Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par vzh Sam 5 Nov 2016 - 22:45


La porte s’ouvrit avec un gémissement, révélant un étroit couloir qui disparaissait dans les ténèbres.

Ils entendirent des bruits de pas résonner entre les murs décrépis et sans âge, puis un cri, étrange, inquiétant.

Ils se regardèrent. Ainsi les autres disaient vrai. Ils empoignèrent leurs armes avec plus de vigueur, puis s’engouffrèrent à l’intérieur.




~


« Les autres » les attendaient au fond du couloir :
"Venez voir ce que l’on a trouvé…"  s’exclamèrent-il.
Les éclaireurs entouraient un homme assis à terre.

Le lieutenant Vernax s’approcha, il s’agenouilla pour examiner le prisonnier.
L’homme hurlait des propos sans queue ni tête :
"IL m’a enlevé mon âme!"
Le lieutenant se tourna vers ses soldats, ils étaient pliés de rire…
Ces hurlements brûlaient leurs tympans c’était insupportable.
Vernax dégaina son pistolet et mit rapidement fin aux jours de cette âme perdue.

Le lieutenant se releva déçu.
Ses espoirs de trouver la base ennemie s’étaient envolés.
Il observa avec attention les environs.
Le couloir abandonné conduisait à une salle.
- Etes-vous allés voir là-bas?
- Non mon lieutenant.
- C’est un endroit parfait pour se planquer. Il y en a peut-être d’autres de cachés.

Ils entrèrent dans ce qui se révéla être un hangar abandonné.
Ce lieu avait dû être autrefois un astroport, avant que l’Imperium ne soumette ce monde des années plus tôt.
Ils avançaient dans un épais nuage de poussière.
Parmi les nombreux containers et leurs marchandises éparpillées, gisaient des épaves d’aéronefs.
Soudain, ils aperçurent trois silhouettes.

Le lieutenant reconnu l’homme de tête.
"Les gars vous avez vu qui on tient. C’est Mallone… le chef de la rébellion en personne…"
Mallone lui répondit :
"Bande d’imbéciles vous avez signé votre arrêt de mort en venant ici. Je suis désormais un homme nouveau. Aujourd’hui marque le jour du renouveau de la Résistance!"
Les deux autres silhouettes sortaient de la brume, elles ressemblaient à Mallone.
Non elles étaient elles aussi Mallone…
"Des clones? Quelle est cette folie?" s'étonna le lieutenant.

D’autres rebelles surgirent du brouillard.
Ils n’étaient pas tous des Mallone, mais certains avaient aussi été clonés.
Leurs opposants ne semblaient pas impressionnés alors qu’ils étaient désarmés.
Puis les rebelles s’injectèrent des produits avec des seringues, et sous l’effet des neurostimulants, leurs corps se recouvrirent d’écailles.
"Feu à volonté!" Cria le lieutenant.
Les trous des tirs lasers dans les chairs ne faisaient pas ralentir leurs adversaires, qui avançaient malgré leurs blessures.
Il fallut six tirs pour mettre à terre un premier ennemi.
"Reculez repliez-vous!" Tonna l’officier.
Les renégats passèrent à l’offensive dès qu’ils furent à courte portée du peloton impérial.
Leurs bouches crachèrent des vagues sonores.
L’avant-garde impériale fut fauchée par ces ondes.
Vernax s’écroula, sonné, et il posa un genou à terre.
Il perdait l’équilibre, ses oreilles vibraient.
Un Mallone transformé l’avait repéré, il venait vers lui…

C’est alors qu’un combattant immense en armure énergétique rouge surgit et s’interposa entre le lieutenant et le Mallone.
Le géant chancela sous l’impact d’une vague sonore.
Le guerrier riposta avec son bolter, et abattit le mutant.
Puis le colosse se retourna et s’adressa à Vernax.
"Je suis frère Ali de l’Adeptus Astartes. M’entendez-vous?"
Le lieutenant s’évanouit dans les bras du Space Marine.
Il l’avait à peine entendu.





~


- Je suis dans le noir. Est-ce que je suis mort?
- Non tu es vivant lui répond la voix
- Je parcours maintenant un vaisseau. Je vois des combats partout autour de moi.
- Rends-toi sur le pont de commandement.
- Que m’arrive-t-il?
- Rends-toi sur le pont de commandement.
- C’est bien ma destination. Je veux y arriver le premier. Je viens de tuer un démon. Mes Astartes me suivent. Quel est ce corps? Quelles sont ces pensées?
-Tu es dans le corps de Sanguinius.
-L’ange suprême, je ne comprends pas.
-Avance!

- Mes hommes ils ne me suivent plus, je les ai perdus de vue. J’arrive sur le pont de commandement
- Vois-tu Horus?
- C’est impossible!!!
- Concentre-toi!
- Je confronte ce traître.
- Que se passe-t-il? Prends ton temps, dis-moi avec précision ce que tu vois et ce que tu ressens.
- Il me commande de le rejoindre.
- Comment s’y prend-il?

-Je lutte pour me défaire de son emprise. Je le dois pour mes fils. Mais ma volonté n’est pas assez forte face à sa magie noire. Il m’ordonne d’attaquer mon père qui vient d'arriver.
- Reviens en arrière. Tu vas trop vite. Comme s’y prend Horus pour te contrôler???
- Mon père est contraint de me tuer. Je lui demande pardon dans un dernier souffle.
Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!

Il ouvre ses yeux. Il s’éveille. Il est allongé sur une table d’opération au sein d’un laboratorium…


Une multitude de fils est reliée à lui.
Il secoue la tête pour chasser la douleur qui embrume son esprit.
Suite à cette vision, il est désorienté, enragé, il veut tuer, il veut bouger, mais des lanières le maintiennent attachés.  
Il entend de nouveau la voix à sa droite.
"Je ne voudrais pas que tu t’enfuies. Tu es vraiment un sujet d’expérience fascinant!!!"
Un Astartes âgé avec des longs cheveux blanc et gris est penché sur le lui.
Son haleine est mauvaise, son visage grisâtre arbore un grand rictus.
- Après tout ce temps que tu as passé à me traquer, finalement tu vois c’est moi qui t’ai attrapé…
- Je vais te tuer!
Ces mots sont sortis tout seul, et ils sont emplis de colère.
Pourtant il ne sait pas qui est son bourreau, ni même qui il est…
Il détecte des lacunes dans son système cognitif, il souffre d’amnésie.

Ces sens sont en alerte, il observe les alentours.
Il voit une armure noircie ornée de croix rouges posée sur le sol. Il reconnaît son armure de combat.  
Il se remémore qu’il est un égaré. Il se rend compte qu’il est en pleine crise.
Il a succombé à la malédiction génétique de son chapitre.
Quel est son chapitre déjà???
Il cherche à se calmer et à reprendre le contrôle de lui-même mais il n’y arrive pas, son esprit lui commande de venger le Seigneur.
Son geôlier se penche à son oreille.
"Tu as mal vieilli Abelius. On va recommencer. Tu vas me dire tout ce que je veux savoir."
Au loin une alarme retentit. Son bourreau se retourne, il s’éloigne...





~


Pendant ce temps, l’escouade Chrome affronte les rebelles dans le hangar.

- « Ali, ne t’éloigne pas. Laisse ces gardes impériaux. J’espère qu’ils n’auront pas fait échouer l’opération.
- A vos ordres sergent. »

- « Notre duo de choc rentre en action, Nadim mon frère, j’en suis à trois!
- Cehdar tu parles trop j’en ai déjà dégommé quatre. »

- « Ici Issam, je suis salement amoché.
- Reste en retrait Issam, arrête d’engager l’ennemi au corps à corps.
- Entendu sergent. »

- « Ici Dabar, je vais manquer de napalm.
- Escouade Chrome regroupez-vous devant le point d’infiltration. Hâtez-vous tous, la proie nous a repérés.
- Nous allons manquer de temps sergent car je détecte une centaine de nouveaux mutants. Nous allons devoir les affronter et abandonner la traque.»

Le sergent Faras détecte du mouvement derrière lui, il se retourne et il aperçoit le peloton d’infanterie.
"Peut-on vous aider mes seigneurs?" demande le lieutenant Vernax encore sonné par son dernier affrontement.
Faras se détourne du lieutenant et sermonne le frère Ali.
Le sergent est désappointé par son frère car il a porté secours à des gardes impériaux au lieu de se concentrer sur leur mission.
Ali répond à son sergent :
"Rien n’est perdu frère sergent, nous avons encore une chance… mais avec… eux!"
Ali montre du doigt les gardes impériaux survivants qui se mettent en rang avec fierté.
Le sergent Faras réfléchit un instant, leur chapitre évite le contact avec les autres forces impériales, il se fait violence à lui-même et transmet ses ordres :
"Nadim, Cehdar, Issam restez ici jusqu’à l’arrivée des renforts. Couvrez-nous avec l’aide de la garde impériale. Dabar fait nous entrer!!!"

Les Astartes restants s’agenouillent, et récitent des litanies saintes.
Pendant ce temps, le frère Dabar, porteur du lance-flammes et artificier, installe des charges explosives devant un sas d’embarquement.
Une explosion retentit, et la cloison s’effondre, dévoilant un vaisseau caché.

Un premier Space Marine se lève alors, c’est le prêtre Rajeb.
Il tend un calice en l’air, il chante une bénédiction, puis s’adresse à ses camarades :
- Nous allons être confrontés à la proie. Ne tenez pas compte de ce qu’elle dira. Gloire à l’Empereur et au Seigneur, maintenant et toujours!!!
- "Gloire à l’Empereur et au Seigneur, maintenant et toujours!!!" Répondent à l’unisson le reste de l’escouade.
Les guerriers se lèvent et s’engouffrent dans le vaisseau.





~


Le parcours dans l’appareil est parsemé de cuves de réfrigération, dans lesquelles baignent des corps difformes, résultats de différentes expériences génétiques.
L’endroit est étrangement calme, pourtant l’ennemi est bien là car le vaisseau vient de décoller. L’escouade progresse prudemment craignant une embuscade.
Les Space Marines atteignent la salle principale, ils sont dans un laboratorium désert.

Soudain, un champ électrique s’active et l’escouade se retrouve prise au piège.
C’est le moment qu’attendait l’ennemi pour faire son apparition.
Il tire avec son pistolet.
Des seringues traversent la barrière électrique et se plantent sur le frère Amghar qui s’écroule instantanément.
Les Space Marines ripostent mais leurs tirs rebondissent sur le champ de protection les entourant.
Une voix malsaine se fait entendre :
"C’est un anesthésiant, je ne gâche jamais la matière première… "

Leur adversaire expose un sourire cruel :
"Alors vous venez me dire bonjour. Comme c’est mignon. Bien sûr vous savez qui je suis… Il est donc inutile que je me présente… "

Les Space Marines continuent de tirer en vain.
"Comment m’avez-vous trouvé? Ah je sais, ces rebelles… Oh qu’est ce qu’ils manquent de discrétion ceux-là. Je dois cependant avouer que leur révolution a été une excellente source de financement pour mes recherches."

L’ennemi fait une pause, il attend une réaction de son auditoire.
- Vous n’êtes décidément pas des bavards??? J’aurais espéré avoir une discussion civilisée entre bons Astartes. De toute manière vous pouvez vous taire, je n’ai rien à apprendre de vous. J’ai déjà tout découvert… Et oui… Dites-moi, quelles seraient les conséquences si je dévoilais votre petit secret? Quand même, ne me dites pas que l’histoire de l’Imperium est basée sur un mensonge???  Vilain Sanguinius…

- "Ne parle pas du Seigneur, ne prononce pas son nom!" répond Rajeb.

- Oh…vous daignez enfin me parler. On progresse, c’est bien…

- "Notre détermination est totale, vous n’obtiendrez rien de nous!" poursuit le prêtre.

- Je suis tout aussi déterminé que vous. Je compte bien valider cette théorie et découvrir le mot d’ordre qu’avait utilisé le puissant Horus.  Ne vous méprenez pas, vous n’êtes que des pantins en devenir, votre servilité est inscrite dans vos gènes. Les visions de vos égarés sont la clé vers un savoir perdu immense, et vers le contrôle de chapitres entiers descendants de Sanguinius…

- "Tais-toi serpent!" hurle Rajeb.

- Oh j’ai oublié de vous dire. Votre frère Abelius est ici…





~


Abelius est ramené dans le laboratorium par son geôlier.
Il serre ses poings, il voudrait tuer les Space Marines qu’il voit derrière une barrière électrique.
Leurs épaulières de gauche arborent l’emblème de leur chapitre : un crâne dans une goutte de sang avec des ailes d’anges noires.
"Respire. Reprends-toi. Concentre-toi sur tes organes intérieurs. Ne laisse pas la colère prendre le dessus" se dit-il.
Ce symbole lui est familier. Il regarde son armure énergétique, le même motif y est dessiné.
Abelius maudit ses pulsions noires… il est face à des frères de son chapitre…

L’un des prisonniers enlève son casque et l’interpelle.
"Abelius!!!  Abelius!!!"  S’exclame-t-il.
Il ne reconnaît pas cet Astartes.
Le Space Marine captif s’en rend compte
"C’est Ali! Tiens bon mon frère!!!"
Il voit ce Space Marine prendre son élan et se jeter sur le champ électrique.
Les cœurs d’Ali s’arrêtent sous l’effet de l’électrocution, et son corps reste figé en suspension dans une prison électrique.
- Quel acte stupide… J’imagine que cela devait arriver à un moment ou à un autre… Je vais devoir tous vous endormir.
La main poing fermé d’Ali dépasse du champ. Le poing s’ouvre...
- Non!!!
Une grenade tombe et vient rouler jusqu’au panneau de contrôle.
Une explosion retentit, la barrière disparaît, et les moteurs de l’appareil se coupent.
Le vaisseau amorce alors sa redescente sur la surface de la planète.

La perte de frère Ali et les blasphèmes de ce traître, ont fait monter en Faras le désir irrépressible de mettre fin une bonne fois pour toute à la tyrannie de cet ennemi juré.
Le sergent traverse au pas de course la salle recouverte par la fumée.
Le sol se penche, les objets volent en l’air.
Dans le chaos ambiant, il intercepte une ombre en mouvement, il l’interpelle :
"- Essaierais-tu de t’enfuir?"
Il bondit et barre la route de son adversaire.
Il abat puissamment son épée énergétique.
Elle heurte violemment l’épaulière blindée du traître.
Du sang s’écoule vivement de la plaie, cependant celle-ci commence à cicatriser.
L’hémoglobine écarlate de l’ennemi offre un contraste saisissant avec la couleur grisâtre de sa peau et l’apparence cadavérique de son visage.
Alors que le sergent se prépare à retirer son épée coincée dans la céramite, l’ennemi crache sur lui avant de pousser un rire tonitruant.
Le crachat glaireux vient ronger et souiller un parchemin de pureté qui décore le plastron de Faras.
"-Qu’est-ce qui t’arrive sergent?" le raille son opposant qui est presque amusé malgré sa grave blessure à l’épaule. "T’aurais-je offensé???"
"-Ce ne sont pas tes manières qui m’offensent", rétorque le sergent. "C’est toute ta personne qui me dégoutte!!!"

Alors que Faras parle, une ombre menaçante passe au-dessus de lui, et un énorme servo-bras qui était caché dans le dos de son adversaire s’abat férocement.
Des pinces se referment autour de sa jambe gauche et le soulève dans les airs.
Faras se retrouve suspendu la tête en bas, il tire à bout portant avec son pistolet, l’ennemi est touché à la hanche, il l’entend gémir.
Un second servo-bras se lève, des pinces rentrent dans la jointure de l’armure de Farès, au niveau du coude droit, et déchire la chair, les tendons et les os.
Les ligaments sont tranchés nets et le sergent lâche son pistolet bolter.
Les extrémités du deuxième servo-bras entreprennent ensuite de lacérer méthodiquement tout le torse du sergent suspendu dans les airs.
Faras est immobilisé, les runes de son casque s’affolent, néanmoins le sergent n’a pas besoin d’elles pour se douter de l’extrême gravité de ses blessures.
Son armure est sérieusement endommagée, et ses systèmes tombent en panne les uns après les autres.
Faras ne peut se retenir de pousser un hurlement d’agonie.
"Tu me déçois, j’attendais mieux de mes futurs guerriers. Néanmoins, je dois reconnaître que tu m’amuses…Allez, il est grand temps pour moi de vous quitter"
L’ennemi relâche sa prise sur Faras qui retombe violement au sol, se préparant à porter le coup de grâce.
Cependant, son geste est stoppé dans son élan au moment où le vaisseau s’écrase.

Quelque instant après, le traître reprend ses esprits.
La situation s’est inversée, car il est entouré par trois Space Marines qui le maintiennent en joug.
"Allez messieurs, finissons en… Ma mort n’a pas d’importance… Après tout, les progrès scientifiques ne peuvent jamais être stoppés…"
Frère Dabar déverse le feu de son lance-flammes sur l’ennemi.
- Cible éliminée.
- Ahahahahahah!!!!
La proie s’écroule immolée sur le sol.
Puis Dabar installe Ali sur une table d’opération et active la procédure d’urgence.
Il fixe les moniteurs, et s’adresse à Faras qui gît à terre.
"Le novice va s’en sortir frère sergent"
Le sergent acquiesce rassuré, il est désorienté et grièvement blessé, cependant il parvient à se traîner par terre en direction de Abelius.
Son armure est encore capable de lui injecter des doses de drogues massives.
Il regarde Abelius à travers les optiques brisées de son casque, Rajeb est à son chevet, le prêtre tient un poignard traditionnel, un janbiya.





~


Abelius observe les deux Spaces Marines qui l’entourent.
Il aimerait leur poser tellement de questions et leur demander quelle fut sa vie.
Mais aucun son ne veut plus sortir de sa bouche depuis que la machine qui l’alimentait est cassée.
"Souhaites-tu recevoir le sacrement de la dignité mon frère?" lui demande le prêtre.
"Mieux vaut mourir que de vivre ainsi dans la douleur" se dit Abelius.
Il acquiesce doucement de la tête.
Le sergent lui tient la main droite.
Le prêtre prononce des bénédictions puis enfonce le janbiya dans le cœur principal de Abelius.
La température de son corps chute, mais pourtant une source de chaleur surnaturelle qu’il ne s’explique pas vient irradier sa nuque, et il se retrouve projeté plusieurs années en arrière...

… sur Corinal, le monde d’origine des Angels Vermillon.
Abelius contemple à travers une vitre, le frère Ali qui se recueille dans sa cellule, de magnifiques ailes noires dépassent de sa tunique…
- Une tragédie s’est déroulée pendant le Conclave…
La 1ère compagnie a subi de lourdes pertes, le tombeau du Seigneur a été profané…
Je suis en charge de mener un groupe afin de traquer le responsable, Fabius Bile, maudit soit ce nom.
Je veux le frère Ali pour compléter l’escouade Chrome.

- C’est un élu, quel dommage qu’il faille lui couper ses ailes, mais il est novice, il n’est pas prêt
- Rajeb, j’en prends la responsabilité, le chemin de son cœur est le bon.
- Je suis inquiet pour ta mission mon ami… Nadim et Cehdar se détestent, Dabar rate tous ses tirs à l’entraînement, et Faras veut nous quitter pour mener une carrière individuelle.
- Les épreuves nous façonnent c’est ce que nous a enseigné le Seigneur.
- Que l’ange suprême veille sur toi Sergent Abelius. Qu’il t’aide aussi à surmonter la maladie.

La dague s’enfonce une deuxième fois.
Abelius est ramené à la réalité, il vit ses derniers instants.
"Le fil n’est pas coupé!" s’exclame Rajeb et ses deux frères boivent le sang présent sur le janbiya.
Abelius voudrait leur dire qu’il est fier d’eux.
Il entend quelqu’un dans l’infini, et par ce quelqu’un, il sent qu’il est béni.
C’est le Seigneur, il le voit distinctement, il vient le chercher.
Son visage est apaisant. Ses ailes blanches l’entourent.
"Je vous remercie pour ce souvenir Seigneur!"
Et Abelius s’éteint.



2 995 mots


Dernière édition par vzh le Mer 16 Nov 2016 - 21:47, édité 5 fois
vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 126

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par Nero Dim 6 Nov 2016 - 14:00

C'est sympathique. J'ai bien aimé, ça se lit bien. Le début me fait étrangement penser à Planète Hurlante avec ton histoire de clones Very Happy. Par ailleurs, je suis content d'en apprendre plus sur le fluff  des Blood Angels avec ces Angels Vermillon!
Toutefois, et ça ne tient qu'à moi, je trouve ton groupe de SM pour certains trop badasses comme le traitre et Bachir avec son lance flammes. Je loue l'idée de vouloir changer cette image si souvent sérieuse des SM mais ça fait bizarre par moments au vue de quelques unes de tes expressions et termes utilisés,  comme "joujou de Bachir pour papi", "mignon", "dégommé", "vilain sanguinus". Et même s'il s'agit du sadique Fabius Bile, je ne l'imagine pas tel quel. Encore une fois ce n'est qu'un ressenti personnel Smile Mais je salue le travail!


AVE DOMINUS NOX
Nero

Nero
Space Marine
Space Marine

Messages : 152
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par Zekka Dim 6 Nov 2016 - 18:28

Effectivement, la familiarité chez les SM est déjà rare (je ne connais que les SW qui en font preuve) mais poussée à ce point oo

Sinon l'histoire est pas mal ^^ et le "troll" de la révélation sur Sanguinius est bien trouvé
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par Le Seigneur Du Sang Dim 6 Nov 2016 - 19:08

Très bon texte, au moins autant que celui de la précédente édition. Personnellement, la familiarité des Space Marines ne me gène pas trop. Entre eux, ils n'ont pas vraiment de réputation à tenir.

Et comme les autres, je pense que ton idée sur la trahison de Sanguinius est très intéressante. On pourrait imaginer un paquet d'histoire et de théories à partir de ça, si tu ne taxes pas trop avec les droits d'auteur Wink


Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet ère de démence, faites confiance au fou pour vous montrer le chemin.

Il existe trois comportements abjects : la traitrise, la lâcheté et l'incompétence. Ce qui est assez amusant, c'est que se défendre d'une de ces accusations confirme souvent les deux autres.

Mes écrits :

A la fin, c'est toujours l'Empereur qui gagne
Portrait de Noël 2015 : Alicia Dawn
Les fabuleuses aventures d'Alicia Dawn
Le Seigneur Du Sang

Le Seigneur Du Sang
Scout
Scout

Messages : 87
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par Rhydysann Dim 6 Nov 2016 - 20:27

La familiarité chez tes SM pour ma part me dérange un peu aussi, ce n'est pas du tout la vision que je me fais de ceux-ci. Mais sinon ton texte est plutôt bon.


[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1821
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par - Talos - Mar 8 Nov 2016 - 6:36

Bon, je remue le couteau dans la plaie concernant le langage des Astartes entre eux :p

Hormis cela, le début de ton texte m'a beaucoup fait penser à du Star Wars (Résistance, Rébellion, clones etc...). La consonance orientale des noms m'a paru un peu hors contexte. Même si je ne connais pas beaucoup les Angels Vermillions, des noms existants comme Gabrial posent des bases bien différentes par rapport à ce que tu utilises dans ton texte. Attention: je n'ai rien contre, mais j'étais presque en train d'attendre l'arrivée d'Abdel et Mohamed. Mon avis est que cela est quelque peu hors-contexte.

En revanche, l'utilisation du janbiya est bien trouvée Wink Ce type de lame colle bien avec des descendants de Sanguinius !

C'était bien vu de changer la couleur de ton texte, mais garre à la ponctuation ! Il manque quelques virgules...

Sinon bon texte dans l'ensemble, on sent que tu y as passé du temps !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2324
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par vzh Mer 16 Nov 2016 - 21:09

Bonsoir à tous,

Je vous remercie pour vos retours.
Ils m'ont permis de prendre du recul sur ce récit.

Je viens d'effectuer trois modifications :
x J'ai renommé la plupart des noms des Astartes.
Il s'agit d'un chapitre descendant des BA.
Et qui dit BA, dit désert, c'est pour cela que j'avais choisi des prénoms arabes.
Maintenant, il s'agit d'un récit SF, imaginaire, c'est donc un flop si il vous ramène à la réalité à cause des prénoms utilisés.
J'ai donc remplacé tous ces prénoms arabes trop connus "Raed", "Mahmoud","Dahoud", par d'autres prénoms imaginaires à consonance arabes et berbères.

x Raccourcissement de phrases
J'avais des phrases assez longues avec trois à quatre virgules.
J'ai découpé mes phrases trop longues en deux afin d'améliorer votre lecture.

x Familiarité SM
J'ai supprimé deux ou trois phrases assez familières dans les dialogues des SM loyalistes.
Notamment le fameux '"dis bonjour au joujou de Bachir" qui a été remplacé par une prhrase plus professionnelle "Cible éliminée".
J'ai par contre souhaité garder la complicité entre les SM loyalistes.

x Fabius Bile  => pas de changement
Je ne souhaite pas suivre vos avis et changer la couleur "bad ass" du personnage de Fabius Bile, pour le rendre plus sadique et plus noir.

Je m'explique:
Fabius Bile est un immense scientifique.
C'est le seul Emperor Children à ma connaissance qui est chaos universel.
Il a côtoyé les primarques, il a cloné Horus, il a rencontré les eldars noirs, il a infiltré les BA comme un vrai alpha-légionnaire, il a eu une base protégée par des tyranides etc...
Ce personnage a une expérience de folie!!!
Et donc une ouverture d'esprit extraordinaire qui peut autoriser de l'interpréter avec une couleur bad ass.

De plus, le peindre avec une couleur bad ass, c'est contribuer à apporter du charisme à un personnage incontournable de l'univers W40K.

--
Je n'ai pas eu de remarque sur le fait que je fasse mourir ce personnage dans le récit.
Ce récit se déroulle en parallèle de la propre traque menée par les BA.
Le sergent Rafen des BA tuera lui aussi plusieurs Fabius Bile.
Les BA vont donc se rendre compte qu'il y a plusieurs Bile dans la nature.
A priori, Fabius Bile s'est cloné.
Fabius Bile ne meurt pas dans ce récit, c'est bien un Fabius Bile parmi d'autres qui meurt.
vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 126

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par - Talos - Mer 16 Nov 2016 - 22:32

Curieux cette histoire de clones de Bile, je n'étais pas au courant, aurais-tu des sources pour que je puisse me renseigner ? Smile Idem pour la base protégée par les Tyty's, je suis très curieux d'en apprendre plus...


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2324
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par vzh Jeu 17 Nov 2016 - 9:10

Bonjour Talos,

Toutes les informations sont dans deux romans :
"Soif rouge" qui parle de l'infiltration de Fabius Bile sur Baal,
et "Rage noire" qui raconte l'histoire de la traque de Fabius Bile par les BA.
La base secrète de Fabius Bile que découvre les BA, est entourée de tyranides.

Je n'ai toutefois pas lu ces livres.
J'ai travaillé à partir des résumés wikipedias pour écrire ma LdS.
Ces liens devraient déjà te donner des premières informations sur ces romans :
http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Rafen
http://warhammer40k.wikia.com/wiki/Rafen

Spoiler Soif Rouge wikipedia:

Red Fury

Rafen fut choisi par Dante pour mener une ambassade auprès des Flesh Tearers sur Eritaen avec le commandement du "Tycho". Sa mission était de convaincre Seth de se joindre à un conclave des chapitres successeurs. 3-chap.2 Sa mission se poursuivit au conclave lui-même, où il fut chargé de contenir les remuants Flesh Tearers, et gagna un répit en battant le sergent Noxx en duel. 3-p.117 Il fut en première ligne des combats contre les mutants "Bloodfiends" qui s'attaquèrent à la forteresse. Il s'illustra notamment en défendant et sauvant le sarcophage de Sanguinius du mutant "alpha" qui souhaitait en dévorer la chair


Spoiler Rage Noire wikipedia:

Black Tide

"Une fois Baal sécurisée, Dante redonna à Rafen le commandement du "Tycho" avec la mission de traquer le responsable de l'attaque : Fabius Bile. Il devait surtout retrouver l'échantillon de sang de Sanguinius dérobé par Fabius, et tuer le traître pour son sacrilège. 3-p.283-284 Mais son statut est encore incertain au sein du chapitre: car un Archiviste est assigné à son équipe et surveille les développements de signes avant-coureurs de la Rage Noire. 3-chap.2
Après de longues recherches infructueuses à travers tout l'Ultima Segmentum, le Tycho est rejoint par des membres du chapitre des Flesh Tearers, porteurs d'informations qui permettront de découvrir une base secrète du renégat. Fait prisonnier avec d'autres membres Astartes loyalistes, Rafen parviendra finalement à s'enfuir, puis à affronter et tuer deux clones de Fabius. Il ne tuera le second qu'en injectant l'extrait pur du sang de Sanguinius dans son propre cœur et en bénéficiant d'une part des pouvoirs exceptionnels du primarque. Récupéré in-extremis par le reste de son équipe, ils parviendront à évacuer et sauver un certain nombre de prisonniers Astartes de différents chapitres."
vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 126

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par - Ghost of Arkio - Jeu 17 Nov 2016 - 13:09

Ah mrdr, j'arrive en retard.

@vzh: j'ai pas encore lu ta LdS (aucune en fait, tant que j'ai pas terminé la mienne) mais pour moi il n'y aurait pas eu de problème à utiliser des noms d'origine arabe ou de la période des empires musulmans, puisqu'ils renvoient comme tu le disais au désert (EDIT: et que par principe tout le monde est libre d'utiliser les termes qui lui paraissent adéquats).
Mais en effet aussi le désert de Baal est bien plus celui de Mad Max et de Dune que de l'hégire, et même si Dune a beaucoup emprunté à la culture musulmane, (mythe du messie suivi par un peuple libérateur, noms) il collerait néanmoins plus à des populations locales de Baal ou de planètes de successeurs qu'aux gros billoux en armure de football américain hérissés de grosses épées phalliques qu'on apprécie tant de ce côté-ci du monde. Smile

Et bien sûr je plussoie toutes tes sources sur les romans BA et le fluff BA en général du lexi.fr, puisque j'en suis l'auteur.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Ven 18 Nov 2016 - 21:06, édité 1 fois
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par vzh Ven 18 Nov 2016 - 20:39

Ghost of Arkio a écrit:
Et bien sûr je plussoie toutes tes sources sur les romans BA et le fluff BA en général du lexi.fr, puisque j'en suis l'auteur.

Excellent!!!
cheers cheers cheers
vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 126

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par - Ghost of Arkio - Dim 11 Déc 2016 - 20:48

Alors oui, Bile parle un peu comme Dr. Denfer.. Smile mais la mise en page et la relecture sont plus que corrects.
Le principe de base est un serpent de mer pour tout fan BA:
- Sanguinius a-t-il succombé à la rage noire pendant son combat contre Horus?
- liens entre les compagnies de la mort et les souvenirs sur le Vengeful Spirit?
- quelle mort pour ceux qui deviennent fous?

Ce qui m'a paru un peu confus, c'est que la 1ère partie avec les GI est un peu en décalage avec le reste, et le récit entier aurait pu se baser uniquement sur ces space marines (les personnages GI ne reviennent plus après la 1ère partie). De même que le fait de sauver un néophyte qui portait déjà l'armure des CdlM, alors que ce rituel est un rituel mortuaire= réservé aux Marines de plein rangs, leur armure est noircie et ils sont envoyés pour mourir, pas pour survivre (en théorie, lemartes est un cas spécial).

@sur les ailes qui poussent dans le dos de certains héritiers de Sanguinius:
Dans la série de Swallow, c'est clairement une mutation entièrement simulée par un démon de Tzeentch par le biais d'un "œuf" de corruption. Mais en effet, on peut trouver logique que cette anomalie puisse se trouver ailleurs que chez le primarque qui a légué lui-même son patrimoine génétique à ses descendants.

J'ai bien aimé sinon les références des noms et du couteau rituel (et le rituel), original et que j'ai pas trouvé gênant (flesh tearers: Nassir Amit) rares ces angels Vermillon.

À signaler que CS Goto avait lui utilisé des noms et références japonaises pour sa nouvelle "The Blood of Angels" (2010)
Ce sont en fait les misanthropes des fils de sanguinius
http://wh40k.lexicanum.com/wiki/Angels_Vermillion
dont le fluff réclame étonnamment une certaine filiation avec les Night Lords (!!) voir section "Origins".
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettre de Sang 15] Question d'honneur Empty Re: [Lettre de Sang 15] Question d'honneur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum