[Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Abaddon le Lun 13 Mai 2013 - 22:56

Préambule :
Comme notre ami BlooDrunk, j'ai voulu créer un dossier le plus complet possible sur les Luna Wolves/Sons of Horus, ma Légion favorite vous l'aurez également compris. Je souhaite donc ici me concentrer uniquement sur la XVIème Légion, ce dossier à vocation de regrouper toutes les informations possible, de l'historique en passant par les effectifs, équipements etc...

Ce travail, comme celui de BlooDrunk, est focalisé principalement sur la période pré-hérésie / hérésie.


LEGION XVI
LUNA WOLVES – SONS OF HORUS




HERESY ERA COMPENDIUM



▩ CHAPITRE 1 : Historique & Origines

Historique complet selon l'Index Astartes IV.
Les Luna Wolves font parti de la XVIe Légion de Space Marines créée par l'Empereur et dirigée par Horus. Elle est plus tard renommée Sons of Horus puis Black Legion après l'Hérésie. C'est la plus prestigieuse des 20 légions. Elle trahit l'Empereur lors de l'Hérésie d'Horus et mène les combats. Depuis, elle reste le lien entre les différentes factions du Chaos.
La planète des Luna Wolves étant très proche de Terra, son Primarque est le premier retrouvé par l'Empereur. Au moins un natif de Cthonia a été en mesure de prendre part aux Guerres d'Unification et, ensuite, devenir un des premiers Luna Wolves.
Horus étant le premier primarque retrouvé par l'Empereur, la légion des Luna Wolves est la première fondée. Pendant 30 ans, la légion, initialement constituée de 30.000 guerriers a entamé la conquête de la galaxie en présence de l'Empereur.
Les Luna Wolves sont d'anciens truands de la planète Chtonia auxquels on a fait subir de force les transformations génétiques et l'endoctrinement psychologique.
Étant la légion du plus puissant fils de l'Empereur, les Luna Wolves sont particulièrement efficaces. Ils sont généralement le fer de lance de l'attaque, les détails comme la reddition des poches de résistance étant laissées aux autres légions.
Alors que l'Empereur menait la Grande Croisade, Horus montra rapidement qu'il était un génie tactique. Il savait précisément qu'elle force envoyer et où l'envoyer, ne montrant aucune pitié à ceux qui se sont opposés à l'Empereur, mais épargnant les innocents de l'effusion de sang inutile. L'Empereur jugea bon de transférer en partie le contrôle de la Grande Croisade à Horus, ce qui lui valus le rang de Maître de Guerre, le plus haut grade militaire sous l'Empereur lui-même, et de lui accorder le commandement de toutes les forces impériales. Horus instilla une rivalité croissante entre les Primarques pour obtenir une concurrence visant à optimiser les capacités de ces frères Primarques. Horus lui conduit la Légion de Lunar Wolves. Après la Croisade d'Ullanor, dans laquelle un empire ork a été écrasé, les Lunar Wolves ont été rebaptisés les Sons of Horus par le Maître de Guerre, sur incitation de l'Empereur et de Sanguinius.
Avant l'Hérésie, la légion dispose de deux organisations parallèles officieuses : le Mournival et la Loge du Loup.

* Le Mournival
Le Mournival regroupe quatre des plus prestigieux capitaines de la légion. Elle a plusieurs rôles, notamment celui de conseiller pour Horus. Un autre rôle est d'être les chiens de garde d'Horus, d'apparaître intraitable face à l'échec pour faire ressortir la magnanimité d'Horus et augmenter d'autant son aura.
- Le Rôle du Mournival
Horus lui-même le définit ainsi :
''Ils sont la voix de la raison quand tout n'est que confusion autour de moi. Ils me sont aussi chers que mes frères primarques et je place leur conseil au-dessus de tout autre. C'est en eux que les humeurs liées à la colère, au flegme et à la mélancolie trouvent leur parfait équilibre.''
Le rôle du Mournival est illustré par le briefing des Sons of Horus avant leur intervention sur Meurtre : les quatre capitaines sont très menaçants lorsqu'un officier a fait preuve d'incompétence, ce qui permet à Horus d'intervenir et de passer pour magnanime.

* Organisation
Le Mournival est constitué de quatre des plus capables officiers de la légion, mais la capacité à donner un avis contradictoire est également un atout pour prétendre à une place. (Ainsi, Garviel Loken, par ailleurs excellent officier, gagne sa place par sa propension à ne pas obéir aveuglément) À sa mort, un membre est rapidement remplacé. Les membres de l'organisation ayant décédé durant leur appartenance au groupe sont :
* Keyshen,
* Minos,
* Berabaddon,
* Litus,
* Syrakul,
* Deradaeddon,
* Karaddon,
* Janipur,
* Hastur Sejanus.

Les guerriers ayant survécu au Mournival sont :
* Ezekyle Abaddon,
* Horus Aximand,
* Tarik Torgaddon,
* Garviel Loken.

Le Mournival est dissout par Horus après la trahison de Davin au profit de la loge du loup.


* La loge du Loup
La loge du Loup est une organisation interdite par l'Empereur dont le but est de permettre aux soldats de toute la légion de se rencontrer sans barrière hiérarchique. En pratique, c'est une organisation occulte permettant l'élaboration de plans secrets. Elle est notamment en grande partie responsable de la chute d'Horus.


Les Sons of Horus (ex-Luna Wolves)

Couleurs d'uniforme : armures vertes, rehaussées de noir.
Spécificités tactiques : Les Sons of Horus sont des spécialistes des tactiques offensives se rapportant à l'utilisation de fers de lance aéroportés.
Effectifs:170000 hommes répartis dans au moins 25 Compagnies. L'ordre de bataille a été simplifié entre escouades, compagnies et Grandes Compagnies. La section et le grade de Lieutenant ont disparu. Les regroupements d'escouade sans Capitaine sont commandés par le sous-officier le plus apte, nommé Chieftain pour la circonstance.

Unités particulières :
- Les Justaerin : Il s'agit des escouades Terminators de la 1ère Compagnie aux ordres du Capitaine Abaddon. Leur armure est noire. Ils servent souvent de garde d'honneur au Maître de Guerre.
- Les Catulan : Il s'agit des escouades d'assaut de la 1ère Compagnie aux ordres du Capitaine Ekaddon. Leur armure est noire.
- Le Mournival : Cercle des conseillers du Primarque, composé de quatre Luna Wolves. Organe officieux, hors chaîne de commandement.

Personnages principaux :
Horus Lupercal : Primarque, Maître de Guerre
Maloghurst le Retors : Ecuyer
Ezekyle Abaddon : Premier Capitaine, membre du Mournival
Tarik Torgaddon : Capitaine, IIème Compagnie, membre du Mournival
Iacton Qruze "le Mal Entendu" : Capitaine, IIIème Compagnie
Hastur Sejanus : Capitaine, IVème Compagnie, membre du Mournival
Horus Aximand "l'Autre Horus" : Capitaine, Vème Compagnie, membre du Mournival
Serghar Targost : Capitaine, VIIème Compagnie, Maître de Loge
Garviel Loken : Capitaine, Xème Compagnie, membre du Mournival à la mort de Sejanus
Luc Sedirae : Capitaine, XIIIème Compagnie
Jerrod : Capitaine, XIIIème Compagnie après Luc Sedirae
Tybalt Marr "Soit l'Un" : Capitaine, XVIIIème Compagnie
Verulam Moy "Soit l'Autre" : Capitaine, XIXème Compagnie
Lev Goshen : Capitaine, XXVème Compagnie
Falkus Kibre : Capitaine, commandant les Justaerin, Ière Compagnie
Kalus Ekaddon : Capitaine, commandant les Catulan, Ière Compagnie
Hasdrubal Serapis : Capitaine

Chronologie détaillée des campagnes connues, Grande Croisade et Hérésie :
Horus combattit près de 200 ans aux côtés de l'Empereur. Étant la légion du plus puissant fils de l'Empereur, les Luna Wolves sont particulièrement efficaces. Ils sont généralement le fer de lance de l'attaque, les détails comme la reddition des poches de résistance étant laissées aux autres légions.
Alors que l'Empereur menait la Grande Croisade, Horus montra rapidement qu'il était un génie tactique. Il savait précisément qu'elle force envoyer et où l'envoyer, ne montrant aucune pitié à ceux qui s'opposaient à l'Empereur, mais épargnant les innocents de l'effusion de sang inutile. Après la triomphale campagne contre les mondes Orks du système d'Ullanor et pour récompenser son primarque favori, l'Empereur décide de renommer la légion en Sons of Horus. Celui-ci, gêné, n'accepte que pour rappeler à tous que sa légion est directement sous les ordres du Maître de Guerre et, par conséquent, supérieure à toute autre légion. Il faut noter que le mot clef Son of Horus était jusqu'alors utilisé pour désigner les (nombreux) membres de la légion ressemblant à leur primarque à cause de leur héritage génétique commun. Ce renommage montre que la légion est aux ordres de Horus et non de l'Empereur.

- Cyclonis : Luna Wolves et l'Empereur c/X, 30 premières années.

- Reillis, Siège : Luna Wolves et l'Empereur c/X, 30 premières années, l'Empereur sauve Horus.

- Gorro : Luna Wolves et l'Empereur c/Orks, 30 premières années, Horus sauve l'Empereur.

- Aartuo Système : Luna Wolves et Iron Warriors c/ X.

- Keskastine Système : Luna Wolves et Iron Warriors c/ X.

- Androv Système : Luna Wolves et Iron Warriors c/ X.

- Dagonet : Luna Wolves c/Prêtre Roi. Après la victoire, pour commémorer l'événement, Horus est  invité à assister à une cérémonie à laquelle la planète entière l'accueille comme son libérateur de l'oppression. Cependant, il envoie le Capitaine de la 13e Cie, Luc Sedirae à sa place pour assister à la commémoration, celui-ci agissant comme son double en portant les insignes du Maître de Guerre. Luc Sedirae fut assassiné par un sniper, ce choix sauva la vie d'Horus. Furieux, les Sons of Horus tuèrent toute l'aristocratie en quelques minutes, puis se tournèrent contre l'ensemble de la population. Quand la légion repartit, il n'y avait plus aucune vie sur Dagonet.

- Mondes Observatoires : Luna Wolves, Emperor Children's et l'Empereur c/ Princes Omakkads. La peinture représentant l'Empereur victorieux, alors même qu'Horus et Fulgrim anéantirent les dirigeant, symbolisera le ressentiment du Maître de guerre.

- Altanaeum : Luna Wolves, Emperor Children's et l'Empereur c/ Humains, l'erreur de l'Imperium, à ne pas répéter, par l'absence de compréhension de ce peuple, entraina le suicide collectif de l'ensemble de la population. [Fulgrim]

- Bordure Orientale : Luna Wolves, Emperor Children's c/ X, souvenirs de Qruze.

- Erridas : Luna Wolves c/ Démons.

- Sirynx : Luna Wolves c/ Démons.

- Tassilon : Luna Wolves c/ Démons.

- Diamat : Luna Wolves c/ humains, ralliement du monde forge et Horus n'accompagne plus son père.

- Tethonus : Luna Wolves c/ États Forteresses. Les Luna Wolves ont lutté contre un adversaire Xénos inconnu dont l'identité n'est pas enregistrée dans les dossiers impériaux existants tout en apportant la loi impériale sur Tethonus. Cette action fut un long siège de la forteresse Xenos sur Tethonus. Horus avait chargé les maîtres de Forge de Diamat de créer des machines de siège continentales; vastes pièces d'artillerie qui pourraient dévaster les fortifications les plus puissantes. Mais la construction des machines de guerre prie beaucoup plus de temps que prévu pour les maîtres de forge. Au moment où elles furent achevées, la campagne sur Tehonus était finie depuis plus d'un an et demi standard, et Horus était reparti vers d'autres conquêtes. Ainsi, les armes ont été placés dans un entrepôt sur Diamat pour le jour où il reviendra les réclamer. Cinquante ans standards plus tard, Horus révélerait sa perfidie sur Istvaan III, et envoyât ses forces pour revendiquer ces engins de siège pour une utilisation ultérieure dans sa tentative de renverser l'Empereur de l'Humanité.

- Schravann : Luna Wolves, Imperial Fist, Iron Warriors et les Emperor Children's c/Badoon, Ce fut une Croisade Imperiale menée conjointement par les Luna Wolves, les Iron Warriors, les Imperial Fists, et les Emperor Children's contre le xénos Badoon sur le monde de Schravaan. Les Iron Warriors ont remporté une grande victoire quand ils ont pris d'assaut la forteresse de Badoon. Ils ont détruits les défenses et pris la forteresse alors que les autres légions étaient encore dehors. Lors de la fête suivant la victoire, Horus a proclamé Perturabo le plus grand maître de guerre de siège de la Grande Croisade. Fulgrim, le Primarque des Emperor Children's demanda alors à son frère Dorn s'il pensait que même les défenses du Palais Impérial pourraient résister aux Iron Warriors, Dorn a répondu qu'il considérait les défenses de Terra si bien planifiée par ses soins, qu'aucune agression n'était possible. Perturabo se mit en colère et déclencha des accusations infondées contre son frère. Après cela les deux ne se parlèrent plus que rarement, et Perturabo annonça que plus jamais sa Légion ne servirait à nouveau dans la même campagne que les Iron Warriors pour le reste de la Grande Croisade.

- Keylek : Luna Wolves et T'Kar c/ Xénos (Keylekides).

- Sarosel : Luna Wolves intégration pacifique et carnaval. Souvenir de Loken.

- X : Luna Wolves c/ La guilde des Maleficieurs.

- Tzachao : Luna Wolves et Emperor Children's c/ Eldars. Demeter voit Loken étrangler le champion Eldar au fil de fer barbelé.

- Balthasar : Luna Wolves c/ Xénos (Bec en Hachette). Loken est blessé.

- Nabatae : Luna Wolves c/ Cités Monastères. Souvenir du ciel bleu par Loken.

- Caslon, Lune : Luna Wolves c/ Mutants. Souvenir de Sedirae.

- Darrowmar : Luna Wolves et Night Lords c/ X.

- Barkheng : Luna Wolves et Thousand Sons c/ X. Horus déjà arrogant sera blessé.

- Kript, Défense : Luna Wolves et Death Guard c/ Orks. Amitié Loken -Garro. La bataille de Krypt fut relativement une courte campagne menée durant la Grande Croisade à la fois par les Luna Wolves et la légion de la Death Guard contre les Orks dans les plaines glacées du monde de Krypt. Combattant ensemble depuis plus d'une semaine sur la surface gelée de la planète, les Légions de Space Marines tachèrent de noir la glace bleue avec le sang des Xenos . Les Luna Wolves du capitaine Garviel Loken et sa 10e compagnie sont connus pour avoir combattu aux côtés de du capitaine Death Guard, Nathaniel Garro et sa 7e Grande Compagnie, ce qui forgea entre eux une grande amitié.

- Davin, 63-8 : Luna Wolves et Word Bearers c/ Humains. Une guerre facile mais le premier contact avec les Loges chaotiques.

- X : 3èmes Cies Luna Wolves et Imperial Fist c/X. Souvenir de Qruze.

- Dahinta : Luna Wolves c/ Superviseurs de l'Archidroides (Robots). Sur le monde de Dahinta, les Luna Wolves ont lutté contre une race de machines auto-consciente appelé ''les surveillants'', ceux-ci étaient dirigés par une intelligence artificielle connue sous le nom d'Archidroid. Un des commandements, plus anciens que l'empereur, était qu'aucune des machines sensibles ne pourraient être autorisés à exister, car celles-ci avaient failli causer l'extinction de l'humanité quand elles s'étaient révoltées contre leurs superviseurs humains au cours de l'Age Noir de la Technologie. Malgré de lourdes pertes,  les machines pensantes ont disparu de la surface de Dahinta suite à la sauvagerie des Space Marines. Seulement après la fin de la campagne, toute la vérité fut connu : les surveillants avaient été créés par une ramification disparue de l'humanité s'étant installés sur Dahinta, peut-être au cours de l'âge de la technologie. Les vérificateurs s'occupait de villes en ruine de leurs maîtres longtemps après qu'ils eurent disparu de leur monde natal.

- Arriggata : Luna Wolves, Ultramarines et World Eaters c/ Humains, prise de la forteresse et massacre des défenseurs par les WE. une des dernières batailles avant la trahison, Horus lâche les World Eaters dans les brèches de la dernière place forte ennemi de La Citadelle de Basalte, après de lourdes pertes durant l'assaut s'en suis une extermination totale des habitants de la ruche, après leur départ les Ultramarines découvrent l'ampleur du carnage avec de véritables abattoirs dans les blocs de la cité. Guilliman veut enquêter sur Angron.

- 7-93-1-5 : Luna Wolves et l'Empereur, découvertes de reliques rappelant l'Interex.

- Ullanor, Campagne : Luna Wolves, Ultramarines et White Scars c/ Orks. Symbole de l’achèvement de la Grande Croisade et du passage de relais de l'Empereur à Horus.

- 63-19 : Imperial Fist et Luna Wolves c/ Humains qui croyaient être sur Terra et étaient influencé en partie par le chaos. Loken rejoint le Mournival et Horus doute des conséquences de ses décisions.

- Urisarach, Meurtre, 140-20 : Luna Wolves, Emperor Children's et Blood Angels c/ Xénos (Arachnides). Les primarques Horus et Sanguinius vengent les BA tombés face aux Xénos. Amitiés Tarvitz-Torggaddon-Loken.

- Xenobia : Luna Wolves c/ Interex (humains et xénos). Horus remet ouvertement en cause les Édits de son père. Première manipulation d'Erebus.

- Lune de Davin, 63-8 : Sons of Horus et Word Bearers c/ Zombies. Sur la lune de Davin, les partisans du Chaos tendent un piège à Horus, et le blessent avec une épée volée sur une planète xéno par le Chapelain Erebus. Cette arme a probablement été modifiée par les puissances du Warp, pour devenir la «Tueuse de Primarques» ou «L’Anathème».
Sous l'impulsion du chapelain Erebus des Word Bearers, le Maître de Guerre est alors soigné au sein de la Loge du Serpent, une organisation Chaotique secrète. Erebus l'emmène dans le temps, via le Warp, pour lui faire voir un passé et un avenir qu'Horus ne peut supporter. Malgré les avertissements transmis à Horus à travers le Warp par son frère Magnus le Rouge, Horus finit par succomber aux arguments du Chaos et se rallie à sa bannière.

- Aureus : Sons of Horus et World Eaters c/ Technocratie Auretienne. Annihilation des forces de ''l'Empire indépendant'' nommé la ''Technocratie Aurétienne'', aux cotés des World Eaters, ils participent au siège final de la Citadelle de Fer. Cette campagne semble sceller la conversion d'une grande partie de la légion au Chaos, même si Khorne n'est toujours pas adoré ouvertement. Les Loges instaurées par les Chapelains jouissent d'une énorme influence. Par ailleurs la plupart des légionnaires bénéficient désormais des implants neuro-psychiques. 11 mois de guerre, soit le prix du sang permettant le ralliement d'Angron et du Mechanicum à la «Nouvelle Croisade». Et le contact Fulgrim-Horus.

- Acturan : Death Guard 1ère et 6ème Grande Cies c/X. Information de la rébellion d'Istvaan et ralliement de Mortarion à Horus.

- Olympia : Iron Warriors c/ Rebelles. Sur l'ordre d'Horus, Perturabo détruit sa propre planète en rébellion, sombrant ainsi dans le chaos.

- Istvaan III : Sons of Horus, Emperor Children's, World Eaters et Death Guard c/ Rebelles influencés par le Chaos. Début de l'Hérésie, la trahison est déclarée par la purge interne des 4 légions traitresses. Horus ordonne un bombardement viral que seuls l'Empereur et Horus possèdent et dont l'usage est interdit sauf situation extra-ordinaire. Les virus contenus dans les bombes dévorent toute matière vivante en quelques secondes, s'incrustant même dans les combinaisons des Space Marines quand ceux-ci ne sont pas à couvert. Toute vie à la surface de la planète est éradiquée en quelques minutes. Puis, les gaz dégagés par le virus s'enflamment en une explosion gigantesque.
Horus avait prévu d'écraser les survivants loyalistes par un tapis de bombes lancé depuis l'orbite, mais Angron le devance et les charge. Horus décide d'utiliser cette opportunité pour préparer ses troupes au combat contre les Space Marines. Les loyalistes, mieux organisés, tiennent plusieurs mois. Leur position tombe finalement quand Lucius les trahit. Les derniers survivants sont bombardés.

- Istvaan V : massacre du site d'atterrissage, les Sons of Horus forment avec les World Eaters, les Emperor's Children et la Death Guard l'enclume contre laquelle vont s'abattre les loyalistes, Iron Hands, Raven Guard et Salamanders. Le piège se referme sur eux avec la trahison de 4 nouvelles legions, l'Alpha Legion, les Iron Warriors, les Night Lords et les Word Bearers qui forment le marteau venant écraser les loyalistes par l'arrière.

- Terra : assaut de Luna, puis des astroports Terrans et pour finir le Siège du Palais Impérial.


xxxxxxxxxx


▩ CHAPITRE 2 : Effectifs & Organisation

Origines, Recrutement :
Au début de la Légion, celle-ci était organisée comme la structure type de la Logos Terra Milita, qui était composée d'un groupe de marines sous le commandement d'un sergent ; les formations pouvaient considérablement changer en nombre, mais étaient le plus souvent composées de 10 ou 20 marines, ils conservaient toutefois des unité spécialisée comme les troupes de reconnaissance.

On trouvait chez les Luna Wolves tout l'arsenal généralement déployé par les autres légions incluant les escouades dites "Destroyer", mais en plus petite quantité. Ils maintenaient de considérables ressources en armures et véhicules blindés, grâce à certains mondes industriels et de bonnes relations avec le Mechanicus de Mars, qui assurait un bon approvisionnement de munitions et matériel, peut importe où se trouvait la Légion.

On remarquait aussi que les nouvelles formations de combat développées par les autres légions et qui faisaient leurs preuves, comme par exemple les membres équipés de boucliers, aussi appelés "Breacher Squads"* qui était en nombre inférieurs chez les Luna Wolves, furent rapidement introduits et démocratisés après la victoire des Impérial Fists sur Lactrical.

L'anecdote suivante puisée des notes vocales personnelles du Primarque, montre bien l’adaptabilité d'Horus aux nouvelles techniques de combat, car à peine le projet ''Armure Tactique Dreadgnout'' lancé, sa légion fut la plus lourdement équipée de ces nouvelles armures, et ce fut lui qui développa les premières techniques de combat adaptées.

Si La légion démontrait une affection particulière pour une formation de combat, c’était bien la formation dite tactique.
Grâce a la polyvalence de ces unités Horus a montré à bien des moments que certaines autres unités n’étaient pas obligatoires pour remporter une bataille. Plus généralement, les escouades tactiques étaient concentrées sur les points faibles de l'ennemi qui succombait sous la saturation de tirs de la Légion. Les escouades transportaient des armes de close-combat pour être utilisées sur les positions les plus difficiles de l’ennemie, ces escouades s'appelaient les "Escouades Despoiler", ce qui démontrait la domination des escouades tactiques. La tactique fut copiée par les Iron Warriors et White Scars, qui adaptèrent à leurs propres besoins des escouades Despoiler.

Le nombre de membres dans les compagnies n’était pas codifié et pouvait être, par exemple, de 36 pour la plus petite à 972 pour la plus grosse lors de l'action de la légion contre le "Dasim patrimony"*.

Pour l'organisation militaire, les compagnies étaient laissées, le plus souvent, au commandant. Par exemple, la 17ème compagnie connue comme la "Hesperus Guard"* qui était de 205 membres lors du bombardement de Istvaan III, était, pour plus de la moitié, composée d'escouades tactiques et le reste était composé de deux escouades de vétérans, de trois escouades de reconnaissance, d'une escouade de soutien lourd et de plates-formes de tir rapière.

Seule la première compagnie montra de grand changement.
C’était la plus petite composée de deux sous-sections : Les Justaerin, escouades Terminators et les Catulan, escouades d'assaut. Ils portaient l'armure noire uniquement utilisée par l’élite de la Légion et étaient commandées par le Premier capitaine Abaddon.
Horus utilisait la 1ère compagnie comme un instrument de précision contre les points stratégiques.

Contrairement aux autres légions où le plus souvent les formations de combat étaient fixes, Horus préférait garder la flexibilité et composait les forces de frappe en fonction de la campagne. Elle était généralement commandée par un commandant senior, mais si la force était vraiment grande, les autres capitaines prenaient le poste de lieutenant jusqu'à la fin de la campagne.
Les formations de combat n'avaient que rarement de nom, mais celle la plus utilisée était le fer de lance, qui correspondait bien au pragmatisme d'Horus, qui pensait que pour gagner une guerre, il fallait se battre avec précision.

Les escouades étaient nommées par des noms évocateurs plutôt que par de simples numéros : Illuminatirs prime, Death Makers, Jerrok's Reavers, The first Sons, et bien d'autres. Par moment les escouades portaient le nom de leur sergent, si le sergent avait une forte réputation. Beaucoup de noms d'escouade viennent des traditions des gang de Cthonia, ainsi que nombre de titres honorifiques. La tradition la plus notable étant de garder le compte des morts sur son armure grâce à des gravures, bien que cette tradition existait déjà, elle se vue accélérée par l'incorporation des chtoniens.

L'organisation hiérarchique était plus que tout dictée par la gloire et les victoires personnelles de chaque marine, bien plus que dans les autres légions, et le titre de cheftaine, employé sur Chtonia, fut largement utilisé pour les sergents. Le plus souvent l’évolution d'un capitaine de compagnie passait par le fait qu'il prenait la tête d'une compagnie plus grande, et les victoires primaient sur l'ancienneté. En haut de cette hiérarchie non avouée mais réelle se trouvait le capitaine de la première compagnie, qui servait le Primarque comme officier en second sur le terrain.

Toutefois, grâce à l’intelligence d'Horus, et à son charisme, la structure de commandement des Sons Of Horus était très efficace et réactive. Chaque marine savait qui suivre, et qui suivrait si son gradé venait à mourir, grâce à sont rang et titre honorifique.
Malgré tout, une certaine jalousie et petite vengeance et compétition étaient présentes pour se faire bien voir et ainsi obtenir certains privilèges.

Il est souvent dit que cette hiérarchie est le reflet de ce qu'a vécu Horus auprès de son père, en étant le favori et en devenant le Maître de Guerre.




Organisation régimentaire de la Légion :

Spécificités tactiques: Les Sons of Horus sont des spécialistes des tactiques offensives se rapportant à l'utilisation de fers de lance aéroportés.

Couleurs d'uniforme: armures vertes, rehaussées de noir.


xxxxxxxxxx


▩ CHAPITRE 3 : Arsenal & Spécifications Tactiques

I. Organisation générale
Effectif : 170000 hommes (70 à 110000 après Istvaan III) répartis dans au moins 20 Compagnies. L'ordre de bataille a été simplifié entre escouades, compagnies et Grandes Compagnies. La section et le grade de Lieutenant ont disparu. Les regroupements d'escouade sans Capitaine sont commandés par le sous-officier le plus apte, nommé Chieftain pour la circonstance.

- L'escouade : composée de 10 à 20 marines. Elle est commandée par un sergent ou le vétéran de l'escouade.
- La compagnie de combat : composée d'une centaine de marines (plus ou moins selon la Légion d'origine), elle est commandée par un capitaine. Sa composition exacte et son articulation procèdent de sa nature (tactique, mixte, d'assaut...).
- La Grande Compagnie : également appelé Compagnie, Confrérie ou Clan, suivant la Légion concernée, elle regroupe plusieurs dizaines de compagnies de combat (au moins dix, si l'on part sur le format actuel des Chapitres, certainement plus si l'on voit que plusieurs Chapitres comptent plusieurs milliers de combattants). Selon une autre version, il s'agit du regroupement de 2 bataillons. Il est commandé par un Capitaine.

Unités particulières :
- Les Justaerin : Il s'agit des escouades Terminators de la 1ère Compagnie aux ordres du Capitaine Abaddon. Leur armure est noire. Ils servent souvent de garde d'honneur au Maître de Guerre.
- Les Catulan : Il s'agit des escouades d'assaut de la 1ère Compagnie aux ordres du Capitaine Ekaddon. Leur armure est noire.
- Le Mournival : Cercle des conseillers du Primarque, composé de quatre Luna Wolves. Organe officieux, hors chaîne de commandement.

II. Types d'escouades
- Escouades de reconnaissance : composées de marines légèrement armés et protégés, et non pas de scouts (appelés novices), elles ont pour fonction de reconnaître ou éclairer en avant des unités plus lourdes du Fer de Lance. Concrètement, elles ressemblent aux unités de scouts actuelles.
- Escouades tactiques : comme au 41ème millénaire, les unités forment le gros de la plupart des Légions. Elles se caractérisent par leur polyvalence. L'armement des escouades est composé pour l'essentiel du bolter, mais on y trouve armes spéciales et lourdes, dans la même proportion que les escouades actuelles.
- Escouades d'assaut : unités équipées d'armes de corps-à-corps, éventuellement de réacteurs dorsaux suivant la disponibilité de ces derniers.
- Escouades d'appui rapproché : il s'agit d'escouades devastators équipées uniquement d'armes spéciales pour apporter un appui à courte et moyenne portées aux unités de l'avant.
- Escouades d'appui lourd : il s'agit d'escouades devastators équipées uniquement d'armes lourdes pour le soutien à longue ou très longue portée, notamment antichar.
- Escouades motocyclistes : composées de 10 motos ou de motojets, éventuellement renforcées de motos d'assaut.
- Escouades de commandement : composées de 10 marines, dont le Capitaine, un Sergent, un Porte-Etendard et éventuellement des spécialistes, suivant la Légion.
- Escouades Terminators : comme au 41ème millénaire.
- Escouades de Vétérans : idem.
- Escadrons de Land Speeders : composés de 5 Land Speeders.
- Escadrons de véhicules : existent pour les Land Raiders (qui forment également des compagnies), Predators et Whirlwinds.
- Escouades de motojets : comme les escouades motocyclistes
- Escouades de Despoilers : comportant 10 à 20 Marines, elles sont équipées d'armement sensible, de type chimique, radioactif ou autres.

III. Grades
Plusieurs grades existent en dehors du Marine de base, les grades donnés ici correspondent au schéma terrien. Encore une fois, les Légions finiront parfois par s'en écarter de manière plus ou moins grande :
- Sergent : commande une escouade;
- Capitaine de compagnie : commande une compagnie de combat;
- Seigneur Commandeur (équivalent au Lieutenant-Commandeur de la V1) : suivant la Légion, il peut s'agir d'un Maître de Chapitre ou d'un officier proche du Primarque et n'exerçant un commandement effectif que si plusieurs compagnies sont engagées (cas des Emperor's Children).

IV. Fonctions
Dans la chaîne de commandement
- Adjoint d'escouade ou Vétéran d'escouade : chef d'une escouade de combat, adjoint au chef d'escouade. En théorie le marine le plus expérimenté de l'escouade après le Sergent;
- Chef d'escouade
- Commandant de compagnie de combat
- Commandant de Grande Compagnie
- Maître de Chapitre (si le Chapitre fait partie de l'ordre de bataille de la Légion)
- Maître de Légion (fonction assumée par l'officier le plus gradé avant la redécouverte des Primarques).
Hors chaîne de commandement
- Apothicaires : présents ou non dans les escouades de commandement
- Techmarines : présents ou non dans les escouades de commandement
- Chapelains : en place dans les Légions depuis l'édit du Chapelain mis en oeuvre après le concile de Nikea, ils sont une création des Word Bearers.
- Archivistes : existent suite à la création des Divisions du Librarius à l'initiative des Thousand Sons, dissoutes suite au concile de Nikea, recréées après l'Hérésie.
- Ecuyer : il s'agit de l'aide de camp personnelle du Primarque. Il s'agit généralement d'un Capitaine. Ce dernier peut être nommé de manière permanente hors chaîne de commandement (Maloghurst chez les Sons of Horus), ou en assumant la direction d'une unité (Khârn chez les World Eaters). Il peut également s'agir d'une fonction mise en place pour une situation particulière (Garro chez la Death Guard avant Istvaan). Certaines Légions remplacent ou doublent cette fonction par un conseil restreint (Elus de Fulgrim ou de Night Haunter, Mournival).
- Premier Capitaine : Capitaine de la Première Grande Compagnie, il fait partie des conseillers permanents de son Primarque. Il a préséance sur tous les autres Capitaines.


Arsenal :

Matériel individuel :
Armes de corps-à-corps : épée et hache tronçonneuses, masse énergétique, hache énergétique, épée énergétique, griffes éclairs (rares), couteau de combat, gantelet énergétique, poing tronçonneur (Terminators), armes Caedere (Marteau Méteor, Excoriator, Barb-hook Lash, paires de lames Falax).
Pistolets : Pistolets bolters, Pistolets lance-flammes, Volkite Serpenta, Pistolets à plasma Mk1 (rares, temps de refroidissement plus faible, plus de risques de surchauffe).
Armes de base : Bolters, certaines escouades légères (reconnaissance) semblent avoir été équipées avec des armes laser, armes combinés (bolters jumelés, bolter+lance-flammes, bolter+fuseur) pour les Terminators. A noter que les armes jumelées des Terminators possèdent souvent des lames pour augmenter la puissance au corps-à-corps.
Armes spéciales : Fuseurs, lance-flammes, lance-plasma Mk1 (idem que le pistolet à plasma), armes Volkite (Caliver et Charger), fusils de sniper pour les escouades de reconnaissance.
Grenades : Antichars, à fragmentation, à plasma, bombes à fusion, bombes au Phosphex
Missiles : Antichars, à fragmentation, à plasma, missiles Rad.
Armes lourdes : autocanon, bolter lourd, lance-missiles, canon laser, lance-flammes lourd (Terminators), autocanons faucheurs (Terminators), système Suspensor Web.
Armes lourdes montées uniquement sur véhicules : lance-missiles multiples Havoc (précurseur du Cyclone), Lance-plasma lourd Mk1, Multifuseur, canon d'assaut (Dreadnoughts).

Véhicules :
Il est à noter qu'à cette époque, l'Astartes dispose d'une gamme de matériels beaucoup plus large qu'au XLIème millénaire. La plus grande partie de ces matériels seront transférés à la Garde Impériale après l'Hérésie.
Transport de troupes : Une version à chassis allongé existe: le Rhino Advancers. Les Iron Hands semblent disposer d'un transport super lourd Mastodonte. Impossible de savoir si d'autres Légions avaient accès à ce matériel.
Transport d'assaut Spartan sur châssis de Land Raider.

Chars d'assaut : Land Raider (tous types sauf Crusader), Cerberus (chasseur de char), Predators (Destructor, Infernus et Annihilator), FellBlade, Mammoth, Shadowsword, Baneblade, Stormsword, Death Hammer, Hercules (Superlourds).
Artillerie auto-tractée : Lance-roquettes multiples Whirlwind, canon d'assaut Vindicator (développé durant l'Hérésie), Typhoon (sur chassis de Land Raider), Obusier lourd autotracté Maelström, canon lourd autotracté Vulkan, Basilisk, Mortiers lourds autotractés Médusa et Gorgone.
Reconnaissance :  Moto, moto d'assaut, lance-speeder, motojet (dont modèle Scimitar).
Dreadnoughts : modèles Contemptor, Furibundus, Deredeo et Ironclad
Artillerie légère : Destructeur laser Rapière, système d'artillerie automouvant Tarentule, mortier Taupe, canos quadritubes Thudd Guns, Bélier d'assaut Cestus
Volants : Appareils d'assaut Warhawks (ou Stormbird), Thunderhawks, modules d'atterrissage (dont Deathwind), torpilles d'abordage (nombreuses variantes dont le Caestus).

Flotte :
Pour les vaisseaux de la flotte, on notera que les flottes des Légions sont beaucoup plus complètes qu'au M41, le Codex Astartes n'ayant pas encore fait des siennes.
A côté des traditionnels barges de bataille, croiseurs d'attaque et escorteurs, on trouvera des vaisseaux de transport, des frégates, des vaisseaux de commandement et transmissions, des croiseurs lourds (classes Styx, Hadès, Cuirassés ...). Ces vaisseaux sont commandés par un officier Astartes, appuyé par un équipage humain appartenant aux serfs de la Légion.

Vaisseaux connus des Luna Wolves :
Vengeful Spirit (Barge de bataille) - Vaisseau amiral du Primarque Horus et de la XVI Légion.
Breakspear, Barge de bataille
Thanato, Croiseur de la 13ème Cie
Glory of Terra, Croiseur de Temba Davin
Leonis, Grand Croiseur classe "Avenger"
Forinax, Grand Croiseur classe "Avenger"
Vengeance Castigator, Vaisseau de Ligne
Vindicare, Vaisseau de Ligne
Blade of Flame, Croiseur
Unblinking Eye, Croiseur
Heart of Terra, Croiseur


xxxxxxxxxx


▩ CHAPITRE 4 : Héraldique & Marquages

Armures :

- On trouve une multitude de modèles différents allant de la MkII à MkIV, la MkV restant marginale.
Les pièce d'armure de différentes générations sont parfois mélangé sur un même soldat, le réapprovisionnement étant rationné.


------------------------ Armure MKIII ---------------------------- Armure MKIV -------------------------- Armure MKV ----------------



Armure Terminator


Héraldique de Légion, symboles, bannières :


Marquages tactiques, escouades, grades :

*Généralités
Le Codex Astartes n'ayant été généralisé qu'après l'Hérésie, une partie des marquages, insignes et distinctions existant en M41 n'existe pas encore. Pour rédiger cette partie, je me suis surtout basé sur le livre Horus Heresy Collected Visions, sur Taran et sur le Space Marines Painting Guide V1 datant de Rogue Trader.

*Les insignes
- L'Aquila : est, théoriquement, réservé aux Emperor's Children qui l'arborent sur leur plastron ou leur épaulières. Néanmoins, un certain nombre de soldats d'autres Légions le porte également, comme marquage d'honneur exceptionnel.
- La Crux Terminatus, les Honneurs Balistiques : n'existent pas encore en version pré-codex.
- Les Lauriers, le Halo de Fer et le Crâne: existent déjà et représentent la même signification qu'en M41.
- Les Symboles de fonction (Techmarines, Apothicaires, Chapelains et Archivistes) : existent déjà sous cette forme. Le Rosarius des Chapelains n'existe pas.
- Les éclairs : sont souvent représentés sur les armures, en tant qu'ancienne héraldique personnelle de l'Empereur et souvenir de la période des Guerres de l'Unification.
- Les Sceaux : ne sont pas des sceaux de Pureté, mais des insignes commémoratifs de campagne ou des serments de l'instant installés de façon pérenne sur l'armure.

*Les insignes de grade (source Rogue Trader via Taran)
Sont portés sur le casque et sur le canon d'avant-bras. Les spécialistes portent parfois leur insigne de fonction sur le casque.

*Les symboles tactiques
Encore une fois, rien n'est véritablement uniformisé, mais on retrouve la plupart du temps les symboles encore en cours en M41. Les variations se font par Légion. Lorsqu'ils sont portés, c'est en général sur l'épaulière droite. La gauche étant réservée à l'insigne de Légion. (Exception: si l'épaulière gauche est cloutée, l'insigne de Légion passe à droite).
Les insignes de compagnie/Chapitre peuvent être portés soit sur l'épaulière droite, soit sur la genouillère droite. Ils consistent parfois simplement en un chiffre romain, les chiffres arabes étant utilisés pour les escouades.
Les insignes de spécialistes remplacent les symboles d'escouade. A noter qu'en V1, les porteurs d'armes particulières disposaient de badges spécifiques figurant sous l'insigne du type d'escouade. Impossible de savoir si cela était déjà le cas en M31.
CHAPITRE 5 : Rites de bataille & Traditions guerrières

- Serments de l'instant
Chaque soldat de l'Imperium doit proclamer sa loyauté envers l'Empereur dès le début de son service, et ceux de l'Astartes n'y font pas exception. Personne ne doute de leur dévotion perpétuelle, mais avant chaque mission distincte, ils choisissent de prêter un serment immédiat, « un serment de l'instant », qui les investit spécifiquement dans la mission en cours.
Ce serment s'applique à une action bien spécifique et est souvent écrit sur un parchemin et fixé aux armures à la manière d'un sceau de pureté post hérésie.La même méthode est utilisée pour les insignes commémoratifs de campagne.

- Influence des Loges Guerrières (et leur création par les Chapelains)
"La loge du Loup" est une organisation dont le but est de permettre aux soldats de toute la légion de se rencontrer sans barrière hiérarchique. En pratique, c'est une organisation occulte permettant l'élaboration de plans secrets.

- Traditions guerrières
Recherche en cours ...





xxxxxxxxxx


▩ CHAPITRE 5 : Etat Major & Personnages marquants

Personnalités de la XVIème Légion
* Horus Lupercal - Primarque, Maître de Légion.

* Ezekyle Abaddon - Capitaine de la 1ère Cie des Justaerins. Au début du trentième millénaire, Abaddon était le lieutenant d'Horus. Les deux hommes étaient très proches, et rivalisaient en exploits guerriers. Des rumeurs prétendent même qu'Abaddon serait en fait le clone d'Horus. Horus était comme un père pour Abaddon.

* Tarik Torgaddon - Capitaine de la 2ème Cie et membre du Mournival. Resté fidèle à l'Empereur il fut tué lors de la Trahison d'Istvaan III.

* Iacton Qruze - Le Mal-entendu, Capitaine de la 3ème Cie

* Hastur Sejanus - Capitaine de la 4ème Cie et membre du Mournival. Il fut un des plus brillant officiers des Luna Wolves. Accepté au sein du conseil de guerre prisé du Maître de Guerre appelé aussi "Mournival", il se révéla le "favori" du primarque Horus : ce dernier admirait en lui le seul officier au sein de ce conseil qui représentait l'équilibre entre toutes les qualités d'un chef, à la fois guerrières, stratégiques et diplomatiques, et fut un pilier central du Mournival lui-même. Il fut tué dans les dernières années de la Grande Croisade par des "Invisibles", une garde d'élite d'un dirigeant d'une ancienne colonie terrane atteinte par la flotte expéditionnaire d'Horus sur la planète 63 19. Envoyé en mission diplomatique vers ce dirigeant se réclamant être l'"Empereur de l'Humanité", et ayant développé une religion fanatique autour de son Trône, il fit assassiner Sejanus pour avoir suggéré "de manière assez indélicate" qu'il pu exister un autre Empereur de l'Humanité. Sa mort provoqua un guerre immédiate durant laquelle le capitaine Garviel Loken s'illustra de manière si spectaculaire qu'il fut admis au Mournival à la place de son ancien frère d'arme.

* Horus Aximand - Surnommé 'L'Autre Horus' en raison de sa ressemblance avec le Primarque, capitaine de la 5ème Cie et membre du Mournival

* Serghar Targost - Capitaine de la 7ème Cie, il fut également  Maître de Loge. Serghar Targost participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion. Profondément loyal à son Primarque Horus, Serghar Targost fut impliqué dans la mise en place des Loges Guerrières au sein des Sons of Horus, instillant petit à petit l'hérésie au sein de la Légion. Lorsque le Maître de Guerre décida de purger les Légions renégates des troupes restées loyales à l'Empereur lors de la Trahison d'Istvaan III, Serghar Targost mena les troupes des Sons of Horus contre leurs anciens frères d'armes, les exterminant jusqu'au dernier.

* Garviel Loken - Capitaine de la 10ème Cie durant la Grande Croisade (M31) et membre du Mournival. Resté fidèle à l'Empereur, il est présumé mort sur Isstvan III.

* Luc Sedirae - Capitaine de la 13ème compagnie, mort sur Dagonet.

* Tybalt Marr - dit "Soit l'Un" - Capitaine de la 18ème Cie.

* Verulam Moy - dit "Soit l'Autre" - Capitaine de la 19ème Cie.

* Maloghurst - dit "Le Retors" - Ecuyer du Maître de Guerre. Connu comme ''Le Retors'', Maloghurst était le principal conseiller d'Horus, il était aussi un guerrier redoutable.

* Lev Goshen - Capitaine de la 25ème Cie.

* Kalus Ekaddon - Capitaine, Escouade Reaver Catulan de la 1ère Cie.

* Falkus Kibre - Capitaine, commandant les Justaerin, 1ère Cie.

* Bakhart - Dreadnought. Bien que les conditions ayant conduit à son enfermement dans le sarcophage d'un Dreadnought restent inconnues. Il est resté profondément loyal à son Primarque Horus, il l'a suivit dans son Hérésie.

* Dhekarst - Dreadnought. Bien que les conditions ayant conduit à son enfermement dans le sarcophage d'un Dreadnought restent inconnues. Il est resté profondément loyal à son Primarque Horus, il l'a suivit dans son Hérésie.

* Abakhol - Sergent, Escouade de Guerriers. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Chaggrat - Sergent, Escouade Despoiler. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Chastagur - Sergent, escouade Despoiler.

* Chondon - Sergent, escouade Despoiler.

* Dasturkh - Sergent, Escouade Destroyer.

* Durkhall - Sergent, Escouade Reaver.

* Grogor - Sergent, Escouade d’Assaut.

* Imaldhorn - Sergent, Escouade Dementor.

* Khabant - Sergent, escouade Reaver. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Khadask - Sergent, Escouade Ravager.

* Khaddark - Sergent, escouade Despoiler. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Khaggort - Sergent, escouade Reaver. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Lercon Hurn, Capitaine de la 3ème Cie à la création de la Légion.

* Lachost - Sergent, Escouade Meneuse. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Macadhon - Sergent, Escouade Rampager. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Mherdask - Sergent, escouade de Guerriers. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Sarpati - Sergent, escouade de Space Marines Possédés.

* Scrodha - Sergent, Escouade Immolation.

* Vaddark - Sergent, escouade Rampager.

* Vaddon - Sergent, escouade Meneuse. Il participa à la Grande Croisade avec les forces de sa Légion et a suivit Horus dans son Hérésie.

* Xetsa - Sergent, escouade de Space Marines Possédés.



63e Flotte Expéditionnaire :
* Hektor Varvaras - Seigneur commandant de l'Armée Impériale

* Lithonan - Seigneur commandant de l'Armée Impériale

* Janissaires Bizantins*

* 15ème d'Hesperan

* Legio Mortis - ''The Death’s Head''

* Boas Comnemus - Maître de Flotte

* Ing Mae Sing - Maîtresse des Astropathes

* Erfa Hine Sweg Chorogus - Seigneur de la Navis Nobilite

* Regulus - Adepte Légat du Mechanicum


xxxxxxxxxx


Portrait du Primarque Horus :
Primarque des Luna Wolves/Sons of Horus, XVIème légion.
Horus a été le premier Primarque à être retrouvé par l'Empereur au début de la Grande Croisade. Comme il fut le premier Primarque a être découvert par l'Empereur il grandit aux cotés de celui-ci dès son plus jeune age pour devenir le plus puissant des Primarques.
Pendant longtemps, il était le seul à Primarque a avoir été retrouvé. L'amitié entre l'Empereur et Horus grandit rapidement et l'Empereur lui faisait à ce point confiance qu'il lui confia le commandement de toutes les forces de l'Imperium. On dit qu'il a sauvé la vie de l'Empereur au cours de la bataille de Reilis quand ils ont été pris par surprise par l'ennemi. L'Empereur a remboursé cette dette quand il a tué un Boss Ork massif qui menaçait Horus. Alors que l'Empereur menait la Grande Croisade, Horus montra rapidement qu'il était un génie tactique.
Il savait précisément qu'elle force envoyer et où l'envoyer, ne montrant aucune pitié à ceux qui se sont opposés à l'Empereur, mais épargnant les innocents de l'effusion de sang inutile. L'Empereur jugea bon de transférer en partie le contrôle de la Grande Croisade à Horus, ce qui lui valus le rang de Maître de Guerre, le plus haut grade militaire sous l'Empereur lui-même, et de lui accorder le commandement de toutes les forces impériales. Horus instilla une rivalité croissante entre les Primarques pour obtenir une concurrence visant à optimiser les capacités de ces frères Primarques. Horus lui conduit la Légion Luna Wolves. Après la Croisade d'Ullanor, dans laquelle un empire ork a été écrasé, les Luna Wolves ont été rebaptisés les Sons of Horus par le Maître de Guerre, sur incitation de l'Empereur et de Sanguinius.
Horus est équipé de La Serre d'Horus et de la Masse de Luna, il port également une armure Terminator.



Portrait d'Ezekyle Abaddon :
Abaddon était le Capitaine de la 1ère Compagnie des Luna Wolves durant la Grande Croisade et il suivit Horus depuis l'ancienne Terra à la conquête de lointaines étoiles. Il vénérait le Maître de Guerre comme un dieu et Horus le traitait comme son fils favori. En fait, il y eut des rumeurs comme quoi il aurait réellement été le fils cloné du Primarque, produit de la géno-expérimentation précoce.
Quand l'Hérésie d'Horus arriva, il fut clair que la loyauté d'Abaddon allait à son Primarque et non à un Empereur distant. Il mena les Terminators des Sons of Horus, nouveau nom des Luna Wolves accordé par l'Empereur, dans les campagnes d'Istvaan, de Yarant et à l'assaut du Palais Impérial lors de la Bataille de Terra. Son désespoir lors de la défaite d'Horus dans ce conflit final le mena plus profondément dans la colère et la haine qu'aucun mortel n'ait jamais été. Il prit la griffe-éclair d'Horus, l'arrachant de l'armure du Maître de Guerre dans un hurlement de rage qui résonna à travers le grand vaisseau.
Le corps d'Horus fut emmené par les Sons of Horus dans l'Œil de la Terreur, puis volé et cloné par les autres légions renégates. Les Sons of Horus ne se remirent jamais de la honte causée par l'enlèvement de leur maître Primarque. Les Sons of Horus, rebaptisés Black Legion par Abaddon en punition de leurs fautes passées. La légion nouvellement nommée se vengea de cet affront et supprima tous les clones ainsi que l'original à la suite d'un raid meurtrier. D'après certains lieutenants et seigneur chaotiques, Horus pourrait être ressuscité, mais rien ne fait allusion aux moyens nécessaires a cette résurrection. Certains pensent aussi, comme cela est précisé dans l'un des anciens codex Marine du Chaos, qu'Abaddon est en réalité le clone d'Horus.



Portrait de Garviel Loken :
Garviel Loken était le capitaine de la 10e compagnie des Luna Wolves au cours de la deuxième moitié de la Grande Croisade. Pour ses faits d'armes durant la campagne de soixante-trois dix-neuf, il fut intronisé au Mournival, le conseil consultatif du Maître de Guerre Horus. Loken fut témoin de la lente chute de sa légion vers le Chaos. Il s'opposa à ses frères capitaines du Mournival sur de nombreux points qui menèrent la légion vers l'hérésie. Cette opposition finit également par le conduire à sa perte. Avec son ami et compagnon du Mournival Tarik Torgaddon, il fit partie des Space Marines loyalistes exterminés durant la Trahison d'Istvaan III; mais sa mort n'est pas totalement confirmée.



Portrait de Maloghurst :
Maloghurst était l'Ecuyer du Maître de Guerre. Connu comme ''Le Retors'' pour les rouages complexes de son esprit, Maloghurst était le principal conseiller d'Horus et un manipulateur très habile, il était aussi un guerrier redoutable, et était un concurrent supposé pour la première compagnie (le poste occupé par Ezekyle Abaddon) lorsque Horus fit de lui son écuyer.
Pendant la bataille de soixante-trois-dix-neuf, Maloghurst a été envoyée à la surface pour parlementer avec l'«Empereur de l'Humanité», le chef d'imposteur de la planète, mais son Stormbird a été abattu et il a été grièvement blessé dans le crash. Il a été récupéré après un assaut à la surface, et les dossiers-pict de la commémoratrice Euphrati Keeler sur le sauvetage c'est propagé dans l'ensemble de la 63e l'Expédition, faisant de Maloghurst un héros de guerre. Son corps a été gravement mutilé dans l'accident (ce qui le rendit vraiment ''tordu''), mais il restait disposé et tout à fait capable de servir son Maître. Il a également affirmé sans ambages qu'il était au courant de son surnom dans toute la Légion et ne voulait pas l'abandonner : son esprit était aussi habile que jamais, et si son corps était maintenant tordu pour s'adapter, alors ainsi soit-il.
Son rôle dans l'hérésie elle-même était, en tant que chef exécuteur d'Horus, de veiller à ce que les ordres du Maître de guerre soient réalisées. À cette fin, dès le début, il a utilisé les services de l'assassin muet Maggard après qu'il ait été libéré du service de sa maîtresse dominatrice Petronella Vivar.
Il a également dirigé Calas Typhon de la Death Guard pour arrêter la frégate Eisenstein avant qu'elle ne puisse s'échapper et avertir l'Empereur de la trahison d'Horus.



Portrait de Tarik Torgaddon :
Lorsque Garviel Loken fut introduit au sein du Mournival la suite du décès d'Hastur Sejanus Torgaddon et lui se lièrent d'amitié. Torgaddon a aidé Loken à s'installer dans son nouveau rôle en tant que membre du Mournival et conseiller Horus et était celui pour introduire Loken dans la Loge Guerrière, lui montrant que c'était simplement un moyen pour les Astartes de différents rangs de se regrouper comme des égaux, ce qui apaisa, quelque peu, les soupçons qu'avait Loken envers eux.
Lorsque la 63e expédition répondit à l'appel de détresse de Khétas Frome des Blood Angels, Torgaddon a été choisi pour descendre à la surface de Meurtre et rechercher des survivants.
Une fois là, il se lie d'amitié avec le Capitaine Saul Tarvitz des Emperor's Children, mais a développé une aversion pour le Seigneur commandant Eidolon.
Après que le contact fut établi avec l'Interex, Torgaddon a continué à agir en tant que 2ème Capitaine et conseiller d'Horus.
Lorsque Horus a été mortellement blessé sur la lune de Davin, il a été proposé par les Loges  Guerriere pour débarrasser la flotte de ces voix dissidentes. Tarik a refusé d'y prendre part et quitta la loge là dessus. Quand il est devenu évident que les apothicaires de la Légion ne pouvaient pas sauver Horus, le Mournival et les membres éminents Ezekyle Abaddon et Horus Aximand ont proposés de confier Horus aux prêtres Davinite, ce que refusa Tarik Torgaddon et Garviel Loken, et pour une bonne raison, ce fut le culte Davinite, (culte du Chaos) qui permit à Erebus d'insinuer dans dans l'esprit d'Horus, les graines du Chaos.
La mauvaise influence du Chaos commençant à se répandre dans la 63e expédition, Torgaddon et Loken promirent de s'y opposer.
Lors de l'incident Id'sstvan III, Torgaddon était l'un des loyalistes qu'Horus jugeait trop fidèle à l'empereur et qu'il ne se rebellerait jamais contre lce dernier. Torgaddon était parmi les capitaines qui menèrent la résistance contre les légions renégates pendant la guerre terrestre d'Isstvan III.
Vers la fin de cette sinistre bataille, Garviel Loken et lui apprirent que leurs anciens frères du Mournival, Ezekyle Abaddon et Horus Aximand seraient du prochain assaut à la surface de la planète afin de superviser l'élimination finale des loyalistes. Tarik a trouvé la mort des mains d'Horus Aximand réticent mais résolu, tandis que Loken a regardé avec horreur son ami mourir.









SOURCES:
- Forge World: Horus Heresy Book 1 Betrayal (Traduction d'Andrew du forum La Galaxie en Flammes)
- Taran (fansite très complet reprenant le fluff v1 Rogue Trader et v2 de 40k, livre règles et codex, Realms of Chaos: Slave to Darkness)
- La page Luna Wolves sur warhammer40k.wikia.com (et par extension les sources de cet article)
- Adeptus Titanicus (le jeu, un ancêtre d'Epic 1988)
- Space Marine V2 (un autre ancêtre d'Epic 1991)
- Liber Chaotica
- Index Astartes IV : Sons of Horus - The Black Legion Space Marine Legion.
- Horus Heresy Collected Visons
- Romans "The Horus Heresy" Black Library (plusieurs volumes de la série)
- audio book Black Library (notamment Butcher's Nail's)


Dernière édition par Abaddon le Ven 5 Juil 2013 - 15:19, édité 4 fois


“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 52
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Solathen le Mar 14 Mai 2013 - 6:27

Bonne chance pour le début de ce sujet

Une mise à jour du Mournival et des personnages après la Nouvelle L'autre Horus et le roman Némésis serait possible Wink

Je contribue avec ma Dramatis personae de la XVI Legio

Spoiler:

XVIème LEGION: Les LUNA WOLVES/ SONS OF HORUS
XX Compagnies-170 000 -70 à 110 000 après Istvaan
Ex Luna Wolves
Cthonia

Dramatis Personae
Lupercal ! Tuer pour les morts! Tuer pour les vivants !
Horus, Lupercal, Le Maître de guerre

Maloghurst le Retôrs, Cpt écuyer d'Horus
1
Mournival Ezekyle Abaddon, Le Fléau 1er Capitaine
Mournival Falkus Kibre, Le faiseur de veuves Cpt Esc T Justaerin
Kalus Ekaddon, Cpt Esc Reaver Catulan
2
Mournival Tarik Torgaddon, Cpt 2ème Cie
Lachost, Sgt Esc Cdmt
Vaddon, Apothicaire Esc Cdmt
Trice Rokus, Sgt Esc Terminator
Esc Devastator Eskhalen
Esc Chaggrat
Esc, Zakes, Cyclos, Regold, Frères
3
Iacton Gruze, Le Malentendu Cpt 3ème Cie
Mournival Hastur Sejanus, Cpt 4ème Cie +
Esc, Dymos, Malsandar, Gorthoi, Frères +
5
MournivalHorus Axiamand, L'autre Horus, Cpt 5ème Cie
Yade Durso, Cpt 2nd de la 5ème Cie
Esc Reaver Metallun: Gaspir Yunkwist +, Sgt , Xachery Scipon, Frère
Esc Tactique Bale: X, Zeb Zenonius +,
Esc Assaut Tithonius: X, Sgt , Mir Amindaza +, Ger Gerradon + Frères
7
Serghar Targost, Maître de Loge, Cpt 7ème Cie
9
Esc Despoiler: Guljuk Ygethddon, Sgt 9ème Cie 2nd Bataillon
10
MournivalGarviel Loken, Cpt 10ème Cie (13 sgt pricncipaux - 600 SP)
1ère Esc T Vérérans, Hellbore: Xavyer Jubal, Sgt, Calends, Frère +
2nd Esc T Vérérans, _______: Marjex, Apothicaire, Tibor, Frère
3ème Esc T Vérérans, Locasta: Nero Vipus, Sgt et 2nd de la Cie,
Zakias, Murriad, Tarregus, Edrius, Casto, Frères
4ème Esc*Terminator, ______: Rassek, Sgt
5ème Esc* Tactique, Pithraes: Talonnus, Sgt
6ème Esc Tactique, Walkure: Kairus, Sgt, Oltrenz, Jaedlon, Frères
7ème Esc Tactique, Brakespur: Udon, Sgt
13
Ghrastak, Cpt 13ème Cie d’Assaut puis Dreadnought +Istvaan III Loyal Cthonian
Luc Sedirae, Cpt 13ème Cie d’Assaut + Dagonet
Jerrod, Cpt 2nd de la 13ème Cie
Devran Korda, Sgt Vétéran
17
Tybalt Marr, Soit l'Un, Cpt 17ème Cie « Hesperus Guard » (205 astartes)
18
Vérulam Moy, Soit l'Autre, Cpt 18ème Cie +
25
Lev Goshen, Cpt 25ème Cie
MournivalGrael Noctua, Sgt Esc Warlocked/Ensorcelés
Esc*Terminator, ______:
Severian « the wolf », frère 25ème Cie Outcast death
Compagnie Inconnue
Hasdrubal Serapis , Cpt Xème Cie Iron within
Logann, Apothicaire
Kloros Endall, Lt de Cie +Istvaan III Loyal Terran
Dastruak Judd, Sgt Vétéran +
Avakholl Hurr, Sgt Rukal Breacher Bataillon
63ème Flotte Expéditionnaire
Hektor Varvaras, Seigneur commandant de l'Armée Impériale +
Lithonan, Seigneur commandant de l'Armée Impériale
Janissaires Bizantins*
15ème d'Hesperan
Legio Mortis « The Death’s Head »
Boas Comnemus, Maître de Flotte
Ing Mae Sing, Maîtresse des Astropathes
Erfa Hine Sweg Chorogus,Seigneur de la Navis Nobilite
Regulus, AdepteLégat du Mechanicum

Vengeful Spirit, Vaisseau amiral d'Horus
10 Croiseurs Légers Meutre
5 Convoyeurs de Troupes Meutre
Breakspear, Barge de bataille
Thanato, Croiseur de la 13ème Cie
X, Croiseur classe "Lunar"
Glory of Terra, Croiseur de Temba Davin
Diamat 1
3 Groupes de 5 Destroyers "Sentinelles"
Diamat 2
Leonis, Grand Croiseur classe "Avenger"
Forinax, Grand Croiseur classe "Avenger"
Vengeance Castigator, Vaisseau de Ligne
Vindicare, Vaisseau de Ligne
4 Croiseurs classe "Arminger" (Longiligne et légers)
4 Croiseurs classe "Crusader" (Batterie)
Diamat 3
8 Croiseurs classe "Arminger" (Longiligne et légers)
X Vaisseaux cargos
Diamat 4
3 Croiseurs d'assaut astartes SH
2 Croiseurs Lourds
3 Grands Croiseurs
Série ADB
Blade of Flame, Croiseur
Unblinking Eye, Croiseur
Heart of Terra, Croiseur


Solathen
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 944
Age : 34
Localisation : Planète Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par ANVAL THAWN le Mar 14 Mai 2013 - 17:43

+1 pour ton travail ABADDON !!!!!!!!!!! Very Happy
Comme toujours , tu nous à gatté....


Dernière édition par ANVAL THAWN le Mar 14 Mai 2013 - 20:49, édité 1 fois


-----------------------------------------------------------------------------------------------
IMPERATOR INVOCATO DIABOLUS DAEMONICA EXORCIST
:inquisition:

ANVAL THAWN
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1325
Age : 37
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par BlooDrunk le Mar 14 Mai 2013 - 19:01

Bravo Aby! Beau travail, particulièrement les recherches pour l'historique, il est très étoffé!
cheers
Tu y as aussi inclus le fluff de Betrayal?

PS: bien vu de t'être servi de mon Compendium comme base et ça me pose aucun souci (d'ailleurs tu m'avais demandé avant, c'est tout à ton honneur).



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Corax le Mar 14 Mai 2013 - 20:11

Abaddon tu m'a devancé Very Happy

Je sens que je vais faire pareil qu'avec le Compendium de BlooDrunk, c'est à dire déjà mettre ce que tu as mis en WordPad dans ma clé USB et compléter au fûr et à mesure que tu le fais.

Un bon début de travail.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Abaddon le Mer 15 Mai 2013 - 12:38

BlooDrunk a écrit:Bravo Aby! Beau travail, particulièrement les recherches pour l'historique, il est très étoffé!
cheers
Tu y as aussi inclus le fluff de Betrayal?

PS: bien vu de t'être servi de mon Compendium comme base et ça me pose aucun souci (d'ailleurs tu m'avais demandé avant, c'est tout à ton honneur).


1 - Merci !!

2 - J'y ai inclus ce que j'ai pu, pour l'instant, traduire.

3 - C'est normal !! La source ... toujours la source !! Razz




“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 52
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Corax le Mer 15 Mai 2013 - 14:05

J'ai hâte de voir la suite .

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par tioelscorpio le Ven 5 Juil 2013 - 14:00

J'ai lu e diagonale mais en tout cas c'est super bien, je le lirai en entier plus tard mais tu as fait un très bon travail.


konrad "Je suis le Night Haunter et je sais ce que vous avez prévu pour moi."
angron "Du sang pour Horus"

tioelscorpio
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1513
Age : 21
Localisation : Vers Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par BlooDrunk le Lun 8 Juil 2013 - 12:00

Je tenais à vous faire partager ici une traduction du fluff des Fils d'Horus présent dans le livre Betrayal de Forgeworld, traduction home-made par Andrew du forum La Galaxie en Flammes, merci à lui pour ce travail!

Andrew01 a écrit:


Sons Of Horus


Dénomination numérique : La XVI légion

Primogenitor : Horus Aka Horus Lupercal

Premier nom : Les Luna Wolf

Tendance stratégique observée : assaut brutal , Percée et technique de coup de décapitation du commandement adverse

Système notable : Cthonia , Serenax, et il est noté qu'ils tirent leur ressource de pas moins de 37 autres mondes

Allégeance : Traitor Maximus


Les sons of horus est la légion du Père de l'Hérésie, la première dans l'infamie si ce n'est dans la trahison, leur nom résonne maintenant comme une malédiction pour l'humanité. Même si leurs crimes ne sont plus exactement connus de nos jours, dans le passé tout fut différent, car eux et leurs perfide maître étaient loués par les autres légions et l'Empereur, et leurs actes furent d'autant plus infâmes.

La XVI légion est née sur Terra avec le nom de Luna Wolf et sombrèrent dans les abysses comme l'ange de l'ancien mythe qui portait le nom de leur Primarque.

Avant ces jours sombres, ils se sont battus au côté de l'Empereur sur Terra lors de la grande croisade, il se sont toujours battus avec vigueur et indéfectibilité, comme beaucoup, leurs actions étaient un exemple parfait de ce qu'était être un Guerrier des Légions : brutal, impitoyable et inébranlable mais aussi honorable, et toujours loyal.
Leur histoire est l'histoire des ambitions de l'imperium lui-même mais aussi le reflet de ses propres défauts qui détruisirent le rêve de l'unification et le laissèrent en morceaux

Origine : Les Luna Wolf :

Avant d’être les Sons of Horus , ils furent les Luna wolves,et à l'époque où l'empereur commença a voir au delà de l'unification de Terra, il leva de nouvelle armée pour se battre lors de son grand projet qu'était la Croisade. Il composa ses nouvelles armées avec les forces qui avaient unifié Terra, certaines forces des ennemis vaincus, et à leur coté se trouvaient les premiers Géno-modifiés, les Émissaires de guerre qui étaient les premiers Legiones astartes.
Ceux-ci n'étaient pas encore les vastes armées ou les milliers de marines qui seraient prêts à conquérir la galaxie, mais ils restaient des Guerriers tonnerre créés avant eux et ensemble, ils représentaient la plus grosse force militaire jamais créée.

La XVI légion n’était pas plus d'un millier lors de sa naissance et pourtant, malgré leur numérotation de Legion et grâce à l'abondance de preuves nous pouvons dire qu'elle fut une des premières actives, et récoltât beaucoup d'honneurs de bataille vers la fin de la Guerre D'unification.

Comme beaucoup de ces légion à l’état embryonnaire, la XVI légion recruta ses premiers membres parmi la population terrienne, D’après certaines informations qui seraient difficiles à corroborer, beaucoup des premiers légionnaires de la XVI viendraient des clans de chasseurs de la cuvette de Justigran et des sous-plaines de Samsatian.

Les conflits perpétuels et la vie dure de ces peuples, donnèrent des recrues impitoyables et indépendantes pour la Légion. Peut être que l'empereur savait quel caractère donnerait les meilleurs résultats avec les Gene-seed de chaque légion, ou peut-être était-ce pour une autre raison, seulement connue de son incroyable esprit, mais peu importe d’où venaient les premières recrues de la XVI, le caractère de la légion fut rapidement établie.

La XVI Légion faisait la guerre très agressivement, peut être le reste de leur héritage génétique sur Terra, la XVI légion devint vite synonyme d'assaut soudain et écrasant.
Pour la XVI légion les campagnes se terminaient toujours de façon sanglante, après quelques attaques pour jauger l'adversaire, la légion engageait la totalité de ses forces pour abattre l'ennemi dans un final destructeur.
La première pacification de Luna , fut peut être la plus fameuse et la plus vielle victoire , ils y brisèrent l'enclave Cariolis, et l’hiver nucléaire qui en suivit a laissé de profondes cicatrices dans la conscience collective de Terra, et il n'est pas rare que dans le bas fonds de Terra, les marchands et joueurs, parlent encore de cette guerre comme la « comptine des loups ».

La Guerre par la Légion était faite de telle façon que leurs ennemis ne savaient jamais d’où venait les marines, ils tombaient du ciel transportés dans des Stormbirds et Stormeagles . On disait souvent que la légion se battait les yeux dans les yeux avec l’ennemi.

Le légionnaire typique était un Guerrier fier de sa réputation, donnant toujours dans l'humour et l’empathie. Jamais de mysticisme, ou de rituel militaire quand ce n’était pas nécessaire, il était la vraie force militaire humaine qui se trouvait au coté de l'humanité.
La violence était claire dans chacune de leurs actions militaires, mais toujours sous contrôle.

S’il fallait parler d'une action militaire pour représenter la XVI Légion, ce serait l'unification de Somon, un groupe de stations sur-orbitales, refusant de rejoindre l'Empereur dans l'unité de Terra. La capitale était Somon prime. Quand le Panarch de Somon rencontra la dernière délégation diplomatique, Lercon Hurn, Capitaine de la 3ème compagnie de la XVI Légion faisait partie de la garde qui les accompagnait.
Lors de la rencontre, le démagogue lista pendant plus d'une heure le nombre de péchés dans la création de ce qui devait devenir les Legion Astartes,.
Désarmée, seulement là pour accompagner la délégation diplomatique après de nombreuses demandes, le légionnaire était fatigué de toute ces formalités et était réticent à venir, et ne manquait pas de le montrer,
Quand le Panarch eut finit et vit que son discours n'avait eu aucun effet, il crachat sur l'armure de Hurn et le frappa avec son sceptre. Il cru d’abord qu'il n'y aurait pas de réponse, jusqu'à ce que son garde du corps s'effondre près de lui, la tête arrachée de son corps, quand il vit ce que pouvait faire un guerrier des légions désarmé, Somon se rendit.

Il fut rapidement dit dorénavant que l'empereur envoyait ses « loup » pour briser l'incassable ou pour faire comprendre à ses ennemis la puissance du nouvel imperium.
La XVI accepta le pseudonyme des loups avec honneur, la tête de loup devin un symbole commun au sein de la XVI Légion. Le lien était un peu abstrait. En fait il apparaît que le loup de Terra n'existait plus, mais que ses gênes avait été gardées dans les stocks cryogéniques pour en faire des Bio-armes bestiales sur Terra elle-même. Les loups étaient donc synonymes de sauvagerie contrôlée.

Le port de fourrure de ce canidé augmenta chez les officiers, et devint un symbole hiérarchique sur le champs de bataille pour les commandants. La XVI ne fut pas la seule à prendre une telle image et à utiliser l'image de cette bête pour elle même...mais ce fut la première.

Cthonia, un enfer de légende :


Lors de la première incorporation des initiés venant de Cthonia, la légion était déjà reconnue comme étant une des forces combattantes qui avait rendu l'unification de Terra durable.
Le monde sur lequel le primarque a été élevé, a réuni la légion et influença le caractère de la légion, et le changea lentement après plusieurs longues années, pour finalement amener à leur dramatique transformation.

Cthonia était un monde dur, composé de tunnels et de villes souterraines , ayant une orbite lente autour d'une étoile d'un bleu agressif. Seule Cthonia, qui dans les premières heures de sa colonisation était riche en matières premières, était habitable et exploitable, le reste du système étant sans vie.

La planète a été pillée de toutes ses ressources à travers des mines qui fournissaient de l'adamantium , des pierres précieuses et de la poussière de diamant, qui servait de carburant a l’époque du dark age of technology. Cherchant des matières qui se faisaient de plus en plus rares, la planète a été percée de mines de plus en plus profondes.

La vie était courte sur la planète , la mort frappait souvent, une poche de gaz, du magma qui s’écoulait dans les tunnel des mines...mais de nombreux serviteurs de l'empire étaient toujours là , à vivre leurs courtes existences pour produire toujours plus de ressources.

On ne sait pas qui était le maître de la planète, qui décida de l’abandonner, et sa population. De temps en temps, quelques expéditions de Mars y retournaient et retrouvaient des signes d’activité humaine, comme les inscription au mur, ou des cadavres avec des miroirs aussi grand que des piéces de monnaies pausé sur les yeux.

Il se développa rapidement une organisation de Gang violents, ne possédant pas de loi mis à part celle de la lame.
Certains gangs étaient territoriaux, leurs leaders possédant tout ce qui était possible de posséder avec des armées d'hommes et de femmes à leur service qui gardaient les accès aux tunnels, et demandaient des tribus aux autres gangs, d'autres gangs n’étaient que des barbares assoiffés de sang, vivant par et pour la violence. N'ayant pas de territoire, ils vivaient de raids et de guerres contre les autres Gangs, Quand ils avaient besoin de nourriture ou de munition, ils pillaient les camps adverses.
Cependant, entre les diverses factions existait une fine toile de respect, tribus à reverser pour vivre, et de rivalités comme dans une parodie de civilisation, des tribus se créaient, évoluaient et disparaissaient en quelques mois solaires.

Par les temps de la Grande Croisade l'Imperium avait un besoin de ressources plus important que du métal ou des pierres précieuses : des millier d'hommes, de durs combattants, survivant nés avec aucune illusion sur l'horreur de la galaxie qui les entourait.

Récompensés pour leur action sur Luna, la XVI fut la première à recevoir ses nouveaux combattants et reçurent une grande part des premières Gene-seed venant des nouvelles forges de la lune. Cet honneur permit à la Légion de doubler en nombre, et encore de doubler en quelques années.
Pour alimenter cette croissance, la légion avait besoin de chair avec laquelle travailler, et elle trouva la solution avec Cthonia.

Cthonia était relativement proche de Terra et avec quelques contacts intermittent avec le reste de l'humanité.
La première expédition qui avait redécouvert la planète après l’Âge des ténèbres et après son abandon, indiquait dans un rapport que la première décision concernant Cthonia, devait être de brûler toute vie sur cette planète, dans une ère de raison et de vérité, il n'y avait pas de place pour une planète de barbares comme Cthonia.

La citation qui révèle ceci est celle trouvée dans les rapports et qui était quasiment prophétique : « un nid de serpent enroulé dans l'obscurité que nous ferions mieux de détruire ».

La population avait été jugée trop arriérée pour suivre la voie de l'illumination...Mais le tout nouvel imperium pensait qu'il était plus dans leur idéal de ramener cette planète dans le giron impérial et de lui faire suivre l'illumination.

Sur la Lune, ces fils de Cthonia renaissaient comme des guerriers de la XVI Légion et reçurent les accolades de leurs frères.

En honneur de cette nouvelle naissance, de leurs actions passées et du caractère impitoyable des Cthonia, l'Empereur donna à la XVI un nom qui amènerait la peur dans le cœur de l'ennemi : Les Luna Wolves.

Avec le recul et maintenant que nous connaissons l'histoire plus clairement, il aurait peut être mieux valu que Cthonia fût brûlée et oubliée.

La Légion renaît.


Les Cthonien refaçonnent la XVI Légion, ils le faisaient peut être sans s'en rendre compte ou peut- être savait-ils parfaitement ce qu'ils faisaient.
Pour les marines terriens, leurs nouveaux frères apportèrent avec eux leurs propres coutumes, modes de pensée et l’héritage enraciné par des centaines de génération de violence, que l'endoctrinement avec le temps pourrait modifier , mais pas effacer .
Mais peut être qu’après tout c’était le but,
Les voix des terriens furent moins entendues et ils furent de moins en moins nombreux dans les batailles,
Les signes de changement furent nombreux et subtiles, et portant le caractère de ce qu'il était avant.
Les exemples les plus frappants furent les scalps et topknots adoptés par la légion, qui étaient portés par les membres des gangs chasseur de tête, et qui furent à leur tour portés par les gradés de la Légion en plus des décorations de leurs armures.
Être blessé par un ennemi digne d'honneur était ritualisé par une rayure en travers d'une lentille du casque.
Le terme « Aebathan » qui était un mot cthonien pour décrire l’égorgement d'un membre d'un gang adverse, fut adopté pour signifier la réussite d'une campagne. La gloire personnelle et le charisme devint un trait marqué des leaders de la légion comme si les anciennes façons des seigneurs de gangs souillaient leur compréhension du leadership, et cela s’appliquait d'autant plus à leur primarque Horus, dont le culte de la personnalité était universelle au sein de la Légion.

En combat toutefois, le caractère de la légion ne changea pas, ils devinrent juste de plus en plus forts, La Légion prouva quelle pouvait toujours faire autant preuve de flexibilité pour porter la guerre a l'ennemi.
Ils appliquèrent d'autant plus les préceptes de force écrasante et soudaine et cette méthodologie devint la façon de faire préférée de la légion et de son primarque. Il combinait les doctrines de combat sanglantes des cthoniens à la féroce intelligence et l’instinct tactique du primarque.

Des systèmes entiers tombèrent suite à un seul engagement , les vaisseaux de guerre fondant sur le cœur du système formant une lance qui brisait les lunes, stations de combat et plus petites formations de combat ,
Le bombardement orbital et le débarquement orbital de masse par drop pod brisèrent tous les ennemis qui leur résistaient. La tactique était toujours de localiser, prendre de flanc , encercler et détruire avec une parfaite précision , dans un corps à corps et une fusillade à moyenne portée sauvage, le reste des flottes expéditionnaires était là pour ramasser ce qu'il restait de la bataille.

L’approche de la grand croisade par les Luna Wolves était brutal et direct, et les résultats étaient souvent peut élégants mais indéniablement efficaces. Ils n’hésitaient pas à déployer toute la puissance de leur flotte contre une forteresse tout en débarquant des milliers de Luna Wolves avec pour ordre de tuer tous ceux se trouvant dans l'enceinte de la ville, chaque membre de la Légion travaillait comme un seul être, en escouade, pour former une formidable machine de guerre.

Les restes froids des murs des palais des tyrans et la pulpe de leurs guerriers suffisaient à faire abdiquer ceux qui se trouvaient à l’extérieur de la zone de frappe de la Légion.
Les équipes d'occupation qui débarquaient à la suite après de telles opérations , disaient souvent trouver la population dans un état de choc, se demandant encore comment tout les piliers de leur civilisation et de leur univers avait été renversés.

On pourrait dire que leur méthode est très brutale, mais pour les Space-Marines des Luna Wolves, la guerre était brutale et courte ou longue et inutile. Portées par l'énergie de la Grande Croisade, leurs méthodes correspondaient parfaitement au besoin de l’époque.


Sons Of Victory


Le nombre de victoires en peu de temps obtenues par la Légion et son primarque ainsi que leur force et leur ténacité leur a valu les éloges et le respect des autres légions et de l'Empereur

Après plus de 200 ans, à repousser toujours plus loin les ombres grâce au feu et au sang, et devinrent des collectionneurs de victoire, et le génie stratégique d'horus devint une légende.
Dans tous les modes de déploiement il excellait : que ce soit un fer de lance, ou une troupe de marines qui soutenait l'Armée impériale. Certaines autres légions, réticentes à se battre au coté d'autres légions, envoyaient nombre de requêtes pour guerroyer avec les Luna Wolves et elles étaient les bienvenues.

Les qualités de la Légion , était celles de leur primarque, brillant et charismatique, il parvint rapidement à avoir le respect et la loyauté de ses frères primarques et Horus montrât un talent inné pour manier les points forts des autres Légions à leur avantage sur le point tactique.

Certains autres commandants des légions plus grandes surpassaient dans certain aspect de la guerre, mais seul Horus avait une vue globale et totale de la guerre.

Même les plus difficiles des primarques sont connus pour avoir demander des conseil à Horus dans de nombreux domaines.


Bien que les Luna Wolves aient remporté de nombreuses victoires, une éclipse toute les autre et a vu la légion renaître encore :

Sur Ulanor , L'imperium brisa le plus grand empire Ork jamais connu , appelé par certains la dernière menace de l'humanité contre sa domination de la galaxie.
Ce fut quand Horus tua le maître suprême Urlakk Urg de ses propre mains en, certain diront , sauvant l'Empereur , et quand les forces d'horus brûlèrent les mondes de l'empire Ork, que cette victoire fut déclarée la plus grande.
L'empereur promis à Horus un honneur incroyable, et rassembla les légions titaniques, plusieurs légions, l'armée impériale, qui défilèrent sur le monde conquis.
L'empereur couronna Horus Maître de guerre, au point culminant de la cérémonie , et rebaptisa la Légion des Luna Wolf , les Sons Of Horus, leurs armures devinrent vert eau, et le loup fut remplacer par un œil reptilien ,

La légion renaissait à nouveau et les Sons of Horus et son primarque jouissaient d'une prestigieuse gloire auprès de leurs père, l’Empereur.




Unité et formation suivies par la légion


Au début de la Légion, elle était organisée comme la structure type de la Logos Terra milita, qui était composée d'un groupe de marines sous le commandement d'un sergent ; les formations pouvaient considérablement changer en nombre, mais étaient le plus souvent composées de 10 ou 20 marines,
Ils conservaient toutefois des unité spécialisée comme les troupes de reconnaissance

On trouvait chez les Luna Wolves tout l'arsenal généralement déployé par les autres légions incluant les escouades dites Destroyer ou Seeker mais en plus petite quantité.
Ils maintenaient de considérables ressources en armures et véhicules blindés, grâce à certains mondes industriels et de bonnes relations avec le Mechanicus de Mars, qui assurait un bon approvisionnement de munitions et matériel, peut importe où se trouvait la légion.
On remarquait aussi que les nouvelles formations de combat développées par les autres légions et qui faisaient leurs preuves, comme par exemple les membres équipés de boucliers, aussi appelés breacher squads qui était en nombre inférieurs chez les Luna Wolves, furent rapidement introduits et démocratisés après la victoire des Impérial Fists sur Lactrical.
L'anecdote suivante puisée des notes vocales personnelles du primarque, montre bien l’adaptabilité d'Horus aux nouvelles techniques de combat, car à peine le projet Tactical dreadgnout armour lancé, sa légion fut la plus lourdement équipée de ces nouvelles armures, et ce fut lui qui développa les premières techniques de combat adaptées.

Si La légion démontrait une affection particulière pour une formation de combat, c’était bien la formation dite tactique.
Grâce a la polyvalence de ces unités Horus a montré à bien des moments que certaines autres unités n’étaient pas obligatoires pour remporter une bataille. Plus généralement, les escouades tactiques étaient concentrées sur les points faibles de l'ennemi qui succombait sous la saturation de tirs de la Légion. Les escouades transportaient des armes de close-combat pour être utilisées sur les positions les plus difficiles de l’ennemie, ces escouades s'appelaient les Despoiler squads, ce qui démontrait la domination des escouades tactiques.

La tactique fut copiée par les Iron warriors et White Scars, qui adaptèrent à leurs propres besoins des escouades Despoiler.

Le nombre de membres dans les compagnies n’était pas codifiér et pouvait être, par exemple, de 36 pour la plus petite à 972 pour la plus grosse lors de l'action de la légion contre le Dasim patrimony,,

Pour l'organisation militaire, des compagnies le plus souvent était laissées au commandant. Par exemple, la 17ème compagnie connue comme la Hesperus Guard qui était de 205 membres lors du bombardement de Istvaan III, étaient pour plus de la moitié composée d'escouades tactiques et le reste était deux escouades de vétérans, trois escouades de reconnaissance, une escouade de soutien lourd et des plates-formes de tir rapière.

Seule la première compagnie montra de grand changement.
C’était la plus petite composée de deux sous-sections : Les Justaerin Terminator Squads et les Catulan Reaver Assault Squads. Ils portaient l'armure noire uniquement utilisée par l’élite de la Légion et commandée par le Premier capitaine Abaddon.

Horus utilisait la 1ère compagnie comme un instrument de précision contre les points stratégiques.

Contrairement aux autres légions où le plus souvent les formations de combat étaient fixes, Horus préférait garder la flexibilité et composait les forces de frappe en fonction de la campagne.
Elle était généralement commandée par un commandant senior, mais si la force était vraiment grande, les autres capitaines prenaient le poste de lieutenant jusqu'à la fin de la campagne.

Les formations de combat n'avaient que rarement de nom, mais celle la plus utilisée était le fer de lance, qui correspondait bien au pragmatisme d'Horus, qui pensait que pour gagner une guerre, il fallait se battre avec précision.

Les escouades étaient nommées par des noms évocateurs plutôt que par de simples numéros : Illuminatirs prime, Death Makers, Jerrok's Reavers , The first Sons , et bien d'autres.
Par moment les escouades portaient le nom de leur sergent, si le sergent avait une forte réputation. Beaucoup de noms d'escouade viennent des traditions des gang de cthonia, ainsi que nombre de titres honorifiques. La tradition la plus notable étant de garder le compte des morts sur son armure grâce à des gravures, bien que cette tradition existait déjà, elle se vue accélérée par l'incorporation des chtoniens.

L'organisation hiérarchique était plus que tout dictée par la gloire et les victoires personnelles de chaque marine, bien plus que dans les autres légions, et le titre de cheftaine, employé sur chtonia, fut largement utilisé pour les sergents. Le plus souvent l’évolution d'un capitaine de compagnie passait par le fait qu'il prenait la tête d'une compagnie plus grande, et les victoires primaient sur l'ancienneté. En haut de cette hiérarchie non avouée mais réelle se trouvait le capitaine de la première compagnie, qui servait le primarque comme officier en second sur le terrain.

Toutefois, grâce à l’intelligence d'Horus, et à son charisme, la structure de commandement des Sons Of Horus était très efficace et réactive. Chaque marine savait qui suivre, et qui suivrait si son gradé venait à mourir, grâce à sont rang et titre honorifique.

Malgré tout, une certaine jalousie et petite vengeance et compétition étaient présentes pour se faire bien voir et ainsi obtenir certains privilèges.

Il est souvent dit que cette hiérarchie est le reflet de ce qu'a vécu Horus auprès de son père, en étant le favori et en devenant le Maître de Guerre.

Very Happy



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Abaddon le Lun 8 Juil 2013 - 13:07

okay 




“Je suis l'Archi-ennemi, le Destructeur de Mondes. C'est par ma main que le faux Empereur sera déchu."

Abaddon
Primarque
Primarque

Messages : 4418
Age : 52
Localisation : Oeil de la Terreur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Corax le Lun 8 Juil 2013 - 17:56

Un grand bravo pour BlooDrunk.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par BlooDrunk le Lun 8 Juil 2013 - 18:38

Sauf que ce n'est pas de moi, j'ai simplement partagé!

BlooDrunk a écrit: traduction home-made par Andrew du forum La Galaxie en Flammes, merci à lui pour ce travail!
Wink



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par ANVAL THAWN le Lun 8 Juil 2013 - 19:21

Merci BLOODRUNK, encore un beau travail.


-----------------------------------------------------------------------------------------------
IMPERATOR INVOCATO DIABOLUS DAEMONICA EXORCIST
:inquisition:

ANVAL THAWN
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1325
Age : 37
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Compendium XVI Legion: Luna Wolves/Sons of Horus (Heresy Era)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum