[Tales from Armageddon] Histoires diverses

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 3 Nov 2014 - 8:06

8 - STRAKEN - A HERO'S DEATH



Cette eshort (64 slides/epub) fut publiée en Août 2014.
C'est une histoire indépendante.

On change d'auteur, de liste d'armée et de contexte =
-> Toby Frost
-> Infernus (cité-ruche prise par les orks)
-> Straken (héros Catachan du codex G.I. V5)

Le récit place le 2e catachan du colonel Straken dans une mission d'extraction au cœur de la cité Infernus devenue une fourmilière pour orks, et leur lutte pour la survie.

Résumé:

La Garde impériale
Spoiler:
Aucun Space Marines cette fois ! (à part ceux peints sur les murs décrépis des scholams abandonnés)

2e Catachan:
- Colonel 'Main de Fer' Straken
- Capitaine Montana (une femme avec un aquila tondu sur l'arrière du crâne)
- divers spécialistes défilant comme dans un roman de Gaunt: Serradus équivalent de Mkoll, Sellen et Ferricus fans d'explosifs (brostin), et un médic un peu givré (..heu, looping dans l'agence du risque?), etc.

106e Mordian:
- Général Beran
- Commissaire Redmund Verryn
- Lieutenant Krall (encore une femme, décidément)

--------------------------------------------------------------

@Catachans:
Straken = la version John Wayne de Gaunt ou Rawne, avec un running-gag: chaque fois que son groupe est dans les ennuis, il trouve toujours un moyen de stopper les orks dansa leur élan, et ducoup tout le monde est surpris sauf Straken:

...'Do I have to do everything myself?’
Ses hommes sont décrits comme des sortes de gangers-johnny-rambos plus disciplinés que la normale, tous voués corps et âme à leur colonel. Aiment la jungle, détestent les ruches. 1ère phrase de l'officier mordian à Straken:
-   ‘Where’s your uniform?’

-----------------------------------------------------------------------------

@Mordians:
Ben justement: toujours impeccables avec leurs uniformes de parade tout colorés et leur jolis képis. Disciplinés et froids, mais avec sang-froid. bref:
...looked like a toy soldier, Straken thought.

Une autre remarque assez juste de l'auteur adressée aux mordians mais généralisable à la garde :

Straken sighed. ‘That’s the trouble with the Guard. Too many people making last stands, getting medals, settling scores, rubbish like that. Not enough winning wars.


Starken va devoir trouver un moyen de convaincre les mordians de fuir la ruche, de ne pas mourir inutilement.


Infernus
Spoiler:

Art. du lexicanum (anglais)
Au centre des terres d'Armageddon Secundus, à mi-chemin d'une ligne Tartarus/Helsreach; donc un objectif clé que les orks n'ont pas loupé =
Spoiler:

Codex Armageddon V3 = les impériaux ont d'abord neutralisé le gros de la horde ork aux forges Diablos à l'ouest, où 6 Titans de la legio Crucius et 8 Gargants sont tombés en emportant de nombreux blindés lourds orks et annulant l'effet de "masse déferlante" ork sur Infernus. Mais il restait suffisamment de troupes aux seigneurs de Guerre Burzuruk et Skarfang pour encercler la ruche. Après que des cultes de la vitesse aient anéantit un rég. entier de Savlar Chem Dogs, Infernus fut assiégée ... et c'est finalement la horde de Ghazghkull Thraka en personne qui vint devant ses murs.

La "situation actuelle" donnée par le artbook sur les 3 guerres d'armageddon décrit la ruche ayant été sauvée, et les orks massacrés par des régiments de la Légion d'Acier et des Dragons de Pyran. Seul un secteur (hors-ruche) possède encore une concentration d'orks inquiétante mais neutralisée car se déchirant les uns les autres après le départ de Thraka...

Donc:
- aucune mention officielle des mordiens (6 régiments officiellement sur place à cette période)
- aucune mention que la ruche ait jamais été prise par les orks.
- aucune indication temporelle de Lyons (avant/après le départ de Thraka?)


C'est malgré tout la manière d'aborder la ruche qui avait relevé mon intérêt:
1 - Apparition aux catachans en route, au dessus des arbres de la jungle: comme une monstrueuse termitière noire géante, ses sommets perdus dans des brouillards et des nuages.

2 - à leur approche, les catachans traversent un océan d'épaves de véhicules civils et militaires témoignant de la violence des combats avec cadavres carbonisés encore au volant, ..j'ai tout de suite pensé aux scènes de désolation urbaines typiques de la saison1 de The Walking Dead.

3 - au pied de la ruche = les parois de roc-béton titanesques engravés d'images de héros hommes ou astartes encadrant des portes scellées. D'aussi loin que porte le regard, des millions de fenêtres et ouvertures sans lumières, comme une ville abandonnée.

4 - à l'intérieur: une autre jungle = faite de tunnels, de clairières gigantesques créées par des explosions mettant à nues des niveaux d'habitation et des chapelles, des usines. Les catachans traversent ce secteur en bordure des remparts hantés par les signes de leurs anciens possesseurs = les tags et totems des gangs et des laissés pour compte, des cages d'ascenseur remplies de cadavres de gangers/soldats où les orks s'amusaient à les jeter ; les rats et le silence.

5 - la sous-ruche: "la cave" = autrefois des niveaux anciens désertés au fur et à mesure de la construction de la ruche, puis devenu le repère de marchands/fabricants d'esclaves-mutants. La guerre a fait fuir les geôliers et les mutants libérés se sont définitivement emparés des lieux, abandonnés même des orks.
Une espèce de bric à brac d'anciens niveaux d'habitations, scholams et chapelles sans lumières et parfois envahis par les eaux. Straken y découvrira une énorme baie de chargement engloutie par le développement de la ruche, inondée par un lac avec au milieu un radeau avec une espèce d'épouvantail à l'effigie de l'Empereur-Dieu.

Last Stand (dernier carré)
Spoiler:

Revenons au scénario :
Les catachans purgent des bases orks dans la jungle lorsqu'ils captent un signal de détresse des mordians:
- ils ont besoin d'aide pour évacuation et leur général est blessé.
- les catachans marchent puis investissent la ruche, et finissent par les retrouver= retranchés dans un bunker-fabrique du Mechanicum à repousser 2x/jour des assauts de bandes orks en maraude.
- le général est mort, et comme c'est un commissaire qui le remplace, ce dernier a depuis longtemps assimilé toute forme de retraite comme un échec/trahison. C'est sans doute lui qui a abattu froidement le capitaine ayant envoyé le signal de détresse.
- Straken temporise, comprend que le commissaire est le seul problème. Il trouve une sortie après être descendu dans la sous-ruche et avoir parlementé avec le chef des mutants en mode Skaven-revanchards et  obtenu un passage sauf à travers leur territoire.

Les orks rappliquent, le siège tourne en assaut de château-fort avec rangée d'orks en boucliers bricolés et squigs explosifs, et finalement le boss monte la barricade et va en bon boss faire la peau au commissaire.

La fin:
Spoiler:

Straken organise (en douce) le repli général, tandis qu'il va au devant du commissaire. Ce dernier faisant face au boss à court de munitions, l’héroïque colonel lui lance son pistolet plasma juste à temps ...:
...pour qu'il lui explose à la figure d'une pression sur la détente, vaporisant cette tête de mule de commissaire, et décapitant poliment le boss vers la tête duquel l'arme était pointée.
Ouf, l'honneur est sauf pour la Garde ..

Nos mordians et catachans fuient à travers la sous-ruche véritable catacombes et ne croisent personne.
Straken a promis à cette faune de mutants de ne pas révéler leur présence à l'état major et de les laisser gouverner la sous-ruche à leur guise.


Bref :
Enfin de la garde impériale ! dans cet Armageddon3 rempli à ras bord d'histoires de space marines qui monopolisent tout. Malgré une performance honnête de Toby Frost, rien d'extraordinaire et une fin prévisible.
+1 pour avoir retranscrit en dialogues+personnages les mentalités typiques mordian/catachan
+1 pour ne pas en avoir fait trop (combats présents avec situation stratégique et rapports de forces réaliste)
-1 pour ne pas en avoir fait assez (John Wayne un peu trop laconique, orks trop dans le décor, la "promesse" de Straken aux mutants..)
-1 ça fait une trotte des jungles centrales à Infernus..
+1 pour les squigs ^^ (1ère apparition)

12/20

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9542

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par fabinsane le Lun 3 Nov 2014 - 10:01


Straken sighed. ‘That’s the trouble with the Guard. Too many people making last stands, getting medals, settling scores, rubbish like that. Not enough winning wars.

T'est sur qu'il était pas dans l'Armée Française ?


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 45
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 4 Nov 2014 - 7:06

L'armée française plus qu'une autre ? Smile

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

9 - YARRICK: SARCOPHAGUS



Cette eshort (38 slides/epub) appartient fut publiée en Août 2014.
C'est une histoire indépendante, mais s'inscrivant dans la série d'histoires se rapportant à Yarrick par le même auteur= David Annandale

On change d'auteur, de liste d'armée et de contexte =
-> David Annandale
-> Tartarus
-> Commissaire Yarrick (héros des 2 invasions orks)

Le récit raconte comment le commissaire Yarrick, naufragé durant un transfert vers Tartarus en plein attaque ork, lutte pour sa survie coincé dans une épave de tank.

Résumé:

Yarrick et le convoyage
Spoiler:

Comme ses précédentes nouvelles sur Yarrick, Annandale utilise la technique classique qui a fait le succès d'Abnett et son Eisenhorn = donner l'impression de lire les mémoires d'un grand homme en l'écoutant lui-même nous faire le récit.. à la 1ère personne. (qu'il avait également testé sur Mephiston)
Mais j'ai eu l'impression par moment que c'était l'auteur qui réfléchissait tout haut à ce que ferait son personnage.

FLUFF = Tartarus est attaquée et encerclée peu à peu. La défaite impériale à Golgotha menace directement l'issue de la guerre sur tout Armageddon Prime si Tartarus tombe dans la foulée (infernus et Acheron le sont aussi!ne resterait alors qu'Helsreach déjà une ruine, même victorieuse)
- L'avant poste de Anaon subit pression et bombardement, et Yarrick pense qu'une inspection en personne permettra de booster défenses et moral..
..vu qu'une fois son petit tour effectué, il rentre en sens inverse direction la ruche principale.

- Problème = la météo est mauvaise, et une grande bataille aérienne se déroule dans les cieux. Yarrick doit donc rentrer à pied et par ses propres moyens (..pas d'ordonnance, pas de garde, un yarrick "en toute simplicité") Il demande poliment à un convoi de tankistes vers tartarus de s'inviter à bord du tank de commandement comme un simple passager, incognito, de la 12e comp. 22ème rég. de la Légion d'Acier.
L'équipage du tank est présenté et aura droit à une part du récit, et de l'admiration du commissaire pour leur dévouement à la tache et leur froid professionnalisme. (..bon, même pas un autographe?)


Le "naufrage"
Spoiler:

@Retour dans l'angoisse =
Le Leman Russ Vanquisher Storm of the Wastes est une vénérable relique. Sa carlingue est pigmentée par les pluies acides reçues depuis des centaines d'années. Comme avec les sous-marins Yarrick et le capt. Morena se relaient à la coupole pour scruter la nuit.

Sur la route (de nuit), ils croisent toute une faune de la guerre jamais endormie: d'abord les lumières des combats aériens, le passage de trois méga-gargants ("centaines de mètres") tels des ogres géants trahis par leurs lanternes malfaisantes et solitaires, et le sol qu'ils font trembler. S'écarter de leur chemin demande un sacré détour.. qui les conduit à la catastrophe: le convoi est finalement repéré par un escadron de bombas qui leur envoie un copieux tapis de bombes incendiaires qui les engloutit tel un raz de marée de flammes.

@Naufrage=
Le point de vue intérieur du tank donne une impression de sous-marin en naufrage, brinque-ballé par les éléments, puis coupure brutale.

Réveil de yarrick: parallèle bien trouvé du type enseveli après une avalanche.
Tout est noir, il peut à peine bouger, tout est silencieux.
Et quand je parle de naufrage= Yarrick est seul. Pas d'autres survivants. S'en suit un monologue pour se convaincre qu'il doit survivre à tout prix.
Il ne sait même pas où est le haut ni le bas et sans lumière, sent la viande brûlée et doit marcher sur les restes de cadavres das tankistes pour se dégager. Petit à petit (et grâce à ses bioniques) il parvient à se déblayer, mais ses bruits attirent des orks curieux qui découpent un sas pour fouiner.

Yarrick les repousse par toutes les ruses à sa disposition= vider son chargeur dans le tas, renvoyer les grenades à la main (hu-hu ^^), tir laser de son œil bionique.. bientôt à court d'idée (heureusement les orks en ont encore moins.. ) des bruits de massacres sonnent l'arrivée de la cavalerie tandis que le soleil se lève..

Fin:
Spoiler:

Le "capitaine" Volos de la 2e compagnie des Black Dragons (cf. la Mort d'Antagonis) lui explique qu'il a de la chance = ils passaient justement dans le coin en Thunderhawks, et ils ont vu une concentration d'orks à pied "anormale".
[sic!]


...reste le mystère = les orks étaient nombreux, mais n'avaient pas d'armes spéciales... L'Empereur Protège...!

Le mot de la fin:

I had no answers, only possibilities. But the questions were enough.
They were their own revelations, and they gave me that much more of the measure of my enemy.
I finally answered Volos. ‘I was just gathering my thoughts, Captain Volos,’ I said. ‘Learning what I must to win this war.’




Bref,
Un récit correct et pour moi le 1er lu de cette série "Yarrick" par Annandale.
+1 les détails fluff de la situation stratégique de Yarrick (même si succinct) et des tankistes de la légion d'Acier.
+1 pour la mise en scène claustrophobe de convoi tankiste perdu au milieu de la nuit + le réveil de Yarrick encastré dans une épave (bien décrit).
-1 un Yarrick à remplumer = pas de réelle présence ni charisme pour le 1er héros d'Armageddon..
+ fluff = il parle de la "third war" (Dante l'aurait mis au parfum pour Angron...?  non ) ..le QG de Yarrick n'est pas à Tartarus mais à Infernus (tenue par les anglais durant la campagne GW)

-1 une arrivée complètement cheatée des Black Dragons de son autre roman La Mort d'Antagonis donnant à la fin une impression de vendredi soir.. dommage.

11/20


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Mar 4 Nov 2014 - 23:12, édité 1 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9542

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par fabinsane le Mar 4 Nov 2014 - 8:26

Celle ci a vraiment l'air en deçà des autres nouvelles ! A réserver aux fans de Yarrick et de la garde !
Mais c'est décidé je vais me prendre la collection complète sur Armageddon et surement en tirer une campagne pour jouer avec les potes.
Il y a vraiment de quoi scénariser et rendre la campagne super vivante !
(reste à trouver un ou deux Orks de plus pour diversifier et équilibrer...

L'armée française plus qu'une autre ? Smile

Les défaites héroïques sont notre spécialité, ( Camerone, Chemin des Dames, Dien Bien Phu, etc) ! Toujours dues l’incompétence de l'état-major ou des politiques, alors que nos braves se battent héroïquement ! Wink


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 45
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 5 Nov 2014 - 10:10

Bonne idée de RPG Wink

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

10 - ANGRON'S MONOLITH



Cette nouvelle (194 slides/epub) appartient à la série 'Space Marine battles' et fut publiée en Août 2014. C'est une histoire indépendante.

Changement d'auteur/armées/ennemi
-> Steve Lyons (La Garde des Glaces)
-> Les jungles équatoriales
-> feral orks + chaos

Le récit est centré sur une compagnie de Relictors et leur investigation dans les jungles centrales d'Armageddon pullulant d'orks sauvages, et hantées par les restes de la 1ère guerre.
+course contre la montre diplomatique avec le reste des loyalistes que le chapitre a dupé pour assouvir son pêché-mignon = la collection des artefacts (interdits) du Chaos.


Résumé:

Relictors : l'article du WD
Spoiler:

Dans ma première version de cette revue, je fustigeais Lyons avec une sale note et sa négligence sur le fluff.. et puis je me suis rendu compte qu'il respectait en fait scrupuleusement les informations données dans l'article WD 209 "fondateur" du fluff des Relictors (paru en 2003 en VF), sans doute fourni par les archives de lenton pour son travail. On peut en lire un résumé assez complet sur le lexicanum.fr : Art. Relictors.

=> Cet article est l'origine de leur fluff, mais contient malheureusement une série d'incohérences que je signalerais au fur et à mesure. (on le voit déjà dans la différence avec les autres art. allemand et anglais qui utilisent d'autres sources)

Lyons raconte bien par petites touches et flash back l'ambiance d'exilés au bord de l'excommunication où sont alors les relictors, initié par un Maître archiviste Decario au cœur de toutes les décisions importantes du chapitre et dont le questionnement permanent et les regrets le rendent sympathique.

- L'affrontement de Decario contre le champion de Tzeentch sur le Captor of Sin

- La manière dont De Marche le convainc de rejoindre les Xanthistes (branche de l'Inquisition cherchant à retourner le chaos contre lui-même)

- Leur 1er jugement par l'Inquisition qui après avoir assiégé leur planète forcèrent les relictors à livrer De Marche et les reliques du Chaos trouvées.. mais en planquèrent certaines.

- L'obligation de se rebaptiser Relictors et abandonner leur planète pour une vielle forteresse de classe Ramires (là, différence= l'art. dit qu'ils se seraient rebaptisés eux-même)

- Le départ en croisade rédemptrice du chapitre entier sur Armageddon 3 (là aussi, Lyons parle du chapitre entier, mais une seule compagnie se trouve dans les jungles.. Faute!! ^^) et parmi les premières à répondre à l'appel de Dante (vrai).

- Leur bannissement de Neutra (il semble y avoir une confusion dans les sources qui citent également "Torva Minoris". Neutra est citée dans le codex SM V5 comme leur monde ancestral d'avant le bannissement)

- Le secret comme quoi les relictors continuent leur collectivite de reliques du chaos est géré par un conclave d'officiers dirigé par le librarius de Decario (les relictors ont beaucoup de psykers, qui servent aussi à "neutraliser" les artefacts dangereux à coup de prières). Et c'est lui-même qui se charge d'expliquer le "petit hum-hum détail" aux nouveaux initiés.


Relictors + Armageddon3
Spoiler:

Au menu =

4e comp.
- Capitaine Maegar
- Esc. du Srgt vétéran Juster:
-- Baeloch, vétéran
-- Tarryn, initié
-- Nabori et Kantus
+ Chapter Master Arketus Bardane (indisponible )
+ Librarius Chief Decario

Le récit débute comme il se doit dans les jungles équatoriales.

La Saison du Feu approche et la chaleur devient à peine supportable même pour des Marines.
Le camp de base relictor se trouve judicieusement placé .. loin des combats et en pleine jungle. La 4e compagnie envoi des patrouilles avec l'excuse officielle de traquer les 'feral orks' qui pullulent depuis la précédente venue de Thraka et sont une menace de renforts réels.
Un inquisiteur (Halstron) s'est ajouté au camp et trine partout avec lui un homme cadavérique qui a l'air + d'être un prisonnier qu'un aide de camp.

L'escouade Juster tombe sur un ex-garde fou avec le signe de Khorne gravé sur la poitrine et montre des tas de directions du doigt.  
Le srgt (un initié des secrets du chapitre) flaire le gros lot et devient obsédé par le résultat.. Les marines s'enfoncent imprudemment sur les territoires des gorilles orks et découvrent un site de massacre rituel ork, avec en prime un autel où ces derniers sacrifient à Khorne qu'ils détruisent. Rien à faire: la jungle les ramène toujours au même endroit..
Un bref combat contre un bizzarboy et un booby-trap rameutent toute la faune, et les Relictors se retrouvent submergés et à fuir à toutes jambes.

Juster termine en héros mutilé pour gagner du temps aux autres, non sans avoir évoqué "Tell us we found the monolith!!" aux 2 survivants estomaqués Baeloch et Tarryn.
Ils sont sauvés in extremis par l'intervention de l'aide d'Halstron, qui s'avère (2e "chocking!" pour nos 2 relictors) être un ... Chérubael!  What a Face en gros un démon pris dans des chaines et obéissant à l'Inquisiteur xanthien ! pour chaque service rendu, Halstron doit briser un maillon des chaines.. haha
Ce chérubael fait un gros barbecue des orks et est presque à 2 doigts d'y ajouter Baeloch qui n'a pas hésité à lui vider son chargeur pour le remercier...

Arrêté in extremis par l'arrivée du maître de chapitre et d'Halstron, le retour au camp pour briefing est aussi l'occasion de mettre Baeloch et Tarynn en proie au doute= prévenir l'ordo hereticus ou pas? leur monde et leur croyances s'effondrent tandis qu'ils voient s'accumuler les signes de trahison de leur chapitre.
Decario les prend à part pour leur expliquer sincèrement toute l'histoire et ses visions que leur quète est vitale pour l'avenir de l'Imperium dans une guerre ultime qui se prépare, tandis que Bardane maintient une surveillance discrète sur eux (apparemment il a l'habitude).

Toute la compagnie repart guidée par l'inquisiteur pour retrouver le monolith caché depuis la "victoire des Space Wolf" (ha-ha! ils ne savent même pas que ce sont les Chevaliers Gris qui ont défait Angron, voir même qu'il ait présent en personne!)

En gros= ils ne savent rien du contenu de "Le Don de l'Empereur" et de l'action des chevaliers Gris. Ils ne savent même pas que les éclats proviennent de cette bataille (qui n'est pas une hache mais une épée!), ce qui révèle le double jeu des xanthistes depuis le début, De Marche comme Halstron.

Decario et ses archivistes se révèlent également à l'origine de la présence fortuite des Relictors sur Armageddon =
Ils ont eu en vision qu'ils doivent obtenir à tout prix ce 3ème éclat (ils en possèdent 2) de l'arme démon d'Angron se trouvant sur le monolith pour la sauvegarde de l'Imperium.


"The Monolith"
Spoiler:

Les relictors y vont en force avec une compagnie entière et le groupe de commandement du chapitre.
Halstron se sert d'un éclat prêté par les Relictors pour faire apparaître le monolith.
Les 2 "usual suspects" ont été rattachés au groupe de commandement du maître de chapitre (et membres du conclave) qui s'avancent vers le monolith gardé par 80 orks et bizardboys, pendant que le reste de la comp. (pas membres du conclave) occupe les milliers de feral orks qui se massent aux abords.

Vite nettoyé (grâce aux armes démon des relictors, Tarryn et Baeloch sont blêmes de honte) le monolith apparaît comme un amas de pierres antédiluviennes hérissé d'objets = oles combattants de tous bords et races ont fiché leur armes entre les pierres luisant de sang frais.

Petite séance d'excalibur = l'éclat d'Angron est fiché parmi des centaines, mais seul Decario peut tenter de l'extraire. Il réunit toutes ses forces et convulse au bord de la folie, jusqu'à ce que, aidé des paroles de bardane, il utilise ses pleins pouvoirs psychiques et parvient à le faire "bouger".

=> le monolith hurle.
1/ les feral orks rappliquent tous et en même temps
2/ le reste de la compagnie est coupé du monolith et sont perdus par la jungle
3/ la mêlée générale place Tarynn sans armes au pied du monolith, prêt à être achevé par des orks démentiels.. jusqu’à ce qu'il ramasse un 'truc' par terre et commence à massacre à tour de bras en criant le nom de l'empereur et toute blessure oubliée.

Spoiler:
Tarynn se réveille à genoux dans la jungle et sous un arbre, des centaines d'orks massacrés autour de lui.
La voix de Decario veille à lui faire rendre l'éclat qu'il serre encore dans les mains, et lui explique qu'il a sauvé la compagnie, permis de sécuriser un artefact dangereux, et massacré les orks en les poursuivant dans la jungle jusqu'au dernier. (..même s'il a tué Baloch sur le passage, qui tentait de sauver son âme et lui faire lâcher l'éclat)

Tarynn est effondré, mais Decario le rassure = son innocence/inconscience a protégé son âme de la "voix d'Angron".
Il lui montrera + tard dans leur forteresse les reliquaires du conclave et encadrera son entrainement.
(.. une fois seul il se rappellera aussi que c'est Bardane qui l'a empêcher de retenir Baeloch de s'interposer devant Tarynn)

Fin:
Spoiler:


Victoire attendue, mais méritée de ces loyalistes xanthistes, dont Lyons ne lâche aucun signe qu'ils soient vraiment corrompus. Au contraire, il insiste sur leur séances de purification, leur libre arbitre, leur doutes sur la voix solitaire qu'ils ont emprunté. Ils sont persuadé d'exécuter la volonté de l'Empreur


Mais du coup on a l'impression aussi que l'Inquisition sur Armageddon, c'est la fête de la Marmotte: pour être passé à coté d'un truc aussi énorme que le monolith d'Angron depuis des siècles.. tandis que l'ordo Hereticus se défoule sur les Celestial Lions et les Flesh Tearers, et que les BT dirigent les loyalistes, le tableau final avec une flotte Astartes entière et une compagnie qui partent en plein cœur des combats. Bref, mais que fait la police?? (et éventuellement les Chevaliers Gris brusquement tétraplégiques et qui ne surveillent même pas le site où ils ont défait un primarque renégat; quelle négligence..)

Une fin pourtant inspirée =
Decario seul avec son reliquaire maudit médite sur toutes les fautes de son passé, et le doute de s'être écarté du bon chemin.

Les Relictors quittent en vitesse Armageddon avec toute leur flotte et savent en même temps qu'on les jugera hérétiques.. pour les connaisseurs de leur flufff, on connait la prochaine étape=
- malgré leur honnêteté affichée par Lyons, ils franchiront la dernière ligne en combattant l'inquisition durant la 13ème croisade noire (et oui, ils sont du Praetes!) =  déclarés Excommunicatus, les Chevaliers Gris les mangeront tout cru.

Seuls l'équivalent de 2 compagnies fuiront dans l'oeil de la Terreur, et la question corrompu ou non? restera un mystère..


Blood Angels = Mais qu'allait-ils faire... dans cette galère!
Spoiler:

Chaque chapitre est précédé du résumé d'échanges atropathiques entre =
- Dante / Blade of Vengeance  / orbite haute d'Armageddon
- Star fortress des Relictors / Chapter master Bardane
- Kurov et le Commandement d'Armageddon

En gros = Dante demande aux relictors de s'engager dans les combats pour infernus et Acheron où des billions d'hommes sont en passe d'être perdus aux orks, et les tergiversations des relictors qui jouent double jeu.
À la fin Dante contacte l'Administratum sur Terra pour transmettre un rapport complet visant à une enquête pour trahison sur les Relictors (demandée par Kurov).

.. bon déjà qu'est ce que fait Dante sur le Blade of Vengeance? (vaisseau de Tycho)
-- ensuite que Dante ait été contacté au tout début de l'invasion = OK
-- mais qu'il soit présenté comme continuant d'être le chef responsable du déploiement loyaliste par Kurov et un commissaire est incohérent = ce sont Helbrecht, Kurov, Parol et Yarrick qui gèrent;
-- Comment Dante pourrait-il envoyer plus de "ses" hommes? sa 3e comp se fait massacrée à Tempestora et il n'avance aucune justification du pourquoi il reste assis sur son trône sur Baal.. (??) .. moi aussi je veux être "commandeur".. Smile

non



Bref,
Le récit me rappelle étrangement ces grands classiques du film colonial des années 1930 = des explorateurs aux prises avec des tribus de sauvages peinturlurés et pleins de crochets dans le nez, protégeant au fond d'une jungle mystérieuse un mystérieux temple antédiluvien, abritant lui-même une relique mystérieuse .. humm .. (ha non, Indiana Jones, c'est pas pareil !!)

+1 pour le coup de projecteurs sur le fluff des relictors, assez complet, et d'avoir su les mettre en scène avec des persos/situations convaincantes
-2 pour n'avoir pas cherché plus loin que ce vieil article de WD 2003,.. quel dommage!
+1 pour ne pas avoir fait du copié-collé de Jonathan Green (sa trilogie BT), et avoir maintenu les légendaires Angron/WE en périphérie: la "force de la suggestion" (un simple éclat)

+1 pour avoir mis en relief l'effet négatif de l'invisibilité des Chevaliers Gris = l'attitude des Relictors aurait été totalement différente !

12/20

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9542

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par BlooDrunk le Mer 5 Nov 2014 - 12:30

+1 pour ces nouvelles critiques complètes.

@ Inquisition:
Rien de choquant pour moi, les Xantistes sont Radicaux, même extrémistes parmi les Radiaux, faction très différente des Puritains (Mono-dominants ou autres?) qui s'acharnent sur les CL (et FT). Idem pour ceux ayant accompagné les CG contre Angron, surement pas des Xantistes...
Donc rien d'étonnant que toutes ces sous-factions de l'Inquisition ne communiquent pas entres elles... Elles sont totalement opposées idéologiquement et ne travaillent pas ensemble.
Wink


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6972
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 5 Nov 2014 - 17:41

Tu m'as p.e. mal lu, où plutôt, je ne sais pas exactement à quoi tu fais référence dans ce qui ne te choque pas; mais pour moi =

1/ Les Xanthistes utilisent les relictors sans partager leurs infos, comme par ex. l'existence des GK (1 détail?) et peu importe leurs intentions véritables = donc en les trompant

2/ L'inquisition sur Armageddon = aucune surveillance de l'ordo Malleus sur une région où un prince démon est apparu.. et 400ans c'est rien à leur échelle normalement ; peu importe quelle branche, bonjour la négligence

3/ Les Relictors sont louches, et on les laisse quitter le système sans problème.. les BT sont encore là et normalement contrôlent l'espace ; les réseaux d'information de l'inquisition ont meilleur réputation normalement (cf trilogies d'Eisenhorn) et il y en a du monde autour de cette planète, des 3 ordos en plus!

Bref, ... ça fait beaucoup de "normalement", non? rire1


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Jeu 6 Nov 2014 - 9:18, édité 1 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9542

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par fabinsane le Mer 5 Nov 2014 - 22:22

Décidément Armageddon a plus d'un tour dans son sac ! C'est une bonne chose de voir les reliques de la première guerre hanter encore l'histoire de la planète des millénaires plus tard, ça aurait été dommage de s'en priver !

Les seuls trucs qui me gênent un peu sont cette sale habitude qu'ont certains SM de se faire manipuler comme des gamins inexpérimentés par le premier inquisiteur venu. D'autant plus que les Maitres de Chapitres sont âgés de plusieurs siècles et sont rompus aux arcanes de la politique depuis bien longtemps !
Les SM sont censés être les plus indépendants de toutes les forces Impériales et sont réputés pour défendre chèrement cette indépendance, en particulier contre l'Inquisition, (on ne compte même plus les cas où on a été à deux doigts d'un conflit entre des chapitres SM et l'Inquisition).
En général les chapitres collaborent et apportent leur aide, mais avec une extrême méfiance, même vis à vis des Inquisiteurs qui paraissent être devenus leurs "amis" ou leurs "frères d'armes" ! (C'est leur taf de vous faire croire qu'ils sont vos amis pour inciter à la confidence).
Que les Relictors laissent un Inquisiteur se douter de leur intérêt pour les armes du Chaos, c'est un peu comme si Azrael allait raconter l'histoire des déchus à un inquisiteur "sympathique"...
Donc le coup de l'Inquisiteur qui manipule un chapitre et provoque sa perte, une fois OK, quand ça devient un running gag, je dis bof...

Le deuxième truc, comme le souligne Ghost', que viennent foutre les BA et en particulier ce cul serré de Dante dans cette histoire ? Le boss c'est Helbrescht !
Et puis s'ils veulent écrire sur les BA, on préfèrerait en savoir plus sur le tragique destin du Cpt Tycho...

Pour ce qui est de l'Inquisition et Armageddon, effectivement c'est plus qu'étrange que sachant qu'un conflit d'une telle ampleur s'y déroule, l'Inquisition ne soit pas aller sécuriser les puissantes reliques qui y dorment depuis la fin de la première guerre ! A moins que dans son culte du secret paranoïaque, (et c'est un fan des D.A qui dit ça !), ils aient fait disparaitre toute trace de ces évènements, même en interne...


Ghost of Arkio a écrit:
- Leur bannissement de Neutra (il semble y avoir une confusion dans les sources qui citent également "Torva Minoris". Neutra est citée dans le codex SM V5 comme leur monde ancestral d'avant le bannissement)

Il s'agit de la même planète, Torvis Minoris est son nom dans la nomenclature Impériale et Neutra est le nom que lui donnent les barbares qui l'habitent. C'est ce qu'il me semblait avoir lu dans la description de chapitres de l'Astartes Praeses et que le wiki 40k confirme.
(Source : 40k.wikia.com)


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 45
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 6 Nov 2014 - 8:49

Ces infos se trouvent sur la carte galactique du codex V5,
et je pense que c'est seulement une interprétation du wikia (il "déduisent" à leur sauce et ajoutent du fanfluff, c'est la différence de méthode d'avec le lexicanum).
Donc même c'est plausible ça reste à confirmer (ils mettent aussi 'chogoris' à la place de mundus planus.. mais neutra un nom latin donné par des barabares..?)

ANGRON'S MONOLITH était la dernière nouvelle de la série,
donc aujourd'hui je vous ajoute juste en bonus le lien vers "LA" référence pour tout ce qui touche à la campagne GW de la 3e guerre pour Armageddon = le site interactif avec les contenus fluff et les grilles de résultats de bataille que j'ai ajouté au 1er post + des cartes trouvées dans wikia40k (là, impossible d'interpréter Smile ):

CARTES:
Spoiler:




- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9542

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 7 Nov 2014 - 9:48

Bonus: - THE GLORIOUS TOMB



Cet audio Drama (42min) appartient à la série 'Echos of War' et fut publiée en Octobre 2014.
C'est une histoire indépendante.

Le nouveau 'champion' des BT est de retour:
-> Guy Haley
-> Acheron
-> Un Roc Ork

La naration est celle à la première personne d'Adelard, dans sa nouvelle Tombe: "Invictus Potens", depuis la cérémonie de "réanimation" (techmarine+apothicaire) jusqu'aux premiers combats .. sur Armageddon !


Résumé:

Castellan Adelard
Spoiler:
Adelard est l'ancien Castellan de Brusc blessé à mort dans le récit "The Black Pilgrims" de Guy Haley:

Dans cet short, il dirigeait l'investigation d'une flotte "fantôme" de l'écclésiarchie = un vaisseau-cathédral gigantesque le Veritas Diras, escorté par une flotte de combat complète, disparue ensemble pendant une translation warp.
Réapparue tout aussi mystérieusement et en apparence sans aucun dégât, les BT d'Adelard l'investissent.
Sous vous spolier les détails (et les références à Dead Space 3 ! ) les frères d'épée d'Adelard (dont Brusc) finiront par tomber sur une foule de survivants dégénérés et un nid d'hybrides genestealer incrusté au cœur des millions d'ossements des catacombes de la cathédrale.
Il y serra blessé à mort au combat contre le patriarche.

Réveil
Spoiler:
L'audio drama débute donc par le réveil d'Adelard dans sa "tombe", dans un face à face claustrophobe avec Invictus :
Haley distingue l'entité d'Invictus et Adelard, le 1er parlant par des procédures de check-in techniques formulés comme des prières par la voix métallique d'Invictus, le 2nd réduit à une pensée comprimée; incapable d'accéder à sa propre mémoire, incapable de cligner des yeux et forcé d'absorber les grilles d'affichage technique qui défilent devant sa vision, les feedbacks d'alimentation en énergie et munitions, ...
.. tentant de sourire, il se rend compte qu'il ne lui reste qu'une partie de sa mâchoire, puis qu'il flotte dans un bassin amniotique, et sent les impulsions électriques s'introduire dans son corps immobile.

Invictus lui fait payer sa rêverie, et la 1ère tentative de connexion de l'interface se transforme en torture.
La douleur restera le 1er et le seul indice qu'il est encore un être humain de chairs et de sang.

La 2nd tentative est la bonne, et Adelard/Invictus accède à son monde extérieur: voix et images d'un couloir dans les cryptes caverneuses du Eternal Crusader. Une foule de serfs en robes procédant au rituel d'activation. Les prières sont guidées par un chapelain, secondé par un techmarine.
Adelard reconnaît l'armure de l'Apothicaire Angius.. qui s'excuse= il est mort depuis 73ans, c'est Clovus (novice du vivant d'Adelard), qui lui explique avoir hérité de son équipement et son rang.

En face de lui une autre alcove= celle du Vénérable Cantus Maxim Gloria, dont la réanimation-test a pris fin et qui retourne en stase.

Adelard a à peine le temps de comprendre que presque un siècle s'est écoulé depuis sa mise en tombe, à cause d'un virus dans ses terminaisons nerveuses.. son novice Ricard est devenu Marshall.
il a à peine le temps de comprendre qu'on ne le réveille pas comme un être humain, mais comme une machine= tous les sarcophages du chapitre sont "testés" car l'Eternal Crusader arrive dans le système Armageddon pour se jeter dans la guerre..
.. à peine le temps de formuler des questions qu'Invictus lui indique de ses phrases mécaniques que le test est concluant, tandis qu'il sent l'énergie s'éteindre dans tous ses membres métalliques, sa conscience se réduit à nouveau à une simple pensée, le laissant impuissant retomber dans un sommeil artificiel..




Assaut sur Armageddon
Spoiler:

Adelard/Invictus fait référence à la croisade déjà citée par Helbrecht dans "The Eternal Crusade" + et le frère d'épée Brusc dans les 2 eshort au sol :
- Ash Waste Crusade = 2 compagnies de combats sous le Cdt de Ricard
- Brusc dans les 2 eshorts rappelle qu'ils ont du fuir Acheron prise par la traîtrise de von Strab.

Adelard/Invictus se réveille à nouveau =
Autour de lui la baie d'embarquement où s'activent et défilent 2 compagnies de BT embarquant dans des drop-pods et des thunderhawks= il reconnait Ricard, Brusc, Clovius, mais ne peut pas leur parler.

Adelard/Invictus est rempli de pensées de devoir et d'honneur, de la Croisade éternelle à poursuivre. Sous la voix tonitruante du prêche d'Helbrecht résonnant par dessus le vacarme des embarquements, les portes de son drop-pod individuel se referment sur lui.

La descente =
count down, puis accélération à n'en plus finir tandis qu'il ressent son corps secoué dans l'épais liquide amniotique.
L'impact est brutal, mais les bruits de la guerre à l'ouverture au sol balayent toute pensée inutile:
Il se découvre parmi les 1er débarqués en face d'un roc ork à charger avec des troupes lourdes = ... une escouade de Centurions guidée par le Vénérable Cantus Maxim Gloria armé d'un marteau de siège et d'un multifuseur, et des frères d'épées en arrière les couvrant d'un déluge de tirs croisés.
Adelard/Invictus active ses armes d'une pensée et est progressivement grisé par sa nouvelle puissance de destruction. Ses instructions tactiques défilant devant ses yeux sont comme des impulsions électriques et des ordres, mais un simple questionnement sur le briefing fait apparaître sur son affichage tout un tas de dossiers et fichiers audio/vidéo qu'il consulte sans s'arrêter de choisir ses cibles au fulgurant et les éliminer en suivant les ordres de CANTUS.

Ensemble avec CANTUS, ils enfoncent les portes du Roc ork tandis que les centurions meurent immobilisés droits dans leur armures. Puis les 2 Dreadnoughts s'enfoncent au cœur du roc où Adelard/Invictus fait un carnage avec son canon d'assaut. Il réfléchit à peine sur le pourquoi il n'économise alors plus aucune munition. Arrivés au cœur du roc en face des leaders et élites orks, lui et CANTUS activent des balises de téléportation = les terminators de Ricard chargent à travers un flash de lumière et achèvent la mission.

Du moins Adelard en est persuadé, car pour lui..


Agonie..
Spoiler:


Les 2 Dreadnoughts, ces reliques révérées, ont été sacrifiées pour accomplir le plus dur de l'assaut.
Les sapeurs orks se sont acharnés et leur grenades magnétiques (cinematic de DOW1 !) ont fini par immobilisé Invictus... les explosions successives coupent une à une les sensations de l'inteface de commandes, d'énergie, la liste de dégâts.. puis c'est l'obscurité.

Invictus désactivé/mort dans un dernier borborygme de liste d'erreurs fonctionnelles, Adelard reprend "possession" de son propre corps et surtout son esprit : un cadavre flottant criblé de câbles froids. Le liquide amniotique se vide lentement par les fissures de son sarcophage petit ... laissant place au froid qui touche sa peau. Au loin, les échos des combats lui parviennent au delà des épaisseurs de blindage ! : il a retrouvé pour la 1ère fois depuis longtemps et pour la dernière fois l'usage de son ouïe.. et ces derniers instants d'existence ressemblent véritablement à un impotent, enterré vivant dans un cercueil froid coupé du reste du monde.. ce "glorieux cercueil"...


La fin:
Spoiler:


Adelard ne meurt pas de mort brutale en criant le nom de l'Empereur, il goûte une mort lente et misérable rallongée par les cadeaux génétiques de l'Empereur.. Aveugle et impuissant, il écoute l'écho étouffé des combats glorieux au delà de sa tombe diminuer.. il a alors tout le temps de se demander ce qui l'attend après la mort, et de feuilleter les souvenirs de son passé qui refluent enfin, débloqués par la mort d'Invictus :

.. des flashs de sa vie de Templar, puis de son enfance auprès d'un père fort et rieur, lui disant de garder courage .. de brefs instants heureux de son enfance dans un fond sonore de nature ensoleillée.. il prend conscience de tout ce que son engagement lui a fait perdre d'humanité depuis son élévation comme Astartes... le doute l'étrangle en même temps que la raréfaction d'oxygène dans son sang = a-t-il bien servi l'Empereur..? suffisamment? les visages de tous ces frères morts ou qu'il faut quitter, des innocents qu'il a fallu sacrifier.. il philosophe tristement : "Humanity's destiny= awaiting the next event"
..au dernières secondes de sa vie, l'angoisse le prend; aucune voix, aucun miracle pour l’accueillir aux portes de la mort... seul une sorte de néant froid... sa Foi a-t-elle été suffisamment forte..? ..que se serait-il passé s'il n'était pas parti pour les épreuves des Templars? ..quelle vie aurait-il pu avoir..? l'Empereur pardonnera-t-il sa dernière hésitation..?

Plus rien.
Haley nous laisse sans réponse.  


"..the pain.. is gone"


Bref,
Aucune avancée sur le fluff d'Armageddon3 lui-même, juste une immersion à la 1ère personne dans un cercueil de dreadnought et son expérience traumatisante de "2nd mort".
+1 pour la mise en scène sonore, voix/musiques/bruits de fonds/bruitages = très immersive
+1 pour les références transversales avec toutes ses autres histoires BT
+1 pour cette fin, bien sordide et angoissante d'agonie mentale comme sur un lit d’hôpital..


15/20

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9542

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tales from Armageddon] Histoires diverses

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum