Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_lcap50%Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_lcap0%Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_lcap50%Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_lcap0%Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_lcap0%Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_lcap0%Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Nico. Mer 9 Nov 2022 - 1:43

Présentation:

Version française du premier roman d'Aaron Dembski-Bowden sorti en 2009.



==> Le Sang Cadien Semi-Poche

Lorsque le monde sanctuaire impérial de Kathur est dévasté par le Chaos, les courageux Gardes Impériaux de Cadia sont envoyés pour le reconquérir. Le fléau de Nurgle s'est profondément installé sur la planète, forçant les Cadiens à se battre contre une légion d'innombrables d'infectés. Au milieu de la bataille, le capitaine Parmenion Thade se voit confier un improbable poste de commandement. Pourtant, il est loin d'imaginer ce qui les attend encore sur Kathur, et à quel point il sera vital d'y assurer la victoire.

320 pages • Novembre 2022 • ISBN 9781789996395 • Illustration de ???


Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden 01072513


Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10442
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Re: Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Rhydysann Jeu 15 Déc 2022 - 22:47

Suite à mes récents déboires avec la trilogie portant sur les favoris de l’Astra Militarum (enfin surtout de GW) de monsieur Justin D. Hill qui a réussi l’exploit de me provoquer une overdose cadienne  très forte, j’avais mais alors vraiment pas envie de lire de nouveau un roman portant sur ce régiment. Déjà que c’est sûrement l’un de ceux que j’apprécie le moins en matière de fluff et design. Malheureusement avec la nouvelle (heureusement) sortie de figurine de garde (dont je n’ai rien acheté) une multitude de bouquins portant sur ce régiment sortent. A tel point qu’à croire que c’est l’unique régiment  dont dispose GW.

Mais bon en tant que fan de la garde impériale ainsi que fervent pigeon de la BL je me devais de lire tout ce qui sort. Donc plutôt que de rester fâché avec les soldats aux yeux violets  j’ai voulu commencer par le roman qui allait pouvoir nous rabibocher. Je parle naturellement de « Sang Cadien » d’ADB. Une valeur très sûre que j’avais déjà débuté la lecture à l’époque en anglais avant de m’arrêter car je pensais que les livres WH40K avaient eu une chance d’être traduits en VF contrairement à leur homologue de WHB. Je ne lis pas le tarot impérial mais je prédis l’avenir de la BL si vous voulez.
Et grand bien m’en fasse car ADB et bien c’est ADB !

Certifié sans spoil.
Bonne lecture.


Scénario et mise en scène = 4/5


L’histoire prend place sur le monde saint impérial Kathur qui a été touché par la peste buboniqe de Nurgle, le fléau de l’incroyant. Une fois la population exterminée par cette dernière ou des cultistes, L'imperium qui avait mis l’ancien sacro monde en quarantaine décide de sauver la planète. Officiellement bien sûr il s’agit de sauver le monde d’un saint impérial ! Mais officieusement et bien vous verrez.

La force principale du bouquin c’est ADB ! Oui, oui l’auteur qui comme ma première lecture arrive au milieu du bouquin à changer l’histoire du tout au tout. Ce n’est que ma seconde lecture de cet auteur (après « la lance de l’Empereur ») mais à chaque fois je ne sais pas vraiment comment va se terminer l’histoire. Nous parlerons aussi de sa plume plus bas.

Mais ce roman peut aussi se targuer  de faire ce que Justin D Hills n’a pas réussi à faire en trois romans, soit poser un décor et faire évoluer ces personnages dans ce dernier. Ce TOUT en développant la culture cadienne et en montrant leur particularité. Et j’insiste (et insisterai dans la partie fluff) sur ce point. Même si certains personnages sont clairement des clichés (le général non cadien imbu de lui-même, le vétéran taciturne, le râleur comique, etc.…) comme tout clichés lorsque ces derniers servent le scénario et sont bien ancrés dans l’histoire je dis oui !

ADB a d’ailleurs fait ce que j’aime le plus dans la garde, présenté la diversité que peut contenir un régiment. Avec ce psyker que tout le monde déteste (thème aussi abordé dans « Severina Raine » que j’avais beaucoup apprécié.) ces chimères et sentinelles, son techno prêtre cadien et ces servitors ou bien encore se cher héros et capitaine du régiment qui possède un cyber mastiff.


- Style et écriture = 4/5


ADB à cette particularité de détailler et aborder certains points qui permet l’immersion du lecteur. Je vais avoir du mal à l’expliquer mais il a cette façon d’écrire qui le démarque de la majorité des auteurs du catalogue et qui a mes yeux fondent de lui un auteur du haut de panier. Ce sont ces petites attentions sur une scène anodine, un échange de dialogue, un retournement de situation minime, une précision anodine, un vocabulaire utilisé qui fait que la lecture de ces histoires est vraiment plaisante. Et ce à tout moment du roman, même à la fin.

Par exemple 14 chapitres pour un roman sur Nurgle. Un inquisiteur oui mais pas des trois plus grands Ordos.  Un commissaire qui ne comprend pas le jargon militaire Cadien. Etc…

Malgré cela j’ai trouvé ce roman moins plaisant que le « la lance de l’Empereur » sur certains points.  En fait surtout sur un point, les combats face aux Space Marines qui m’ont paru un peu poussifs et trop simple pour ces pauvres cadiens. Ironique alors que pour le moment il est l’un des seuls auteurs pour lequel je trouve son écriture portant sur les meilleurs guerriers de l’Imperium bien faite. Et c’est pareil du côté loyaliste qui aurait pu être un plus poussé, surtout pour une fois que c’est un chapitre hors SW/UM/DA/BA.


- Intérêt fluffique = 5/5


Oui, je dis oui !

Enfin des cadiens qui transpirent le professionnalisme et l’arrogance toute particulière de ces hommes (et femmes mais pas ici). Les soldats protecteurs de l'Imperium qui n’ont connu que la guerre depuis leur plus tendre enfance sont bien des super soldats, arrogant, renfermé (par exemple le 88ème refuse d’avoir un commissaire pas de leur origine) bourru et qui peuvent mourir  et ne sont pas invincibles (je précise pour D. Hill)

ADB le retranscrit dans son roman mais de la bonne façon. Plutôt qu’un Justin D Hills et ces G.I. Joe.
Je vous mets un petit extrait d’un commissaire étranger parlant à un capitaine cadien qui illustrera mieux mes propos :

-          Je crois, dit-il encore, être relativement bien instruit en matière de culture cadienne. Je sais que vos fusils vous sont plus précieux que vos épouses, que vous préférez tuer que faire l’amour, et que vous vous vanter de la dernière fois que ou vous n’avez pas dormi pendant cinq jours d’affilée pour gagner une guerre à vous seuls, les mains attachés dans le dos.

-          Vous nous connaissez si bien, dit Thade.

Le capitaine sourit de toutes ses dents, et un éclat malicieux passa dans ses yeux violets, sous l’implantation en V de ses cheveux noirs.

-          Mais pas assez bien, ajouta-t-il. Soixante-dix pour cent de la population de Cadia, adultes comme enfants, est enrôlée sous les drapeaux, et la plupart des cadiens ne se marient jamais. Nous avons des programmes nationaux de procréations pour maintenir le renouvellement de la population

-          C’est une plaisanterie ?

Thade continua de sourire, et ne répondit pas.


Un autre côté fluff que j’ai bien aimé aussi.

Spoiler:

Et sinon à la fin, info presque inutile.

Spoiler:


- Appréciation personnelle = 5/5


Dans une époque où je n’avais pas trop la tête à lire et surtout pas du Warhammer, j'ai terminé ce livre en deux jours. Autant dire que je l’ai apprécié. Certes Cadia n’est pas mon régiment préféré mais lorsque c’est si bien écrit qu’ici que je l’apprécie ou non n’a pas d’importance.

Je me répète mais le fait qu’ADB à mieux représenter ce régiment en un livre que son homologue en une trilogie me fait beaucoup rire, mais alors beaucoup rire.

C’est un très bon roman, non sans défaut mais un très bon roman quand même. Il aurait dû rester en bon roman. Mais d’un je ne peux pas me résoudre à lui mettre un seulement bon en comparaison des autres écrits sur Cadia et de deux il fait exactement ce que j’attendais de ce roman.

Noté excellent, fan de la garde ou de Cadia c’est pour vous.

Quelques maximes et phrases que j’ai bien aimé:

«  Ni replis ni défaite, ni débordés, ni encerclés »


- Cadia à l’air de quoi ?
-          Comme d’habitude, Taan, répondit  Thade en regardant la planète brûler. Elle a l’air invaincu »



-  La ferme, Taan
-          Je la ferme capitaine »


- Note globale = Total des points 18/20


Rabibochage effectué !
Pas de chance pour Andy Clarke il va devoir passer après ce livre. Déjà que son roman sur Célestine était assez mauvais.


Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1978
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Re: Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Brennus_Decimus Ven 16 Déc 2022 - 15:12

Eh bien, ... moi qui m'étais promis de ne plus me faire avoir par des romans Cadien (j'ai lu les 2 premiers qui m'ont paru bien moyen), tu me redonnes espoir avec ta review enthousiaste.

Il est vrai que presque tout ce qu'ADB touche se transforme en or .. des Night Lords aux Chevaliers Gris en passant par les Black Templars et même Angron. Si maintenant le gusse donne même un goût de caviar aux bidasses de l'Astra Militarum, où allons nous ?

Bon je sais ce qu'il me reste à demander à Papa Noel
Brennus_Decimus

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 141
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Re: Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Rhydysann Ven 16 Déc 2022 - 20:17

Brennus_Decimus a écrit:Eh bien, ... moi qui m'étais promis de ne plus me faire avoir par des romans Cadien (j'ai lu les 2 premiers qui m'ont paru bien moyen), tu me redonnes espoir avec ta review enthousiaste.
Après je surnote peut-être un peu ce roman mais c'est à remettre en condition. J'ai été tellement decu de mes dernières lectures cadiennes comme toi que je suis obligé d'être enthousiaste à propos de ce roman.


Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1978
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Re: Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Solaris Sam 17 Déc 2022 - 22:51

Merci Rhyd' ! Critique très constructive et agréable à lire, je me laisse tenter.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 485
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Re: Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor Lun 16 Jan 2023 - 23:58


Premier livre d’ADB, pas le plus abouti donc mais un bon premier jet quand même. On sent déjà tout le potentiel de l’auteur, que ce soit en termes de style, dans les dialogues, dans son sens du détail et de la mise en scène ainsi que dans sa capacité à produire de l’original, du badass et de l’intéressant à partir des éléments les plus basiques, souvent en les mêlant en un mélange détonant.

Sa narration à contre-courant est également intéressante. Pas de faux suspens ou de mise en tension forcée du lecteur, il nous annonce tout de go qui va mourir, avant même que l’action n’ait lieu. Idem pour les péripéties qu’il s’apprête à détailler, leurs conséquences sont souvent déjà établies en préambule.

Du coup, contrairement à beaucoup trop d’autres auteurs, il ne se prend pas trop au sérieux et ne monte pas en épingle les enjeux de son histoire ; et à raison, au vu de l’intrigue somme toute assez banale… Il se concentre ainsi sur la mise en application, l’un de ses points forts. J’aime bien.

On a aussi droit à un beau melting-pot des unités cadiennes, sans qu’on ne ressente à aucun moment le coté placement produit de la chose, aucun des persos présentés ne faisant office de figurant et tous ayant un rôle convainquant et en cohérence avec les autres unités.

En le lisant j’avais bien en tête les figurines, que ça soit le QG et son épée tronçonneuse, le radio avec sa grosse antenne, le mec au lance-plasma, le psyker assermenté, le technaugure, les sentinelles, les kasrkins…

Manquait plus que les escouades d’armes lourdes et une petite pincée de snipers ratlings et d’ogryns (j’aurais vraiment aimé voir ces derniers avec la vision d’ADB :/), et on avait la salade complète.


Il y aussi toutes ces petites originalités introduites dans l’histoire et qui nous pimentent un peu tout ça :

- le cyber mastiff du capitaine, un butin de guerre retapé par le technaugure du régiment

- la relation entre le psyker assermenté de la garde et l’archiviste de la Raven Guard. Très intéressant de les voir échanger sur leur domaine d’expertise commun, malgré des disparités de niveau et d’appréciation évidents entre les deux

- les règles d’engagement qui empêchent les troupes impériales d’utiliser leurs armes lourdes lors de la reconquête, afin de ne pas endommager les œuvres d’architecture sacrées qui foisonnent sur ce monde saint. Un frein qui introduit une bonne dose de challenge lorsque l'ennemi charge en nombre

- l’arrivée en cours de mission d’un commissaire hors sol pour chapeauter le régiment, et la réaction indignée de la troupe que cela entraîne :p


Par contre le livre n’est pas dénué d’éléments beaucoup moins mémorables :
Spoiler:


Noté Moyen+

On est vraiment pas loin du Bon, même avec toutes ces petites erreurs de jeunesse d'ADB car ça reste du détail alors qu'à côté de ça l'auteur démontre déjà une impressionnante maîtrise de l'écriture. Seulement l'histoire et les enjeux sont vraiment trop classiques, les combats trop bolt-pornesques et les ennemis vraiment, vraiment trop "bateau" pour moi. J'ai déjà subi bien trop de lectures de ce genre chez la BL :/

Côté cadien par contre c'était du tout bon (ou presque). Pour moi aussi on a probablement là le meilleur livre dédié à ces petits gars aux yeux couleur cassis à l'eau.

En plus, et pour finir sur une note positive, l'action prend place au cours de ce qui restera pour moi la seule et véritable XIIIème Croisade Noire d'Abaddon, celle de l'époque de la V3 et de la campagne Œil de la Terreur. Donc à partir de là, tout est pardonné Razz



Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4750

Revenir en haut Aller en bas

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Re: Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Rhydysann Jeu 19 Jan 2023 - 12:41

Je vois que l'on a peu prêt la même ressentie. Comme dit précédemment je l'aurais mis seulement bon mais en comparaison des autres lectures cadiennes c'est autre chose.
Tout comme toi les SM ont été mieux traité dans ces travaux suivants.

Je ne savais pas que c'était son premier roman d'ailleurs.

Si tu comptes lire "Cortège d'acier" tu vas être bien déçu.
+1


Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1978
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden Empty Re: Le Sang Cadien d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum