[ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par uther33 le Mar 6 Aoû 2013 - 16:40


Etancher sa soif


L'obscurité ...
Le froid ...
Le temps qui s'égraine comme du sable s'écoulant lentement du sommet d'une dune ....
Voilà ce qui caractérisait l'endroit.
En son centre, un être ...
Seul ...
Maintenu par des liens qui l'entravaient ...
Soudain la lumière transperça l'obscurité. Une ouverture apparut dans la paroi lui faisant face.
Une silhouette se dessina dans la clarté ...

L’être au milieu de la pièce était couché à même le sol. Les bras et les jambes attachés formaient une croix. La lumière qui venait de rentrer dans la pièce permettait de distinguer une substance visqueuse autours du corps. Le prisonnier bougeait à peine mais il était encore vivant. Il délirait.

Tout était encore un peu flou, c’était la première fois qu’il avait des pensées un peu construites. Mais ce qui prenait le pas sur tout, c’était sa soif, une soif dévorante… Voilà, 3 jours … oui !! 3 jours qu’il n’était pas rassasié, 3 jours de tortures dans cette pièce sombre… Un bruit… Il réussit à bouger. Ses tortionnaires arrivaient.  Un sourire fugace traversa son visage.

La silhouette s’approcha lentement du captif retenu au sol afin de vérifier si les liens étaient toujours intacts et de connaître aussi l’état réel de ses signes vitaux. Une fois les contrôles réalisés, elle s’accroupi pour lui injecter une dose de drogue. Pendant ce temps, une autre silhouette avança dans la pénombre poussant devant elle un chariot. Puis les deux silhouettes attendirent un peu, le temps que les anesthésiants fassent leur effet. L’une d’entre elles défit les liens, le tira par les jambes vers une sorte de planche qui était dans un coin de la pièce et qui grâce à un système de poulies se transformait en une table d’opération. Les traces de sang séché sur le sol indiquaient que ce n’était pas la première fois que le corps était traîné dans ce coin. Elle l’attacha ensuite à la table grâce à des lanières de cuir et actionna les poulies. Une nouvelle journée de torture allait commencer.

Une douleur fulgurante à sa jambe le fit sortir de sa torpeur liée aux drogues injectées. La douleur se déplaça à l’ensemble de son corps. Ce dernier s’arcbouta sous l’effet de la souffrance. Il ouvrit les yeux et hurla !!!!

Instinctivement les quatre silhouettes, qui étaient autours du corps emprisonné, reculèrent légèrement lorsque le prisonnier cria. La plus petite, le chef certainement s’écria : « ça y est !! Il est réveillé !!! Réduisez la tension à 5% !! Laissons-le reprendre contact avec la réalité ». Aussitôt, un subalterne appuya sur un bouton et le prisonnier arrêta de se contorsionner. Au bout de 2 minutes, celui qui avait parlé un peu plus tôt s’approcha du captif. « Il nous observe. Reprenons l’interrogatoire. Il nous faut des réponses. Commissaire, à vous l’honneur aujourd'hui !! Mon couteau attendra. »  « Merci, capitaine »

La souffrance disparût. « Les moyens de tortures de ces ennemis étaient simples mais efficaces » se dit-il. Les décharges neurologiques qu’il subissait étaient fortes et faisaient souffrir chacun de ses muscles. Aucun nerf, aussi petit soit-il n’était oublié. Cependant, sa douleur lui montrait qu’il était encore vivant et cela le réconfortait.

Il profita de ce répit pour étudier la pièce dans laquelle il se trouvait. Six ennemis se trouvaient là : deux armés lourdement autour de ce qu’il semblait être une porte, deux autres qui semblaient être des larbins ou esclaves et qui s’occupaient des mécanismes de tortures et enfin les deux derniers, leurs chefs puisque c’étaient les deux seuls à parler. A par eux, tout était vide dans la pièce à l’exception de cette table sur laquelle il voyait des instruments coupants. Un des deux chefs commença à parler. Une de leur technologie traduisit ses paroles. Il se tourna son regard vers lui. Sa soif était dévorante.


Une deuxième silhouette se pencha sur le détenu. « Nous savons que vous comprenez un peu notre langue !! Nos transcodeurs sont actifs, ces derniers traduiront tout ce que vous nous direz.  Répondez à nos questions et nous arrêterons ces désagréments.  Nous vous donnerons de l’eau pour étancher votre soif !!!  Car vous avez soif, nous le savons, vous n’arrêtez pas de le marmonner. Répondez et vous aurez de l’eau. Nos questions sont simples et sont toujours les mêmes.  D’où venez-vous ?  Combien êtes-vous ? … Quelle est votre mission ? Qu’est-ce que vous êtes venu faire sur notre planète ? ». Le commissaire s’arrêta de parler pour attendre une réponse qui ne vint pas. « Vous ne voulez pas parler. Je le vois dans votre regard». Le commissaire leva les yeux vers le technicien. « Remettez le jus à 50% ». Le prisonnier se remit à hurler.

Il s’était évanouit encore une fois mais cette fois-ci, cela avait été très court. La torture avait de nouveau cessé. Il sentait que l’effet des drogues était en train de diminuer. Ses tortionnaires venaient de faire leur première erreur. Ils ne savaient pas que son corps assimilait très vite les drogues. De manière discrète, il constata que l’un des liens en cuir qui maintenant un de ses bras étaient en train de se défaire : certainement lié à ses contorsions lors des séances de tortures. Il ne manquait qu’un petit quelque chose pour le libérer. Ses bourreaux n’étaient plus que trois dans la salle. Le « commissaire » et les deux gardes avaient disparus. Une ébauche de plan d’évasion était en train de germer. Etape suivante : faire qu’un de ses tourmenteurs s’approche de lui …

*blink traduction* : «  .. ai soif … ». Le bruit du transcodeur ramena l’attention du capitaine et des 2 acolytes vers le prisonnier. « Tu reprends enfin connaissance. C’est bien !! » Le prisonnier tourna lentement la tête vers lui.  « Tu as soif donc … Et bien boit !! » Le capitaine prit une gourde d’eau qui était sur le chariot et déversa le contenu lentement sur le sol.

Le visage du captif était plein de haine et d’envie..

« Je me suis renseigné sur toi et la façon dont tu as été capturé. On a retrouvé ton transport accidenté, une sorte de motojet à ce que l’on m’a dit. Toi un guerrier avoir un accident de la route à cause d’un boulon mal vissé, tordant de rire. ….. haaahaaa !!! J’irai voir tout à l’heure la carcasse de ce motojet qui a été déposé en dehors de ce bâtiment».

*blink traduction* : «  .. J’vais te tuer dans d’énorme souffrance … Ton couteau ne me fait pas peur ».

« Tu te met à parler mais tu vas bientôt chanter !! Nous allons pouvoir reprendre les réjouissances. Préparez-vous à remettre la tension en route !! » Ordonna-t-il.  « Mais avant ça, je vais te faire encore quelques jolies traces de sang sur ton corps si pâle d’Eldar. ».

Sa colère était réelle. Non pas envers ce pathétique humain qui se croyait supérieur et terrifiant avec son couteau  mais envers un de ses frères cérastes qui avait saboté son motojet Raptor. Quand il reviendrait dans la cabale, il retrouverait le coupable et sa vengeance serait terrible. Mais pour cela, il devait retrouver sa liberté. Un sourire malsain apparu à la commissure de ses lèvres. Sa soif allait bientôt s’apaiser.

*blink traduction* : «  .. parler …» chuchota le prisonnier.

Le capitaine s’approcha penché afin d’entendre les suppliques du captif. Il ne vit pas qu’un de ses liens en cuirs avait lâché et il ne vit pas que le prisonnier avait pris un des bistouris du chariot. Il ne vit tout simplement plus rien tant la douleur dans son œil crevé lui était insupportable. Le temps que les acolytes réagissent, le prisonnier s’était libéré du reste de ses entraves. Le premier était mort d’un coup de couteau dans la gorge, le second avait été poignardé dans le dos en tentant de donner l’alarme.

L’Eldar s’approcha du corps du capitaine qui était prostré sur le sol. *blink traduction* : «  Je suis en train d’étancher ma soif, Mon Keigh, ma soif de sang et de souffrance avec toi et je finirai avec l'autre Mon Keigh que tu appelles "commissaire" » chuchota le prisonnier.

1301 mots


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 46
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par Magnus le Mar 6 Aoû 2013 - 17:30

Aaaah c'est toujours bon de voir un xénos se faire torturer....
Texte fluide et sympatoche, bravo !


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par Emperor le Mer 7 Aoû 2013 - 11:22


Un début à la Urgences et quelques tournures marrantes, j'aime bien le mélange !

L'eldar qui se casse la gueule en speeder rire2 

Le style est agréable. okay 





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3713

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par Corax le Mer 7 Aoû 2013 - 14:15

Sympa à lire .

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par BlooDrunk le Jeu 8 Aoû 2013 - 9:44

Un bon petit texte Uther!



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6981
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par EZEKIELS le Jeu 8 Aoû 2013 - 14:05

sympathique comme texte. C'est vrai que un Eldar qui ce casse la gueule je pense que j'aurai payer pour voir sa.
Peut être un peut cour comme texte, mais sa reste plaisant à lire

EZEKIELS
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 522
Age : 22
Localisation : lyon et ces alentour

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 10 Aoû 2013 - 18:49

Court et clair,
+ un +1 pour la mise en page = j'ai du mal à lire des "gros posts" sur le net. Ici l'alternance de paragraphes de couleurs différentes et les intercalages de *blink traducteur* sont une bonne idée pour varier le récit et conserver l'attention du lecteur.
+ pour la scénarisation, pas évident sur un récit aussi court. Mais tout y est et ça se lit bien.
+ ensuite pour la manière d'amener la conclusion.

Je m'explique:
C'est une scène que nous sommes finalement nombreux à avoir utilisé dans cette v6 (prison+tortureur+il se libère à la fin) là, tu innoves en nous faisant croire qu'il a soif d'eau, et on ne comprend qu'à la fin que sa soif (de dévorer la peur et les émotions de ses ennemis) est une question de survie pour tout eldar noir.

Aucune incohérence,
-.. il te manquerait juste une petite relecture pour l'orthographe.. Wink

Bref:
okay

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9574

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par Babindeldotar le Mer 28 Aoû 2013 - 13:02

Bonne lecture, bonne construction. j'aime


Twisted Evil  Ok mes agneaux, viandez moi ces Loqueteux   bolter

La prévision est difficile, surtout lorsqu'elle concerne l'avenir. P.Dac   yoda

Babindeldotar
Scout
Scout

Messages : 136
Age : 38
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par Logan Grimnar le Mer 28 Aoû 2013 - 20:55

Aïe.
Bof c'est de l'eldar, j'aurai cru qu'il se casserait plus rapidement.
L'idée d'une scène de torture... Mais où est tu aller trouvé ca ?
Je ne m’attendais pas à ce qu'il s'en sorte.


spacewolfspacewolves

Logan Grimnar
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1463
Age : 22
Localisation : Fenris, Asaheim, le Croc. (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par Honsou Tof le Mer 28 Aoû 2013 - 20:57

Clair et agréable à lire.

Beau final où, effectivement, l'Eldar Noir étanche sa soif ...


" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 49
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Lettres de Sang 6] Etancher sa soif

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum