Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-24%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS HD3720/25 – Tireuse à bière Perfect Draft – Ecran LCD ...
229.99 € 300.99 €
Voir le deal

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Mortarion Ven 4 Nov 2011 - 17:22

Mais non Ab' c'est un chapitre de transition,pour préparer le terrain pour la bataille finale. Wink


Forum racial dédié à l'Adeptus Mechanicus
Mortarion

Mortarion
Primarque
Primarque

Messages : 4401
Age : 31

http://Mars-Omnissiah.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Ven 4 Nov 2011 - 18:46

c'est clair que cela sent la fin.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Roboutte Guilliman Ven 4 Nov 2011 - 19:08

Le sapin je dirais même.. lol!


Give a monkey a brain... And He'll swear that he's the center of the Universe
[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 791398ultra
Roboutte Guilliman

Roboutte Guilliman
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4523
Age : 55
Localisation : Suisse, Montpellier, Savoie.. Le multiverse quoi

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par uther33 Sam 5 Nov 2011 - 11:31

J'avais quelques chapitres de retard .... fffff !!! moi je ne dit plus rien .. bon si .. encore bravo !!!


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !


[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Bannie10
Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
uther33

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 50
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Sam 5 Nov 2011 - 15:05

Lucius a écrit:Mais non Ab' c'est un chapitre de transition,pour préparer le terrain pour la bataille finale. Wink
En effet, la fin de la première partie approche. Mais c'est loin encore d'être LA fin...(n'insistez pas, je ne spoilerai pas ce que je vous réserve, héhé!)
Vous aurez en tout cas encore bien de quoi lire ces prochains temps!

... sauf si c'est nul et dans ce cas j'arrête, mouarf! rire1

Une fois la première partie achevé toutefois, je ferai peut être une petite pause pour cette nouvelle là, le temps de poser les bases de la suite, et de faire un travail de relecture et d'amélioration sur tout ce qui a été posté ici depuis le début, afin de proposer à ceux qui sont intéressés un document PDF de l'entière première partie (plus de passages, réorganisation des chapitres, etc...)

En tout cas encore merci à vous pour votre fidélité! merci

ESPOIR:

Les rangs pressés de la Cinquième Compagnie se précipitaient en dehors de la cité ruche déserte d'Afridis, suivant sans broncher les ordres de Magnus. Au bout de quelques instants toutefois, ceux qui n'avaient pas encore été touchés par la véritable raison de ce repli empressé le furent, comprenant ainsi avec douleur la décision de leur Capitaine.
Partout au sein de la Compagnie, des dizaines de frères tombèrent brutalement, incapables de contrôler leurs corps qui étaient assaillis par de soudaines mutations, certains se transformant en monstres hideux et informes, d'autres développant une constitution corporelle proprement hallucinante, devenant de véritables machines à tuer naturelles, d'autres encore fondirent purement et simplement, comme des poupées de cire consumées par le soleil ardent perché au dessus de cet affreux spectacle.

Immédiatement le Capitaine ordonna à tous d'user de leurs pouvoirs pour élever des barrières psychiques qui permettraient sûrement de contrôler les molécules de leur chair, empêchant ainsi leurs corps de se mouvoir en atrocités, mais si cette décision en sauvant une poignée, de nombreux autres Sun Hawks moururent aussitôt qu'ils usèrent de leurs dons, leur âme déchirée par le Warp, leur corps se nourrissant alors directement du flot incontrôlé de matière psychique qui s'écoulait d'eux.

Mais ce fut surtout lorsqu'ils passèrent aux côtés des rangs de leurs alliés impériaux que la pire réaction possible se déclencha...

Devant l'horreur de ces mutants Astartes courant partout en hurlant, rendus fous par ce soudain déchainement de corruption, les White Scars furent les premiers à tirer, sans même reconnaître les Sun Hawks, convaincu de faire face à nouveau à des abominations du Warp envoyées par leurs ennemis. De nombreux Sun Hawks terrorisés par ce mal qui s'emparait d'eux se jetèrent d'eux même sous le feu allié, acceptant la mort avec soulagement.
Magnus et les restes de son escouade passèrent devant un groupe de Gardes désemparés qui venaient d'abattre deux des guerriers de la Cinquième Compagnie, et hélèrent le Capitaine pour recevoir des ordres.

Keel'er voulut s'avancer pour leur donner l'instruction de refluer du front pour leur laisser libre accès, se préparant à prétexter un quelconque piège du Chaos pour justifier ce qui se passait, mais un membre de son escouade se tordit soudain en une boule de chairs mouvantes, sifflant horriblement comme un serpent à qui on écrase le corps lentement.
La réaction des Gardes ne se fit pas attendre.
"Par le Trône! Ils sont corrompus! Les Sun Hawks sont touchés par le Chaos! hurla l'un des soldats.
-Soldats ne tirez pas! Ce n'est pas ce que vous croyez! s'écria Keel'er, mais la forte voix du sergent qui menait les soldats se fit plus forte.
-Abattez les tous!" hurla-t-il.

Une grêle de tirs s'abattit sur les Astartes, en éparpillant un en fragments de cartilages sanglants et de céramite brûlante, mais la réplique des Sun Hawks fut plus terrible encore.
Se sachant de toute manière condamnés, les Space Marines étendirent les bras et vomirent un torrent de flammes bleutés qui engloutirent l'escouade de Gardes dans un affreux bruit de chair sifflante, tandis que certains tiraient simplement au bolter, pas encore sûrs de devoir user ainsi de leurs pouvoirs.

Magnus se transforma en véritable ange de la destruction, auréolé de flammes dorées, et embrasant des corps à grands gestes, son regard plus sombre que jamais, de longues trainées de larmes amères lui roulant sur les joues.

Keel'er demeura sur place, en proie à la plus grande des horreurs, ne pouvant croire à ce qu'il voyait. Son Chapitre bien aimé venait de sombrer tout entier dans la damnation et le blasphème, usant non seulement de capacités interdites, mais en plus en délivrant leur pouvoir si longtemps gardé sur des soldats de l'Imperium.
L'Archiviste fut secoué de sanglots, et hurla vers le ciel, son visage crispé de colère.
Une rafale de ce qui devait être un autocanon le faucha une dizaine de secondes plus tard, envoyant voler son corps quelques mètres plus loin.

Keel'er se releva à grand peine, son plastron enfoncé et percé en quelques endroits, éclaboussant le sol d'un sang chaud et épais. Il voulut reprendre sa respiration mais c'était comme si un Titan lui avait marché dessus et il commença à suffoquer. Sa vue brouillée se perdit un instant sur le spectacle désastreux qui avait lieu tout autour de lui, les frères tuant leurs frères, les Sun Hawks tentant de survivre, certains périssant par une perte notoire de contrôle de leurs pouvoirs, d'autres tentant de survivre noblement, se refusant à tirer et encore moins à user de leur esprit pour se défendre.

L'Archiviste blessé chancela de côté un instant, mais parvint à se stabiliser, sa respiration lui revenant peu à peu, lui procurant une infâme douleur, qu'il peina à supporter, même avec toute la force de sa volonté.
Il chercha Magnus du regard, amis celui ci avait disparu. Partout autour, les bâtiments étaient à nouveau ébranlés par les combats, et les rues étaient jonchées de cadavres... Tous impériaux.

Il se mit difficilement en marche, l'une de ses jambes brisée par un éclat de projectile à autocanon, et il dû s'appuyer sur son arme de force pour s'avancer.
Un amas de chair palpitante se tordait un peu plus loin, laissant échapper des gargouillis abjectes, et Keel'er reconnu avec horreur un fragment d'armure marqué du symbole de son Chapitre dépasser de la chose qui se trainait là.
Sans une hésitation, il dégaina son bolter et abrégea les souffrances de son frère perdu. Il ne savait même pas qui c'était...

Il perçu du mouvement derrière lui, et fit volte face pour se figer, le visage tiré en une expression de peur mêlée de tristesse. Face à lui, deux guerriers à l'armure d'un blanc poussiéreux le braquait de leurs bolters. Derrière les White Scars se découpait une troisième silhouette, plus haute et plus robuste, et Keel'er reconnu en un instant l'un des sergents qui avait été présent auprès du Capitaine Kheen lors du briefing dans les ruines de la chapelle, bien des jours auparavant.

Le sergent White Scar s'avança, son armure couverte d'un sang que Keel'er savait être celui de ses frères.
"Qu'est ce que tout cela signifie, sorcier? gronda-t-il en pointant son pistolet polter droit vers le front de l'Archiviste Sun Hawk qui avait toute les difficultés possibles à se tenir debout. Quel genre de traîtres êtes vous?
-Le genre qui ne l'a jamais souhaité, j'en ai bien peur, sergent Hugaten. répondit Keel'er en levant paisiblement une main, tout en se cramponnant de l'autre à sa béquille improvisée.
-Que voulez vous dire? demanda Hugaten, surpris.
-Je ne peux vous dire moi même ce qui se passe ici, mais c'est assurément un terrible fléau qui nous a précipité malgré nous dans la peur, peur qui a mené notre Capitaine à prendre des mesures déraisonnables... Il est devenu fou, j'en ai bien peur.
-Ou possédé... suggéra Hugaten, sans savoir combien il avait vu juste. Est-ce là l'oeuvre des forces du Chaos?
-Je puis vous l'assurer, sergent. répondit Keel'er, se sentant soudain porté par un infime espoir de sauver la situation. Nous avons tué le sorcier responsable de toute l'horreur qui s'est abattue sur Vafryys, mais il a eu malgré tout le temps d'user de ses maudits pouvoirs pour infecter mes frères d'un mal affreux. J'implore votre clémence, aidez moi à secourir ceux de mes frères qui ne sont pas infectés par l'infâme sort qui nous a été jeté!"

Hugaten ne répondit pas tout de suite, pas plus qu'il n'avait baissé son arme pendant tout ce temps, et darda l'Archiviste implorant de son regard le plus acéré. Il sembla réfléchir durant quelques secondes, puis pencha la tête, attentif, écoutant le rapport vox qui lui parvenait.
Sans changer le positionnement de sa tête il riva à nouveau son regard féroce vers Keel'er et son visage se changea en une moue de dégoût.
"Où est le frère Karr, qui est venu jusqu'à vous? demanda-t-il d'une voix lourde de menaces."

Keel'er se figea à nouveau, sentant ses entrailles se retourner et un frisson glacer le traverser de la tête aux pieds, comme un terrible éclaire d'appréhension. Il secoua lentement la tête.
"Mort. répondit-il. Les attaques du sorcier l'ont tué."

Hugaten sembla encaisser la nouvelle du mieux qu'il put. Il parut soudainement terriblement las, sans pour autant perdre son allure féroce et son regard ténébreux.
"Il sera grandement regretté... déclara-t-il d'une voix sombre."

Keel'er sentit sa faiblesse psychologique soudaine, et tenta alors le tout pour le tout, se maudissant alors instantanément pour ce qu'il allait faire. Il poussa le plus discrètement qu'il put son esprit qui s'enroula autour de l'âme blessée du White Scar, et l'apaisa lentement, amenant celui ci à perdre sa rancoeur un instant et à bel et bien considérer l'Archiviste Sun Hawk comme un allié. Keel'er se savait être un puissant psyker, comme à peu près tout ses frères au sein du Chapitre, mais l'influence d'un esprit était chose terriblement délicate.
Toutefois il y parvint finalement et Hugaten baissa enfin son bolter.

Keel'er laissa son esprit refluer totalement, laissant le sergent White Scar seul à ses pensées. Celui ci regarda à nouveau l'Archiviste, apaisé, certes, mais toujours avec un regard de profonde haine menaçant à chaque instant de lui faire à nouveau lever son arme. Keel'er resta alors sur ses gardes, et demanda:
"Quelle est l'ampleur de la situation, sergent? J'ai été blessé, et mon esprit a été perturbé suffisament longtemps pour que je perde le fil des évènements, aussi terribles fussent-ils.
-Nos rapports indiquent que la plupart de ceux de vos frères que vous dites touchés par un maléfice sont hors de portée. Ils ont pu rejoindre leurs transports, non sans avoir assassiné de nombreux gardes pour y parvenir, ainsi que quelques uns de mes frères."

Comme pour confirmer ses paroles, un roulement de tonnerre retentit dans le ciel, et une nuée de Thunderhawks passa au dessus d'eux, poursuivis par quelques trainées de fumée crachées par les missiles tirés contre eux. L'un des appareils fut touché et tomba à grande vitesse vers un quartier de la cité ruche, qui s'embrasa, marquant là la destruction du transport et de sa cargaison.
L'esprit de Keel'er lui indiqua malgré lui le trépas instantané de quinze de ses frères, et l'Archiviste ferma un instant ses yeux, ses coeurs se serrant de douleur dans sa poitrine blessée.

Il les rouvrit quand Hugaten reprit en se rapprochant de lui, une main posée sur son oreillette de transmission, partageant avec le Sun Hawk le rapport qu'il recevait au même moment:
"Trois de vos escouades qui semble apparaître comme non corrompues se sont rendues à nous. Une quatrième a également tenté de le faire,et ils ont été tout de suite exécutés dans le feu des combats par nos guerriers."
En disant cela, Hugaten ne semblait pas du tout ému, tout au plus dessus qu'il n'y en ai pas eu plus.
Keel'er usa à nouveau de sa persuasion psychique pour maintenir le sergent dans un état de confiance à peu près stables, ainsi que pour lui souffler la suggestion d'ordonner que les captifs Sun Hawks ne soient pas tués comme ils allaient probablement l'être de la main des White Scars si l'Archiviste n'intervenait pas tout de suite.

Hugaten voxa sans vraiment s'en rendre compte l'ordre que lui avait psychiquement donné Keel'er lui même, et il reçut une réponse immédiate. Keel'er parvint à l'entendre au travers des oreilles du sergent, et ses doutes se confirmèrent. Il venait par son acte hérétique de sauver la vie à ses frères survivants...

Hugaten sortit à nouveau du contrôle de l'Archiviste qui relâcha son emprise, et le regarda droit dans les yeux.
"Je vous crois dans ce que vous dites, Archiviste. continua-t-il, usant à nouveau du vrai titre de Keel'er, au lieu de "sorcier" qui présageait bien plus une mort sans détours. Votre Compagnie est décimée, votre Capitaine, fou ou non, porté disparu. Je suppose que voudrez en prendre le commandement...
-Selon nos traditions, ce n'est pas à moi d'en décider, mais en de pareilles circonstances, je ne doute pas que mon autorité est plus que la bienvenue. acquiesça Keel'er.
-Bien. Nous allons tous nous regrouper immédiatement. fit Hugaten en hochant gravement du chef. Que comptez vous faire à présent?
-Partir tout de suite pour le nord, bien évidemment, afin de placer nos unités survivantes avec le reste de notre Chapitre, et poursuivre la traque de ceux qui ont causé ce désastre. Quant à moi même, je vais rendre compte personnellement des évènements survenus ici devant mon Premier Capitaine et votre propre Capitaine, afin de lui présenter des explications nécessaires, ainsi que mes plus sincères excuses pour la mort inutile de ses frères...
-Votre sagesse vous honore, Brak Keel'er. fit Hugaten. Mais nul besoin de présenter des excuses à notre Capitaine ou à qui que ce soit. Nous ne les accepterons jamais avant que chacun des traîtres responsables de nos morts soient exterminés.
-Je comprends. répondit Keel'er, en frissonnant intérieurement devant la colère du White Scar. Et vous que comptez vous faire?
-Poursuivre vos frères corrompus, bien sûr. Les tuer tous jusqu'au dernier. M'assurer que ce cancer soit éradiqué. Et bien entendu, continuer de purger les nids d'hérétiques qui se dresseront sur notre chemin."

La réponse de Hugaten fut brutale et sans concession. Nul doute qu'il ne trouverai pas le repos avant d'avoir satisfait son besoin de vengeance. Et si il avait connu l'entière vérité, il n'aurait même pas eu cette conversation, et aurait tué Keel'er, sans autre forme de procès.
Ce dernier était d'ailleurs surpris, et immensément soulagé que le sergent ai daigné lui adresser la parole, lui laissant ainsi la chance d'influer sur le destin de leur Chapitre, et sauver des frères... Sans compter sa propre vie...

L'Archiviste Sun Hawk hocha de la tête, approuvant silencieusement la décision du White Scar, pour faire bonne figure, même si intérieurement il espérait qu'aucun autre de ses frères n'allait être pris...

Il allait prendre congé du sergent Hugaten pour aller rejoindre les survivants de sa Compagnie pour rejoindre en toute hâte le front nord, lorsqu'il s'arrêta dans sa démarche claudicante, et se tourna à nouveau vers le Space Marine et ses frères vengeurs.
"Vous avez déclaré tout à l'heure que la plupart de mes frères ensorcelés avaient pu rejoindre nos transport. La plupart... Qu'en est il des autres?
-Nous les avons tués, bien sûr! répondit brutalement Hugaten, surpris par une telle question à la réponse si évidente.
-Alors je vous en remercie. Du fond de mon âme. Et je prierai pour qu'il en soit fait de même me concernant si jamais je devait succomber au même mal qu'eux... fit Keel'er en baissant les yeux dans un ultime regard de tristesse avant de partir.
-Pour ça, comptez sur moi, frère..." répondit Hugaten, comme pour formuler une sombre promesse, mais Keel'er était déjà trop loin pour entendre.

L'Archiviste retrouva ses frères survivants, à peine vingts guerriers au visage absent, le regard perdu et les poings serrés de fureur, et les prit à sa suite pour rejoindre les transports encore disponibles.
Ils partirent pour le nord, et Keel'er tenta immédiatement de joindre le Capitaine Er'sham pour le prévenir de leur venue.
Et également du grand fléau qui les menaçaient tous désormais.

Ce qu'il ne savait pas encore, c'est qu'il n'aurait nul besoin de le faire, car ce fut le fléau qui trouva ses frères en premier...

[hors écriture: "le fléau"...pas toi Abby! rire2 ]


Dernière édition par Turielo le Sam 5 Nov 2011 - 15:25, édité 1 fois


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Sam 5 Nov 2011 - 15:21

Toujours fidéle quand les choses sont bien faites comme ton histoire Turielo, les Sun Hawks sont scindés en deux, cela va mal se finir pour ce Chapitre, quel dommage.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Abaddon Sam 5 Nov 2011 - 15:27

Je suis extrêmement déçu !!

J'y ai cru, à la fin ... lol!






[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 The_ta11
“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."
- Compendium XVI Légion Heresy Era -
Abaddon

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 56
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Sam 5 Nov 2011 - 15:29

je vous suggère de reparcourir le post, car je viens de l'éditer pour changer la manière dont Keel'er parvient à engager une discussion avec Hugaten, car je trouvais après tout assez facile que les WS acceptent la reddition de Sun Hawks apparement corrompus...
Bref, c'est un peu plus tordu à présent, héhé!
Et oui, cela va mal finir, mais de quelle manière, haha!, vous le découvrirez bientôt! Smile

Abby, héhé! oui j'y ai pensé au moment même ou j'ai écris "le fléau", du coup ça m'a fait marrer...mais non, point de Black Legion dans cette nouvelle (mais dans une autre? qui sait?...)


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Invité Sam 5 Nov 2011 - 16:07

De bons textes que voilà inquisiteur Turielo. Tu n'es pas qu'un baratineur inféodé au dogme de l'Inquisition, tu es aussi une plume très distrayante à lire.
Merci pour ces histoires de héros de l'Imperium.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Sam 5 Nov 2011 - 16:53

Tu as donc changé ton dernier texte Turielo.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Abaddon Sam 5 Nov 2011 - 19:11

Oui.


[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 The_ta11
“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."
- Compendium XVI Légion Heresy Era -
Abaddon

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 56
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Sam 5 Nov 2011 - 19:24

Merci Abaddon, alors je vais recopier ce texte changé.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Mar 8 Nov 2011 - 15:47

Salut à tous, et encore merci pour votre fidélité! Rien de posté ce week end pour un e raison simple, je n'ai plus de connexion internet à l'appartement. J'en aurai à nouveau une d'ici deux à trois semaines, donc à ce moment là je pourrai plus poster, et vous aurez peut être même droit à une autre nouvelle en cours d'écriture.
Donc pour le moment, je ne pourrai poster qu'entre 14h et 16h, durant ma pause de boulot, sauf les jours fériés (dredi par exemple) et donc le week end, qui pour moi est du samedi soir au lundi soir.
Et la semaine prochaine étant ma semaine de CFA, je n'aurai donc aucun accès web, donc vous devrez être patients, j'en ai bien peur...

Sinon, histoire de perfectionner mon écriture au sujet des White Scars, je me suis procuré aujourd'hui la Chasse de Voldorius (en plus d'autres bouquins comme l'omnibus Ultramarines, le Premier Hérétique et d'autres) qui met en scène les Fils du Khan.

Bref, passées ces explications à mon absence, voici la suite!

MENSONGES:

A la grande surprise de leurs alliés, dont certains exprimèrent immédiatement leur désaccord, les Sun Hawks s'étaient à nouveau entièrement rassemblés au nord des ruines de Rosaliax, sur ordre direct de leur Premier Capitaine.
Seule manquait la Cinquième Compagnie déployée dans l'hémisphère sud. De plus en plus de rapports alarmants étaient parvenus avec difficulté auprès de l'état major d'Er'sham, avant que la terrible nouvelle ne les frappent de plein fouet et que tous aient connu l'horrible sort qu'avaient trouvés leurs frères.

L'information fut immédiatement confinée au sein de l'Etat Major et de quelques privilégiés, le reste des frères déployés restant tenus hors de la confidence.
Er'sham tenta de contacter les autres forces qui leurs étaient alliées, mais aucune ne sembla en savoir autant qu'eux. La corruption de la Cinquième Compagnie sembla avoir était étouffée auprès d'eux aussi.
Le Capitaine Kheen fut le seul à répondre directement aux manoeuvres soudaines des Sun Hawks en contactant leur Premier Capitaine directement.

Ariam Er'sham se trouvait sous une petite tente montée à la hâte, face à un holoprojecteur circulaire portatif, relié à deux serviteurs et une grosse batterie qui ronronnait doucement, soulevant une odeur de plastique chauffé.
Le Premier Capitaine était entouré de son homologue de la Deuxième Compagnie, du Chapelain Kri'tarr de la Troisième Compagnie, et de l'Archiviste Kak'tor, en retrait, toujours enfoncé dans son silence perturbant et sa fausse bonne humeur, qui donnait plus à penser qu'il s'était résolu à mourir sans résister.

Face à eux, l'image tremblotante et verdoyante du Capitaine Kheen les dominait largement, l'image élargie par le système de projection, afin que tous puissent le voir.
Son visage était grave, mais plus concerné que colérique. Il finissait d'écouter le dernier rapport de positions récité d'une voix monotone par l'un des serviteurs.

"Cette situation est plus que délicate, Capitaine Er'sham. dit-il enfin. J'ai déjà réussi avec bien des difficultés à faire en sorte que la situation qui frappe votre Compagnie soit tenue secrète, mais cela ne va pas pouvoir durer. Tôt ou tard, les responsables de la Garde le sauront aussi, et je ne pense pas qu'ils se montre aussi compréhensifs... Sans parler de ce qui pourrait arriver si l'information était captée par une autre instance.
-Et encore une fois je vous présente nos plus profonds remerciements pour votre geste, Capitaine. fit Er'sham en s'inclinant légèrement.
-Ariam, j'ai hélas déjà eu affaire à l'horreur du Chaos. fit Kheen en hochant la tête, affichant un sourire chaleureux, surprenant venant d'un barbare comme lui. Je sais pertinemment ce que la sombre magie du Warp peut engendrer. Nous devons tenter de déjouer les plans de nos ennemis sans quoi d'autres de nos forces subiront le même sort...Ou pire...
-Nous ferons en sorte que cela n'arrive pas, bien entendu. répondit Er'sham, se retenant de tomber dans la même familiarité que Kheen, même s'il en était touché. J'ai cru comprendre que des survivants de nos frères sont en route vers nos positions.
-En effet. confirma Kheen, la mine grave. Peu nombreux, j'en ai peur. Les autres ont disparus, et nous avons perdu leurs traces. Les Gardes déployés à nos côtés ont été envoyés vers d'autres objectifs pour nous laisser le champ libre, mais certains commencent à poser des question, et nous avons déjà dû procéder à quelques...hum... précautions pour s'assurer que le problème ne se propage pas. Rien de radical, bien entendu, mais nous avons hélas dû profaner quelques corps de vos frères tombés pour cacher leur véritable identité."

Un silence gêné suivit les paroles du Capitaine White Scars.
"Vous avez fait ce que vous deviez faire, j'en suis sûr. Je vous en remercie. fit Er'sham, d'une voix hésitante. Je pense que nous n'aurons pas à aller plus loin dans de si horribles "précautions"...
-Je l'espère, frère. Mais la Garde commence à gronder. Nous devons faire vite. Et avant toute chose, il nous faut trouver la source de ce malheur et l'éradiquer. Sans parler de vos frères disparus.
-Je crains hélas que si nous les retrouvons, nous devrons les purger à leur tour... fit le Chapelain en jetant un regard discret et entendu à son Premier Capitaine, qui comprit immédiatement le message.
-Une dure mais sage décision, frère Chapelain. approuva Kheen. Je vais faire avancer mes guerriers vers leur prochain objectif, comme prévu initialement. Cependant, je recommande de me laisser vous aider à retrouver les égarés de votre Chapitre. Je ne désire pas vous laisser vous acquitter de cette tâche douloureuse seuls.
-Je vous remercie encore de votre considération Capitaine, mais je vous prie de nous laisser nous en charger nous mêmes. Cette affaire, même terrible, ne concerne que notre Chapitre. Pour le moment du moins...
-Entendu. C'est tout naturel. fit Kheen, comme désolé de laisser ses frères Sun Hawks devoir occire leurs propres frères. Je vais de ce pas conduire nos forces vers le front prévu. La campagne ne doit pas se figer, même à cause de tels évènements. Je vous suggère d'en faire autant, pour éviter toute suspicion de la part de nos autres alliés.
-Nous le ferons Capitaine Kheen." fit Er'sham en hochant gravement de la tête.

Le White Scar n'en dit pas plus et se déconnecta. Dans le petit espace confiné de la tente, tous soupirèrent légèrement.
Le premier obstacle était écarté, de justesse. Leurs alliés demeuraient leurs alliés, et la manipulation des Sun Hawks, bien que détestable même pour eux, avait porté ses fruits.

Er'sham se tourna vers le Chapelain.
"Combien? demanda-t-il.
-Déjà quinze frères ont succombé au bouleversement charnel. Et le mal se propage toujours. La plupart de nos frères font un usage efficace de leurs barrières psychiques, mais je doute qu'ils puissent durer plus longtemps... Nous ne pouvons accéder aux conseils de Kheen, aussi justes soient-ils. Un retour immédiat au combat est impossible.
-Nous devons à tout prix confiner les survivants atteints, et les protéger des yeux et des oreilles de nos alliés. Nous devons faire de même avec la Cinquième Compagnie toute entière...Et vite. fit Er'sham, faisant référence au mensonge du Chapelain face à Kheen, qui avait faussement déclaré qu'ils étaient prêts à tuer leurs frères perdus.
-Et si ils ne peuvent être sauvés?" demanda le Chapelain, tristement.

Er'sham secoua silencieusement la tête, refusant de penser à cette éventualité. La situation empirait, et la malédiction originel qui avait été endormie dans leurs gênes des millénaires durant reprenait ses droits, plongeant le Chapitre tout entier aux portes de la damnation.

Il allait donner ses directives quand un Astartes vint les trouver.
"L'Archiviste Keel'er et les survivants de la Cinquième Compagnie viennent d'arriver, Capitaine." annonça-t-il.

Er'sham, l'âme lourde de tristesse, alla immédiatement à la rencontre de son frère rescapé, et fut dévasté par le triste état de Keel'er...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Mar 8 Nov 2011 - 17:00

J'espère que ts soucis de connexion vont bientôt se régler Turielo. Dans tous les cas j'attends la suite de ton histoire sur les Sun Hawk et White Scar avec patience.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Mer 9 Nov 2011 - 14:55

Ouais j'espère aussi que ça sera vite arrangé... héhé!

DOUTES:

Le Capitaine Kheen désactiva la transmission et resta un moment sur place, plongé dans ses pensées. Son regard assombri par la gravité de la situation trouva celui non moins sombre pour différentes raisons de son Prophète des Tempêtes qui l'observait à l'autre bout du Rhino de commandement.
Kheen évita tout d'abord le dur regard, avant de laisser éclater sa colère, et de libérer sa rage sur son frère en l'agrippant par le cou pour le plaquer brutalement contre la paroi du blindé qui se gondola sous le choc.

"Ils ne sont pas corrompus! hurla-t-il. Ce ne peut être possible!
-Alors expliquez moi cette situation, Capitaine..." répondit calmement le Prophète en fusillant son supérieur d'un regard incandescent, sans ciller un seul instant.

Kheen resserra son étreinte avant de lâcher Man-Ktar dans un grognement.
Le Capitaine White Scar sortit du Rhino, furibond, ses frères s'écartant sur son chemin comme s'il eu s'agit d'un ouragan de feu ardent.
Dehors étaient rassemblées toute la partie de la Confrérie qui était sous les ordres de Kheen, quelques cinquante guerriers aux armures blanches striées de cicatrices rouges, juchés sur des motos massives grondant dans la plaine comme un lourd orage de rage guerrière.
Ils étaient en chemin pour purger les contrées désertiques est, où ils espéraient trouver les armées ennemies en train de se rassembler, bien que les scans orbitaux avaient été très peu efficaces et relativement vagues.
Pire que tout, Kheen craignait une nouvelle tromperie de la part de leur ennemi chaotique.

Les White Scar regardèrent leur Capitaine passer devant eux le visage aigri, en direction de sa propre moto, sans comprendre ce qui pouvait à ce point mettre en colère leur Capitaine, presque aucun d'eux n'ayant été mis au courant des évènements survenus dans l'hémisphère sud. Et Kheen comptait bien à ce que cela reste ainsi jusqu'à ce que la situation se clarifie.

Malgré tout, les continuelles accusations de Man-Ktar ne cessaient de torturer son esprit hésitant, et il se rendait bien compte que quelque chose de bien plus obscur était en train de se produire, sans qu'il ne sache - ou veuille savoir - de quoi il s'agissait réellement.

Kheen avait été tellement heureux de retrouver en personne les fiers descendants des White Scars après tant de millénaires, après avoir entendu autant d'histoires à leur sujet, nimbées de mystère et de fureur, qu'il ne pouvait croire à ce qu'il entendait de la bouche du Prophète.
Le White Scar resta un moment devant son engin prêt à rugir vers les prochains combats, avant de l'enfourcher et d'activer une transmission privée et prioritaire avec la barge White Scar en orbite.

Le Capitaine de la barge lui répondit après un instant. Kheen lui demanda immédiatement d'établir un rapport complet sur la situation de tout l'hémisphère sud et de traquer toute trace de la Cinquième Compagnie Sun Hawk, malgré la promesse qu'il avait faite à Er'sham, et cela lui faisait grand peine, mais il voulait savoir.
Il demanda également au Capitaine de rester en alerte et de l'avertir au moindre signe suspect de la part de leur ennemi ou d'un quelconque groupe d'allié.
Son interlocuteur paru surpris par le dernier ordre, en particulier concernant une surveillance de leurs alliés, mais Kheen ne laissa aucune place à la discussion, appuyant ses ordres et lui intimant la plus grande discrétion.

Il n'attendit aucune autre réponse qu'une affirmative sans détours, puis coup la communication, le regard perdu dans le vague, son cerveau traitant un nombre effarant de pensées contradictoires, lui donnant une désagréable sensation de tournis. Il secoua la tête vivement, puis releva son regard de rapace pour contempler ses guerriers, qui attendaient simplement que leur Capitaine leur ouvre la voie vers leur prochaine chasse.

Kheen hocha la tête, comme pour les rassurer, bien qu'il savait pertinemment au fond que c'était surtout lui même qu'il essayait de rassurer...

Il jeta un dernier regard de reproche à Man-Ktar, qui soutint sans broncher les yeux de braise de son Capitaine, lui renvoyant exactement le même regard avec le même sens.

Kheen leva le poing fièrement et fit hurler son véhicule pour donner le départ en hurlant:
"A la Chasse mes frères! Assemblons nos trophées, terrassons nos ennemis, et vengeons nos frères! Tous nos frères!"

La colonne repartit en ébranlant la plaine sablonneuse de leur grondement fracassant, tous pressés d'aller au combat, le coeur embrasé de fureur...

***

Azefal fit cabrer son avatar psychique lorsque la colonne de guerriers White Scars passa à son niveau, se mettant hors de portée, protégeant son écho de tout espoir de détection. Il vit tout particulièrement l'aura perçant du Prophète des Tempête, et vrombit un instant de satisfaction en la voyant irradier d'une lueur de colère et de dur reproche. Le Prophète se laissait aller à la fureur dans son combat d'intérêt contre son Capitaine, et s'affaiblissait, permettant bientôt à la Cabale d'en faire sa parfaite petite marionnette, comme le lâche Karadias en avait fait avec Magnus des Sun Hawks.
Et le pire pour Man-Ktar alors, serait qu'il tomberait par sa colère, alors qu'il était le seul à entrevoir la vérité...

Azefal se mit à rire de sa voix rocailleuse, et tourna son regard de flammes vers la déjà lointaine silhouette de Haark Kheen avec dans ses yeux immatériels une lueur d’appétit vorace.
"Patience Capitaine! siffla-t-il pour lui même. Vous même découvrirez la vérité sur vos alliés, plus vite que vous le pensez, et ce sera alors grâce à vous que notre Rituel sera enfin complet!"

Il partit d'un grand rire tordu comme mille âmes tourmentées et quitta les lieux pour aller réinvestir son corps matériel qui frémissait déjà d'un plaisir coupable devant la grande infamie qui se tramait déjà...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Jeu 10 Nov 2011 - 15:20

Toujours excellent à lire.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Invité Jeu 10 Nov 2011 - 15:32

Du même avis que Corax, toujours aussi intéressant à lire. J'aime bien la dynamique qui s'est installée sur la continuité des textes, cela nous donne une histoire longue qui a le temps de se poser et de mettre en place des personnages tout au long des actions et des rebondissements.
plusun

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Mer 23 Nov 2011 - 15:01

Et hop! La suite! (pas trop tôt, hein?)

FONDATION FRATRICIDE:

Le regroupement Sun Hawks avait repris sa progression depuis une poignée d'heures vers les étendues désertiques, préférant un déploiement au sol plutôt qu'aérien afin de purger les quelques poches de résistance qui s'offriraient à eux sur le chemin vers la cité ruche de Circias, réputée pour être l'une des plus massives de la planète, mais également comme étant le coeur principal de la production d'armement de Vafryys.
L'état major d'Er'sham s'était empressé de contacter ceux du Capitaine Kheen et du Général Larrus Humirr, en tête de la progression impériale avec ses Lanciers, afin de les informer de leur changement de tactique et de leur avancée terrestre.
Er'sham exposa personnellement le risque que présentaient les nombreuses poches de résistances décelées de justesse par le Thot, et avait déclaré qu'il était juste que les Sun Hawks s'en chargent, car moins rapides, et ayant été les derniers sur le départ.

En réalité, c'était là un odieux mensonge, monté de toute pièce, puisque les scans orbitaux confirmaient qu'ils avaient devant eux un terrain dégagé et pacifié, leur donnant là l'excuse qu'il fallait, servant de prétexte à leur véritable objectif qui était de ralentir au mieux leur avancée pour tenter de reprendre contact avec les restes de la Cinquième Compagnie de Magnus, toujours égarée et silencieuse.

Les rangées de dunes au sable brûlant se succédaient à perte de vue et plusieurs fois les blindés durent ralentir afin d'éviter de s'ensabler trop durablement. Quelques speeders étaient par moments envoyés en avant pour reconnaissance, sur les conseils d'Ori'a, qui avait souligné le fait que le brouillage adverse était toujours susceptible de fausser les résultats de leurs visualisation orbitale, et que l'ennemi était tout à fait capable de leur tendre une embuscade, qui, même minime, pouvait si elle était bien coordonnée leur infliger de lourds dégâts. La mention particulière qu'il fit du sort qui avait frappé leur frère Shel She'rae ne manqua pas de convaincre le Premier Capitaine.

Le soleil accablant rendait l'avancée tortueuse encore plus lente, les Astartes, malgré leurs systèmes de survie et leur naturel à endurer les pires situations, souffrant peu à peu de la terrible chaleur, mais bien moins que leurs véhicules dont déjà deux avaient dû être laissés sur place, l'esprit de la machine ayant définitivement rendu son dernier soupire binaire.

En tête du convoi, à bord de son Landraider personnel, le Premier Capitaine Sun Hawk, entouré de ses homologues et de quelques privilégiés, s'entretenait avec l'Archiviste Keel'er sur le déroulement funeste de la bataille d'Afridis.
Le malaise était toutefois renforcé par l'absence de l'Archiviste Kak'tor, ayant refusé d'assister à la réunion, toujours muré dans son mutisme mystique et dans ses pensées nauséabondes...

Keel'er, le visage creusé par la fatigue et les récentes épreuves, semblait véritablement avoir traversé l'enfer, et, à mesure qu'il relatait les évènements qui avaient conduits à la perte du Capitaine Car'mus et de ses frères, tout son être paraissait s'affaiblir.
Face à lui, le regard sombre et terriblement affecté, le Capitaine Er'sham écoutait attentivement le récit du désastre, mains jointes devant le visage, comme pour se retenir d'exploser de fureur, de douleur et de regrets.

"Comment est-ce possible, par Terra? souffla Ori'a, lorsque Keel'er eut fini son rapport. Par quels maléfices le Mal a pu être réveillé en nous? La Malédiction de Magnus ne nous a plus rongé depuis des millénaires... depuis notre fondation même!
-Nos ennemis, après tout, sont intimement reliés à nous, frère Capitaine... fit remarquer Keel'er d'une voix presque morte. Même s'il me répugne à le dire...Ils sont nos frères...
-Et tout comme nous ils sont parvenus à enrayer le Bouleversement Charnel. compléta Er'sham. Mais par différents moyens que nous. Ils ont vaincu notre corruption primaire par une autre, bien pire encore. Et impardonnable.
-Mais comment ont-ils pu comprendre et détruire le travail du Pharaoh sur nos gènes? insista Ori'a. Même nos meilleurs frères versés dans la science depuis lui n'ont pu comprendre son oeuvre, ni sa science...
-Parce que ce n'est pas seulement de la science. l'interrompit Er'sham d'une voix lointaine. Pas seulement."

Un instant de silence plana dans l’habitacle du véhicule cahotant au gré des dunes, et tous regardèrent le Premier Capitaine. Depuis longtemps, il avait été le seul parmi tout les Sun Hawks à avoir eu l'immense privilège d'être convoqué à l'intérieur de la Montagne du Silence par leur Pharaoh, et ce à plusieurs reprises. Il n'était pas seulement Premier Capitaine, mais également un ami proche de leur mystérieux Maître de Chapitre.
Très peu avaient eu l'inimaginable honneur de se retrouver si près du Pharaoh, et plus rares encore étaient ceux qui avaient été convoqués une autre fois.
Er'sham l'était régulièrement. Et ses visites pouvaient parfois durer plusieurs jours, durant lesquels il plaçait son autorité entre les mains de son écuyer, Shak A'rur.

Si le Pharaoh avait pu confier ses secrets les plus obscures sur le Chapitre des Sun Hawks à quelqu'un, c'était bien à Ariam Er'sham... Et ce dernier savait pertinemment qu'il était en passe de devoir en révéler un important, malgré le serment qu'il avait fait à son Maître de garder le silence, à l'instar des guerriers éternellement muets de la mystique 13ème Compagnie du Chapitre, les Gardiens du Silence, qui demeuraient toujours sur Anubis pour garder le sanctuaire montagneux du Pharaoh.

"Le Bouleversement Charnel a toujours été notre crainte et notre Nemesis, du temps même de Magnus le Cyclope, puisse l'Empereur lui pardonner son odieuse trahison. reprit Er'sham, brisant le silence qui lui assurait un auditoire plus qu'attentif. Lorsque Propsero fut sur le point d'être attaquée, cette terreur devint à nouveau réalité chez certains de nos frères, et consuma notre Légion affaiblie. Plus tard nous savons tous que Ahriman des Corvidae trouva une solution, efficace mais terrifiante, consumant un nombre effroyable de nos frères perdus.
-L’Effacement... souffla le Chapelain Kri'tarr, à la mention du terrible sortilège tabou.
-Précisément. Nous en connaissons tous les affreuses conséquences, tant au niveau de nos frères eux mêmes que du point de vue hiérarchique de la Légion. Beaucoup furent à jamais perdus, et d'autres encore se détournèrent de notre Primarque pour suivre Azhek dans sa quête folle, quelle qu'elle soit.
-Mais quel rapport avec nous? demanda Ori'a. Nous étions toujours perdus dans les remous du Warp en ces temps, et de plus aucun de nous n'avait connu le Bouleversement, ni même encore le sort de nos frères damnés...
-En effet. acquiesça Er'sham. Pour ce qui est du sort de la Légion et le destin hérétique qu'embrassèrent nos frères perdus, tout du moins. Concernant le Bouleversement, certains parmi ceux qui ressortirent du Warp l'avaient déjà rencontré et en connaissaient les périls. Et parmi eux, nous en connaissons tout particulièrement un qui fut à la base de notre Chapitre actuel.
-Le Pharaoh. comprit à voix haute Keel'er.
-Lui même. fit Er'sham en hochant du chef. Je ne reviendrait pas sur notre passé, pour la plupart vous connaissez ce qui s'est déroulé à notre véritable fondation. Nos ancêtres se sont querellés quant à savoir s'il fallait demeurer fidèle à Magnus ou à l'Empereur, et il s'en est ensuivi le Schisme. Nous nous sommes purgés nous mêmes en quelques sortes des graines naissantes de l’hérésie qui avait emporté nos autres frères.
-Puis nous nous sommes établis dans le système d'Anubis, avons fondé notre Forteresse sur les ruines d'un Chapitre précédent disparu, et héritier des White Scars, dont nous avons pris le nom et l'Histoire afin de nous faire une place discrète... compléta Kri'taar.
-En résumé, oui. admit Er'sham, avant d'hésiter. En partie...
-En partie?" demanda Keel'er, une lueur de suspicion dans le regard.

Er'sham s'interrompit à nouveau, fermant les yeux, se préparant à expliquer le dur processus, qui les avaient tous plongés dès le début dans le blasphème.
Il savait pourtant que quelques uns connaissaient aussi l'infâme vérité, mais il supposait, et à raison, que celle ci était incomplète...
Il reprit, sans hésitation cette fois, la voix dure, décidé à se décharger du terrible poids qu'il portait depuis si longtemps pour enfin le partager avec qui de droit.

"Vous savez tous que nous avons dû par le passé sacrifier des frères pour notre survie..." commença-t-il.

Keel'er baissa le regard, les poings serrés, repensant immédiatement à la discussion qu'il avait eu quelques jours auparavant avec son Capitaine, à ce sujet.

"Ce funeste évènement, qui nous fait honte à tous, est connu sous la désignation de la Bataille des Pleurs. poursuivit Er'sham. Lors de cette bataille, nous avons dû combattre aux côtés d'un petit Chapitre impérial fraichement fondé, lors d'une puissante Waaagh! ork, et lorsqu'ils ont découvert notre secret inavouable, nous avons dû les éliminer, jusqu'au dernier, dans une terrible et rapide bataille. Cet évènement date de très peu de temps après notre fondation. Et à part le Pharaoh lui même, aucun de nous, même parmi nos Vénérables Dreadnoughts les plus anciens, n'a connu cette période vieille de plusieurs milliers d'années."

Les Astartes qui l'écoutèrent retinrent leur souffle, attendant que s'abatte le redouté couperet de la vérité.

"En vérité, la disparition des Sun Hawks originaux dont nous avons pris le nom et cette bataille sont un seul et même fait, modifié par la volonté du Pharaoh pour nous garder de la terrible vérité. Les Sun Hawks sont le jeune Chapitre que nous avons dû massacrer pour assurer notre survie. Nous leur avons en définitive tout volé. Leur nom, leur Histoire, leurs vies...leurs gènes."

Un silence de plomb accueillit les dernières paroles du Premier Capitaine, et les suivantes furent plus terribles encore.

"Et ils sont encore vivants, une poignée, sur Anubis, leurs corps servant à guérir notre Mal et tromper l'univers tout entier. Nous vivons sur des corps purs que nous parasitons littéralement. Et ce blasphème se perpétue toujours, en ce moment même...pour notre survie. Nous vivons sur la mort d'autres Astartes..."


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Mer 23 Nov 2011 - 15:39

Intéressante suite.

On en sait encore plus sur ce fameux Chapitre, donc ce fut des Thousand Sons, qui ne voulant suivre Magnus et Ahriman, prirent la place d'un autre Chapitre en tuant la plupart des Marines qui le Composait; C'est bien trouvé Turielo.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Abaddon Mer 23 Nov 2011 - 15:51

Wouah !!! yes merci bravo






[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 The_ta11
“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."
- Compendium XVI Légion Heresy Era -
Abaddon

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 56
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Ven 25 Nov 2011 - 15:44

Héhé! merci! c'est un peu plus complexe cependant, et tout ne sera pas révélé ici et maintenant... *tadaaam!* (qu'est ce qu'y dit? y'aura une suite? *tadaaaam* again!)

Tu m'as l'air rudement content le Fléau... pourquoi cela? parce que j'affirme l'hérésie de mes Sun Hawks? vilain, va! héhé!

Comme je n'ai pas trop de temps là, je vais écrire cette partie de l'histoire en deux fois, la première partie aujourd'hui, et la suite demain...

SUN HAWKS:

La voix d'Ariam Er'sham se fit profonde et à la portée de tout ses auditeurs, alors qu'il débutait le récit qu'il avait entendu des siècles auparavant de la bouche même du Pharaoh.

"Tous, nous savons que lorsqu'une partie de la flotte envoyée aux confins de l'Imperium par Magnus avant le siège de Prospero, les quelques trois cents guerriers rescapés se querellèrent sur la direction à prendre. L'inévitable arriva quand ils s'entre déchirèrent entre ceux désireux de rejoindre les hérétiques, et ceux acceptant leur terrible condition et voulant chercher le pardon. Au cours du Schisme, presque la moitié des survivants de Prospero avait été éliminée après qu'ils eurent décidé de rejoindre les rangs infâmes de leur Primarque renégat.
Les exécuteurs demeurés quant à eux fidèles à l'Empereur de Terra prirent le nom d'Exclus et repartirent dans les profondeurs du cosmos, cherchant une raison valable de survivre dans leur exil.
Au cours du temps qui passa, plusieurs siècles à ce qu'il semble, nombre d'entre eux s'enfermèrent dans ue étude stricte de leurs pouvoirs, le Pharaoh à leur tête, et se concentrèrent principalement sur ce qui allait être les bases mêmes de ce que nous sommes aujourd'hui. C'est lors de cette période d'errance que notre bien aimé Maître de Chapitre écrivit le Livre du Contrôle, où il édicta les principales règles qui allaient permettre aux rescapés Thousand Sons de contrôler leurs pouvoirs et de résister à la tentation qui signifia la perte de ceux demeurés auprès de Magnus.

Lorsque nos ancêtres parvinrent dans le sous secteur de Mythos, après le Schisme, ils étaient diminué par leurs récentes épreuves, et beaucoup étaient en train de basculer dans une trop profonde tristesse pour demeurer sains d'esprit. Ils trouvèrent le système aujourd'hui connu sous le nom d'Anubis, notre demeure, et tentèrent une première approche discrète. Depuis longtemps déjà, notre Pharaoh, qui avait ordonné que tous abandonnent leurs anciennes marques et héraldiques pour adopter une armure dépourvue de toute décoration, avait engagé le groupe de survivants dans la voie de la dissimulation, et tous usaient de subterfuges, psychiques ou non, pour cacher leurs terribles et inavouables origines aux yeux - et esprits - de tous.

Il apparut rapidement que le système, comme la majeure partie du sous secteur, était en proie à une incursion d'Orks. Les peaux vertes avaient déjà assit leur puissance primaire sur de nombreux mondes, et comptaient bien en faire ainsi du secteur tout entier.
Les scans indiquèrent qu'un regroupement d'Astartes se battaient en surface contre la marée verte. Un jeune Chapitre, formé depuis à peine un siècle, et pas encore mature. Leur nombre, sans compter les pertes, avoisinait les cinq cents guerriers à l'arrivée des Exclus, et étaient sur le point de périr avec honneur face aux xenos, innombrables.

Le Pharaoh parvint toutefois à les contacter et leur proposa leur aide, qui fut accepter sans aucune question, au plus fort des combats, sans doute plus par désespoir que par compréhension effective. Les Exclus allèrent tous au combat et durant presque un mois, ils combattirent sans relâche aux côtés des jeunes Space Marines. Croisant quelques White Scars, au nombre d'une dizaine, ils comprirent très vite que le Chapitre qu'ils aidaient était un successeur des Fils du Khan, et ceci leur confirma les nombreuses rumeurs qu'ils avaient entendues au cours de leurs dérivations hasardeuses dans l'espace, au sujet d'une reformation de l'Imperium, et en particulier des Légions Astartes, subdivisées en Chapitres.

Au cours des attaques, subtilement, le Pharaoh parvint à en apprendre davantage sur ce qui s'était passé depuis eur sortie du Warp, des siècles auparavant. Il apprit plus sur comment s'était achevée la terrible Hérésie, et quel sort avaient connu face à face l'Architraître Horus et l'Empereur Lui même.
Il apprit le remaniement de Terra, les premières disparitions de Primarques, et bien sûr, l'incarcération de l'Empereur sur le Trône d'Or. Ce dernier fait frappa brutalement le Pharaoh, qui vit là la fin de l'Imperium qu'il avait toujours défendu, et ses craintes furent par la suite une à une justifiées à mesure que la guerre éternelle perdurait, laissant dans son sillage un Imperium exsangue et qui n'était plus que l'ombre de lui même.

Les combats pour la libération d'Anubis atteignirent leur apogée et aussi leur terrible dénouement, lorsque au court d'une bataille lors de laquelle les Orks menacèrent de remporter la victoire, une escouade entière relâcha son attention et usa des pouvoirs interdits par le Pharaoh, décimant toute une partie de l'armée xenos.
Face à cette prodigieuse démonstration de force psychique, les jeunes Astartes qui étaient secourus crurent se trouver face à une partie des forces renégates qui avaient fui vers l'Oeil de la Terreur suite à la Bataille de Terra, et faire face à un retour des armées du Chaos, venues se venger de la mort du Maître de Guerre.

Si le cas des Orks fut rapidement réglé, et les xenos très vite repoussés ou exterminés, les Exclus furent percés à jour, et les Space marines qu'ils avaient secourus commencèrent à les traquer pour les punir de ce qu'ils étaient, comme le leur enseignait le nouveau dogme haineux véhiculé par les nouveaux dirigeants de Terra.
Face à cela, le Pharaoh n'eut d'autre choix que d'ordonner une réplique sans pitié, et rapidement, les Exclus décimèrent les rangs de leurs anciens alliés.

Il en subsista une centaine de survivants, acculés dans leur forteresse, et le Pharaoh tenta une dernière fois de leur faire entendre raison, mais ses adversaires refusèrent de l'écouter, chose compréhensible après que les Exclus aient vaporisé tous leurs frères en une unique et sanglante bataille.
L'assaut repris avec fureur et la forteresse tomba. Parmi les décombres, et dans les plaines du champ de bataille, le Pharaoh fit extraire en tout soixante six guerriers ennemis encore vivants, ou à peine.

C'est à ce moment là qu'il prit la décision qui aller fixer notre destin et notre futur. Il les fit enfermer dans les réseaux désormais déserts d'habitations qui grignotaient la montagne toute proche, et usa de ses pouvoirs qui avaient gonflé avec le temps, pour les plonger dans un lourd coma.

Puis il ordonna aux Exclus de s'implanter dans les ruines et de repeindre leurs armures aux couleurs de leur ennemi vaincu, et de prendre leurs noms, attitudes et histoires. Ainsi, et depuis ce jour, nous nous appelons, à tort, Sun Hawks."

Er'sham fit une pause, pour permettre à ses frères de digérer la folle vérité de ce mensonge honteux. A leurs mines et leur silence, la chose était terriblement difficile...
Le Premier Capitaine laissa passer un moment, puis reprit de sa voix de ténor, qu'il tentait de contrôler, malgré le fait que lui aussi ressentait un terrible poids lui alourdir les épaules, comme à chaque fois qu'il repensait à ce sombre passé.

"A présent mes frères, j'en viens au plus terrible... J'en viens à pourquoi ceux à qui nous avons usurpé l'identité vivent toujours, et pourquoi. La raison est simple: ils vivent, leur corps prisonnier et leur esprit capturé, afin que nous, nous survivions..."



-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Ven 25 Nov 2011 - 16:46

Ah oui c'est plus complexe que cela, on en sait toujours plus des Sun Hawk, des Exclus.


corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Sam 26 Nov 2011 - 15:26



HÉRITAGE:

Toujours rassemblés dans le Land Raider du Premier Capitaine, en route au travers de l'interminable désert nord, l'état major Sun Hawk, réduit à ses plus éminents membres, écoutait avec attention et abattement les révélations d'Ariam Er'sham.
Sa voix tonnante ne tremblait plus, résolu qu'il était à enfin partager le terrible poids du secret que jusque là au sein du Chapitre il était le seul à connaître, en dehors de la Treizième Compagnie.

"Bien sûr nos ancêtres se doutaient que le subterfuge ne durerait pas, et que, après que la Waaagh! ork serait définitivement repoussée et le contact rétabli avec la future planète Anubis, ils devraient se confronter à nouveau à l'Imperium. Et à ce moment là, il valait mieux être assurés de survivre, dans l'ombre et le secret.

Sitôt avoir repoussé les peaux vertes et emprisonné les véritables Sun Hawks, les Exclus s'empressèrent de bâtir les premières fondations à leur mensonge, érigeant ainsi les bases de ce qui allait être leur futur et notre présent. Ils rasèrent la forteresse originelle, brûlant les toutes jeunes archives du Chapitre dont ils allaient prendre la place, et un groupe d'Astartes accompagnèrent le Pharaoh au sein de la montagne où ils avaient enfermé les survivants Sun Hawks et les avaient plongé dans le coma le plus profond. Ce qu'ils y firent fut dans un premier temps parfaitement inconnu. Leur sombre travail ne serait que compris de certains rares privilégiés, et demeurerait le secret le plus gardé du Chapitre...

La Waaagh! avait profondément perturbé le sous secteur entier, et si elle avait été repoussée d'Anubis par les Exclus et les Sun Hawks, elle continua à faire des ravages dans d'autres systèmes durant plusieurs mois avant d'être définitivement repoussée, et il faudrait alors encore deux autres mois pour qu'une expédition de la Garde Impériale des Futharks ne parvienne à Anubis et ne retrouve nos ancêtres.

Ces derniers, mettant chaque minute qui leur était offerte à profit, avaient continué à perfectionner leur couverture. Le vaisseau qui leur avait permis d'atteindre Anubis fut tout bonnement détruit et ses débris eux mêmes furent longuement traqués par des Exclus désignés pour faire en sorte que rien ne pourrait jamais indiquer une présence Thousand Son dans la zone.
Au sol, les autres Astartes avaient tous repeints leurs armures et s'étaient livrés à un rituel complexe de dissimulation psychique, en attendant que le Pharaoh ne trouve une solution adéquate. Ils passèrent plusieurs semaines à établir un semblant de campement de fortune sur les vestiges de la Forteresse, et disséminèrent quelques faux reliquats d'archives les désignant comme les Sun Hawks originaux.
Par chance la planète n'était pas encore habitée à cette époque par d'autres individus que les Astartes, de tribus barbares et pas suffisamment civilisées et la faune locale, et les Exclus n'eurent aucun mal à prendre la place du jeune Chapitre Sun Hawk, qui n'en était qu'à sa toute première génération de guerriers.

Deux mois après leur établissement sur la planète, le Pharaoh les mirent tous dans la confidence, et ceux que nous désignons actuellement comme les Premiers Nés furent la seule génération de nouveaux Sun Hawks auxquels le Pharaoh révéla ses plans.

Les survivants Sun Hawks avaient été placés en état de stase dans un gigantesque apothecarium dont le Pharaoh contrôlait tous les équipements. Chaque Marine ainsi endormi fut longuement analysé par les complexes machines et l'esprit même du Pharaoh qui les disséqua sans les endommager, afin que le jeune Chapitre tombé lui révèle tous les secrets qu'il avait besoin de connaître pour mettre ses plans de survie en action.
En réalité, le processus dura bien longtemps, et la plupart des Premiers Nés étaient déjà morts depuis longtemps quand son plan se mit parfaitement en marche.
Le Pharaoh savait qu'il allait lui falloir reformer un Chapitre complet, surtout s'il comptait survivre aux côtés de l'Imperium. Le but de la machinerie qu'il avait mise au point était donc de faire survivre en stase les Sun Hawks originels afin de récolter et produire en nombre suffisant les précieuses glandes progénoïdes sommeillant en chacun d'eux. Les premières, pures, sont encore précieusement gardées au sein de la Montagne, et leurs copies servirent plus tard à être implantées dans les futurs guerriers du Chapitre, car il était plus qu'évident que ce serait une erreur fatale de leur implanter le patrimoine corrompu et surtout connu de Terra de Magnus le Rouge.
Ainsi, par ce complexe échange de patrimoine génétique, nous sommes, en quelque sorte, les descendants des véritables Sun Hawks, et non pas de Magnus le Cyclope.

Mais les travaux du Pharaoh était bien plus complexes que cela et avaient un tout autre but final que la simple dissimulation. Les premières générations de nos ancêtres furent effectivement à cent pour cent les descendants des vrais Sun Hawks, sans une once de patrimoine génétique Thousand Son, ceci pour deux raisons. Premièrement pour éloigner tout soupçon de la part de Mars ou de Terra lors des envois fréquents de gènes pour un contrôle de fiabilité, et deuxièmement parce que la technologie recherchée par le Pharaoh n'était pas encore au point à cette époque."

Er'sham fit une pause, conscient du choc terrible que devaient éprouver ses frères à ces révélations. Mais à sa surprise, ils avaient tous le regard sûr et la mine déterminée. Ils étaient prêts, se dit-il avec soulagement et un immense bonheur. Ils étaient prêts à savoir, et à protéger à leur tour ce qu'ils allaient apprendre, aussi terrible que ce soit.

Ainsi, le coeur soulagé par l'implication totale de ses frères, Er'sham poursuivit:

"En vérité, il fallut attendre la rencontre avec les Repenters, dont nous connaissons tous le secret aussi sombre que le nôtre, et par cette rencontre, celle avec l'Ordre de l'Epée lui même, en M39, pour que les travaux du Pharaoh finissent par trouver leur récompense.Par là vous comprendrez donc que nous constituons nous mêmes, pour les plus vieux d'entre nous, seulement la troisième génération résultant de la finalisation des travaux du Pharaoh.
Son but ultime était d'épurer le patrimoine génétique de Magnus, en le mélangeant avec celui des Sun Hawks, découlant pour sa part de celui du Khan. Cela parait totalement impossible, et ça l'est. Il contourna donc la plupart des obstacles à sa réussite, et parvint à une fusion partielle, mais hautement instable, faisant de leur receveur en cas de rejet un amalgame des deux patrimoines, mais hautement augmentés, dans leurs qualités comme dans leurs défauts. Et le Bouleversement Charnel fut sans pitié...
Nous connaissons, ainsi que l'Imperium, le résultat de ces échecs par des batailles rapportées, au taux de pertes très importants. En réalité, lors de ces fameuses batailles, les plus sains des guerriers étaient sauvés tandis que les autres étaient tout simplement purgés, la plupart d'entre eux acceptant ouvertement leur destin funèbre, s'infligeant souvent eux même la délivrance.

Au final, je ne connais pas les détails de la réussite des recherches du Pharaoh, toujours est-il qu'il est parvenu depuis M39 a enrayer le Bouleversement Charnel et à nous offrir une fusion relativement parfaite des deux patrimoines, nous offrant ainsi de grandes capacités psychiques et également une protection infaillible contre une éventuelle détection de nos véritables origines.
Le Pharaoh lui même à toujours refusé de nous communiquer ces détails, car il les jugent toutefois incomplets. Je suppose qu'il désire ardemment parvenir au stade final de cette fusion pour nous rendre parfaits...

La Montagne renferme désormais un grand nombre de laboratoires et de cryptes où travaillent le Pharaoh et les quelques privilégiés qui y sont acceptés pour ne jamais en ressortir. Bon nombre des secrets qu'elle renferme, même moi je ne les connais pas. Mais je peux vous dire sans hésiter que nous protégeons depuis toujours une véritable Boîte de Pandore expérimentale, et c'est pour cela que notre but premier qui a dicté tant de nos actes les plus spontanés, pour ne pas dire fous, qui est de s'assurer que jamais personne ne puisse mettre à jour ce qu'elle renferme. Et par grand bonheur, depuis que nous avons nos alliés de l'Ordre de l'Epée, nous ne sommes pas les seuls à veiller à sa garde ou à contribuer à ses travaux secrets.

Lors de la Fondation, les Exclus survivants, au nombre d'un peu plus de cent cinquante, constituèrent en réalité la Compagnie des Gardiens du Silence originelle, bien plus tard, lorsque le Chapitre recommença à atteindre un niveau acceptable de guerriers, et nombre de légendes disent que parmis eux marchent toujours certains des Premiers Nés, gardant ceux des leurs qui reposent avec les secrets de la Montagne.
La montagne, qui fut baptisée comme nous le savons Montagne du Silence, fut hautement fortifiée et les futurs Gardiens du Silence s'y installèrent, au nombre strict de cent guerriers. Jamais ils ne devraient quitter ces lieux, ni révéler les sombres secrets que la Montagne cachait, et leurs héritiers en feraient de même.
La Montagne entière fut scellée et seule la Porte du Pharaoh en resta l'entrée, lourdement défendue, et rendant le complexe entier absolument impénétrable. Bien entendu, les travaux d'édification en étaient alors à leurs débuts, de même que la complexité de ce qu'allait devenir cette base secrète de notre Chapitre allait augmenter avec le temps...

Dans le même temps les tribus indigènes furent rassemblées par les Exclus, et aucun individu ne fut laissé en arrière, ou seulement son cadavre pour les plus récalcitrants.
Ils furent tous emmenés vers les ruines de la cité qui s'étendait autrefois en contrebas de la Forteresse, et y furent parqués, le temps que le Pharaoh et ses plus puissants sorciers ne se réunissent.
Le rassemblement, qui avait pris un autre mois, avait amené là quelques seize mille indigènes, et ils allaient constituer la population civilisée que voulait offrir le Pharaoh à sa nouvelle planète.
Ses sorciers sondèrent durant toute une semaine chaque esprit des autochtones, afin de s'assurer qu'aucun n'avait assisté à la destruction des Astartes précédents, ni à la véritable identité des Exclus. En tout, selon les archives secrètes de la Montagne, seuls une centaine d'individus furent mis de côté, et emmenés au sein de la Montagne, et beaucoup disent qu'ils constituèrent là les premières équipes d'érudits éduqués par le Pharaoh lui même. Les autres étaient soit inconscients de la réalité, soit trop primitifs pour constituer un danger potentiel.

Les indigènes reçurent alors la tâche de rebâtir la cité en ruines, et le fait que certains Astartes, à la demande du Pharaoh, les aident dans cette tâche titanesque permit à la foule de voir en nos ancêtres des bienfaiteurs et des protecteurs.

La construction de la nouvelle cité venait tout juste de commencer quand le contact fut repris avec l'Imperium.

Peu de temps avant que ne débute les travaux de la cité et le début de ce que nous appelons l'Ere de la Reconstruction, à l'arrivée des premières forces impériales, le Pharaoh convoqua tous les Exclus au sein de la Montagne du Silence.
Il leur transmis les fruits de son travail et le Livre du Soleil, qui allait être la véritable pierre angulaire à notre Histoire, et qui est actuellement conservé dans la Haute Tour de la Forteresse.
Il désigna le Premier Capitaine qui allait le seconder, et lui remis le Sceptre du Savoir, seul objet à lui permettre d'accéder à la Montagne. Puis il le chargea de prendre le commandement des Exclus, tandis que lui resterait à jamais dans la Montagne pour poursuivre son travail.

Personne, pas même moi, ne sait comment il peut encore être vivant aujourd'hui, ou si il s'agit bien du Pharaoh originel et pas d'un clone...

Avant qu'il ne se retire définitivement, il demanda à ses guerriers d'éduquer les autochtones et de leurs transmettre leurs traditions. Il les désigna comme seul peuple pouvant fournir des recrues pour leurs rangs. A terme, il ordonna également que ce peuple s'étende dans tout le système d'Anubis, qui serait alors durement disputé et pendant longtemps aux Orks.
Le Pharaoh insista bien évidemment pour que nos capacités psychiques soient le fruit de la plus grande des attentions et de ne jamais en faire usage face à d'autres autres que l'ennemi. Bien entendu, notre rencontre avec l'Ordre, des millénaires plus tard, changea radicalement sa vision de cet ordre...

Enfin, son ordre final fut d'abandonner le nom d'Exclus, de renoncer définitivement à notre passé de Thousand Sons, sans en oublier les terribles racines, et d'embrasser à jamais le nom et l'Histoire des Sun Hawks.

Ce que nous sommes depuis devenus, conformément à ses paroles, défendant l'Empereur et l'Humanité, contre Ses ennemis extérieurs, et intérieurs.

A la suite de la Fondation, la Garde des Futharks permit à nos ancêtres de comprendre les changements de l'Imperium depuis leur sortie du Warp, et de recommencer à le servir, en toute discrétion.
Les White Scars trouvèrent à nouveaux ceux qu'ils prenaient pour leurs descendants, et même si quelques investigations vaines furent ordonnées par Terra pour compiler le désastre, les Fils du Khan ne devinèrent jamais le véritable sort que connurent leurs frères et leurs descendants, après que la dernière communication qui leur était parvenue d'Anubis lors de la Waaaagh!, une semaine avant l'arrivée des Exclus, statuait la mort des instructeurs White Scars et l'imminence d'un assaut final des peaux vertes, qui les tueraient tous.
Au contraire donc, les Fils du Khan furent au comble du bonheur de retrouver leurs descendants encore vivants, et intimèrent sévèrement aux autorités chargées d'enquête de laisser tomber leur travail...
A ce qu'on dit ils furent particulièrement convaincants...

Le reste, l'Histoire de notre Chapitre, nous la connaissons tous car c'est bien nous qui l'avons écrite..."

Le Premier capitaine se tut enfin, et s'autorisa à lâcher un soupir, évacuant dans un souffle tout le poids du lourd secret, dont lui même avouait toutefois n'en connaître qu'une partie.
Face à lui, ses frères l'observaient, sombrement, mais avec une trace nette d'acceptation sur leurs traits.

Keel'er fut le premier à parler:
"J'imagine... qu'il ne tiens qu'à nous de continuer à l'écrire..." fit il d'un ton léger emprunt d'un certain enthousiasme sur le retour.

Tous levèrent la tête, comme sortis d'un rêve, et hochèrent la tête. Puis les sourires revinrent, fières, sûrs.
Ori'a considéra le pommeau de son glaive représentant le globe terrestre d'Anubis.
"Après tout, nous sommes les Sun Hawks... Bien que la vérité soit bonne à entendre, je pense qu'il est sage de la cacher encore au reste de nos frères. Nous sommes réunis ici pour comprendre, et nous avons compris. Maintenant, restons unis pour conserver ce secret, comme nos ancêtres l'ont fait."

Tous approuvèrent dans une clameur enjouée. Er'sham sourit. Il le savait. Il savait qu'ils avaient toujours été prêts à comprendre. Et il savait qu'ils seraient prêts à se battre pour poursuivre l'oeuvre et la volonté du Pharaoh oeuvrant pour l'Empereur.

Un grésillement soudain dans le compartiment les tira de leurs échanges de promesses.
"Ici sergent Jor'uus, de la Troisième Compagnie. fit la voix. Nous avons atteint le canyon précédant Circias. Mais nos scans ne détecte aucune activité alentours sur plusieurs kilomètres. Ni hérétique....ni alliée..."

Er'sham échangea un regard teinté d'appréhension avec ses frères.
"Bien. dit-il. Il semblerait que nous devions faire face à nouveau au présent... Tous sur le qui vive, il y a quelque chose qui cloche...
-Oui. fit la voix calme et sombre de Kak'tor dans le haut parleur, comme il était demeuré dehors. Ils sont là..."

Nouveaux regards surpris, et Ori'a demanda:
"Qui? Les Thousand Sons? demanda-t-il, la voix se serrant quelque peu de colère en prononçant le nom de la Légion de leurs frères perdus.
-Non! fit la voix du sergent Jor'uus, revenu sur les ondes, qui crachaient également des parasites et des bruits de fusillade soudaine et acharnée. La Cinquième Compagnie du Capitaine Car'mus!"

Il allait ajouter quelque chose quand la transmissions se coupa brutalement avec un inimaginable cri semblant venir d'une autre dimension...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Corax Sam 26 Nov 2011 - 15:59

J'adore la vraie histoires des Suns Hawk ou anciennement Thousand Sons, et le Fait Que le Pharao aussi s'est pris pour l'Empereur et Corax pour des recherches génétiques pour faire changer ses Exclus.
Les Gardiens du Silence sont ils les ancêtres de la Première Compagnie des Sun Hawks ?

C'est tout à fait formidable ce que tu écris.



corax [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6764
Age : 42
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Turielo Mar 29 Nov 2011 - 15:44

BRÛLEZ LE MUTANT! :

Lorsque le Premier Capitaine sortit de l'habitacle du blindé, suivit de ceux qu'il avait mis dans une terrible confidence peu de temps avant, un spectacle désolant s'offrait à lui.
Le profond canyon qui précédait la cité ruche qu'ils étaient partis purger s'étendait sur une grande distance, les éloignant encore de plusieurs kilomètres de Circias.
Et avant cette large faille, un combat insensé ébranlait le décor désertique alentour, trempant le sable de sang bouillonnant et de viscères déjà brûlée par le soleil de plomb.

La Cinquième Compagnie des Sun Hawks constituait un dernier baroud d'honneur contre ses propres guerriers, un petit groupe d'Astartes déformés par d'horribles mutations luttant fermement contre ceux tout aussi déformés qu'eux qui avaient été leurs frères, et étaient désormais perdus dans la folie de leur condition soudaine, entièrement à la merci des Sombres Puissances.

Keel'er sentit une lame terriblement sournoise lui pénétrer la poitrine lorsqu'il constata l'affreux spectacle, et sentit un poids inimaginable lui tomber sur les épaules.
Les guerriers corrompus jusqu'à l'âme de la Cinquième Compagnie chargeaient sans distinction leurs anciens frères tout autant que ceux qui étaient tout aussi perdus qu'eux, semblant désespérément désireux de trouver la mort par un moyen ou par un autre... ou simplement trop perdus par les méfaits du Chaos pour garder un tant soit peu de jugement.

Après un moment d'hésitation bien compréhensible, les guerriers sains des Sun Hawks sortirent de leur torpeur et commencèrent à arroser les mutants qui les chargeaient d'une pluie de mort incandescente, beaucoup pleurant à chaudes larmes tandis qu'ils mettaient à mort leurs propres frères.
Mais les tourments du Warp n'avaient pas fait que déformer au delà de toute imagination les corps des infortunés Sun Hawks dont le Sorcier avait détourné l'esprit, mais leur avait également procuré une terrible force. Ainsi les ignobles mutants fauchaient leurs adversaires sans distinction, et sans effort apparent, marée de céramite et de chair confondue, de crocs et de gueules hurlantes.

Ceux de la Cinquième qui se battaient toujours avec une certaine humanité et un certain sens, malgré leurs horribles mutations, semblaient avoir conservé un semblant d'esprit, et certains parvenaient même à faire entendre assez de voix pour donner des ordres secs et concis.

Au centre du cercle défensif, toujours flamboyant et terrible, leur Capitaine abattait ses frères ennemis avec un regard absent mais terriblement noir, comme si son âme avait depuis longtemps abandonné son corps.
Leurs mutations semblaient plus contrôlées, mais souvent l'un d'eux succombait, non pas sous les coups des horreurs qui se jetaient sur eux, mais trahi par son propre corps, son esprit trop fatigué pour maintenir les molécules de manière cohérente et en relâchant son emprise, permettant au Bouleversement Charnel de poursuivre son sombre cheminement. Nombre de ceux qui tombaient sous les coups pernicieux de ce mal antique et redouté se donnaient eux mêmes la mort dans un dernier sursaut de conscience.

Comme si le virus infâme issu des miasmes du Warp venait de trouver là de nouvelles proies, de nouveaux guerriers autres que ceux de la Cinquième Compagnie virent avec horreur leur corps échapper à leur contrôle, et instantanément, tout les guerriers se fermèrent sur leurs esprits pour maintenir une barrière efficace contre le Bouleversement. Les plus faibles d'entre eux se transformèrent très rapidement en un amas indistinct de chair inintelligible.

Les guerriers de la Première Compagnie étaient ceux qui résistaient le mieux, habitués par des siècles de durs entraînements psychiques, et partaient au combat sans ciller, les plus imperturbables de tous, bien que chacun savait que leurs coeurs étaient probablement ceux qui étaient les plus serrés de douleur.
Seul Kak'tor semblait totalement dépourvu d'émotion, immolant ses anciens frères aussi sûrement que si ils étaient de simples ennemis comme il en avait l'habitude de tuer. Son esprit divaguait toujours sur ses visions, et il était tout à fait conscient de ce qu'il vivait, de ce qu'ils vivaient tous, et paraissait s'y résoudre avec une sombre insensibilité.

Keel'er faisait tournoyer son arme de force, abattant à chaque coups une horreur de plus, essayant à chaque fois de se persuader qu'il ne s'agissait plus d'un de ses frères, et tenta de se rapprocher toujours plus de son Capitaine et ami.

Arrivé tout près de lui, et alors que les autres guerriers encore assez conscients pour le reconnaître lui laissait un passage sûr, attestant là de leur combat intérieur pour garder leur esprit hors d'atteinte du Mal, Keel'er atteignit enfin Magnus qui était devenu un avatar de colère flamboyante, incinérant ses adversaires à tours de bras, silencieux et froid comme la Mort elle même. Keel'er l'appela par son nom à plusieurs reprises, mais Magnus semblait sourd et entièrement tourné dans le massacre de ses frères perdus.

Autour de lui, ses guerriers à l'âme encore relativement pure, gardaient le silence à l'image de leur Capitaine, murés dans leur sombre besogne, abattant leurs anciens frères un à un, ou abrégeant les souffrances de ceux des leurs qui tombaient à leur tour, emportés par le Mal.
L'un d'eux tourna un regard tout aussi vide et sans plus une seule once d'espoir vers l'Archiviste, comme pour lui signifier qu'il parlait à des fantômes destinés à être oubliés.

Keel'er contempla ce regard effroyablement noir, et refusa d'accepter ce qu'il y lut. Il reporta son attention vers Magnus et tenta à nouveau de capter son attention par l'emploi de son nom, que sa voix prononçait de manière de plus en plus implorante.

Quand enfin il sembla prendre conscience de la présence de l'Archiviste, il tourna un regard d'une tristesse effarante, aperçu même du gouffre sans fond de désespoir qu'était devenue son âme.
Il parla d'une voix toujours tonnante comme l'orage lointain, mais pâle et diminuée, comme s'il recommençait tout juste à parler après des millénaires de silence:
"J'ai échoué, Brak... dit-il. J'ai succombé au Mal. Je dois réparer mes erreurs et purger mes frères, égarés par mon seul tort. Puis je devrai mourir..."

Keel'er, frappé de plein fouet par ces paroles d'une terrifiante noirceur voulu répondre quelque chose pour ramener son ami à la raison, mais un grondement sourd survint et couvrit tout le champ de bataille improvisé.

Une horreur plus grande encore venait s'abattre sur eux, engoncée dans des armures blanches striées de rouges.

"Tuez l'hérétique! Brûlez le Mutant! Purgez l'Infâme!" hurla le Capitaine Kheen, avant de lancer la terrible charge de sa colonne de motos dont les rugissements n'étaient plus assez forts pour couvrir ceux, terribles, que poussaient les guerriers juchés dessus...


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
Turielo

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 33
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

[ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui - Page 6 Empty Re: [ROMAN 40K] C.O.E. -Croisade Maudite - Livre IV -Pour l'Empereur malgré Lui

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum