Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par Garvieloken Lun 7 Nov 2016 - 21:24

Spoiler:

~ Dramatis Personae ~

Vaxim Eshain      Arbitrator Senioris (Adeptus Arbites)

Oleo Darren       Juge (Adeptus Arbites)

Seman Kurt        Juge (Adeptus Arbites)

Fox Alden           Juge (Adeptus Arbites)



2240 mots (hors intro)




                                             



                                       
  +++ Ruche Aed - Complexe industriel. Matricule Classifié. Ordre de mission classifié +++
+++ Archive Code Vermillon/Extremis +++
234.351.M42
23h00. Heure standard aejii. -1.Rf.06Ter.


La porte s’ouvrit avec un gémissement, révélant un étroit couloir qui disparaissait dans les ténèbres.
Ils entendirent des bruits de pas résonner entre les murs décrépis et sans âge, puis un cri, étrange, inquiétant.
Ils se regardèrent. Ainsi les autres disaient vrai. Ils empoignèrent leurs armes avec plus de vigueur, puis s’engouffrèrent à l’intérieur. L'Arbitrator Senioris Vaxim Eshain avançait prudemment, son fusil à pompe levé, traquant le moindre mouvement suspect. Le corridor était faiblement éclairé, baignant dans une lueur rouge sang. Trois autres juges marchaient dans son sillage, silencieux, les reflets de leur armure d'un noir mat luisant du même éclat sanglant que les rares néons, fixés à intervalle régulier au plafond. L'atmosphère était pesante, presque étouffante, alors que leur respiration se faisait plus rapide. La longue allée semblait s'allonger au fur et à mesure de leur avancée, rythmée par le son des gouttes s'écrasant sur le sol, s'écoulant des tuyaux mal entretenus couvrant le plafond. De chaque côté, de fines et longues fissures parcouraient les parois, recouvertes d'une fine couche de poussière. Le corridor s'élargissait sur une simple porte métallique, rongée par la rouille, close par un large cadenas au teint cuivré. Les cinq hommes s'arrêtèrent de concert, face à l'entrée. Des voix indistinctes parvenaient de derrière la porte, alors que des pas sourds se faisaient entendre.

- Trois hommes d'après le nombre de pas, énonça Alden calmement à l'adresse d'Eshain, peut-être quatre.

Il s'écarta sans bruit de l'entrée, alors que l'Arbitrator levait le pouce pour signaler qu'il avait compris. Les prédictions d'Alden ne leur avaient jamais faits défaut jusqu'à maintenant, et Eshain s'y fiait totalement.

- Oleo, murmura Eshain se tournant vers un des juges, en place.

Oleo Darren hocha légèrement la tête en signe de confirmation, venant se placer devant l'entrée, son fusil laser MkVII verrouillé sur une cible encore inexistante. Les deux autres hommes se déployèrent derrière ce dernier, armes levées, alors qu'Eshain se postait d'un côté de la porte, son fusil à pompe prêt à faire sauter le verrou. Les juges se tendirent, prêts à passer à l'action. Eshain égrena le décompte avec l'une de ses mains. Les battements de son cœur s'accélèrent, alors que la tension raidissait ses muscles.

Un. Deux. Trois.

Le coup résonna à travers le couloir alors que le verrou tombait, éclaté, dans un tintement sourd. Sans attendre, Eshain poussa le battant d'un coup sec, dégageant la vue pour ses hommes alors que ceux-ci le dépassaient, leur fusil balayant la pièce, à la recherche d'une cible à acquérir. Une dizaine de chuintements retentirent, suivis par le bruissement des corps qui heurtaient le sol.
Les juges investirent la salle, leur arme toujours en joue, alors qu'Eshain, posant son arme au sol, se penchait sur les cadavres, baignant dans une large flaque de sang. Trois des hommes avaient été touché à la poitrine, alors que le visage du dernier était défiguré par un large cratère, d'où s'écoulait un répugnant mélange de matière grise et d'hémoglobine.

- Équipement militaire standard, constata Kurt qui s'était rapproché à son tour, du matériel volé, Forces de Défense Planétaire sans doute. Il ramassa un appareil rectangulaire, prolongé par plusieurs antennes.

- Radio longue portée, 3e de reconnaissance Aedian, remarqua Darren, légèrement étonné, comment l'ont-ils obtenue ?

- Sur le marché noir, estima Alden, ce n'est pas si rare, mais le prix est exorbitant.

Eshain, silencieux, parcourut du regard la salle, où y était amassée une quantité impressionnante d'armes et d'équipements militaires. Il reporta son attention sur les quatre corps. Tous étaient dans la fleur de l'âge, entre vingt et trente ans environ. Des recrues de choix pour l'Ertae al' Far. En aejii, Ertae al' Far signifiait littéralement  « aile de fer ». C'était un groupe d'activistes luttant pour l'indépendance d'Aej et rejetait l'autorité de l'Imperium. L'organisation se finançait principalement à travers le trafic d'arme et l’extorsion d'argent.  Sans avoir pu le prouver, Eshain avait la certitude que les insurgés recevaient l'aide officieuse de certains membres du gouvernement aejii. Leurs capacités à la fois logistiques, stratégiques et matérielles ne pouvaient être si conséquentes sans recevoir une aide de l'intérieur. Son attention fut attirée par une fine chaîne autour du coup d'un des paramilitaires. Les maillons argentés brillait doucement à la lueur des néons éclairant la pièce d'une lumière sale. A la chaîne était accrochée une sorte de pièce métallique, taillée pour ressembler à un rouage. L'Arbitrator repéra tout de suite la connotation religieuse. Depuis deux décennies maintenant, selon les rapports locaux, des pratiques spirituelles contraires au credo impérial avaient fusionné avec les valeurs politiques que l'ADF revendiquaient à ses débuts. Il semblait qu'une sorte de culte de la machine se soit installé en son sein, se rapprochant de celui de l'Omnimessi, adoré par les membres de l'Adeptus Mechanicus. Néanmoins, selon les standards de l'Administratum, ce culte était considéré comme déviant et devait être par conséquent éradiqué.

- Deux cibles potentielles dans l'antichambre, ils se dirigent droit vers nous, murmura Alden, tirant Eshain de ses pensées.

En effet, l'Arbitrator percevait les voix bruyantes des deux hommes, qui s'esclaffaient sans même avoir conscience du danger imminent qui les guettait. Il se releva, ramassant son fusil à pompe.

- Kurt, Oleo, interception, ordonna Eshain, Alden planque-toi.

Tous acquiescèrent, concentrés, alors que les trois concernés se mettaient en position. Alden s'était accroupi derrière une large caisse de munition, le cachant presque entièrement à la vue de tout assaillant, alors que les deux autres juges se placèrent de part et d'autre de l'entrée. Eshain se posta face à l'accès à l'antichambre, son arme baissée, s'efforçant de paraître le plus décontracté et inoffensif possible.
Les bruits se rapprochèrent, de plus en plus intense, alors qu'un bruit de décompression se fit entendre. Les deux membres de l'ADF entrèrent dans l'armurerie d'un pas nonchalant et se figèrent, fixant Eshain d'un air si surpris, que l'Arbitrator aurait pu en rire si la situation n'avait pas été aussi tragique.

- Bonjour messieurs, comment va ? demanda t-il en souriant chaleureusement.

Ils n'eurent pas le temps de réagir. A peine les mots eurent quitté la bouche d'Eshain, que Kurt assommait le premier d'un coup de poing dans la tempe, le rattrapant pour éviter tout bruit de collision du corps avec le sol. Darren fit preuve de son originalité coutumière en enserrant le cou de sa victime dans une étreinte puissante, tout en faisant brusquement pivoter ses épaules, brisant les vertèbres de l'homme.
Les quatre membres de l'Arbites se dirigèrent vers le sas. Lorsqu'ils rentrèrent dans le compartiment hermétique, les portes coulissantes se refermèrent dans un claquement sec puis se verrouillèrent, alors que des agents chimiques, inoffensifs pour l'être humain, se déversaient dans la pièce close, éradiquant tout risque de contamination. La décontamination achevée, les portières donnant accès à l'antichambre se rouvrirent, accompagnées de deux bip sonores, indiquant que les arrivants étaient sains.

Les juges explorèrent la vaste salle, leur arme en joue, alors qu'ils se dispersaient pour couvrir toute la superficie. L'architecture était sobre, seules les colonnes ornementées, disposées en deux rangs réguliers, rompaient avec la monotonie de la pièce. L'antichambre était plongée dans la pénombre, l'unique source de lumière provenant des rares torches accrochées aux murs. Eshain s'approcha d'une des colonnes, et étudia avec minutie les gravures couvertes de poussière, sculptées sur celle-ci. Il essuya précautionneusement l'une des représentations, sentant les fines veinures sous les plis de son gant. Cela avait une forme circulaire crénelée et ressemblait fortement à un rouage surplombant ce qui semblait être des êtres humains, vagues formes humanoïdes, semblant se prosterner. Au centre de la gravure, se situait un œil ouvert, signe récurrent dans nombre de religions. C'était un symbole rapportant à la fois au caractère omniscient et omnipotent des dieux. Il jeta un coup d’œil à Darren qui revenait d'un pas nonchalant, lequel répondit par un mouvement négatif de la tête.

- Rien à signaler Vaxim, complètement vide, comme le froc de…

- Ça ira Oleo, trancha Eshain, coupant court à la tentative de plaisanterie du juge. On va continuer les recherches vers le cœur du complexe, poursuivit-il à l’adresse des autres membres de l'Arbites qui s’approchaient.

Ces derniers approuvèrent d’un hochement de tête, impassible. Soudain des pas sourds se firent entendre, résonnant entre les murs, emplissant l'atmosphère de grondements métalliques. Suivi du même cri strident aux tonalités inhumaines et dérangeantes, qui transperçait les parois. Les juges relevèrent leur arme, aux aguets, prêts à ouvrir le feu au moindre mouvement. Les ombres s'allongeaient puis se rétractaient au gré des flammes, vacillant au creux des torches en une danse inquiétante.
Eshain sortit d'un mouvement expert son fusil MkVII des sangles de son harnais fixé dans son dos, et y accrocha son fusil à pompe à la place. Le modèle MkVII était une variante du MkIII standard utilisé par la Garde Impériale. Plus léger et compact avec une cadence de feu plus élevé, il s'adaptait plutôt aux combats urbains à courte et moyenne distance, idéal pour les interventions létales. Le canon du fusil était agrémenté  d'un silencieux, un long tube noir vissé sur la bouche du canon, afin d'optimiser la furtivité des tirs, réduisant la détonation à un simple chuintement. Le Departo Munitorum du secteur aejii avait décidé d'en équiper les forces de l'Arbites stationnées sur Aej, décision favorablement accueillie par les juges.
L'Arbitrator Senioris alluma d'une légère pression la lampe-torche placée dans le prolongement de l'arme, juste en-dessous du canon, pour accroître sa visibilité. Le reste de l'escouade en fit de même, les larges pans d'ombre s'étendant devant eux, disparaissant sous les faisceaux de lumière.
Les juges poursuivirent leur progression vers le fond de l'antichambre, perçant les ténèbres dans lequel ils se mouvaient. L'encadrement d'un portail massif commençaient à se dessiner alors qu'Eshain et ses hommes s'en rapprochaient.

- Blindée, évidemment, soupira Darren. Il se tourna vers le reste de l'ecouade, quelqu'un a apporté des grenades ?

- Toujours dans la subtilité, hein Oleo ? railla Kurt, alors qu'Alden secouait la tête, exaspéré.

- Trop bruyant, trancha Eshain, avisant l'interface d'identification qui était relié au système de déverrouillage des larges portiques. Il y a un moyen beaucoup plus simple.

Le système d'identification était un double scan biométrique, contraignant les utilisateurs à scanner leur empreinte digitale et oculaire en même temps. Eshain ne doutait pas un instant qu'il fallait que leurs empreintes soient en plus enregistrées dans la database du complexe pour que le portail daigne à s'ouvrir.

- Kurt va chercher notre cher ami dans l'armurerie, ordonna Eshain, celui qui est toujours vivant bien entendu. Il jeta un regard sévère à Darren, qui fit mine de ne pas s'en apercevoir.  

Le juge revint au bout de cinq minutes, traînant l'homme à moitié inconscient. Eshain s'accroupit juste devant l'insurgé.

- Réveilles-le Kurt, veux-tu ? demanda l'Arbitrator Senioris.

L'interpellé hocha la tête, et administra une vigoureuse gifle à l'homme étendu sur le sol. Ce dernier se réveilla immédiatement, en poussant un grognement. Il cligna des yeux, en voyant Eshain le fixer en souriant.

- Qu'est-ce qu...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Darren le releva brusquement et lui emprisonna le visage pour le forcer à regarder de son œil droit le scanner rétinien, tout en lui faisant appliquer le pouce sur le scanner digital. Un court instant passa, puis le lourd portail commença à se rétracter lentement dans un grondement sourd, faisant légèrement trembler le sol, dégageant un large nuage de poussière. Alden menotta le prisonnier auquel Eshain adressa un clin d'oeil.

- Vous êtes en état d'arrestation pour trafic d'arme ainsi que complicité de meurtre et d'extorsion , énonça l'Arbitrator, comme s'il récitait une leçon. Puis il poursuivit d'un ton détaché. Maintenant voyons voir ce que l'ADF cherche à cacher.

- Allez vous faire foutre, cracha le garde, l'Imperium n'est qu'une dictature qui s'impose par la force et qui extorque à ses colonies leurs hommes et leurs ressources.

- C'est ça, répliqua Kurt d'un ton ennuyé, en attendant tu as le droit de fermer ta grande gueule, ou sinon c'est moi qui te fait taire. Définitivement. Il le mit en joue, soulignant qu'il ne plaisantait pas.  

L'homme se tut immédiatement, fixant la bouche du silencieux, en déglutissant avec difficulté. Il recula d'une dizaine de mètres, non à cause de la menace proférée par le juge, mais à cause de la température qui était montée en flèche. En effet, la pièce, étant totalement ouverte, exhalait une chaleur si intense, que même les membres de l'Arbites furent forcés à leur tour de reculer, la main devant le visage pour se protéger. La même lueur rouge émanait des nombreux néons qui parsemaient la voûte de la fonderie. Lorsque la chaleur contenue dans la forge se dissipa dans l'air ambiant, les juges purent se rapprocher. Le même grondement sourd semblable au tonnerre, suivi du cri aigu se firent entendre, projetant leurs échos depuis la vaste pièce. Eshain identifia immédiatement la provenance des sons dès lors qu'il observa l'espace qui s'étendait devant lui. L'Arbitrator Senioris aperçut tout d'abord un entrelacs de câbles de différentes tailles reliant les différentes machines automatisées. Il se figea, prenant conscience de leur nature exceptionnelle, alors que son regard refusait de se détacher de celles-ci. Elles opéraient dans une harmonie qui paraissait faussée de par sa propre perfection. Les juges, fascinés, regardaient la danse élégante des appareils qui évoluaient sous leurs yeux. Une  technologie depuis longtemps perdue, datant des premiers colons humains qui s'étaient aventurés dans l'immensité de l'espace il y a de cela des dizaines de milliers d'années. Les Schémas de Construction Standardisés. La technologie SCS.

- Par le Trône, cela signifie... murmura Alden, le souffle coupé devant l'enjeu que représentait la scène qui s'étalait devant ses yeux.

- L'indépendance d'Aej que l'ADF désire tant, compléta Eshain avec gravité.

Garvieloken

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 22
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par - Ghost of Arkio - Lun 12 Déc 2016 - 21:45

Har, dommage qu'on sache pas la suite. Smile

J'ai trouvé ton texte bien écrit et mis en scène, mes filtres orthographiques ne piaillent pas, bon équilibre entre description et dialogue, bon respect de l'intro de départ.

Les Schémas de Construction Standardisés. La technologie SCS.
Que voulais-tu dire par là? la tête du culte ce sont des IA? dommage que tu n'aies pas développé.

On s'attend à un culte stealer, et on a un culte de la machine. Sinon le niv. de tech des arbites me rappelle la trilogie de Farrer (Shira Calpurnia) qui s'éloigne de la caricature des Judge Dredd pour se rapprocher de du cyber punk et c'est aussi bien ainsi.  

Juste une remarque: inutile de mettre un silencieux s'il allume juste après la lampe de son fusil. Wink
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par Garvieloken Mar 13 Déc 2016 - 19:22

Que voulais-tu dire par là? la tête du culte ce sont des IA? dommage que tu n'aies pas développé.
On s'attend à un culte stealer, et on a un culte de la machine

Ce que j'ai voulu traduire par là, c'est que la motivation du mouvement de rébellion est devenue également religieuse, et celle-ci se base sur le culte de la machine (qui se base lui-même sur l'adoration des SCS). Je tiens à rappeler (tu le sûrement sais déjà) que la technologie SCS est extrêmement rare et d'un niveau très supérieur à la technologie actuelle (en tout cas depuis qu'elles ont été perdues). J'ai voulu définir ce caractère très spécial (c'est vrai que le développement est assez bref, je l'admet Laughing ), et les hommes de l'ADF ont traduit cette perfection technologique comme un manifestation divine.

Sinon le niv. de tech des arbites me rappelle la trilogie de Farrer (Shira Calpurnia) qui s'éloigne de la caricature des Judge Dredd pour se rapprocher de du cyber punk et c'est aussi bien ainsi.  
Je voulais faire un peu évoluer le fluff à vrai dire (le récit se situe au M42), en traduisant cette évolution par un développement des armes par exemple.

Juste une remarque: inutile de mettre un silencieux s'il allume juste après la lampe de son fusil.
Ah je suis pas entièrement d'accord avec toi. Le silencieux a quand même son importance, du moins surtout au début, autrement le reste des hommes auraient pu donner l'alerte Wink .


Sinon merci beaucoup pour le retour Wink


Tout n'est que poussière.
Garvieloken

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 22
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par - Ghost of Arkio - Mar 13 Déc 2016 - 23:02

La lampe trahit déjà leur position, plus besoin de silencieux quand les autres voient une loupiote remuer de loin, courant sur les murs et les plafonds, non? Il avait mis sa lampe quasi de suite après avoir viser le silencieux. En tout cas bel effort de récit commando.

L'un des ex. de SCS parmi les plus connus est je crois celui de la trilogie HH loken: cette forteresse automatisée qui se répare tout seul avec des humains revêtus de versions simplifiées des armures astartes: le cœur de la forteresse est une sorte d'IA capable de gérer des chaines de production, etc.
Mais les plus courants sont seulement définis par un modèle de véhicule par ex. (Rhino, etc.) Encore une partie du fluff casse-gueule (pour changer) Smile
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par - Talos - Lun 2 Jan 2017 - 12:21

Texte propre, qui a besoin d'une suite !!! Very Happy

Les Juges qui débarquent en mode B.R.I. et qui se raillent mutuellement malgré une cohésion évidente, c'est bien mené, le texte est relu et soigné, c'est cohérent ! La recette fonctionne Wink Je m'attendais aussi à du Genestealer en tout cas, je ne sais pas si c'était voulu mais ça a marché ^^

Quant au débat du silencieux, ce n'est pas de sortir une torche qui m'a fait tiquer, mais plutôt que les types sont rentrés en faisant sauter la serrure à coups de pompe Razz Mais bon, c'est rien de pénalisant !

La suite ! La suite !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2321
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par Garvieloken Lun 2 Jan 2017 - 14:59

Merci beaucoup pour le retour Talos Smile

Pour ce qui est de faire sauter la serrure avec le fusil à pompe, et bien je me réferrais plutôt au cadenas qui verrouillait la porte.
Le corridor s'élargissait sur une simple porte métallique, rongée par la rouille, close par un large cadenas au teint cuivré
.

Pour ce qui est du culte genestealer, j'avoue que j'y ai pensé, mais je n'avais pas assez de connaissances sur le sujet pour le traiter proprement. Du coup, je me suis dit que je pourrais me reporter sur un sujet un peu plus original et "mystérieux".

Et pour le coup, j'essaierai de poursuivre la trame scénristique d'Aej dans les prochains LSD Wink


Tout n'est que poussière.
Garvieloken

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 22
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par BlooDrunk Lun 2 Jan 2017 - 19:15

Très rafraîchissant ce traitement "high-tech" des Arbites.
Ces rebelles aussi sont bien intéressants et intriguants.
Bien vu le choix d'une secte Mechanicus, mais oui ça mérite une suite (culte déviant? simple schisme ou possible dark-mechanicus ou encore une vilaine IA contrôlant cette chaine automatisée SCS?).

@ terme "SCS": un peu casse gueule fluffiquement oui (de la part de GW hein..), je plussoie Ghost car en fait il en existe des très simples voir basiques de ces fameux Schémas, et d'autres bien plus rares/complexes voir autonomes qui mériteraient un autre nom tant ils sont précieux. A mon avis peu de sujets impériaux pourraient simplement en deviner la nature s'ils en verraient un.

Ton style est très agréable à lire, un bon +1 bien mérité!
Bravo, et j'adore les Arbites, ça fait plaisir de voir un fan de ton age écrire sur eux! bravo


 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8763
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par Garvieloken Mar 3 Jan 2017 - 16:27

Merci pour le retour Blood Wink .
Et c'est vrai que le raccord Arbites/reconnaissance des SCS est un peu facile je me rend compte :p . Mais je me dis d'un côté que les Arbites viennent de la Schola Progenium et cela a du être mentionné pendant leur enseignement.


Et j'ai pris les Arbites pour sortir du canon SM, GI qui sont surexploités au niveau texte (en général) Wink


Tout n'est que poussière.
Garvieloken

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 22
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

 [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far Empty Re: [Lettre de Sang 15] - Ertae al' Far

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum