Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

[RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost Empty [RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost

Message par ulrick657 Jeu 26 Jan 2017 - 18:45

Salut tout le monde! je reviens vers vous pour vous proposer une nouvelle histoire à moi; une petite nouvelle sur les origines (du moins ma propre hypothèse) d'un personnage bien connu du fluff 40k; je ne vous dirais pas qui, bien que vous l'ayez sûrement deviné avec le titre...
Si je viole quelque peu certains points du fluff, n'hésitez par à me le faire remarquer, si je fais d'autres bourdes aussi d'ailleurs! Bonne lecture!

Le paysage qui s’étalait devant ses yeux était ahurissant. Les montagnes d’un blanc immaculé brillaient sous le soleil lointain, contrastant avec l’azur scintillant du ciel. Les flancs de montagne étaient recouverts de conifères aux aiguilles  d’un vert sombre, créant des zones d’ombres dans ce paysage si brillant. Un ruisseau dégoulinait lentement entre des rochers recouverts de neige fraiche, et se jetait en cascade qui luisait sous la lumière crue. Kroeger observait toute cette beauté à travers le filtre rouge des lentilles de son casque. Le métal sombre et sale de son armure reflétait la lumière pure de l’astre brillant, créant une beauté sculpturale au guerrier Iron Warrior. Pour la première fois depuis toutes ses longues années de guerre ; presque dix milles ans ; il ressentait autre chose que la haine et l’envie de meurtre. Il n’était pas ému par ce paysage ; malgré tout, il ressentait comme un émerveillement face à lui.

Il savait cependant que ce n’était qu’une façade. Sous cette neige blanche comme les nuages du ciel, se trouvait une ligne de défense sans précédent. Des macro-canons étaient ensevelis sous les rochers ; des emplacements de bolter lourd prenaient la vallée en enfilade, prêts à déchiqueter quiconque y atterrissait. Il sourit sous son casque orné de grandes cornes, et se retira dans les réseaux souterrains des montagnes.

Toute sa compagnie était déployée dans le hangar du vaisseau. Les bannières pendaient mollement au sommet des mats de céramite. Son armure d’un rouge lustré, de la même couleur que le sang frais, était le reflet parfait de tous ses frères de bataille alignés face à leur capitaine. Son bolter contre la poitrine, son épée-tronçonneuse à la taille, Leonatus regardait le capitaine Leyteo de la Quatrième compagnie du chapitre glorieux des Blood Angels. Les lentilles de son casque MkVI donnaient une couleur verte à l’ensemble de la pièce, et il écoutait le briefing de mission à travers le vox.

« -Sergent Leonatus, tonna la voix de son frère capitaine, vous atterrirez en premier dans la vallée. Le reste de la compagnie se déploiera autour de vous afin de sécuriser la position. Les autres compagnies tomberont sur les montagnes encerclant la vallée.
-Bien reçu, capitaine. Répondit le sergent. Avons-nous des nouvelles des positions de défenses ennemies ?
-Non. Concéda Leyteo. Ces traitres d’Iron Warriors sont introuvables. Une fois la DZ sécurisée, nous devrions nous déployer afin de trouver les hérétiques. Frères ! Gronda-t-il alors. Par le sang de Sanguinius !
-Pour l’Empereur ! Tonna Leonatus en même temps que les cents Astartes de la baie d’embarquement. »

Leonatus dirigea sa compagnie vers le module d’atterrissage qui attendait son chargement. Il s’installa dans le harnais de sécurité, et accrocha son bolter sur la paroi au dessus de lui.  Le harnais se referma sur lui, l’emprisonnant de son étreinte. Le sergent souffla lentement et ferma les yeux. Il se remémora le plan de bataille. Une vallée de treize kilomètres de long, six de large, encerclée de nombreuses montagnes. Ils allaient atterrir en plein milieu de la vallée, près d’un petit lac peu profond.
Il avait un mauvais pressentiment à propos de cette mission. Trois compagnies déployées dans un secteur complètement pacifique, sans savoir où se trouvait l’ennemi. Ce n’était pas la manière de faire des Astartes, et encore moins des fils de l’Ange. Le commandeur Dante savait ce qu’il faisait, de ça, Leonatus en était sûr.

« -En proie au doute, Leonatus ? Lança Garadon, le porteur du bolter lourd de l’escouade, alors que les parois du module vibraient pendant la descente.
-Jamais, mon frère. Répondit le sergent avec un petit sourire.
-Vraiment ? Rétorqua l’autre. Je t’ai déjà vu douter un jour. Avoua-t-il avec un petit rire.
-Alors tu m’as vu dans un moment de grande faiblesse. Soupira Leonatus d’un air volontairement triste. »

Les autres membres de l’escouade rirent à la réaction de leur sergent.

« -Bien mes frères. Les coupa Leonatus. Concentrez-vous sur la mission. »

Le silence revint dans le module. La lumière rouge qui baignait l’intérieur de la cabine tourna à l’orange ; ils approchaient de la zone d’atterrissage. Il se récita les litanies que les prêtres Sanguiniens leur avaient apprises dans leur jeunesse. Son escouade n’avait pas reçu de pertes depuis plus de quinze ans, et Leonatus était fier de cet exploit, et ce malgré des missions dangereuses à travers la galaxie.
La lumière au dessus de la trappe passa au vert alors que les rétrofusées s’allumaient pour faire ralentir le module. Le choc de l’atterrissage fut terrible, mais les Astartes étaient entrainés à y résister. Dans un même mouvement, le module d’atterrissage s’écrasa, les détonateurs sautèrent et les trappes tombèrent sur le sol, les harnais libéraient leurs guerriers qui attrapaient leurs armes tout en sortant.

Les premiers modules étaient enfin visibles. Au loin, le commandant Iron Warrior apercevait les formes floues des barges et frégates Blood Angels. Il tenait son bolter à une main, pointé vers le sol, et malaxait lentement la poignée de son arme. Il n’avait qu’à donner l’ordre, et le rideau qu’était le paysage angélique tombait pour révéler la forteresse de fer qu’il avait fait construire. Le premier des modules s’écrasa près du lac au milieu de la vallée, deux kilomètres en face de lui. Les loyalistes en sortirent vivement, toutes armes dégainées, prêts à se battre. Kroeger sourit alors qu’ils se déployaient lentement autour de leur module, sécurisant la zone.

Beaucoup trop disciplinés, ces chiens du faux-Empereur, pensa-t-il. Les autres modules tombaient partout dans la vallée, et d’autres sur les flancs de montagne. Il retira son casque, dévoilant son visage étiré et meurtri. Il se racla la gorge, et donna son ordre.

« -Mes frères, allez-y. »

Leonatus déploya son escouade autour du module alors que les autres sections Blood Angels atterrissaient et faisaient de même. Il fit un signe de tête à son capitaine qui sortait de son module avec son escouade de commandement, alors que les premiers Thunderhawks arrivaient et déployaient les forces plus lourdes ; Predators, Land Raiders et autres Vindicators.

Le sergent déplaça son escouade vers la position de son capitaine lorsque le sol trembla. Ses yeux s’écarquillèrent alors que la neige  sur les flancs de montagne partait en grandes avalanches, alors que des éboulements emportaient les hommes déployés là haut. De grands pans de pierres se détachèrent du sol  et révélèrent des parois de métal, découpées de milliers de meurtrières. Il jura lorsque ces meurtrières crachèrent un déluge de tirs sur leur faible position.

Le capitaine Leyteo fut parmi les premiers à mourir. Un tir de macro-canon pulvérisa son module, retournant toute la terre sous ses pieds. Toute son escouade fut éparpillée, alors que le capitaine s’écrasa lourdement plusieurs mètres plus loin. Leonatus fonça vers le corps inanimé de Leyteo et le retourna. Une plaque de plastacier du module avait traversé son casque, le tuant sur le coup. La compagnie de loyalistes se mit à couvert derrière leurs chars qui tentaient désespérément de riposter, mais les tirs venaient de toutes les directions. Des mottes de terres gigantesques étaient retournées dans des explosions titanesques. L’une des parois de métal s’ouvrit lentement, et un gigantesque Titan de classe Reaver en sortit. Son gigantesque canon gatling au bras droit se mit à tourner et cracha un torrent de tir sur la position Blood Angel, alors que des missiles partaient depuis sa carapace.
Leonatus vit ses frères tomber par groupes entier. La troisième escouade, celle de son ami Karandros ; oblitérée par le Titan. Garadon, déchiré par une rafale précisément morbide. Son monde s’écroulait en même temps que la vallée elle-même. Il se redressa sur ses jambes et gronda.

« -Fils de Baal ! Hurla-t-il. Nous mourrons pour Sanguinius ! »

Son cri fut repris par tous les survivants. Il sortit de la couverture et chargea vers les flancs de la forteresse. Ses frères le suivirent, tirant tout en courant, dans un baroud d’honneur futile.

Kroeger haussa les sourcils face à la trentaine de survivants qui chargeaient vers eux. Il haussa les épaules et dégaina sa hache tout en se dirigeant vers la sortie. Il fut rejoint par plusieurs escouades, et il sortit dans la vallée. Il chargea vers les Blood Angels en rugissant, sa hache s’activant dans sa main.

Leonatus bondit sur l’Iron Warrior de tête. Il y eut un grand fracas d’armures lorsque les deux groupes se rencontrèrent. Il était clair qu’ils n’y survivraient pas ; les hérétiques étaient presque quatre fois plus nombreux dans cette mêlée. Malgré tout, il n’abandonnerait pas. Il frappa violemment son adversaire ; son épée-tronçonneuse mordit profondément dans le visage du renégat. Celui-ci recula, mais il ne tomba pas. Il frappa à nouveau, mais l’autre para avec sa hache. Autour de lui, ses frères se battaient tel des lions enragés, des loups acculés, et repoussaient la horde qui les encerclaient.
Le sergent dévia un coup de son adversaire, et envoya un crochet dans son crâne. L’Iron Warrior bondit en arrière et sa hache se leva contre le poing qui approchait ; les dents mordirent dans le poignet du Blood Angel, et arracha la main de Leonatus. Il grogna et bondit sur son ennemi, l’entrainant avec lui dans sa chute. Il se retrouva au dessus de lui et écrasa la poignée de son épée dans le front de l’Iron Warrior. Le crâne éclata sous le coup, tuant l’hérétique sur le coup.

Leonatus se releva en rugissant. Une lame énergétique ressortit de sa cage thoracique. Il cracha du sang en tombant à genoux, alors que l’épée ressortait de son corps. Il regarda autour de lui, et le spectacle qu’il vit l’attrista. Ses frères tombaient sous les coups des traitres, et il voyait la bannière de la compagnie piétinée par les Iron Warriors. Il tomba sur le flanc, et ce fut le Néant.

Dante regardait la table d’opération devant lui. Le corps inanimé du sergent Leonatus était étendu dessus, seulement habillé d’un pagne aux couleurs du Chapitre. Un trou béant trônait au milieu de son torse, et sa main droite manquait. Corbulo, le grand prêtre Sanguinien des Blood Angels, se tenait au dessus de lui et fixait une main bionique sur son moignon. Mephiston, le Seigneur de la Mort, le maitre archiviste du Chapitre, se tenait en retrait par rapport au maitre de Chapitre, fixant d’un œil approbateur l’opération de Corbulo. Le prêtre Sanguinien ouvrit alors le torse du sergent ; il retira les deux cœurs un à un, puis les poumons. Il prit alors un autre cœur, plus noir, plus grand et le plaça au milieu de la cage thoracique vide.

La bataille avait été un fiasco. Les trois compagnies déployées avaient été dilapidées ; une vingtaine de survivants, qui n’avaient pu ramener qu’une poignée de corps pour récupérer le patrimoine génétique des Blood Angels. Dante avait ordonné le pilonnage massif de la position ; trois des sept montagnes c’étaient effondrées. Appuyés par les Flesh Tearers, le reste du Chapitre avait réduit à néant la position ennemie.

« -Mephiston. Dit Corbulo d’une voix forte. »

L’archiviste approcha et tendit la main au dessus du corps de Leonatus. Ses doigts se mirent à luire, et le cœur noir se mit à vibrer. Des filaments poisseux se déplièrent depuis l’organe et fusionnèrent avec l’intérieur du corps du sergent mort. Corbulo referma alors le torse du cadavre, puis ils reculèrent tandis que des serviteurs lobotomisés approchèrent et installèrent des pièces d’armures sur le corps.
Dante sourit face à l’armure. Une véritable relique de l’ancienne Neuvième Légion, elle appartenait avant à Azkaellon, le maitre de la Garde Sanguinienne aux temps où elle marchait derrière le Primarque Sanguinius. Il leva les yeux vers Mephiston qui ouvrait un grand couvercle de pierre ornementé. C’était un blasphème, une hérésie ; personne ne serait au courant. Il savait que le secret était scellé. Mephiston plongea les mains dans ce qui était la tombe de l’Ange, et il en ressortit le masque mortuaire du Primarque. Il referma le couvercle, scellant à nouveau le corps de l’être divin présent à l’intérieur ; il était le seul à avoir pu le voir.

Il se dirigea à nouveau vers Leonatus. Ses mains prirent feu, et le masque se mit à chauffer rapidement. Lorsqu’il fut d’un rouge incandescent, il le plaça sur le visage sans vie du sergent, cachant à jamais son identité. Dante dégaina alors une épée à sa ceinture ; l’épée Encarmine, que la légende dit qu’elle fut elle aussi portée par Sanguinius. Il la plaça dans la main droite de Leonatus et recula. Les serviteurs redressèrent le corps en armure et placèrent le réacteur dorsal de l’armure, encadré par deux grandes ailes d’un blanc immaculé, faite de plastacier. Ils reposèrent le corps sur la table, qui s’adapta aux nouvelles pièces.

Le commandeur regarda le corps complètement recouvert d’or d’un air inquiet. Et si cela n’avait pas marché ? Pensa-t-il. Mephiston ferma les yeux, et tout à coup, la main droite de Leonatus se referma sur la poignée de l’épée.

« -Frère-sergent Leonatus est mort, désormais. Tonna Corbulo alors que le corps se relevait. Les yeux du masque étaient percés, et laissaient apercevoir ceux de Leonatus.
-Toutes traces de sa vie ont disparues. Concéda Dante.
-Prosternez vous, mes frères, gronda Mephiston, devant l’esprit vengeur des Blood Angels. Admirez le Sanguinor, Parangon de l’Ost ! »
ulrick657

ulrick657
Scout
Scout

Messages : 114
Age : 23
Localisation : Moselle/Rhônes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

[RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost Empty Re: [RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost

Message par Grundzan Mer 8 Fév 2017 - 14:09

Je trouve que ta bataille est vraiment très bien montée, le déroulé du débarquement et de l'embuscade sont vraiment top mais j'ai peu du mal à admettre la raison de l'attaque... Comme ton personnage le dit, ça pue l'embrouille comme attaque, le lieu fait penser à un vrai traquenard et Dante devrais l'avoir senti... perso j'aurais envoyé des scouts en repérage ou effectué un balayage auspex approfondie avant de lancer l'assaut. Même si les IW sont des perfectionniste de l'extrême (qui a dit maniaque ?), un petit détail serait apparu pour révéler ou au moins permettre de suspecter quelque chose et de pas oblitérer trois compagnies (tu veux les BA toi, nan ? ^^). Sinon ton idée de transformer un guerrier vertueux et grièvement blessé en Sanguinor, une transformation uniquement connue du cercle le plus gradé du chapitre, est plutôt cool vu que personne n'est capable de dire (ou veut dire) qui est cet être (qui ce soit dans le chapitre ou au dehors) qui apparaît quand ça sent le roussi.
Grundzan

Grundzan
Scout
Scout

Messages : 78
Age : 27
Localisation : Guyane ou Catachan... en tout cas y a des arbres

Revenir en haut Aller en bas

[RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost Empty Re: [RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost

Message par ulrick657 Lun 13 Fév 2017 - 22:46

Alors déjà, merci beaucoup de ta réponse et de tes compliments! Ensuite: aaargh, tu as trouvé le point faible du texte. Je ne donne pas de réelles raisons pour l'attaque afin que le lecteur puisse imaginer ce que... non en vrai, je n'ai pas du tout réfléchi la dessus, je me suis juste pencher sur la partie bataille, pas avant; mea culpa.
Quant aux origines du Sanguinor, certains disent que c'est Azkaellon, maitre de la Garde Sanguinienne lors de l'Hérésie, d'autres l'avatar de Sanguinius, et encore d'autre que c'est l'esprit de vengeance des Blood Angels qui a pris une forme dans le Warp... J'ai fais un condensé des 3 dans ma propre version de ce personnage. C'est un nouveau projet que j'ai là, écrire l'histoire de personnages connus de l'univers 40k mais avant qu'ils ne soient connus.
ulrick657

ulrick657
Scout
Scout

Messages : 114
Age : 23
Localisation : Moselle/Rhônes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

[RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost Empty Re: [RECIT 40K] Le Parangon de l'Ost

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum