                        -« Par le trône, c’était quoi ça ? » dit Taima pour lui-même.                                                            -« Un bolter lourd MK IV C situé sur un talus haut de 4 mètres a une vingtaine de mètres de notre position actuelle c’est-à-dire l’emplacement du brouilleur que nous cherchons à détruire, il doit y avoir au moins 32 gardes et 3 transport de troupes, il est d’ailleurs étonnant qu’il n’y ait pas de mortier en plus » rétorqua le space marine à côté de lui d’une voix froide et sans émotions, il avait enlevé son casque et Taima pouvait voir à quoi il ressemblait : une cicatrice entaillait sa joue droite,  ces yeux était noir de jais et ces cheveux brun était noué en une queue de cheval.                                         D’ordinaire Tamia  aurait envoyé balader la personne qui lui aurait répondu mais là il était étonné : il aurait aimé savoir comment le space marines avait toute ces information mais ce n’était pas le moment.  
                                                                                                                                          - « Ce bolter lourd va nous causer des problèmes si on reste comme ça !, hurla Taima au space marine, il faut faire quelque chose »                                                                                         L’astartes s’accroupit pour mettre se mettre au niveau de Taima,                                                     -« Et qu’est-ce que vous croyez qu’on fait sergent Taima ? » dit le marines      
                                                                                                                                            Taima détourna le regard du marines pour regarder le champ de bataille : le bolter lourd tirait toujours et bloquait le groupe, les angels of lions ripostait toujours et de temps en temps un hurlement accompagnée d’une petite explosion rouge sang suivait, les troupes de choc suivait l’exemple des spaces marines mais leurs armures et leurs réflexes ne les protégeait pas du bolter lourd, chenoa et wazyka avaient été fauchés par les balles explosive en revanche aucun angels of lions n’était tombé , pour eux les dégâts les plus important se limitait à des plaques d’armures éraflées.
Au bout d’un moment les angels of lions intensifièrent leur tirs et l’un d’entre eux armées d’un lances missiles courut se s’agenouiller en plein milieux de la rue et tira un missile qui alla exploser sur le bolter lourd, brulant tout sur un rayons de dix mètres, moins d’une seconde plus tard 5 marines, dont un armé d’un lances flammes courèrent vers la position ennemi, Taima et ses troupes de choc leurs emboitèrent le pas tandis que le reste des angels of lions entourait la base ennemi , lorsqu’il arrivèrent ils assistèrent a un massacre à sens unique : les angels of lions massacraient les soldats ennemis avec une facilité déconcertante : leur épées tranchaient tête et membre aisément tandis que leur lance-flammes incinérait tous ceux qui était assez stupides  pour se mettre à couvert.  
Au bout de deux minutes tous les traitres était mort, les troupes de choc inspectait l’avant-poste rebelle tandis que les spaces marines montait la garde et que Taima, le sergent Ezoke, l’archiviste Theobáldos, frère Dámonas ainsi que Losami était rassemblée autour d’une carte de la ville                                                                                                                                                             -« Maintenant que le brouilleur est neutralisées nous avons pu reprendre contact avec les autres groupes, annonça Ezoke, nous avons appris que stigma et dzêta ont engagé l’ennemi à plusieurs reprises, mais il semblerait qu’à chaque fois ils ont rompu le combat, nous pensons donc qu’il cherche à se regrouper à l’objectif                                                                                                       -« Ils mettent tous leurs œufs dans le même panier » murmura Losami.                                         Les astartes la fixèrent d’un air perplexe.                                                                                     -« C’est une expression pour dire qu’ont concentré tous au même endroit, répondit Losami gêné d’être au centre de l’attention de telles personnes »                                                                               -« En tout cas ça va nous faciliter la tâche, dit Dámonas en revenant sur la carte, ils vont tous se rassembler au même endroit et on n‘aura plus qu’à les cueillir comme les idiots qu’ils sont. »               -« Lais si ils sont trop nombreux ? répondit Taima, même pour vous.                                                Les trois spaces marines présent éclatèrent de rire                                                                       -« Elle était pas mal cette blague » dit Ezoke                                                                             -« Ce n’était pas une blague » bafouilla Taima                                                                               -« Ne vous inquiétait pas, dit Theobáldos, ils ne seront jamais trop nombreux pour nous, nous avons…      
Le reste de sa phrase fut couvert par le son d’une explosion qui retentit à une dizaine de mètres soufflant un astartes et le jetant à terre                                                                                       -« Je savais que Rokia n’aurait pas dû parier il gagne à chaque fois », grommela Dámonas.               -« Tu lui interdira de parier comme on seras sorti de cette embuscade, d’accord » répondit Ezoke       -« Celui-là il est pour nous, hurla Losami, à terre »
Taima se jeta à terre en se préparant au choc mais l’obus ne vient pas, la place il n’y eu qu’un étrange bruit, étonné Taima releva la tête pour voir que lui ainsi que Losami, Ezoke, Dámonas et Theobáldos était protégé par un dôme en verre qui semblait être alimentée par des éclairs provenant du bâton de Theobáldos, c’est un psyker, comprit Taima  
-« Rokia et Agamémnōn ont localisé le mortier, intervint Dámonas, ils demandent l’autorisation d’intervenir. »                                                                                                                                                              
-« Autorisation accordée, répondit Ezoke, dit-leur de dépêcher. »                                                     -« Losami demandent au gars d’aller les aider. » dit Taima                                                             -« Je vous aie dit que je ne voulais pas dans les pattes. » grogna Ezoke                                         -« Sergent, intervint Theobáldos, laissez-les faire, il vaut mieux que trop que pas assez. »

Frère Rokia vérifia une dernière fois le chargeur de son bolter avant de rejoindre Agamémnōn qui était accroupi derrière une ruine à observer la batterie de mortier.                                                       -« Alors, t’as finie ta reco ?, dit Rokia d’un ton sarcastique, on peut y aller ? »                                -« Je détermine juste le point ou je pourrais bien te couvrir, répondit  ça va peut-être prendre deux minutes. »                                                                                                                             -« On n’a pas deux minutes les autres en bas ce font pilonner, rétorqua Rokia exaspérée, j’ai qu’as foncer dans le tas le temps qu’il se comprenne ce qui leurs tombe dessus tu pourras abattre leur fusils radiant laser  tandis que je que je m’occuperais des autres gardes. »                                             -« Le codex ne préconise pas ce genre d’action, dit Agamémnōn, il y a trop de chose mal qui pourrait mal tourner. »                                                                                                                         -« Tu m’énerves avec ton codex, j’y vais. »

Rokia s’élança vers la position de mortier tout en élaborant sa stratégie : il’ y avait deux servant de mortier et dix hommes, le seul réel danger était le soldat avec le fusil radiant laser, il fallait l’abattre en premier d’un tir de bolter ; Les 9 autres était équipés de fusils laser de piètres facture, il ne pouvait qu’égratigner l’armure de Rokia, donc le plan était un tir de bolter pour neutraliser le radiant laser et éliminés les autres au corps-à-corps ;facile.
Rokia visa avec son bolter et tira un unique bolt qui se logea dans le torse du soldat avec le fusil radiant, le tuant sur le coup, Rokia, rangea son bolter, saisit sa dague et son épée et hurla :             -«GLOIRE AU LION ET A L’EMPEREUR ».
Puis il se jeta sur les gardes qui essayait de faire une ligne de tir, son épée tranchait les mains ou écartait les fusils utilisé comme lance tandis que sa dague tailla de longue plaie dans le torse des infortunés garde, 13 secondes plus tard ses 9 adversaires était mort et les 2 servant de mortier prenait la fuite, Rokia se prépara à les poursuivre lorsque qu’une trentaine de soldat ennemis déboulèrent d’une rue adjacente en fonçant tout droit sur Rokia, intéressant, pensât-il en prenant son bolter en visant calmement, soudain les soldat ennemis commencèrent à tomber sous des tirs laser, intrigués Rokia tourna la tête pour voir une dizaine de troupes de choc du 20ème cherokee en position de tirs lâchant une deuxième salve qui eut raison d’une dizaine d’autres soldat, Rokia décida de s’écarter pour observer l’affrontement alors que les cherokee chargeaient les derniers traitres avec leurs couteau, l’affrontement qui suivit fut une débauche de violence inouïe qui, selon Rokia aurait retourné l’estomac de quiconque n’était pas un space marine, les soldat s’étranglait se piétinait, s’écorchait, se ruait de coup…., au bout de vingt minutes 9 troupes de choc était debout en train de panser leurs blessures et vérifier leurs matériels                                                                                                                                                            
« Tu étais ou ? » demanda Rokia à Agamémnōn qui s’approchait en portant le corps d’un soldat ennemis .                                                                                                                             -« En train de rattraper tes conneries, dit-il en se posant le corps du soldat par terre, j’ai dut tuer tous les soldats ennemis dans un rayon de un kilomètres pour éviter qu’il ramène des renforts, et j’ai aussi trouvé un officier, il pourra nous être utile, alors c’est cherokee ? »                                                 -« Divertissant mais efficace, répondit Rokia, bon, on y va j’ai envie de voir frère Theobáldos à l’œuvre ».

Taima aperçut deux silhouettes de spaces marines  et neuf troupes de choc
-« Vous en avez mis du temps, dit Ezoke, vous avez rencontrés des xenos au passage ? »                   -« Oui, répondit l’un d’entre eux, des Eldars projetait l’invasion de la planète mais on les empêcher à nous deux »                                                                                                                           -« Oh, intervint Dámonas, ils étaient combien ? »                                                                         -« Un peu petit millier rien d’insurmontable » répondit l’angels of lions.
Tous les angels of lions présent éclatèrent de rire, vraiment spécial leurs humours, se dit Taima.

L’autre angels of lions s’approcha et Taima remarqua qu’il portait un corps.                                       -« On a capturé un officier, dit-il, ça peut nous servir.»                                                                   -« Emmenez-le à l’intérieur répondit Theobáldos en désignant un bunker d’habitations, nous allons l’interroger, sergent, Dámonas, Rokia suivez-moi, sergent Taima vous pouvez venir avec votre ami si vous voulez, mais je préviens ça ne va pas être beau. »                                                                 -« J’ai vu pire qu’un interrogatoire vous savez, répondit Taima presque offensé, viens Losami. »

Taima et Losami pénètrent dans la bâtisse qui allait servir de salle d’interrogatoire, une fois à l’intérieur Dámonas attacha le prisonnier avec des menottes que lui avait prêté Losami a un tuyau enfoncé au préalables dans un mur, Taima en profita pour l’examiner : il était de taille moyenne et portait un uniforme des gardes issues de cette planète : les tirailleurs de Constantine : un costume rouge pourpre t un gilet par balle blanc os, ces trait bronzés était constellé de cicatrices.

-« Je vais le réveiller, dit Theobáldos, le sergent Ezoke et moi seront les seuls à parler, des objections ? »
Sur ces mots l’archiviste posa ca mai  sur le front du prisonnier qui s’éveillait en criant
-« Je suis ou ?, vous êtes qui ? » hurla-t-il                                                                                 -« Premièrement c’est moi qui pose les questions, dit Theobáldos, deuxiement vous êtes notre prisonnier donc….                                                                                                                   -« Je ne dirais rien » l’interrompit le tirailleur.                                                                             -« Interrompez-moi encore une vois et la personne derrière vous démembrera » continua Theobáldos impassible.
Pour appuyer ses dires Dámonas appuya fortement sur l’épaule du prisonnier qui hurla de douleur.
-« Vous allez parler ou je vous ferai parler et quand j’en aurai fini vous me supplierez de vous. achever »
continua  Theobáldos.                                                                                                             -« Qu’est-ce que vous voulez savoir » demanda le soldat.                                                               -« Tout » dit Ezoke.                                                                                                               -« A commencez pourquoi vous vous êtes révolter » compléta Theobáldos.

Le soldat leurs raconta que 2 années auparavant le nouveau gouverneur avait instauré un régime dictatorial qui eut pour conséquence l’apparition de factions prônant la rébellion et la sécession a l’imperium qui aboutit à un coup d’état massivement soutenue par la population et à l’entrée en guerre contre l’imperium.
-« Et ces rebelles ne prônait que la sécession à l’imperium ou chose ? » demanda Theobáldos.             -« juste la mise à mort des psyker comme toi, monstre » lui répondit le soldat.
L’archiviste resta étonnamment calme au grand étonnement de Taima qui lui devait mobiliser tout son sang-froid pour ne pas sauter à la gorge du prisonnier.
         
-« Je crois que vous n’avez pas bien compris, dit Theobáldos en s’avançant vers le prisonnier, c’est nous qui décidons si vous devez vivre ou non »  
Sentant le danger le tirailleur tenta de se débattre mais Dámonas le fit rester en place tandis que Theobáldos s’avança et matérialisait une boule noire.
-« Vous allez répondre à toute nos questions, que vous le vouliez ou non. »
L’archiviste plaça la boule noire sur le front du prisonnier qui hurla à mort et tellement que Losami fut forcé de sortir, après une minutes de hurlement l’archiviste retira sa main tandis que le prisonnier sanglotait Taima fut surpris de sentir un frisson lui parcourir le corps.

« J’ai tout ce qu’il vaut, dis Theobáldos, nous pouvons y aller. »                                                       « Et lui » demanda Taima et pointant du doigt le prisonnier qui pleurait en silence.
Le sergent Ezoke dégaina son énorme couteau, s’approcha du prisonnier et  le lui donna.
« Pour l’empereur » déclara le prisonnier avant de s’ouvrir le ventre avec la lame d’Ezoke sous les yeux tétanisé de Taima.

Ezoke ramassa la lame, la nettoya et la rangea dans son fourreau, impassible et sorti suivit de Taima.
-« Que s’est-il passé, demanda Losami inquiète, on a entendu des hurlements horrible. »                     -« Crois-moi, il vaut mieux que tu ne sache pas » répondit Taima qui se dirigea vers Theobáldos.       -« Oui sergent Taima ? » dit Theobáldos impassible.                                                                      -« Vous pouvez m’expliquer ce qu’il s’est passée avec le prisonnier ? » répondit Taima.  
-« Un traitre a l’empereur est mort rien d’autre, dit l’archiviste, je sais quelle sont les forces qui nous attendent à l’objectif et quelle sera leurs dispositions, c’est tout ce qui compte. »                             -« Et ce que vous lui avez fait, vous l’avez brisé, je l’ai vue pleurer et se suicider, vos méthodes sont hérétiques. »

En une seconde l’atmosphère s’alourdit brusquement et Theobáldos s’approcha du visage de Taima
-« N’espérer pas que je vais justifier mes actes et ne m’insulter plus ou vous vous connaitrez la souffrance sous un nouvel angle, et il ne vous plaira pas, me suis-je bien fais comprendre ? »           -« Oui » dit Taima, cherchant à dissimuler sa surprise et sa peur.                                                   -« Très bien, nous sommes d’accords, nous partons dans 20 minutes soyez prêts »                             -« Et moi qui croyait qu’il était le plus sympa » intervint Losami.                                                   -« Il semblerait que ce soit le pire ma chère, viens allons préparer les hommes » répondit Taima en se dirigeant vers les autre cherokee                                                                                               -« On a entendu des cris que s’est-il passé ? » demanda Delsin                                                       -« Nos alliés ont révélé leurs vrais nature, dit sobrement Taima, on doit être prêt dans vingt minutes préparez-vous. »

Trente minutes plus tard les angels of lions et les troupes de choc étaient en position près de l’église, c’était un énorme bâtiment dans le plus pure style baroque, Taima voyait plus d’une centaine de gardes retranché à l’entrée du bâtiment avec des bolters lourds et il y avait aussi des plateformes d’armes aux différends étages de l’église.
-«Les autres escouades sont en position » annonça Ezoke sur la radio.                                             -«Quel est le plan ? » demanda Taima.                                                                                       -«L’escouade devastators dzêtas  va assurer un tir de suppression et faire diversion à l’entrée de l’église tandis que l’escouade d’assaut iota détruira les positions d’armes lourdes susceptible de nous gêner, en même temps nous attaqueront par la grande porte, forceront le passage et tueront tous les personnes à l’intérieur de cette église » dit Ezoke avant de couper brutalement la radio.
-« Au moins le plan à l’avantage d’être direct » dit Losami.                                                             -« Trop direct, répondit Taima, on va se faire tailler en pièce »

Avant que Losami ait pu répondre une pluie de projectiles explosifs et missiles à fragmentation atterrit sur les gardes retranché à l’entrée en les réduisant à l’état de carcasse fumante ou de bout de viande et d’os, en même temps l’escouade d’assaut s’introduisait deux par deux dans les fenêtres de la cathédrales et en ressortant peu après couvert de sang ; après deux minutes de pilonnage les soldat ennemis se replièrent.
-« C’est le moment, dit Ezoke, on y vas »
Aussitôt les angels of lions des escouades delta gamma et stigma sortirent de leurs couvert et foncèrent sur l’entrée Theobáldos était à leur tête et courait tout en levant son bâton et criant.
-« Gloire au lion… »                                                                                                                  -« ET A L’EMPEREUR !! » Répondirent d’une seul voix les trente angels of lions qui le suivait en levant leurs épée.
Et le massacre commença, lorsque que les angels of lions se jetèrent sur les gardes qui étaient venue tenter une sortie ils leurs roulèrent dessus.

Taima courait avec la soixantaine de troupes de choc en direction de l’entrée que les angels of lions avaient laissée ensanglantée et pleine de corps, en entrant dans  la nef de la cathédrale  il trouvait les angels of lions à faire ce qu’ils faisaient le mieux : massacrer des humains, la dessus Theobáldos était le meilleur : de son bâton émanait  des éclairs qui taillait en morceaux leurs cibles alors que ces mains projetait contre les murs toute personne essayant de l’attaquer.

« -Tirs de couvertures » hurla Taima.
Aussitôt des rayons laser emplirent la nef, forant des trous dans les barricades et fauchant les ennemis c’étant mis hors de portée de la furie des lions.
-« Escouade un, trois et cinq au corps, les autres maintenez le tirs de suppression, dit Taima en sortant son poignard et son pistolet, pour l’empereur ! »

Les troupes de choc cherokee chargèrent les tirailleurs de Constantine, qui tenait leurs position malgré le massacre perpétrés par les space marine, Taima tua son premier homme en le criblant de coup de couteaux dans  le thorax, le deuxième reçut un tir de pistolet laser en pleine visage, lui forant un trou en plein front, le suivant tenta de l’embrocha avec son fusil mais Taima utilisa son pistolet pour dévie le coup avant de l’égorger, le quatrième réussit à lui décocher  un coup de poings qui l’envoya à terre mais il réussit à récupérer un fusil à laser avec une baïonnette pour embrocher son ennemi qui voulait lui sauter dessus, Taima retira le fusils laser et décapita avec un tirailleur qui visait un autre cherokee… au bout d’un moment les ennemis commencèrent à se replier pour échapper au massacre que faisait les angels of lions qui ne semblait pas vouloir laisser leurs proie s’échapper.
-« Divisez-vous et poursuivez les » hurla Theobáldos.

Immédiatement après les astartes se divisèrent en petit groupe de deux et commencèrent à fouiller l’église.  
-« Que toute les escouades se dispersent et aide les spaces marines à nettoyer les pièces » dit Taima
Méthodiquement les angels of lions et les troupes de choc fouillèrent l’église, tuant tous les soldats restant, Taima et son escouade avait déjà nettoyé deux pièces lorsqu’ils entrèrent dans une sorte de salle de prière ou il y avait un étrange autel affublé d’une étrange étoile à huit branches, aussi étrange que soit le symbole sa fut attirait et révulsait Taima.
-« Bruler moi ça » dit-il.

Alors que les troupes de choc s’approchait de l’autel un bang sonore retentit, jetant toute les personnes dans la pièce à terre une sorte de faille s’ouvrit dans l’air d’où s’extirpas une créature de cauchemars : elle faisait au moins trois fois un space marine sa peau était rouge sang avec une armure noire comme la nuit, ses yeux de ténèbres était enfoncée dans son visage cornu et son rire d’outre-tombe glaçait le sang de Taima

-« Mon dieu m’envoie pour vous faire savoir qu’il vous a choisi pour être ses champions sur ce monde, acceptez ma bénédiction et relevez-vous en guerriers de khorne, le dieu de la guerre du sang. »
Immédiatement Anoki, Shahale, Langudo et Eyota s’approchèrent de la créature qui passa son énorme main ensanglantée au-dessus d’eux comme pour les bénir, sous le regard consterné et effrayé de Taima.
-« Nous devrions les rejoindre nous aussi » dit Losami.                                                                                                                                                                                                              -« Pour devenir des psychopathes sans but ? répondit Taima, très peu pour moi, plutôt mourir. »         -« Je préfère combattre pour quelqu’un qui te récompense plutôt que de passer le reste de ma vie a trimer pour un imperium ingrat qui ne soucie même pas de nous » dit Losami avant d’avancer vers la créature en laissant Taima regarder l’amour de sa vie le quitter.                                                                                                                                                                                               -« Tu es prête à recevoir la bénédiction du dieu du sang ma fille ? » dit la créature a Losami.             -« TU N’EMPORTERAS AVEC TOI AUCUNE PERSONNE TARIK, tonna une voix avant que Losami ait pu formuler la moindre réponse, EN AVANT MES FRERES POUR LE LION ET L’EMPEREUR.
Les angels of lions firent irruption dans la pièce en passant à travers les murs en tirant au bolters sur la créature tout en évitant de toucher Losami et les autres humains, alors apparu l’archiviste Theobáldos et des spectres de lion s’échappa de chacun des angels of lions présent dans la salle exceptée d’un seul astartes.

-« Ah les lions de l’empereur, vous vous êtes renommes depuis la dernière fois mais vous êtes toujours aussi bête, je suis un avatar de la guerre, la violence ne fais que accroitre mon pouvoir »         -« MAIS C’EST-CE QUE NOUS VOULONS, dit Theobáldos, DAMONAS, MAINTENANT !
Un angels of lions s’avança tout en rangeant son bolter et en enlevant son casque, bizarrement la créature perdit son sourire en le voyant avancer.
 
-« JE SAIS QUEL EST TON NOM TARIK TORGADDON MAINTENANT TORMAGEDDON ET MOI DAMONAS, HOMOIOI DES ANGELS OF LIONS JE TE BANNIS » dit l’astartes.
Immédiatement la créature se tordit de douleur mais Losami qui avait rampé jusqu’à Dámonas enfonça dans une des jointures de l’armure du space marine.
-« Je ne vais pas vous laisser me voler une vie de massacre et de gloire » dit-elle avant d’être assommé par Theobáldos.

Taima espéra au fond de lui que Losami aurait droit à la clémence mais le démon semblait avoir repris des forces et commençait à tailler en pièce les angels of lions  qui l’attaquait  dans une orgie de sang cependant Dámonas réussi à ce reconcentrer et réattaqua le démon qui au bout de quelque instant explosa, Taima réussir à sourire juste avant de s’évanouir.

Lorsqu’il se réveilla Taima vit l’archiviste Theobáldos et cinq autres angels of lions  en demi-cercle autour de Losami enchainez, lorsqu’il s’approcha Losami était occupé à tirer sur ces chaines en criant  
-« Bande de fils de putes, vous m’avez volé mon heure de gloire » hurlait-elle.                                 -« Je pense qu’il faut l’exécuter tout de suite » dit un angels of lions.                                               -« Sa psyché est atteinte il faut la ramener à la forteresse pour étudier l’influence du chaos sur son caractère, on peut sans doute trouver une contre mesure a cette malédiction et s’en servir comme arme » répondit Theobáldos.                                                                                                     -« C’est au capitaine Aléxandros de trancher » intervint Ezoke.                                                      -« Et après ?, demanda Taima, vous allez la tuer. »                                                                                                                                                                                                                 -« Ce n’est pas à nous d’en décider sergent Taima, répondit Theobáldos, d’ailleurs je dois vous parler. » -« Allez-y », dit Taima.                                                                                                             -« Je ne vous cache que normalement vous aurez été exécutes pour être la seule personne humaine et survivante à avoir vu ce démon, hormis votre ami, dit Theobáldos en désignant Losami, mais un inquisiteur a été impressionné par votre incorruptilité et comme vous êtes plutôt curieux il a décidé de vous prendre pour apprenti, vous êtes jeunes, un nouvel avenir s’offre à vous ».                               -« Moi un inquisiteur ?, répondit Taima, ça peut être intéressant. »
-« Ah une dernière chose, dit Theobáldos en s’éloignant, l’inquisiteur s’appelle Torquemada Coteaz, vous verrez il est charmant ».

si les lignes de dialogue ne sont pas à la ligne, c'est normal le site ne veut pas les mettres, malgré toutes mes tentatives, encore désolé
vulkan

vulkan
Space Marine
Space Marine

Messages : 233
Age : 22
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

[NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions Empty Re: [NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions

Message par vzh Sam 22 Oct 2016 - 12:13


Il y a une vrai histoire.

Ton récit se lit bien, et j'ai passé un agréable moment à te lire.

Les deux choses qui me plaisent le plus ce sont :
- l"introduction avec l'angle de vue depuis les soldats rebelles
- la blague SM qui ne fait pas rigoler les gardes impériaux

Le sort des humains à la fin me dérange.
Il m'aurait semblé plus cohérent que Losami soit executée sur le champ, et Taima emprisonnée pour interrogatoire de sa psyché.
Cela me parait présomptueux de la propulser d'emblée apprentie inquisiteur sans examens préalables, indépendament de son expérience avec un démon.
Si Taima peut passer apprentie inquisiteur, c'est selon moi qu'après une période d'examen.
Rien ne t'empêche de terminer le récit par un emprisonnement de Taima, et si un jour tu veux faire une suite à ce récit, dire qu'à l'issue de son emprisonnement aucune corruption n'a été détectée pour Taima et qu'elle devient apprentie d'un inquisiteur.

C'est un bien beau récit.
Je te remercie pour cet agréable moment de lecture. Cool
J'attends avec impatience la suite des aventures de Taima!

vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 126

Revenir en haut Aller en bas

[NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions Empty Re: [NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions

Message par vulkan Sam 22 Oct 2016 - 20:42

Merci pour tes retours. J'avoue que pour le sort de Losami j'ai hésité longuement entre l’exécuter ,un brin classique, ou la laisser vivre et sous-entendre qu'elle va être examiner par le chapitre après.
pour ce qui est de Taima je n'ai pas réfléchie sérieusement au processus d'intégration de l'inquisition, et c'est maintenant mon seul regret pour le récit. Pour ce qui est de Taima j'ai pas encore d'idées de récits pour lui, par contre pour les angels of lions j'en ai quelque unes et si je peux faire interagir Taima avec eux, ça peut être amusant.
vulkan

vulkan
Space Marine
Space Marine

Messages : 233
Age : 22
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

[NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions Empty Re: [NOUVELLE] La Guerre des Angels of Lions

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum