Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Ven 28 Oct 2011 - 14:44

RÉPIT:

La nuit était tombé depuis longtemps sur les ruines fumantes de Rosaliax, et la défunte cité toute entière était sous contrôle impériale.
De nombreux groupes de serviteurs de Mechanicum s'étaient déjà mis au travail sous les ordres de nombreux adeptes dissimulés sous leurs lourdes robes rouges, et avaient commencé la récupération et la restauration des sites industriels vitaux, en particulier dans le secteur des réserves de carburants et dans quelques complexes d'armements, qui reprirent leur activité aussitôt que les réparations le permirent, afin de pouvoir entretenir au plus vite l'équipement des armées de l'Imperium, le réparer, ou plus rarement, selon le rendement et la disponibilité, le remplacer.

Si les derniers incendies persistants de la ruche avaient été étouffés depuis un moment déjà, de gargantuesques brasiers destinés à consumer les corps collectés un peu partout, ronflaient sur une même zone, illuminant le ciel étoilé de son aura jaunâtre tremblotante, jetant dans l'air un tourbillon de fumée noire et odorante. Ces gigantesques bûchers n'accueillaient que les cadavres plus ou moins récents des habitants et des soldats de Rosaliax, les soldats impériaux, eux, rapatriés dans la discrétion à bord de navettes vers la Flotte, suivies par celles qui ramenaient les blessés les plus graves.

Les blindés furent regroupés suivant leur appartenance, puis repoussés hors des ruines de la cité, en attente du départ fixé aux premières lueurs du jour à venir.

Les régiments de la Garde Impériale furent également rassemblés entre eux, aux abords des ruines des anciens blocs d'habitations du bas secteur nord est de la ruche, et se ravitaillèrent immédiatement, beaucoup goûtant quelques heures d'un repos amplement mérité, tandis que d'autres étaient envoyés en patrouille de surveillance un peu partout dans la zone.

Les Astartes se retrouvèrent tous un peu plus loin, le long du lit asséché d'un ancien fleuve d'approvisionnement en eau, dont le lit vaseux avait été complètement retourné par les combats passés.
D'un côté du fleuve disparu se tenait le campement massif des trois Compagnies Sun Hawks, et de l'autre côté, à hauteur d'un large pont miraculeusement intact, les White Scars s'étaient rassemblés en un plus petit campement.

Les armées impériales regroupées dans le secteur nord est de la cité en ruine, le reste des ruines, d'un diamètre avoisinant la cinquantaine de kilomètres, avaient été abandonnées, uniquement sous surveillance radar, et occasionnellement survolée par une escadre de Marauder. Seules quelques zones, par ci par là, étaient occupées par des hommes du 12ème des Grenadiers de Gonéria, dont le briefing avait prévu le déploiement progressif en arrières lignes afin de garder le contrôle sur les zones libérées en cas de contre attaque ennemie, ou pour surveiller des sites particulier, comme ici les installations militaires et industriels de Rosaliax.
Le reste était destiné à être entièrement rasé, tâche qu'avait commencé le Mechanicum à l'aide de titanesques machines de chantiers.

L'état major de la Croisade avait décidé d'avancer par la suite vers la cité ruche de Circias, distante de Rosaliax de près de dix sept mille kilomètres. Les troupes destinées à la suite de la purge de Vafryys Prime seraient donc redéployées dès le lendemain à l'aube, en se dirigeant vers une large plaine toute proche, avant d'être récupérée par les navettes de transport pour être dirigées au plus vite vers leur nouvel objectif.
Dans moins de quatre heures, tous marcheraient à nouveau vers la guerre...

***

L'Archiviste Kak'tor était assis sous le toit défoncé d'une ruine de baraquement industriel naval, et regardait les lueurs du campement Sun Hawk. Aucun des guerriers ne dormaient, bien entendu, tous occupés à se préparer aux prochains combats, méditant, réparant leurs armes et armures, entretenant les blindés, patrouillant aux abords du fleuve.
De l'autre côté du cours d'eau asséché résonnaient les échos des célébrations des White Scars, buvant et hurlant à la gloire de leur Confrérie, de leur Chapitre, de leur Primarque, de l'Empereur et en l'honneur de leur morts.
Deux Chapitres, deux façons de se préparer au combat, pensa Kak'tor.

Ses pensées furent perturbées par des bruits de pas tous proches.
Il se leva pour voir arriver le Capitaine Er'sham, le visage assombri, le regard glissant sur le vaste décor de désolation, pensif.
"Capitaine... le salua Kak'tor.
-Nos frères sont prêts. La nouvelle de la découverte de notre véritable ennemi s'est répandue. Tous savent.
-Ils ne faibliront pas. affirma Kak'tor, bien que cela était inutile, car tous le savait."

Er'sham vint se placer aux côtés de son Archiviste et tout deux contemplèrent le campement de leurs guerriers, qui résonnait à présent de litanies chantées en choeur, par moments interrompues par la voix forte du Chapelain Ar'kais, de la Première Compagnie, qui exhortait les Astartes de paroles enflammées, les préparant pour les combats à venir, bien qu'ils s'y soient depuis longtemps préparés, tous brûlant de fondre à nouveau sur les lignes hérétiques pour libérer Vafryys de l'emprise puante du Chaos.

Le Premier Capitaine huma l'air chaud en fermant les yeux, appréciant ces quelques instants de calme et le son si particulier des clameurs sacrées de ses guerriers dont le moral et la piété étaient demeurés intacts malgré les terribles pertes infligées au Chapitre.

Kak'tor, lui, ne savait pas vraiment ce qu'il contemplait, les yeux simplement fixé dans le vague, sans fixer quoique ce soit en particulier, son esprit douloureux encore perturbé. Il tentait de cacher son malaise à son Capitaine, mais même si celui ci ne le montrait pas en apparence, il l'avait remarqué dès son arrivée.
Er'sham garda le silence pendant quelques longues minutes, le calme uniquement troublé par le grondement lointain des machines de Mars à pied d'oeuvre.
Le ciel étoilé scintillait toujours du ballet de navettes qui allaient et venaient vers la Flotte, charriant leurs lots de blessés, de morts, de matériels, de nouvelles troupes. Presque toute de la Garde, quelques unes des Sun Hawks. Aucune des White Scars, qui avaient seulement rapatrié leurs morts en un seul voyage, préférant demeurer à terre avec la rage au coeur et leur foi téméraire.
Les Fils du Khan étaient impressionnants. Loin de l'image de sauvages des steppes que c'était faite Er'sham lors de leur première rencontre. Ils étaient certes peu orthodoxes dans leur fonctionnement ou dans leurs coutumes barbares, mais il irradiait d'eux la noblesse millénaire et la gloire de leur Chapitre ayant connu les heures de triomphe de l'Imperium, comme ses heures les plus sombres.
Ils avaient beau être des guerriers d'une grande brutalité, aux méthodes et traditions barbares, ils demeuraient néanmoins les glorieux enfants de Jaghatai Khan, et par là, des Fils de l'Empereur à part entière.

Er'sham rouvrit les yeux, embrassant à nouveau la réalité l'environnant. Il poussa un léger soupir, se préparant à ce pourquoi il était venu trouver son Archiviste.

"-Il s'est passé quelque chose aujourd'hui, mon vieil ami... fit-il, sans changer son expression songeuse, en contemplant le campement. Quelque chose qui ne vous ressemble pas..."

Kak'tor se figea, comprenant par de tels propos que son Capitaine faisait allusion à l'assassinat du Prohpète White Scar.
Il voulut répondre mais Er'sham se tourna vers lui, grave, et leva une main apaisante pour lui imposer le silence avant de reprendre.

"Personne d'autre ne sait pour le moment. Pas même eux. Mais prenez garde au chemin que vous faites emprunter au Chapitre par de tels actes. Car si nous devons en éliminer un autre, bientôt nous devrons éliminer toute leur Confrérie.
-J'espère sincèrement que nous n'y serons pas amenés, Capitaine. fit Kak'tor, adoptant une tonalité aussi grave que celle qu'employait Er'sham. Les circonstances qui m'ont poussé à un tel acte étaient... compliquées.
-Je vous ai toujours fait confiance, mon frère, et je continue à le faire. Je n'ai jamais douté de votre sagesse, et je me doute bien que vous agis comme il le fallait. J'ai parlé plus tôt au sergent Bra'nar qui m'a expliqué ce qui s'est passé. Ce n'était pas de votre faute, mais vous auriez dû agir autrement.
-Par quel moyen? se défendit Kak'tor d'une voix tremblante. Sar-Khel aurait refusé de nous accepter, et encore moins de conserver notre secret! Imaginez les conséquences si il était venu à divulguer à ses frères notre Histoire?
-Je le sais frère. le rassura Er'sham. Je le sais. Mais plutôt que de le tuer, j'aurais pensé de vous que vous auriez préféré utiliser le Rite de l'Oubli...
-Non. l'interrompit brusquement Kak'tor, comme choqué à la mention de ce puissant sortilège, connu de peu, et très mal vu par les puissants du Chapitre. Ce sort est indigne de nous. Je n'aurais jamais pu écraser son esprit et comprimer ses souvenirs pour lui faire oublier. Pas de cette façon. C'est trop... lâche. Qui plus est, Sar-Khel était trop puissant psychiquement et aurait pu y résister..."

Er'sham n'insista pas. Il savait que ce rite avait été pratiqué à deux occasions seulement. Lorsqu'ils prirent le nom de Sun Hawks, il y a des millénaires de cela, et lors de la Période Sombre, époque dont aucun des frères du Chapitre ne voulait se souvenir tant cette fameuse période fut douloureuse...
"Je comprends, frère. dit-il en se détournant pour reprendre sa route. Mais nous ne pouvons nous permettre de tuer tous ceux qui découvriront notre secret. Si nous nous engageons dans cette voie, la damnation éternelle serait inévitable, et les efforts de nos ancêtres réduits à néant. Nous avons déjà sacrifié tout un Chapitre jadis et leurs âmes continuent de hurler leur colère sous la Montagne du Silence pendant que leurs corps recèlent notre futur. Mais il ne doit y avoir personne d'autre."

Le Capitaine Sun Hawk repartit calmement dans sa promenade nocturne, laissant Kak'tor à sa culpabilité et à ses sombres pensées, pris de pitié pour lui.
"Je ne vous blâmerais pas pour votre acte...Mais j'aurai horreur d'en arriver à devoir éliminer d'autres de nos frères... Et je sais que vous aussi. Si nous voulons éviter cela, nous devons nous montrer de la plus grande prudence. Aucun écart ne peut être permis ici. Pas maintenant. Pour le Chapitre, nos ancêtres, et l'Empereur." dit il finalement avant de s'éloigner.

Kak'tor se rassit sur un gros bloc de ferrobéton détruit, ses coeurs serrés par la douleur et la peine. Mais aussi par la fierté de compter des personnes comme Ariam Er'sham à ses côtés...

Son regard fut fugacement attiré par un bruissement d'ailes.
Il entrevit un aigle voler à la suite d'un oiseau fort laid et malade. Les deux volatiles se tournèrent autour et s'attaquaient par moments, luttant pour leur vie dans un combat à mort. L'aigle - ou le faucon, se demanda soudain Kak'tor - parvint finalement à égorger l'affreux oiseau qui chuta vers le sol en répandant des gouttelettes d'un sang noir derrière lui, mais il tenait son assassin serré dans ses serres tordues, l'entraînant dans sa chute. Les deux oiseaux finirent leur chute mortelle en plongeant dans un feu tout proche, qui les dévora tout deux en un instant.
Puis, à la surprise de l'Archiviste, le feu mourrut aussitôt et se dissipa dans la nuit.

Une douleur aigüe frappa alors l'esprit de Kak'tor qui se crispa tout entier sous le choc, s'agrippant le crâne des deux mains, serrant la mâchoire presque au point de se la fracturer.

Soudain son esprit torturé décrypta ce qu'il avait vu. Une vision. Les deux oiseaux. Le faucon. L'oiseau corrompu. Le combat à mort. la chute... Tout cela prit son sens, et Kak'tor hoqueta d'horreur en comprenant sa signification, des larmes lui montant aux yeux.

"Oh non... gémit-il, une terrible nausée lui montant des entrailles, la douleur dans son crâne lui vrillant tout le corps. Par l'Empereur tout puissant, non!"


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Ven 28 Oct 2011 - 22:15

Petit post du soir, bonsoir! Smile
en passant pour ceux qui ne l'aurons pas remarqué, j'ai édité le précédent, que je n'avais pas eu le temps d'achever proprement, devant prestement repartir au boulot.

DUEL PSYCHIQUE:

Les deux avatars psychiques se fracassèrent à nouveau dans un flash de lumière incandescente, se mordant, se griffant, s'écorchant, faisant jaillir un sang psychique au mille couleurs improbables depuis déjà une heure, chacun des combattants lardés de blessures profondes.

L'aigle et l'oiseau putride se cherchaient, se jaugeaient et se défiaient. Autour de l'avatar plus que symbolique de Magnus, la vingtaine de petits faucons virevoltaient en brillant d'éclats dorés, en projetant sur leur leader des effluves d'énergie, pansant ses blessures ectoplasmiques, soignant son âme blessée.

Leurs corps de chair étaient figés tels des statues dans la dimension matérielle, comme plongés dans un profond coma, le temps s'étant pour ainsi dire arrêter dans la salle de bal dévastée, qui offrait une arène sanglante dans un autre plan.

Magnus évita gracieusement une vomissure colorée de son adversaire corrompu, et déploya ses ailes de feu pour remonter en hauteur. Le sorcier amorça lui aussi une montée prodigieuse, agrippant une poignée de plumes flamboyantes d'un rageur coup de bec. Un des faucons passa trop près de la bête infâme et fut décapité d'un autre claquement du bec difforme. Son corps psychique s'éteignit en un éclair poussiéreux, un hurlement lointain résonnant comme le murmure d'une brise légère.

Dans la dimension matérielle, le frère Gar'lik se mit à saigner des yeux, de la bouche et des oreilles, et bascula en arrière, son âme réduite à néant. Le corps s'écroula à terre dans un bruit métallique qui se répercuta dans l'immense salle. Son corps se dessécha instantanément et sa peau encore chaude se craquela en faisant couler un sang poisseux.
Les yeux devinrent vitreux et un dernier spasme d'agonie attesta de la mort du Space Marine dont le corps se désagrégeait lentement en poussière grisâtre, mettant à jour un squelette noirci, comme ceux des cadavres carbonisés qu'ils avaient trouvé sur place.

Magnus plongea en avant, profitant du moment d'inattention de son ennemi, distrait par le sacrifice de Gar'lik, et mordit rageusement une des ailes décharnées du spectre de la bête ennemie. L'oiseau chaotique ulula d'un cri strident, un sang filandreux bleuté se répandant un un nuage fantomatique dans les airs.
Un autre des faucons vint mordre à son tour le sorcier, arrachant un autre pan de sa carcasse immatérielle, faisant résonner un nouveau cri démoniaque.

Le sorcier vomit un torrent de flammes colorées de sa gueule osseuse, et enveloppa Magnus d'un ouragan psychique qui brûla autant son âme que ses chairs matérielles qui se couvrirent de cloques suppurantes.
Magnus poussa un cri de rage déployé par les deux becs de l'aigle. Un des faucons se rapprocha de lui, le frère Fre'k sentant son Capitaine durement atteint, et se fondit dans le corps de flammes, pour combler l'affreuse blessure dans une aura lumineuse et chatoyante.
Le corps matériel du guerrier s'agita de convulsion et tomba à son tour, les yeux révulsés, son âme fournissant un terrible effort pour transférer son énergie pour renforcer l'avatar de Magnus. L'effort déployé le tua, et le Sun Hawk s'immobilisa à jamais, un mince filet de sang écarlate lui dégoulinant de la bouche entrouverte dans un soupir d'agonie à peine audible.

Magnus déploya à nouveau ses ailes dorées, son âme revigorée par le sacrifice de Fre'k, et emplie de rage et de douleur par cette nouvelle mort. Les deux becs du majestueux oiseau crachèrent un double rayon d'énergie psychique pure, l'un ratant de peu le sorcier qui ne fut pas assez rapide pour éviter l'autre qui lui traversa la jointure de son aile droite.

Blessé, le sorcier commença à tomber en tournoyant dans un tourbillon de sang spectral, en hurlant de rage. Poussant son âme, il se précipita sur Magnus d'un violent revers, et tenta une contre attaque colérique, qui déchira un morceau d'aile dans une explosion lumineuse aveuglante.
Un faucon tenta d'approcher son Capitaine pour le soigner, mais le sorcier l'immola d'un nouveau vomissement de flammes corrompue. Le frère Ju'lak tomba pour ne plus se relever.

Magnus fulminait. Mais il tourna sa rage vers le sorcier qui commençait à faiblir, blessé en maints endroits.
Le serviteur des Sombres Puissances se releva en déployant ses ailes blessées, et tenta une nouvelle attaque, mais Magnus prit les devants et lança un coup de bec mortel au cou décharné de la bête démoniaque. Le sorcier hurla de douleur, du sang d'un noir abyssal jaillissant de sa plaie.
Son avatar chuta, mortellement touché. Dans un sursaut de haine, le sorcier agrippa une des pattes de l'aigle, l'enserrant dans ses serres noires, entrainant Magnus dans sa chute.

Les deux avatars s'écrasèrent au sol dans un grand flash lumineux.
Le corps du sorcier s'effondra face contre terre, son casque ayant explosé sous le choc de sa blessure psychique ultime, un sang rouge vif s'échappant en une large flaque auréolant sa tête, son visage à l'air libre pour la première fois depuis des millénaires.

Face à lui Magnus s'écroula de côté, exténué, son corps tremblant de partout, ses plaies laissèrent de minces filets de sang glisser au sol.

Keel'er revenu à la réalité matérielle fut le premier à atteindre son Capitaine en le retenant dans sa chute, et il sentit ses entrailles se nouer en constatant que Magnus ne respirait pas, les yeux vitreux plongés dans le vide.

C'était fini...


Dernière édition par Turielo le Dim 30 Oct 2011 - 22:17, édité 1 fois


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Sam 29 Oct 2011 - 19:50

Quel combat psychique et de nouvelles révélations, bien joué Turielo.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6769
Age : 43
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par uther33 Sam 29 Oct 2011 - 22:05

Le sorcier renégat a du sang rouge vif ??? Ce n'est pas un peu bizarre ???

Sinon, c'est bien

Frère Uther


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !


[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Bannie10
Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
uther33

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 50
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Dakka Sam 29 Oct 2011 - 22:28

C'est intéressant.
Par contre, le sang rouge vif, je ne vois pas en quoi c'est bizarre, le sang c'est rouge puis ça coagule et vire au noir. Là il est frais, donc rouge.
Sinon, j'ai noté cela:
ses plaies déversant de minces filets de sang au sol.
Généralement déverser s'accorde plus avec de la quantité, "déversant des torrents de sang...". Je verrai plus un truc comme:
Face à lui Magnus s'écroula de côté, exténué, son corps tremblant de partout, ses plaies laissèrent de minces filets de sang glisser au sol.

Mes 2 balles!


Is Finecast using diamond mixed with cocaine?

La Galaxie en Flammes, le forum français de l'Hérésie d'Horus.
Dakka

Dakka
Primarque
Primarque

Messages : 3776
Localisation : Pom Pom Galli

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par uther33 Dim 30 Oct 2011 - 8:39

Dark Apostle a écrit:C'est intéressant.
Par contre, le sang rouge vif, je ne vois pas en quoi c'est bizarre, le sang c'est rouge puis ça coagule et vire au noir. Là il est frais, donc rouge.


J'aurais plutôt vu directement un sang sombre (ben c'est un chaoteux !! Very Happy ) mais bon c'est un détail.

frère Uther


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !


[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Bannie10
Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
uther33

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 50
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Lun 31 Oct 2011 - 0:13

Merci à tous! Smile
D.A., merci pour la suggestion, en effet ça sonne bien mieux, et j'ai donc édité en conséquence. N'hésitez pas tous à me donner des conseils ou me faire des remarques quand vous trouvez à redire! Wink
Uther, effectivement, bien que corrompu, je préférai rester sur l'idée d'un sang artériel classique, donc rouge vif. De plus, même dans les romans BL, on décrit souvent le sang des hérétiques jaillissant de cette même couleur, même si parfois on dénote une forte odeur, ou des transformation quelconque (fumant, collant...), et plus rarement une dénaturation telle que ce que tu disais (sang noir).

SOUPÇONS:

Les réjouissances menaient bon train, et les White Scars festoyaient bruyamment, levant leurs choppes à la mémoire de leurs frères tombés au combat, frappant leurs lourdes tables en battant la mesure des chants guerriers que certains lançaient et que tous reprenaient de leurs voix de tonnerre.
Si la nourriture n'était pas si importante que cela - ils étaient en guerre après tout - les quelques mets que les Fils du Khan dévoraient étaient bien souvent de la viande rôtie au fumets gras emplissant l'air de la large tente où ils s'étaient tous retrouvés, et quelques grappes de fruits dorés atterrissait parfois dans les assiettes de métal patiné.
Au centre du cercle défini par l'agencement des tables se battaient quelques guerriers en pagne, luttant pour distraire leurs frères, qui les encourageaient à grands cris, frappant du pied et du poing dans un vacarme assourdissant.
Plus loin, quelques frères contaient leurs exploits de la journée devant une assemblée qui riait et poussaient des rugissement de contentement.

Autour du large feu qui était nourri à l'écart par des serviteurs étaient plantées sur des pieu les têtes des soldats ennemis, en rangées macabres, trophées d'un soir de l'écrasante victoire qui avait eu lieu sur Rosaliax. Devant cette rangée funèbre, quelques scouts ayant tout juste accédé au rang de frère de bataille se labouraient le visage, le torse et les bras de leurs couteau, abreuvant la terre de leur sang vermeille, encouragés par certains des Astartes venus les féliciter chaleureusement de leur pleine acceptation au sein de la Confrérie. Par de grands gestes mesurés et experts, les anciens initiés se tailladaient la peau pour former des réseaux de scarifications rituelles, témoignant de leur bravoure et de leur fraternité, au selon leur clan d'origine, de différentes expressions de dévotion et d'humilité face à la mort de leurs camarades.

Le Capitaine Kheen observait ses frères en souriant, heureux comme à chaque fois de les voir si soudés et si combatifs, même quand des batailles comme celle ci avaient décimé leurs rangs.
A ses côtés, le Prophète de la Tempête gardait le silence, le regard sombre, mangeant à peine.
Il avait l'air totalement plongé dans ses plus noires pensées depuis ce qui s'était passé sous le bunker de fortune, lorsque selon lui Sar-Khel était mort.

Kheen se tourna vers son frère taciturne, et posa sa choppe de bière, en poussant un grave soupir.
"Man-Ktar ton attitude va finir par miner le moral de nos frères si tu demeure ainsi dans ton silence et tes pensées. fit il.
-Je ne peux m'empêcher de penser à Sar-Khel, frère Capitaine. dit le Prophète d'une voix absente. Son dernier écho me hante. Quelque chose de terrible est arrivé, j'en suis sûr.
-Oui. Il est mort, tué en combattant l'ennemi. fit Kheen en penchant la tête de côté et en levant un sourcil, agacé par l'abattement de Man-Ktar.
-C'est vrai...répondit ce dernier avant de river son regard sombre dans celui lassé de son Capitaine. Mais peut être pas par celui auquel nous pensons."

Kheen lâcha un grognement d'exaspération en secouant derechef sa tête.
"Par le Terra, Man-Ktar, cesse donc de de tourner les sangs et d'accuser tout le monde. gronda-t-il. Qu'est ce qui te permets donc de croire qu'un autre est responsable de sa mort que le Grand Ennemi, celui là même que nous combattions. Sar-Khel est mort de la même manière que bien d'autres de nos frères?
-Les Sun Hawks ont réagi bien trop bizarrement lorsqu'il fut fait mention de la présence des Thousand Sons, Haark. répondit Man-Ktar en attrapant du bout des doigts un morceau de viande, l'observant un moment avant de le rejeter dans son assiette, son estomac ne le désirant pas. Avant sa mort, Sar-Khel a hurlé bien des noms. Mais ce n'est pas tout. Il m'a aussi montré quelque chose.
-Quoi donc? s'impatienta Kheen. Qu'as tu omis de dire?
-Je ne sais pas trop ce qu'il a voulu me faire comprendre. admit le Prophète en secouant lentement la tête avant de reprendre son morceau de viande et de l'avaler. Une image. Une courte vision, totalement déstructurée, brouillée, chaotique. Sa mort imminente a dû l'empêcher de formuler une vision claire. Et elle a dû être suffisamment soudaine et brutale pour que son esprit ne puisse la clarifier davantage. J'ai... J'ai vu le Cyclope de Prospero, assis sur son trône, ses maudits Fils à ses côtés. Tous. Ceux que nous savons être à ses côtés, ceux qui moururent durant l'Hérésie...et d'autres. Ils étaient différents. Pas les Sun Hawks, si c'est ce que vous craignez de m'entendre dire. Mais ils leurs ressemblaient. Avant que je ne puisse comprendre de quoi il s'agissait, la vision toute entière s'est retrouvée comprimée dans l'oeil d'un faucon qui volait difficilement dans un vent surchargé d'éclairs, ses ailes ne cessant de s'embraser et de se reformer. Il semblait fuir quelque chose et il se dirigeait vers une ardente lumière qui brillait au loin, après cette étrange tempête dans laquelle il était prit. Et je l'ai vu voler ici, au dessus de Rosaliax. Il tournait gracieusement en l'air. Puis... Je ne sais pas, c'était de plus en plus brouillé... Il... Il a chuté. Il criait, et il tombait. Et tout s'est arrêté."

Kheen garda le silence, regardant son Prophète tenter de se souvenir de ce qu'il avait perçu, n'osant plus l'interrompre ou le réprimander pour sa sombre attitude. Lui même était troublé par le récit que lui faisait Man-Ktar de ces visions. Il était troublé, et il ne savait pas pourquoi, ce qui augmenta son malaise.
"Un faucon... murmura-t-il.
-Les Sun Hawks portent un faucon solaire comme symbole... fit remarquer Man-Ktar, mais c'était précisément cela qu'avait relevé Kheen.
-C'est impossible. déclara fermement le Capitaine White Scar. Pas eux. Leur histoire ne comporte aucune faute, et nous savons tous très bien de qui ils descendent. Ce sont des descendants du Khan, nos frères, et des combattants de l'Imperium. Comme nous.
-Les Sun Hawks, oui. Avant. tenta Man-Ktar d'une voix hésitante. Mais eux? Aujourd'hui? Sont-ils les mêmes Sun Hawks? Sont-ce les mêmes frères qui demeurèrent après le désastre d'Anubis contre les Orks, il y a des millénaires de cela?
-Je t'interdis de formuler de telles inepties! s'emporta Kheen, le visage ayant pâli. Nos ancêtres ont durement vécu la perte de leurs frères en ces temps là, et pourtant le tout jeune Chapitre qu'était alors celui des Sun Hawks a survécu! Ce sont là les horreurs de la guerre, et il n'y a rien de bien tordu là dedans. Nos frères détachés auprès de nos descendants sont tous morts, ainsi que les trois quarts du Chapitre nouvellement formé, mais il ont su se remettre de cette épreuve, et les voilà, des millénaires après, un glorieux Chapitre combattant pour l'Imperium. Il n'y a rien de soupçonnable là dedans. Cesses donc de formuler de folles hypothèses sur ce qui a fait que les Sun Hawks ont survécu. Personne ne sait vraiment comment ils ont pu surmonter la Waaagh qui les dévastaient alors! Personne!
-Précisément... grinça Man-Ktar. On ne sait pas ce qui s'est réellement passé à l'époque. Aucune archive, aucun survivant parmi les White Scars déployés sur place, aucun indigène ne pouvant en dire plus...rien, ni personne. Ne trouvez vous pas cela étrange?
-Il n'y a rien d'étrange, je te l'ai dit. répondit sèchement Kheen. Ce sont là les aléas de la bataille. Leur forteresse monastère de l'époque avait été rasée par les Orks, de même que brûlèrent leurs archives et la cité ruche auprès de laquelle ils avaient érigé ce qui devait être leur base chapitrale. Cela s'est déjà vu maintes fois chez d'autres de nos Chapitres frères, et cela se reproduira peut être."

Man-Ktar n'opposa pas de réponse cette fois. Il regarda à nouveau son assiette à peine entamée, et consentit enfin à la vider entièrement, en silence.
Haark Kheen termina sa choppe de bière délaissée, le visage marqué par la colère.
Il ne croyait pas un mot des stupides accusation de son Prophète, tout comme aucun de ses frères ne le pourraient. Il fallait que Man-Ktar le comprenne enfin: il était simplement sous le coup du traumatisme psychique de la mort de Sar-Khel, rien de plus. Sans compter qu'il n'avait pas dormi depuis près d'une semaine, ce qui pouvait bien entendu marquer n'importe qui, même un Astartes, en particulier quand cette période est marquée par de durs combats avec leurs lots de pertes.

Man-Ktar releva la tête, s'essuyant la bouche. Il hésita quelques secondes avant de tourner à nouveau son regard vers Kheen.
"Je vous pries de m'excuser mon frère. dit il sincèrement. Mes paroles étaient folles et mon jugement infondé. Il est vrai que les Sun Hawks sont parfois étranges dans leur comportement. Mais il faudrait être fou pour les accuser de quoi que ce soit. Je vais me retirer quelques instants pour apaiser mon esprit meurtri, et calmer mes rancoeurs inutiles.
-Je suis heureux de l'apprendre mon frère. fit Kheen en hochant la tête. Chacun de nous a le droit de connapitre des moments de faiblesse. Veillez simplement à ce qu'ils ne corrompent plus votre jugement ainsi..."

Il sourit à son Prophète qui s'inclina avant de partir vers ses quartiers, afin de s'isoler au calme durant les quelques maigres heures qui leur restait avant de repartir au combat.
Kheen semblait à nouveau heureux, et devait déjà avoir oublié cette malencontreuse discussion, ayant chaleureusement accueilli les excuses de Man-Ktar.

Ce qu'il ne savait pas toutefois, c'est que son frère avait menti, et était plus que certains que les Sun Hawks étaient beaucoup trop auréolés de mystères.

Et il allait être temps d'apporter un peu de lumière sur ces secrets qu'ils semblaient vouloir si précieusement garder, quels qu'ils soient...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Administration Lun 31 Oct 2011 - 4:09

Toujours aussi productif et de plus en tardif, l'inquisiteur Turielo est vraiment inspiré.
Et vue la taille de tes posts de plus en plus gros ton texte est en train de prendre la dimension d'une novella.
Il y a de l'ambition dans ce récit. okay

horus


Dernière édition par Horus Lupercal le Lun 31 Oct 2011 - 4:53, édité 1 fois
Administration

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Abaddon Lun 31 Oct 2011 - 4:47

C'est toujours aussi passionnant !! bravo



[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 The_ta11
“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."
- Compendium XVI Légion Heresy Era -
Abaddon

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 56
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par uther33 Lun 31 Oct 2011 - 9:23

merci pour cette suite ...

Frère Uther


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !


[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Bannie10
Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
uther33

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 50
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Lun 31 Oct 2011 - 10:03

C'est clair que c'est toujours aussi génial.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6769
Age : 43
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Mar 1 Nov 2011 - 15:57

Merci à tous! merci

DESTIN SCELLÉ:

Les ténèbres, noirs et froids, infinis, insondables. Le néant et rien d'autre. Son corps perdu dans l'abysse sans fin brillait de mille feu et semblait flotter au gré d'un vent inconnu, comme si toute loi physique avait été annulée. Il était comme une étoile mourante perdue dans un cosmos vide, noir et terriblement infini.
La sensation était étrange. Une douleur chaude et froide à la fois, coulant dans toutes ses veines qui irradiaient de mille couleurs étranges, s'enroulant dans les flots rapides de son sang qui s'échappait ça et là en filaments lumineux, comme une aurore boréale enveloppant son corps brisé, l'englobant d'une aura clignotante et brumeuse.
Il tenta de bouger ses membres et la sensation de flottement s'accentua comme si sa vision n'arrivait pas à suivre ses propres mouvements corporels dans une même trame temporelle. Il voulut parler, crier, appeler à l'aide, mais aucun son ne sortit de sa bouche, qui laissa échapper à la place un mince nuage de vapeur d'un blanc neigeux, comme une nappe cotonneuse qui se dissipait aussitôt.

Il ferma les yeux, tentant de conserver son calme et de stabiliser à nouveau son esprit, mais même les paupières closes il voyait encore la pulsation lumineuse de son corps. Il repensa à ses enseignements et soumit son esprit à une relaxation intense, contrôlant sa respiration, les battements de ses coeurs éprouvés, laissant glisser une chaleur nouvelle dans ses membres ankylosés, sa force psychique fragmentée se rassemblant petit à petit.

Il avait l'impression de rêver. Il vit ses frères, autour de lui, prenant soin du mieux qu'ils pouvaient de son corps écrasé. Il vit la salle dévastée et es cadavres qui y étaient répandus. Il vit les litres de sang séché qui encrassaient le sol jadis magnifiquement dallé de mosaïques finement ciselées.
Il vit le corps de son ennemi, une masse sombre sans aucun écho.

Il entendit les paroles que lui soufflaient inlassablement ses camarades, tentant de le garder en vie. Il se vit lui même allongé au sol, dans une mare de sang, le teint livide, les yeux à moitié ouverts, le regard perdu dans le vague, corps meurtri vidé de toute présence.
Il virevolta autour, comme si lui même s’exhortait à se lever, mais rien n'en fût.

Il vit alors des silhouettes vaporeuse et fantomatiques tout autour de lui, dansant dans le même espace coincé entre deux dimensions. Il vit les esprits tourmentés des frères Gar'lik, Ju'lak, Fre'k et d'autres, tombés au combat, contre le sorcier ou avant. Tous contemplaient son corps d'un regard vide.
Il vit d'autres silhouettes qu'il ne reconnu pas.

Il vit ses frères encore en vie. Er'sham. Ori'a. Kak'tor... Ils se battaient. Ils se battaient contre des démons difformes, des abominations dont les corps ne répondaient à aucun code naturel. Ils se battaient contre des guerriers Thousand Sons aux armures bleues et or. Ils se battaient contre les White Scars et les Gardes Impériaux...
Il voulut hurler, mais une fois de plus sa voix silencieuse sortit de sa gorge serrée par la terreur en un mince filet de vapeur blanche. Il vit son Chapitre tomber sous les coups de leurs alliés d'hier, dans un grand combat fratricide. Il vit les sorciers du Chaos tomber sous leurs coups en riant de leur malheur. Il vit le système d'Anubis brûler. Il vit de nombreux frères mourir d'un mal étrange, leurs corps se déformant affreusement en des abominations tremblotantes de tentacules, de multiples bouches, de membres improbables. Il les vit supplier leurs frères dans des gargouillements horribles de les achever.
Il vit un monticule de corps de Sun Hawks brisés, brûler sous le regard impassible de guerriers aux armures blanches et rouges, des bourreaux White Scars au visage comprimé par une haine pure.
Il vit ses plus glorieux frères fuir face à des guerriers de l'Imperium les noyant dans un torrent de flammes.

Il vit un gigantesque Cyclope contempler le spectacle, des larmes coulant de son oeil unique, mais le regard ferme et accusateur.

Il vit un être étrange, au visage millénaire, tenter de rallier à lui les derniers survivants Sun Hawks pour fuir dans les confins du cosmos.
Il vit ses chers amis de l'Ordre de l'Epée aller au combat contre eux en pleurant de rage, au milieu d'autres guerriers impériaux. Il les vit tuer des Sun Hawks en implorant leur pardon.

Destruction. Trahison. Mort. Néant.

Magnus Car'mus se leva en poussant un hurlement inhumain, tout son corps tendu de douleur, des larmes de sang dégoulinant sur son visage cuivré, tandis que Keel'er et les autres guerriers de leur groupe reculèrent brutalement, terrifié par un tel réveil.

Le Capitaine Sun Hawk vomit sur le sol déjà souillé, pleurant bruyamment, les poings serrés de colère.
Keel'er voulut le relever, mais Magnus l'agrippa par les épaules, des yeux fous roulants dans ses orbites ensanglantés.
"Nous devons partir! Immédiatement! Cela ne dois pas arriver! Cela ne dois pas! Ce n'est pas possible! Pas comme ça!"

L'Archiviste s'arracha à l'étreinte folle, dévisageant avec horreur son Capitaine, ne comprenant rien de ce qui arrivait.

"Capitaine Car'mus, reprenez vous! Vos ennemis sont morts et vous êtes grandement blessé! Laissez nos guerriers vous aider." fit une voix derrière lui.
Magnus se retourna, le visage empreint d'une folie pure et vit Ghen Karr et sa garde rapprochée. La vue des White Scars terrifia au plus haut point Magnus qui revit un instant la terrible vision qu'il avait eu de ses alliés d'alors tuant ses frères Sun Hawks dans une grande purge infernal.

"Venez avec nous. fit à nouveau Karr en tendant une main vers le Capitaine Sun Hawk pour l'aider. Nous avons gagné cette bataille. C'est fini. Laissez nous nous occuper de vous à présent."

Les dernières paroles du White Scar résonnèrent terriblement dans l'esprit de Magnus qui se méprit sur leurs sens, encore sous le choc de sa vision, etrrorisé à l'idée de voir son Chapitre périr de la main même de leurs alliés découvrant leur sombre secret.
"Non! hurla-t-il. Je ne vous laisserai pas faire! Pour mes ancêtres, le Chapitre et Terra, nous survivrons!"

Karr ne devait jamais comprendre ce qui lui arriva, ni pourquoi.

Il disparut dans un tourbillon de flammes alors que Magnus se leva contre lui et ses guerriers, hurlant à pleins poumons...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Mar 1 Nov 2011 - 16:47

Toujours aussi palpitant, les Suns Hawks sont au bord de l'hérésie .


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6769
Age : 43
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Abaddon Mar 1 Nov 2011 - 17:19

Ils sont hérétiques !!


[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 The_ta11
“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."
- Compendium XVI Légion Heresy Era -
Abaddon

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 56
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Roboutte Guilliman Mar 1 Nov 2011 - 17:30

En tout cas c'est bien l'impression que cela donne...


Give a monkey a brain... And He'll swear that he's the center of the Universe
[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 791398ultra
Roboutte Guilliman

Roboutte Guilliman
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4523
Age : 55
Localisation : Suisse, Montpellier, Savoie.. Le multiverse quoi

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Mer 2 Nov 2011 - 14:29

On y arrive, on y arrive! Twisted Evil
Attendez, c'est pas tout de suite! suspens, tadadaam! rire1

ULTIME ESPOIR:

L'Archiviste Kak'tor était complètement perdu dans les ruines sombres de la défunte Rosaliax, cherchant maladivement parmi les décombres les restes des deux oiseaux qu'il avait aperçu. Ses yeux pleuraient de grosses larmes et de son nez et des coins de sa bouche s'écoulaient de minces filets de sang. Son visage livide était tiré en une expression de peur absolue, presque folle, comme quelqu'un qui avait perdu la plus précieuse des reliques.
Il retourna un gros bloc de pierre en grognant sous l'effort, la roche calcinée lui arrachant un peu plus de peau sur ses mains encrassées par la terre et le sang qui s'en écoulait par de multiples écorchures et ses ongles fendus.
Il laissa le poids du bloc retomber en poussant un sifflement d'agacement. Ce n'était toujours pas là.

Il alla vers un nouveau monticule de pierre en manquant de trébucher plusieurs fois, et se mit à gratter comme un chien errant, envoyant les rochers brisés s'écraser un peu plus loin. Sa respiration saccadée s'échappait de ses poumons à un rythme soutenue marqué par un petit nuage de vapeur devant sa bouche.

Toujours rien. Poussant un autre cri de rage, il envoya s'écraser son poing sur un vestige de mur, achevant de se peler les jointures, son sang se mêlant à la poussière en une pâte visqueuse rosâtre qui s'infiltra dans les multiples fissures résultant du choc.
L'Archiviste tituba en arrière, son esprit totalement retourné par les émotions, dont certaines qu'il était normalement censé ne pas connaître en tant qu'Astartes.
Il jeta un regard autour de lui à nouveau à la recherche du point d'impact des deux volatiles, et cherchant par la même occasion à se repérer. Rien n'y fit, et il repartit parmi les décombres en pestant.

Au bout de quelques minutes supplémentaires d'excavations inutiles, il se posa brutalement sur un pan de roche aux bas reliefs à demi effacés par les combats qui avaient embrasé la cité ruche éparpillée autour de lui.
Les épaules de l'Archiviste s'affaissèrent tandis qu'il se concentra pour retrouver son calme et une respiration adéquate. La douleur dans son crâne n'avait toujours pas cessé, comme si quelqu'un d'ignoble s'amusait à lui poignarder la tête en différents endroits à l'aide d'une lame chauffée à blanc. Kak'tor secoua la tête comme si il allait se débarrasser d'un quelconque animal parasite accroché à sa boîte crânienne, puis se massa les temps du bout des doigts en grognant sous le coup de la douleur lancinante.

Un cri perçant lui fit lever la tête, et il vit alors avec un mélange de stupeur et de joie un magnifique aigle tournoyer en rond, non loin de lui. Il repéra bien assez vite l'objet de l'intérêt de l'aigle et s'y précipita, rejoignant en quelques secondes une petite bute résultant probablement de l'explosion d'une conduite de gaz ayant fait se gondoler le sol comme un abcès crevé sur le corps moribond de Rosaliax lors de sa lente agonie sous les bombes.
D'un tuyau amputé qui dépassait du sol comme une pièce de squelette s'écoulait un mince filet d'eau brunâtre, qui ruisselait entre les débris pour aller emplir le cratère tout proche, surement là ou l'obus qui avait embrasé les conduites souterraines avait éclaté, y formant une petite mare nauséabonde autour de laquelle virevoltaient des mouches grosses comme le pouce.
Kak'tor remarqua un buste décharné qui dépassait d'un monticule de terre soulevait par l'éclat de l'obus, et comprit là pourquoi tant de mouches semblaient se rassembler dans cette zone.

De l'autre côté du tuyau percé, un autre cratère un peu plus large et moins profond avait achevé d'abattre une petite bâtisse, répandant ce qu'elle abritait auparavant tout autour, indiquant qu'il s'agissait autrefois d'une petite échoppe de quincailler, à la vue des nombreux reliquats d'outils qui constellaient les alentours.
Une autre bute de terre mêlée de gravats bordait le cratère noirci, et Kak'tor y perçut du mouvement.
En s'approchant il trouva enfin ce qu'il cherchait depuis tout ce temps.

Les deux oiseaux qu'il avait aperçu gisait au sol, l'un, celui qui paraissait maladif et ignoblement corrompu par la maladie, était mort, tandis que l'autre, le faucon, piaillait faiblement, son aile droite arrachée, et couvert de sang, à l'article de la mort.
Kak'tor se pencha en avant pour rassurer l'oiseau blessé en tendant lentement une main vers lui. Le faucon tentait de se défaire du poids de l'autre oiseau dont le cadavre pesait de tout son poids en travers de son corps blessé.
L'Archiviste, usant à la fois de son esprit et de ses gestes pour apaiser le rapace blessé, parvint à le dégager de son carcan mort, et le poussa légèrement de côté avant de vouloir le prendre au creux de ses mains.

Un bruissement d'ailes retentit, et Kak'tor vit l'aigle qui tournoyait auparavant au dessus d'eux se poser majestueusement en face au bord du monticule de terre, dominant l'oiseau mort qu'il regarda avant de rapidement s'en désintéresser, avant de fixer son regard brillant sur Kak'tor et le faucon.
Il les regarda un moment, sans bouger, ni cligner une fois des paupières. Puis il concentra son regard sur le faucon, et sans que Kak'tor ne pressentit quoi que ce soit, l'aigle s'abattit sur le faucon, lui brisa le cou et le jeta de côté en poussant un grand cri colérique.
Puis il regarda à nouveau l'Archiviste Sun Hawk qui s'était reculé sous le coup, et le dévisagea d'un regard presque accusateur. Kak'tor soutint le regard de l'animal, jusqu'à ce que celui ci ne pousse un nouveau cri, avant de prendre son envol, délaissant les deux corps brisés et l'Archiviste.
L'aigle disparu bien assez vite dans l'obscurité, et Kak'tor se laissa tomber sur un gros bloc de roche, fixant les deux petits corps emplumés qui gisaient devant lui.

Il laissa à nouveau le tout le poids de cette vision lui retomber dessus, et ses mains se mirent à trembler.
Ainsi en serait-il donc des Sun Hawks. Ils seraient trahis dans leur combat contre le Grand Ennemi et l'Imperium les éliminerai aussi sec, dès que la vérité allait éclater. La vision en deux temps était sans équivoque, et Kak'tor ne doutait plus du destin funeste vers lequel se précipitait son Chapitre bien aimé. Ils seraient dans un premier temps brisés par le Chaos puis achevés par leurs anciens alliés impériaux, sans un moment d'hésitation.

Kak'tor repensa à Sar-Khel et à ce pourquoi il avait dû le tuer. Maigre sacrifice en définitive s'ils devaient tout de même tomber. Les White Scars, sûrement, seraient ceux qui les détruiraient, sur ce maudit caillou désertique et étouffant qu'était Vafryys. Puis ils iraient précipiter son cher système d'Anubis dans les flammes, éradiquant tous les endroits où vécurent son Chapitre.

Bientôt, ils iraient rejoindre leurs frères tombés sur Prospero, des millénaires avant...

Kak'tor voulut courir prévenir Er'sham pour lui confier sa vision et l'implorer de faire quitter la campagne à tout le Chapitre pour repartir loin de leur destin, mais peut être serait-ce là un simple retardement à leur destinée. Ce qui devait arriver arrivera.

Il resta là pendant quelques minutes, ruminant ses pensées, écoeuré, en colère, triste et apeuré, tout à la fois. Un vent de plus en plus chaud soufflait sur les ruines. L'aube approchait.
Bientôt des lueurs orangées apparaissaient à l'horizon, et Kak'tor y lut la lumière des flammes purificatrices qui dévoreraient son Chapitre.

Tellement abattu qu'il était, il ne pensa même pas à se lever pour aller rejoindre le campement qui allait se mettre en mouvement d'un instant à l'autre pour retourner à une guerre qui finirait par les engloutir tous.
La douce lueur de l'aurore se répandit lentement sur les kilomètres de décombres alentours et Kak'tor sentit son visage se réchauffer face à la lumière.

Il se sentait fatigué. Fatigué et soudainement inutile...
Il savait qu'un tel abattement rendait son âme vulnérable au Warp et que le Chaos pouvait le consumer en un instant. Mais il savait aussi que désormais il ne pourrait connaître un autre sentiment que ce grand vide qui se répandait en lui.

De là à laisser le Chaos triompher de lui en s'immisçant dans les brèches de son esprit torturé par la destinée de leur Chapitre, ça il ne le voulait pas. Presque sans qu'il en ai conscience, sa main glissa vers son pistolet bolter et il le sortit lentement pour le poser sur son genou. Il ferma les yeux un moment, réalisant ce que son esprit comptait lui commander. Un instant il se demanda si c'était lui qui le voulait ou si déjà le Chaos avait une emprise sur lui, en le poussant à un acte affreux, indigne et impensable de la part d'un Astartes.

Peut être était-ce seulement son désespoir qui lui fit faire sauter le cran d'arrêt. Peut être était-ce la trop grande douleur de voir son Chapitre plonger vers la destruction qui lui fit glisser lentement le canon du bolter vers sa tempe. Peut être était-ce la honte de voir leur secret jaillir bientôt au grand jour et de voir leur Chapitre et leurs ancêtres disparaître dans la disgrâce qui lui fit crisper le doigt sur la détente.
Peut être était-ce sa peur de surmonter un tel désastre qui le faisait appeler la mort si désespérément...

Mais ce fut en tout cas ce qu'il vit qui l'empêcha de le faire.
Devant lui le faucon qui avait été brisé par l'aigle se mit à bouger, d'abord faiblement, puis plus énergiquement. Il se dressa avec énormément de mal sur ses deux pattes, et releva sa tête tâchée de sang, clignant des yeux, comme s'il sortait d'un affreux cauchemar, et courba le cou, démontrant ainsi sa parfaite survie.
Il tourna un regard vers l'Archiviste, demeuré dans sa position honteuse, le canon de son arme appuyée sur sa tempe, les yeux grands ouverts, bouche bée.

Kak'tor lut presque de la pitié dans le regard du petit être blessé, mais aussi autre chose. Il ne sut pas si cela était de la détermination ou une profonde peine.

Le faucon piailla et en se courbant, bondit dans les airs, déployant ses ailes abîmées, comme s'il ne fut jamais blessé, et partit précipitamment droit vers le soleil levant, loin de l'endroit qui avait failli être sa tombe.

Cette ultime vision d'une survie des Sun Hawks et d'un futur aussi radieux que le soleil levant remplit Kak'tor d'une joie démesurée, et l'Archiviste fut tiré in extremis de la folie de son acte par ce spectacle inespéré.

Il repartit vers le campement qui résonnait déjà des vrombissements des véhicules, bien décidé à s'entretenir dès son arrivée avec Er'sham pour lui faire part de ses dernières visions.

Et par là il était décidé à faire face au terrible destin vers lequel marchait son Chapitre, mais en préparant dès maintenant son futur...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Mortarion Mer 2 Nov 2011 - 15:07

J'ai lu quelques passages depuis le début,et j'aime bien,c'est bien écrit. Il y a du suspense. Peu ou pas de fautes,ni de répétitions.

Par contre,ces Sun Hawks,sont des Astartes désçendants des Thousand Sons?


Forum racial dédié à l'Adeptus Mechanicus
Mortarion

Mortarion
Primarque
Primarque

Messages : 4401
Age : 32

http://Mars-Omnissiah.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Mer 2 Nov 2011 - 16:02

Oui Ils déscendent bien des Thousands Sons.

Et oui encore et toujours du suspens bien servi par Turielo Razz


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6769
Age : 43
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Mortarion Mer 2 Nov 2011 - 16:28

Dans ce cas,il y a incohérence fluffique. Les TS sont renégats depuis 10000 piges,comment peuvent ils avoir un chapitre descendant aux gènes pures?

A moins que nôtre cher auteur-Inquisiteur ai déjà tout prévu Wink


Forum racial dédié à l'Adeptus Mechanicus
Mortarion

Mortarion
Primarque
Primarque

Messages : 4401
Age : 32

http://Mars-Omnissiah.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Abaddon Mer 2 Nov 2011 - 17:14

Comme il aurait pu y avoir un chapitre descendant des Sons of Horus, des Emperor's Children ou de La Death Guard, par exemple !!


[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 The_ta11
“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."
- Compendium XVI Légion Heresy Era -
Abaddon

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 56
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Jeu 3 Nov 2011 - 15:43

Lucius a écrit:A moins que nôtre cher auteur-Inquisiteur ai déjà tout prévu Wink
En effet! et si certains de mes fidèles lecteurs (ouah! comment qu'il se la pète le tutu! rire1 ) le savent déjà en ayant parcouru mon topic Background de mes armées personnelles, la vérité sera révélée petit à petit sur les Sun Hawks, comment, quand et pourquoi ont ils survécu et sont-ils demeurés loyaux envers l'Empereur... par deux fois... (et notamment concernant la question ô combien délicate des gènes corrompus, question qui m'a posé bien des problèmes dans la création de mon fluff...)

CHÂTIMENT:

L'Archiviste Keel'er demeura muré dans l'horreur la plus absolue, tandis que les cendres encore rougeoyantes finissaient de tourbillonner dans les airs pour venir recouvrir le sol souillé de la grande salle de bal dévastée.
Au centre d'un large cercle de céramique noircie et de dalles craquelées, le Capitaine de la Cinquième Compagnie était vouté, haletant, le corps tremblant de partout.
Les derniers vestiges de l'escouade White Scar parvenue jusqu'à eux finirent d'être emportés par le vent qui s'engouffrait bruyamment par les fenêtres éclatées du palais.

L'impensable venait de se produire. Keel'er n'en revenait toujours pas, pas plus que chacun des Sun Hawks présents, dont certains avaient même levé un instant leurs armes vers leur Capitaine devenu incontrôlable, le temps de délivrer toute sa puissance psychique sur l'infortuné Ghen Karr et ses guerriers, qui s'étaient volatilisés en un instant dans un tourbillon de flammes ardentes.

Magnus, toujours dos à ses frères, grognait des paroles incompréhensibles, comme s'il se parlait à lui même, agité de spasmes. Keel'er fut le premier à recommencer à bouger, s'arrachant à cet horrible spectacle de leur chute dans les abîmes du fratricide hérétique.
Il s'avança vers Magnus toujours perdu dans ses divagations, et lui posa une main sur l'épaule pour tenter de l'apaiser, ou tout du moins de le forcer à se retourner pour regarder face à face celui qui venait de signer l'acte de leur damnation.

Le visage qu'il vit le fit à nouveau reculer d'horreur, car ce n'était pas celui de son Capitaine et ami. La tête de Magnus était tordue dans un amalgame de grimaces, d'expressions ou de cris silencieux, déformant son visage en un rictus de corruption pure.

L'être qui était censé être Magnus Car'mus laissait échapper de sa bouche distordue une flopée de grognements sans aucun sens, et commença à son tour à avancer pesamment, comme un somnambule vers l'Archiviste, derrière lequel les autres Sun Hawks avaient immédiatement relevé leurs armes à la vue terrible de l'abomination qui progressait vers eux.

Alors la voix résonna comme un roulement de tonnerre:
"Soyez damnés éternellement d'avoir refusé mon offre! Par la main de votre cher Capitaine, j'ai précipité votre Chapitre vers son destin funeste, et vous n'y pouvez plus rien. Mais cela ne sera pas suffisant pour vous punir de votre arrogance! Vous avez trahis vos frères par votre aveuglement, mais vous avez également trahi depuis longtemps votre Empereur Cadavre par votre mensonge! Que votre chute soit la punition pour nous avoir de nouveau rejetés. Mais pour ce qui est de vos mensonges auprès de l'Imperium maudit, votre punition sera d'autant plus grande, car je vous condamne à vous montrer à nouveau tels que vous êtes!"

Le corps de Magnus se figea un instant, soulevé par un terrible spasme, et Keel'er se jura qu'il vit le visage de son Capitaine percer un instant parmi la multitude de faciès qu'adoptait le visage corrompu, possédé par une force terrible, et qui sans aucun doute selon l'Archiviste était l'ultime manifestation du pouvoir terrifiant du sorcier qu'ils avaient abattu.

L'être qui contrôlait le Capitaine voulut reprendre son abjecte discours, mais un nouveau spasme jeta le corps de Magnus en avant, le faisant tomber à genoux.
Une lumière aveuglante nimba le corps qui se souleva un instant, avant de s'éteindre brutalement, le laissant tomber au sol dans un grand fracas.
Un grand hurlement inhumain se noya dans le vent au même instant, et derrière eux, le corps du sorcier défunt se désintégra en poussières que dispersèrent les courants d'airs.

Keel'er eut un moment de joie en reconnaissant à nouveau le visage véritable de Magnus, mais revint brutalement à la réalité et se précipita pour aider son Capitaine à se relever, tout son corps brisé lui faisant souffrir le martyr.

Magnus tourna un regard terrifié vers son Archiviste, ayant été témoin de toute la scène, coincé dans son propre corps, et n'étant parvenu à se libérer de l'emprise du sorcier qu'au prix d'un véritable sacrifice de son énergie psychique, ce qui l'avait immensément affecté.
"Nous... Nous devons impérativement prévenir le Chapitre! souffla-t-il d'une voix enrouée. Nous devons immédiatement quitter Vafryys!"

Avant même que Keel'er ne répondit, un hurlement retentit dans la salle, et tous se retournèrent vers le frère Kui'tra, secoué d'une série de convulsions, son corps gonflant affreusement, craquelant son armure, en faisant jaillir des membres difformes et des tentacules, tandis que sa tête se perdit dans un amalgame de bouches, de crocs et d'yeux.
Immédiatement les Sun Hawks ouvrirent le feu sur lui, faisant éclater son corps incontrôlable, répandant des tissus visqueux partout autour.
Keel'er n'en crut pas ses yeux alors qu'il compris ce qu'il se passait.

"Le bouleversement charnel... murmura-t-il d'une voix étranglée. Cette immondice de sorcier a réussi à réveiller le bouleversement charnel! Comment a-t-il pu?
-La question n'est pas de savoir comment a-t-il pu le réveiller, Brak... balbutia faiblement Magnus, toujours à bout de forces. La question est de savoir comment empêcher qu'il ne nous emporte tous..."

Leurs transmetteurs vox se mirent à grésiller soudainement, des dizaines de leurs frères rapportant les mêmes cas d'emprise du Warp sur leurs corps, abandonnés à de terribles mutations, une malédiction propre aux Thousand Sons, qu'ils avaient cru éradiquer des millénaires auparavant grâce aux efforts du Pharaoh.

Keel'er jeta un regard à son Capitaine qui lui en renvoya un de totale impuissance.
L'Archiviste prit alors la seule décision qui lui paraissait indiquée alors.

"Frères! Préparez vous à quitter le front immédiatement. Abandon du Rituel de Dissimulation. Engagez le Rituel de Protection et usez de toute votre force psychique pour maintenir votre corps en état!"

En un instant, la Cinquième Compagnie fut la première du Chapitre à révéler au grand jour ses pouvoirs de psykers aux yeux de leurs alliés et quittèrent les combats dans l'effarement totale.

Il ne fallut pas longtemps avant que les forces de l'Imperium ne répliquent...


Dernière édition par Turielo le Ven 4 Nov 2011 - 15:01, édité 1 fois


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Jeu 3 Nov 2011 - 16:09

Jolie suite, les Sun Hawk se sont fais possédés par le Sorcier Thousand Sons, j'espère qu'ils s'en sortiront et qu'ils n'auront eux aussi à faire aux Loups de Fenris comme leurs prédécesseurs.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6769
Age : 43
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Mortarion Jeu 3 Nov 2011 - 17:41

C'est de plus en plus passionnant. Curieux de lire ce combat contre les loyalistes.

Une seule erreur: "propre aux Thousand Sons" Wink


Forum racial dédié à l'Adeptus Mechanicus
Mortarion

Mortarion
Primarque
Primarque

Messages : 4401
Age : 32

http://Mars-Omnissiah.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Ven 4 Nov 2011 - 15:41

Merci Lucius, c'est corrigé! Smile

REGROUPEMENT:

Les navettes poursuivaient leur ballet pour récupérer les troupes au sol et les acheminer vers leur futur objectif. La quasi totalité des Gardes Impériaux avaient déjà été redéployés, et les White Scars étaient déjà en route, impatients d'en démordre avec les armées renégates.

Le Capitaine Er'sham avait déjà donné le feu vert pour le départ de la Deuxième Compagnie, et se préparait à faire transiter les survivants de la Troisième, toujours sans nouvelles de leur Capitaine blessé, à peine réduits à une quarantaine de guerriers.
La Première Compagnie attendait patiemment, en rangs parfaits, silencieux, prêts pour de nouveaux combats.

L'Archiviste Arram Kak'tor était revenu au campement relativement tard, et Er'sham ne l'avait depuis plus quitté des yeux. Son frère était étrangement serein et calme et avait simplement déclaré à son Capitaine qu'il avait finalement "embrassé sa destinée et celle du Chapitre", sans autre précision, ce qui avait parut bien étrange à son interlocuteur.
Mais malgré les questions qui lui furent adressées, Kak'tor était muré dans un silence, son visage insondable.
Er'shma se doutait qu'une nouvelle vision avait perturbé son Archiviste et ami, mais il préféra pour le moment en rester là.

Quelques Thunderhawks atterrirent à proximité de la zone de regroupement et les premiers rangs de la Deuxième Compagnie commencèrent à s'y engouffrer pour être emmenés vers la nouvelle zone de combat.
Alors qu'il regardait l'étendue de la plaine d'embarquement improvisée, le vox transmetteur d'Er'sham grésilla et il s'écarta un moment de son point d'observation pour se mettre à l'abri des bourrasques de vent et du bruit assourdissant des tuyères poussées à bloc.

Le Premier Capitaine reconnu immédiatement la voix du frère sergent U'lkris, demeuré à bord du Râ, la barge principale de la flotte Sun Hawk.
Ce sergent de la Première Compagnie, vieux de plusieurs siècles, était depuis longtemps relégué aux transmissions et arrangements tactiques auprès du personnel de la Flotte qui officiait à bord de l'armada Sun Hawk lors de leurs déplacements. Sa voix était dur comme la roche, et Er'sham revit un instant son visage buriné, barré d'une énorme cicatrice qu'il avait récoltée lors d'un affrontement contre les Orks du système Caldris.

"Capitaine, j'ai reçu des échos inquiétants de la zone hémisphère sud. Je ne peux vous en dire plus, car nos transmissions sont toujours autant brouillées par l'ennemi, mais nos scans semblent détecter le départ massif de la Cinquième Compagnie de la cité ruche d'Afridis.
-Ce qui paraît normal, sergent. répondit calmement Er'sham, haussant tout de même la voix pour se faire entendre dans le vacarme des réacteurs Thunderhawks. Les derniers rapports que nous avons reçu indiquent que la situation près d'Afridis est sous contrôle, et que la cité ruche a été purgée...
-Ce n'est pas cela le problème, Capitaine. l'interrompit U'lkris. La Cinquième complète - et il insista sur ce terme - est en mouvement, assez rapide d'après ce qui semble, alors que toutes les autres forces déployées là bas sont encore sur place. Nous recevons toujours des rapports de combats sporadiques. Mais il y a autre chose.
-Venez en aux faits... coupa court Er'sham.
-Capitaine, nous avons capté une transmission White Scar rapportant des engagements contre des Astartes corrompus et mutants.
-Nous le savions déjà, sergent! La présence de Thousand Sons est avérée, tout ceci n'a rien de surprenant...
-La transmission parlait d'Astartes "impériaux" devenus mutants... spécifia le sergent d'une voix hésitante. Il n'y a aucune mention de Space Marines du Chaos... Je suis désolé, la transmission était très brouillée, mais je suis presque sûr de ce que j'ai entendu."

Er'sham ne répondit pas tout de suite, essayant de réfléchir à ce que cela voulait dire. Puis il secoua la tête et activa de nouveau la transmission avec U'lkris.
"Sergent, confirmez immédiatement ces faits, et si cela ne suffit pas, contactez la flotte du Capitaine Kheen pour qu'ils vous fournissent les détails nécessaires."

U'lkris confirma réception des ordres et déconnecta le réseau vox.
Er'sham se dirigea à grands pas vers un groupe d'Astartes de la Première Compagnie, faisant signe aux pilotes des Thunderhawks encore à terre de ne pas décoller.
Il interpella un guerrier massif qui tenait dans ses mains un casque doré finement gravé d'images ésotériques.
"Sergent Ga'nak! Ordre à tous les guerriers de se regrouper à nouveau ici! Rappelez immédiatement les transports qui sont déjà partis."

Le sergent hocha de la tête avant de partir sans demander une once d'explication, et Er'sham se tourna vers l'autre guerrier qui se tenait là.
"Arram, je crois que nous avons à parler... fit sèchement le Premier Capitaine en jetant un regard insistant et noir à son Archiviste. Dites moi immédiatement ce que vous me cachez!"

Kak'tor le regarda un moment sans rien dire, son visage affichant toujours cette insupportable expression sereine.
Puis il pencha la tête de côté, soupira et riva un regard lourd de sens vers son Capitaine.

"Nous observons là notre Chute, Capitaine Er'sham. Voilà ce qui se passe. Et nous ne pouvons rien y faire. Le premier coup a été porté."

Er'sham sentit une dague glacée lui transpercer la poitrine, alors qu'il entendait les paroles sans détours de l'Archiviste. Il ne pouvait croire à ce qu'il venait de comprendre.
Il tourna les talons immédiatement et repartit à la hâte vers le transport le plus proche.

Il réitéra ses ordres précédents d'une voix empressée, ne laissant aucune place aux possibles interrogations, et ordonna immédiatement qu'on le mette en ligne avec le Capitaine Kheen.

La tête lui tournait et il se sentit terriblement nauséeux. Il tourna un instant le regard vers Kak'tor comme s'il souhaita qu'il ne se trouva jamais là pour proférer de telles paroles.

L'Archiviste regardait paisiblement l'horizon, l'air résolu, semblant inconscient de l'agitation soudaine que ses révélations avaient soulevée parmi ses frères...

***

Le sorcier du Chaos entra en trombe dans la salle sombre au centre de laquelle flottait leur chef, le redoutable Azefal, nimbé d'une aura rougeâtre scintillant au bruit étouffé d'un millions de cris de souffrance.

Le nouvel arrivant s'inclina brièvement et annonça la terrible nouvelle.
"Karadias a fauté. Il est mort et a corrompu le Cinquième Capitaine. La Malédiction se répands à nouveau dans leurs gènes."

Azefal retomba doucement à terre, comme porté par un nuage, et poussa un soupir grinçant.
"Que son âme tordue soit mille fois maudite! Son acte a fait voler nos plans en éclats. Nous n'avons plus le choix. Nous devons les détruire. Tous...
-Mais... Et le Rituel? demanda le sorcier.
-Nous avons récolté suffisamment d'âmes. Tant pis pour le reste. Commencez le Rituel Final!"

Le sorcier s'inclina de nouveau et prit congé de son maître.
Azafel poussa un nouveau soupir.
"Si près du but... Et de nouveau nous devons tout détruire pour tout recommencer..."


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Abaddon Ven 4 Nov 2011 - 16:30

C'est ... fini ?



[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 The_ta11
“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."
- Compendium XVI Légion Heresy Era -
Abaddon

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 56
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 5 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum