Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

[NOUVELLE] - Ultima Clamoris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[NOUVELLE] - Ultima Clamoris Empty [NOUVELLE] - Ultima Clamoris

Message par - Talos - Lun 18 Oct 2021 - 18:02

Bonjour à tous Smile

En marge de ma participation au concours de Fast Fiction lancé par Cold Open Stories, je vous copie/colle mon texte en version française (car oui, le concours est en anglais).

La limite était de 1.000 mots, ce qui n'est pas une mince affaire pour développer un récit...à peine le temps de finir une intro qu'on a l'impression de déjà devoir y mettre fin Razz

Enfin bref, j'espère que cette plongée dans un futur grimdark puissance 10 vous plaira !



*




ULTIMA CLAMORIS







  + ENCODAGE EN COURS +

« Ça fonctionne ? Oui, oui je sais, laisse-moi vérifier ! Par le Trône, ça fonctionne enfin ! Va prévenir le Gouverneur que nous avons réussi, dépêche-toi ! Je sais qu'il n'y a plus le temps, que crois-tu que j'essaie de faire ?

Père, j’espère que cette missive vous parviendra, car c’est probablement la dernière fois que vous entendrez ma voix. Autrement, qui que vous soyez, écoutez et écoutez bien ! Mon nom est Revenus Carceri, et j’apporte les dernières paroles du système Eridian en l’Année Sainte de l’Empereur 747.M41. Que Sa lumière soit sur nous, car des milliards ont déjà reçu Son absolution. En tant que Second Officier, il est de mon devoir sacré d'encoder cet avertissement de la plus haute importance. Cet enregistrement chimique sera scellé dans les entrailles de notre dernier vaisseau et envoyé dans le Warp avant qu’il ne soit trop tard. L'obscurité entoure ce monde, je peux le sentir ramper à l’arrière de ma tête. Les autres se préparent à se battre mais je ne suis pas un imbécile. Ils sont là.

Notre galaxie est en train de nous être volée. Nous les avons rencontrés pour la première fois au bord du système, où l’Astronomican avait mystérieusement commencé à vaciller. Notez bien ce que je dis. Si jamais vous remarquez une perturbation dans le champ de l’Astronomican qui semble venir de nulle part, fuyez. Qui que vous soyez, peu importe, fuyez. Père, si jamais vous recevez ceci, vous me connaissez. Vous savez que je n’utiliserais pas ces mots pour rien ! Ne résistez pas. Nous avons essayé, tout le système a essayé ! Au cours des derniers mois, nous avons employé nos armes les plus terribles et conclu les alliances les plus révoltantes, et nous avons échoué. Au nom de l'Empereur, je dois enregistrer ce qui s’est passé, afin que ce message vous permette d’éviter le même sort. Des sondes et des vaisseaux de reconnaissance furent envoyés en premier, mais ne revinrent jamais. Les stations les plus éloignées se turent une à une. Bien que le gouverneur Auralies ait réagi rapidement, nous ne savions pas à quoi nous faisions face. Nous avons d’abord pensé à ces vils xénos Eldar, à cause du voile de mystère dont ils s'entourent si souvent. Mais quand la dernière planète, Eridian VI a cessé d’émettre, c’est arrivé trop vite pour que même les Eldars soient incriminés.

Nous les avons rencontrés au moment où nos flottes atteignirent Eridian V. Ils sont apparus sur nos scanners à courte portée, et derrière eux ne subsistait rien d’autre que l’obscurité absolue. De massifs vaisseaux vivants dérivaient sans cohésion, et nous fûmes trop naïfs de nous rapprocher. Des millions de formes de vie frénétiques jaillirent de ces organismes lents et gigantesques pour  attaquer nos vaisseaux. L’intensité de ce premier engagement fut aussi violente que brève et nous avons dû nous replier à la surface. J’ai été blessé par un jet d'acide quand une de ces créatures fut tuée en essayant de forcer la passerelle. Je n’avais jamais rien vu de tel. Après avoir abandonné l’orbite, nous nous regroupâmes dans la capitale, Eridian V. L’armée se déployait alors pour défendre des points stratégiques comme les Manufactorums et les cités-ruches. Nous pensions qu’ils nous assiégeraient et nous forceraient à capituler, mais nous avions tort sur leurs motivations dès le départ. Ils n'étaient pas venus pour conquérir ou établir une civilisation. Ils n’ont jamais essayé de communiquer. Ils n’ont jamais supplié quand nous réussissions à les battre. Ils étaient silencieux. Silencieux dans la vie, silencieux dans la mort. Même quand des millions d’entre eux se déversaient sur nos mondes dans un chaos de griffes et de crocs, jamais ils ne hurlèrent de défi. Ils... ils ont juste déchiqueté tout le monde dans une sauvagerie silencieuse. Croyez-moi, je l’ai vu. Oh Empereur-Dieu, pardonnez-moi car je l’ai vu.

J’ai vu des nuages couleur de lave. J’ai vu des villes dissoutes, leurs habitants digérés dans des océans nauséabonds. J’ai vu d’innombrables prédateurs errer dans les plaines, pourchasser des innocents et massacrer tout ce qu'ils croisaient. J’ai vu d’immenses monstruosités fusionner avec les montagnes, survolées par de gigantesques créatures ailées. J’ai senti l’atmosphère grasse sur ma peau alors que chaque chose vivante était vaporisée par des conduits digestifs. J’ai vu d’horribles cheminées percer le ciel malade pour pomper toute forme de vie jusqu’à l’espace.
Et toujours, le silence. Un silence froid et assourdissant.

Chaque monde qu’ils rencontrent est condamné à ne devenir qu’un rocher. Ils ont dévoré chaque planète qu’ils ont rencontrée, et ainsi notre système s'éteignit, un monde à la fois. Notre chœur astropathique ne réussit jamais à atteindre les systèmes voisins. Notre Magos Biologis suggère que ces créatures ont tendance à étouffer les communications par des moyens dont nous ignorons tout. Leur évolution était trop rapide pour que même notre technologie et nos manœuvres les plus désespérées puissent y résister. Nous avons été repoussés vers Eridian I, mais leur mâchoire entoure cette planète et je sais que mon temps est mesuré en jours, peut-être en heures.
Le gouverneur Auralies souffre de démence et ne quitte plus ses quartiers. J’ai du mal à organiser les défenses et je ne sais pas quel régiment est encore actif, car les quelques contacts que nous avions ont été perdus au cours des dernières semaines. Peut-être ont-ils déjà fui le système.
Je jure de résister aussi longtemps que je le peux. Pourtant, c’est étrange, je ne me sens pas en colère. Je sais que je le devrais, car ces créatures ont dévoré sans pitié d’innombrables personnes. Mais après avoir vu toutes ces horreurs et ces destructions, toute cette sauvagerie libre et débridée, je pense que je suis juste triste désormais. Et, que l’Empereur-Dieu me pardonne, je ne suis pas triste pour nous. Je suis triste pour eux.

Je vous en prie, Père, diffusez ce message ! Il m’a fallu... beaucoup de temps pour accepter le destin que vous avez choisi pour moi, et je sais que je vous ai déçu. Notre extinction viendra peut-être ce soir, mais je veux faire amende honorable en vous alertant et en vous donnant du temps.
J’espère que le vaisseau passera la tempête. Veillez sur Scerulia pour moi. Dites-lui que je suis désolé.

Que l’Empereur vous protège.

Votre fidèle fils.

  + ENCODAGE TERMINÉ +


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[NOUVELLE] - Ultima Clamoris Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2468
Age : 33
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum