Space Marines: The Omnibus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Space Marines: The Omnibus

Message par Nico. le Sam 14 Sep 2013 - 23:54

En Août est sorti SPACE MARINES: THE OMNIBUS, édité par Christian Dunn.




==> SPACE MARINES : THE OMNIBUS Paperback

The Space Marines are the foremost heroes of mankind, tireless defenders of the Emperor’s realm. Genetically crafted to be the perfect warriors, and armed and armoured with the finest equipment in the galaxy, the Space Marines bring death to the alien, the traitor and the mutant. This collection of short stories highlights the heroes and the victories of these legendary warriors, forming the ultimate collection of Space Marine fiction.

Les Spaces Marines sont les plus grand héros de l'humanité, les infatigables défenseurs du royaume de l'Empeur. Génétiquement fabriqués pour être les guerriers parfaits, armés et équipés avec les meilleurs équipement de la galaxie, les Space Marines apportent la mort aux aliens, traîtres et mutants. Cette collection de courtes histoires compile les meilleurs hauts faits de ces héros et les victoires de ces légendaires guerriers formant la collection ultime sur les Space Marines.
Août 2013 • 877 pages • ISBN 978184970484










Cet omnibus contient ces trois anthologies:

- Heroes of the Space Marines (2009)
- Legends of the Space Marines (2010)
- Victories of the Space Marines (2011)
Ces trois vieux comics difficiles à trouver:

- Last Man Standing par Dan Abnett & Mike Perkins (Imperial Fists, 1998)
- The Chosen par Kieran Gillen & Steve Pugh (Salamanders, 2005)
- The Pilgrim by James Peaty & Shaun Thomas (White Scars, 2005)

Et trois nouvelles exclusives:

- Eclipse of Hope par David Annandale (Blood Angels)
- Torturer's Thirst par  Andy Smillie (Flesh Tearers)
- Tower of Blood par Tony Ballantyne (Iron Knights)


logo2 


Soit un très gros bouquin avec PLEIN de contenu. Smile


Dernière édition par Nico. le Ven 9 Mai 2014 - 12:41, édité 2 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par tioelscorpio le Dim 15 Sep 2013 - 9:24

Un grand merci pour cet présentation Nico. ça me donne encore plus envie de le prendre maintenant que je sais ce qu'il y a dedans, mon portefeuille va t'en vouloir Laughing . En tout cas c'est une bonne initiative qu'ils aient mis les vieux comics je trouve, pour ceux qui n'auraient pas pu les lire (sans doute beaucoup de monde.)


konrad "Je suis le Night Haunter et je sais ce que vous avez prévu pour moi."
angron "Du sang pour Horus"

tioelscorpio
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1513
Age : 21
Localisation : Vers Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par uther33 le Dim 15 Sep 2013 - 9:31

Il me semble vraiment énorme cet omnibus ... Le prix est raisonnable entre 11 et 12 pounds anglaise sur amazon uk soit entre 13 et 14 euros (au cours d'aujourd'hui) . A mon avis un bon investissement ..


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 46
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par Nico. le Dim 15 Sep 2013 - 11:01

Yep, c'est vraiment ZE Omnibus si l'on aime les Space Marines, vraiment ultra complet et même avec des Comics impossibles à trouver. Vraiment une très bonne affaire, il s'agit de l'offre la plus intéressante du catalogue Black Library je pense.

Et à 13,19 € sur Amazon... j'ai bien envie de me laisser tenter. Dès que j'aurai un créneau libre dans mon planning de lecture Razz.


D'ailleurs voici une review complète de cet immense livre, en 4 parties:

- Heroes of the Space Marines

- Legends of the Space Marines

- Victories of the Space Marines

- Bonus


Comme ça vous avez un avis et une note pour chacune des très nombreuses histoires de cet Omnibus.


Smile



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par Emperor le Dim 15 Sep 2013 - 12:52


On ne risque malheureusement pas de l'avoir de sitôt en français...

Déjà, Héros des Space Marines n'était sorti sous BI que parce qu'il avait obtenu pas mal de votes de la part des lecteurs (dont le mien ^^) à un sondage en ligne...

C'est dommage, perso j'adore les recueils de nouvelles. A fortiori sur du SM car c'est encore ce qu'il y a de mieux pour présenter un éventail, certes modéré, de la palette de chapitres qui existent.

D'après mes souvenirs, Héros des Space Marines comportait de bonnes et moins bonnes nouvelles, dont la préquelle à la trilogie Salamander, mais se révélait globalement assez sympa et appréciable.

La "suite" m'intéresserait beaucoup, et j'avoue que là le compendium fait envie ! bave 





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par tioelscorpio le Dim 15 Sep 2013 - 14:22

Je n'avais pas pu acheter Héros des space marines à l'époque, avec cet omnibus je pourrais enfin lire ces nouvelles (l'anglais ne me gênant plus pour lire maintenant.)


konrad "Je suis le Night Haunter et je sais ce que vous avez prévu pour moi."
angron "Du sang pour Horus"

tioelscorpio
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1513
Age : 21
Localisation : Vers Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par BlooDrunk le Dim 15 Sep 2013 - 20:57

Un tome qui fait fortement envie, un jour si vf il y à, il sera mien...


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par Corax le Dim 15 Sep 2013 - 21:37

BlooDrunk a écrit:Un tome qui fait fortement envie, un jour si vf il y à, il sera mien...
Pareil pour moi aussi. Il va valoir vraiment le coup s'il reste à 14 euros.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par Nico. le Sam 3 Mai 2014 - 17:30

Je viens de terminer cet imposant omnibus et ses très nombreuses histoires. Comme cela doit en intéresser certains, je vais vous faire une longue review avec pour chaque histoire un mélange de résumé-critique.

Attention, il y a certaines histoires que je n'ai pas lues. En effet, certaines font parties de séries ou sont des compléments à certains romans, je ne veux pas me faire spoiler (si ça parle du décès d'un personnage) ni même lire sans connaitre l'histoire préalable de ces personnages. Je me les gardes de côté pour quand je lirai ces livres/séries. Je vais vous les lister:

Fires of War et Hell Night - Salamanders de Nick Kyme

Elles vont avec sa trilogie sur ce Chapitre.

Headhunted et Exhumed - Deathwatch de Steve Parker

J'attends d'avoir lu son livre Deathwatch avant, ce que je ferai dans peu de temps.

Consequences - Ultramarines de Graham McNeill

Elle s'imbrique dans la première trilogie d'Uriel Ventris.

Sacrifice - Grey Knights de Ben Counter

Les mêmes personnages que sa trilogie.

Eclipse of Hope - Blood Angels de David Annandale

Une préquelle à sa novella Mephiston: Lord of Death. Je compte bien lire cette novella quand elle sera "grand public", je me laisse cette histoire courte pour juste avant. Mais Ghost of Arkio a déjà donné un retour.


Bref, voici désormais ce que j'ai lu:

Heroes of the Space Marines



The Skull Harvest - Iron Warriors par  Graham McNeill - 30 pages - 5/5

Il s'agit en fait d'une histoire se déroulant juste avant The Chapter's Due de la série Ultramarines, mais je l'ai lu quand même, parce que déjà je ne le savais pas, mais surtout parce que Laurie Goulding m'avait dit sur Twitter que l'on y retrouvait Vosok Dall un Emperor's Scythe présent dans la courte histoire The Blood of Sotha du recueil Renegades of the Dark Millennium. Histoire que j'avais beaucoup appréciée, alors j'étais heureux de le retrouver ici, de voir ce qu'il était devenu. Bé en fait il arrive, parle 3 lignes et se fait tuer par Honsou. 2 pages sur 30. Very Happy

Bref, vous l'aurez compris le perso principal est ici Honsou, mais on y retrouve ses acolytes Ardaric Vaanes, le "Newborn" et Cadaras Grendel (noms qui doivent parler aux lecteurs d'Uriel Ventris). Ils sont sur New Babab pour un tournoi en l'honneur d'Huron Blackhearth. Un tournoi à mort où le vainqueur repart avec les troupes des vaincus ainsi qu'une récompense du maître des lieux. Bien sûr Honsou gagne et repart à la tête d'une force de 17 000 hommes (renégats, cultistes, Space Marines) en vue d'attaquer Ultramar.

J'ai pas mal aimé cette histoire de petit tournoi de gladiateurs très sanglant, et en si peu de page j'ai soudainement eu envie d'en livre plus sur cet Honsou qui me semble être un personnage fort intéressant (oui je ne le connaissais pas vraiment). Mais comme je n'ai pas envie de me lancer dans la série des Ultramarines...


Gauntlet Run - Imperial Fists par Chris Roberson - 18 pages - 1/5

Bon, une petit histoire se déroulant avant le roman Sons of Dorn du même auteur. Jamais entendu parler et les IF sont loin d'être mes favoris.

On suit une petite escouade de Scout se battant à moto contre des Orks... et rien d'autre à dire. Peu intéressant.


Renegades - Avenging Sons par Gav Thorpe - 28 pages - 4/5

Une trentaine de survivants d'une force d'Avenging Sons sont assiégés dans un fort, ils étaient cent au départ. Ils sont là pour protéger un gouverneur planétaire corrompu et mater une rébellion.

Au départ ces Marines sont ici pour purger leurs fautes, c'est une "patrouille de pénitence" pour cause d'actions déshonorantes. Sauf que le capitaine en charge en a marre de voir ses frères mourir ici pour rien, ils sont dépassés en nombre et en moyens. Il sait que rester ici coûtera la vie à encore plus d'Avenging Sons, voir à tous. Et tout ça pour protéger un petit gouverneur impérial sans importance. Il décide alors l’impensable: discuter avec les cultistes, et ce afin de se faire accorder un sauf conduit pour ses hommes et lui, en échange du gouverneur. C'est ce qu'il fait, contre l'avis du Chapelain qui se fait assassiner par le Capitaine.

Nous assistons alors ici au basculement d'Astartes, ils passent de loyaux serviteurs de l'Empereur à traitres en une action. Ils parlementent avec l'ennemi, fuient une zone de combat et tuent leur Chapelain. Ils savent qu'ils ne seront plus jamais acceptés par leurs frères, ils décident d'abandonner les marques de leur Chapitre et d'aller dans l'Oeil de la Terreur.

Même si ce changement de camp peut paraitre un peu facile, j'ai apprécié le fait de voir ce moment. C'est rare d'assister à la trahison de Space Marines, et c'est ce qui fait la force de ce récit.


Honour Among Fiends - Black Legion par Dylan Owen - 16 pages - 2/5

L'histoire est un duel entre Scaevolla, un ancien Luna Wolf qui tua son ami le capitaine Aleph des Imperial Fists à la toute fin de l'Hérésie. Dix Mille ans plus tard, il rencontre le descendant génétique d'Aleph, le porteur de ses glandes, le capitaine Demetros. S'en suit alors des flashback et le combat.

Au final le traitres tue une nouvelle fois l'IF, mais laisse son corps sur place pour que les glandes soient réutilisées...
 
Pas grand chose dans cette histoire même si l'idée est originale.


The Labyrinth - Sons of Malice de Richard Ford - 18 pages - 4/5

Une bien bonne petit histoire. On suit le Chapitre des Sons of Malice lors de leur évènement rituel se passant dans leur Space Hulk tous les cent ans. Des volontaires doivent affronter le labyrinthe que constitue cet immense vaisseau. Et ce, sans armes ni armure et sous les assauts d'ennemis très dangereux et inconnus... dans le but de trouver un portail les renvoyant devant leur Maître de Chapitre. S'ils réussissent, ils entrent dans l'élite du Chapitre, les Doomed Ones..

Le perso principal se porte volontaire, ainsi que 19 autres de ses frères. Une fois sur place ils improvisent des armes avec ce qu'ils ramassent et font face aux fameux monstres. Sauf qu'à un moment le héros se retrouve seul et remarque qu'un de ses agresseurs porte la tatouage du Chapitre. Celui ci lui parle, il révèle qu'en fait le Maître du Chapitre ne leur dit pas tout, seul le premier arrivé au portail peut partir, les autres sont condamnés à errer ici sous l'influence néfaste et corruptrice du warp. Les monstres sont en fait les anciens survivants de cette épreuve n'ayant pu passer par le portail. Petit à petit ils perdent la raison et se transforment en monstres.

Le héros retrouve ses frères, il les avertit et suite à une dernière trahison de sa part (il tue le dernier survivant, son ami, après lui avoir dit qu'il n'avait plus de munition) il entre dans le portail. Mais il se rend compte qu'il se passe quelque chose d'étrange... en effet, les Doomed Ones sont les élus, les meilleurs du Chapitre. Sauf qu'en tant que "fils de Malice" ils cherchent à l'invoquer, or le chiffre fétiche de ce dieu est le onze. Notre personnage principal est le onzième. Ils sont alors tous sacrifiés pour que le dieu Malice prenne forme et marche parmi ses disciples.

L'histoire ce termine ainsi, un dieu du Chaos a désormais une enveloppe corporelle réelle. Il faut savoir que Malice est le seul dieu à pouvoir faire cela. Cette histoire m'a beaucoup plu et surtout m'a fait découvrir ce dieu oublié. Autrefois nommé Malal dans les premières éditions de GW, c'était un des dieux majeurs du Chaos (devant Slaanesh et Tzeentch par exemple). Et quand le créateur est parti du studio en conflit avec les autres, et comme il avait les droits... bé GW a fait oublier ce dieu. Mais comme Malal veut dire Malice en Hindou... bé le dieu de la Vengeance et de la Terreur est de retour !

Ayant lu l'histoire de ce dieu, je dois dire qu'il me plait pas mal. Cette petite histoire permet vraiment de faire revenir un dieu oublié depuis deux décennies  au cœur de 40K. J'espère qu'il sera réutilisé, ou alors ce Chapitre des Sons of Malice. Je suis presque devenu un converti... presque.


And They Shall Know No Fear... - Black Templars de Darren Cox - 36 pages - 2/5

Les Black Templars débarquent sur un monde en proie à une invasion. Ils sont alliés avec un Inquisiteur et des Soeurs de Bataille. Sauf que les Astartes ne sont pas vraiment là pour défendre le planète, non en fait c'était autrefois l'emplacement d'une de leurs forteresse, désormais abandonnée depuis des millénaires. Ils avaient laissés un Dreadnought, ils sont là pour le récupérer. Uniquement.

Ils "trahissent" donc l'Inquisiteur et les forces impériales pour accomplir leur but, mais bon on connait les Black Templars, ils sont sympas quand même. Ce qui fait que finalement ils aident quand même un peu.

Pas spécialement intéressante comme histoire. Mention spéciale tout de même pour la toute fin, y'a un jeune scout du nom d'Helbrecht...


Nightfall - Night Lords par Peter Fehervari - 18 pages - 3/5

Une planète sert de lieu de recrutement aux Night Lords tous les 13 ans lors d'une nuit de massacre. En effet, lors de ce moment des jeunes hommes de moins de 13 ans doivent accomplir des épreuves ou se battre entre eux. Le survivant sera, peut être, choisi par les NL pour rejoindre leurs rangs.

Une histoire un peu sombre, très sanglante et à la fin intéressante. Mais je n'ai pas grand chose d'autre à dire.


One Hate - Crimson Fists par Aaron Dembski-Bowden - 30 pages - 3/5

Après la Bataille des mondes de Rynns, les Crimson Fists sont décontenancés. Ils ne savent pas trop si leur priorité est de reconstruire le Chapitre ou de détruire leurs ennemis. Le perso principal est le Chapelain Argo.

L'entrée en scène des CF est marrante, ils sont particulièrement froids et désagréables avec les forces de la Garde Impériale. Cette histoire est très tournée vers l'action, on suit une escouade au combat tout du long. Une chose est sure, les CF haïssent vraiment leurs ennemis.

Sympathique, mais sans plus.



Legends of the Space Marines



Cover of Darkness - White Scars par Mitchel Scanlon - 42 pages - 2/5

Des White Scars en moto traquent des Chaotueux, et trouvent un Dreadnought ennemi l'affrontent, puis ils doivent traquer un ancien WS et ami devenu traitre (mais en fait il est possédé par un démon). Plein de combats, des sacrifices et c'est tout.

C'est vraiment pas mon genre d'histoire.


The Relic - Black Templars par Jonathan Green - 26 pages - 3/5

Des Black Templars ont pour mission de trouver le point de téléportation d'Orks lors de la Deuxième Guerre d'Armageddon. Mais ils détectent autre chose, un signal. Après une petit fouille ils découvrent  un Dreadnought Crimson Fist enseveli. Ils le libèrent et apprennent que cela fait cinquante ans qu'il est là, il était venu lors de la Première Guerre avec son Chapitre. Il décide de les aider.

S'en suit pas mal de combats, et un choix de sacrifice du Dread. Mais en fait non, à la fin on a une discussion dans un QG Crimson, ils apprennent que leur frère disparu depuis cinq décennies et de retour, ramené par les Black Templars.

L'histoire est originale, mais pas spécialement captivante.


Twelve Wolves - Space Wolves par Ben Counter - 16 pages - 4/5

Histoire très intéressante fluffiquement, nous avons un portrait des douze loups de Fenris, mais ne sont-ils pas treize ?

Pas grand chose à dire d'autre, c'est quasi que du fluff à chaque page (y'a une petite histoire parallèle insignifiante). C'est cool quoi.


The Returned - Doom Eagles par James Swallow - 30 pages - 5/5

J'aime ce Chapitre et j'ai adoré cette histoire. Les Doom Eagles sont décris par leurs frères Astartes comme morbides à cause de leur fascination et vénération de la Mort. Dans cette histoire nous avons plein de fluff: leur création, leur premier Maître de Chapitre (un Ultramarines de l'HH), leurs rites, leurs légendes, leur considération de la mort et leurs rituels lorsqu'un frère meurt. Le tout en 30 pages et avec une histoire intéressante.

Le perso principal est un Doom Eagles considéré comme mort, mais en fait il était prisonnier pendant 2 ans dans un cachot de Fabius Bile (toujours là le fourbe), il a réussi à s'échapper et revient. Sauf que cela pose des problèmes pour un Chapitre basé sur la mort, les revenants n'existent pas et son nom est déjà purgé et sa tombe existe. Cela pose des questions existentielles aux dirigeants du Chapitre. Ils font passer des test au survivant, pour savoir si son corps, son esprit et son âme sont corrompues.

Vraiment très intéressante cette histoire, moi qui aime bien ce Chapitre peu utilisé, les apports fluff m'ont captivés.


The Last Detail - Dark Hunters par Paul Kearney - 24 pages - 4/5

Un père et son fils sur une planète ravagée, ils trouvent un Dark Hunter blessé mais encore vivant. Tel est le point de départ de cette histoire. Et c'est très important vu qu'elle est essentiellement basée sur cette relation père/fils et humains/astartes. C'est toujours intéressant de voir se nouer des liens entre nos surhommes favoris et nos faibles équivalents humains. Ils ont un certains respect envers lui, et c'est réciproque, ou plutôt le Dark Hunter essaie tant bien que mal de les protéger. Son Chapitre et lui sont là pour affronter les renégats Punisher, mais après avoir purgés la planète ils partirent en laissant notre héros derrière, laissé pour mort. Sauf que la planète n'est pas libre, les forces du Chaos sont revenues.

L'histoire est simple mais sympathique, tout repose sur cette relation naissante entre les protagonistes, j'ai bien aimé. Après quelques combats, l'Astartes réussi à envoyer un message codé à son Chapitre, puis se sacrifie pour sauver le fils. Dans un mini prologue on apprend que le Chapitre arrive en force plusieurs semaines plus tard, et que le fils en question est une sorte de meneur d'hommes, ils se rebellent contre le Chaos et tiennent bon en suivant les enseignements du Dark Hunter mort pour eux.

J'ai vraiment pas mal accroché, voir un pauvre Space Marine seul, en train de mourir, sans espoir, en milieu hostile et aidé par de simples civils humains, bé c'est pas tous les jours qu'on a ça comme récit.


The Trial of the Mantis Warriors - Mantis Warriors par CS Goto - 28 pages - 3/5

Une histoire intéressante mais en même temps difficile à apprécier. C'est un peu paradoxale je sais. En fait elle raconte le procès du Maître de Chapitre des Mantis Warriors par un jury d'Inquisiteurs, d'autres Maîtres de Chapitres et hauts dignitaires de l'Imperium. Il est jugé parce que son Chapitre a pris part au soulèvement des Astral Claws menés par Lufgt Huron (Sombrecoeur plus tard).

Nous avons les regrets et raisonnements interne du personnage, d'ailleurs il ne prononcera que 4 mots de toute l'histoire, et sans le vouloir. Il est très tourmenté, on peut le comprendre il se retrouve jugé pour traitrise et limite hérésie. Ce n'est que par le biais de flashbacks que l'on comprend toute la tragédie frappant ce Chapitre. S'ils ont combattus pour Huron c'est uniquement parce que ce dernier les a bernés. Il leur a fait croire qu'ils combattaient des membres corrompus de l'Imperium, et que le Mechanicum en avait après eux pour leurs particularités génétiques contenues dans leurs glandes, et qu'ils voulaient bientôt les considérer comme des corrompus. Sauf que tout ceci est faux, Huron mentait et un Capitaine Mantis Warriors s'en rend compte avant de lancer une attaque suicide contre les Astral Claws.

Sauf que notre Maître de Chapitre est tout de même jugé, il s'est battu contre l'Imperium. Il le sait, il s'est fait rouler et ne veux aucune pitié de la part de ses juges. Ceux ci comprennent que les Mantis Warriors ne sont pas des renégats, mais ont été manipulés. Le Chapitre sera alors excomunié pendant 100 ans, années durant lesquelles ils devront tout faire pour se racheter. Ils perdent également leur forteresse et planète d'origine, ainsi que l'entrée de nouvelles recrues. Le Maître de Chapitre quant à lui va être emprisonnés pour le restant de ses jours, pour qu'il puisse réfléchir à ses actes.

Sur le papier, apprendre tout ça sur la Guerre de Babab c'est cool. Et puis on apprend pas mal de choses sur les Mantis Warriors (particularités, fonctionnement interne, etc). Mais le récit est mal construit, ou plutôt mal coupé. Les flashbacks s'insèrent mal, les diverses parties de l'histoires ne s'imbriquent pas bien. Ce qui fait qu'elle est difficile à lire. Je note quand même 3 pour tous les apports fluffiques.


Orpheans of the Kraken - Scythes  of the Emperor par Richard Williams - 40 pages - 5/5

Très très bonne histoire, réellement captivante. J'ai adoré. J'étais déjà semi-fan de l'histoire des Scythes, mais là encore plus !

L'histoire prend place 2 ans après la quasi destruction du Chapitre et de leur monde Sotha par la flotte ruche Kraken (d'où le titre). Il ne reste qu'une centaine de Scythes of the Emperor. Leur nouveau Maître de Chapitre, un capitaine survivant, du nom de Thracian lance une vaste campagne de préservation dus Scythes, en ne les employant que dans des missions défensives visant à tuer du Tyrannide et à ralentir l'avancée de Kraken. Mais en limitant les pertes au possible, dès qu'ils voient que la situation est intenable, ils partent et vont ailleurs. Cette stratégie est remise en question par certains qui veulent se battre pour se venger et anéantir les xenos. Le perso principal, le sergent Tiresias, en fait parti. Mais il est également un membre des nouvelles escouades fondées par Thracian: les Salvation Teams. Leur but est de parcourir les zones infestées par les Tyty et de tenter de retrouver des survivants Scythes. Mission difficile et sans espoir.

Cette histoire permet surtout d'en savoir toujours plus sur la tragédie qui frappe se Chapitre, il est décimé, humilié. Il a perdu tous ses dreadnought, ce qui veut dire sa mémoire, son héritage, ses légendes. Mais également leurs stocks de glandes progénoides, coupant ainsi la possibilité de se reconstruire rapidement. Les Scythes sont dévastés, il est même fait mention à un moment que chacun gère différemment cette situation, il y a des "accidents"  comme ils disent, un moyen de terminer son service envers l'Empereur. On ne dit jamais le vrai de cet acte, on met de côté les glandes de ces marines pour ne pas les réutiliser, prétextant que c'est une déformation génétique et non pas leur esprit qui a flanché. C'est bien la première fois que j'entends parler - à demi mots - de suicides chez les Astartes.

Pour en revenir à l'histoire principale, notre héros Tiresias est envoyé chercher des survivants dans un ancien vaisseau Scythes contaminé par les Tyty (en gros il est totalement absorbé dans un organisme géant, sensé être mort). Sur place ils retrouvent un commandant en stase depuis 3 ans, soit avant la destruction de Sotha. Il faisait parti des premières équipes envoyées enquêter sur les xenos, et dont la disparition n'avait jamais été élucidée. Je vais passer rapidement sur le scénar global, c'est plus le fluff qui est important. Sachez qu'il y a quelques combats, certains sympathiques (dont un surtout avec un tyrannide qui repère au son... c'est plutôt cool). L'escouade qui accompagne Tiresias est composée exclusivement de scouts, des jeunes récupérés sur les mondes détruits par la flotte Kraken et formés pour devenir la relève des Scythes. Sur une si courte histoire l'auteur arrive à tous leur donner un caractère propre et une vraie personnalité. C'est très bon, j'ai aimé leurs dialogues et ces personnages. Au final il y aura des tensions entre ceux qui veulent se venger et ceux qui veulent obéir au Maître de Chapitre et rentrer. Je ne dévoilerai pas tout ni la fin, cette histoire mérite d'être lue.

Derniers ajouts fluff, ces Salvation Team sont appelées par les autres Scythes des Savage Team, des équipe de récupérage. Vu qu'ils ne ramassent que du matos sur des morts et non pas des survivants. Pour le Chapitre en lui même, le Maître annonce qu'il a déjà 300 nouvelles recrues et que d'autres viendront, toutes issues de mondes dévastés par la flotte ruche Kraken, pour qu'ils aient la même tragédie en eux. Tiresias rétorque que ce ne seront pas de vrais Scythes, ils n'ont pas la même histoire.

Et il doute même sur comment le Maître a pu trouver autant de glandes... avait-il récupérer les stocks avant de partir de Sotha ? A-t-il réussi à les dupliquer ? A-t-il conclu un marché avec l'Inquisition pour avoir des glandes souches, en échange de 40 Marines envoyés dans la Deathwatch (presque la moitié des survivants !) ? Ou est-ce que les rumeurs de Reaper Teams seraient-elles fondées ? (des escouades chargées de récup des glandes sur tout Marines mort, peut importe le Chapitre, ce qui fausserai la pureté des Scythes)

Tant de questions sans réponse. Cette courte histoire est, comme je l'ai dit, captivante. J'aime beaucoup l'aspect psychologique de ces Marines au bord de l'extinction. Et toutes ces pistes laissées en suspens... à quand un roman ou une novella sur eux ??? Je verrai bien un Space Marine Battles: Sotha... Dommage que nous n'ayons pas plus d'écrits de ce Richard Williams, il écrit bien et connait son sujet !


At Gaius Point - Flesh Tearers par Aaron Dembski-Bowden - 22 pages - 4/5

Plutôt court, mais très bien écrit et amené. Sur Armageddon vers la fin de la 3ème Guerre, le vaisseau d'une escouade de Flesh Tearers se fait descendre, le sergent est gravement blessé alors il ordonne au seul survivant présent d'aller chercher l'autre qui s'est enfuit et de le tuer si nécessaire. On comprend rapidement que ce fameux Marine est atteint de la Rage Noire, ce qui explique l'ordre du sergent.

L'originalité de ce texte est que par moment nous sommes dans la tête de Jarl, le Flesh Tearers en pleine Rage, et on se rend compte qu'il est complètement déconnecté de la réalité, il se croit sur Terra dans la peau de Sanguinius. Ceci pose évidemment des problèmes, lorsqu'il voit son frère venir le chercher, il le prend pour un hérétique et le bat presque à mort. Plus tard il va croiser des sœurs de bataille et va les massacrer, en croyant toujours que ce sont des hérétiques.

Le perso principal retrouve Jarl dans un village en feu, rempli de corps de civils, d'Orks et de Fleash Tearers. Après un duel voyant la défaite du Marine fou, d'autres Soeurs arrivent et veulent tuer le héros en l'accusant d'hérésie. On comprend alors par le biais des pensées du héros que lors de la défense de Gaius Point les Flesh Tearers, alliés aux Soeurs et à des miliciens civils, se sont laissés emportés par la soif de sang lors du combat contre les Orks et ont alors massacrés les civils sans vraiment s'en rendre compte. Les soeurs se sont alors repliées et ont contactés un Inquisiteur pour signaler que les Flesh Tearers sont des hérétiques et que leur Chapitre doit être détruit.

On apprend alors que le héros et son escouade avaient pour but de supprimer toute traces de cet évènement, ils devaient récupérer les glandes et bruler les corps pour ne pas entacher le Chapitre de cet événement malheureux. Mais il a échoué, et se fait tuer par les soeurs.

Cette histoire montre vraiment à quel point les Flesh Tearers sont perturbés, très emprunts à la soif de sang (massacre de leurs alliés) et à la Rage Noire. Elle même très bien décrite par ADB. Quand on sait que cette histoire se passe à la fin de M41, que l'Adepta Sororitas accuse les FT d'hérésie et que l'Inquisition est désormais au courant de cet acte, je crois que le Chapitre n'a pas un avenir très prospère...

Une bonne petite histoire me donnant encore plus envie de lire sur ce Chapitre de fous.



Victories of the Space Marines



Runes - Space Wolves par Chris Wraight - 24 pages - 2/5

Une escouade de Loups accueille un archiviste, celui ci les mènent vers une planète isolée suite à des visions. Ils cherchent quelque chose mais ne savent pas quoi. Après quelques dialogues et l'apparition d'un personnage du Mechanicum, ils détectent quelque chose... qui est recherché par des Eldars aussi.

Je ne sais pas trop quoi dire de plus, je l'ai lu y'a pas longtemps et je l'ai déjà oublié tellement cette histoire ne m'a pas intéressée. Je ne sais pas pourquoi. Pas réellement intéressant à mes yeux. En gros ça parle, les eldars arrivent, baston, les loups gagnent.


The Rewards of Tolerance - Avenging Sons par Gav Thorpe - 22 pages - 4/5

La suite de Renegades dont j'ai parlé au début.  On retrouve donc la 3ème Compagnie des Avenging Sons, ou plutôt les 24 survivants menés par le Capitaine Gessart. Ils fuient vers l'Oeil de la Terreur, et au cours d'un voyage warp l'archiviste est approché par un démon lui promettant son aide et un service mutuel s'il coupe le champs geller du vaisseau. Après hésitation il le fait et se sent le démon entrer en lui, par la même occasion il constate que celui ci n'a pas menti et offert sa protection au vaisseau face aux horreurs du Warps et il peut les guider rapidement où ils veulent.

En utilisant ce procédé, resté pour le moment secret par l'Archiviste, ils vont très vite près d'un convoi non armé de matériels impériaux. Ils l'abordent et veulent le piller mais des Eldars Noirs arrivent. Après un peu de combat, le chef Eldar contact les Marines pour leur proposer un marché. Gessart va écouter la proposition: les Marines peuvent prendre tout le matos qu'ils veulent, en échange les Eldars peuvent s'emparer de l'équipage. Gain de temps et évite les pertes inutiles qu'ils auraient eu en continuant de s'affronter. Gessart accepte, il n'est plus loyal à l'Imperium il n'a donc pas besoin de protéger l'équipage et n'est pas à une alliance avec des ennemis près (vu qu'il l'a fait avec des hérétiques dans la précédente histoire). Une fois les transactions effectuées il trahit les Eldars en leur tirant dessus en douce, histoire de faire perdre du temps à la flotte Impérial arrivant pour aider le convoi...

Ce qui est intéressant dans cette histoire, ainsi que dans la précédente, est de voir la progression de ces Marines récemment renégats. Ils ont déjà barrés les insignes de leur Chapitre, ils découvrent enfin la "liberté" et le fait de pouvoir se détacher du crédo impérial. Certains modifient leurs armures, les peignent en noir ou font des têtes de morts sur leur casque. Avoir accès à leurs points de vues permet de vraiment s'imprégner dans la tête d'un tout récent traitre. Et en même temps, ils essaient de faire vite pour rejoindre l'Oeil avant que leur Chapitre ne soit au courant de leurs actes...

Une bonne petite histoire, j'aime bien suivre des personnages sur plusieurs histoires comme ça.


Black Dawn - Emperor's Warbringer par C L Werner - 22 pages - 3/5

Une histoire où on ne voit pas de Marines pendant la moitié du texte. A la place on a des échanges entre un Gouverneur planétaire et un contrebandier à propos d'une relique récemment trouvée sur place. Je vous passe les détails mais il y a un grand conseil des notables de la ville, auquel assiste le contrebandier... qui est en fait au service des Emperor's Warbringer qui téléportent des Terminator au milieu du conseil et commencent à tuer tout le monde. En fait ils sont là sous les ordre d'un Inquisiteur de l'Ordo Malleus voulant récupérer la relique et exterminer toute la population pour hérésie (le simple fait d'avoir un contact ou d'être aux alentours de la relique pourrait avoir des effets néfastes). L'objet en question était considéré comme une arme de Guilliman laissée ici lors de l'Hérésie, mais à la toute fin après que les Warbringer aient tués tout le monde on apprend qu'il s'agit d'un bolter ayant servi ou du moins été touché par Horus. D'où la condamnation pour hérésie.

Cette histoire n'est pas spécialement palpitante, tout son intérêt repose sur l'inquisiteur et ses méthodes expéditives. Tuer tous les habitants d'une ville pour un simple objet pouvant potentiellement être dangereux (contamination du chaos)...


The Long Games at Charcharias - Crimson Consuls par Rob Sanders  - 34 pages - 3/5

Rob Sanders invente ici un Chapitre de toute pièce, les Crimson Consuls. Il leur donne une histoire, une identité, des codes. Ce sont des fiers descendants des Ultramarines, ils sont très très posés sur le Codex (ils n'arrêtent pas d'en citer des morceaux) et Guilliman (tout revient à lui).

Après une guerre contre la Black Legion, la Chapitre est mal en point, il doit recruter. Le Maître de Chapitre lance alors une grande campagne de création de nouveaux marines et d'entraînement des recrues. D'ailleurs ce dernier point est pas mal développé, un Chapelain nous apprend (oui à nous aussi lecteurs) les ficelles du job de Scout. C'est pas mal instructif.

Mais soudainement tout foire, les scouts se font attaquer et tuer, ainsi que leur Maître Chapelain, et d'autres escouades de Marines également. C'est la grande désorganisation, personne ne comprend ce qu'il se passe et les pertes s'accumulent (les archivistes, autres chapelains, etc). Je passe les détails mais au bout d'un moment le Maître de Chapitre lui même est attaqué, vaincu et encerclé. Apparaissent alors les ennemis, deux membres de la Black Legion et leur chef, un Marine de l'Alpha Legion. Celui ci dévoile alors tout son plan machiavélique et méticuleusement préparé: il voue sa vie à la destruction de Chapitres descendants de Guilliman (qui aurait tué Alpharius). Les Crimson Consuls en font les frais. C'est lui qui a tout orchestré, on apprend que par de subtils moyens cela fait des années qu'il infiltre le Chapitre et sabote tout. Il fait tuer les dernières compagnies restantes d'après la guerre contre la Black Legion dans des accidents ou autre. Il a même corrompu les nouvelles recrues et avoue que les 2 compagnies lointaines, sur lesquelles le Maître de Chapitre fonde tous ses espoirs pour se faire venger, sont mortes depuis 2 ans et que c'est l'Alpha Legionnaire qui envoyait les messages à la place du Capitaine !

Bref, un bon gros plan digne de l'Alpha, et nous assistons ici à la destruction totale d'un Chapitre de Space Marines. Il n'existe plus aucun Crimson Consuls, et leurs glandes (stocks + prélevées sur les morts) sont envoyées dans l'Oeil de la Terreur pour créer des Space Marines du Chaos.

Mais je ne note que 3/5 parce que seule la dernières partie est intéressante (les révélations), le reste m'a très peu passionné, c'était lent et pas palpitant (après je ne suis pas adepte des Marines qui citent le Codex ou Guilli tout le temps, saletés de descendants des bleus). Seule la fin vaut le coup.


Heart of Rage - Blood Angels par James Swallow - 26 pages - 1/5

Des Blood Angels sont dépéchés par un Magos du Mechanicus pour en retrouver d'autres dans un vaisseau Tyrannide "mort".
Histoire sans intérêt. Ils entrent, tuent du xenos, paf un twist en la forme d'un membre du Mechanicus de l'ancienne équipe qui en fait a pris le contrôle des Tyty (si si) et révèle que le premier Magos était au courant et qu'en envoyant les Blood il savait qu'ils allaient avoir des pertes. Les BA tuent les xenos + le traitre et retournent voir le premier magos, l'accusent et le tue.

C'est tout, rien d'intéressant.


But Dust In The Wind - Imperial Fists de Jonathan Green - 26 pages - 2/5

Décidemment je ne lirai jamais une histoire intéressante sur les Imperial Fists, ils ne sont pas prêts de monter dans mon estime. Je vous fais le topo en une phrase: une escouade d'IF répond à la demande d'aide d'un gouverneur planétaire, ils découvrent que de vils nécrons  attaquent en fait la planète, il ne sont que 10 mais comme c'est des Astartes bé ils décident de rester pour défendre coûte que coûte, combats, lignes de défenses made in IF, pas fin.

Hormis quelques lignes un peu fluff, le reste n'est pas palpitant.


Primary Instinct - Silver Skulls de Sarah Cawkwell - 28 pages - 4/5

Bref topo de l'histoire: un petit groupe de Silver Skulls sont envoyés sur une planète hostile pour retrouver la trace d'un vaisseau xenos abandonné. Sur place tout est détruit mais ils trouvent un cadavre de xenos inconnu. Plus tard un Marines se fait tuer et arracher ses deux cœurs et ses glandes. L'oeuvre d'un ennemi qui savait exactement quoi chercher. Puis les survivants se font attaquer, le corps de leur ami était un appât. Les xenos ne sont pas nombreux mais ont la capacité psychique de faire croire aux marines qu'ils sont plus nombreux, ils créent des doubles. Heureusement pour les Silver Skulls un psyker est avec eux, il détecte le subterfuge et orient les actions. Après leur victoire ils décident, selon la tradition de leur Chapitre, de récupérer les crânes des ennemis morts. Et là stupeur, en arrachant la tête d'un de ces étranges xenos, son corps se transforme instantanément en Kroot. Ils comprennent alors qu'ils ont affaire à des Kroots qui selon leur habitude mangent les vaincus, ils en déduisent qu'ils ont mangés des Eldar et acquis au fil des évolution leurs capacités psychiques et de réflexion. Ils s'inquiètent du fait qu'ils possèdent désormais des données génétiques de Space Marines (leur membre mort), ils repartent alors avertir leur Chapitre et détruire ce monde.

L'histoire en elle même est sympathique mais le plus important reste les apports fluff sur ce Chapitre. Ils ont la particularités d'avoir des Prognosticator, des marines dotés de pouvoirs psychiques  mais en même temps sont les garants de la foi du Chapitre et extrêmement respectés du fait de leur rareté et leur puissance. Ils combinent le rôle d'Archiviste et de Chapelains. Pour les Silver Skulls, les rêves et visions des Prognosticator sont des témoignages de la Volonté de l'Empereur lui même, et ils y sont très réceptifs. Pour eux il est hors de question de ne pas suivre cette Volonté, il peut leur arriver de refuser de répondre à des appels à l'aide si un de leur Prognosticator a une vision contraire, c'est que la Volonté de l'Empereur ne voulait pas qu'ils interviennent. Ces membres ont donc une place très importante dans le Chapitre, et même si celui de l'histoire est jeune le sergent vétéran de l'Escouade le respecte énormément et obéit sans discuter à ses directives. Les Marines de ce Chapitre sont aussi très fiers et n'aiment pas que l'on doute de leurs capacités.

C'est histoire est par conséquent une bonne pioche, c'est toujours un plus d'avoir du fluff sur des Astartes peu connus.



Histoires Bonus



Torturer's Thirst - Flesh Tearers par Andy Smillie - 16 pages - 3/5

Smillie nous livre ici encore des Flesh Tearers survoltés. En même temps l'histoire suit le Chapelain d'une escouade de la Compagnie de la Mort, ceux ayant succombés à la Rage.

La première partie nous emmène dans un combat littéralement viscérale, les Flesh ne font pas semblant quand ils se battent. Ensuite le Chapelain se fait capturer par des Marines du Chaos, un psyker tente d'entrer dans sa tête pour lui voler ses secret mais se rend compte trop tard de son erreur: en arrivant au dernier stade de son psyché, il atteint la Rage incrustée dans le Flesh et se retrouve contaminé et tue ses alliés. Le Chapelain en profite pour se libérer, tuer le psyker et libérer les quelques survivants. Ils détruisent les moyens de transport, les ennemis se moquent en disant que par ce fait ils sont prisonniers ici. Le Chapelain leur rétorque qu'ils font erreur, ce sont eux qui sont prisonniers avec les Flesh Tearers...

Les apports sur la Rage et la violence des combats sont un plus indéniable, après l'histoire est beaucoup trop courte pour être réellement prenante.


Tower of Blood - Iron Knights de Tony Ballantyne - 16 pages - 3/5

Des Iron Knight arrivent pour envahir une tour occupée par des démonettes du chaos, ils sont là pour aider la Garde. Ils gravissent petit à petit les étage jusqu'à la confrontation finale avec un Gardien des Secrets, ils le défont et partent leur mission étant accomplie. Sauf qu'ils n'étaient en fait pas là pour aider la Garde...

Nous avons du Fluff sur ce Chapitre lui aussi méconnu, ils sont des experts en assauts de forteresses ou lieux fortement défendus. La démolition c'est leur domaine. Mais ils sont aussi, contrairement à d'autres, très respectueux des humains et des forces de la Garde. Ils estiment que se sont de valeureux défenseurs de l'Imperium et qu'ils méritent donc le respect. Le point particulièrement intéressant réside dans leur sombre secret, au fil de l'histoire on devine que les Iron Knights cachent quelque chose, une grande honte. A la fin lors d'un dialogue avec le démon on nous dit à demi-mots que le Chapitre a un lourd passé, certains des leurs se sont tournés vers le Chaos. Ce sont les Iron Brethen.

Bon tout ça fait un peu Dark Angels + Salamanders + Imperial Fists, mais ça reste sympa.


----------------------------------------------------------------------------------------------------


Total :14/20
(non arithmétique, sinon ça fait 12,7 mais y'a du point bonus pour l'ensemble et le prix)



Un omnibus qui vaut le coup, pour un prix relativement faible vous avez un panel conséquent de Chapitre Astartes et même des récits en rapport avec des séries que vous lisez. Je le recommande quand il sortira en français.

Smile



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par Boss Gobblitz le Dim 4 Mai 2014 - 9:44

Merci pour tous ces résumés. Il sortira vraiment en français ? J'ai des doutes.

Boss Gobblitz
Space Marine
Space Marine

Messages : 263
Age : 36
Localisation : 1 pied en 74 l'autre en 01

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par Emperor le Dim 4 Mai 2014 - 11:06


A mon avis je ne pense pas. Quand on voit déjà comment ils ont du mal à nous sortir les recueils Horus Heresy, qui est pourtant LA grande série qui fait le plus de ventes chez nous...

T'as quand même moyen de lire le premier tiers en FR, avec Héros des space marines, qui doit encore se trouver en occas' sur le web je pense.

D'ailleurs, la critique m'a rappelé de bons petits souvenirs. Smile 

Et faut que je me relise Chasseurs de Têtes, en lisant Deathwatch j'avais totalement oublié que j'avais déjà vu ces persos là en fait. doute





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marines: The Omnibus

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum