Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos Empty [Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos

Message par vulkan Sam 6 Jan 2018 - 11:06

[Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos 8229b110


-« Vous voulez savoir comment l’imperium fait pour résister après toute ces années ?, vous n’avez qu’a regardez son plus grand héros » Attribué à l’Inquisiteur Taima.

Le jeune garçon brandit sa lance et planta ces pieds dans le sable, même si il savait que ça ne le sauverait pas. De l’autre coté de la lance le lion le regardait avec appétit non dissimulée.
Autour d’eux gisaient les corps des autres garçons et Lions qui s’étaient affronter. Seule restait le garçon et ce monstrueux félin, les deux était gravement blessés ils savaient que si ce n’était pas l’autre qui les tuait leurs blessures s’en chargeraient.
Soudain le lion chargea, se moquant du bout de boit qui s’enfonça dans son épaule gauche il planta ses griffes droites dans le flanc du garçon en lacérant son ventre. Le jeune homme réussit à s’extirper des griffes du félin mais en reculant il trébucha sur une pierre et tomba a terre a la merci du félin qui bondit en direction de sa gorge.
Soudain une sorte de géant percuta le lion et l’envoya voler a plusieurs mètres. Le jeune homme ne savait pas qui ce était monstre, mais il se savait sauvé et c’est cette pensée qui l’habitat quand il sombra dans l’inconscience.

Cinq millénaires plus tard.


L’obus détonna à environ cinq mètres de sa position. L’explosion l’aurait envoyé voler si il n’avait pas activer le verrouillage magnétique de son armure.

-« Il vont continuer encore longtemps comme ça ? Demanda Kléarchos, je croyais que les berserkers ne connaissaientt que le corps à corps. »

-« Sois patient, mon frère, dit Léosophos, La XIIème n’aime pas laisser sa proie agoniser. »
 
Soudain une bruit sourd résonna sur le champ de bataille. c’était un cri, un cri de rage dédié au dieu du sang et de la guerre. La XIIème légion allait reprendre son assaut terrestre.

-« je dois admettre que cela fait froid dans le dos, dit le capitaine Cerberus, je comprends pourquoi les gardes se sont débandées à la première charge.

-« Ils seront mes spaces marines, et ils ne connaîtront pas la peur, récita Léosophos, ces mot viennent de notre Empereur lui-même quand il parlaient de nos ancêtres. Comptez vous les déshonorer, mon frères ?

-« Bien sur que non grand maître » répondit Cerberus un peu honteux.

-« Parfait »dis Léosophos avant de basculer sur la fréquence générale.

-« Mes frères, dit-il, Ces renégats de la XIIème légion fonce sur nous, espérant nous avoir affaiblis par ce barrage d’artillerie, ils pensent nous trouver désorganisés et facile à abattre, le sommes nous? »

-« NON !!!!, tonnèrent plusieurs centaine de voix derrière lui.
-« chargez avec moi mes frère, et montrons à ces traîtres qui est faible. Gloire au Lions…
-« ET A L’EMPEREUR !!!!! »  rugirent les Angels of Lions en chargeant. Leur rugissement était si puissant qu’il couvrit les cris de rage des World eaters et Léosophos cru voir les renégat ralentir devant la charge des astartes loyalistes. Les traîtres ne semblait pas avoir l’habitude de rencontrer aussi féroce qu’eux.

Les deux ligne se rentrèrent dedans et tout ne fus plus que sang, bruits et fureur….

Léosophos se trouvait au beau milieu de cette mêlé, La Lame de galaad dans sa main prélevait un lourd tribut. Il avait laissé son Lion sortir mais ça volonté de fer l’empêchait de perdre tout contrôle. Il lui était dure de maintenir la bête sous contrôle mais il savait comment faire, il faisait ça depuis cinq mille ans.

Il tuait avec une facilitée apparente, comme si c’était un jeu. Mais en vérité il sentait son age et la fatigue lui tirailler les muscles. Seules sa volonté et son talent lui permettait de continuer. Il voyait chaque faille dans la garde ennemie, chaque mouvement que l’autre allait faire.

Mais cela ne le rendait pas immunisé aux coups. Léosophos se décala à droite pour achever un berserker mais il sentie une douleur à l’épaule gauche. Un ennemie avait voulue lui pulvériser la tête avec son marteau, mais comme Léosophos avait bougé la tête la masse avait rencontrer son bouclier qui avait percuté sur son épaulière.
Le maître de chapitre décapita le World eater au marteau d’un mouvement circulaire. Conscient qu’il était encore en vie par pur hasard.

Il extirpa sa lame d’un énième ennemi, se dégagea un espace d’un grand coup horizontale puis activa son vox.

-« Logan ?, appela-t-il, tu es prêts ? »

-« Nous sommes en places,chevalier, lui répondit une voix gutturale, Que Morkai m’en soit témoin tout ce passe prévu, Ils sont suffisamment nombreux pour la chasse. »

-« Alors que frappe comme seul ton chapitre sait le faire, petit frère, dit Léosophos.

-« Je déteste quand tu m’appelles comme ça, le vieux » rétorqua Le Loup suprême avant de couper la conversation. »

Quelque seconde après des appareil d’un gris glacée fondirent derrière les World Eaters, les guerriers -loup qui en sortirent poussèrent des rugissement bestiaux. Les Spaces Wolves fondirent sur l’arrière garde des hérétiques. Attaquant en meute et isolant leur ennemies, comme le ferait de vrai loups.
De leur cotés Les Angels of Lions combattirent avec une vigueur renouvelée et gagnèrent du terrain sur les World eaters, attaquant de manière soudaine et ne laissant aucune chance à leurs proies, comme des lions

Acculés entre les lions et les loups les World eaters perdirent du terrain, combattirent dos a dos. Ils se défendirent avec leurs sauvagerie caractéristiques, rendant coup pour coup, mais ils se retrouvèrent isolés et tué jusqu’au dernier.

Léosophos fut celui qui tua le dernier World eater, juste avant de voir le Loup Suprême Logan Grimnar arriver pour le saluer.

« Qui pourrait croire que je suis plus vieux que lui. » Pensa Léosophos en voyant le visage de son cousin space wolves.

-« Une belle victoire, dit le Loup suprême, ces traîtres ont perdu beaucoup d’hommes dans cette attaques »

Léosophos était tellement grand que même dans son armure terminator Grimnar devait levez la tête pour regarder le Grand maître droit dans les yeux

-« Mais ils ont encore beaucoup,répondit Léosophos en faisant cogner son canon d’avant contre celui de Grimnar, nous devons regrouper nos forces et avancer  »

Avant qu’aucun ordre de regroupement ait pu être donner Léosophos reçu un appel du maître de flotte Icarus.

-« Megali Stratigos, dit ce dernier, l’ennemie est en train de battre en retraite, ils évacuent leurs position et retournent à leurs vaisseaux en orbite »

Léosophos partagea un regard de surprise avec Grimnar. Depuis quand est-ce que les World eaters battaient en retraite ?

-« Bien compris, répondit Léosophos, surtout n’engagez aucune poursuite. Préparez vous pour l’évacuation. Notre combat est terminé. »

Certain d’Angels of Lions commencèrent à protester mais Léosophos les fit taire d’un grognement. Alors que les astartes commençaient à se regrouper Grimnar s’approcha de Léosophos et posa une main fraternelle sur son épaule, la scène en était presque comique.

-« Je sais que ce que tu penses, mon ami, dit Logan, tu te demandes si tu n’aurait pas du ordonner une poursuite et rester.»

Léosophos ne répondit pas, son visage était rongée par le doute.

-« Je ne pensais pas que je le dirais un jour, continua le Loup suprême, mais tu n’est pas obligé de vivre comme ça, chacune de tes décisions n’as pas être un poids supplémentaire. »

-« Qu’est ce que tu suggères ? Demanda Léosophos, que j’abandonne ma charge et que je renonce à  mes devoirs envers le Lion et l’Empereur ? »

Grimnar soupira, les futures paroles lui coûteraient beaucoup.

-« Tu as servi le Père de tous et son peuple depuis plus longtemps que chacun d’entre nous, même Main Terrible n’as pas vu la lumière du jour autant que toi. Tu m’as prouvé plus d’une fois, a moi et a mes frères, que les Chevalier de la 1ère était digne de respect. C’est toi le plus grand héros de l’Imperium, pas moi, pas Calgar, pas Dante…

-« Viens-en au fait. » le coupa Léosophos.

-« Tu as suffisamment combattu, Dis Grimnar, plus que nous tous tu mérites de te reposer. Le père de tous comprendrai. »

Léosophos souri, c’était la première fois qu’il entendait ça de manière aussi direct, il devait ça à Logan.

-« Je te remercie pour ta franchise, mon frère, répondit-il, mais c’est justement par ce que j’ai vécu toutes ces années que je ne peux m’arrêter. Je sais ce qu’il se passerait si je renonce et je ne veux pas que ça arrive. Et puis je ne pense pas que ça plairait a beaucoup de monde si le plus grand astartes était issues d’un obscur chapitre de bâtard. »

Logan Grimnar tendit son avant bras et sourit.

-« Tu as peut-être raison, chevalier, dit-il, en tout cas sache qu’à l’heure du Loup je m’assurerais que tu ait une place à la table du Haut roi. Je peut au moins faire ça pour toi »

Léosophos attrapa l’avant bras du Loup suprême.

-« Et moi je m’assurerai que tu seras la quand Le Lion se réveilleras pour nous mener a la victoire, dit Léosophos, Au revoir, mon ami.

Avant
Androkles sortit de la salle du conseil, il se sentait honteux mais il savait qu’il avait pris la bonne décision.
Derrière lui les autres officier sortait, certain le regardaient d’un air féroce, d’autre ne se contentaient que de le saluer d’un bref signe de tête. Seule deux personnes s’approchèrent de lui. Il s’agissait du Réclusiarque Hadès et du tout nouveau grand maître des Angels of Lions, le seigneur Léodonatox.

-« Et bien, dit ce dernier, je pense que je doit vous remercier pour votre désistement en ma faveur. »

-« Ne me remerciez pas, répondit Androkles, le conseil a eu tort de me proposez la charge de grand maître. Je ne pense pas que j’en aurais été capable. »

-« Je pense que je peux le dire maintenant, intervint Hadès en regardant Androkles , mais beaucoup d’officiers espéraient justement que votre jeune age vous rende influençable. Votre talent n’était pas la seul raison. »

Un silence lourd de sens accueillit ces paroles, Androkles n’était capitaine que depuis une vingtaine d’année, la politique interne du conseil ne lui était pas familière. Les deux autres, quoique plus expérimentée, n’aimaient pas non plus cette aspect peu reluisant du chapitre.

-« Les sales bâtards, gronda Léodonatox, j’avais entendu des rumeurs, mais la…. »

-« C’est l’héritage de Caliban, marmonna Léosophos, L’influence de l’ordre à corrompu le cœur de notre légion. »

-« Ne laissez pas de telle pensés envahirent votre esprit, dit le Réclusiarque Hadès, d’un ton calme, ils restent nos frères et si nous voulons qu’ils nous pardonnent nous devons leur pardonner aussi. N’oubliez jamais ça, surtout vous Androkles. »

Le présent


Le Warhawk se posa dans le hangar du Léonidas, Léosophos débarqua dès que la rampe avant s’ouvrit. Le hangar était le théâtre d’un spectacle trop familier à son goût. Les blessés et les mort affluaient, les apothicaires faisaient tout leurs possibles pour sauver le plus grand nombre possible.

Léosophos avança vers le blessé le plus proche, il était allongée sur une civière, son bras droit arracher et sa cuirasse ouverte, dégoulinante de sang.

-« Tout vas bien Éros, dit Léosophos en s’agenouillant, j’ai déjà vu des personnes se remettre de blessures bien plus grave. Il faudra  plus qu’un petit bras coupée et une entaille au ventre pour que je t’accorde le repos de l’empereur. »

Eros souris, même ce simple geste paraissait lui être douloureux.

-« Nous ne somme pas tous aussi endurant que vous, Sophos, répondit Éros, je pense que  je rejoindrait bientôt l’empereur et le Lion. »

Léosophos se tourna vers l’apothicaire Ascé seulement pour voir ces craintes confirmés.

-« Alors quand tu y serais salut nos frères tombées de ma part, homoioi Éros » dit Léosophos avant de se lever et d’aller voir un autre blessé. 

Cinq heures plus tard

-« Je ne comprendrai jamais pourquoi vous passez autant de temps avec les blessés, demanda Markos en quittant le pont avec Léosophos , je veux dire les apothicaire s’occupent d’eux et ce n’est pas des mots qui aideront leurs plaies à se refermer plus vite.»

Léosophos sourit, il avait déjà tenu ce genre de discours avant, si typique d’un prédateur.

-« C’est à cause de moi qu’ils sont blessés, répondit Léosophos d’un ton patient, C’est moi qui les fait charger les berserks. »

-« Ce n’est pas de votre faute si ces bâtards manient aussi bien la hache. » dit Markos.

-« Quoiqu’il arrive un commandant doit toujours accepter et reconnaître les conséquence de ces actions quelle soit bonnes ou mauvaises. » Répondit Léosophos.

Le maître de chapitre et son escorte entrèrent dans le strategium, tout les maîtres de compagnie Angel of Lions était la, soit en personne ou via holotith.

-« Je sais ce que vous pensez, commença Léosophos, j’aurais du ordonner une poursuite et nous permettre ainsi de tuer tout nos ennemis. »

-« En effet » répondit maître Ezoke, de la 9ème.

-« Et maintenant nous nous retrouvons comme des idiots en position de faiblesse à cause de l’embarquement, continua Diomedes de la 4ème, tout ça à cause de votre faiblesse »

cette dernière phrases déclencha un tonnerre de disputes. Léosophos regarda les maîtres de compagnies se jeter insultes et reproches au visage. Un autre aurait mit fin cette disputes mais Léosophos était meilleur que ça, il voulait qu’ils se rendent compte de leurs faiblesses.

Comme escomptée les cri cessèrent après vingts minutes et tout les maitre de compagnie, sans exception, abordait une expression honteuse.

-« Maintenant que vous êtes calmés, commença Léosophos, je vais vous expliquer pourquoi je n’ai pas engager de poursuite. Premièrement nous ne savions pas ou ils se rendaient, notre flotte aurait pu tomber dans une embuscade. Dois-je vous rappelez que leurs commandant a montrez des signes d’intelligence non négligeable. Deuxièmement nous avons d’autre missions à accomplir. Depuis la chute de Cadia les hérétiques ce sentent pousser des ailes et ils attaquent de plus en plus. »

Léosophos regarda chacun de ces officiers droit dans les yeux, ses paroles les avaient convaincus.

-« Mais si nous avions engagé la poursuite….. » commença Diomedes.
Léosophos rugit et chacun des Lions, physiquement présent ou non,  recula d’un pas et se prépara.

-« JE VOUS RAPPELLE QUE VOUS ÊTES SOUS MES ORDRE, MAÎTRE DE COMPAGNIE, gronda Léosophos, SI VOUS PENSEZ QUE VOUS ÊTES PLUS QUALIFIES QUE MOI POUR DIRIGER CE CHAPITRE ALORS DITES LE CLAIREMENT QUE JE PUISSE VOUS DÉVISSER LA TÊTE !

Les yeux de Léosophos brillaient d’une lueur prédatrice et ces crocs était plus qu’évident .Diomedes déglutit, le fait de se savoir sur un autre vaisseau que le Maître des Lions ne semblait pas vraiment le rassurer.

-« Bien, dit Léosophos en retrouvant son calme, les coordonnées de saut warp vont vous être envoyer. Normalement le ravitaillement et les renforts seront au point de rendez-vous. »

Sur ces mots les différends officier saluèrent et prirent congé. A la fin seul resta Léosophos, le sénéchal Ikos et le maitre de flotte Icarus.

-« Des nouvelles de la flotte Space Wolves, dit ce dernier, il nous annonce qu’il se dirige vers leurs prochaine destination et nous souhaitent bonne chance.

-« Souhaitez leurs un bon hiver et dites leur que nous avons hâte de le revoir, ordonna Léosophos, Ikos venez avec moi. »

Léosophos et Sénéchal quittèrent le pont pour ce diriger vers la cellule privée du Grand Maître.

Léosophos servit deux coupe de vin et en tendit une à Ikos, qu’il accepta poliment.

-« Vous voulez mon avis sur la poursuite ?, Demanda Ikos »

-« Non, répondit Léosophos, Si je vous ait convoqué c’est pour discutez de la chute de Cadia. »

-« Ça devait arriver, déclara sobrement Ikos, aucune fortification n’est imprenable »

-« Je vous rejoins la-dessus, répondit Léosophos en vidant sa coupe, mais à votre avis cela ne veut-il pas dire que le Lion pourrait revenir ? »

-« Qu’est ce qui vous fais dire ça ? » demanda Ikos avec un intérêt certain.

-« L’intuition, dit Léosophos, l’Imperium traverse peut-être sa plus grande crises depuis l’Hérésie d’Horus et je ne voie pas comment nous en sortirent. Il faudrait le retour d’un des fils de L’Empereur pour nous sauver. »

-« Et vous souhaiterait que cela soit le Lion » demanda Ikos ?

-« Il est mon Primarque, répondit Léosophos, bien sur que j’aimerais que cela soit lui qui revienne. Et j’avoue que j’aimerai voir ça tête quand il verra qui gouverne sa Légion »

Ikos ne dit rien il soupçonnait que ce trait humour cache des choses bien plus sombres.

-« Très bien, dit-il, Si vous permettez je vais prendre congé. La 1ère compagnie m’attends. »

-« Je comprends, répondit Léosophos, je vous enverrez la liste des candidats aux hippeis quand nous seront au point de rendez-vous. »

Ikos hocha la tête, salua et prit congé.

Une fois seul Léosophos appela ces serfs pour enlever son armure. Cette opération pris plusieurs heures mais il avait besoins de la retirer.

-« Partez, »dit-il à ces serf une fois leurs office accomplit.

Il s’approcha de la vitre et vit ce que voyait ces frères quand il le regardaient.

Il était grands, au moins 3 mètres 20, ces épaules était aussi large qu’une armure astartes. Son corps musculeux était bardé de cicatrices en tout genres, des tatouages rituels lui recouvraient le corps, camouflant ainsi ces blessures passés. Ces yeux était ceux d’un Lion et ils brillaient d’un éclat sauvage.Ces cheveux et sa barbe étaient coiffés en tresses et en nattes, reflétant ainsi son rang parmi les hiérarchie officiel et officieuses de l’ordre. Les seules signes apparent de vieillesse était sa peu ridée et les mèches grises parsemer dans sa chevelure.

Il était seul, loin de tout regard, de tout jugement.
Il souffla et s’assit sur sa couchette, ces épaules sembla légèrement voûtée et ces yeux avait perdu de leurs éclats.

 Je suis trop vieux, se dit-il, combien de temps pourrai-je encore tenir ? »

Son corps lui faisait mal, chacun de ces muscles était endoloris, il sentait des courbatures quasiment partout et son épaule gauche semblait luxé.

 J’ai eu de la chance, encore. Ça doit être pour ça que j’ai vécue aussi longtemps. »

Il se leva difficilement et alla devant une modeste statuette, un chevalier encapuchonnée.
Une fois devant Léosophos s’agenouilla.

-« Oh Lion, premier par les princes de L’empereur, dit-il, pourquoi me garde-tu en vie ? »

Il regarda la statuette, elle dégageait un aura d’humilité quasi palpable. Léosophos avait toujours pensé qu’il s’agissait d’une représentation du Lion ou du fondateur des Angel of Lions Galaad.

-« J’ai combattu durant des milliers d’année, j’ai défendu ton peuple et l’empire de ton père, continua Léosophos, mais maintenant je n’en peut plus. Je suis fatiguée, seulement ta bénédiction m’as empêcher de quitter ce monde, j’en deviens presque jaloux de ceux qui te rejoignent. Alors je t’en supplie reprends toutes les années que tu m’as donné »

Il lui sembla que des yeux le regardait, il n’osait pas lever la tête, attendant.

-« Seul la chance m’as maintenu dans ce monde. Je le sais, c’est uniquement toi qui m’as gardé en vie, pas moi, pas mes compétences à la lame. Mes frères pense que je pourrais rivaliser en combat avec le Fléau ou un des primarques démons. Mais c’est faux, je mourrais face à eux. Je suis trop vieux pour les affronter, je suis trop faible pour les affronter….. Je l’ai toujours été ».

Rien ne se passa, ce n’était qu’une illusion. Mais Léosophos savait qu’il y avait eu…. quelque chose. Il se releva et se dirigea vers son bassin privé, l’eau chaude détendra ces muscles et il avait le temps, la réapparition dans l’espace réel était dans au moins 5 heures.

En se dirigeant vers le bassin il passa devant son épée, la lame de Galaad, le symbole des Grand maîtres des Angels of Lions.

 Je ne j’aurais jamais du l’accepter »pensa-t-il avec honte.

il y a mille ans,

Les grandes portes de l’agora s’ouvrirent. Androkles entra dans l’immense salle. Ces frères assemblée formaient une haie d’honneur. Tout au bout, sur l’estrade se trouvait la. Le Réclusiarque Hadès, le maître archiviste Théos et les capitaines Angels of Lions.

Androkles s’avança. Ces frères portaient leurs armure complète alors que lui n’était vêtu que d’un simple toge. Cela était sensé le faire se sentir humble mais pourtant il les dépassait tous en taille, cela n’aidait pas, mais Androkles était un un vrai fils du Lion, l’humilité était inscrits dans ces gènes.

Il arriva à l’estrade et  s’agenouilla devant le Réclusiarque et les maître de compagnies

-« Quelle est ton nom ?, demanda le Réclusiarque

-« Androkles, maître de la deuxième compagnie et Lieutenant désigné de l’Irronwing, de l’ordre des Angels of Lions de la 1ère Légion astartes » répondit L’intéresser.

-« Pourquoi te présentes ici devant-nous, Androkles, nous sommes tant diminués, nous n’avons le temps pour les requêtes personnelles »

-« Je me présente à vous aujourd’hui pour devenir Grand maître de l’ordre des Angels of Lions de la 1ère Légion astartes. »

L’atmosphère dans la salle ce fit soudain plus lourd.

-« Voilà une requête bien audacieuse, répondit Hadès, tu nous a diriger avec succès durant la guerre de l’archiviste, mais pourquoi devrions nous te nommer Grand maître ? »

-« Je me bats pour L’imperium depuis 4,000 ans. 454 fois j’ai refusé d’être le détenteur de la Lame de Galaad, car je ne me savais pas prêt. Mais aujourd’hui je me sais prêt pour accepter cette charge. »

Comme si il n’attendait que ça les maîtres de compagnie virent se ranger derrière Androkles. Chacun d’entre eux ,d’un des humbles maîtres de compagnie de réserve aux puissant Lieutenant désignés de l’Hexagrammation, le considérerait comme le premier par eux.

-« Ils semblerait que les maîtres t’es jugé digne, dit Hadès, très bien. »

Le Réclusiarque fit un signe de la main et un garde d’honneur, un des 5 derniers, s’approcha avec la Lame de Galaad.

Hadès prit l’épée par et la posa sur l’épaule gauche D’Androkles

-« Par le pouvoir qui me sont conférées en tant que Réclusiarque d’un des ordres des fils du Lion»

Hadès posa la Lame de Galaad sur l’épaule droite

-« Et par la grâce de notre seigneur à tous, L’empereur »

Hadès pris l’épée par la lame et tendit la poignée a Androkles.

-« Moi Hadès, Réclusiarque des Angels of Lions je te déclare grand maître des Angels of Lions, haut seigneur de l’Hexagrammation, chérubin de l’ordre et porteur de la Lame de Galaad. »

Androkles pris l’épée,se releva et se retourna pour faire face à l’assemblée agenouillés des Angels of Lions

-« Quelle sera ton nom ?» demanda Hadès

-« Léosophos, le Lion sage », répondit Androkles Léosophos en regardant chacun des ces frères.





Merci à Arckik pour m'avoir aidée et apporter des idées.
vulkan

vulkan
Space Marine
Space Marine

Messages : 214
Age : 22
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos Empty Re: [Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos

Message par vzh Dim 21 Jan 2018 - 23:20

C'est pas mal du tout Vulkan! Very Happy

L'image fait penser à un guerrier Spartien.
Et pour le coup elle est très bien choisie, car elle renvoie aux valeurs d’héroïsme de l'antiquité.
Cela m'a fait penser à Homère, l'extraordinaire auteur de l'Iliade et de l'Odysée : Big up au père de l'heroic fantasy  cheers  cheers  cheers

On sent bien que tu as travaillé la construction de ton récit pour apporter la démonstration que le personnage, Androkles Léosophos, est un noble et sage héros. Ce texte lui fait vraiment honneur. Les flashbacks sont bien construits.
Pour améliorer la lisibilité, je te conseille de dissocier les parties par des sauts de lignes ou des séparations. Tu pourrais aussi réfléchir à créer des liens entre les parties quand tu le peux, une sorte de fil conducteur à imaginer si cela est possible. J'ai noté aussi quelques fautes dans le texte, c'est souvent des problèmes de conjugaison des verbes et les participes passés, cela se corrige au calme en se relisant.

Sur le plan technique j'ai énormément apprécié les références relatives au nouveau fluff : chute de cadia, retour des Primarques...
J'ai quatre remarques sur le plan technique :
- Par leur côté barbare et leur humanité, les Angels of lions dans les faits ressemblent plus aux SW qu'aux DA. Ils sont honnêtes, humanistes et barbares comme des SW, là ou des DA sont stratèges, loins des humains et calculateurs. La filiation au Primarque des DA me dérange vraiement. De mémoire tu m'avais expliqué qu'il y a avait une ambiguité dans la filiation de ce chapitre, mais je ne retrouve pas cela ici.
- J'avais en tête que  l'astartes le plus âgé était plutôt Dante le maître de chapitre des BA, et pas Logan Grimnar.
- Le coup des WE qui font retraite, c'est je trouve un peu too much. Je vois plutôt les WE mourir jusqu'au dernier dans une bataille, essayant de faire couler le plus de sang avant de trépasser plutôt que de fuir.
- Je n'ai pas compris "la liste des candidats aux hippeis". Est-ce qu'il s'agit des aspirants? Cela mériterait une 'explication complémentaire dans le récit.


Alors merci à toi Vulkan pour nous avoir livrer ce beau portrait.
merci
+1
vzh

vzh
Scout
Scout

Messages : 126

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos Empty Re: [Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos

Message par vulkan Lun 22 Jan 2018 - 12:12

Merci pour la critique vzh, toujours un plaisir.

concernant tes remarques
-Je n'ai jamais dit que Logan était le plus vieux astartes, faudrait que tu me dises ou tu l'as vu dans mon texte.

-Les Angels of Lions ont une mentalité très conservatrice. Ils se voient comme les gardiens de l'héritage de la première Légions telle qu'elle l'était avant la réunion avec le primarque et ils voient le Lion comme la figure ultime du noble chevalier, meme si il lui reconnaissent un coté stratège. En revanche ils éprouvent une sortent de dédain pour le reste des sucesseurs de la première légion qu'ils considèrent trop fanatique et entachée par "l'héritage de caliban". Meme si il arrive que certain Lions fassent des coup bas, comme je l'ai mis dans le texte avec cette tentative de manipulation de l’élection du Grand maitre. Pour leurs mentalité je me suis un peu inspirer de la conception de l'homme parfait chez les grecs qui priviliègait la mesure avant tout.

-Le coup des WE qui battent en retraite était voulue, c'était pour montrer comment Léosophos maintient son pouvoir dans le chapitre et ils aurait du revenir a la fin (spoiler: ca degenere en grosse baston)

- les hippeis sont le terme utilisée par les Angels of Lions pour designer leurs vétérans. Ils sont divisée entre les tharanatoi (la 1ère compagnie), les hetairoi (les escouade de commandements), les kolossai (la deathwing) et les kataphractoi (la ravenwing). faudras que je pense a mettre à jour le fluff de mon chapitre.
vulkan

vulkan
Space Marine
Space Marine

Messages : 214
Age : 22
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos Empty Re: [Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos

Message par Zekka Dim 4 Fév 2018 - 15:59

Et beh... 5000 ans de services et il est "plus vieux" que Bjorn Main-Terrible qui est un contemporain des Primarques, il y a 10 000 ans ?
Pareil, comme dit par vzh, les Angels of Lion tels que tu les décris, sont plus proches des Minotaurs que des DA (étant fan de DA ,j'en sais quelque chose)

-Les Angels of Lions ont une mentalité très conservatrice. Ils se voient comme les gardiens de l'héritage de la première Légions telle qu'elle l'était avant la réunion avec le primarque et ils voient le Lion comme la figure ultime du noble chevalier, meme si il lui reconnaissent un coté stratège. En revanche ils éprouvent une sortent de dédain pour le reste des sucesseurs de la première légion qu'ils considèrent trop fanatique et entachée par "l'héritage de caliban". Meme si il arrive que certain Lions fassent des coup bas, comme je l'ai mis dans le texte avec cette tentative de manipulation de l’élection du Grand maitre. Pour leurs mentalité je me suis un peu inspirer de la conception de l'homme parfait chez les grecs qui priviliègait la mesure avant tout.
Sauf que le Lion étant calibanite, il devrait être "entaché" aussi ^^' leur raisonnement ne tiens pas la route, et les scissions entre terrans et autres ont déjà été "purgées" pendant l'Hérésie

-Le coup des WE qui battent en retraite était voulue, c'était pour montrer comment Léosophos maintient son pouvoir dans le chapitre et ils aurait du revenir a la fin (spoiler: ca degenere en grosse baston)
Sauf que, comme l'a dit vzh, les WE ne connaissent qu'un repli momentané, à la limite, pas un repli planétaire ^^'
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1249
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos Empty Re: [Portrait de noel 2017] Androkles Léosophos

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum