Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment avez vous trouvé ce livre?

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_lcap0%L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_lcap0%L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_lcap50%L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_lcap0%L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_lcap0%L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_lcap50%L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2
 

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Anton Narvaez Lun 30 Nov 2020 - 22:41

Recueil de nouvelles paru en Aout 2020

https://www.blacklibrary.com/french/featured-titles/the-hammer-and-the-eagle-fr-ebook-2020.html
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 650
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Anton Narvaez Mar 1 Déc 2020 - 1:05

J'ai lu ce recueil de nouvelles qui trainait dans ma pile de la honte de livres.
Première surprise, c'est Nick Kyme qui est l'éditeur de ce roman (j'était resté sur Goulding et Dunn)
Je ne suis pas fan des romans du monsieur (mais alors pas du tout), mais c'est sans appréhension que j'ai attaqué cette lecture. Après tout éditeur et auteur sont deux métiers différents.
Bref, Kyme nous explique en avant propos le caractère iconique de certain héros de Warhammer et l'importance qu'ils ont dans l'imaginaire collectif.
Et que (comble de chance), ce recueil va nous les mettre en avant.
D'ailleurs on a Gaunt et Gotrek en couverture, ça annonce donc du lourd, du très lourd même.
C'est donc tout naturellement que l'on commence par le cultissime, le célébrissime, l'incontesté "Dragan"

Vous ne savez pas qui est Dragan?
Pas de bol, car c'est une Icone de Warhammer.
C'est parti pour une review garantie sans aucun divulgachage.

Endurer, Faute de Sang et Argent par Chris Wraight :  Dragan
Petite nouvelle introductive qui est un préquel à "Les Seigneurs du Silence" du même auteur.
On suit Dragan, un Death Guard lambda, personnage secondaire du roman de Wraight susnommé et un Space Marine loyaliste que je nommerai Standardus qui vont "se croiser" lors d'une invasion planétaire par les suppôts de Nurgle (et pas les suppo de Nurgle).
Bref, c'est une nouvelle sympa, Wraight est pas au mieux de son style, mais ça reste agréable.
Le Twist est sympathique, et m'a un peu surpris.
Dragan n'est pas une icone Warhammer nonobstant.
Je note : Sympathique/20

Exécution par Rachel Harrison :  Severina Raine
Severina Raine est pour moi une sous-Gaunt ratée écrite par une autrice que je n'apprécie guère.
Sa mise en avant par la Black Library me dépasse. Le style est lourd et les personnages ne sont pas intéressant. L'histoire est lambda... bref, je n'ai pas aimé.
Severina Raine n'est pas une icone de Warhammer nonobstant.
Je note : paspufinir/20

La Bataille de Markgraaf par Justin D. Hill : Minka Lesk
Vous allez me traiter de misogyne (tonique), mais je n'aime pas non plus les aventures de Minka Lesk.
Celle-ci commençait plutôt bien pourtant, mais la surenchère d'ennemis granguignolesques rend la lecture anecdotique voir nanardesque. Hill souffre un visiblement du syndrome Annandale.
Minka n'est pas une icone Warhammer (pour moi)
Je note :  Gnafron/20

Le Moindre Détail par Sandy Mitchell : Ciaphas Cain
AHhh Vous voyez que je ne suis pas misogyne. J'ai particulièrement aimé cette nouvelle...
Attendez, on me souffle dans l'oreillette que Sandy serait un homme.
Je tombe de nues.
La nouvelle ne met pas du tout en scène Cain, mais on acolyte Jurgen. L'histoire fait penser à une sorte de roman d'espionnage soupoudré d'enquête policière. Vraiment sympa à lire, même si ça ne révolutionnera pas Warhammer.
Feric Jurgen n'est pas une icone Warhammer (Mais c'est le bras droit d'une Icone Warhammer)
Je note : OSS117/20


L'Empreinte de leurs Vies Hante les Ruines de leurs Cités par Dan Abnett : Gaunt
Très bien MAIS déjà lu dans le recueil Les Mondes de Sabbat paru en 2010
J'ai rien contre la réédition de nouvelles sortis en éditions limitées, mais la ce n'est pas le cas.
Après pour un néo-lecteur, ça reste très bon (même si il y a quand même du fan service et du retcon à gogo
Ibram Gaunt est une authentique Icone de Warhammer
Je note :  déjalu/20

Aiguillon Requiert Éperon par Dan Abnett : Ravenor
IDEM
Ravenor est une authentique Icone de Warhammer
Je note  : Abnett/20

Miséricorde par Danie Ware : Augusta
Une soeur de bataille va sur un monde pour sauver un missionnaire.
Mouais, nouvelle pas très intéressante, un peu brouillonne et loufoque coté Fluff.
Soeur Augusta n'est pas une Icone Warhammer
Je note : Mouais/20

L'Épave, Le Crépuscule de l'Espoir par David Annandale : Yarrick
Yarrick est coincé dans une épave avec une compagnie de gardes impériaux. L'officier est plutot casse-cou et Yarrick plus mesuré.
Je n'aime pas du tout Annandale, mais étonnement, ces récits sur Yarrick sont corrects.
Celui-ci n'échappe pas au twist Capillotracté et aussi crédible qu'une planète remplis de dinosaures Astartovores (ceux qui ont lu La Damnation de Pythos comprendront) mais ça reste lisible.
Et Yarrick, c'est une sacré Icone de Warhammer.
Je note : 10/20

Les Sacrements de la Souffrance par Nick Kyme : Un Salamander
Nouvelle très courte. Kyme parle de Salamander (étonnement) et mon personnage préféré de sa quadrilogie du Tome du Feu apparait. Mais c'est vraiment un format très court.
On voit un Chapelain infligé de nombreuses douleurs à un SM attaché (oui il y a un jeu de mot)
Le Salamander dont j'ai oublié le nom n'est pas une Icone de Warhammer
Je note : Ardent/20

Voile de Ténèbres par Nick Kyme : Cato Sicarius
Digne d'un mauvais comics.
La suite de la chute de DAMNOS, Cato Sicarius qui voit le futur, et des Necrons en colère.
Ajouté à ça des dialogues sans aucunes crédibilité et pas naturels...
Bref c'était indigent.
Cato Sicarius est une icone de Warhammer (que je n'aime pas, mais quand même)

Hiérarchie par Graham McNeill : Uriel Ventris
Déjà paru dans Paroles de Sang
Uriel Ventris est une icone c'est sur.
Je note Onveutdunouveau/20

Rédempteur par Guy Haley : Astorath
C'est bien écrit. Astorath dégage une prestance et un charisme incroyable dans cette nouvelle.
Le topo?
Une escouade de Primaris appel le rédempteur à l'aide quand leur sergent, un "Marine originel" est victime de la rage noire.
Ca révolutionne rien, mais Asorath est bien écrit, les ennemis sont originaux, par contre les Primaris font un peu naïfs.
Astorath est une sacré Icone de Warhammer
Je note JaimeHaley/20

Extinction par Aaron Dembski-Bowden : Abbadon
ADB nous narre le massacre des Sons of Horus par les autres légions au sein de l'oeil de la terreur.
C'est sympathique, mais j'ai trouvé le tout assez pompeux.
Pas une mauvaise lecture, on parle d'ADB, mais trop de philosophie et de contemplatisme tue la philosophie et le contemplatisme.
Abaddon est une icone de Warhammer
Je note : Passidingue/20

Chevalier des Ombres par Aaron Dembski-Bowden : Talos
On retrouve la tant aimé (et à juste titre) Première griffe de la 10ème compagnie des Night Lords.
C'est un préquel direct à Chasseur d'âme et ça nous raconte une attaque de Blood Angels voulant récupérer l'épée de Talos.
C'est bien écrit, et au moins pour le plaisir de lire les aventures de Talos, Xarl et cie, ça vaut le coup d'œil.
Talos est une icone de la Black Library (c'est certain) de Warhammer (surement).
Je note : Nostalgie/20

Prodige de Josh Reynolds :  Fabius Bile
Rencontre entre Bile et sa création Mesuline.
Ca parlera au lecteurs de Reynolds, très sympathique.
Fabius Bile c'est du lourd.
Je note DommagequeReynoldssesoitbarré/20

Coeur de Feu de Gav Thorpe : Yvraine
Pas lu, je n'aime pas les Eldars.

L'Absolution des Épées par John French : Covenant
Cette nouvelle m'a réellement intrigué.
C'est un prequel aux "Guerres Horusiennes" du même auteur. Et du coup je vais aller les lire même si French, c'est pas trop ma came.
On suit une équipe au service d'un inquisiteur qui infiltre et détruit de un culte sur un monde cathédrale.
Un peu de WTF de temps en temps, mais j'ai trouvé la lecture prenante et agréable.
Covenant n'est pas une Icone de Warhammer pour moi.
Je note Jeveuxlirelasuite/20

Ensuite on a des nouvelles Age of Sigmar.
Attention, La traque des ombres et  Don divins ne sont pas dans la V.F alors qu'ils sont crédités sur le site de la BL.
De plus Rats de cale, La danse des cranes et Les vieux Us ont déjà été publié en VF dans Sacrosaint et autres histoires

On n'a donc que deux inédits:

Chroniqueurs, Sans Surveillance par David Guymer : Gotrek
Une histoire de Gotrek.
J'ai pas vraiment aimé. Le Gotrek de Guymer ne ressemble pas au Gotrek de Nathan Long (ma version préféré), Maneleth est plutôt un bon personnage.
Mais bon, il n'y a pas beaucoup d'humour et ce n'est pas très bien écrit de manière globale.
Je pense que la BL ferait bien d'enlever Gotrek de l'escarcelle de Guymer.
En plus, je l'avais déjà constaté dans Tueur de Goules, mais il ya beaucoup de coquilles fluff.
Gotrek est L'Icone de Warhammer avec un grand I
J'ai noté médiocre/20

Les Fantome de Desmenus de Josh Reynolds : Gardus Ame d'acier.
Reynolds clôture ainsi ses récits sur Gardus.
Et comme dans ses romans sur le personnage, Gardus ne m'inspire aucun intérêt.
Par contre comme toujours, les "méchants" sont particulièrement réussis.
Après l'Ordre de la Mouche, et L'homme-Bête mangeur de fantômes, le méchant de cette nouvelle est plus qu'original, et surtout inattendu (même si logique avec le Fluff AOS)
Un petit coté Lofcraftien dans le récit et un peu de nuances dans le monde d'AoS
Gardus est une icone d'AoS (et encore), pas de Warhammer
J'ai noté Sympathique/20

Bref, un recueil anecdotique.
Pas idéale pour les débutants, trop de doublons pour les vétérans.
Je ne vois pas trop l'intéret.
Et surtout trop de personnages ne sont PAS iconiques à Warhammer.
Bref, j'ai chroniqué ce recueil plus pour avertir l'éventuel curieux de garder son argent sur son Livret A plutôt que de l'investir dans ces histoires plutôt anecdotiques.

Ps: Il est tard, je me relirai demain  Wink
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 650
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par - Talos - Mar 1 Déc 2020 - 11:14

+1 pour ce retour complet et parsemé d'humour, je me suis marré rire1


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2311
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Anton Narvaez Mar 1 Déc 2020 - 12:06

- Talos - a écrit:+1 pour ce retour complet et parsemé d'humour, je me suis marré rire1

Dans ce cas je te conseil fortement les critiques de Schattra sur le Warfo.
Elles sont exceptionnelles.
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 650
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Rhydysann Mar 1 Déc 2020 - 18:48

Tout comme Talos.^^
C'est vrai qu'on aime ou non certains personnages (ou romans) que tu cites il faut avouer que ce recueil ne contient pas beaucoup d'histoire sur des icônes WH40K/AOS

En tout cas bravo pour avoir fini ce recueil que tu n'as que très peu apprécié, pour un recueil j'aurai abandonné.

Anton Narvaez a écrit:Dans ce cas je te conseil fortement les critiques de Schattra sur le Warfo.
Elles sont exceptionnelles.
Clairement, ces critiques sont très souvent très bien écrites pour le coup.


L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1818
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Emperor Dim 6 Déc 2020 - 18:38


NOUVELLES 40K

ENDURER - Chris Wraight
Nouvelle plutôt banale sur un random de la Death Guard. Je n’aime pas particulièrement ces boîtes de cassoulet ambulantes donc aucun intérêt à mes yeux, si ce n’est :
Spoiler:
le petit trick de la double timeline qui nous présente non pas un ennemi impérial transhumain mais bien le même perso avant sa corruption, lorsqu’il était un SM fidèle à l’Imperium.
A noter : jamais vu un SM aussi exténué que dans ce texte ^^


EXÉCUTION - Rachel Harrison
Un assaut de forteresse assez classique au cours duquel nous sont présentés la commissaire Severina Raine et son équipe de gardes impériaux atypiques. Une histoire qui présente bien peu d’intérêt si on a déjà lu le roman, qui lui nous introduit bien mieux les personnages en question. Autrement, c’est une introduction correcte, sans plus, où l’on apprend notamment comment la psyker du groupe devient aveugle.


LA BATAILLE DE MARKGRAAF - Justin D Hill
Texte passable dont je retiendrai surtout ces Cadiens à la petite semaine et cette fin ouverte totalement WTF qui transpire abondamment de pensée positive et ne conclue… rien du tout. Quelques moments sympathiquement crades quand même.


LE MOINDRE DÉTAIL - Sandy Mitchell
Très bon texte sur… Jurgen, le bras droit malodorant du fameux commissaire Ciaphas Cain ! Très drôle (on est dans la tête de Jurgen), excellemment écrit, intrigue mineure - il va au ravitaillement pour améliorer l’ordinaire de Cain xD - mais intéressante et bien menée. C’est original car on ne voit pas du tout Cain, même si son influence est palpable. Le flegme négligé de Jurgen ressort d’autant mieux avec ce point de vue à la première personne, c’est savoureux. Mon coup de cœur de ce recueil !


L’EMPREINTE DE LEUR VIE HANTE LES RUINES DE LEUR CITÉ - Dan Abnett
Déjà lu, il y a longtemps, je ne m’en souvenais plus trop donc on va dire que ça passe. Cela dit la nouvelle est excellente, bien écrite, drôle aussi, et prend place entre le premier et le second livre de la série, à une époque où tout ce beau monde était encore en vie (cet effet nostalgie bordel larmes ) et où Gaunt était encore mal vu de son régiment (coucou Rawne). On a ici un colonel-commissaire qui doute aussi, qui hésite à abandonner le commandement de ces Taniths récalcitrants pour se trouver une place plus tranquille et mieux considérée à l’Etat-major, comme l’ont fait la plupart de ses collègues carriéristes. Par contre oui, les flashforwards d’Abnett ne plairont pas à tout le monde, et notamment pour tout ce qui a trait à ce Gaunt gros bonnet qui était destiné à prendre la relève de Slaydo comme maître de guerre…


MISÉRICORDE - Danie Ware
Médiocre. On dirait que c’est toujours la même chose avec cet auteur : une escouade de soeurs de bataille lâchée à la one again sur une planète inconnue, adjonction d’un vernis de mystère qui ne trompera personne, puis au final les sistas traitent la menace bien bourrine de manière caricaturale. Suivant.


AIGUILLON REQUIERT ÉPERON - Dan Abnett
Déjà lu. Sympathique nouvelle prenant place entre les trilogies Eisenhorn et Ravenor et dans laquelle on retrouve l’élève et le maître exceptionnellement réunis pour l’occasion : un conciliabule que tente d’empêcher une puissante secte hérétique. On retrouve ici toute la fine équipe (Harlon, Kara, Patience, Mathuin et sa gatling…) et surtout un Gregor bougrement badass Cool


L’ÉPAVE - David Annandale

Un jeune et inconsistant commissaire Yarrick qui finit par se retrouver à la tête d’une poignée de soldats de la Légion d’Acier d’Armageddon. Les grosses ficelles habituelles d’Annandale, avec notamment un cas d’école d’exécution sommaire xD, mais la fin, pleine d’émotion, est d’une justesse rare et rehausse pas mal le niveau de la nouvelle.


LES SACREMENTS DE LA SOUFFRANCE - Nick Kyme
Minuscule texte sur les Salamanders auquel je n’ai rien compris. Une obscure séance de torture entre SM (space marines, hein) qui se révèle n’être en fait qu’un rite d’intronisation masochiste ? Surprised


HIÉRARCHIE - Graham McNeill
Déjà lu. Nouvelle tout juste convenable dans laquelle Uriel Ventris n’est encore qu’un simple sergent aux ordres d’un capitaine dont il héritera de la place et du stuff. Son peloton d’Ultramarines est chargé de saboter un pont que les Night Lords veulent eux conserver intact…


LE CRÉPUSCULE DE L’ESPOIR - David Annandale

Pour moi, rien à en tirer. Annandale revisite la légende du Hollandais volant à la sauce spatiale, mais c’est juste beaucoup trop surnaturel…


RÉDEMPTEUR - Guy Haley

Le bourreau Astorath continue son petit bonhomme de chemin à travers l’Imperium  - en suivant une musique (??), ça fait très Tokien tout ça - et arrive face à sa prochaine victime, qui est évidemment un BA ayant sombré dans la Rage Noire. La nouvelle est plutôt moyenne, tant pour ce qui est du style que du scénario. Le haut chapelain, un perso pourtant iconique, ne brille pas particulièrement non plus par son charisme ou sa badassitude. Autrement, on a quelques réflexions sur les effets de la Rage Noire sur les Primaris, mais ça s’arrête là, l’auteur ne se mouille vraiment pas. Bof.


EXTINCTION - Aaron Dembski-Bowden
Revoilà notre Abaddon je-m’en-foutiste, ici occupé à regarder les vestiges des SoH se faire attaquer par leurs ex-alliés des autres légions renégates. L’histoire prend place avant La griffe d’Horus donc. Le style est top, comme toujours, mais ADB en fait un peu trop, l’écriture m’a paru prétentieuse : l’auteur introduit des quidams avec force grandiloquence, tout ça pour faire davantage mousser le premier capitaine qui survole tout ce beau monde avec le stoïcisme du vrai guerrier, lui. Une vision d’Abaddon à laquelle je n’adhère toujours pas.


PRODIGUE - Josh Reynolds
Une nouvelle bien écrite, techniquement c’est vraiment pas mal, mais le sujet (Fabius Bile) et ses circonvolutions de détraqué pseudo paternaliste ne m’intéressant aucunement, je l’ai plutôt survolée.


VOILE DE TÉNÈBRES - Nick Kyme
J’avais sciemment évité La Chute de Damnos à l’époque, et la lecture de cette nouvelle qui lui fait suite vient me rappeler la sagesse de cette décision d’alors. Les SM n’y ont absolument aucune prestance (et pourtant on y voit Marneus Calgar) et le scénario est par trop ordinaire.


CŒUR DE FEU - Gav Thorpe
"Et bien pas étonnant que leur espèce ait pratiquement disparue"
Un jeune gommeux eldar, nobliau décadent par excellence, entraîne ses petits camarades dans une chevauchée antigrav téméraire qui les mettra tous aux prises avec une écrasante force nécron. Un texte plat et assez médiocre, je l’ai lu d’une manière très détachée.


FAUTE DE SANG - Chris Wraight
Nouvelle sympathique dans laquelle on retrouve le Custodien de la série Vaults of Terra, et dont l’action précède le premier tome. Dans cette histoire qui commence par une partie de chasse sur Terra puis se poursuit avec un interrogatoire intéressant, on aperçoit également le capitaine-général juste avant qu’il n’ordonne à son ordre d’aller ramener les sœurs du silence. Bien aimé le mini twist sur la cible réelle du Custodien aussi. Par contre, pas compris la réelle nature de cet ennemi plurimillénaire.
Spoiler:
Un agent d’Abaddon ? C’est à lui qu’ils font allusion quand ils disent "Il arrive." ?


ARGENT - Chris Wraight
Où l’on apprend comment un chapelain des Imperial Fists en vient à offrir son crozius, une relique mineure de son chapitre, à une interrogatrice sous le prétexte qu’elle aura réussi à faire sa part au combat à ses côtés… Autant tout cela est bien ridicule, autant la nouvelle est vraiment sympa en soi. On y voit notamment le précédent maître de l’interrogatrice (avant qu’elle ne rejoigne l’inquisiteur Crowl comme on le voit dans Vaults of Terra), un seigneur inquisiteur plutôt convaincant, puissant et très brut de décoffrage. J’aime ^^

Mais surtout, on a le droit à une remarquable description de la toute puissance de l’Astartes en vue subjective humaine, via la vision de l’interrogatrice qui se trouve pour la première fois en présence de transhumains alors qu’elle est chargée de suivre au combat l’escouade d’Imperial Fists du chapelain. Déjà elle est à deux doigts de mourir dès le débarquement depuis leur Storm Eagle en vol stationnaire ^^ (n’étant pas capable de faire des bonds magistraux comme les SM), puis elle doit en permanence sprinter pour les suivre, elle est au bout du rouleau dès les premières dizaines de secondes de cette action de faible intensité alors que l’escouade agit en conditions réelles et ne fait rien non plus pour l’attendre. C’est super bien retranscrit, elle est estomaquée par leur brutalité, par le bruit abominable de leur armement et par les cris de guerre surpuissants du chapelain qui paralysent l’ennemi sur place. Elle n’en revient pas quand elle les voient défoncer les murs pour passer, hallucine quand les ennemis s’entêtent à vouloir combattre de tels monstres… Quel point de vue exceptionnel, ça devrait toujours être traité comme ça bordel, c’est génial.


L’ABSOLUTION DES ÉPÉES - John French
Là encore une nouvelle qui est un prologue à une série, en l’occurence les Guerres Horusiennes. On peut pas dire que je suis fan des péripéties de ce texte. Par contre j’ai bien aimé la morale de l’histoire, basée sur cette maxime bien connue de 40K : "L’innocence ne prouve rien. ". Que devient un hérétique qui ne l’est pas par conviction mais parce qu’il a été manipulé par un Inquisiteur radical en pensant faire le bien au nom de l’Imperium ? Je vous laisse deviner, mais j’ai bien aimé cette fin forte en émotion et quasi "humaniste", toute proportion gardée, une valeur incarnée par la sympathique psyker de cette suite inquisitoriale. Par contre Covenant est toujours un insupportable taiseux sans charisme xD


CHEVALIER DES OMBRES - Aaron Dembski-Bowden
Déjà lu. Je reposte ma critique de l’époque :
Bref mais passionnant récapitulatif de toutes les étapes qui se sont succédées pour faire de ce jeune ganger paumé le transhumain cynique chef de Griffe que l'on connait bien. Mention spéciale à ces scènes qui ne peuvent que flasher aux yeux du hobbyiste fan de fluff, avec un Talos sur le billard pour la pose de son deuxième cœur, ossmodula, carapace noire et cie.  
Le reste de la nouvelle laisse augurer la suite de la série : une team avec de vraies personnalités, malédiction du père génétique, une belle épée relique... et des Blood Angels déjà voués à êtres les souffre douleurs de leurs tortionnaires-voleurs préférés. Pauvres scouts sous-équipés ^^ 


DÉLIVRANCE - Gav Thorpe
Déjà lu dans un vieux White Dwarf du début des années 2000. Ils abusent quand même, je m’attendais à une nouvelle exclusive, et bah non ><
Malgré tout le texte est sympa : les Last Chancers tiennent une cité impériale face à un assaut tyranide, avec Kage et Schaeffer qui défouraillent à tout-va. Schaeffer c'est l'epicness incarnée n'empêche, pas sûr que Sly Marbo gagne dans le cas d'un duel entre les deux xD
Autrement le texte est peut-être un peu daté (mais pour moi à 40k c’est une qualité de toute façon) mais vraiment sympathoche à la lecture, surtout avec tout ce langage fleuri propre aux affreux jojos des légions pénales. Hâte de lire le premier roman en Janvier !



NOUVELLES AoS

Osef le plus total donc nouvelles superbement ignorées ^^



NOUVELLES WARHAMMER BATTLE CHRONICLES Surprised

CHRONIQUEURS - David Guymer
Là ils sont durs… Oho des nouvelles inédites Battle ! Arf y’en qu’une. Heyhey mais c’est sur Gotrek & Felix. Ah mais merde elle fait 5 pages… C’est honteux ma bonne dame, honteux.
Vraiment trop court pour en dire grand chose, malgré tout l’ambiance du Vieux monde est là, tout ça me rend nostalgique. J’aimerais tant voir les derniers romans de la série traduits en français…



Recueil noté Moyen. C’est pas l'anthologie de l’année c’est sûr, avec du déjà lu réédité ici dans des proportions vraiment pas négligeables, même si ces republications sont en majorité de très bons textes.
Pour le reste, pas mal de textes médiocres ou tout juste moyens quand même, avec toutefois quelques nouvelles sympathiques parmi les inédites (dont la géniale avec Jurgen) qui à elles seules justifient cette copieuse lecture à mes yeux. okay



L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4582

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Anton Narvaez Lun 7 Déc 2020 - 19:31

Concernant la nouvelle de Wraight.
Je pense que l'auteur parle de

Spoiler:
La main d' Abaddon, teasé à la fin du premier Tome de Dawn of fire

Haley et Wraight ont visiblement bossés de concert sur le sujet.
Et un référencement de ce personnage ne me surprenderai pas outre mesure.
D'ailleurs je suis prêt à parier que Wraight aura son mot à dire da's Dawn of Fire (Je parrirai sur le tome de conclusion).

Je suis globalement d'accord avec tes reviews.
Mais je trouve ton avis général bien indulgent.
On a pour moi, le pire recueil publié par la BL à mes yeux.
Seul Mitchell, Haley et Wraight sortent du lot.
Abnett reste agréable à lire, mais il cabotine beaucoup.
Il use trop de fan service et de retcon à mon goût.
On sent que c'est un auteur de comics tant ce média transpire sur ces deux nouvelles (surtout celle sur Gaunt).
D'ailleurs, la comicsisation de la BL est un sujet à mes yeux.
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 650
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Emperor Mar 8 Déc 2020 - 0:04


Tu parles du raptor avec la lance de kéké qu'ils avaient introduit lors de Vigilant ? Je l'avais déjà oublié celui-là Razz


Sinon honnêtement je n'ai pas trouvé ce recueil particulièrement mauvais non plus. Bon il faut dire que c'est un format que j'aime bien aussi. Mais j'ai fait le compte, en segmentant ça donne 6 nouvelles que j'ai trouvé nulles, 9 moyennes et 7 bonnes. L'écart-type se situe donc autour du moyen, même si l'aspect réédition aurait tendance à minorer davantage la note et qu'il reste aussi l'inconnue des nouvelles AoS, que je n'ai pas lues.
Mais je n'ai pas trouvé le recueil Croisade et autres récits meilleur que celui-ci par exemple.

Autrement je vois ce que tu veux dire avec Abnett, et je suis d'accord pour dire que son écriture a changé, en moins bien (y'a qu'à voir les derniers Gaunt ou encore ses derniers Horus Heresy). Même si je suis certainement plus conciliant avec lui, que ce soit par nostalgie à l'endroit de persos qui ont bercé mon adulescence ou du fait de ses qualités littéraires indéniables qui compensent largement ces quelques errements ? Dur à dire ^^ Mais ce qui est sûr c'est qu'à mes yeux le gars est passé d'excellent auteur à bon auteur.

Par contre tu entends quoi exactement par comicisation dans ses textes ? Autant sur les primarques je vois bien le phénomène, ou encore lorsqu'on se confronte au style visuel déchéant de Neil Roberts... mais je ne suis pas assez versé dans le comicverse pour voir le lien ici.



L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4582

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Anton Narvaez Sam 12 Déc 2020 - 19:08

Emperor a écrit:
Tu parles du raptor avec la lance de kéké qu'ils avaient introduit lors de Vigilant ? Je l'avais déjà oublié celui-là Razz

Non non, je ne parle pas de Haarken Worldclaimer (qui je crois n'est jamais apparu dans un récit BL)
Je parle de lui:
https://wh40k.lexicanum.com/wiki/Hand_of_Abaddon_(Figure)

Par contre tu entends quoi exactement par comicisation dans ses textes ? Autant sur les primarques je vois bien le phénomène, ou encore lorsqu'on se confronte au style visuel déchéant de Neil Roberts... mais je ne suis pas assez versé dans le comicverse pour voir le lien ici.

C'est là que je regrette d'avoir parler de comics tant la réponse à ta question est complexe.
Je dirai qu'il a une narration devenu très spécifique:
Les relations entre les personnages (Rawne et Gaunt par exemple) sont souvent des archétypes de comics.
Leurs évolution d'un point A à un point B ( à croire que TOUS les personnages ont des sous-quetes L'héroïsation à outrance de personnages (Mkoll)(Meme si on avait déjà ça dans Frères du Serpent))
Les évènements dans l'entourage des protagonistes, notamment des membres de la famille qui deviennent méchants (Coucou Gol Kolea)
La continuité rétroactive, Impossible pour Abnett de ne pas introduire des personnages dans ses flashback, alors même qu'ils on été créé à posteriori (Merrt)

Bref c'est surtout un ressenti global, une impression de voir de grosses ficelles dans le récit.


Mais ce qui est sûr c'est qu'à mes yeux le gars est passé d'excellent auteur à bon auteur.

Ce phénomène a lieu depuis "Mon nom est carnage" à mon avis. MAIS paradoxalement, je trouve qu'Abnett nous sort des textes exceptionnels dans la narration ces dernier temps.
L'assaut du Mournival sur la porte Saturnine restera gravé dans ma mémoire comme une claque intersidérale que m'a mise Abnett sans le moindre préavis.
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 650
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer Empty Re: L'aigle et le marteau : Icones de Warhammer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum