Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Flako Dim 31 Jan 2021 - 21:53

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Boki10

La pioche étincelait à chaque coup que mettait Boki. Il haletait dans cette galerie obscure, le lumignon sur son casque parvenait tout juste à éclairer la paroi qu’il était en train de travailler. Ses vêtements collaient à sa peau ; amplifiée par l’effort physique, la chaleur était étouffante dans la caverne. Il fallait creuser toujours plus profond, pour trouver des filons du précieux métal. Sans lui, tout le peuple de Boki serait contraint de quitter les montagnes et se trouver un nouvel endroit où vivre. Et pour aller où ? Ils seraient obligés de s’approcher du territoire des hommes, ce qui accroîtrait les tensions entre les deux races. Ou pire ; ils devraient côtoyer les hommes-bêtes. Boki cracha en pensant à ces monstruosités. Non ; les montagnes étaient leur seul foyer possible ; ils ne pouvaient pas les quitter.

Encore un coup contre le mur. Et un autre. Ce dernier fit vibrer le pic.
- Les gars, venez voir ! je crois que j’en tiens un.
Deux autres ouvriers lâchèrent leurs outils et accoururent vers Boki. Celui-ci venait d’extraire une pierre de la paroi et la tenait dans sa main. Tout en l’inspectant, il se lissait la barbe qui venait de glisser de sa ceinture.
- T’es sûr que c’en est ? chuchota un de ses compagnons.
Boki le lorgna du coin de l’œil.
- Tu doutes de moi ? Attends, je vais te faire voir.
Le mineur se saisit alors d’un maillet et frappa la roche. Elle s’effrita, laissant apercevoir un caillou qui s’illumina d’une lueur bleutée. Les deux autres furent bouche bée en fixant cette merveille.
- Y a une minute c’était une pierre comme une autre.
- C’est magique.
Puis le chatoiement s’estompa et disparut.
- La lumière s’est éteinte !
- C’est pas une roche comme les autres, expliqua Boki. Elle contient une poussière qui s’embrase au contact de l’air. Dès qu’elle est consumée, l’okrinaduraz redevient une pierre avec un aspect tout à fait ordinaire.
- Et c’est ça que les humains appellent la cyanite.
Le nain fourra la précieuse découverte dans sa sacoche.
- Aller. C’est bon pour aujourd’hui. On devait juste trouver une nouvelle veine. C’est chose faite. On peut remonter. On reviendra demain avec les autres.

Les trois ouvriers reprirent alors pioches et lanternes et remontèrent le boyau.
L’accès à la mine se trouvait à l’intérieur de la forteresse de Kraka Ravnsvake. Les nains évitaient ainsi d’accumuler les entrées à l’extérieur, ce qui était un moyen de protéger la cité-État. Boki, suivit des deux autres mineurs, parcourut quelques escaliers et des couloirs taillés à même la pierre. Le dernier qu’il emprunta déboucha dans une caverne dont l’entrée était gardée par deux guerriers en arme. Il les salua d’un mouvement de tête et franchit le pas.

Petit, Boki avait été impressionné par les dimensions spectaculaires de la salle. Deux rangers de piliers qui soutenaient un plafond si haut qu’on le voyait à peine, d’innombrables torchères qui éclairaient toute la salle. Et plus loin sur les côtés, de gigantesques colosses, taillées dans de la cyanite pure, froides sentinelles du peuple souterrain. Le nain avait parcouru tant de fois cette salle que désormais il ne faisait plus attention à tout ce qui n’était autrefois que merveilles. Il s’approcha d’une estrade deux fois plus haute que lui. Sur le trône siégeait son seigneur, en train de caresser le manche de son marteau qui lui servait également de sceptre.
Une fois arrivé au pied des marches, Boki s’inclina.
- Roi Haarkon Vikramson, mes camarades et moi-même t’apportons une bonne nouvelle.
Le mineur sortit alors de sa sacoche la pierre bleu-gris et la tendit au souverain ; celui-ci se pencha en avant.
- Boki, quel plaisir est-ce là ! Ainsi toi et ton équipe avez mis au jour une nouvelle veine d’okrinaduraz. Nous allons enfin pouvoir reprendre le commerce avec les autres races.
À ces mots, le roi se leva et descendit rejoindre le maître mineur. Il posa une main sur son épaule ; un sourire illuminait ses yeux.
- Viens, mon ami. On va aller sauver la brasserie !
Boki écarquilla les yeux : il n’était pas dans les habitudes des nobles d’utiliser des expressions aussi triviales. Visiblement, la découverte du nouveau filon venait de mettre le monarque de très bonne humeur.

Le soir même, Boki retrouva ses camarades dans le Hall des Festivités. Une partie des habitants de Kraka Ravnsvake s’y étaient assemblés afin de fêter le succès des mineurs. Haarkon Vikramson et sa cour étaient bien entendu présents, ainsi que des ingénieurs, des maçons, des joailliers, … la plupart étaient élevés au rang de maîtres dans leur guilde réciproque.
Le roi n’avait pas attendu longtemps avant d’attraper une écuelle pleine de civet de lapin tout en se rinçant le gosier avec une pinte de bière. C’était bien le signe que les réjouissances pouvaient commencer. Des musiciens arrivèrent à ce moment et se mirent à jouer tambour, flûte et guimbarde.
Boki se saisit d’un plat de venaison et l’entama avec appétit. Tout autour de lui les convives riaient en se remémorant d’anciennes batailles ou quelques échecs idylliques. Il racla le fond de sauce au champignon avec un gros morceau de pain. Sa barbe finit de nettoyer l’assiette.
Après que le mineur eut vidé son gobelet, un serviteur, bonbonne sous le bras, intervint pour le remplir à nouveau. L’échanson se tenait un peu en retrait, veillant à ce que chacun ne manque de rien.
Un nain interpella l’officier :
- Hé, Maître brasseur, elle est où ta fille ?
- C’est sûr qu’elle est pas dans ton lit !
L’assemblée éclata de rire. Des poings cognèrent sur la table. Boki s’essuya la bouche d’un revers de la main et suivit le rythme. Les assiettes rebondirent sur les tables de bois, des verres se renversèrent, et les musiciens accélérèrent la cadence.
Le premier nain se mit debout, leva son verre, et se mit à chanter :

C’tait pas une fille d’halfling
La fille du maîtr’ brasseur.
Elle savait jouer d’la pine,
Tout autant que ses sœurs.


Autant de voix que d’invités se levèrent pour accompagner le soliste. Boki s’en donnait à cœur joie, s’arrêtant quelques fois lorsqu’il sentait un renvoi faire surface.

Quand je l’avais au lit
Mon wagon s’déraillait.
C’était jamais fini :
Toujours elle en voulait !

Elle me disait toujours
« Ça s’boit comme du p’tit lait »
Pour que j’lui fasse l’amour
Par la bouche et le nez.


La salle toute entière semblait vibrer des voix gutturales des chanteurs. Lorsqu’ils eurent fini, Boki trinqua avec ses amis et but plusieurs chopes à la suite. L’alcool coulait sur sa barbe et l’imbibait, mais là n’était pas le problème. Il s’agissait surtout de montrer qui des mineurs avaient le plus de descente.
Il fut cependant humilié par l’un de ses compères, qui vida encore deux chopines avant de reprendre son souffle. Encore un petit jeune qui finirait par le remplacer. Il avait quoi ? À peine 40 ans, pour sûr.
- T’en as là-d’dans ! lui lança Boki, en claqua sa panse. Aller, demain la journée va être rude, avec le filon qu’on a à exploiter. Je vais aller mettre la viande dans le torchon.
Le nain se leva alors, tituba jusqu’au roi. Il le remercia pour l’honneur qu’il lui avait fait ce soir et se retira.

*
*    *

- Boki.
- Humpf…
- Boki ! Pousse un peu ton jambon ! Tu dois aller à la mine.
Le nain se réveilla, ballotté par les mains de sa femme. Se rendant compte de l’heure, il se leva d’un bond, comme si des gobelins cognaient à sa porte.
- Merci mon mouton de sel !
Il se vêtit de ses habits de laine et de cuir, empoigna pioche, couteau, masse, casque et briquet, enroula sa barbe dans sa ceinture et sortit. Boki ne tarda pas à rejoindre ses ouvriers, qu’il emmena au filon dégagé la veille.

*
*    *

Lors du cinquième jour, Boki perçut des pas à l’intérieur de la galerie. Il fit interrompre les coups de pioche à ses ouvriers et attendit le visiteur. La silhouette qu’il discerna sous une faible lueur fut celle d’Haarkon Vikramson, venu pour constater l’état des travaux. Le nain lui présenta avec fierté quatre wagons remplis de cyanite.
- Bien. Très bien. Toi et ton équipe avez fait du bon travail, Maître mineur Boki Durakson.
- Mon roi, gloussa le chef de chantier, arrêtez de me mettre des rubans dans la barbe. Ça n’est que mon métier que j’exerce.
Le roi lui tapota l’épaule.
- Nous laisserons un chariot d’okrinaduraz au Maître armurier Imrak Brodzson. Il saura en faire bon usage. Pour le reste, Il faudra aller le vendre.
- Roi Haarkon, l’okrinaduraz est la substance de notre peuple. On dit que les nains sont apparus sous la forme de cette pierre, et que chaque nain qui meurt formera une nouvelle roche. Ça me chagrine à chaque fois que nous devons nous en défaire.
- Je sais. Je connais la légende, Maître Boki. Mais les temps changent et il nous faut commercer avec les humains. Chaque année le froid est plus mordant, les forêts peinent à se régénérer, et les troupeaux de rennes et de takins nous sont trop précieux pour qu’on les laisse aux autres races. Grâce à ta grande connaissance de la pierre, tu seras en charge cette fois d’aller faire du troc avec les habitants de la cité de Praag.
- Bien, roi Haarkon. J’accompagnerai la caravane. Quand est-ce qu’elle doit partir ?
- Dans deux jours tout au plus. La neige est en train de tomber et il ne faudrait pas que la passe du Sang Noir soit complètement bloquée lorsque vous la traverserez. Vous resterez en Kislev pendant quelques mois, avant de revenir quand le col sera à nouveau dégagé. Enfin, si le soleil chauffe assez pour ça.
Boki préféra ne pas relever le présage du roi ; bien que cela le travaillât jusqu’au soir. Après le repas, il emprunta un passage qui menait à l’extérieur. L’air était frais ; il remonta son col et alluma sa pipe. Au-dessus de lui, les étoiles scintillaient. Il tourna la tête vers l’ouest et aperçut une lueur, au-dessus des montagnes : la tour de Khrakk, cette maudite forteresse du Chaos, implantée en plein milieu de la Norsca.

Cela faisait plus de quatre-vingt-dix ans que le mineur était né ; et il voyait bien que les adorateurs des dieux sombres gagnaient du terrain. Que se passera-t-il une fois que toutes les citadelles des nains norses seraient tombées ? Où irait le peuple de Boki ? Il n’y avait que des montagnes, ici. Et de la neige. Et ce foutu okrinaduraz qui était devenu si rare que même les jeunes adultes n’arrivaient plus à le reconnaître à l’état brut ! Le mineur tapota nerveusement sa pipe contre le roc pour la vider et retourna chez lui.
Il grommelait en se déchaussant. Sa femme lui fit une place dans le lit.
- Arrête un peu de mâcher ta barbe, tu veux. Et viens me rejoindre.
Heureusement qu’elle était là. Tilda était bien la seule personne à pouvoir lui rendre un semblant de sourire. Il se glissa sous les draps et l’enlaça. Après avoir fermé les yeux, il laissa s’échapper un soupir.

*
*    *

Boki regardait les coffres remplis de cyanite être installés à l’aide de monte-charges sur le dos des mammouths qui composaient la caravane. Un peu de bois allait aussi être vendu, des cornes, de la laine, et des armes, surtout. Il resserra sa cotte, ajusta son marteau à sa ceinture et se dirigea vers son omingmak. Ces bœufs avaient beau être domestiques, ils avaient conservé un caractère pire que celui des nains ; les monter n’était jamais chose facile. La selle tenait bon sur la toison de la bête, le mineur posa le pied sur un escabeau et s’y installa. Il prit en main les rênes, attachées aux cornes, et attendit que les mammouths se mettent en marche. Un dernier coup d’œil vers Tilda, puis il talonna doucement sa monture.

La caravane avançait au rythme des bêtes. Bientôt la citadelle fut hors de vue. D’autant plus que la neige tombait plus fort qu’au matin et voilait la vue de Boki. Au lendemain, la vallée commença à se rétrécir, indiquant l’arrivée prochaine à la passe du Sang Noir. Les flocons étaient de plus en plus gros et recouvraient jusqu’au manteau du mineur. Il épousseta la fourrure de sa capuche et y enfonça sa tête. Pourquoi donc avait-il accepté d’accompagner les marchands ? Il se faisait trop vieux pour ces voyages qui duraient des mois, et il laissait derrière lui sa femme et son fils. Et ces hivers qu’il supportait de moins en moins. Il eut besoin de fumer. Il se pencha sur le côté pour mettre la main dans la sacoche. L’intérieur était trempé. Il sortit sa pipe : elle ne fit pas exception. Agacé, il la rangeait lorsqu’il se rendit compte que les mammouths ralentissaient. Boki pressa son omingmak et se rapprocha du meneur du convoi :
- Tu penses pas qu’il faudrait traverser la passe aujourd’hui ?
- J’hésite. La nuit est en train d’arriver, j’aurais préféré camper ici. Mais si ça continue de tomber, j’ai peur qu’on se retrouve bloqués demain matin.
- C’est pour ça, faut mieux qu’on atteigne l’autre côté avant que ça se gâte.
Boki poussa alors sa monture et continua, sans attendre la décision du conducteur. Ce dernier le regarda sans savoir comment réagir. Finalement, il entraîna les bêtes à la suite du mineur.
Le nain observait les falaises : elles se faisaient de plus en plus hautes autour de lui. La caravane s’enfonçait maintenant dans une obscurité froide, où seule la neige gémissait sous les pattes des animaux. Boki commença à douter de sa décision : le défilé était long, jamais les nains ne le traversaient de nuit. Il sortit une lanterne de la sacoche et l’alluma, ne sachant s’il voulait éclairer son chemin ou se réchauffer.
- Une attaque ! Vite ! Fuyez !
Boki se retourna : un marchand au galop le dépassa. Une flèche siffla, se planta dans la croupe du poney qui hennit et fit tomber le nain. Celui-ci se releva, mais ne put esquiver une autre flèche qui se planta dans son dos. Le malheureux s’enfonça dans la neige croûtée, immobile… Une embuscade. Ils étaient tombés dans une embuscade ! Des cris s’élevèrent. Des bruits de métal. Un combat venait de s’engager ! Boki sentit une chaleur le submerger. Son cœur s’accéléra. Il fit faire volte-face à son buffle, prit son marteau. Il, il… Il devait y aller. Il se dirigea vers la caravane, où les mammouths poussaient des barrissements affolés. Sa respiration se fit haletante. Enfin il aperçut quelques silhouettes. L’une d’elles s’approchait rapidement. Elle était déjà là ! Boki ne sut que lever sa rondache. L’arme s’abattit avec une telle force que le bras du nain fut envoyé en arrière et lâcha le bouclier. Son ennemi avait déjà fait demi-tour ; Boki remarqua les têtes ensanglantées qui se balançaient à sa ceinture. Un aesling. Des aeslings les assaillaient. Boki allait se faire éventrer par ces pourritures. Ou pire : il allait être réduit en esclavage. Il vit les yeux de Tilda et entendit le rire de Snorri. Il ne pouvait pas les laisser. Il tenta de lever son marteau. Son bras était faible face au regard dément de son agresseur. Il ne s’en sortirait pas. Il tira les rênes de son omingmak et fuit la bataille. Le nain plongea toujours plus profond dans la nuit. Derrière lui le guerrier le talonnait. Son buffle n’allait pas assez vite. Un coup à l’arrière du crâne. Boki fut désarçonné et tomba dans la neige. Un flot de sang coulait de sa blessure, sa vue se floutait. La forme s’approcha de lui. Le nain leva une main fébrile : il hurla lorsque la lame de son adversaire écorcha la peau de son torse. La douleur fut si intense qu’il s’évanouit.
Flako

Flako
Scout
Scout

Messages : 19
Age : 36
Localisation : Metz

http://flakosminis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par - Talos - Lun 1 Fév 2021 - 21:33

A peine arrivé et déjà un pavé de qualité Razz

Bon je dois quand même être sacrément attaché aux fins tragiques car je trouve que la conclusion est un peu expéditive (question de goût personnel of course). Disons qu'il manque une chute, un endroit horrible dans lequel Boki se serait réveillé ou une vision de sa grotte en train de brûler.

Mais bref, à part de petit caprice de ma part, je salue bien évidemment le portrait des Nains que tu fais dans ton texte. C'est riche, c'est précis et suffisamment ouvert pour laisser l'imaginaire opérer. Boki est vite attachant (en moins de 5.000 mots, chapeau !) et les relations entre Nains sont crédibles, en tout cas pour un mec comme moi qui n'y connaît rien Razz

Ton vocabulaire est varié et pas répétitif du tout, je dirais même que ton gros point fort est cette régularité dans la qualité de ton texte Wink

+1 amplement mérité !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2331
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Nico. Mer 3 Fév 2021 - 0:55

Forcément quand c'est du Battle on me prend par les sentiments, du nains en plus pour qui j'ai toujours eu un petit faible caché.

On retrouve l'ambiance Battle, tu as les bonnes références géographiques et des peuples Norses, cela ajoute un peu de crédit à l'histoire. On voit que tu as cherché à respecter le lore de Battle, ce que je ne peux qu'apprécier ! J'ai bien aimé le début, mais comme l'a fait remarquer Talos tu souffres du syndrome que j'appelle "Dan Abnett". C'est à dire que tu as des idées, tu veux développer l'histoire puis tu te rends compte que tu arrives à la limite et mots et fais une fin abrupte. Very Happy Cela m'a rappelé la plupart des romans d'Abnett ou la fin traumatisante de Le fléau de Malekith de William King où l'histoire est bien développée puis il te rush la fin comme pas possible (la bataille pliée en quelques pages et une conclusion ridicule).

Sinon, c'était cool, même si j'ai trouvé certains passages de la chanson graveleuse plutôt ... étranges. Laughing C'est vraiment dommage de prendre le temps d'autant développer le début de l'histoire pour aller vers un dénouement aussi rapide et sorti de nulle part. Mais bon, limite de mots je suppose et je n'ai rien à dire vu que je n'écris pas.

plusun


[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9608
Age : 31
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Zekka Mer 3 Fév 2021 - 13:56

Woh x')

Comme Nico. ,j'ai trouvé la chanson... particulière x') mais il n'y a pas que ça qui m'a fait tiquer:
-On suit un Maître Mineur, mais qui n'a l'air de ne gérer que 2-3 mineurs, on ne le voit pas gérer des équipes entières

-"L’accès à la mine se trouvait à l’intérieur de la forteresse de Kraka Ravnsvake. Les nains évitaient ainsi d’accumuler les entrées à l’extérieur, ce qui était un moyen de protéger la cité-État."
Et bien non, selon moi c'est même l'inverse ^^' car qui dit accès ,dans un sens, dit sortie, dans l'autre sens, donc si envahisseurs poilus (Skaven) il y a ,ils sortiront directement dans la cité ? Sachant qu'en plus, pour les Nains Norses, il y a Malefosse pas loin...

-Le Roi a l'air de bien s'ennuyer, seul ,dans sa salle du trône, pas un chambellan ou thane, pas un seul autre nain pour demander audience, mais par contre, juste après, on a l'impression de voir apparaitre toute une vraie cité naine

-Le Roi n'a plus que lui pour l'envoyer en mission diplomatique ? Pas un Thane ou autre Ambassadeur ?

En fait, la majorité des détails ci-dessus retransmettent une impression de gros vide dans la cité puis de soudaine vie pendant le banquet, ce qui est très étrange. Mais l'impression de lente dégradation de la cité était peut-être voulu ?

-Des mammouths ? Je sais que les Kislévites sont habitués à pas mal de trucs, mais j'imagine mal des mammouths se déplacés jusqu'à la place du marché pour que les Nains déballent leurs richesses x') et d'ailleurs, si il faut déjà un escabeau pour monter sur un buffle, il faut quoi pour monter sur un mammouth ? Un pont roulant et un treuil ? L'idée de buffle et autres bovins montagnards n'était pas bête, tu pouvais leur faire tirer un traineau par exemple, plus pratique et un peu plus discret que des gros mammouths ^^'

Mais ces détails n'enlèvent rien au fait que ton récit ,si c'est un premier jet, est plutôt bon ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Variel Mer 3 Fév 2021 - 17:31

L'avis qui suit est celui de quelqu'un qui n'y connaît pratiquement rien à Battle et à AoS, qui ne sera donc pas en mesure de juger la moindre information du fluff hormis ce qui est globalement commun à tous les univers de ce genre, mais qui d'un autre côté n'avait aucune attente particulière et qui ne pouvait donc pas être déçu autrement que par la forme du récit.

Et, ce n'est pas du tout le cas. Tout au long du récit, j'ai beaucoup apprécié ton écriture, et c'est ce point là que je loue tout particulièrement. C'est très fluide, suffisamment clair pour avoir une idée précise visuellement et suffisamment suggéré pour laisser l'imagination s'approprier le récit, je ne me souviens pas avoir vu de répétitions ou de fautes quelconques, donc bravo là dessus.

Les personnages sont en outre très convaincants, et je suis d'accord avec Talos sur le fait que Boki est très attachant, cela forme un point d'ancrage très efficace pour quelqu'un qui n'y connaît rien à Battle.

Ce n'est pas tant la fin que je trouve "précipitée", mais ce qui la précède. L'élément perturbateur apparaît à mon avis un peu trop rapidement, sans que l'on ai le temps de s'être suffisamment "approprié" le changement d'action dans le texte, enfin c'est ce que ça m'a fait en tous cas ^^

Pour le reste, il m'est difficile de donner un réel avis, il est vrai que certaines des choses qu'a dit Zekka m'avaient également fait un peu tiqué, mais ayant préféré juger ce sur quoi je pouvais avoir l'avis le plus objectif possible, je ne peux pas réellement en tenir rigueur.

En tous cas, voilà, j'ai apprécié ton récit ^^


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Flako Mer 3 Fév 2021 - 18:33

Merci les gars.
Pour info / explication, ce texte à la base n'est pas du tout fait pour l'univers Wahammer. Talos m'ayant indécemment poussé à m'inscrire à ce concours, j'ai retravaillé le texte pour que ça colle le plus possible. Donc pour le fluff, je peux repasser, mais ça n'a pas vraiment été ma priorité pour cette nouvelle Wink
A part ça, il est loin d'être achevé, et ça n'est pas la limite de mots qui m'a posé problème mais la deadline ^^ (posté le 31 au soir :p )
Effectivement, pour la fin... qui n'en est donc pas une en fait, il a fallu que je me demande où couper mon texte. A l'unanimité, le choix n'a pas été le plus judicieux ^^
Flako

Flako
Scout
Scout

Messages : 19
Age : 36
Localisation : Metz

http://flakosminis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Zekka Mer 3 Fév 2021 - 21:07

Flako a écrit:Merci les gars.
Pour info / explication, ce texte à la base n'est pas du tout fait pour l'univers Wahammer. Talos m'ayant indécemment poussé à m'inscrire à ce concours, j'ai retravaillé le texte pour que ça colle le plus possible.
Content de voir que je faisais bien de soupçonner un pistonnage éhonté x')
Talos ! Si tu veux inviter ,préviens les avant la deadline xD

Donc pour le fluff, je peux repasser, mais ça n'a pas vraiment été ma priorité pour cette nouvelle Wink
A part ça, il est loin d'être achevé, et ça n'est pas la limite de mots qui m'a posé problème mais la deadline ^^ (posté le 31 au soir :p )
Oui, forcément, poster à 2h de la fin, c'est tendu :p Mais du coup je comprends mieux x)

Effectivement, pour la fin... qui n'en est donc pas une en fait, il a fallu que je me demande où couper mon texte. A l'unanimité, le choix n'a pas été le plus judicieux ^^
Non, en effet, mais peut-être aurons-nous la suite à la prochaine LdS du coup, si le coeur t'en dis de rester jusque là ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par - Talos - Mer 3 Fév 2021 - 21:20

Zekka a écrit:
Talos ! Si tu veux inviter ,préviens les avant la deadline xD

Meh Rolling Eyes

Spoiler:
[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Blackl10


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2331
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Flako Mer 3 Fév 2021 - 21:28

J'ai jamais dit que Talos m'avait prévenu après la deadline !

Pour la suite, faut encore que je la continue (c'est pas la seule nouvelle sur laquelle je suis en ce moment), mais surtout ça ne part pas du tout dans du fluff warhammer. Donc je doute vous soumettre la suite. Pour la prochaine fois, j'essaierai plutôt d'écrire un texte juste pour le LdS.
Flako

Flako
Scout
Scout

Messages : 19
Age : 36
Localisation : Metz

http://flakosminis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Zekka Jeu 4 Fév 2021 - 0:30

Ah xD my bad, mauvaise interprétation de tes propos x)
Mes excuses -Talos- ^^
Et ok, mais du coup il faudra que tu te renseigne un peu sur la faction sur laquelle tu compte écrire une nouvelle ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Flako Jeu 4 Fév 2021 - 8:13

Zekka a écrit:Et ok, mais du coup il faudra que tu te renseigne un peu sur la faction sur laquelle tu compte écrire une nouvelle ^^
Je peux t'assurer que la prochaine, j'écrirai ce que je veux, et que si je n'ai pas envie de respecter à la lettre tel ou tel fluff, j'écrirai comme bon me semble. L'écriture est un plaisir, j'écris pour le plaisir, en faisant fi de remarques du genre "il faudra que tu...", alors que le règlement du concours ne stipule pas qu'on doit obéir à la lettre aux écrits de GW.
Ceux qui écrivent des dystopies, on ne va pas leur dire "oui mais tu ne respectes pas la réalité historique" ; Alexandre Dumas (auteur de romans historiques) a lui-même dit "l'histoire n'est jamais qu'un clou auquel j'accroche mes romans". Et pourtant c'est Alexandre Dumas, quoi.

Et c'est exactement pareil avec la peinture sur fig. Je peins comme je veux, et si on me dit "tu ne respectes pas tel ou tel code couleur", ça me passe au-dessus de la tête. Et tu pourras demander à Talos, ça ne nuit en rien à la qualité de ma peinture.

Sur ce, je clos ce débat avant que ça parte plus loin, et je te demanderai de ne plus rien poster sur mon topic, sinon je devrai faire appel à un modo pour qu'il supprime tout futur commentaire inutile. Si tu as vraiment envie de continuer, passe en MP.
Flako

Flako
Scout
Scout

Messages : 19
Age : 36
Localisation : Metz

http://flakosminis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par - Ghost of Arkio - Ven 5 Fév 2021 - 11:28

@Zekka : ni l'ancienneté ni le fait de gagner des LDS ne t'exempte de faire preuve d'un minimum de politesse envers les autres.
Tu l'as reconnu toi-même, tu peux faire des erreurs, à force de réagir sans cesse à chaud et trop rapidement, donc fait un effort et apprends à faire parti de la solution plutôt que du problème.

@Flako: Je comprends que les réactions de Zekka t'énerves (toi et d'autres), mais tu ne peux pas décider par avance de ce que fera ou non un modo pour toi.
On ne suit pas forcément tous les topics H24 donc si vous voyez un problème de modération, appelez un modo pour régler le différent plutôt que de faire monter la tension entre vous; ou référez-vous au moins à la charte qui reste notre base de "vie" en commun ici.

On n'a plus eu de plus gros problèmes de modération ici depuis longtemps et je voudrais svp que ca continue. On a suffisamment de quoi s'occuper IRL avec tout ce qui se passe en ce moment.

Je ne vous demande pas de répondre à ce message,

seulement de mettre les pics de côté et de profiter de ce concours qui est autour du plaisir de lire et d'écrire.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Crabouyator Mar 23 Fév 2021 - 15:00

On retrouve le thème classique des nains, le déclin, de fait la nouvelle n'est pas originale mais ce n'est pas son but. Et ça ne l'empêche pas de bien retranscrire ce sentiment inexorable de descente qui est très bien rendu par delà les mots. Un bon texte d'ambiance que j'ai apprécié


ironwar
Crabouyator

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 89
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Rhydysann Mar 23 Fév 2021 - 15:43

En tant que bon fan de WHB mon univers de cœur j'ai moi aussi apprécié ton récit. L'intégration de la chanson dans ton texte est aussi une bonne idée. Qui plus est une chanson paillarde c'était osé. Pareil bien appréciait le vocabulaire utilisé (pour ton texte).

J'ai apprécié que tu reprennes le fluff nain en y ajoutant deux trois détails bien à toi sans que cela rende le tout incohérent. Comme les mammouths.
Le seul hic étant en fait ces dits mammouths. Je n'ai juste pas compris si les nains montaient les mammouths ou s'ils ne servaient qu'à transporter les marchandises.

En tout cas j'ai beaucoup aimé voyager à travers ton récit dans le vieux monde, et pour cela je t'en remercie. Surtout que c'est rare ces derniers temps.


[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1822
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Emperor Ven 26 Fév 2021 - 18:49


Texte maîtrisé, c'est certain, quoiqu'un peu classique dans le genre, et avec presque un petit côté naturaliste je dirais. A mes yeux il manque quand même quelques petites péripéties qui pourraient donner un peu de peps à ce récit qui d'un autre côté réussit pas mal dans son aspect "contemplatif". Wink

Fluffiquement ça tient la route en tout cas, le vocabulaire est là et les petites entorses que tu fais au Lore, comme les mammouths par exemple, ne sont pas abusives et restent tout de même relativement crédibles (quoiqu'un nain de 90 ans est dans la fleur de l'âge à Warhammer ^^).

Sinon la narration est bien exécutée, c'est carré, les descriptions sont solides et puisent au-delà de l'univers de Battle, ça se sent. Mais je suis quand même resté un peu sur ma faim concernant les nains, qui m'apparaissent légèrement déphasés par rapport au canon nain de Battle, ce qui a son charme aussi (la chanson grivoise par exemple), mais autrement l'ambiance est plutôt bon enfant et pour moi leur côté bougon/taciturne/honorable ne ressort pas assez.

Je fais pas le puriste pour le plaisir mais les nains sont ma faction préférée à Battle :p
En tout cas ça fait plaisir de voir pour une fois un texte traitant de cette race ! J'ai pour projet de les aborder un jour aussi, si j'arrive à trouver l'angle d'attaque adéquat. Razz



[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par BlooDrunk Ven 26 Fév 2021 - 20:56

Trop bien, du nain à Battle ! Un mineur en plus^^
Very Happy
(je suis justement entrain de lire la série Gotrek & Felix en ce moment, j'en suis à Tueur d'Orques là, excellent divertissement, j'adore les dialogues entres nabots !)

+1 pour ton chouette texte, pas trop long mais bien consistant et écrit avec soin !
La fin un peu rapide ne me dérange pas, en tout cas on sent bien l'effet de contraste entre le bonheur du nain dans son quotidien (même si incertain sur son avenir) et ce malheur brutal de la vie en cette contrée fort dangereuse... Même si cette peur qui le prends est plus humaine que naine à mon avis c'est bien vu pour l'effet dramatique de ton histoire, qui est bien sympathique et qualitative, bravo.

C'est top que tu ais choisi que ton mineur soit de Kraka Ravnsvake ! Les nains Norses c'est cool biere

*PS: je comprends pourquoi la reine Inga Ottardottir n'accompagne pas le roi dans ses sorties, ces chansons paillardes auraient de quoi la mettre en rogne Razz  (ou pas, si ça se trouve les femmes naines sont pires que leurs hommes lol^^)


[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8774
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE] Empty Re: [Portrait de Noël 2020] Maître mineur Boki Durakson [BATTLE]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum