[Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Crabouyator le Sam 12 Jan 2019 - 23:58

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Warham10


Cela faisait quelques minutes que le rituel avait débuté. L'intérieur du cercle de protection avait changé de couleur, on eut dit que la réalité se déformait, se tordait au contact du Warp.
« C'est une chose bien curieuse dont je n'aurai jamais soupçonné l'existence. ». Telle fut la pensée du seigneur-commandant Caberus. Depuis des décénies il luttait contre l'Impérium, il se battait très exactement depuis la déclaration de la sécession du secteur et le début de la guerre. Les récents échecs militaires avaient poussé les séparatistes dans leurs derniers retranchements. Il ne leur restait plus qu'à mourir face à un empire inhumain ne tolérant pas le moindre écart ou à suivre les moyens recommandés par leurs nouveaux alliés.

« Quelque chose sort depuis l'autre coté du voile ! » s'exclama un des … Comment les désigner ? Etant donné leurs manières, leurs habits cabalistiques et leur parler dérangeant, sorcier paraissait le mot le plus approprié. Il avait toujours su que d'étranges pratiques avaient cours dans la lie des cités, mais de là à penser que ces amuseurs d'attardés mentaux finiraient par être un des piliers de soutien du mouvement de rebellion … « Enfin,ils sont peut être notre salut » se reprit mentalement le seigneur-commandant.

Soudain, un mastodonte apparu via la faille, sa silhouette était humanoïde, d'un rouge grenat, des cornes sortaient de ce que l'on pourrait qualifier de sa tête. Le seigneur-commandant détourna le regard tellement cette vision le mettait mal à l'aise. Il ne put cependant s’empêcher de remarquer avant cela la longue file de cranes accrochées à la taille de la bête, certains humains mais la plus grande partie semblait être issue d'une race xenos dégénérée ou d'espèces animales que l'on pouvait raisonnablement espérer éteintes.
La présence de la … chose changea radicalement l'athmosphère de la pièce. L'odeur de sang qui se dégageait de la créature donnait à Caberus l'envie de mutiler quelqu'un, ses muscles se tendirent près à bondir sur le monstre surgi du néant. Alors qu'il allait céder à ses pulsions, une main le retint.

« Je vous avais prévenu seigneur-commandant que ce genre de chose n'est que peut agréable à contempler, nous allons l'asservir maintenant. Bientôt une nuée de démons balayerons les chars des impériaux. »
Caberus reprit ses esprits devant le démon, puisque c'est ainsi que le grand pontife le nommait. Il se força à recentrer son attention sur les conséquences militaires qui découleraient de ces renforts. Etant donné les jambes du monstre, il n'y avait aucun doute qu'il pourrait écraser les Leeman Russ qui perçaient en ce moment même le front sud. Cependant ce nouvel outil avait sa peau exposée, les balles de la garde impériale traverseraient sans aucun doute son cuir avec facilité.
« Êtes vous certains que cela suffira à renverser le sort de la bataille ? Il faut chasser les impériaux des usines de Larbande d'ici trois jours sans cela, ils produiront assez de matériel pour ... »

Ce ne fut pas le grand pontife mais le démon lui même qui lui répondit. Sa voix ressemblait au tonnerre et à la foudre, profonde et puissante, elle transpirait la violence. Ses multiples crocs bougeaient tandis que ses mots se déversaient dans la pièce. La frustration du démon à ne pas pouvoir massacrer ce qui l'entourait était palpable.

« J'ai mené plus de bataille au cours de mon existence que n'importe quel mortel. J'ai réduit en morceaux la forteresse de cristal du dieu-magicien plus de fois qu'aucun de mes frères, j'ai anéanti de nombreux enfants dorés de l'anathème sous son trône, j'ai affronté plus d'armées et de races que tu n'en verras jamais dans toute ta vie et plus que tout je me suis moi même élevé de mortel à démon. Alors adresse toi à moi avec respect misérable ! »

Un silence suivi la déclaration du monstre, tous paralysés par sa voix et cherchant à se soustraire à son regard où pétillait la malice et la haine. Le grand pontife finit finalement par demander, « Alors, tu fus un mortel … ? ». L'amusement pu se lire sur le visage de la bête, un court instant, puis il répondit : « Je le fus en effet, alors que l'humanité était au berceau. ».
Levant les bras et commençant à conjurer quelques sybillines paroles, le grand pontife reprit finalement : « En ce cas démon, je t'ordonne de me raconter comment et par quels moyens tu as pu réaliser ton ascension ». Bien que le seigneur-commandant doutait que le pouvoir du pontife put contraindre un tel être, curieusement, celui ci repris la parole.

« Je naquis sur aux milieux des steppes, les shaykh avaient rêvé la nuit de ma naissance à ma venue. Ils avaient vu le flot de sang que j'allais répandre. Ils avaient vu un être ailé me porter son épée depuis les cieux. » Les personnes présentes dans la grotte ne parvenaient pas à détourner leur attention des paroles du démon. Le seigneur-commandant Caberus luttait à grand peine afin d'essayer de repenser à ses schémas d'attaque et à l'évolution de la situation militaire au cours des prochaines heures. Il pensait également qu'il y avait plus urgent à faire mais il ne parvenait pas à rappeler le prêtre aux priorités du moment, il n'arrivait pas à songer à couper le récit de la créature. Le grand pontife seul semblait avoir la volonté nécessaire pour s'extraire de l'influence du démon, cependant sa soif de pouvoir le poussait à l'écoute.

Mon père était un chef de clan comme il en existait des dizaines. Il préta l'oreille aux prédictions des shaykh, et il leur confia mon éducation. Ces derniers m'initièrent à bien des savoirs, dont les sciences touchant au warp. Toutefois mon père m'envoya rapidement faire mes armes auprès d'un seigneur lointain, comme il en était coutume.
Ce dernier était un être pensant que la guerre devait le dernier recours à un souverain et croyait pouvoir par la paix enchainer la sauvagerie des mortels. Les dieux lui rappelèrent bien vite la réalité quand il mourut une dague entre les omoplates.
Je rentrais donc chez mon père, forgé sur l'enclume de la politique et de la manipulation. Sa mort ne tarda guère, et le conflit fratricide qui s'ensuivit pour sa succession fut également très instructif pour l'être incomplet que je fus. Je m'installais donc sur son trône vacant pour l'occuper sa grande gloire pendant un moment.

Cependant aucune de ces actions digne de n'importe quel condotierre ne m'ont valu la reconnaissance du seigneur des cranes. J'avais eu dès ma jeunesse des visions de mon maitre et ce fut seulement après des décennies de guerres continuelles, une fois que la politique et la gestion m'eurent usées que j'y cédais. Dans les premiers mois, je devins une bête enragée, tuant et égorgeant toute chose passant à ma portée. Je vois à vos regards vides que jamais vous n'avez connu le plaisir d'égorger un homme, de sentir lentement sa vie s'écouler au fur à mesure que la lame s'enfonce dans sa chair, et de mordre dans son cœur encore battant. Non, vous ignorez tout du plaisir du meurtre.
Mon entourage cacha ces crises, de peur d'être écarté par mon successeur si jamais j'étais mis à mort. Cependant, je parvins à maitriser en partie ces extatiques visions. Tuer quelques serviteurs ou familiers était à la portée de tous. Il me fallait accomplir bien plus pour attirer sur ma personne l'attention du dieu du sang.

J'entendis dire qu'une de mes provinces s'était révoltée contre mon autorité et je décidais d'y réaliser le début de mon grand œuvre. Mes adversaires avaient rassemblé une armée sur les bords d'une antique rivière du nom d'Indus. Je vins à leur rencontre piaffant d'impatience de verser du sang. Arrivant tard avec mes troupes, je lançais l'assaut à la tombée de la nuit. La mêlée qui s'ensuivit fut un carnage qui plu au seigneur des cranes. Ma fureur et ma soif de sang se propagèrent peu à peu à mes soldats, l'armée adverse de mutins mal préparés se débandèrent et beaucoup jetèrent leurs armes au sol demandant pitié. Mes visions m'avaient préparé à ce moment, et je savais ce qui devait être fait. La première partie de la nuit fut donc consacrée au massacre systématique des prisonniers et des fuyards. Puis à la lueur des torches, nous élevâmes des monuments à la gloire du grand dieu. Et à la lueur du jour, alors que le soleil illuminait nos somptueux autels, je l'ai senti. J'ai senti le regard de Khorne sur moi »


 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Unknow10


La mention de ce nom brisa le charme qui s'était installé, l'esprit du seigneur-commandant Caberus commença à nouveau à bouillir de fureur. Sa main s'était instinctivement posée sur son arme à la ceinture. Un officier au fond de la pièce se mit à vomir, en entendant ce mot. Un des prêtres qui se tenait près du cercle s'écroula renversant une bougie. Le pontife lui même paru un très court instant sonné, puis il parvint à se reprendre. « Qu'as tu fait pour pouvoir attirer sur toi l'attention de l'un des quatre ? Quelle fut l'action qui a décidé de ta transformation ?» Son avidité et son ambition se lisaient sur son visage.

« J'ai donné des cranes, au seigneur des cranes, mais je ne me suis pas contenté de tuer les guerriers. Il fallait plus de sang pour le baron du sang. La population de la ville ne s'était pas révolté contre ce soulèvement, il était donc juste qu'elle paie sa juste part. J'étais alors le réceptacle de la volonté du dieu du sang. Alors que mes soldats brulaient et massacraient la population, partout où je passais, ils redoublaient de vigueur.

 Mes campagnes suivantes devinrent des odes au seigneur des cranes, il lui fallait des têtes. Lors de la chute des villes de mamelouks, j'ordonnais à mes soldats de revenir avec deux crânes chacun. J'ai brulé Bagdad, la ville du dieu-magicien, et ses habitants ont tous péri sur les charniers. Alep et Damas ont été massacrées au nom du dieu du sang. Mes soldats partageaient mon ire et ma fureur. L'acte d’ôter une vie autrefois proscrit dans les tribus des steppes était maintenant courant. Il était usuel que des mois après mon passage, les cours d'eau soient toujours rouges et charrient encore des cadavres.

Alors que je tournais vers d'autres carnages et un empire inviolé, la jalousie des frères de mon maitre m'a rattrapée. Alors que une nouvelle campagne sanglante allait débuter, le dieu de la peste m'ôta ma force et me fit passer de vie à trépas. Cependant, le seigneur des cranes s'est alors souvenu de son serviteur et m'a convié dans son domaine. Depuis, je moissonne les cranes en son nom et je verse le sang pour lui.

Cependant, piteux manipulateur du Warp, il y a une chose que tu as négligé à propos dans ta folle ambition. C'est qu'une fois mort, on ne peut plus réaliser de grande œuvre pour les divinités du Warp. »

« Le cercle, il n'a pas tenu !  Nous avons mis trop de temps, et nous ne l'avons pas soumis» s'exclama un des prêtres.

Le démon franchi sans aucune difficulté le cercle de protection, ce dernier s'étant estompé. Puis il toucha la faille en marmonnant d'obscures paroles. Aussitôt elle s'élargie et d'autres formes s’agitèrent de l'autre coté du voile.



Le seigneur-commandant Caberus courait. Il avait vu le démon trancher la tête du grand pontife. Soudain, il sentit un poids sur son dos qui le poussa et le maintint au sol. Le démon l'avait rattrapé. La bête tourna sa bouche pleine de crocs vers lui.

« Ne t'en fait pas petit mortel, nous allons nous occuper des impériaux, comme prévu. Mais tu ne seras plus là pour le voir »


Dernière édition par Crabouyator le Dim 13 Jan 2019 - 0:17, édité 4 fois


ironwar
Crabouyator

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty Re: [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Crabouyator le Sam 12 Jan 2019 - 23:59

Je poste de suite pour dire que j'ai un petit soucis avec l'image, je vais essayer d'éditer pour l'insérer mais pour l'instant ça ne passe pas

Petit bonus pour ceux qui n'ont pas la référence
Spoiler:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tamerlan#Une_naissance_entourée_de_légendes

Je crois avoir lu quelque part que GW s'était inspiré de lui pour certains éléments de Khorne


ironwar
Crabouyator

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty Re: [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Rhydysann le Dim 13 Jan 2019 - 11:58

L'inspiration d'où tu tiens ton démon est intéressante.
Puis ces pauvres mortels pensant lier un démon majeur de Khorne sous leurs ordres   Twisted Evil

Par contre la mise en page du texte rend un peu compliqué à le lire. Tout ce gras....mais simple avis personnel.


 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1662
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty Re: [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Corax le Mer 16 Jan 2019 - 7:36

Sympa comme portrait.


corax  [Portrait de Noël 2018] Tamerlan 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6762
Age : 41
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty Re: [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Argel Tal le Mer 16 Jan 2019 - 22:58

Texte sympa à lire de par son originalité, je me disais bien que j'avais entendu quelque part l'anecdote des têtes coupées il n'y a pas si longtemps ( grâce à Horror Humanum Est).

L'idée de lier l'histoire pré - impérial et la temporalité de Warhammer est plutôt bien maîtrisé, l'intérêt dans ce récit que chaque seigneur de guerre de l'Histoire puisse potentiellement être une entité du Warp avait déjà été expérimenté par ADB dans la Griffe d'Horus je crois.
Argel Tal

Argel Tal
Space Marine
Space Marine

Messages : 353
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty Re: [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Emperor le Jeu 31 Jan 2019 - 21:22


J'ai cru voir un faisceau d'indices (l'Indus, Bagdad, la mort de maladie...) laissant à penser que tu avais commis l'hérésie de réincarner Alexandre le Grand en un sanguinaire ^^ Mais en fait non.

Au moins c'est original, ce démon khorneux bien bavard, faisant de l'esprit pour gagner du temps. Pas banal, car d'habitude plutôt dévolu aux séides de Tzeentch.

C'est bien écrit également, même si les pavés de texte en gras piquent un peu les yeux j'avoue.



 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4400

Revenir en haut Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty Re: [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Crabouyator le Dim 10 Fév 2019 - 23:29

Merci de vos retours enthousiastes, et désolé de répondre si tard

Désolé pour le texte en gras, j'ai voulu garder la mise en page habituelle de la BL pour les démons mais ce fut une erreur.
L'inspiration de l'idée du texte vient en effet d'ADB mais à la différence est que chez lui le démon est née de l'événement et n'est pas son acteur (croisade contre les albigeois il me semble). Et il me semblait avoir lu sur un forum il y a longtemps que Tamerlan était un des premiers mortels élevés par Khorne.

J'ai longtemps hésité à faire utiliser la ruse à un prince démon de Khorne et je me suis dis que s'ils étaient capables de diriger des armées avec des stratégies alors ils pouvaient se montrer plus malins qu'une bande de sorciers amateurs.


ironwar
Crabouyator

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

 [Portrait de Noël 2018] Tamerlan Empty Re: [Portrait de Noël 2018] Tamerlan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum