Sombrelames de Nick Kyme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

0% 0% 
[ 0 ]
57% 57% 
[ 4 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 7

Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Jeu 28 Juin 2012 - 3:39

Le 26 octobre 2012 la Black Library publiera en français un roman de la série Un Roman des Armées de l'Empire : Sombrelames de Nick Kyme.
Ce roman, dans sa version originale en anglais porte le titre de Grimeblades et a été publié en août 2010.

Présentation :


==> SOMBRELAMES de Nick Kyme

Les orques et les gobelins ont envahi l’Empire, semant derrière eux la mort et la destruction. Dieter IV, en empereur incapable, régit à la situation en fuyant à Altdorf. Alors que les comtes électeurs se disputent, un homme décide de prendre les choses en main : il s’agit du Prince Wilhelm du Reikland. Le prince rassemble une armée de courageux chevaliers et soldats. Parmi eux se trouvent les Sombrelames, des vétérans hallebardiers ayant survécu aux plus terribles batailles. Ensembles, ils marchent vers le nord, à la rencontre de l’armée d’un ignoble chef de guerre gobelin. Pendant ce temps, certains complotent à la chute de celui qui pourrait bien devenir le sauveur de l’Empire… La vie de Wilhelm ne tient qu’à un fil, et avec elle la survie du genre humain !

November 2012 • eBook, digital download • ISBN 9780857878397





- Ci-dessous, couverture originale de l'édition en anglais :



logo1 kyme


Dernière édition par Horus Lupercal le Lun 4 Mar 2013 - 5:06, édité 5 fois
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Sanguinius le Jeu 28 Juin 2012 - 9:26

Une période relativement peu connue mais riche en évènements. Par contre, Guillaume, c'est Wilhelm, ce serait plus sérieux, non ?


bloodangels Il n'y a que la mort qui n'a pas de solution. bloodangels
sanguinius
avatar

Sanguinius
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1442
Age : 26
Localisation : Baal, Nice, le Grand Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Corax le Jeu 28 Juin 2012 - 12:19

Je ne connaissais pas ce livre, si il est de la même trempe que les autres livres sur les Armées de l'Empire, pourquoi pas l'acheter aussi.


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6740
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Sam 22 Sep 2012 - 4:45

Le roman Sombrelames de Nick Kyme est en précommande depuis hier sur le site web de la Black Library France.

La cover officielle française :


logo1 kyme
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Mar 25 Sep 2012 - 4:00

Marrant ça, pour le moment 24% des membres du forum sont favorables à l’achat de ce roman mais personne n'ose s'exprimer dessus comme si le fait de lire un roman Warhammer était considéré comme une maladie honteuse... Rolling Eyes
Je tiens à vous rassurez tous, je ne fais pas de discrimination et je suis moi-même un amateur des romans Warhammer Battle. J'aimerai beaucoup pouvoir en discuter avec vous et avoir vos avis.


horus

Sinon en attendant, petit focus hier sur la partie en français du blog de la Black Lib avec un extrait en prime :

La semaine dernière, nous vous avons promis de vous en dire un peu plus sur Sombrelames, le nouveau roman Warhammer de Nick Kyme. Pour vous mettre en appétit, voici un petit avant-goût de ce qui vous attend :

Une silhouette venait de franchir la crête des montagnes entourant la Porte de Fer, et se dirigeait droit sur le roi, au petit trot, à une allure régulière. C’était un nain ; il gonflait les joues tout en courant. Sa cuirasse était fendue et son heaume portait la marque d’un coup de massue.
Des six messagers du roi, il était le seul à revenir. Il avait un étui à parchemin glissé dans la ceinture. L’œil perçant de Bragarik vit aussitôt le sceau de cire marqué de l’écusson impérial de l’empereur Dieter IV.
« Faites place ! » rugit-il. Les cornes mugirent, transmettant son ordre, et l’arrière-garde naine s’ouvrit comme un océan de métal pour laisser passer le messager.
Le courrier approcha, en reprenant lentement son souffle. Bragarik le regarda approcher, mais son attention était ailleurs. Il jeta un regard de côté, sur le flanc est de son armée qui se disloquait peu à peu sous les coups de boutoir d’une troupe de chevaucheurs de sangliers orques.
Drengk était enroué à force de crier pour couvrir les roulements des tambours et les hurlements des thanes qui se ruaient en renfort afin de colmater les brèches.
Une troupe de Brise-fer lourdement armés se mettait déjà en place afin de barrer la route aux orques et à leurs sangliers ; ils plantèrent fermement leur bannière en terre.
« Parle ! Vite ! » lança le roi d’une voix rude.
Sans mot dire, le messager lui tendit le parchemin.
Bragarik se pencha, le lui prit des mains, fit sauter le sceau, déplia le message et le parcourut rapidement. Son espoir s’évanouit, et le profil de granit du roi s’assombrit, comme aspergé de vitriol. Son poing se serra, froissant le parchemin qu’il laissa tomber sur le sol.
Il se tourna vers Skane. « Sonne la retraite.
— Thane-roi ? »
La barbe de Bragarik frémit d’une telle rage que les anneaux et les barrettes de métal qui ornaient ses tresses tintèrent en s’entrechoquant.
« Fais ce que je te dis ! »
Se retournant en direction des marteliers, il laissa son regard errer au-delà du rempart de boucliers.
« La journée est perdue… » grommela-t-il pour lui-même, avant d’ajouter, d’une voix plus basse et vibrante de haine : « Et les anciens serments ont été rompus. »
Skane brandit la bannière du bastion et donna le signal de la retraite. Partout sur le champ de bataille retentirent les sonneries stridentes des cornes et le roulement des tambours. La première ligne s’amincit pour devenir la longue hampe d’un marteau de guerre, tandis que les plus rudes combattants de l’armée naine s’interposaient entre les orques et leurs frères, afin de protéger leur départ. Ils se retirèrent lentement, à contrecœur. Le roi Bragarik fut l’un des derniers à partir.
Dans leur sillage, les corps de leurs frères nains tombés au combat apparaissaient peu à peu, couchés sur un tapis de lames brisées et de flèches perdues. Des débris de boucliers dépassaient du sol imbibé de sang, comme des dents à moitié arrachées. Des heaumes oubliés semblaient de misérables pierres tombales. Les peaux-vertes gisaient également en grand nombre, avec les carcasses de leurs bêtes mortes. Déjà, leur puanteur commençait à se faire sentir et un relent de décomposition planait dans l’atmosphère.
Bragarik fit la grimace en contemplant le charnier.
Drengk n’avait plus de voix. Il griffonnait silencieusement dans son livre du souvenir, le Livre des Rancunes du bastion, son Dammaz kron, dans lequel toutes les offenses faites à ses nombreux clans étaient consignées.
Il y avait fort à parier qu’avant la fin de cette journée, plusieurs sombres chapitres y auraient été ajoutés de la main de son gardien des rancunes.
L’amertume au cœur, les nains abandonnèrent le champ de bataille. Leurs marteliers et leurs Brise-fer protégeaient leur retraite, mais les peaux-vertes ne les poursuivirent pas. La Panse n’était pas venu là pour se repaître de chair naine, et il n’avait aucune intention d’entamer le siège d’une imprenable forteresse. Ainsi, les nains se retirèrent, et la route des terres qui s’étendaient au-delà du col s’ouvrit. La route de l’Empire et des vastes territoires du plus grand royaume des hommes.
Dans un grondement métallique, la Porte de Fer se referma hermétiquement, et les derniers guerriers du roi Bragarik vinrent se ranger auprès de leurs frères survivants, dans le grand hall obscur.
« N’allumez pas, » lança sèchement le roi aux serviteurs qui s’apprêtaient à enflammer les torches. Les nains n’ont aucun besoin de lumière pour voir.
« Ayons une pensée pour nos frères tombés, » dit-il d’une voix forte, qui semblait plus sonore encore dans l’obscurité. « Souvenons-nous de nos morts. Et n’oublions jamais que nous avions demandé de l’aide et qu’on ne nous l’a pas donnée. De nos jours, les hommes n’ont plus d’honneur. Ils brisent les anciens pactes conclus par le haut roi Kurgan. Ils jettent le déshonneur sur son nom. » Le roi avait le souffle court et rapide. Il peinait à contenir sa colère. « Laissez passer les grobis, les urks, et les trolls. Qu’aucun ranger ne s’oppose à leur avancée, qu’aucune tour de guet n’avertisse quiconque de leur approche. Que les umgis se débrouillent tout seuls, » proclama-t-il d’une voix tellement acide qu’elle aurait pu attaquer une plaque d’acier. « Qu’ils cherchent secours auprès de leurs propres frères pour combattre les peaux-vertes. Cette fois-ci, les dawis ne viendront pas. Non. Nous ne viendrons pas. »


Venez nous rendre visite vendredi prochain pour une interview de Nick, dans laquelle il nous en apprendra un peu plus sur ses projets à venir, sa présence au Games Day France, et Nocturne, le troisième volet de sa série consacrée aux Salamanders.

Source = Black Library France


logo1 kyme
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Kairos le Tisseur le Mar 25 Sep 2012 - 6:34

Ce roman me tente bien mais je ne connais pas trop bien le style de Nick Kyme, à part dans ses romans sur les Salamandres vertes.
Je vais tester pour voir. What a Face
avatar

Kairos le Tisseur
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 653

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par uther33 le Mar 25 Sep 2012 - 9:27

Kairos le Tisseur a écrit:Ce roman me tente bien mais je ne connais pas trop bien le style de Nick Kyme, à par dans ses romans sur les Salamandres vertes.
Je vais tester pour voir. What a Face

Je rejoins l'emplummé sur ses remarques.

Je rajouterai que la BL n'a pas sorti beaucoup de best-sellers dans les Warhammer Battle et cela serait même l'inverse. Il va falloir que Nick se décarcasse (comme ducros) .... Sinon, le résumé m'a l'air pas mal ... wait and see


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 47
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Sam 29 Sep 2012 - 4:21

Voici une petite interview postée hiers sur la partie en français du blog de la Black Library :

Comme promis en début de semaine, nous avons mis la main sur Nick Kyme pour lui poser quelques questions sur ses nouveaux ouvrages et sa présence au Games Day France de cette année.

Nous connaissons tous l’incroyable trilogie du Tome de Feu. En quoi cela diffère-t-il d’écrire pour Warhammer et Warhammer 40,000 ?

D’une certaine manière, écrire pour Warhammer est plus simple car l’univers est moins vaste (un seul monde, a comparer avec une galaxie entière !), mais bizarrement, l’ampleur des récits est exactement la même. Et même si j’adore écrire dans les deux univers, j’ai toujours l’impression de retrouver un vieux copain quand je retourne dans le monde de Warhammer. Mon premier contact avec le jeu de stratégie a été avec la boîte de jeu “Hauts Elfes contre Gobelins”, et cet univers aura toujours quelque chose de spécial à mes yeux. C’est étrange, car le ton des deux univers est finalement très similaire, sombre, superstitieux et médiéval. Et c’est ce qui fait la spécificité de ces univers, la saleté, la crasse, la pénombre. La vraie différence est que Warhammer est un univers plus personnel, dans lequel la mort survient par la lame d’une épée plutôt que par le canon d’un bolter.

Qu’est-ce que ça fait de voir ses propres livres traduits dans une autre langue ?

Ça fait des frissons dans le dos ! Ça fait toujours bizarre d’imaginer un livre en anglais traduit dans une autre langue. L’idée même que les mots que j’ai écrits soient lus dans d’autre pays, et dans d’autres langues, est à la fois incroyablement excitante, mais me remplit d’humilité. Je me demande toujours quels changements subtils vont modifier le sens de l’histoire, et si l’action et l’atmosphère vont rester les mêmes… Mais cela me rend en tout cas très fier, et je mets un point d’honneur à garder un exemplaire de chacun de mes romans traduits, même si je ne peux pas les lire (j’essaye quand même, de temps en temps…).

Quel a été ton moment préféré du Games Day cette année ?

Cette année je suis resté cantonné à la zone de dédicaces. Ce qui m’a le plus impressionné, ça a été de voir ces queues sans fin de gens venus se faire signer leur exemplaire de leur roman préféré. Games Day donne toujours l’occasion de discuter avec les fans, de répondre à leurs questions, et de les écouter parler de leur passion pour Black Library. C’est très gratifiant, et encore une fois, cela force à rester humble.

Qu’attends-tu du Games Day France ?

Ce sera la première fois que je me rends à un Games Day France. Chaque pays est différent, et je suis vraiment curieux de voir quelle sera l’ambiance à Paris. Et puis je suis vraiment impatient de rencontrer les fans français et d’en apprendre un peu plus sur ce qu’ils aiment, et sur ce qu’ils attendent de BL. Et puis avec un peu de chance, j’aurai aussi quelques bouquins à signer.

Merci Nick

Vous pouvez d’ores et déjà pré-commander votre exemplaire de Sombrelames. Et rendez-vous à Games Day !


Notre topic consacré au Games Day 2012 France par ICI d) Games Day 2012 France (28 octobre)


logo1 kyme
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par gotrekgurnisson le Sam 3 Nov 2012 - 11:25

J'ai assez aimé le roman sur fond d'invasion de l'empire par les peaux vertes. Beaucoup de morts , des villages et des villes rasées . Batailles d'assassins , de la trahison , de la dissension au sein de la caste dirigeante de l'empire , un empereur décadent et indolent .
Spoiler:
Le seul regret est que l'auteur ajoute une unité de nains des montagnes grises aux renforts de l'armée impériale mais qu'il laisse l'idée de cotée pendant les batailles , les nains sont complétements occultés ainsi que les halfings...


Y va y avoir de la baston l'humain...
avatar

gotrekgurnisson
Scout
Scout

Messages : 99
Age : 41
Localisation : Karak Kadrin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Sam 3 Nov 2012 - 11:33

Merci pour ce premier retour gotrekgurnisson ! okay

J'avais oublié de rajouter à ce sujet le sondage d'appréciation du livre, maintenant c'est fait.
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Lun 4 Mar 2013 - 5:05

Voilà, j'ai attaqué ce matin le roman Sombrelames de Nick Kyme et ça dépote du feu de dieu !
L'introduction met en scène une bataille entre des nains et des orques au Col du Feu Noir. On sent bien que Nick Kyme est un spécialiste des nains car il en parle avec connaissance.
Ensuite le premier chapitre du roman nous introduit de façon magistrale dans une récit sombre et violent, en mettant en scène les fameux Sombrelames du titre à une bande d'hommes-bêtes.
Pour le moment c'est du tout bon, bien écrit, traduction fluide et dynamique (de Nathalie Huet, que je ne connais pas), de l'action et des personnages bien campés, cela s'annonce comme un très bon roman Warhammer d'entrée de jeu...
Smile



logo1 kyme
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Sire Lambert le Lun 4 Mar 2013 - 10:32

Mouais... J'ai trouvé ce roman vraiment pas terrible.

- Des batailles racontées comme des rapports de bataille de White Dwarf (il manque juste les jets de dés), avec des lignes de bataille bien constituées, des unités bien carrées qui jouent bien sagement le rôle qu'elles jouent sur une table de Warhammer, des Fanatiques gobelins qui surgissent d'une unité au nombre de ... 6 (là, je vous jure que j'ai éclaté de rire), des unités prises de flanc et qui cèdent à la panique (on imagine le jet qui a donné double 6)... etc.
- Des personnages sans profondeurs, on finit par se perdre et à se demander qui est qui.
- Une intrigue qui n'est qu'un prétexte pour mener le lecteur jusqu'à la grosse bataille suivante (et là, retour au premier point ci-dessus).
- Une fin sans plus de saveur que le reste du récit.

Dommage, cette idée de complot contre ce prince impérial était intéressante, mais l'auteur n'a pas su l'exploiter comme il l'aurait pu. Le problème de Nick Kyme, c'est qu'il est également éditeur chez BL, alors il a tendance à prendre son rôle d'auteur d'une manière un peu trop... euh... "corporate" et bien trop "sage". D'un autre côté, sa trilogie sur les Salamanders était nettement mieux, comme quoi, on peut penser que Sombrelames n'est qu'un accident. Même Mozart n'a pas fait que des chef-d'œuvres, hein.

Voili, mais ce n'était que mon avis, hein...

Sire Lambert
avatar

Sire Lambert
Scout
Scout

Messages : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Lun 4 Mar 2013 - 12:09

Je sens comme une petite pointe d'amertume... Tu devais traduire ce roman mais le contrat a été donné à un(e) autre ?
Pour ma part je viens de commencer le roman, et je le lis comme un lecteur et non comme un joueur (ce que je ne suis pas, et je n'ai donc pas les réflexes du wargamer), aussi je prends le récit comme il vient et je n'ai fait que donner mes premières impressions.
Tu sais bien que que quand je juge qu'un récit n'est pas très bon (mon avis personnel bien sûr) je n'hésite pas à le dire (relire mes avis commentés sur Hellborg, Prêtre Guerrier ou encore Le Duc Rouge ... ).
Et pour ma part j’accroche bien le récit de Nick Kyme. (je sais je sais, je défens mon bout de gras ! rire1 )

Neutral
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Sire Lambert le Lun 4 Mar 2013 - 15:39

Ah non, aucune amertume de ma part, c'est mal me connaître que de penser que je puisse me laisser emporter par des rancœurs personnelles quand je donne mon avis sur un roman. En plus, j'ai travaillé dessus, mais en tant que relecteur, comme quoi, il m'a rapporté un peu d'argent, ce qui ne m'empêche pas de le juger avec une certaine objectivité...

Et ça ne me pose aucun problème que certains puissent trouver bon ce roman, comme je l'ai dit, je ne faisais que donner mon avis. Mais c'est vrai qu'étant moi-même joueur et traducteur, je vois certaines ficelles qui peuvent échapper à un lecteur qui ne serait ni l'un ni l'autre. Le but premier de ces ouvrages est de trouver leur public, et s'ils y arrivent, tant mieux !

Sire Lambert
avatar

Sire Lambert
Scout
Scout

Messages : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Mar 5 Mar 2013 - 4:42

Merci Sir Lambert pour cette réponse. Je ne suis donc pas un cas désespéré... Et pour ma part, si je suis entré dans les univers Warhammer et W40K, c'est par le côté littéraire, ne m'étant jamais vraiment intéressé aux jeux de batailles de figurines, faute de temps.
J'y cherche à la fois un divertissement et le développement d'un univers complexe et riche auquel de nombreux intervenants (que ce soit les auteurs, les inventeurs et les joueurs) apportent leurs contributions, leurs imaginations et leurs visions, tout en respectant les limites du fluff, cela va de soit.
Mais comme toujours quelque soit le contexte, ce sont quand même les créateurs inspirés les plus originaux qui se distingueront le mieux, et non les auteurs académiques que ne font qu'assurer mécaniquement la production. Comme dans tous les milieux artistiques qui existent.
Smile
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par lord of terra le Jeu 7 Mar 2013 - 11:04

Je l'ai commencé puis.... Arrêter . Il me botte vraiment pas. Mal écrit. Après je suis vraiment pas un fan de son écriture et le fluff qu'il a apporté aux Salamanders ne m'avait pas plus du tout. Lien de causalité je pense . Je pense que l'on devrait cloner Abnett et Mike Lee. Warhammer ne s'en porterait que mieux.
avatar

lord of terra
Scout
Scout

Messages : 58
Localisation : Segmentum Obscurus, Lugdunum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Administration le Ven 8 Mar 2013 - 4:53

Voilà, je progresse bien dans le récit. Je n'irai pas dire que c'est "mauvais" car j'aime bien l'ambiance Armées de l'Empire, ni que c'est un chef d'oeuvre de la littérature de fantasy, mais je reviens sur la petite intervention de Sir Lambert (plus haut) : c'est vrai que le style manque d'ambition, il est un peu plat, mais surtout académique, et la traduction manque de relief... Ce n'est pas désagréable lire mais sans manque de "magie"... Nick Kyme est un peu comme Gav Thorpe, il maîtrise bien son sujet mais il reste un mécanique de jeu quand il s'agit d'en faire de la littérature.
Par contre je ne dirai pas que les personnages n'ont pas de profondeurs, ils sont bien présentés, et les scènes de batailles sont bien décrites, sans doute trop "rapport de bataille", mais elle restent distrayantes.

A suivre pour une critique commentée de ce roman quand je l'aurai terminé.
Smile


Dernière édition par Horus Lupercal le Ven 8 Mar 2013 - 10:25, édité 2 fois
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Corax le Ven 8 Mar 2013 - 8:54

Il ne me dit rien ce roman là, je vais plutôt me concentrer sur la série " L'Âge des Légendes "


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6740
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Invité le Sam 16 Mar 2013 - 5:54

Hier je postai :

Anubis a écrit:Je me rapproche de la fin de ce roman qui se révèle de plus en plus comme un vrai bon roman Warhammer. Chapitre après chapitre l'auteur nous dévoile les facettes complexes de ses personnages qui gagnent en profondeur, même les seconds rôles.
Je viens de finir la lecture de la Bataille d'Averheim est c'est vraiment du bon boulot, 3 chapitres/50 pages d'une précision chirurgicale. D'accord c'est pas le style très épique et dynamique de Graham McNeill, mais c'est tout aussi passionnant. A rapprocher de ce qu'a déjà écrit Dan Abnett du temps où il écrivait du Warhammer. Un mix réussi entre l'ambiance sombre et étouffante et le fil de l'action toujours bien maîtrisé.
Je suis impressionné car je ne me retrouve pas dans la "critique" de Sir Lambert qui dénonçait il y a quelque temps l'aspect "jeu sur table" du roman. C'est un vrai récit romanesque, pleins de rebondissements, riche en détails et fluff, avec des personnages biens campés qui se révèlent toujours un peu plus au fil du roman, qu'ils soient simple troufion ou prince de l'Empire.

Aujorud'hui :

Voilà, j'ai enfin terminé le roman Sombrelames de Nick Kyme, et en renfermant ce bouquin je me dis que c'était là un bien bon bouquin.

- Scénario et mise en scène = 4/5
Bien maîtrisé le scénario est rusé et plein de rebondissements. On ne s'ennuie jamais à la lecture. Les mises en scènes manquent un peu de panache, mais les descriptions des deux dernières batailles du roman sont excellentes et prenantes.
Je conseille notamment la Bataille d'Averheim, 3 chapitres/50 pages d'une précision chirurgicale implacable.

- Style et écriture = 2/5
J'ai mis un peu de temps à entrer dans le style de Kyme, et de sa traductrice, mais après on s'y fait, même si c'est un peu lent, et un peu terne dans la première partie du livre. Cela gagne en finesse dans la seconde partie. Tout est en finesse.

- Intérêt fluffique = 4/5
L'intérêt et important puisque l'on suit de prêt, d'une part, la vie en campagne d'un petit groupe de hallebardiers de l'Empire, dans leur vie quotidienne et dans des aventures picaresques, mais nous avons droit aussi à une plongée dans l'entourage du prince du Reikland et de ses stratégies militaires.
Quant aux orques et gobelins, ils restent des peaux-vertes : plus brutasses que jamais.

- Appréciation personnelle = 5/5
Je ressort de ce livre agréablement surpris car au final, on ne s'ennuie jamais. De nombreux rebondissement, des batailles épiques, une intrigue tortueuse à souhait et qui ne se dévoile que vers la fin, des personnages complexes et torturés, bien campés, profonds et auxquels on s’attache beaucoup, y compris les seconds rôles qui sont bien présents et importants dans l'histoire.
Un bon roman Warhammer au final, et qui peut être une très bonne introduction à l'univers complexe du jeu de Games Workshop, et en particulier à la soldatesque de l'Empire et de ses intrigues politiques et militaires.

Ma note globale sera donc de 15/20.


Dernière édition par Anubis le Sam 16 Mar 2013 - 10:46, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Sanguinius le Sam 16 Mar 2013 - 10:28

Merci pour cette critique positive, dieu des morts. Il semble donc qu'en tant que fidèle de l'Empire, je vais me le prendre.


bloodangels Il n'y a que la mort qui n'a pas de solution. bloodangels
sanguinius
avatar

Sanguinius
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1442
Age : 26
Localisation : Baal, Nice, le Grand Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Sire Lambert le Sam 16 Mar 2013 - 11:06

Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature, et c'est très bien comme ça... De toute façon, il n'y a qu'en lisant par vous-mêmes que vous vous ferez une vraie opinion, et ce sera la vôtre, pas celle d'un autre. bravo

Sire Lambert
avatar

Sire Lambert
Scout
Scout

Messages : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Invité le Sam 16 Mar 2013 - 11:13

Sire Lambert a écrit:Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature, et c'est très bien comme ça... De toute façon, il n'y a qu'en lisant par vous-mêmes que vous vous ferez une vraie opinion, et ce sera la vôtre, pas celle d'un autre. bravo

Sire Lambert

Parfaitement. Merci Sire Lambert. Very Happy

Très bientôt je vais m'attaquer à la série Gortrek & Felix, dont vous avez traduit les romans.
Nous aurons de quoi parler un peu plus longuement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Invité le Mer 3 Avr 2013 - 15:45

Bonjour ! J'ai lu récemment Sombrelames et j'en ai fait une petite critique pour ceux qui ci intéresse :

- Scénario et mise en scène = 4/5 : On ne s'ennuis pas , il y a toujours du suspense , ceci fait qu'il se lit très rapidement
- Style et écriture = 4/5 : Je ne connaissais pas Nick Kyme auparavant , je n'ai pas trouver lente l'histoire bien au contraire et je dois avouer avoir bien apprécié son style .
- Intérêt fluffique = 4/5 : On s'aperçois bien des rivalités entre les provinces , par exemple la haine entre Reiklanders et les hommes du Nord , les Middenlanders il me semble scratch je ne suis pas sur ... Il y a aussi une bonne description des batailles , tout est dans le détail , la précision , un petit peu comme chez Zola ( j’exagère ! Non ? ) en beaucoup plus dynamique , du moins j'ai eu cette impression .
- Appréciation personnelle = 5/5 Sombrelames m'a bien plus , il y a de tout ! De la bataille Very Happy , des intrigues , des rivalités et tensions au sein d'une même bande, d'une même armée , de la même nation et tout cela risque de péter à n'importe quel moment en guerre civile et en plus on y rajoute une méga-invasion peaux vertes ! Bref , c'était génial ( mais quand même pas pour atteindre le niveau excellent ! Là il faudrait 5/5 à tout).
Voilà la note final fleche 17/20 , voili voilà c'était mon avis personnel , comme il l'a été dis précédemment à chacun son opinion !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par fenrirdarkwolf le Jeu 4 Avr 2013 - 8:41

Je l'ai terminé il n'y a pas très longtemps, et j'ai un avis assez partagé.
Y'a de bonnes choses, y'en a de moins bonnes... Certains personnages sont sympas, d'autres n'ont aucun intérêt.
Et n'ayant aucune connaissance du jeu de figurines, je n'ai pas été choqué par ce que Sire Lambert fait remarquer. Mais à l'éclairage de ses explications, effectivement, ça se ressent un peu.


Gestionnaire de personnage pour Dark Heresy, Rogue Trader, DeathWatch et Black Crusade v4.0.1 du 22/02/14, critique des romans 40K
Page Facebook du projet
avatar

fenrirdarkwolf
Space Marine
Space Marine

Messages : 323
Age : 37
Localisation : Besancon

http://w40kcg.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Invité le Jeu 4 Avr 2013 - 12:24

Je suis de l'avis de Thancred de Cantal car j'ai déjà lu ce roman, j'ai déjà posté mon avis plus haut, et je le trouve au-dessus de la moyenne des autres romans Warhammer, le meilleur que j'ai lu jusque là restant Les Épées de l'Empereur : Schwarzhelm de Chris Wraight.
Je n'ai pas encore attaqué les Gotrek & Felix mais ça ne saurait tardé, je pourrai ainsi comparé avec les autres romans de la BL.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombrelames de Nick Kyme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum